Université Ouaga II : La promotion « Laurent Bado » prête pour emploi

lundi 18 mai 2015 à 11h13min

L’université Ouaga II a organisé une sortie officielle groupée des promotions d’étudiants 2013-2014 de droit le 16 mai 2015. Sur 1534 étudiants, ils étaient 735 à être reçus à la maîtrise, soit 47,91% de succès, un des taux les plus élevés de ces dernières années. Ils ont pris pour nom de baptême « Dr Laurent Bado ». La cérémonie était présidée par le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Université Ouaga II : La promotion « Laurent Bado » prête pour emploi

Le parrain général de la promotion est un pur produit de l’Unité de formation et de recherche en sciences juridiques et politiques (UFR/SJP), en la personne de Salam Sanfo, actuellement Directeur général de la SONAPOST. En plus du parrain général, chaque option avait un parrain, tous des juristes. Ainsi, Salifou Dembélé a parrainé l’option droit des affaires, Jean-Claude Bonzi, l’option droit judiciaire. Les publicistes (droit public), eux, avaient pour parrain le Pr Abdoulaye Soma. Et chacun n’a pas manqué de conseils pour ses filleuls. Tous ont encouragé les récipiendaires à ne pas attendre que l’on fasse quoi que ce soit pour eux. « Suscitez plutôt chez les autres le désir de faire quelque chose pour vous », a lancé Salam Sanfo. Néanmoins, les différents parrains ont promis faire tout ce qui est possible pour accompagner ces jeunes en transition entre l’université et le monde professionnel.

« Une promotion exceptionnelle »

Pour cette cérémonie de sortie de promotion, parents, enseignants, amis et camarades des nouveaux diplômés n’ont pas marchandé leur présence pour soutenir et encourager les récipiendaires. Et, les différents intervenants n’ont pas tari d’éloges pour ces nouveaux maîtrisards en droit. « Une promotion studieuse et consciente de la responsabilité qui est la sienne dans la construction d’un Burkina fier et prospère », selon le parrain général. « C’est une promotion pleine d’abnégation qui nous fait honneur au regard de son comportement depuis 2010, qui a bravé toutes les difficultés, les embûches, qui a toujours répondu présente à chaque session en faisant de bons résultats. C’est une promotion exceptionnelle qui nous a encore montré à l’examen final puisque sur 1534 étudiants, 735 sont reçus », a souligné le directeur général de l’UFR/SJP, Dr Edouard Ouédraogo. Salifou Dembélé, lui, a appelé cette promotion exceptionnelle à continuer dans cette lancée afin de ne pas « verser la figure du Pr Laurent Bado par terre »
Mais, que d’efforts fournis pour en arriver là. Il y en a qui ont étudié la nuit et dormi le jour où inversement, d’autres dans le silence et certains avec la musique. Mais, le point commun c’est l’abnégation, le courage, la volonté de réussir. « Ça n’a pas été facile mais nous sommes contents aujourd’hui. Nous avons rencontré ça et là des oppositions. Mais, ceci n’a eu guère raison du dévouement des enseignants et de la détermination dont ont fait montre les étudiants dans l’apprentissage du droit », précise Abdou Dramane Nignan, délégué général de la promotion.
« C’est une fierté quand on sait les difficultés que nous avons rencontrées. C’est l’abnégation qui nous a permis d’atteindre ce niveau et c’est cette même abnégation que nous allons tenir pour nous insérer professionnellement », ajoute Adama Soma, un des nouveaux diplômés.

« Soyez modestes »

Contre toute attente, le nom du baptême, Dr Laurent Bado a été très bref dans son intervention. « Je suis fier de vous », a-t-il lancé. Avant d’ajouter : « Ne regardez pas en arrière, soyez modestes. C’est ce qui va vous ouvrir les portes du boulot, mais aussi les portes d’une bonne carrière ». Cette promotion est la dernière tenue par Laurent Bado avant de faire valoir ses droits à la retraite.

Pour la recherche de l’emploi, Salifou Dembélé, parrain de l’option droit des affaires, par ailleurs ministre en charge de la jeunesse a invité les maitrisards à changer de mentalité, en étant entreprenant. « Dans les années à venir, il y aura beaucoup d’appui à la jeunesse. Mais ces appuis vont porter essentiellement sur l’auto-emploi. Donc, il vous revient d’inventer, d’imaginer. On a de l’argent pour ça », a-t-il expliqué.

Tout en félicitant ces diplômés, le président de la cérémonie les a appelés à poursuivre dans cette détermination. « Je voudrais exprimer toute ma satisfaction devant tant d’efforts fournis, devant tant d’abnégation dans la tâche. Je suis convaincu que vous partagerez les fruits de ces efforts parce que vous êtes déterminés à vaincre l’adversité, à mériter votre nom de Baptême « Laurent Bado » », a déclaré Pr Jean Noel Poda, le ministre de la recherche scientifique et de l’innovation qui représentait son collègue des enseignements secondaire et supérieur, Pr Michel Filiga sawadogo.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 mai 2015 à 11:41
    En réponse à : Université Ouaga II : La promotion « Laurent Bado » prête pour emploi

    futur chomeurs viennent de sortir
    pourquoi les avocats, notaires et huissiers ne veulent pas ouvrir la profession
    je ne peux pas comprendre cela ??????
    des professions dites libérales encore
    et Dieu, si c’est pas au BF

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai 2015 à 19:34, par OBAMA LE DEMOCRATE
    En réponse à : Université Ouaga II : La promotion « Laurent Bado » prête pour emploi

    FÉLICITATION.LE MESSAGE EST CLAIRE.CHANGER DE MENTALITÉS.NE COMPTER PAS SUR QUELQU’ UN MAIS SUR VOUS MÊME.SOIT TON PROPRE BOSS ET TU SERAS VACHEMENT RICHE COMME LES AMÉRICAINS ET LES EUROPÉENS QUI VIVENT A L AISE ET FONT LE TOUR DU MONDE POUR DES CONSULTATIONS.LE FONCTIONNARIAT QUI A TUE L’AFRIQUE.TU ES TOUJOURS ASSIS DANS UN BUREAU QUI APPARTIENT A L ÉTAT OU A UN PATRON ET LE JOUR DE TA RETRAITE OU TON LICENCIEMENT TU TE REND COMPTE QUE TU NE POSSÉDAIT RIEN EN RÉALITÉ ET TU N ES PAS RICHE.BILL GATE DIT : Quel QUE SOIT LE NIVEAU DE TON SALAIRE TU NE SERAS JAMAIS RICHE. A BON ENTENDEUR SALUT POUR UN BURKINA ÉMERGENT PLUS QUE LES MOTS DE CERTAINS DIRIGEANTS.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés