Convention pour le renouveau sankariste : Maître Bénéwendé Stanislas Sankara pour la présidentielle d’octobre 2015

mardi 19 mai 2015 à 00h38min

Maître Bénéwendé Stanislas Sankara est le candidat unique des sankaristes pour l’élection présidentielle du 11 octobre 2015. Ainsi en a décidé la convention pour le renouveau sankariste tenu les 16 et 17 mai à Ouagadougou. Au terme des deux jours de réflexion, les délégués ont par ailleurs traduit les valeurs du sankarisme en un projet de société, et le programme politique des héritiers de Thomas Sankara promis pour les jours à venir.

Convention pour le renouveau sankariste : Maître Bénéwendé Stanislas Sankara pour la présidentielle d’octobre 2015

A l’intérieur du Palais des sports ce dimanche 17 mai peu avant 15heures, le militantisme avait imprimé ses marques. C’est par dizaines que les délégations, pour la plupart en tee shirts à l‘effigie du père de la révolution burkinabè, faisaient leur entrée. Pour le « Branding » de la cuvette du Palais des sports, trois banderoles : celle des « Orphelins du 15 octobre 1987 », celle du « Fan club Mariam Sankara » et cette autre bien en vue à l’effigie de Thomas Sankara dont elle reprend le propos « Là où il n’ y a pas de lutte, il n’y a pas de progrès ».

La gamme s’élargit ensuite au fur et à mesure de l’arrivée des militants. UNIR/PS, FFS, UREFA,… Des membres du Balai Citoyen comme Sams’k Le Jah, la Jeunesse sankariste unifiée, l’Association Génération Thomas Sankara,… Toute la crème du sankarisme était là. En attendant le début de la cérémonie, les interludes avaient pour noms témoignage de camarades de lutte sur la vie de Sankara et promotion de l’idéal sankariste. Tout cela à fort renfort naturellement de slogans révolutionnaires.

Cinq minutes avant 16 heures, Mariam Sankara la marraine de la convention est dans la cuvette. Un standing ovation de l’assistance pendant qu’elle fait le tour de la cuvette, le point révolutionnaire permanemment levé. Quand elle s’installe, la cérémonie peut commencer. A tout seigneur tout honneur dirait- on.

Soutien aux organes de la transition

Une minute de silence pour les martyrs de l’insurrection populaire et tous les disparus des « 27 ans de règne de Blaise Compaoré », l’hymne national du Burkina Faso chanté de bout en bout, le programme s’est poursuivi avec la lecture du rapport général (un véritable bréviaire du sankarisme nouveau, toute une traduction des valeurs du sankarisme en un projet de société, nous y reviendrons) et la lecture des recommandations et motions. Trois recommandations d’abord sur l’ouverture « sans délai » du volet judiciaire du dossier des martyrs de l’insurrection, ensuite sur le paradigme dans la gestion des mouvements sankaristes et enfin sur le soutien aux organes de la transition surtout pour la réouverture des dossiers Thomas Sankara et Norbert Zongo et le vote du code électoral nouveau. Les quatre motions ont porté « Hommage aux anciens compagnons du président Thomas Sankara », « mobilisation financière » pour les échéances électorales, « solidarité agissante avec les peuples frères en lutte contre les monarchisations de pouvoirs » et motion spéciale à l’endroit de la marraine de la convention.

L’une des décisions attendues à cette convention pour le renouveau sankariste était la désignation du candidat unique pour porter le flambeau du père de la révolution burkinabè. L’URD/MS, l’ADR, la Convergence de l’Espoir, l’UNIR/PS, le FFS, le CNR/MS, le CDR/MT, le CDS et Prit Lanaya pour ne citer que les partis politiques, tous ont pu faire table rase de leurs divergences pour retenir Maître Bénéwendé Stanislas Sankara comme candidat de tous les sankaristes burkinabè pour la présidentielle du 11 octobre 2015 prochain. Avec l’aval de la vingtaine d’organisations de la société civile d’obédience sankariste, participantes à la convention.

Devant les partis amis des sankaristes venus du Ghana, de la Côte d’Ivoire, du Mali et de la France, c’est à Valère Somé, ancien compagnon de Thomas Sankara qu’est revenue la charge de remettre les attributs de candidat. Dans son discours d’une dizaine de minutes, Mariam Sankara a fait un pliadoyer de l’alternative sankariste, et a appelé les sankaristes à se mettre en rang serré pour la victoire aux élections prochaines. Après l’insurrection populaire, il faut l’insurrection électorale, a- t- elle invité.

“Soyons les acteurs du changement”

Le sankarisme a connu des heures de division, pages sombres de son histoire, et pour le tout nouveau candidat unique, tout cela devra appartenir au passé. Sans incriminer qui que ce soit il a demandé “Humblement pardon pour ma part de responsabilité”. Pour Me Sankara, l’unité enfin réalisée, “Il nous revient de prouver que nous avons pu transcender nos clivages et nos différences pour être comme un seul homme maintenant. Si de par notre convention nous sommes parvenus à constituer une unité agissante et combattante, elle sera certainement victorieuse si nous savons réaliser une saine alliance avec notre peuple en faisant chaque pas avec lui”.

Me Sankara qui a fait la promesse de décliner très prochainement le programme politique des sankaristes, un “programme politique fondé sur le projet de société adopté par la convention”. Mais en attendant, il a donné à chacun, “individuellement et collectivement” la lettre de mission suivante : “Soyons les acteurs du changement, soyons le changement que nous voulons voir. Chacun de nous devra établir son plan de changement, l’évaluer chaque soir et le revisiter chaque matin jusqu’au jour de la victoire”.

Samuel Somda
Lefaso.net

Messages

  • Bravo aux Sakariste pour avoir su dépasser leurs divergences à s’unir pour l’idéal qu’ils supposent incarnés. Félicitations à eux pour ceci.
    Je n’avais pas confiance au sieur Béléwendé Sankara autre fois mais j’avoue que j’ai apprécié son comportement avant, pendant et après l’insurrection populaire du 30 octobre 2014.
    Bon courage à vous car la route est encore longue

  • JE CROIS QUE LES PARTIS SANKARISTES DEVRAIENT FAIRE CELA DEPUIS UN CERTAIN TEMPS. MAIS IL N’EST PAS TARD SEULEMENT C’EST LE CHOIX DE CANDIDAT QUI POSENT LE PROBLÈME. UN BENEWENDE STANISLAS SANKARA ? JE DIS NON CE MONSIEUR N’ASPIRE PAS LA CONFIANCE DES PEUPLES BURKINABE. SI IL FALLAIT DEUX CANDIDATS ET C’ÉTAIT LUI EN FACE A BLAISE COMPAORE AUJOURD’HUI MALGRÉ LA CRISE, 98% SANS FRAUDE DONC CES PARTIS AURAIENT A GAGNER S’ILS AVAIENT CHOISI UN AUTRE CANDIDAT. BON NOUS SOMMES LA ET NOUS ALLONS CONSTATER LE SOIR DU 11 OCTOBRE 2015 SINON C’EST UNE CANDIDATURE FIGURATION SANS EFFET.

  • félicitation à Stanislas et bon courage à tous les sankaristes !

  • Félicitation à vous tous qui avez mis de coté votre fierté afin que l’idéal sankariste soit l’intérêt supérieur du groupe. Bon vent à Maitre Sankara.

  • Bravo les Sankaristes ! Soutien ! Hommage à Thom, un héros, un digne fils de l’Afrique.

  • Bon vent à Bénéwendé Sankara : Que le meilleur des candidats avec des objectifs concrets pour le peuple gagne le fauteuil de Kossyam en Octobre prochain.

  • aï !! le stade n’était même pas plein. franchement ça montre la force du parti dans le paysage politique Burkinabé.

  • Sankara n’ est pas tombé du ciel en politique.Il a été formé,encadré par un parti politique.C est le programme politique de ce parti que Sankara appliquait et qui plait tant aux jeunes.Donc en fait le Sankarisme n’existe pas.Il faut dire la vérité aux jeunes sinon ils vont se faire arnaquer.

  • Il faut reconnaître que les Sankaristes ont fait le Bon choix. De tous les politiciens, Maître Sankara il faut le reconnaître, a été celui qui a été le plus courageux et le plus constant de tous les temps. Il mérite vraiment ce choix. La jeunesse doit l’accompagner dans sa lutte. Maintenant lui et les cadres qui l’entourent devront être plus dynamiques et actifs que de part le passé dans la mobilisation, dans la cooptation des hommes intègres qui sont généralement tapi dans l’ombre ne faisant pas beaucoup de bruits car n’ayant pas besoin de postes ou d’appuis pour se faire valoir. C’est dans ces rangs qu’il faut allez chercher les intellectuels qui peuvent bien concevoir les grands changements pour ce pays.

  • felicitations et merci les camarades Et maintenant occupons le terrain et disons nos convictions et notre modele de societe
    SOME

  • Quando on veut incarner l,ideal Sankara on se fait pas avocat des pyromanes.Mo Benewende est loin de representer la philosophie sankariste puisqu,il n,a pas la culture des intitutions.Avec Mo Benewende c,est la revolution permanente sans participation gouvernementale.Quant a Valere Some c,est la recette bolchevique des annees 70/80,mais le monde a change depuis.

  • Me Sankara reste et demeure toujours égal à lui-même. Il mérite respect et considérations. Du courage !

  • le SANKARISME, un truc qui est d’ailleurs difficile à définir reste très minoritaire au Burkina. C’est à la limite des marginaux. Me SANKARA ne dépassera pas 5% des voix aux élections

  • Ce fut un long parcours du combattant mais on y est parvenu. Il faut dire que cela est devenu plus q’une nécessité, une condition de survie. Madame Mariam SANKARA a pesé de tout son poids pour cela. Merci ma chère Mariam.
    Il reste maintenant la conquête du terrain qui passe par la mise en place de structures locales efficaces et dévouées afin de permettre une conquête sûre et durable de l’électorat. C’est le plus dur qui reste à faire. Il ne suffit pas d’avoir un candidat unique et dormir sur ses lauriers en pensant qu’au soir du 11 octobre on prendra la route de Kossyam. Chacun à son niveau, doit travailler à imposer une image positive du SANKARISME au peuple Burkinabè. C’est la seule voie de conquête certaine du très convoité palis de Kossyam.

  • Courage et bonne chance au sankariste. Évitons surtout les divergences inutiles pour ne pas se disloquer encore, car les anciens cdpiste qui sont devenues MPP sont forts dans la dislocation des partis politiques. Donc restons vigilant et courageux.

  • Mettez-vous au travail dès maintenant pour ramener la dignité des Burkinabés. Le peuple adhère à l’idéale Sankarariste et il ne vous reste qu’à convaincre le peuple de votre bonne foi de le mener vers cet idéale. Courage pour que vienne le changement et le vrai changement.

  • je suis fier de voir les sankaraiste sur une meme direction

  • Me Sankara mérite vraiment d’être à Kosyam. Il est celui qui est resté constant sur ses positions dans la lutte contre le régime de Blaise Compaoré. Je me rappelle en 2011 quand il appelait les gens à sortir pour exiger la démission de Blaise, personne n’a cru que cela pourrait être possible mais l’histoire lui a donné raison que la détermination, le courage et la constance mènent aux succès. Jusqu’à preuve de contraire, il est l’opposant crédible qui n’a jamais soupé avec le régime compaoré. Malgré les multiples manoeuvres de désunion orchestré par le régime compaoré avec la complicité des actuels animateurs du MPP, il est resté serein, et je suis sur qu’il est celui qui sera à l’aise à Kosyam pour demander des comptes à ceux qui ont volé, pillé et nargué le peuple burkinabè pendant 27 ans.

  • Encore bravo aux Sankaristes.Ils peuvent maintenant prétendre à une place très honorable dans l’échiquier politique burkinabé.Thom. Sank. doit être heureux dans sa tombe.Maintenant on attend les actes qui ne doivent pas trahir la mémoire de notre héro.Courage et bon vent.

  • Où est le Medecin-General qui a écrit que le Président Capitaine Thomas Sankara est mort de mort naturelle ?
    1- L’ordre des medecins du Faso doit se pencher sur son cas ; il doit être demis de ses fonctions de medecins pour faute très grave.
    2- La justice du Faso doit l’entendre afin qu’il dise à l’opinion nationale et internationale, quel a été le pacte entre lui et Blaise Compaoré pour l’établissement du certificat de décès du PF. Est ce pour cela qu’il a été nommé General ? Ou bien y avait il quelque-chose d’autre ? Combien de millions a t il reçu des mains des assassins ?
    3- Il faut que ce Medecin-General, refasse le certificat de décès du PF en remplaçant "Mort Naturelle" par Mort par Assassinat" avant que l’ordre de medecins du Faso ne le démette de ses fonctions de medecins ; c’est vraiment honteux pour un medecin et pour un officier de l’armée. Nous souhaitons ardement l’entendre à la Justice et à l’Ordre de Medecins.

  • Franchement je tire mon chapeau pour tous les acteurs de l’idéal sankariste surtout Me B. Sankara ; j’avoue que si ça continue ainsi les burkinabé revivrons les enthousiasmes moments de la révolution d’aout ....,
    Bravo particulier à Madame Sankara pour sa patience, sa persistance son courage comme celui de son mari et son bon sens de s’opposer à tout prix à l’impunité. Ce sont ces genres de femme, de maman que nous voulons dans notre société.

  • Internaute n°1 : Si tu es fan de Bénéwendé, c’est ton problème. Mais sache que pendant les 27 ans de BC, lui aussi faisait ses 27 ans en spoliant des dé-flattés d’entreprises comme X9 que notre Idole, paix à son âme, le vrai Sankara avait imaginé et mises en place ! Merde donc à vous !

  • Ce qui est sûr et presque certain ; si les Sankaristes ne gagnent pas la présidentielle, ils auront plus de députés cette fois-ci. Ils en auront plus qu’ils n’avaient jamais eus. Et s’ils vont aux minicipales toujours soudés de la sorte, ils auront beaucoup plus de conseillers minicipaux et même des maires.
    Maintenant que vous êtes réunis, vous aurez mes voix et celles de beaucoup que je connais car ce n’est pas dans la division que vous allez pretendre diriger le Faso.
    Mon sondage au second tour :
    Sankariste # UPC = Sankariste
    Sankariste # MPP = Sankariste
    UPC # MPP = UPC
    Les deux hypothèses pour que le MPP gagne la présidentielle, le Premier Tour (option très difficile mais pas impossible) ou MPP # CDP au second tour. Les jeux sont faits, à nos cartes d’électeurs !

  • OUF ! OUF ! OUF !

    Enfin, felicitations. J’avais vraiment des apprehensions

    Bonne suite et bon vent

  • Merci d être uni pour défendre l idéal Sankaraiste.La patrie ou la mort nous vaincrons.

  • Bon vent aux Sankaristes. Mais où est passé le Lion dans tout ça ? La Patrie ou la mort, nous vaincrons !

  • Toutes mes félicitations Maître ,
    Je demande à tous les patriotes panafricanistes sincères,qui ont à coeur de construire une Afrique digne et prospère de se joindre aux sankristes pour travailler à ce sujet.Débarrassez-vous de vos peurs et découragements.L’Afrique ,notre Afrique a trop longtemps souffert de la trahison d"une patrie de ses fils .(quand je pense que certains se disant communistes ,révolutionnaires et panafricanistes puissent s"organiser en bandesmafieuses pour piller le Libéria ,la sierra Leone et plein d’d’autres pays africains .ils sont milliardaires aujourd’hui ..bref )Heureusement que cette même Afrique a pu enfanter des hommes honorables comme Lumumba,Nkrumah,Zongo et Thomas sankara .Aujourd’hui au Burkina on en a beacoup de jeunes et moins jeunes très valeureux qui peuvent continuer l’oeuvre de nos vaillants prédécesseurs.L’Afrique toute entière nous regarde et place son espoir sur nous.soyons en mesure de relever le défi .Nous pouvons le faire ,yes we can.
    Anka

  • Suffit-il de porter le nom Sankara pour être sankariste ?
    Mes excuses à tous, mais ce monsieur ne m’inspire pas confiance du tout !

  • Le choix est très judicieux.
    @forumiste #15 (Mort Naturelle)- Le medecin militaire qui a signé le certificat de décès de Tom Sank s’appelle DJEBRE et est aujourd’hui colonel-major (peut-être même retraité).Je suis parfaitement d’accord que le travail de la justice doit commencer par lui. A ne pas confondre avec le medecin-général Nazinigouba Ouédraogo. Merci.

  • Bravo aux sankaristes !

  • Internaute 8
    Votre clairvoyance ne convient pas au personnel politique. Ils ne veulent pas la vérité. Ils savent que la jeunesse ignore les perspectives historiques. Pour cela, nos amis "sankaristes" savent qu’ils jouent sur du velours. Si la jeunesse sait, les semeurs d’illusions seront démasqués. Et leur héros apparaîtra comme il est vraiment. Mais ça, ça ne fait pas leurs affaires... Parlez leur de l’épisode de la clarification de 1984 ! Car avant la Rectification de 1987, les jeunes doivent savoir qu’il y a eu autre chose. Jeunes du Faso, demandez aux anciens : c’est quoi la Clarification ? Osez poser la question ! Osez seulement !

  • vous perdez votre temps mes chers UPCistes jamais maitre SANKARA ne s’unira avec votre parti et vous saviez pourquoi. La coalition dont vous craignez aura bel et bien lieu. Vous êtes entrain de le faire avec le CDP(oubliant que le CDP aussi compte reconquérir leur palais) et tous les autres membres de l’ex CEFOP sont avec le MPP en cas de second tour. Vous n’aviez même pas honte ? Ce que vous ignorez c’est que le CDP risque fort de vous mettre en troisième position et j’en suis sûre s’il ne se trompe dans le choix de leur candidat. Voici des gens qui pensent que seul le MPP constitue leur obstacle pour KOSSYAM alors qu’il vous sera très difficile de battre le CDP que vous pensez dominer. C’est pourquoi toutes les attaques de l’UPC envers le MPP. Détrompez-vous, le CDP va vous surprendre.

  • 3 pentites questions:Mo Benewende ou on en est avec les 50 millions des cheminots ? Valere Some qui a finance votre retour au pays n,est ce pas Blaiso via Rock alors patron du CDP ?Alphonse Ouedraogo avec ton micro-parti familial de 12 copains tu peses combien dans le pays ?et pourtant tu es depute sans electeurs !Bon,si l,insurrection devient source de revenu alors on est pas sorti de l,auberge koi.Parlez bon francais aux gens on se connait ici.

  • Pourquoi n avoir pas fait des primaires sankaristes ou les différents candidats presentent leurs programmes aux militants ?

  • Je ne sui pas Sankariste et je n’ai jamais cru aux idéologies liées à une personne : Maoïsme, Stalinisme Léninisme Sankarisme...etc. Ce n’est que du feu de paille qui ne dure que le temps d’une génération. S’agissant de Bewende comme candidat des Sankaristes mon humble avis est que le monsieur n’a pas fait preuve de capacité à gérer les hommes et les organisations lorsqu’il portait la veste de chef de file de l’opposition : contrairement à Zephirin, Bewende est resté un sectaire rancunier et fermé comme une coquille et sans une vision tactique et stratégique de la lutte . Je crains fort que sa personnalité ne soit pas celle qu’il faut pour porter le Drapeau des Sankaristes à la prochaine présidentielle.

  • Intervenant 20 Mort Naturel, le nom de ce fameux médecin est DJEBRE assisté par l’ancien infirmier chef de l’infirmerie de la présidence nommé Tamboura qui soignait les torturés du conseil de l’Entente et a bénéficier des miettes de Blaise compaoré pour des formations bidons en France aujourd’hui bourgeois parmi les bourgeois de Ouaga 2000. Encore une fois bon retour a Mariam parmi les siens. Que le meilleur candidat gagne le fauteuil de Kossyam en Octobre prochain.

  • Internautes 22 et 28 on ne vous demande pas d’aimer Me SANKARA mais renseignez vous aux 1200 logements oû des gens vivent avec lui depuis 1990, ils le connaissent mieux. Tous ou presque vous diront que c’est un homme modeste, courtois, serviable, spontané et très ouvert. Ce n’est pas de la publicité celui qui veut peut se renseigner dans son voisinage, aux alentours de la clinique Sandorf et home Kisito. Ces histoires de X9 et Faso fani ont été montées par le pouvoir à l’époque pour le dénigrer car ils sont passés par toutes leurs methodes de corruption en vain. Pour parler de quelqu’un ou de quelque chose il faut le connaitre bien !!!! du courage maître et bonne chance ! DIEU seul sait de quoi demain est fait. Mme SANKARA n’est pas aussi naive pour soutenir homme moralement douteux.

  • Internaute 28 L’autre africain, vous êtes qui pour prétendre dire que Me ne vous inspire pas confiance sans justification (c’est ce qu’on appelle affirmation bateau ou gratuite, juste pour nuire à autrui). A ma connaissance vous n’êtes pas un leader politique ou un vétéran dans les autres domaines au point que votre avis personnel ou individuel puisse compter ou influencer quoi que ce soit. Sachez que le complexe sportif de ouaga 2000 était plein et est parvenu de façon consensuelle à désigner Me BENEWENDE SANKARA comme candidat unique des sankaristes pour les présidentielles d’octobre 2015. C’est ça l’essentiel, sinon que le reste (comme humeur de L’autre africain) c’est du blablabla et ne nous intéresse point.

  • Internaute 33 Charles SANFO dites nous donc ce que vous savez des 50 millions des cheminots. Ces rocambolesques histoires montées de toute pièce à l’attention des naifs et imatures nous fatiguent maintenant. Pensez vous en toute franchise que toutes ces fautes peuvent être commises par quelqu’un qui n’est pas du pouvoir et libre jusqu’à se donner le courage à souvent manifester contre le pouvoir ? réveillez vous de votre long sommeil, les comenditaires de ces histoires ont fui maintenant vous êtes libre de dire la vérité ou de continuer à mentir pour votre ventre.

  • Félicitations aux Sankaristes. Pour certains commentaires de forumistes, je dis le chien aboie, la caravane passe. Maitre sankara est l’homme politique le plus constant sur l’echiquier. On peut l’aimer ou pas, le voter ou pas, mais c’est un fait. Il n’a pas pris un seul copec de Balise Compaoré tandis que tout le monde sait les efforts qui étaient faits pour compromettre les acteurs de l’opposition (confère affaire des 30 millions de Emile paré et Laurent Bado). Même s’il n’est pas a Kossyam, il va insuffler un nouveau souffle a la vie politique.
    Merci Maitre

  • Quoi qu’il vous arrive désormais, vous avez montré que vous pouvez allez de l’avant. Merci à vous tous, chers sankaristes pour cette volonté de franchir les barrières jadis insurmontables. Bon vent à vous et bonne chance en octobre.

    God bless You

  • SANKARA, SANKARA, SANKARA....Thomas SANKARA. Même les assassins de cet homme reconnaissent la valeur de ce grand homme. Beaucoup ne l’ont pas connu et veulent tout de même l’incarner. Blaise COMPAORE et ses acolytes nous ont rendu orphelins de ce grand homme. Si DIEU le veut, les assassins de Thomas SANKARA répondront de leurs actes sur terre et aux cieux. Toute l’Afrique reconnaît les mérites de cet homme. SANKARA détestait la tricherie, la corruption. Que tous ceux ou celles qui veulent l’incarner ne salissent pas le nom de ce grand homme.

  • Internaute N°7 même ton parti(CDP) n’avait pas rempli ce stade la dernière fois. On a tous vu que derrière KOMBOIGO c’était le vide total. Deuxièmement ceux qui tenaient les banderoles cachaient les place vides ils étaient tous regroupés devant. Tu sais rien ne nous échappe yoooh !!!.

  • pauvre de sankara ? si et seulement on pouvait t’entendre. je ne vois pas en quoi ce monsieur peut te représenter ou faire valoir de ton idéologie. ce type n’a aucun intérêt que la lumière soit sur l’affaire Thomas Sank.

  • Merci aux sankaristes d’avoir réussi ce pari tant à attendu par le Peuple. Vous venez de démontrer aux yeux de tous -et surtout de vos adversaires et ennemis- votre capacité à taire vos divergences pour une cause commune. Si certains estiment que Thom Sank a été encadré par des partis politiques, il faut qu’ils aient le courage de nous dire lesquels. Chacun de nous dans ce domaine fait ses classes avec des camarades ou son entourage et quelques fois avec des adversaires. C’est donc tout à fait normal qu’il ait incarné le courant de pensée dominant. A ma connaissance des partis comme l’ULC se sont reconstruits (ULC/R) grâce à l’effet Thom Sank mais sans aucune base sociale. Il en est de même de la LIPAD/PAI. Ils se sont mis à la remorque du CNR pour se faire un peu de soleil. Bref, je n’étais un fervent supporter de la révolution mais il faut reconnaître la RDP en 4 années a permis chaque burkinabè de rêver au bonheur.
    Le choix de Bénéwindé comme candidat pour réprésenter les sankaristes. Aussi, je suis étonné de lire Figo (internaute8) prétendre que c’est Valère Somé qui a financé le retour de Me Sankara au BF. Il faut éviter de dire des conneries pareilles. Me Sankara est revenu à Ouaga en juillet 1987 après avoir passé une année à l’Université d’Abidjan où il s’était inscrit en DEA de droit. Du reste depuis qu’il s’est lancé en politique, il n’a jamais prétendu être un parent direct à Thom Sank et même RFI l’a confirmé ce matin contrairement à ce que laisserait penser le poste de Charles Sanfo. Pour ce qui est des affaires de X3 ou SCFBF s’il avait touché un rond d’un travailleur de ces sociétés je suis convaincu qu’il aurait goûté aux affres de la MACO. Du reste, certains suppôts du CDP et de François Compaoré avaient porté des plainte contre lui qui n’ont pas abouti. C’est un homme plein que nous avons comme candidat à la Présidence du Faso. Certes, comme chacun de nous, il a sans doute des faiblesses mais ne l’accusons pas pour ce qu’il n’a pas fait. C’est un homme intègre, humble et serviable. Si le Peuple estime au soir du 11 octobre qu’il peut diriger notre pays ce sera Amen ou Alléluia comme on le voudrait. Apprécions les gens sur ce que nous savons réellement d’eux et non sur des "on dit que" "les gens disent que".

  • des sankaristes qui ne peuvent mem pas diriger un simple ministere et qui veulent le pouvoir d’etat. regrder comment tout est bloquer au mena ? c’est de la merde au mena. unitil pour eux de chercher le pouvoir.

  • SANKARISTES vs compaoristes (parti du sang, mpp, upc, ubn, nafa, pdc, upr, paren ...) les patriotes sauront bouter definitivement le compaorisme et ses dérivés hors du pouvoir. le 11 octobre prochain, à 4 jours du 15, le peuple mettra fin à la rectification une fois pour toutes et poursuivre avec ce qui a été interrompu le 15 octobre 87.
    A ceux qui disent que les leaders du Sankarisme ne défendent pas l’idéal de Thomas Sankara, je leur pose la question : les partis compaoristes que vous vénérez sont-ils plus proches de cet idéal ?? n’insultez pas votre conscience quand même !!
    quand Benewendé Sankara disait au journaliste de BF1 qu’il appelait à la désobéissance civile et qu’après la désobéissance civile c’est la victoire, le journaliste disait que ça n’allait pas de soit ; seuls les patriotes pouvaient savoir ce qui allait se passer par la suite les 30 et 31. parce que les gens savaient que si ce n’était que les manif d’exhibition de Diabré la modification allait passer. il a fallu que les patriotes passent aux méthodes de contestation avancées

  • Vous avez perdu trop de temps pour rien en principe vous devez le parti fort du moment, j’espère que vous allez tirez la leçon et ne plus recommencer cette erreur politique.

  • L’homme politique le plus constant, le plus courageux, le plus credible, c est maitre sankara. De plus le programme politique des sankaristes me semble être le programme le plus original , realiste et pratique. Bon vent !

  • Aretez d juger les gens san les connaître l. Burkinabe nes jamai satisfait et il juge mal.j croi. Tou homme integre doi rejoindre le candidat uniq sankariste a cause d la mémoire du père et d Notr chère digne maman Mariam sankara la patri ou. La mort. Nou vaincron

  • on vous dira pas maintenant par quel mécanisme mais les patriotes seront à kossyam à l’issue des évènements du 11 octobre peut être même avant. que ceux qui ont des oreilles entendent, ceux qui savent lire les signes choisissent dès à présent le bon coté de l’histoire.

  • a tous ceux qui prennent les autres pour des idiots : c’est vous qui etes des idiots.Aimez le sankarisme ou ne l’aimez pas on s’en fiche eperdument ! aimez MBenewendé ou ne l’aimez pas on s’en fiche encore. Nous avons nos convictions et notre projet de société et c’est nous qui avons choisi celui qui conduira notre politique : M Benewende. Si vous etes pourris tout le monde n’est pas pourri comme vous. On sait que Blaise avait tout fait contre les idees de sankara maias ce sont les idees de sankara qui l’ont chassé et le banniront a jamais de la memoire des africains. Vous etes specialistes des affaires montées de toutes pieces...
    SOME

  • FÉLICITATION à Maître SANKARA. Kosyam est au Sankaristes ce que le Burkina est au burkinabè. A l’internaute 7 sache qu’on a pas besoin de faire beaucoup de bruit pour être vu. il suffit de lever seulement le doigt et on te verra. Les sankaristes n’ont pas besoin de remplir cette salle pour plaire aux gens ou pour intimider ses detracteurs. Les sankaristes sont restés à la maison ou au service ou au marché ou où sais-je ? Mais sache que les sankaristes attendent le jour du vote pour montrer au peuple la vraie valeur du sankarisme ; C’est ça le sankarisme. chacun se reconnait dedans. on a pas besoin de faire le déplacement ; on a pas besoin de distribuer 1000F aux jeunes du quartiers pour venir remplir une salle. on ne met pas à la disposition des villages des cars pour venir voir ouagadougou et manger du riz gras. Le Sankarisme c’est plus que ça. c’est tout une ideologie. Le sankarisme n’appartient pas à un seul personnage. Tous les hommes intègres et honnêtes doivent se reclamer de l’idéal Thomas Sankara. On ne flatte pas le peuple avec des mots mensongers ; on ne vient pas au pouvoir pour s’enrichir ; nous venons pour travailler pour le bien-être du peuple. La patrie ou la mort nous vaincrons. Vive Thomas Sankara, vive Mariam Sankara, vive les leaders Sankaristes , vive le peuple, vive le Burkina Faso, vive l’Afrique et vive le monde tel est l’ideal Sankariste.

  • Tout regroupement est un bon signe et un gain en maturité c’est pourquoi je félicite tous ceux qui ont oeuvrés pour cette coalition des partis d’obédience sankaristes,cela nous permettra d’avoir des joutes électorales très ouverts avec une qualité irréprochable.Que le meilleur gagne dans la transparence,la paix et l’equité

  • Aussi longue que soit la nuit le jour paraitra ! Enfin l union sacree des sankaristes s est concretisee ! Bravo Me pour votre perseverance votre constance et votre integrite ! Les predictions du President Sankara se realisent : Tuez Thomas Sankara et des milliers de Sankara naitront ! Depuis la Cote d Ivoire ou j ai sejourne aux USA lorsque je me presente le gens ont spontanement prononce le nom de notre President Sankara et les eloges n ont jamais taries a son endroit ! Qu il repose en paix !
    Vivement que le reve de Thomas Sankara se realise afin que le Burkina Faso soit de nouveau un exemple pour son integrite ! Thomas Sankara est mort pour la Patrie nous sommes a notre tour prets pour defendre son ideal !

  • Le meilleur est encore devant nous. Allons seulement !

  • BON VENT ET QUE LE MEILLEUR GAGNE

  • De toute façon, Stanislas Sankara ne sera jamais président ici au Burkina. Ce n’est pas en s’ affichant toujours en faso dan fani que vs sere élu. Cette époque est révolue. La jeunesse a bésoin d’ouverture, d’espace pour s’ exprimer librement et non des idées révolutionnaires à la conne !!!!!!

  • Maître SANKARA sera président du Faso au soir du 11 octobre 2015 !Vive le Sankarisme !
    Que ceux qui diffament maitre Sankara sur certains dossiers comme ceux de x9 et Faso fani cherchent à comprendre au lieu de pailler.
    La patrie ou la mort nous vaincrons !

  • Internaute 35 si tu ne crois pas aux idéologies liées à une personne, tu ne merites même pas de vivre sur une portion de terre. En effet se sont les idées de nos leaders qui nous conduisent toujours au bonheur ou au malheur. Le maoisme, le leninisme, lemarxisme, la democratie , etc sont tous des courants ideologies crées par des hommes politiques pour amener le peuple au bien-être. aucun de ses courants ne prône l’élimination ou la destruction de l’homme. C’est pour atteindre un certain niveau de développement à un temps t donné. il se trouve que la democratie qui nous est imposée ne nous mène nulle part. on tend vers notre deperdition. c’est pourquoi nous nous voulons revaloriser les idées de Sankara pour notre plein épanouissement. Vous vouler la democratie à l’europeenne, vous l’aurez mais vous aller faire 200 siècle sans vous developper. c’est les individus qui s’enrichissent au depend du peuple. La democratie à l’africaine c’est le Sankarisme. Pouvoir au peuple, honneur au peuple,gloire au peuple. La patrie ou la mort nous vaincrons.

  • Je suis étonnée que personne ne parle des nombreuses personnes tuées par le régime Sankara... J’ai admiré le Président Sankara et les idées visionnaires de cet homme hors du commun. Cependant, les premiers assassinats politiques ont bel et bien été perpétrés par son régime. J’ai très mal vécu les condamnations expéditives dont ont fait l’objet 7 personnes dont l’ancien maire de ouaga Jean Didier Tiendrebeogo, un ancien pilote d’Air burkina, Anatole Tiendrebeogo, des officiers etc., accusés d’avoir tenté de fomenter un coup d’état. L’instruction, le procès devant une cour militaire et l’exécution ont pris à peine quelques heures. Il y a eu aussi l’assassinat du Commandant Amadou Sawadogo, dans les environs du barrage de ouaga, même s’il n’est mort que quelques jours plus tard, en france où il avait été évacué... Les veuves et les orphelins laissés par ces personnes ont ils moins souffert que la veuve et les orphelins Sankara. Pourquoi s’acharner à occulter cette réalité indissociable de la période Sankara. Les Sankaristes auront ils le courage d’assumer aussi cela ? Que pense Mariam Sankara de tour cela ?

  • personnellement j’y étais et j’ai noté une mauvaise organisation de la cérémonie. Les responsables doivent revoir ce volet. En plus, Maître Sankara doit présenté ses excuses aux militants qui étaient nombreux à le féliciter et lui était préoccupé par la musique en ignorant complètement le rang. Ce n’est pas un comportement responsable.

  • Me B Sankara relève du passé ! Il est tout court dépassé , il est une voie sans issue. son élection comme candidat des sankaristes consacre la mort à court ou long terme du sankarisme.

    Porter le faso d’anfani ou se prénommer sankara suffisent ils a incarner le sankarisme ? Assurément pas.

    S il est vraiment sankaristes qu il laisse quelqu’un d’autre porter l’espoir des sankaristes afin de donner toutes les chance au flambeau du sankarisme de briller

  • Bouboule, Internaute 61, pour ces morts que tu viens de citer, si les familles ne portent pas plainte, penses tu que c’est Mme Sankara qui le fera a leur place ? Un peu de bon sens tout de même.

  • inernaute 61 c’est pitoyable de ta part. revois l’histoire et tu comprendra que Sankara est sain. tu animé par la jalousie et l’aigreur. Pourquoi les gens ne parlent pas de Commandant Jean Baptiste Ouedraogo ; tu crois qu’il est venu au pouvoir sans tuerie ? Si lui au moins il est sain pourquoi ne sert-il pas de repère pour la jeunesse burkinabè. Personne ne parlera de blaise dans l’histoire du burkina à ses enfants. il a vendu le pays et sait pas sur quel pied dansé. Revolution ? rectification ?democratie ?dictature ? Nul partout.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés