Accès à l’eau potable : De plus en plus de solutions soutenues par les USA

lundi 11 mai 2015 à 00h53min

« La gestion communale des services publics d’adduction d’eau potable ». Telle était la matière à réflexion d’une formation dans le cadre du programme USAID WA-WASH à travers l’IRC. Une soixantaine de participants venus de différentes villes du Burkina ont pendant 5 jours –du 4 au 8 mai 2015- à Ouagadougou renforcé leurs capacités sur la gestion optimale de l’eau et de l’assainissement. La cérémonie de clôture des travaux a eu lieu le vendredi 8 mai dernier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Accès à l’eau potable : De plus en plus de solutions soutenues par les USA

La problématique d’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans certaines contrées de l’Afrique dont le Burkina Faso ne souffre point de débat. Un parcours de combattants pour des populations des localités éloignées des centres urbains et même très souvent celle des villes. C’est fort de ce constat que le Programme USAID Afrique de l’Ouest pour l’approvisionnement en eau, assainissement et hygiène (USAID WA-WASH) a été initié et financé par le peuple américain via l’Agence Américaine pour le développement international (USAID). Le programme est mis en œuvre depuis 2011 dans les pays tels que le Burkina Faso, le Ghana et le Niger. Réfléchir sur la thématique suscitée était d’une importance, selon le directeur pays de l’IRC, porteur du projet. Une soixantaine de stagiaires (agents communaux, et agents des OGN) ont pu renforcer leur connaissance sur la gouvernance de l’eau en trois sessions de 6 jours. Une réussite, selon lui, grâce notamment à la bonne collaboration avec l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA). « Le travail avec l’ONEA était de permettre à 60 communes du Burkina de disposer de l’eau potable. Nous avons pu faire l’expérimentation sur deux communes et les résultats sont probants », souligne le directeur Pays, Juste Hermann Nansi. Aussi dit-il : « à IRC, nous pensons fondamentalement que la mise en place de service fiable et pérenne d’eau potable et d’assainissement d’ici à 2030 soit une réalité ». C’est pourquoi l’IRC s’engage avec la nouvelle politique de l’eau et des programmes sectoriels pour la réalisation de l’ambition.

De l’eau potable et de l’assainissement à plus de 85 603 personnes

Anne Marie Ouédraogo de l’ONG WaterAid et Michel Baoua de la commune de Réo, tous deux bénéficiaires de la formation sont convaincus que les outils et les techniques assimilées au cours des 5 jours vont apporter un changement significatif dans leur travail. « Nous avons beaucoup appris. Particulièrement sur les services d’adduction en eau potable dans les communes, la gouvernance des services des AEFA, le monitoring, le suivi et évaluation sur la gestion de l’eau et de l’assainissement », confie Michel Baoua. Il s’est agi aussi, poursuit Anne-Marie Ouédraogo, des techniques de collaboration avec les associations des usagers de l’eau (AEE). Chacun des 60 stagiaires a reçu une attestation après que leur représentant ait remercié, initiateurs du projet, formateurs et toutes les bonnes volontés qui ont concouru à la réussite de la session. Pour le directeur général de l’ONEA, Hamado Ouédraogo, cette formation dispensée par des formateurs chevronnés, à n’en pas douter, apporter un grand changement dans la gestion des services d’eau potable au niveau communal.
En plus de la problématique de l’eau et de l’assainissement, le programme s’intéresse aux questions de sécurité alimentaire et du changement climatique. Depuis 2011, ce sont plus de 60 mille personnes qui ont bénéficié d’une source d’eau potable améliorée, et plus de 25 mille ont eu accès à un assainissement adéquat. Plusieurs milliers de personnes ont été formées dans le domaine de la sécurité alimentaire avec des offres de bourses.

L’objectif de la présente formation était surtout de sensibiliser sur les problèmes de suivi et de l’évaluation, du monitoring des infrastructures au niveau des communes.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés