Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Commune de Zitenga dans l’Oubritenga : AJIR accueille des anciens militants du CDP

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 4 mai 2015 à 00h50min
Commune de Zitenga dans l’Oubritenga : AJIR accueille des anciens militants du CDP

L’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république tisse sa toile dans la province de l’Oubritenga. Ce 30 avril dans la commune de Zitenga, le parti de Adama Kanazoé a tenu une rencontre avec les responsables des comités de base de la localité et les chefs coutumiers. C’était également l’occasion d’accueillir officiellement des démissionnaires du Congrès pour la démocratie et le progrès qui sont venus renforcer les rangs du parti.

Cette rencontre de l’avis du président du parti, visait entre autre, à s’entretenir avec les responsables coutumiers de la localité, pour leur présenter le projet de l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république(AJIR), et recevoir leurs bénédictions.
Le fait marquant de la rencontre du parti avec ses comités de base et les chefs coutumiers a été la présentation officielle de nouveaux venus dans le parti. Anciens militants du Congrès pour la démocratie et le progrès(CDP), ces anciens conseillers municipaux, responsables de la section provinciale de l’ancien parti majoritaire, ont rallié AJIR et en sont désormais militants. Ils sont une vingtaine.

« Ces démissionnaires ont décidé de se présenter officiellement aux différents chefs. Ce sont des militants qui étaient connus de ces chefs en tant que militants de l’ex parti au pouvoir. Ils ont fait le choix de rejoindre AJIR » a précisé Adama Kanazoé pour qui, cette déferlante vers son parti, ne doit pas être perçu comme un débauchage.
« Nous sommes convaincus que nous sommes tous des fils et filles du Burkina, d’une façon ou d’une autre, nous pouvons apporter nos pierres à la construction du pays. On a pu peut-être être au CDP à un moment donné, parce qu’on croyait en certaines valeurs, mais on peut décider au vu de la réalité de rejoindre d’autres entités politiques qui aujourd’hui, ont un message qui sied mieux au contexte actuel et plus apte à faire avancer le pays », a-t-il poursuivi.
A en croire, le jeune président du jeune parti, « c’est une déferlante qui se prépare pour rejoindre AJIR ». Ancien fief de l’ex parti au pouvoir et du président déchu Blaise Compaoré, Oubritenga et singulièrement Zitenga doivent continuer à apporter leur contribution à l’œuvre de construction nationale. C’est le message que le président de AJIR a tenu à son auditoire.

Le concept fruit de la croissance expliqué aux militants

La direction du parti à l’occasion de cette rencontre, a profité exposer à ses militants son projet de gouvernement dans son volet économique. Ceci parce qu’il est important que les militants soient informés sur les idéaux et la vision du parti.
Le concept fruit de croissance qui est selon Adama Kanazoé, le moteur économique du projet de gouvernement de AJIR a été présenté. « Nous le répétons, il est important que la participation de le jeunesse soit conçue comme un vecteur important pour permettre au Burkina Faso d’augmenter son niveau de productivité. Ce n’est que de cette manière que l’on peut avoir une balance commerciale excédentaire », a-t-il conclu.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
Gestion 2017 du gouvernement : Une « dégradation des indicateurs » dans la gestion financière et comptable
Bonne gouvernance : La présidence du Faso et le Premier ministère donnent l’exemple !
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays
Marche du 29 novembre 2018 : Paul Kaba Thiéba charge les organisateurs
CHRONIQUE DU GOUVERNEMENT : Pour un secteur plus compétitif et plus professionnel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés