Délocalisation de Yalgado : Bientôt une partie sur le site de l’ex- secteur 30

mardi 28 avril 2015 à 23h47min

Le conseil des ministres en sa séance du 6 mars 2013 avait déjà tranché, le Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo ne sera pas entièrement déménagé dans ses locaux sis derrière le Centre médical de l’ex- secteur 30. Contrairement à ce qu’il avait été donné d’entendre au lendemain de l’inondation du 1er septembre 2009. La formule que le Gouvernement a préférée est celle des pôles. Le Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU- YO) sur le site habituel et un pôle du CHU- YO sur le nouveau site. L’édifice du nouveau site dont les travaux de construction ont commencé en 2012 est fin prêt, et la liste des services qu’il devra abriter est déjà arrêtée.

Délocalisation de Yalgado : Bientôt une partie sur le site de l’ex- secteur 30

Délocaliser, c’est le terme préféré des sources hospitalières. Une délocalisation qui viserait à accroitre l’offre sanitaire, rapprocher les services de santé des citoyens. Pour ce premier éclatement de l’hôpital Yalgado, c’est à la Commission médicale d’établissement qu’est revenue la tâche de proposer le réaménagement, sous le contrôle du Conseil d’Administration de la structure sanitaire. Ainsi, sur les 32 services que compte l’hôpital, certains vont rester sur place, d’autres parce que transversaux seront basés sur les deux sites et les autres vont aménager sur le nouveau site. La répartition telle que décidée par la hiérarchie de l’hôpital se présente ainsi qu’il suit :

Les services qui vont aménager sur le nouveau site :
-  Ophtalmologie
-  Orthopédie- traumatologie
-  Neurologie
-  Cardiologie
-  Acupuncture
-  Hématologie clinique
-  Rhumatologie
-  Chirurgie dentaire
-  Stomatologie et chirurgie maxillo- faciale

Les services qui seront sur les deux sites :
-  Kinésithérapie
-  Anesthésie- réanimation
-  Urgences médicales
-  Gynécologie- obstétrique
-  Imagerie médicale
-  Information médicale
-  Médecine du travail
-  Laboratoires
-  Anatomie et cytologie pathologiques
-  Pharmacie hospitalière

Les services qui restent :
-  ORL
-  Chirurgie viscérale
-  Urologie
-  Neurochirurgie
-  Psychiatrie
-  Pneumo- phtisiologie
-  Médecine interne
-  Gastro- entérologie
-  Endoscopie
-  Néphrologie/dialyse
-  Maladies infectieuses
-  Pédiatrie
-  Médecine nucléaire

C’est la décision en vigueur et selon les premiers responsables de l’hôpital, cette nouvelle configuration devrait être effective dans pas plus de trois mois. Ce pôle de l’ex- secteur 30 s’il est fonctionnel, un autre devra à terme être construit sur la route de Ouahigouya, pour davantage désengorger l’hôpital Yalgado Ouédraogo.

Samuel Somda
Lefaso.net

Messages

  • Pourquoi Le government ne le comme pas in nouveau CHU Thomas SAnkara ?

  • bonne nouvelle !
    vive la transition dans la continuité

  • Très bien, et bonne nouvelle ! ca va décongestionner un peu le Yalgado national. les malades ne vont plus parcourir de longues distances !

  • Une belle initiative mais ce site a besoin de deux nettoyages :
    1) celui de ces alentours et principalement la rue côté est qui sépare ce site et la Sonabel.
    C’est un dépotoir que l’on brûle à tout moment et la fumé de ces détritus pénètre dans les chambres des patients.
    C’est une rue non éclairée où on se fait braqué à partir de 19 h. Que celui qui veut fasse un tour pour vérifier mes propos.
    2) celui du comportement d’une partie de son personnel car ce ex CMA du 30 est le plus corrompu de tous les centres hospitaliers de Ouaga. Si une partie du "célèbre" Yalgado vient s’y joindre et sans un travail préalable ils décrocheront à coup sur le palme de la corruption.

  • La cardiologie dissociée de la néphrologie et de la pneumologie ??? Ce sont là des services médicaux très liés.Il faudra absolument revoir cette répartition.Pourquoi pas un pôle chirurgical et un médical ??

  • Dites à ceux qui ne sont pas ouagalais où se trouve le secteur 30nen terme de quartier ; si non c’est un peu compliqué pour les provinciaux.

  • Les travaux d’avancement de l’extension du CMA de l’ex secteur 30 sont à saluer. C’est ainsi qu’il faut procéder, car à Paris comme dans de nombreuses capitales européennes, on ne construit pas plusieurs CHU dans une même ville. On développe plutôt des pôles qui sont des extensions du CHU principal et on en assure une bonne coordination et planification des services médicaux spécialisés. La dynamique amorcée dans le management du CHU Yalgado et qui porte des résultats tangibles et positifs en termes de réalisation d’infrastructures et d’équipements, constitue déjà un gage pour une bonne gestion de ce pôle. C’est un tremplin pour la direction générale de Yalgado pour maintenir le cap de cette situation de progrès visible, difficilement contestable même par des personnes de mauvaise foi.

  • et quel sera le sort réservé au personnel d’administration ?
    est ce qu’il aura des sous-direction ?

  • Vraiment nos félicitations et encouragements au ministre de la santé, à la direction générale du CHU Yalgado et à son staff pour la finalisation de ce pôle de Yalgado à l’ex-CMA du secteur 30.J’ai visité les différents locaux de l’extension et c’est un vrai joyau qui est un cadre confortable et adéquat non seulement pour le personnel médical mais aussi pour les malades. J’ai eu de précisions que l’installation des équipements médicaux qui est en cours devrait s’achever pour le fonctionnement intégral des différents services courant Juin 2015 avec une visite des autorités de la transition. Les questions de santé sont d’intérêt général pour tous. Aussi, nous félicitons et encourageons le gouvernement de la transition à maintenir le cap du renforcement des plateaux techniques des hôpitaux à Ouagadougou, Bobo et autres régions. En remettant la première tranche (1 milliard 200 millions CFA) de crédits aux femmes et acteurs du secteur informel le 28 Avril 2015 à Bobo, le premier ministre ZIDA a déclaré que la transition inscrit ses projets et actions dans le concret. Pour le cas de l’ex-CMA du secteur 30, cela est aussi du concret qui est à saluer.

  • ça, c’est bien. La transition semble en tout cas faire bon travail. Internaute Nr 5 (ablaz), ta remarque est bien. Mais je pense que cette réparation a été faites sur conseil des techniciens médicaux. Et ils savent ce qu’ils font.

  • Vivement un sur la route de Ouahigouya. Seul le CMA PAUL VI et Schiphra sont les Centres de références les plus accessibles. Regardez bien, Yalgado, CMA du 30, Hopital pédiatrique et Blaise Compaoré sont proches et accessibles. Y a t il une carte sanitaire de Ouagadougou ?

  • "Un médecin" ne versons pas dans la démagogie : c’est une politique gouvernementale pas celle de la direction de Yalgado.

  • C’est bien tout ça. mais il faut reconnaître que c’était des projets sous Blaise compaoré et non de la transition. Un peu de retenu et d’honnêteté svp

  • BRAVES DOCTEURS ECLAIREZ MA LANTERNE SVP .ON PARLAIT DE PYRAMIDE SANITAIRE DANS LES ANNES 80. QUELLE FIGURE GEOMETRIQUE FAUT IL EVOQUER MAINTENANT DANS LE DOMAINE DE LA SANTE AU FASO ?

  • Une politique gouvernementale est mise en œuvre par des ministères et leurs services rattachés dont les directions.Le succès de cette politique dépend aussi du dynamisme et du sens de management des ministres et DG.C’est justement le cas pour le ministère de la santé et la direction générale de Yalgado qui travaillent en bonne intelligence pour mener à bien leurs projets et programmes comme l’extension de l’ex-CMA du secteur 30.Si vous avez une adversité particulière contre la direction de Yalgad,,cela relève du subjectivisme sinon d’une manière générale,les gens voient les progrès réalisés à Yalgado de 2013 à nos jours .La réhabilitation et la construction de services de santé,la création de caniveaux,des équipements médicaux dont le scanner de dernière génération 64 barrettes.Alors internaute Mawuéna,ne faites pas la politique de l’autruche.

  • Je suis sincèrement touché par initiative qui est à louer à sa juste valeur ; aussi pour une question d’accessibilité il serait intéressant d’envisager une initiative pareil pour la zone allant de la route de Ouahygoya à celle de Kongounsi

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés