Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Kundé d’or 2015 : Sana Bob sacré meilleur artiste de l’année

Accueil > Actualités > Culture • • samedi 25 avril 2015 à 18h43min
Kundé d’or 2015 : Sana Bob sacré meilleur artiste de l’année

Le lauréat du Kundé d’or 2015 est désormais connu. Sana Bob. Surnommé crieur public le reggaeman burkinabè, engagé pour le développement, vient d’être sacré meilleur artiste de l’année. Son trophée d’or lui a été remis ce samedi 24 avril à Ouagadougou au cours d’une soirée gala.

Le Kundé de la transition. C’est le moins qu’on pouvait dire à ce rendez-vous annuel de la musique burkinabè. Beaucoup de doute ont plané pour sa probable tenue mais Salfo Soré alias Jah Press, commissaire général et ses collaborateurs ont levé le défi. Samedi, c’est un décor, et pas des moindres, aux couleurs des mécènes, qui se laissait constaté à la salle des banquets de Ouaga 2000. Il en était de même à l’intérieur avec des tables bien garnies. L’on dine d’abord en attendant le début de la cérémonie avec la prestation de Don sharp, puis de la troupe Naaba Yadega.

En effet, 2014 et début 2015 auront vu la disparition de plusieurs artistes à qui les Kunde ont rendu hommage à travers des remises de trophées ou de présentation vidéo. Il s’agit notamment d’Amadou Balaké, de Safoura Delta, de BraSo, etc. Des prestations d’artistes burkinabè et étrangers tels que Yemi Aladé, Mani Bella, Eddy Kenzo feront danser toute la salle. Puis vint le moment tant attendu.

Celui de la proclamation du Kundé d’or qui sera dit par le ministre de la Culture Jean-Claude Dioma. Mais avant, il a félicité et encouragé les initiateurs des Kundé qui depuis 15 ans contribuent au rayonnement de la culture burkinabè. Les Kundé, dit-il, sont un espace de coopération, d’intégration de la culture africaine. C’est pourquoi, Jean-Claude Dioma, a pris l’engagement devant toute l’assistance de mettre en place un mécanisme afin que les subventions soient plus substantielles. « Et le kundé d’or est…. Sana Bob », dévoile Jean-Claude Dioma. Le choix visiblement partagé par le public qui l’a manifesté par les cris de joie et d’ovations.

Pourquoi Sana Bob ?

Pour le président du jury, Abel Somé, les critères de nomination sont bien connus. Et d’ajouter que : « parmi les trois nominés, il s’agissait de déclarer lauréat, le nominé qui remplissait le plus des critères ». Sana Bob a donc été distingué parce que le jury a dit avoir apprécié la progression dans sa carrière, l’organisation méthodique de cette progression, sa capacité à être présent et constant sur la scène, l’originalité de sa création musicale. De plus, au niveau artistique et technique, le jury a estimé qu’il avait beaucoup d’atouts. Le crieur public donnait beaucoup de perspectives pour les scènes nationales avec une capacité à fidéliser les mélomanes nationaux et conquérir les scènes extérieures. Sana Bob remporte ainsi un billet d’avion Air Burkina, le trophée d’or et 1 500 000FCFA.

Surpris mais pas étonné !

Le nouveau Kundé d’or, pour sa part est surpris, mais pas étonné de cette distinction. A l’entendre, beaucoup de personnes qui le croisaient dans la rue lui disaient que c’était son année. Ils avaient donc foi en son choix. Il a, pour ce faire, remercié tout le peuple burkinabè qui l’a soutenu moralement et financièrement depuis le début de sa carrière. « Je remercie également toutes ces personnes qui mesurent la valeur de Sana Bob », a-t-il dit.

Artiste engagé, le crieur public a soutenu que c’est la première fois qu’un Kunde d’or est décerné à un reggaeman. Il ose ainsi espérer que c’est le début de la reconnaissance du mérite de cette catégorie de musique. Du reste, ce kundé qui booste l’artiste va changer beaucoup de choses dans sa carrière, selon lui. Exemple de courage, d’abnégation, Sana Bob, selon un invité, est la preuve vivante qu’à cœur vaillant rien n’est impossible. Très heureux, tout comme Don Sharp qui remporte le trophée du meilleur featuring d’intégration africaine, en toute modestie, le slameur a témoigné sa satisfaction. « Je suis sûr que Soum Bill le sera aussi », note-il.

Bernadette Kanfado n’a pas voulu parrainer le Kundé

Comblé, Jah Press, commissaire général des Kundé dit l’être pour avoir tenu le pari d’organiser l’évènement. « Nous sommes en transition et ce n’était pas trop sûr de pouvoir tenir l’évènement. Parce que les partenaires sont frileux du fait que les objectifs financiers n’ont pas été atteints si bien que la cagnotte a considérablement diminué », explique Salfo Soré. A la question de savoir pourquoi les Kundé 2015 n’ont pas eu une marraine comme les autres années, le commissaire général a confié que Bernadette Kanfado, la nouvelle première dame du Faso n’a pas voulu en être la marraine.

En rappel, trois artistes étaient nominés pour les Kundé d’or 2015. Il s’agit de Dez Altino, Sana Bob et de Dicko Fils.

Bassératou KINDO
Lefaso.net


Palmarès du Kunde 2015

- Kunde d’or : Sana Bob
- Kunde du meilleur artiste étranger vivant au Burkina : Weesy du Nigéria
- Kunde du meilleur artiste de l’Afrique de l’Ouest : Yemi Alade
- Kunde du meilleur artiste de l’Afrique Centrale : Mani Bella
- Kunde du meilleur artiste de l’Afrique de l’Est : Eddy Kenza
- Kunde du meilleur featuring de l’intégration africaine : Batoro (Don Sharp) et Soum Bill
- Kunde du meilleur de la musique traditionnelle : Abibou Sawadogo
- Kunde du meilleur artiste religieux : Toussy
- Kunde de la meilleure chanson tradi-moderne : Dicko Fils
- Kunde de l’artiste le plus joué en discothèque : Floby
- Kunde du meilleur clip : Floby
- Kunde du meilleur featuring burkinabè : Awa Sissao et Amadou Diabaté
- Kunde de la révelation de l’année : Sofiano
- Kunde du meilleur espoir : Sofiano
- Kundu du meilleur artiste féminin : Mariah Bissongo
- Kunde du public : Dez Altino

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Journée internationale des musées 2022 : « Les musées sont des lieux de ce que nous sommes », déclare Valentin Kambiré, directeur général du livre et de la lecture publique
Culture : Des associations culturelles à l’école de la gestion d’entreprise
Mode au Burkina : Levée de rideaux sur la troisième édition de Ouaga Fashion week
Festival « Zembala-son » : La 2e édition se tient sous le sceau de l’entrepreneuriat culturel
Reggae au Burkina : « La contribution de cette musique à la lutte contre le terrorisme est palpable et vraie », dixit Madess
Musique : Les rideaux tombent sur le festival jazz à Ouaga
Festival du patrimoine culturel à Imkouka (FESPACI) : La 2e édition se tiendra du 27 au 29 mai 2022
Humour : Boukary « le phoulosophe » en spectacle ce samedi 7 mai 2022 à Canal Olympia
Musique : Otoufo et Adama Victorine enflamment le public de jazz à Ouaga
Santé : La musicothérapie pour soigner la drépanocytose
3e édition du Festival de films pour enfants : 14 films et trois ateliers au programme
Musique : L’abbé Arnaud Wangrawa dédicace son premier album
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés