Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

dimanche 26 avril 2015 à 23h34min

Les Bobolais, en petit nombre, ont rallié le Boulevard de la Révolution ce samedi 25 avril 2015 pour manifester leur soutien au gouvernement de la Transition et à l’esprit de la nouvelle loi électorale. Ils ont été encouragés par la présence de quatre ministres du gouvernement de Yacouba Isaac Zida.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

Pour soutenir la Transition et la nouvelle loi électorale du Burkina Faso, des Bobolais ont rallié le boulevard de la Révolution. Le temps des animations et de l’attente des participants, qui ne se sont pas bousculés pour l’occasion, les organisateurs vont partager l’esprit de leur manifestation. Considéré comme étant la continuité de la lutte contre le régime de Blaise Compaoré, le soutien à la nouvelle loi serait un moyen pour les Burkinabè d’assainir la scène politique.

Quatre ministres de la Transition annoncés pour le meeting de Bobo sont arrivés aux environs de 9h 50. Aboubacar Ba des Mines, Samadou Coulibaly de l’Education, Hyppolite Da de l’Industrie et Réné Bagoro de l’Habitat ont ainsi redynamisé les organisateurs.

Au parloir, Moussa Zerbo, le président du comité d’organisation de ce meeting et par ailleurs, correspondant provincial de l’Union pour le changement (UPC) a demandé une minute de silence pour les martyres de l’insurrection. Pour le respect de leurs âmes et le respect des efforts du peuple, il a demandé aux Burkinabè de soutenir l’esprit de la nouvelle loi électorale.

A sa suite, et au nom des partis politiques membres de l’ex CFOP à Bobo, Nestor Bassière va s’adresser à la foule. Cet ancien député, à travers des citations aussi imagées les unes que les autres va donner un peu de coloration au meeting : « Bannir la souillure n’est pas une exclusion, il s’agit d’une opération de salubrité publique ; Demander à des assassins de répondre de leurs actes n’est pas une exclusion ; La nouvelle loi frappe d’inéligibilité et d’indignité politique tous ceux qui se sont opposés à la volonté du peuple ».

En plus des responsables politiques, des responsables des OSC dites classiques de la ville de Bobo-Dioulasso ont marqué leur soutien à l’esprit de la nouvelle loi électorale du Burkina Faso. Le CAR, le Balai Citoyen, la Ligue des jeunes, le Mouvement en rouge Faso Kun Ko…, étaient fortement représenté à travers leurs gadgets (tee-shirts et bandéroles).

Ousséni Bancé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 avril 2015 à 19:51, par Youcef
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Le problème de cette nouvelle loi c’est qu’elle est très dangereuse et inutile.
    Elle est dangereuse car elle peut servir de prétexte pour déstabiliser le pays. J’ entends par déstabiliser coups d’état, rébellion etc.
    Elle est inutile car on pouvait trouver autres choses pour empêcher ces gens là de se présenter avec les nombreux crimes économiques et de sang que le régime précédent a commis.
    Je dis cela sans parti pris et par esprit patriotique. Tout burkinabé qui aime son pays ne voudrait pas qu’il sombre à cause d’intérêts politiciens.
    Ce qui est dommage c’est que on ne tire pas leçon de ce qui s’est passé ailleurs.Partout les mêmes causes produisent les mêmes effets. Je prends l’exemple de l’Égypte où la révolution a échoué parce que le régime démocratiquement élu a voulu écarté la minorité de la gestion du pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 20:03, par le vigilant
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    La loi d’exclusion est à retirer. L’echec de la mobilisation est palpable a bobo et ouaga.. heiiii !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 20:24, par Ka
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Ça m’étonne que Lefaso.net ma site de culte fait sa une du Meeting de BOBO en premier, en laissant celui de OUAGA qui est une réussite totale. A la place de la révolution j’y étais, et je confirme ‘’’c’est dans la rue qu’on peut tout obtenir, car on ne peut pas tuer tout le monde en même temps :’’’ Le peuple Burkinabé a toujours obtenu ce qu’il veut dans la rue depuis 1966 : Bravo a tous les leaders politiques qui l’ont organisé. A présent l’équipe de la transition peut continuer son travail sans inquiétude, car l’alternance politique et économique de notre pays avec les jeunes est sur une bonne voie.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 20:26, par Ali
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    A voir le nombre de personnes que vous avez citées, vous n’avez pas dit la vérité en ce qui concerne le nombre de personnes présente. On sait que vous êtes un journal de l’ex- majorité, mais reconnaissez que c’est le peuple en mouvement.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 20:26, par Ka
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Ça m’étonne que Lefaso.net ma site de culte fait sa une du Meeting de BOBO en premier, en laissant celui de OUAGA qui est une réussite totale. A la place de la révolution j’y étais, et je confirme ‘’’c’est dans la rue qu’on peut tout obtenir, car on ne peut pas tuer tout le monde en même temps :’’’ Le peuple Burkinabé a toujours obtenu ce qu’il veut dans la rue depuis 1966 : Bravo a tous les leaders politiques qui l’ont organisé. A présent l’équipe de la transition peut continuer son travail sans inquiétude, car l’alternance politique et économique de notre pays avec les jeunes est sur une bonne voie.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 20:36, par Raogo
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Mes chers amis, reconnaissez que là, il y a un problème. L’exclusion dont on parle est une réalité. Aussi, la chasse à la sorcière est déclarée. Il faudrait que chacun ouvre les yeux. Aujourd’hui ceux qui détiennent le pouvoir sont en train de s’aveugler comme l’a fait tout dernièrement Blaise COMPAORE et son gouvernement. Le gouvernement de la transition se laisse chatouiller par certains égoïstes pleins de rage, prêts à se venger même si cela doit compromettre la paix. Ouvrons l’œil et le bon. La faible mobilisation à Bobo dit tout.Et puis nulle part je n’ai aperçu les autorités religieuses à ce meeting, ni un message de leur part. Arrêter d’impliquer ces autorités dans vos manigances. Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 20:41, par YIRMOAGA
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Faible mobilisation, OUI, mais mobilisation consciente tout de même ? Que ceux qui trouvent en cela un échec, qu’ils sortent aussi on va voir si y aura pas des pipis dans la zone ? Une loi est votée, promulguée par le PF, acceptée par la majorité du peuple Burkinabé consciente. Reste à exploiter et appliquer pour le bonheur du peuple n’en déplaise aux criminels, voleurs,tripatouilleurs et que sais-je encore ? A nous aller whoooo ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 21:16, par eliane
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Même a ouaga il y a pas eu grand monde,la radio oméga a parlé d’une mobilisation moyenne malgré les gros moyens médiatiques et financiers mobilisés pour la circonstance.Au regard de cette situation je pense que chacun doit mettre de l’eau dans son vin et aller vers l’inclusion en corrigeant les dispositions du code qui ne font pas l’unanimité. En filigrane c’est ce que semble dire le peuple c’est a dire la majorité silencieuse.A bon entendeur ,salut ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 21:55, par soumpougdou
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Il faut rectifier le tir. Les camarades de la transition foncent droit dans le mur. La faible mobilisation est un signe.En outre une militante de la NAFA est décédée des suites de ses blessures. Vous allez repondre.......

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 21:58, par yiball bi
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Burkinabé !! ne vous laissez pas masturber par des OSC gateaux qui ne pensent qu’à leur estomac. J’ai fais un rêve. Le Burkina Faso s’en va droit dans une crise. la solution c’est laisser la liberté à tous. le peuple c’est pas Ouagadougou. Ablassé Ouedraogo a dit à Koudougou ce samedi que la grande masse des Burkinabé se trouve dans les villages. C’est pourquoi il est venu à la rencontre de ces derniers. pourtant c’est eux même qui parle au nom de cette majorité. Il faut qu’on interdise ces politiciens dans les communes rurales. Si le Peuple c’est Ouaga et Bobo il n’ont qu’a rester làbas.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 22:04, par Djibrill la Solution pour le Burkina
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    N’ayons pas Honte ; Djibrill est la solution pour le Burkina Faso. Il n’est pas un politicien qui calcule pour voir s’il sera élu ou pas.
    Djibrill est la solution pour le Burkina FAso. Il n’est pas un menteur pour berner les Burkinabé.
    Il n’est pas un politicien pour exclure les potentiels candidats qui pouraient lui barrer la route. Non !
    Il est intègre, juste, propre et l’Homme de la situation. Il n’est pas politicien pour claquer la porte à cause de ses intérêts personnels non.
    Ecarter Djibrill c’est manqué de vision.
    Non à l’exclusion. Que le vrai peuple des 8000 villages décides.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 22:05
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Je commence á être deçu par la transition alors que je suis un des farouches opposants du regime assassins de Compoaré. Tous les orateurs de la transition tendent á faire croire que seuls les membres du dernier gouvernement de Blaise sont les responsables des crimes de sang et economiques. Alors de nombreux anciens fidèles de Compaoré ont des dossiers plus sales que certains membres du dernier gouvernement de Blaise. Ces gens qui ont construit le sYstème compoaré pour lui permettre de rester au pouvoir pendant 27 ans et qui ont pillé avec lui le peuple et tué des honnêtes citoyens ne doivent pas se fondre aujourd ’hui dans le peuple et échapper à la sanction du peuple. Soyons très vigilants pour que la transition ne serve pas de refuge ou de parapluie à certains criminels habiles.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 22:11, par Un garçon
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Savez vous ce que Djibrill a dit à Blaise au sujet de François ?
    lisez : "Dit à ton petit frère de ne pas s’amuser avec moi. Il est très petit. S’il s’amuse il me verra. je n’est pas de compte à lui rendre. il n’a qu’a faire attention."
    cela après que François aie dit à Blaise que pourquoi Djibrill est contre la modification de l’article 37.
    Vous l’aurez compris quand François à appris la candidature de Djibrill , il est rentrer dans une colère noire. C’est la raison pour laquelle à une question d’un journaliste Djibrill a repondu. "ce n’est pas à françois d’apprécier ma candidature..."

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 22:14, par Un garçon
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Savez vous ce que Djibrill a dit à Blaise au sujet de François ?
    lisez : "Dit à ton petit frère de ne pas s’amuser avec moi. Il est très petit. S’il s’amuse il me verra. je n’est pas de compte à lui rendre. il n’a qu’a faire attention."
    cela après que François aie dit à Blaise que pourquoi Djibrill est contre la modification de l’article 37.
    Vous l’aurez compris quand François à appris la candidature de Djibrill , il est rentrer dans une colère noire. C’est la raison pour laquelle à une question d’un journaliste Djibrill a repondu. "ce n’est pas à françois d’apprécier ma candidature..."

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 22:41, par siiniguetba
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Le meeting de bobo montre beaucoup d’incohérence dans cette affaire de protection de la loi électorale et de la transition. En démocratie on ne force personne a faire ce qu’elle ne veut pas. Messieurs les marcheurs pardonnez laissez le peuple choisir ses dirigeants sans imposer quoi que ce soit sinon vous allez tout droit dans le mur

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 22:41, par ks
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Le jeux est connu allons seulement mais rien n’a change dans ce pays.BLAISE n’ a rien fait on verra pire

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2015 à 22:54, par jonassan
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Et les autres, qu’ils sortent on va comparer ; sinon FAIBLE PAR RAPPORT A QUOI ? On finira par leur faire croire que...
    SI LA LOI ELECTORAL EST REMISE EN QUESTION QU’EST-CE QUI S’OPPOSERA A CE QUE BLAISE PRESENTE SA CANDIDATURE, LUI QUI PEUT SE TARGUER DE N’AVOIR PAS FINI SON MANDAT.
    La transition doit éviter de se faire hara-kiri et nous avec en ne transigeant aucunement sur ces 2 opérations de salubrité, qui sont vitales à la Démocratie :
    - CEUX QUI ONT SOUTENU PUBLIQUEMENT ET/OU OFFICIELLEMENT L’ARTICLE 37 sont mis hors course pour la présidentielle et les législatives (tout mandat électif).
    - LE RSP DOIT ETRE DISSOUT.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 05:56, par Ké toub wita
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    C’est ça ils commences a comprendre Burkinabé surtout les vrais que c’est la vrais démocratie qu’ils ont chassé. attendons de voir d’ici les élection.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 08:21, par RAOGO
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    même Ouaga la malgré les grands moyens la mobilisation n’a pas été au rendez vous les gens commencent comprendre que les politiciens et les OSC politisé ont commis leur plus grosse erreur de surfer sur la division et l’exclusion en oubliant que les mêmes causes produisantes mêmes effets

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 08:24, par Alfred
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    le tout Etat s’est mobilisé ministres cntistes présidents d’institutions DG ….MAIS la montantes a accouché d’une souri preuve que les burkinabé sincère et de bonne foi ne dorment pas longtemps

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 09:18, par kid
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Le temps de transport des population des villages et campagnes est révolu. La manifestation a bobo et Ouaga est une réussite car les gens sont venus par leur propre moyen et de raison consciente. Pas de billets de mille et deux distribué pas de carburant aussi. En plus ceux. Qui n y étaient pas sont a 100% d accord avec la transition. Suis de ceux là.. N en déplaise aux partisans du nombre.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 09:20, par rokia
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Tirez les conclusions de ces deux meeting et reconnaissez que la transition a échoué . Le peuple vous a vomi

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 10:49
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Je ne comprend pas les gens,quand ils disent que la mobilisation a eté faible.c’est par rapport à quoi ?.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 12:03, par une fille
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Je m’adresse à l’internaute13 et 14 nommé Un garçon. Peux-tu nous dire sur quel média Djibril a-t il cela ? Lui qui parlé à travers tous les média internationaux en un temps record ! On l’a vu récemment pour s’opposer au nouveau code électoral. Le problème de Djibril (je ne suis pas contre lui) c’est que le peuple ne voit pas qu’il a pris ouvertement le camp du peuple. Son silence a été préjudiciable. Même s’il a eu des rencontres secrète avec Blaise, du moment ou celui persistait, il devrait sortir de sa réserve, dénoncer et se laver la main. Le fait que acte courageux a manqué. C’est ça son problème. Il doit encore nous convaincre plus que ceux qui ont eu ce courage par leur démission bien avant. Pourquoi lui a continué avec Blaise alors qu’il était opposé. Cela mérite explications. Webmaster laisse passer. C’est le coeur du débat sur le cas du Général.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 12:44, par rokia
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Tirez les conclusions de ces deux meeting et reconnaissez que la transition a échoué . Le peuple vous a vomi

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 14:05, par Ouandaogo Ibrahim
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    La comparaison est déjà faite,ceux qui ne sont pas sortir sont contre, c’est tout. quand les autres vont sortir ,on les arrêtera et les accuser d’atteinte à la sureté de l’état,je pense qu’il faut abroger cette loi, sinon le pays ne sera pas stable.Vous ne penser pas au pays, vous voulez coute que coute vous imposer aux autres, c’est grave, Mais Blaise est mieux car lui, il suivait les procédures légales, il fallait un coup d’État pour le bouter, sinon juridiquement il était solide,aujourd’hui si on passe à la jurisprudence il est plutôt victime que coupable ; les vrais sorciers ce sont ceux qui imposent de gré ou de force, c’est ce qu’on vit aujourd’hui, mais nous serons prêt pour mourir s’il faut au moment venir,la vie n’a pas de sens sans la liberté !

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 14:37, par bobo
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo paris 16

    Je trouve que il faudrait tout recommencer et se mobiliser pour qu’ils comprennent notre point de vu

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 14:50, par soumpougdou
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Le RSP ne sera pas dissout ....pian...

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 19:49, par yaa wotoo ?
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    si ouaga et bobo seulement fait le peuple du Burkina on va voir.pas d’ election en2015. nous somme prêt a declanse la geure

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 20:00, par kouadio
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Nous sommes au 21 ieme siecle et au Burkina (pays qui a connu une revolution) des gens paient pour des meetings de soutien alors que les autres sont embastilles ou reduits au silence par des intimidations. Allons les gars, ca me rappelle Hitler qui a malgre une certaine legalite a produit les pires horreurs de l’humanite. Aujourd’hui ceux qui critiquent la transition sont frappes d’austracisme, menaces d’extermination. Ce qui finquiete c’est l’apparition des gourdiniers lors de la repression des anti-nouvelle loi electorale. Au plus chaud de l’affaire Norbert Zongo, ils avaient ete la pour defendre le systeme Compaore, aujourd’hui ils tentent d’eliminer les anti exclusion du clan Compaore. Conclusion ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 20:45
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Depuis où on vote une loi et on sort pour marcher pour protéger la même loi. vraiment le monde a l’envers. J’ai toujours compris que ce sont ceux qui sont contre une loi qui marchent. Cela montre que la loi est vraiment bidon. C’est quand la prochaine marche, ils seront la moitié, malgré le système de CDP qu’ils ont utilisé. Ravitaillement d’eau, bcp d’artistes, des feuilles distribuées par le milliardaire. Vous prenez vraiment des burkinabè pour des tarés. En passant, je n’ai pas vu le milliardaire Zida, on ne prend plus les décisions à la place de la révolution ou quoi. Il a surement eu peur d’entendre le mot RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2015 à 23:08
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    La transition est entrain d aller droit dans le mure.soit ils ne sont pas sur d eux soit il ya un probleme.comment peut donner 300millions pour organiser une marche unitile pendant que la population souffre de manque d eau, les coupures imtempesifs qui empeche bocou d artisants de travailler.ce argent aurai pu servir a kelk chose de plus concret.si la transition continue c est ce meme peuple ki va les mettre dans les rues.comme je le dit nous n avons pas chasse blaise pour donner le pouvoir a ceu ki son respomsable de nos malheurs pendant 26 ans

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 00:19
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Au fait, s’ y a eu faible mobilisation c’est que la marche était inopportune. Et les ont oublié les coutumes des Bobos. Tout Sya était aux grandes funérailles de Koumi, ce 25 avril !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 06:19, par neutre
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    A propos du code électoral, je voudrais poser quelque questions à ceux qui parlent d’exclusion à propos de ceux ayant soutenu le projet de révision de l’article 37 :
    1- s’agit-il du seul critère "d’exclusion" ?, Non par exemple la caution de 25 000 000 F CFA exclut au moins 99% des burkinabé. personne ne s’en plaint, pourquoi ? parce que être président du Faso c’est une haute responsabilité. alors si je n’ai pas cette caution, je fais quoi ? dois je refuser la loi ou c’est à moi de chercher les 25 millions.
    2- ces personnes ci ne peuvent certainement pas prétendre à briguer la présidence ; les prisonniers, les malades mentaux, etc, qui se plaint ? personne
    3- ceux qui ont soutenu le projet de révision de la constitution. pourquoi doivent ils être exclus ? parce que tout simplement par leur désir de révision ils ont explicitement montrer qu’eux n’aspiraient pas à être candidat, parce que leur entêtement a provoqué une trentaine de morts, moralement c’est indécent pour la transition de ne pas en tenir compte
    Alors pourquoi ces partis ne changeraient ils pas de candidats ? parce que tout simplement la démocratie pour eux c’est une question de personne et non d’idéaux. C’est dire que au cas par exemple un des ceux parvenaient au pouvoir, vous ne lui reconnaîtrez jamais de fautes, cela a été le cas de celui qui a fuit.
    Changer de candidats tout simplement.

    c’est comme si on avant un appel à candidature vous vous portez candidat, mais au vu des conditions de candidature que vous ne remplissez pas vous vous plaignez.

    les gens se sont précipités pour se déclarer candidat sans mm attendre qu’on revise les listes électorales ni le code électoral

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 07:35, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    - Bobo est ainsi. S’il n’y a pas à manger vous ne verrez personne ! Il fallait préparer du riz gras et faire du gnamakoudji, le tout cadeau !

    Quand le vieux DJANGUINABA faisait préparer du riz gras (malo Saamè), les meetings de la FEDAP-BC à Bobo étainet pleins à craquer.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 07:38, par le patriote
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    la mobilisation est faible au regard de tous ceux qui sont sortis les 30 et 31 octobre. c’est la preuve que ceux qui nous gouvernent aujourd’hui ne le font pas dans l’intérêt du peuple mais leur propre intérêt. ils se protègent , pillent les biens de l’Etat. ils vendent actuellement leurs biens pour fuir dès la fin de la transition mais qu’ils ne se trompent pas : malheur à veux qui ballonnent leur peuple vous serez châties comme il se doit. Au lieu de demander au peuple de se lever pour travailler on amuse la galère avec des marches meetings et je ne sais quoi : savez vous combien le Burkina perd à travers ces meetings inutile. Que tous ceux qui crient aujourd’hui montrent en quoi ils ont été patriotes. regardez vous dans un miroir certains disent qu’ils ont fini par reconnaître leur erreurs donc il faut vous présentez à la justice pour recevoir votre sanction avant de vouloir revenir faire la politique : il faut laisser la jeunesse faire son expérience car tous ces vieux renards protègent leurs biens mal acquis en se prenant pour des défenseurs du peuple. Gloire au peuple la victoire c’est pour bientôt

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 10:48, par yidga
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Au BF on ne fonce pas droit au mur. Ceux qui pensent que la nouvelle loi prône l’exclusion, hé bien, ils se trompent affolement.

    Il est clair qu’il faut donner une leçon une BONNE FOIS POUR TOUTE à ceux qui ont délibérément accepté de soutenir le projet criminel du charcutage de la constitution, et ce au détriment de la volonté du peuple. Le moment venu c’est au Conseil Constitutionnel d’appliquer la loi et de rejeter DES dossiers de candidatures. Et c’est clair, les ASSASSINS effectifs et potentiels accrus du peuple seront écartés.

    Il n’ ya pas non plus de chasse aux sorcières. Si c’était le cas c’est d’ailleurs tous les ministres, députés et autres du CDP qu’on allait poursuivre et arrêter. Mais on constate le discernement, parce qu’on beaucoup n’avaient plus le choix entre temps. Et les interpellations/arrestations, il y en a combien ? Soyons sérieux on ne peut pas parler de "chasse au sorcières". On a pris le soin de réformer la justice à travers les Etats Généraux de la Justice. Ensuite on a commencé par l’interpellation de gens dans des affaires flagrantes, telles que les lotissements et autres détournements massifs. C’est le peuple qui l’a souhaité, parce que l’affaire des lotissement, c’est l’affaire dans laquelle la plupart des Burkinabè ont été roulés. Et aujourd’hui certains parlent de chasse de sorcière parce qu’interpelle présumés responsables dans ces affaires de fraudes ? Qu’est-ce-que vous voulez au bout du compte même ?

    Ce qui est clair, on sait que la majorité absolue des Burkinabè soutient le nouveau code électoral et les interpellations, quitte à laisser le Conseil Constitutionnel et la Justice faire leur boulot. Celui/celle qui ne pige pas ça, c’est son problème !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 11:01, par Le TCHE
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Le peuple a vomi votre loi d’exclusion depuis le jour de sa naissance. Le peuple est le seul souverain a savoir qui il veut et qui il ne veut pas. Il n’a pas hésité à le faire savoir , suivez mon regard....MEETING DE SOUTIEN ECHOUE A OUAGA ET A BOBO, depuis quand une marche pour soutenir une loi ? cette loi est l’article 37 de la transition et elle aboutira a une.......Alors faites attention, Ne brulez pas mon pays SVP.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 11:02, par guimbo
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    ainsi la transition soutient un parti politique mais lequel ? les partis politiques solidaire de cette exclusion comprendront un jour qu’on les a roulé dans la farine. c’est comme cela la transition a un penchant et il mettront les gens en phase de ne pas accepter les résultats des urnes à venir.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 11:29, par SING
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Vous êtes entrain de comparer le meeting aux marches précédentes. Notre objectif était claire et on l’a obtenu. Maintenant quand viendra le moment où réellement on sentira que le CDP NAFA et consort veulent mettre le pays à feu et à sang nous n’hésiterons pas à ressortir. Sinon actuellement je vois pas comment le CDP et ses alliés que nous avons presque tout vider pourraient nous inquiéter ou troubler notre sommeil.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 12:00, par yidga
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Au BF on ne fonce pas droit au mur. Ceux qui pensent que la nouvelle loi prône l’exclusion, hé bien, ils se trompent affolement.

    Il est clair qu’il faut donner une leçon une BONNE FOIS POUR TOUTE à ceux qui ont délibérément accepté de soutenir le projet criminel du charcutage de la constitution, et ce au détriment de la volonté du peuple. Le moment venu c’est au Conseil Constitutionnel d’appliquer la loi et de rejeter DES dossiers de candidatures. Et c’est clair, les ASSASSINS effectifs et potentiels accrus du peuple seront écartés.

    Il n’ ya pas non plus de chasse aux sorcières. Si c’était le cas c’est d’ailleurs tous les ministres, députés et autres du CDP qu’on allait poursuivre et arrêter. Mais on constate le discernement, parce qu’on beaucoup n’avaient plus le choix entre temps. Et les interpellations/arrestations, il y en a combien ? Soyons sérieux on ne peut pas parler de "chasse au sorcières". On a pris le soin de réformer la justice à travers les Etats Généraux de la Justice. Ensuite on a commencé par l’interpellation de gens dans des affaires flagrantes, telles que les lotissements et autres détournements massifs. C’est le peuple qui l’a souhaité, parce que l’affaire des lotissement, c’est l’affaire dans laquelle la plupart des Burkinabè ont été roulés. Et aujourd’hui certains parlent de chasse de sorcière parce qu’interpelle présumés responsables dans ces affaires de fraudes ? Qu’est-ce-que vous voulez au bout du compte même ?

    Ce qui est clair, on sait que la majorité absolue des Burkinabè soutient le nouveau code électoral et les interpellations, quitte à laisser le Conseil Constitutionnel et la Justice faire leur boulot. Celui/celle qui ne pige pas ça, c’est son problème !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 12:23, par BURKIPOKA
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Je n’étais de la partie mais je soutiens la transition et le nouveau code électoral.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 15:14, par le parisien
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    « bravo au autorité de la transition »oui à la justice et non à l’impunité

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 20:04
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Internaute 28 ne sait pas que les autres casernes dépassent le RSP en puissance de feu

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 22:06, par yesgo
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Les autres casernes dépassent le RSP en puissance de feu. Peut-être vrai, comme c’est vrai que c’est sur la base du volontariat, ponctué du gout du risque qui amène à s’engager dans les corps dits d’élite, ici comme ailleurs (ex. la légion étrangère, les barbus togolais, le bir du cameroun), et vous pouvez mieux vous cultiver en tapant unités d’élite + nom du pays comme je l’ai fait et découvert moult infos. Est-ce vrai que SUPER BARRY a préféré (lui le bidasse pur sang !), constituer un cordon de pandores pour sa sécurité et snober les soldats de sa propre caserne ? Nulle part il n’est écrit que la sécurité du PF ou de toute autre institution doit être assurée par une unité de type RSP, mais nulle part, il n’est écrit que se sont les gendarmes qui doivent régler la circulation alors qu’il existe deux polices, garder des ambassades alors que la pn existe, sécuriser les mines, garder le PM et ts ses ministres, et tous les boulots presque assurables par de bons vigiles. Pourquoi diantre, notre gendarmerie veut s’approprier tout ce qui est service payé alors que la police le fait bien ? Il faut adopter l’organisation des anglophones, car la gendarmerie n’existe que dans l’hexagone et son précarré. La gendarmerie est un vestige de la France Coloniale et c’est ce qui justifie qu’elle soit assise entre deux sièges, misz-policier, mi-militaire. Il semble que le dispositif des 30 et 31 a été changé pour avoir de la réserve afin de rendre service à de gros opérateurs économiques qui ont payé pour la sécurisation de leurs biens. Si cela venait à être avéré, vite des autopsies des martyrisés et que l’on sache combien sont morts devant des domiciles de dignitaires en déchéance et combien d’autres le sont pour avoir visité les magasins protégés de ceux que tous connaissent et qui auraient aussi donné assistance en espèce sonnante pour la révolte.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2015 à 23:02, par sagebaz
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Que chacun regarde le peuple pour agir

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2015 à 00:57, par Tchèfari
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Cette puissance de feu se retournera contre ses acteurs. Le RSP a notre soutien et triomphera malgré les complots qui se trament contre lui. Bandes de délinquants et avides de pouvoirs. pervers de l’ombre.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2015 à 13:34, par El Quebrantador
    En réponse à : Marche de soutien à la nouvelle loi électorale : Faible mobilisation à Bobo

    Il est souhaitable que l’on arrête de galvaniser les casernes militaires les unes contre les autres. S’il arrivait qu’il y ait une détérioration de la situation et que des fractions de notre armées doivent entrer en belligérance les unes contre les autres, les seuls perdants seront la population, les infrastructures et l’économie avec en prime une instabilité sociale et économique sur des dizaines d’années. Dans cette confrontation qui sera civile, asymétrique et non classique, où tout le monde est partie prenante (ce ne sera pas seulement une chose entre militaires), ce sera la chienlit. Jetez plusieurs coups d’œil chez nos voisins proches et lointains ! Là-bas encore, observez que ce sont des affrontements régionalistes, inter-ethniques ou inter-religieux teintés de politique. Heureusement au Burkina, nous n’en sommes pas encore là. Mais néanmoins elle ne sera pas moins ravageuse car tout le monde pourrait être ennemi de tout le monde et il n’y aura pas de sanctuaire pour qui que ce soit en ville comme dans les contrées (parents contre parents, ethnies contre ethnies, chrétiens contre chrétiens, musulmans contre musulmans, RSP contre RSP, RPC contre RPC et gendarmators contre gendarmators. Donc, laissons tomber ces histoires de tel camp est mieux armé que tel autre et souhaitons arriver aux élections en toute tranquilité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés