Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Carnets d’audience de l’UPC : le Mouvement Aube du Faso s’imprègne du Programme de société de Zéphirin Diabré

Accueil > Actualités > Politique • • samedi 25 avril 2015 à 04h58min
Carnets d’audience de l’UPC : le Mouvement Aube du Faso s’imprègne du Programme de société de Zéphirin Diabré

Une délégation du mouvement Aube du Faso (ex-mouvement ça suffit !) conduite par son président a été reçue en audience ce vendredi 24 avril par Zéphirin Diabré, président de l’Union pour le progrès et le changement. Emploi et entrepreneuriat des jeunes mais aussi Justice ont été au menu des échanges que Pascal Tapsoba et ses camarades ont eus avec l’ex-Chef de file de l’opposition politique.

Cette visite que vient d’effectuer le mouvement Aube du Faso auprès de Zéphirin Diabré est la première d’une série de rencontres qui auront lieu avec des leaders politiques et des responsables d’institutions. Et là, Pascal Tapsoba et sa suite ont échangé avec le président du l’UPC sur la politique de l’emploi que le parti compte mettre en place s’il accède au pouvoir en Octobre 2015. Aussi, le volet promotion de la justice n’a pas été laissé aux oubliettes.

Une démarche salutaire

S’il est élu Président du Faso à l’issue des élections d’octobre 2015, Zeph promet de mettre en place un programme pour booster l’entrepreneuriat en permettant aux jeunes de se réaliser. En matière de justice, il rassure qu’il veut un pays juste sans discrimination où les politiques ainsi que les entrepreneurs ne doivent avoir aucune main mise sur l’appareil judiciaire. C’est du reste ce que nous a rapporté Pascal Tapsoba après l’entretien qui aura duré près d’une heure d’horloge. Et au cas où ses promesses ne seront pas tenues, le mouvement compte jouer son rôle d’interpellation.
Tout en appréciant cette démarche positive initiée, Zéphirin Diabré a exhorté les membres du mouvement à plus d’engagement et de persévérance dans leurs actions. Et l’un des acquis de « Aube du Faso », c’est son projet de société dénommé « Jeunes, stages, emploi, bourse d’études, entrepreneuriat » dont le lancement se fera au mois de mois et parrainée par le Ministre de la jeunesse Salifou Dembélé. Grâce à ce projet, 200 jeunes bénéficieront de stages récoltés dans des entreprises de la place.

Petit rappel sur le mouvement

Créé au départ pour lutter contre le chômage des jeunes, l’incivisme et promouvoir l’entrepreneuriat, le « mouvement ça suffit » réorientera son combat pour des questions de l’heure comme la mise en place du Sénat et la modification de l’article 37. Ces deux sujets qui divisaient l’opinion nationale, amèneront le mouvement à s’associer à d’autres organisations de la société civile et à l’ex-opposition politique pour défendre la démocratie burkinabè. Mais, depuis la chute de Blaise Compaoré, l’environnement politique est tout autre. D’où le passage du mouvement ça suffit, à Aube du Faso. Et pour Pascal Tapsoba, « le Mouvement Ça suffit, c’est de l’histoire ancienne » mais ses valeurs seront « redynamisées ».

En rappel, concernant les arrestations qualifiées d’ « arbitraires » sous certains cieux, Pascal Tapsoba espère qu’il y aura « une justice juste où tous ceux qui ont commis des crimes économiques ou de sang pourront répondre ». Après l’UPC, la délégation du mouvement compte rencontrer l’UNIR/PS de Me Bénéwendé Sankara, le Faso autrement d’Ablassé Ouédraogo, le PDC de Saran Séré Sérémé, le PAREN de Tahirou Barry ; ainsi que des autorités telles que Augustin Loada, Luc Marius Ibriga, le directeur du SND et la directrice du Programme national de volontariat.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés