Arrestation des militants de la NAFA : les femmes du parti « avocates » de Sita Ouattara

samedi 25 avril 2015 à 04h58min

Remontées contre l’arrestation et la détention arbitraire d’une des leurs, les femmes de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) ont animé une conférence de presse dans la soirée du 23 avril 2015. Celle que le parti de Rasmané Ouédraogo défend bec et ongle contre « la justice sélective » c’est Sita Ouattara, secrétaire national adjoint à l’organisation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Arrestation des militants de la NAFA : les femmes du parti « avocates » de Sita Ouattara

Quand la parole est aux femmes, les choses prennent une autre coloration. La vague d’arrestations qui ont eu lieu çà et là et touchant par endroit leurs militants et militantes sont une pilule amère à avaler pour la NAFA. Certes le président Rasmané Ouédraogo a été libéré, mais Sita Ouattara qui avait été arrêtée le 8 avril dernier, est toujours derrière les barreaux à Bobo-Dioulasso. Son arrestation qui avait été peu médiatisée est aujourd’hui décriée par les femmes du parti. Parmi elles, Mme Bintou Konseiga, Secrétaire nationale chargée des femmes, Sita Sawadogo, 2e secrétaire adjointe au marché et Nathalie Ouédraogo, responsable des femmes du secteur 7. Etaient à leurs côtés, le Secrétaire général François Bacyé ainsi que le secrétaire à l’organisation Mamadou Benon.

La NAFA redoute un malaise

« Sita OUATTARA a été arrêtée pour son activisme politique au sein de la NAFA », en est convaincue Nathalie Ouédraogo, dans le discours qu’elle a prononcé. En effet, accusée de complot contre la sureté de l’Etat, Sita Ouattara était la 1re adjointe au maire de Bobo-Dioulasso, Salia Sanou qui a été déféré à la MACO. Son arrestation qualifiée d’arbitraire n’a rien à voir, selon Mamadou Benon, avec les arrestations des autres responsables du parti. Et pour Nathalie Ouédraogo, leur camarade est « la victime d’un deal politique » et « la première prisonnière politique des autorités de la transition ». Et si le tir n’est pas rectifié, la NAFA redoute que ces actions ne soient susceptibles de porter un grand coup à la cohésion sociale. Et pour Mamadou Benon, personne n’est au-dessus de la loi et que ce soit dans l’ex-majorité ou l’ex-opposition.
Au regard donc de la situation, un appel a été lancé en langue moore et dioula par Sita Sawadogo, au Président de la transition, au premier ministre, au ministre de la justice ainsi qu’aux leaders coutumiers et religieux pour que chacun à son niveau, joue son rôle, qui de neutralité, qui de veille et d’interpellation. La communauté internationale a été également pris à témoin sur la confiscation des libertés politiques et de manifester. Et si les choses persistent, le parti déclare qu’il prendra ses responsabilités. Et d’ores et déjà, François Bacyé a annoncé qu’un conseil de deux avocats se chargent de l’affaire.

Qui est Sita Ouattara ?

Selon, le secrétaire à l’organisation, Sita Ouattara est une militante de première heure dans les milieux associatifs. Député, elle a été, selon lui, le fer de lance du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) dans le Houet. Egalement, Attaché de santé en odontostomatologie, cette militante convaincue que Djibril Bassolé sera candidat à l’élection présidentielle, est mère de quatre enfants dont l’un serait atteint de déficience mentale.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés