Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

vendredi 17 avril 2015 à 23h01min

Nommé le 1er avril dernier directeur général de la Maîtrise d’Ouvrage de l’Aéroport de Donsin, Edouard Bouda a pris fonctions ce vendredi 17 avril 2015. C’est le secrétaire général du Premier ministère qui l’a installé dans son fauteuil de DG, en remplacement de Hippolyte Lingani, directeur général sortant.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

« Monsieur Edouard Bouda, en vertu des délibérations du conseil des ministres en sa séance du 1er avril 2015, et au nom de son Excellence Monsieur le Premier ministre, je vous déclare, officiellement, en ce jour 17 avril 2015, installé dans vos fonctions de Directeur Général de la MOAD ». C’est par cette formule que le secrétaire général du Premier ministère, Youma Zerbo, a installé ce vendredi le nouveau directeur général de la Maîtrise d’Ouvrage de l’Aéroport de Donsin (MOAD). Il s’en est suivi une salve d’applaudissements. Puis il y a eu la signature des procès-verbaux de la passation de charges entre le directeur général sortant Hippolyte Lingani et le DG entrant. Dans son intervention, le SG du Premier ministère a salué la qualité du travail et de la collaboration du DG sortant. Youma Zerbo a demandé à Hippolyte Lingani d’être toujours un ambassadeur pour le projet Donsin. Au DG entrant, le SG de la Primature a exprimé ses félicitations et celles du Premier ministre, l’exhortant à user des bonnes pratiques de management pour accomplir au mieux la mission à lui confiée. « Le temps du responsable qui connaît tout, décide de tout est révolu », lui a-t- il conseillé.

Mission du DG Bouda sous le signe du respect de la bonne gouvernance

Prenant la parole, le DG entrant Edouard Bouda, a remercié les plus hautes autorités pour la confiance placée en lui, souhaitant leur accompagnement. A son prédécesseur Hippolyte Lingani, il a rendu un vibrant hommage pour le travail abattu, les jalons posés pour la réalisation du projet. Bouda a invité ses nouveaux collaborateurs à continuer avec détermination et loyauté le travail avec lui afin de pouvoir rendre l’aéroport moderne disponible en 2019 comme prévu. Vis-à-vis des bailleurs de fonds, le nouveau DG de la MOAD s’est voulu rassurant plaçant sa mission sous le signe de la bonne gouvernance. « La responsabilité est immense. La tâche est lourde mais loin d’être impossible. Je place ma mission sous le sceau du strict respect des règles de bonne gouvernance, en agissant en toute conformité avec l’esprit des lois et règlements burkinabè et des conventions internationales. Nous avons reçu de nos partenaires au développement beaucoup de ressources pour mettre en œuvre cet important. Nous ne devrons pas les décevoir. Chers partenaires, soyez en rassurés, nous ne trahirons pas votre confiance », a- t- il indiqué.

Le DG sortant fier du travail abattu et appelle à la poursuite de l’œuvre

Le DG sortant, Hippolyte Lingani s’est félicité du travail abattu sous sa direction : « Je voudrais féliciter l’ensemble des collaborateurs qui m’ont accompagné dans cette lourde tâche de conduire on peut le dire le plus grand projet du Burkina Faso à l’heure actuelle. Nous sommes partis de presque rien et nous avons mis en place une maîtrise d’ouvrage qui force l’admiration de tous, de tous les acteurs et surtout de tous les bailleurs de fonds. Chacun d’entre vous, chers collaborateurs, peut se sentir fier d’avoir animé un grand projet complexe. Complexe de par le fait que c’est la première fois que le Burkina Faso construit un aéroport international neuf. Complexe par le fait que le financement est innovant et fait appel à un partenariat public-privé. Complexe enfin par le nombre de bailleurs de fonds (une dizaine) qui participent au financement ».

Et ce jour, ce bilan, à l’en croire, peut être fait :
- Les études techniques détaillées ont été réalisées ;
- Les logements, environ 2622 en vue d’accueillir les populations affectées par le projet ont été construit et le déménagement des populations a démarré ;
- Les voies d’accès au site aéroportuaire sont en cours de construction ;
- la mobilisation des fonds en vue de la construction de la plateforme aéroportuaire est réalisée auprès des bailleurs de fonds à hauteur de 80%.
Mieux, assure Lingani, « C’est la première fois au Burkina Faso qu’en plus des compensations des biens des personnes affectées, un projet prend en compte les compensations de biens culturels ».

Et d’exhorter ses anciens collaborateurs « à continuer avec la même vigueur, sinon avec plus de vigueur, dans la réalisation de cet important projet sur la direction du nouveau directeur général, Monsieur Edouard Bouda, que je voudrais féliciter pour la confiance que notre gouvernement a porté en lui ». « Je vous demande de lui apporter le même appui que vous m’avez porté pour une réalisation de tout le programme à la satisfaction de tous les acteurs et du peuple burkinabè ».
Le budget global du projet aéroport de Donsin est estimé à environ 368 milliards de francs CFA. 55 milliards financés par l’Etat dans ce budget servira à la construction d’une base militaire. 312 milliards seront financés dans le cadre d’un partenariat public –privé. Le privé contribuera au financement à hauteur de 65 milliards de francs. Le reste sera financé par les bailleurs de fonds dont les engagements à ce jour atteignent les 80% des besoins de financements.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 avril 2015 à 23:30, par Alex
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    Discours émouvant de M. Lingani ! On sent qu’il a pris à cœur ce projet. Félicitation et courage ! Puisse Dieu te donner un point de chute plus paisible et plus reposant pour tes vieux jours. Félicitations encore ! La barre a été placée très haute et bon vent au DG entrant.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2015 à 09:52
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    BON VENT MONSIEUR LE NOUVEAU DG ET BONNE SUITE POUR LE SORTANT

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2015 à 10:26, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    Merci et félicitations à l’ancien DG LINGANI pour ce gros travail abattu. Soyez bénis au NOM du SEIGNEUR.

    Bon vent au DG entrant

    Achille TAPSOBA

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2015 à 11:00, par La verital
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    Il faut une audite de sa gestion a la tete de ce projet

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2015 à 13:07, par ahon
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    oui, on attend l’aéroport depuis ca vient pas ? qu’est ce qui n’a pas marché ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2015 à 16:03
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    Monsieur l’Internaute 4, l’audit doit commencer par les conditions d’obtention de tes diplômes. On ne dit pas une audite mais un audit.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2015 à 17:15
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    Hummm un conseiller des affaires étrangères, coe DG d’un aussi grand projet, sans être contre lui, c’est pas son domaine de compétence ! Il faut que les autorités arrêtent ses nomination de complaisance ! ça ne rapporte rien au pays !

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2015 à 00:33, par L’expert
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    J’apprėcie positivement ce changement mais je crains fort que ce nouveau DG puisse être à la hauteur de cette mission énorme compte tenu de sa faible expérience et de son profile de conseiller des affaires étrangères.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2015 à 04:14, par N jonas
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    un projet gigantesque qui fera et qui fait déjà la fierté des Burkinabè et l’Afrique toute entière.chapeau à tout ce qui l’ont soutenu du bout bras par leur sueur,leur intelligence et leur diligence hommage à vous.Cependant bon vent au DG entrant qui fait parti de cette nouvelle génération pleine de jeunesse et de dynamisme à qui on a su faire confiance pour donner un souffle nouveau.bonne continuation et que Dieu bénisse le Burkina Faso et tous peuple VALEUREUX ET COMBATTANT.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2015 à 13:43, par Elmagnifico
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    Merci infiniment à Mr Lingani Hippolyte pour le travail abattu et félicitations pour le DG entrant. Le DG sortant je le connais depuis 1989 à la DET (Direction des Études et des Travaux) qui relevait de la DGTP (Direction Générale des Travaux Publics). Les charges de la DET étant importantes du point de vue économique et technique en ces temps, le ministère d’alors en a fait une nouvelle direction générale avec l’appellation subtile de DCCT (Direction Centrale de Contrôle des Travaux). Cette direction avait la charge de tout ce qui était Études économique et techniques ainsi que le contrôle et la supervision des travaux de construction neuve de routes bitumées au Burkina Faso. La DGTP ayant perdu la DET devint la DGIR (Direction Générale des Infrastructures Routières). Certains acteurs qui animaient les deux directions DGIR et DCCT se voyaient en concurrents et non en bâtisseurs communs de l’État Burkinabè. Et comme un effet de mode, la section en charge de la topographie et de l’urbanisme eu égard au "match DCCT-DGIR" gesticulait pour son autonomie ; et que dire du Transport ? C’est dans l’objectif de contenter tous ces experts en autonomie que le Ministère des Travaux Publics changera de nom à chaque remaniement gouvernemental sous l’ère Compaore. On verra successivement le MIHU (Ministère des Infrastructures, de l’Habitat et de l’Urbanisme), le MITH (Ministère des Infrastructures, du Transport et de l’Habitat) et aujourd’hui le MID (Ministère des Infrastructures et de Désenclavement). Les velléités gargantuesques de concurrence DCCT-DGIR prirent fin en 1998 par la fusion des deux, donnant naissance à la DGR (Direction Générale des Routes). Mr Lingani qui était une, sinon la meilleure des têtes pensantes du ministère car ayant une grande maitrise des dossiers économiques et techniques devint courant 1998 le DG(R). De surcroit l’intéressé avait et a une excellente maitrise des dossiers des structures de financement (FED, Banque Mondiale, BAD, BOAD, Fonds Arabes). Mais ce ne fut pas facile car sentant Mr Lingani susceptible d’être nommé DGR de petits esprits entreprirent de saper son moral par des tracts sordides et vulgaires. En octobre 1999 soit à peine un an à la tête de la DGR l’intéressé devint ministre confortant l’adage qui dit : "les chiens aboient, la caravane passe". La DGR perdait un technicien mais pas l’État burkinabè qui gagnait enfin un monument des dossiers à la tête du département ! Mr Lingani m’a encadré toute une décennie (1989-1999). Je le considère comme mon père professionnel. C’est un monsieur hautement technique, professionnel, social et intensément croyant ! Contrairement à certains Mr Lingani encourageait ceux qui savaient innover dans le domaine du Génie Civil et il n’hésitait pas à suggérer ses subordonnées de trouver les voies et moyens pour récompenser les plus méritants, voire tout le monde en indemnités sans pour autant verser dans les excès et la gourmandise vue les moyens limités de l’État, juste le "juste milieu". Il était foncièrement contre toute forme de corruption et gare à l’agent qui se laissait prendre, il saura ce que signifie le "garage" et le programme PMU’B !
    Mr Lingani n’est pas un "ingénieur des travaux finis" qui n’attend que la fin des travaux pour se pointer et faire des éloges à l’entreprise en vue d’empocher un pactole et disparaitre. Il va suivre, instruire et approuver les études, leur exécution et leur réception. Il en de même des travaux. Et il n’hésitait pas à hausser le ton sur les bureaux d’études et entreprises défaillants. Il n’est pas le genre d’individu qui une fois enlevé de son poste tombe en syncope et fait des séjours intempestifs à l’hôpital donnant du tournis aux médecins car impossible de déceler la cause du mal ! Et pour appuyer mes propos, à chaque remaniement gouvernemental en vue Mr Lingani avait l’art de ranger ses effets propres en vue de laisser le bureau à l’éventuel nouveau venu quand bien même plusieurs fois il fut reconduit.
    Avec Mr Lingani les dossiers techniques sont toujours à portée de la main pour tout technicien qui veut s’informer et se former. Par contre il était très regardant sur les dossiers économiques et surtout confidentiels afin de toujours protéger et garder ce que l’on appelle le secret professionnel. J’ai voulu apporter ces précisions en réponse à l’internaute 4 La Verital qui demande un audit de la gestion de Mr Lingani à la tête de la MOAD. Je ne connais pas la MOAD (Maitrise d’Ouvrage de l’Aéroport de Donsin) et je ne suis pas le griot de Mr Lingani. Mais ayant servi l’État sous les ordres de l’Intéressé je suis convaincu qu’il n’a rien à cacher encore moins à se reprocher ! Je m’excuse par contre d’avoir dit des imperfections ou de ne pas avoir dit peu mais bien le parcours de Mr Lingani. D’autres voix plus autorisées que la mienne et même celle de l’Intéressé pourront apporter plus de précisions. Bon vent à vous Mr Hippolyte Lingani. Vous avez menez le bon combat au service l’État Burkinabè et je suis de ceux qui ne terniront pas votre nom pour la mesquinerie ! Bien au contraire je sais que les mêmes sources qui financent les projets au Burkina Faso vont se ruer à votre porte afin de vous avoir parmi leurs experts et bénéficier de vos compétences.
    Par ElMagnifico, quelqu’un qui a servi l’Etat sous Mr Lingani sans rien attendre, sans rien bénéficier mais qui l’a fait avec sincérité, dévouement, foi et dignité !

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2015 à 08:00, par Sheiky
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    Internaute ELMagnifico. C’est bien ce que tu dis. Si cela est vérifié, cela prouverait encore que notre pays regorge de personnes compétentes, il faut juste avoir le courage de les recupérer et de les utiliser. Je connais le DG sortant de vue et sur la base de ces anciennes responsabilités. Mais je reste un peu sceptique et ne demande qu’à être rassurer sans tomber dans les calomnies.
    M. LINGANI était le ministre quand on a repris à plusieurs reprises la route Ouaga-Bobo (nous en avons tous souffert dans notre chair sans pouvoir dire quoi que ce soit en son temps). Malgrè toutes les malfaçons et les problèmes de suivi-contrôle, personne n’a jamais été inquiétée dans cette affaire. On se rappelle également les ponts qui s’écroulaient à la prémière grosse pluie dans certaines contrées également sous le mandat de M. LINGANI et j’en passe. Si il est clean comme vous le dites et gardait certaines choses comme secret professionnel, il aura beaucoup à nous apprendre sur certains dossiers. Dans le cas contraire, c’est lui qui devrait en avoir pour son matricule.
    Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril 2015 à 08:36
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    Je suis d’avis avec l’internaute 7 : "L’Etat transition" doit apprendre à nommer les compétences appropriées aux différents postes de responsabilité. On a tous à gagner si les nominations respectent les critères de compétences. Je ne connais pas le nouveau DG mais je pense que le poste est trop balaise pour lui. Il ne s’agit pas de gerer une ambassade ou des question diplomatique mais des questions techniques bien précises. Et puis il a commencer à trvailler quand ? 35 ans ! quel est son expérience pour être propulsé à un si gros poste ? Si le profil ne compte plus pour travailler dans les différents départements de l’Etat, qu’on fusionne toutes les écoles de formation et tout le monde va faire la même chose. Foutaise de Zida, Bouda est du MPP. quel deal y a t-il entre le PM et les RSS ? Arrêtez vos compostrement égoîtes pour le futur bonheur du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2015 à 15:08, par Dan
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    Internaute 7 et 12,pour votre information M. Edouard BOUDA est diplômé en économie,chose qui ne lait pour M. Lingani. Son ministère est belle et bien des affaires étrangères mais en actualisant vos informations vous saurez que depuis plus de 4 ans il est détaché au ministère des finances comme agent et ne regardant pas aux missions voyages (perdiemes ) à fait ses preuves pour gravir très vite les échelons comme directeur de la coopération mutuelle depuis 2 ans.Les agents de ministère (finances) s’en ont plaint élevant des voies argumentant comme vous une nomination d’un agent(des affaires étrangères) qui n’est pas de leur ministère.La réponse à l’époque fut justifier par ses patrons(du ministère des finances et non pas des affaires étrangères) de son dévouement au travail et des résultats constatés.

    En fouillant vous trouverez qu’en tant que DIRECTEUR DE LA COOPERTAION MUTUELLE il n’a pas fait que gerer que des aspects dipômatique mais bien des dossiers finnaciers (négociation au près des bailleurs de fonds,investisseurs étrangers...).

    M.Edouard BOUDA détient également une spécialisation en management stratégique et des projets qui l’amènera à développer l’an dernier une étude sur projet similaire à celui de DONSE.

    Maintenant pour ce qui est de l’expérience sachiez que M.LINGANI n’est pas née Directeur ou ministre.Il a surement bénéficier de la confiance des autorités pour faire ses preuves la première fois,alors de grâce accompagnons le nouveau DG de la MOAD plutôt que l’effrayé sur les propos d’un poste COSTAUD

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril 2015 à 12:09
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    Franchement il faut que la transition arrête les nominations de complaisance là je trouve que le nouveau DG est trop jeune pour occuper ce poste ça peut lui tourner la tête de voir autant de milliards et la suite on l’a connait en plus l’ancien DG faisait correctement le boulot donc on aurait pu le nommer assistant d’abord et ensuite le confirmer sinon là c’est trop flagrant qu’il ya du copinage en l’air bref dans tous les cas après les élections tout ça va finir !!

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai 2015 à 15:51, par Dan
    En réponse à : Aéroport de Donsin : Edouard Bouda installé dans ses fonctions de DG

    Arréter tout ceci maintenant.Allez voir,fouillé pour voir ce que l’ancien DG a créer comme trou en s’en allant.Aujord’hui la MOAD dance sur un pied car trop de factures payées non justifiées,trop de trop non justufiés.Le DG entrant est un homme intègre dans le vrai sens du terme,c’est pourquoi on avait besoin de lui pour ce poste le temps que la situation de transition se termine (Pour ce qui veulent,allez y vérifier son parcours depuis les ministère des affaires étrangères jusqu’au ministère des finances où il était affecté,vous comprendrez que ce n’est pas un hazard)

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés