Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

vendredi 17 avril 2015 à 01h39min

Suite à la rencontre entre le gouvernement et le corps diplomatique, le 13 avril dernier, sur l’adoption du Code électoral modifié, des organisations de la société civile (OSC) ont tenu une conférence de presse dans la soirée du mercredi, 15 avril 2015 à Ouagadougou pour fustiger la position de la communauté internationale sur le code électoral et réitérer leur soutien à son application.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

Mouvement plus rien ne sera comme avant (M/PRSCA) de Idrissa Nogo, Mouvement M21 de Marcel Tankoano, Les Patriotes du Faso avec Désiré Guinko et APDC de Safiétou Lopez ont été les animateurs de cette conférence de presse qui avait pour principal objectif de réitérer le soutien des OSC à la transition et partant, au code électoral qui, selon elles, respecte l’esprit et la logique de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre dernier.
Pour les animateurs de la conférence, le processus de transition est, en lui-même, déjà inclusif en ce qu’il n’exclut ‘’aucune’’ partie. Pour ces OSC, la nouvelle loi électorale met les partis politiques sur un pied d’égalité pour aller à la conquête du suffrage populaire et il appartient à ceux-ci de trouver des candidats en phase avec les aspirations du peuple.
« Mais soyons clairs, si nous avons décidé de mettre fin au régime de l’ancien président Blaise Compaoré, c’est aussi pour mettre fin aux souffrances d’un peuple exploité, spolié, tué, pendant 27 ans, depuis l’assassinat du capitaine Thomas Sankara. C’était surtout pour mettre fin à un système qui a permis au clan Compaoré de sucer le sang du peuple, pour chasser les acolytes qui ont accompagné Blaise Compaoré dans sa boulimie du pouvoir jusqu’à la forfaiture de l’article 37 que le système voulait commettre », a déclaré le porte-parole des organisateurs, Idrissa Nogo.

« Si vous ne pouvez pas aider le peuple burkinabè, ne le dérangez pas »

C’est pourquoi, ces OSC jugent-elles de rappeler à la communauté internationale que « l’inclusion ne signifie pas impunité et chacun doit tirer conséquences de ses actes et en assumer l’entière responsabilité. Les acteurs politiques du régime déchu qui ont bafoué les principes de base de la démocratie se doivent de tirer leçons de leurs manquements ».
« Si vous ne pouvez pas aider le peuple burkinabè, ne le dérangez pas. Partout où la communauté internationale a imposé sa vison il y’a toujours eu massacre, larmes et spoliation du peuple. Le code électoral sera appliqué et nous allons sortir pour vous montrer que le peuple burkinabè n’est pas prêt à se faire voler son insurrection. Tous ceux qui ont participé à la tentative de modification de l’article 37, comme le stipule, la charte africaine de la gouvernance et de la démocratie, ne peuvent pas prendre part à ces élections de sortie de crise et pour restaurer l’ordre démocratique. C’est clair. Si les amis de Blaise Compaoré qui l’ont accompagné dans sa folie n’ont pas la décence de faire profil bas, nous allons leur montrer que nous le peuple burkinabè, sommes encore débout et nous allons le leur faire savoir », a averti Idrissa Nogo dans la déclaration liminaire.

Macky Sall, Djibril Bassolé, la France et les USA dans le viseur !

Pour les conférenciers, Maky Sall (Président du groupe de contact international sur le Burkina) n’a aucune leçon à donner au peuple burkinabè. « Qu’il commence par libérer Karim Wade avant de nous adresser la parole. Puisqu’il ne jure que par l’inclusion, karim Wade a été investi candidat de son parti pour la prochaine présidentielle sénégalaise, alors qu’il le libère séance tenante », ont-ils martelé. Soutenant que le président sénégalais « qui a pu arriver au pouvoir grâce au vaillant peuple sénégalais qui a réussi à barrer la route à l’ancien président Abdoulaye Wade », doit « arrêter d’insulter l’intelligence du peuple burkinabè qui a fait exactement la même chose pour barrer la route a Blaise Compaoré ».
A la France, ces OSC menacent de lui rappeler, par la rue, la « leçon qu’elle a reçue avec la révolution tunisienne qu’elle avait mal appréciée ».
S’adressant aux USA, Idrissa Nogo et « ses camarades » déclarent que « pour de simples détails, ils excluent très souvent des candidats à la course à la Maison Blanche ». Leur demandant donc de soutenir le peuple burkinabè.
Quant à Djibril Bassolé, ces OSC estiment qu’il agit pour des « intérêts égoïstes ». Pour ces responsables d’OSC, s’il aimait son pays, « il ne serait pas allé pratiquement lui déclarer la guerre depuis l’extérieur ». « Et dire qu’il a un grade de général. Un grade que nous lui dénions et nous demandons à ce qu’il soit déchu de ce grade de général de complaisance offert par Blaise Compaoré et qu’il ne mérite pas », ont-ils dit, ajoutant que qui-de-droit sera saisi à cet effet. « Dans tous les cas, nous, peuple burkinabè sommes prêts et attendons son retour. Nous verrons si Djibril Bassolé est plus fort que son peuple », ont averti les conférenciers.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 avril 2015 à 02:32, par Sidpasata Veritas
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Franchement, la position de la communauté internationale est politiquement incorrecte et indéfendable. Le code électoral ne prévoit nul part que qui que ce soit soit exclu simplement pour ce qu’il est. Il prévoit que les coupables de haute-trahison soient exclus de la compétition électorale ! On ne peut pas, à la fois, se battre pour la démocratie et refuser la moralisation de la vie politique.
    D’ailleurs, si on escamote cette étape de la moralisation de la vie publique, il n’est pas exclu que la population du Burkina ressorte dans la rue pour réclamer la mise hors jeu de ceux qui l’ont malmené 27 ans durant. Si on en est arrivé à l’insurrection, c’est que notre patience était à bout compte tenu du cynisme sans pareil et totalement exaspérant du précédent régime. On ne pourra jamais nous les faire accepter dès les prochaines élections.
    Je peux comprendre l’attachement des américains au principe de la liberté d’expression. Mais quand un gouvernement adopte un projet de loi "démocraticide", quand des leaders politique soutiennent ouvertement un tel projet de loi et militent activement et énergiquement pour son adoption ; quand un gouvernement ordonne de tirer sur la population qui proteste contre ce projet funeste, on n’est plus seulement dans le droit à la liberté d’expression : on est dans le crime organisé au sommet de l’État. C’est la pire espèce de haute-trahison. Demander aux Burkinabè d’accepter que ces mêmes criminels viennent se présenter devant eux comme candidats, au même titre que d’autre candidats qui ont mené le bon combat pour la démocratie, c’est insulter l’intelligence de notre Nation. Même dans les concours de recrutement de policiers, il y a une enquête de moralité ; et au nom de quelle inclusivité devrait-on faire fi de la moralité quand il s’agit de désigner le Président du Faso et l’Assemblée des Députés de la nation ? NON, NON et NON ! Nous sommes devenus très allergique à l’impunité qui était la marque de fabrique du régime précédent !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 02:37, par Sidpasata Veritas
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Franchement, la position de la communauté internationale est politiquement incorrecte et indéfendable. Le code électoral ne prévoit nul part que qui que ce soit soit exclu simplement pour ce qu’il est. Il prévoit que les coupables de haute-trahison soient exclus de la compétition électorale ! On ne peut pas, à la fois, se battre pour la démocratie et refuser la moralisation de la vie politique.
    D’ailleurs, si on escamote cette étape de la moralisation de la vie publique, il n’est pas exclu que la population du Burkina ressorte dans la rue pour réclamer la mise hors jeu de ceux qui l’ont malmené 27 ans durant. Si on en est arrivé à l’insurrection, c’est que notre patience était à bout compte tenu du cynisme sans pareil et totalement exaspérant du précédent régime. On ne pourra jamais nous les faire accepter dès les prochaines élections.
    Je peux comprendre l’attachement des américains au principe de la liberté d’expression. Mais quand un gouvernement adopte un projet de loi "démocraticide", quand des leaders politique soutiennent ouvertement un tel projet de loi et militent activement et énergiquement pour son adoption ; quand un gouvernement ordonne de tirer sur la population qui proteste contre ce projet funeste, on n’est plus seulement dans le droit à la liberté d’expression : on est dans le crime organisé au sommet de l’État. C’est la pire espèce de haute-trahison. Demander aux Burkinabè d’accepter que ces mêmes criminels viennent se présenter devant eux comme candidats, au même titre que d’autre candidats qui ont mené le bon combat pour la démocratie, c’est insulter l’intelligence de notre Nation. Même dans les concours de recrutement de policiers, il y a une enquête de moralité ; et au nom de quelle inclusivité devrait-on faire fi de la moralité quand il s’agit de désigner le Président du Faso et l’Assemblée des Députés de la nation ? NON, NON et NON ! Nous sommes devenus très allergique à l’impunité qui était la marque de fabrique du régime précédent !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 04:24, par KONATE GEREMIE
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Bravo ! Bravo ! Bravo ! à vous les OSC nous sommes un peuple unis & fort !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 07:04, par Fils de Tanja
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Pour la France, les Etats Unis et bien d’autres pays, le Burkina Faso n’est pas l’Ukraine. On sait qu’il y a six mois, ce dernier cité a pris des mesures contre les partisans de Viktor Yanukovych qui sont les mêmes que les mesures prises par la transition. Quelle a été leur réaction ? Un soutien tacite. Si la France a des difficultés à comprendre ce qui se passe au Faso, elle pourrait repartir dans ses livres d’histoire des années 1945, 1946 et 1947. Camarades, maintenons le cap.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 09:18, par bobolais
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Le nouveau Ble Goude burkinabe

    les mecs comme vous on les ai déjà vu les populistes notoires. tu parles comme si le Burkina Faso était ton bien personnel tu parles au nom du Peuple ! DE quel peuple ? tu connais la vision des gens qui vivent Soubaga , de DANDE , de Nouna etc etc. arrête vos divagations on a déjà entendu des gens comme to.
    Tu fais type BLE GOUDE en côte d’ivoire insulté à la va t en guerre des partenaires étrangers, l’union européenne les usa et autres.
    Tu cries haut tu insulte tout en ignorant que ton pays ne vit que par des appuis budgétaires et c’est cet argent qui finance ton association bidon.
    Il y’a UN MANQUE A GAGNER pour organiser les élections trouve nous le restant en ce moment tu pourras demanderai a ceux qui financent de ne pas se mêler.
    Au moment où tu as des burkinabés qui passent des nuits blanches pour essayer de réunir ses sommes pour organiser des élections apaiser tu es assis tranquille sur le fond d’une table d’association pour critiquer et croire que tu vas pouvoir exclure tu étais ou pendant les 27 ANS DE Blaise, donne nous ton bilan de lutte politique ? vous sucez le dos du peuple et vous vouliez bruler notre pays.
    tu sais pourquoi le Liban est dans cette situation !
    la cote d’ivoire
    le mali
    la Centrafrique.
    Le peuple n’a pas peur d’aller aux élections car la victoire leur reviendra mais ceux qui rêvent que c’est leur tour de manger et veulent tripatouiller en brûlant notre pays se verront vaincu.
    QUE LES USA TE METTENT SUR LA BLACK LISTE

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 10:09, par Zereson
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    A ma compréhension, le nouveau code électoral est bel et bien inclusif.Le CDP, l’ADF ;et les partions sans âme qui gravitent autour peuvent bien présenter des candidats aux futurs élections à la condition qu’ils n’aient pas soutenu la modification de l’article 37.Or je sais quand que dans ces partis il y avait quand même des patriotes honnêtes qui étaient contre même s’ils n’osaient pas le dire haut et fort.C’est seulement les dirigeants sans vergogne de ces partis que ne pensaient qu’à leur seul ventre qui ont conduit ces partis dans ce désastre.
    Gens du CDP, de l’ADF, des partis mouvanciers et consort, présenter des candidats ’’propres’’ et vous verrez que leurs candidatures seront validées et ils pourront être élus.
    Mais si vous entêtez à vouloir remettre en cause notre révolution, si on ressort dans la rue, cette fois-ci,on sera moins indulgent à votre égard.Alors ayez l’humilité de vous calmer, de travailler pour rebondir dans 5 ans si vous pensez que vous êtes aussi populaire.
    Je vous rafraîchis vos cerveaux oblitérés par la ’’compaorite’’(inflammation très aigüe du cerveau):Révolution signifie remplacement d’un ordre (régime) ancien par un ordre nouveau.Alors laissez-nous bâtir un Burkina fondé sur d’autres valeurs que celles avec lesquelles vous avez décomposé la société burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 10:11, par Ouédraogo Timbila à Ouahigouya
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    J’ai honte à la place de Safiatou ,Tankoano et autres dire que ses le peuple qui vous a mandaté,je regrette,je dis plutôt votre ventre qui vous demande de faire des déclarations pour faire plaisir à vos amis.si tous les OCS,les Parti politiques et autre voyous se levent et parler au nom du peuple,pour des licencier comme Tankoano Marcel ex.pigiste de la TNB,et qui à mis le feu à la TNB,et qui circule impunément,c’est sa la transition,qui le protège.Je voudrais faire comprendre à Marcel Tankoano et Safiatou,que etre OSC,ne veu pas dire avoir une uminité de poursuite judiciaire,sir aujourd’hui Kabore Salif,est aux arrêts chassé que votre tour viendra,demain appartien à Dieu et à Zida ou Kafando.Je trouve que Marcel n’est pas digne,car insulté un Président,c’est etre impoli,pour mémoire pourquoi Marcel se retrouve dans la rue parceque il a été licencier de la TNB,je profite lui dire qu’il est en train de creser sa propre tombe,s’il s’attaque aux chefs d’états.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 10:11, par Ouédraogo Timbila à Ouahigouya
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    J’ai honte à la place de Safiatou ,Tankoano et autres dire que ses le peuple qui vous a mandaté,je regrette,je dis plutôt votre ventre qui vous demande de faire des déclarations pour faire plaisir à vos amis.si tous les OCS,les Parti politiques et autre voyous se levent et parler au nom du peuple,pour des licencier comme Tankoano Marcel ex.pigiste de la TNB,et qui à mis le feu à la TNB,et qui circule impunément,c’est sa la transition,qui le protège.Je voudrais faire comprendre à Marcel Tankoano et Safiatou,que etre OSC,ne veu pas dire avoir une uminité de poursuite judiciaire,sir aujourd’hui Kabore Salif,est aux arrêts chassé que votre tour viendra,demain appartien à Dieu et à Zida ou Kafando.Je trouve que Marcel n’est pas digne,car insulté un Président,c’est etre impoli,pour mémoire pourquoi Marcel se retrouve dans la rue parceque il a été licencier de la TNB,je profite lui dire qu’il est en train de creser sa propre tombe,s’il s’attaque aux chefs d’états.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 10:12, par Ouédraogo Timbila à Ouahigouya
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    J’ai honte à la place de Safiatou ,Tankoano et autres dire que ses le peuple qui vous a mandaté,je regrette,je dis plutôt votre ventre qui vous demande de faire des déclarations pour faire plaisir à vos amis.si tous les OCS,les Parti politiques et autre voyous se levent et parler au nom du peuple,pour des licencier comme Tankoano Marcel ex.pigiste de la TNB,et qui à mis le feu à la TNB,et qui circule impunément,c’est sa la transition,qui le protège.Je voudrais faire comprendre à Marcel Tankoano et Safiatou,que etre OSC,ne veu pas dire avoir une uminité de poursuite judiciaire,sir aujourd’hui Kabore Salif,est aux arrêts chassé que votre tour viendra,demain appartien à Dieu et à Zida ou Kafando.Je trouve que Marcel n’est pas digne,car insulté un Président,c’est etre impoli,pour mémoire pourquoi Marcel se retrouve dans la rue parceque il a été licencier de la TNB,je profite lui dire qu’il est en train de creser sa propre tombe,s’il s’attaque aux chefs d’états.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 10:16, par Thiombiano Dabadia
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Djibril Bassolet est Général,et toi Marcel,tu est quoi dans ta vie,tu a qu’elle métié,ta profession c’est incendier les maisons des gens du CDP,la TNB,AN,pillers les commerçants.je te rappel à l’odre en temps que petit frère,le reste à toi de voir.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 10:20, par Thiombiano Dabadia
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Avis de recrute pour avocat de la transition,et pour complément définitif,car les Avocats Marcel,Tankoano et Safiatou Lopez,qui recherches des avocats pour leurs Cabinet.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 10:35, par Nionyonga
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Merci bien et courage car nous sommes pas loin de la victoire. Les occidentaux n’ont pas de leçons de démocratie à nous donner. La position de la communauté internationale n’est qu’une recommandation des francs maçons à l’échelle mondiale pour ainsi permettre à Bassolé de se présenter aux élections d’octobre 2015. Je demande simplement aux américains de se ressaisir car le peuple burkinabè est plus que jamais déterminé et se dressera contre toute forme de dictature quelle que soit sa provenance. Pour ceux qui ne comprennent toujours pas, BASSOLE ne sera pas candidat à plus forte raison, Président. Je lance le défi à la communauté internationale. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 11:12, par le yacson
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Des inconscients qui parlent au nom du peuple. Allez-y travailler maintenant ok ? PEUPLE ? Mais de quel PEUPLE vous faites allusion ? Vraiment le Burkina Faso ne mérite pas cela. Mais la bande des violents avec en tête Hervé GOUDE doivent comprendre que leur mentor a commencé à les lâcher lui ZIDA qui a déclaré aux USA qu’il ne souhaite plus voir le RSP dissout.
    Safiatou LOPEZ et consort comprenez une bonne foi pour toute que votre disque est rayé et à jamais....

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 12:52, par Un patriote africain
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    “En bons africains, nous devons adopter depuis lors, l’attitude si simple qui consiste à laisser aboyer les chiens occidentaux et notre caravane passe ”. Il faut que nous ayons dorénavant une telle attitude de ne plus nous laisser divertir par ni la presse occidentale (qu’elle fusse écrite, orale) ou les media audio ou télévisuels etc.).
    Quand on travaille, on ne se préoccupe pas de ce que les autres qui ne veulent pas de votre intérêt disent ou font ; ils faut veiller tout simplement à ce qu’ils ne vous entravent dans la bonne conduite de vos activités.
    Parce que nous savons que ce que la prétendue communauté internationale veut, n’est POINT dans les intérêts des peuples africains et cela est clair comme l’eau de source.
    Nos intérêts sont diamétralement OPPOSES. Donc à bon entendeur, salut ! ! !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 14:46, par sidnoma
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    en côte d’ivoire c’était la même chose les "patriote " passaient tout leur temps à dire à la communauté internationale d’enlever leur bouche dans leurs affaires la suite on la connait s’il vous plait laissez notre pays tranquille ces soient disant OSC si l’argent vous aveugle tout le peuple n’est pas dupe

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 15:34, par kere alpha
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    toi SAFIATOU si on ne pardonnais pas toi en réalité tu sais qui tu est, c’est pas tout de suite là que tu a changé de camp ? laisser le peuple tranquille mais on ta accepter malgré tout, vous savez, le peuple est mature chacun connais la valeur de sa carte d’electeure

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 16:38, par citizen
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Je partage entièrement votre position. restons sereins et vigilants, il n’ y aura rien car "quand le Peuple est debout, l’impérialisme et ses suppôts tremblent" il n’ y a pas pire ennemi d’un pays que de voir un national qui préfère la politique mafieuse occidentale par rapport à celle de son pays. De même, il n’ y a pas pire ennemi de l’Afrique qu’un président africain ingrats vis à vis de son peuple et de ses frères africains et ami des pays Occidentaux au point de ne pouvoir même donner une position fût-elle contraire à leur vision de la politique africaine. Il faut qu’on commence à chasser tous ces hypocrites, ces indignes, ces mendiants, ces achetés ou esclaves, ces incapables intellectuels et ces maudits... de la gestion du pouvoir d’Etat. Vive le Faso ! A bas ses ennemis !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 17:52, par alain
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Ils ont raison. Avec les milliards que zida a, il peut acheter n’importe qui dans ce pays PPTE. Tant que je recois rien, je ne sors plus me faire tuer ou blesser pour rien. Je suis le seul fils de mes parents et c est moi qui puise l eau pour eux.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 18:59, par bala
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Ils ont raison, les americains peuvent se retirer, zida seul avec ses milliards peut financer ces elections.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2015 à 21:22, par tani
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Hum, Comme dit un lecteur le burkina actuel rappelle la guinée sous dadis. ils sont maintenant a humilier les diplomates comme dadis. Il ne manque que deux choses : filmer le codo en chef dans sa chambre en culotte et notre Koumba diakité. La suite quelqu’un va aller rester au maroc.
    continuez, criez, insultez

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2015 à 23:04, par LA VERITE
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    CELUI QUI VA MANQUER DU RESPECT AUX BLANCS AURA DES PROBLEMES. TOI QUI PARLE FORT FORT TU PEUX FABRIQUER MICRO MEME ?.
    LANGUE QUE TU PARLE C’EST LANGUE DE QUI ?. IL FAUT FAIRE ATTENTION DES ?. C’EST TOUT LE MONDE QUI FAIRE COMME TOM SANK.
    SI YA EBOLA ICI, C’EST ENCORE CELUI QUE TU INSULTE QUI VA VENIR NOUS SAUVER, SINON ON EST FINI.
    S’IL VEUT EN FINIR AVEC TOI IL SUFFIT DE DEUX CANNETTES DE OBOUF ET LE COMBAT EST TERMINE. IL FAUT ALLER DOUCEMENT ET DEMANDER A MANGER. DIEU N’EST FOU NI SOU, VOILA POURQUOI IL A FAIT LES CHOSES COMME CA. PARCE QUE VOUS VOUS ETES COMME LES DJIHADISTES TOUJOURS PRES A METTRE LE FEU PARTOUT.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2015 à 09:48, par la voie de celui qui vois
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    Salue peuple burkinabé je suis convaincu d’une chose Dieu dans sa miséricorde a un nouveau plan de développement pour notre pays je ne sais comment mais toute personne qui sera un obstacle sera vomit par le peuple et s’il insiste il se fera noyé dans un bidon de eau Lafi .

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril 2015 à 23:41, par wait and see
    En réponse à : Nouveau Code électoral : Des OSC s’insurgent contre la communauté internationale

    C’est le CDP qui q cherché son problème. Que la loi sanctionne ceux qui ont tripatouillé l’article 37.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés