Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Kundé d’or 2015 : Oumou Sangaré, Yémi Aladé, Diblo Dibala seront de la partie

Accueil > Actualités > Culture • • mercredi 15 avril 2015 à 23h20min
Kundé d’or 2015 : Oumou Sangaré, Yémi Aladé, Diblo Dibala seront de la partie

La deuxième conférence de presse du commissariat général des Kundé a eu lieu ce mercredi 15 avril à Ouagadougou. Objectif, communiquer à la presse la liste des artistes nationaux et internationaux pressentis pour les prestations artistiques et les modalités d’accès à la salle.

Les trophées de la musique burkinabè auront bel et bien lieu le vendredi 24 avril à 19h30, à la salle des Banquets de Ouaga 2000, a assuré Salfo Soré, commissaire général des Kundé. « Malgré le contexte politique difficile marqué par la transition, nous tenons à faire rêver le public », a-t-il déclaré avant d’ajouter que « ce ne sera pas un Kundé de Transition, ni un Kundé au rabais ».
Les invités passeront sur un tapis rouge et pourront prendre des photos à l’entrée avant d’accéder à la salle, le tout sur fond de musique afin de rendre la cérémonie plus glamour à en croire les organisateurs.
Mais le glamour a un prix. Pour accéder à la salle des banquets, il faudra débourser la somme de 50 000FCFA seul et 500 000 FCFA pour une table de 10.

Trois présentateurs dont deux femmes et un homme ont été choisis pour présenter la soirée. Il s’agit de Alpha Ouédraogo et de Maguy Lesli Oka du Burkina Faso et de Konnie Touré de la Côte d’Ivoire.
Une soirée retransmise en direct sur la RTB et Africable et rediffusée dès le lendemain sur d’autres médias internationaux.

Un programme alléchant…

Cette année encore, les Kundé seront ponctués de prestations d’artistes, de remise de trophées, d’un défilé de mode, le tout autour d’un diner gala. Pour cette édition, ce sera à « H Design », une jeune créatrice burkinabè d’éblouir les spectateurs et les téléspectateurs avec sa collection.

« Au vu des artistes à invités, la cérémonie sera un grand show », selon Ismaël Zongo dit Papus, commissaire artistique des Kundé.
Sur le plan national on peut citer entre autres Abdoulaye Cissé, Smockey et Awa Nadia. A la question de savoir si Smockey n’aurait pas été choisi pour des raisons politiques, les commissaires se veulent fermes. « Il a été Kundé d’or en 2006 et il marque l’actualité musicale ces derniers temps car il vient de sortir un triple album. Cela n’a rien à avoir avec des raisons politiques », a déclaré Soré Salfo.
De grandes stars de la musique africaine seront aussi au rendez-vous : Oumou Sangaré du Mali, Yémi Aladé du Nigéria, Diblo Dibala de la RDC, etc.
L’innovation de cette édition est une création intitulée « sur les traces de la paix ». Ce sera un slam de Don Sharp, sur une mélodie de Mi amor. Une prestation émouvante qui selon les organisateurs traitera de l’actualité de notre pays.

L’ « after Kundé » sera un concert au Palais des sports de Ouaga 2000, le samedi 25 avril où le Kundé d’or, le Kundé de la révélation, le Kundé de l’espoir, le Kundé du meilleur artiste féminin et le Kundé de l’artiste le plus joué en discothèque joueront. Ils seront accompagnés par Mani Bella, Yémi Aladé et Eddy Kenzo. Les prix d’entrés seront annoncés, dans les jours à venir, rassurent les organisateurs.

Mais en attendant, ils invitent les mélomanes burkinabè à continuer de voter pour leur artiste favoris. Par sms au 775 et sur internet sur le site www.kunde.bf. Les tendances des votes à ce jour sont (1) 68,2% pour Dez Altino, (2) 28,8% pour Dicko Fils et (3) 3% pour Sana Bob.

Liste des artistes invités

-  Troupe traditionnelle Naaba Yadega (Burkina Faso)

-  Kundé : une mélodie sur les traces de la paix (Mi amor et Don Sharp/ Burkina Faso)

-  Abdoulaye Cissé (Burkina Faso)

-  Smockey (Burkina Faso)

-  David le combattant (Burkina Faso)

-  Awa Nadia (Burkina Faso)

-  Duny Yaam et Leekma (Burkina faso)

-  Collectif Floband (Floby, Sofiano, Weezy et Yannick/ Burkina Faso)

-  Oumou Sangaré (Mali)

-  Diblo Dibala (RD Congo)

-  Yemi Aladé (Nigéria)

-  Mani Bella (Cameroun)

-  Eddy Kenzo (Ouganda)

-  Papou (Togo)

-  Josey (Côte d’Ivoire)

Nominés Kundé 2015

-  Kundé d’or : Dez altino, Dicko Fils, Sana Bob

-  Kundé du meilleur artiste traditionnel : Bamogo de Nobéré, Habibou Sawadogo, Sanou Dara

-  Kuné du meilleur artiste de musique religieuse : Rose Bationo, Serge Bethsaleel, Toussy

-  Kundé de la meilleure chanson moderne d’inspiration traditionnelle : Denké denké (Dicko Fils), Nasarsilga (Prince Windemi), Tata (Dez Altino)

-  Kundé de l’artiste le plus joué en discothèque : Dicko Fils, Floby, Sofiano

-  Kundé du meilleur clip vidéo : Hawa (ATT), Nasar naam (Sana Bob), Yaayaboin (Floby)

-  Kundé de la révélation : Cool Team, Rama, Sofiano

-  Kundé de l’espoir : Chocci, Rama, Sofiano

-  Kundé du meilleur featurin burkinabè : Fo belga mam (Miss Maya feat Salfo), Fourou woro (Biba Ouassin feat Sofiano) Hawa (ATT feat Sissao)

-  Kundé du meilleur artiste féminin : Mariah Bissongo, Pamika, Sissao

-  Kundé du meilleur artiste étranger vivant au Burkina Faso : Abass Vitalo (Côte d’Ivoire), Barsa1er (Côte d’Ivoire), Weezy (Nigeria)

-  Kundé du meilleur artiste de l’Afrique de l’ouest : Bebi Philip (Côte d’Ivoire), Toofan (Togo), Yémi Aladé (Nigéria)

-  Kundé du meilleur artiste de l’Afrique centrale : Fally Ipupa (RDC), Mani Bella (Cameroun), Os Detroia (Angola)

-  Kundé du meilleur artiste de l’Afrique de l’est : Diamond (Tanzanie), Eddy Kenzo (Ouganda), Jose Chameleone (Ouganda)

-  Kundé du meilleur featuring de l’intégration africaine : Dance today (Weezy/ Nigérai feat Floby/ Burkina Faso), La chorale (Barsa1er/ Côte d’Ivoire feat Sofiano/ Burkina Faso), Vivre ensemble (De Batoro/ Burkina Faso feat Soum Bill/ Côte d’Ivoire)

Aïssatou Diallo (stagiaire)
Bonaventure Paré (photos)
Lefaso.net

Messages

  • De grace Monsieur le Commissaire General et les membres de son commissariat, je loue votre effort annuel d’organiser et de reconnaitre les efforts des artistes notamment les artistes nationaux. Cependant je crois savoir que la plus grande recompense de cet grand evenement est le Kunde d’or qui est d’ordre national. Ce que je trouve injuste c’est de primer a cette meme occasion les meilleurs artistes de l’Afrique de l’Ouest et autres ; ce qui de mon point de vue surplombe ce pour quoi la ceremonie se tient , ce qui n’est pas du tout bien et agreeable.
    Priere de revoir ce cote.
    C’est juste un point de vue en tant que amateur du show biz.

  • Communique no 37:Les kundes sont a la recherche d’une nouvelle marraine(l ancienne a pris les voiles),meme si c’est un parain c’est pas grave....Ha la si Smockey avait sorti son album l’annee passee on Lui donnait le kunde et il aurait pu nous mettre en ligne avec Zida...hum vraiment on verra...!

  • Toutes mes félicitations au commissariat général du kunde pour ses efforts dans la promotion de la musique burkinabé. Cependant, j’attire votre attention sur la promotion des troupes traditionnelles. le Burkina est constitué de plus de 60 ethnies et une diversité culture qui méritent d’être connu par nous, burkinabés d’abord et par le reste du monde. Chercher, fouiller et présenté nous des choses à même de nous faire prendre conscience de la richesse de notre patrimoine culturel et nous procurer du rêve du mêmecoup. Courage à touute l’équipe.

  • Les jeunes, bravo à vous qui donnez le goût à la vie et donnez l’occasion de voir certains artistes au Burkina - Ce que je vous demande c’est de primer nos artistes d’abord et ceux qui ont effectué le déplacement depuis leur pays d’origine afin de les encourager dans leur carrière musicale ; je souhaiterais que le choix des troupes traditionnelles soient diversifié à chaque Kundé - et un minimum de 3 troupes allaient être bien - très belle initiative ce Kundé - félicitations à tous les organisateurs.

  • Félicitation à l’initiateur et aux organisateurs. Courage et bon vent !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Culture et tourisme : C’est parti pour l’atelier de vulgarisation des référentiels du ministère
Musique : Kheops présente son 2e album aux mélomanes de Gaoua
Industries culturelles : Des journées portes ouvertes pour renforcer la visibilité du secteur
Cinéma numérique : La 4e édition du « Festival écran à ciel ouvert » aura lieu du 5 au 9 décembre 2018
Institut des peuples noirs : Le ministre de la Culture milite pour sa réhabilitation
Récréâtrales 2018 : Quand la pièce « Formidable » de Wilfrid Ouédraogo fait parler d’elle !
Cinquantenaire du FESPACO : « On sera obligé de casser certains codes pour la bonne cause » (Yacouba Traoré, président du comité d’organisation)
SIAO 2018 : Le pavillon de la créativité porte désormais le nom Thomas Sankara
Festival feu de bois de Niou : A la découverte du mystère « des choses et des êtres »
Société : Moussa Sinon décortique le monde de l’invisible chez les Mossi
Récréatrales 2018 : Quand le chef de l’Etat "tresse son courage" à Gounghin
15e édition du SIAO : « Entreprendre au féminin » valorise les produits locaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés