Modification du Code électoral : « L’inéligibilité évoquée ne concerne ni de près ni de loin, les militants du parti, encore moins Djibrill Y. Bassolé », dit le 2e vice-président de la NAFA

dimanche 12 avril 2015 à 23h58min

A travers une conférence de presse tenue le 10 avril 2015 à son siège sis aux 1200 logements, la Nouvelle alliance du Faso (NAFA) a donné de la voix sur la loi portant modification du code électoral et protesté contre l’arrestation de ses membres dont le président du parti. Une rencontre présidée par le 2e vice-président du parti, entouré d’autres membres du bureau exécutif national.

Modification du Code électoral : « L’inéligibilité évoquée ne concerne ni de près ni de loin, les militants du parti, encore moins Djibrill Y. Bassolé », dit le 2e vice-président de la NAFA

« A peine créée le 31 janvier 2015, la Nouvelle Alliance du Faso fait l’objet d’une traque injuste et sans merci de la part du ministère en charge de la sécurité et on ne sait pour quelle raison. Cette intimidation administrative et acharnement sur notre jeune parti se sont amplifiés depuis l’obtention de notre arrêté de reconnaissance officielle le 3 avril dernier. Depuis lors, plusieurs interpellations ou poursuites de militants ou sympathisants de la NAFA ont été opérées à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso », a introduit le 2e vice-président du parti, Hama Mamoudou Dicko.

Il s’agit, explique M. Dicko, de l’interpellation dans la nuit du dimanche 5 avril 2015, du président du parti, Rasmané Ouédraogo. Et selon les conférenciers, le ministre en charge de l’administration du territoire, de la décentralisation et de la sécurité (MATDS), Auguste Denise Barry, reprocherait au parti d’avoir tenu une conférence de presse (le 4 avril, ndlr) illégale parce que le parti n’a pas d’arrêté de reconnaissance officielle. « Sur ces faits, la NAFA a présenté aux gendarmes, une copie dudit arrêté signé du même ministre le 3 avril 2015. Il a été par conséquent relâché ce même jour aux environs de 22 heures. Il sera de nouveau interpellé dans la nuit du lundi, 6 avril, par la Police nationale et gardé, semble-t-il, à la Direction générale de la Police nationale », a relevé le 2e vice-président, avant d’affirmer qu’il était, à la date de la tenue de la conférence, détenu au commissariat de Police de Wemtenga.

« Volonté délibérée du pouvoir d’étouffer le poussin dans l’œuf »

Dans la capitale économique, Bobo-Dioulasso, six militants et sympathisants, constitués essentiellement de jeunes, ont été arrêtés le 7 avril 2015 par les forces de l’ordre « pour avoir marché pacifiquement et dénoncé les amendements suicidaires d’inéligibilités apportés par le CNT (Conseil national de la transition, ndlr) au code électoral qui privent d’office certains citoyens de participer aux élections à venir (présidentielle, législatives et municipales) ». Il y a également été interpellé, le 1er secrétaire national adjoint à l’organisation du parti, Sita Ouattara. Précisant par la suite que les six jeunes susmentionnés ont été relâchés dans la nuit du 8 avril.

Pour les conférenciers, de tels « agissements » et « acharnements » contre les militants de leur parti ne sont plus qu’une volonté délibérée du pouvoir de la transition, notamment du ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité de chercher à étouffer le poussin dans l’œuf. « C’est comme si ces autorités regrettaient de nous avoir donné notre arrêté de reconnaissance et d’inventer tous les prétextes et autres manigances pour déstabiliser l’implantation de notre parti et frapper le moral des militants acquis à la cause de la NAFA et celle de son potentiel candidat aux élections d’octobre 2015 », ont-ils déploré.

Pour eux, ces détentions et interpellations sont « arbitraires », « humainement injustes », « politiquement autocratiques ». « Les raisons fallacieuses avancées pour ces arrestations qui évoluent aux humeurs du plus fort, expliquent la visée du MATDS à créer coûte que coûte son propre pou sur une tête rasée afin de la décapiter totalement », ont-ils dit, logeant dans cette perception, les « raisons d’activités illégales » et « troubles à l’ordre public » portées contre le parti.
Pour M. Dicko, ces « raisons imaginaires » ne peuvent en aucun cas justifier cet « acharnement » sur leur parti dont « l’hymne est la justice sociale » et qui a toujours inscrit et exercé ses activités dans le respect des règles républicaines.
« Forte de ce qui précède, et conscient de la grande menace qui pèse sur nos camarades détenus voire sur tous les militants de notre parti, la NAFA s’insurge contre ces pratiques et méthodes d’Etat d’exception qui confisquent sans autres mesures les libertés individuelles et collectives, les libertés d’opinion et d’association, condamne avec la dernière énergie la détention arbitraire de nos camarades, exige leur libération immédiate et sans conditions », a lancé Hama Mamoudou Dicko, prenant à témoin la communauté nationale et internationale sur ce qu’il a qualifié de dérives et le caractère partisan qu’il décèle de certains éléments et institutions de la transition.

Code électoral : « pratique discriminatoire contraire à la déclaration universelle des droits de l’homme … »

Pour le 2e vice-président, ces agissements sont susceptibles de porter un grand préjudice à la paix et à la cohésion sociale, condition sine qua non pour aller à des élections justes et transparentes. Le parti « prend également à témoin, la communauté nationale et internationale sur la l’utilisation abusive des médias notamment certaines radios privées qui se positionnent comme des relais pour ensemencer la haine et la violence, toute chose dont les conséquences présentes et futures ne peuvent être maîtrisées par personne. Les pays qui ont utilisé ces intermédiaires de division ont payé les frais », a-t-il déclaré, lançant un appel à la responsabilité du Conseil supérieur de la communication.

Sur le code électoral, le parti fait remarquer que le projet de loi initialement soumis par le gouvernent ne contenait aucune clause d’exclusion. Les amendements d’exclusion ont été, soutient le parti, introduits et discutés par le CNT. Le parti s’insurge donc contre cette pratique discriminatoire contraire à la déclaration universelle des droits de l’homme, la charte des nations-unies, la charte constitutive de l’Union africaine de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance, le protocole additionnel de la CEDEAO, le protocole relatif à la création du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, la Constitution burkinabè, etc.

Après des analyses, les animateurs de la conférence sont arrivés à la conclusion que l’inéligibilité évoquée dans les dispositions ne concerne ni de près ni de loin, les militants de la NAFA, encore moins Djibril Y. Bassolé qui, soulignent-ils, sera le candidat du parti à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015.
Ils exigent donc du gouvernement, des élections libres, transparentes et démocratiques, laissant le peuple faire souverainement le choix de ses représentants.
Ils interpellent également le CNT, la communauté nationale et internationale notamment, le Groupe de contact international à s’investir pour le respect de la Constitution, de la Charte de transition ainsi que les instruments juridiques supranationaux.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Messages

  • Ca vous concerne tous parce que :
    1) votre candidat et sa femme ont soutenu et mene campagne pour le referendum ;
    2) il etait au gouvernement qui a initie et porte le deal ;
    3) dans les archives des meetings(images et declarations) la plupart d,entre vous peut etre identifie ;
    4) en tout etat de cause, vous ne pouvez presenter aucun element qui prouve le contaire des points 1,2 et 3.
    Alors, calmez-vous. Vous avez assez mange.

  • Ayez un peu de la décence messiers Il n’y a pas de problème avec le NAFA en tant que parti politique mais plutôt un problème avec les agissements du Président du NAFA. Vous ne pouvez pas non plus vouloir profiter de l’insurrection aussi facilement. DB était il dans l’ancien gouvernement déchu oui ou non. Ce n’est pas contre DB qu’il y a problème mais contre l’ancien gouvernement. S’il y était alors logiquement cela s’applique à lui. Je tiens à vous notifier que déposer de l’argent comme caution est également discriminatoire car celui qui n’a peine 100 F est citoyen et donc éligible pour n’importe quel scrutin. Pourquoi alors vous ne vous soulevez pas contre le paiement de pour la présidentielle et pour les municipales. Ne tournez pas la décision prise contre une personne. le Colonel Yak n’est il pas concerné ? Quand il a été dit que ces personnes de devaient pas avoir des postes de responsabilité vous vous êtes opposés à cela. Vous êtes ridicule.

  • Je ne comprends vraiment pas ce parti quoi. Pourquoi autant vociférer et crier aussi fort partout à l’exclusion si cette loi ne vous concerne pas ?Vous avez déjà vu le Mpp ou l’UPC dire qu’il n’est pas concerné par la loi ? Continuez à rêver seulement. Vous serez réveiller par le conseil constitutionnel

  • Premierement : La loi n’interdit pas au CDP ou autres sous-parti come NAFA de partiiper aux elections. Le peuple a tout simplement et legitimement decide de sanctioner tout ceux qui ont ete dans le gouvernement de Blaise Compaore et l’ont accompagne aux dernieres minutes de son projet de forfaiture. Cela n’est qu’une sanction minimale qui puisse exister pour eux.
    Deuxiemement : Tout ceux qui s’insurgent contre la loi doivent respecter le peuple, quelles que soient les promesses qui leur sont faites par Blaise et son clan. Ils doivent comprendre que la situation que traverse notre pays est le seul fait de la passion de BC pour le pouvoir a vie et l’entetement de son gouvernement et son clan politique a l’accompagner dans son reve diabolique. Vous aviez ete prevenus, mais vous n’aviez pas cru en la determination du peuple.
    Le peuple doit se tenir debout et accompagner le gouvernement pour nettoyer les residus de ceux qui ont pille nos richesses et tue les fils et filles du pays pendant plus d’1/4 de siecle et ne veulent pas y renoncer jusqu’a present. Ils doivent d’ailleur se rejouir de la chance qu’ils ont eu. Ailleurs, vous auriez tous traverse la frontiere du Ghana ou je ne sais ou. Le peuple a parle et vous avez interet a vous taire. Rendez grace a Dieu.

  • Blaise pour tous,
    Blaise partout,
    Blaise pour toujours.
    Blaise parti,
    Nafa pour tous,
    Nafa partout,
    Nafa pour toujours.

    Copier/Coller. Quel manque d’imagination ! Quelle paresse intellectuelle ! Pathétique.

  • Voyez nous sommes en plein dans des développement brumeux qui sont une marque de fabrique de nos pseudo intellectuels et qui, pour leur intérêts égoïstes lisent les textes selon leur bon vouloir en oubliant que la logique la plus élémentaire aurait voulu un peu plus de discrétion de leur mantor qui ne s’est ni opposé ni n’a démissionné du gouvernement lorsque Blaise leur a fait adopté le texte portant modification de l’article 37. Vous voyez si vous pensez que ceux qui ont fait l’insurrection vont tendre leur cous pour qu’on les égorge ? .Vous vous vous souvenez de l’assassinat de Sankara ? les mêmes étaient là y compris votre mantor il n’a pas levé le petit doigt pour dénoncé celà car empêtrés dans les affaires d’or, Norbert Zongo a été assassiné il était ministre de l’intérieur et j’en passe et vous voulez qu’on confie le destin du pays à cet homme là. Ayez un peu de jugeote. La loi est promulgué et on avance.Rappelez vous du CCRP, des premières élections de Blaise ou l’opposition n’y a pas participé et portant des lois ont été voté sous le falacieux pretexte de consensualité. Pendant 27 ans ce sont des lois scélérates et autres comportements contraires aux déclarations des droits de l’homme qui avaient cours dans ce pays. Aujourd’hui et comme par enchantement vous découvrez les vertus du respect des textes internationaux lus selon votre sauce. Je crois qu’il faut que la transition passe à une vitesse supérieure et applique la même façon de faire que vous et on verra.

  • Voyez nous sommes en plein dans des développement brumeux qui sont une marque de fabrique de nos pseudo intellectuels et qui, pour leur intérêts égoïstes lisent les textes selon leur bon vouloir en oubliant que la logique la plus élémentaire aurait voulu un peu plus de discrétion de leur mantor qui ne s’est ni opposé ni n’a démissionné du gouvernement lorsque Blaise leur a fait adopté le texte portant modification de l’article 37. Vous voyez si vous pensez que ceux qui ont fait l’insurrection vont tendre leur cous pour qu’on les égorge ? .Vous vous vous souvenez de l’assassinat de Sankara ? les mêmes étaient là y compris votre mantor il n’a pas levé le petit doigt pour dénoncé celà car empêtrés dans les affaires d’or, Norbert Zongo a été assassiné il était ministre de l’intérieur et j’en passe et vous voulez qu’on confie le destin du pays à cet homme là. Ayez un peu de jugeote. La loi est promulgué et on avance.Rappelez vous du CCRP, des premières élections de Blaise ou l’opposition n’y a pas participé et portant des lois ont été voté sous le falacieux pretexte de consensualité. Pendant 27 ans ce sont des lois scélérates et autres comportements contraires aux déclarations des droits de l’homme qui avaient cours dans ce pays. Aujourd’hui et comme par enchantement vous découvrez les vertus du respect des textes internationaux lus selon votre sauce. Je crois qu’il faut que la transition passe à une vitesse supérieure et applique la même façon de faire que vous et on verra.

  • Djibril n’était pas dans le dernier gouvernement de Blaise ? Et même il tout fraichement premier général de gendarmerie rien qu’en 2014, alors s’il n’était tjrs pas dans l’armée en 2014 qu’il donne ses galons de général à un autre gendarme en activité.
    Et puis bassolet si les gens ne s’étaient pas fait tués les 30 et 31 octobre avait-il assez de couille pour se présenter à une présidentielle au Faso ici ? NON !!!
    De grâce laisser ce monsieur se préparer pour 2020 comme la loi le veut aussi bien pour les militaires et pour les membres du dernier gouvernement de Blaise.
    Maintenant pour la NAFA si vous avez des militants qui ont été des députés ayant soutenu la modification de l’article 37 comme votre président Rasmané

    ils tombent sous le coup de la loi

  • M. le prof votre profession c’est l’enseignement et la politique c’est fini pour vous.on vous a donné l’occasion de vous défendre a la télé vous n’avez même pas pu dire une seule phrase ni loi qui puisse convaincre le public.votre seule volonté c’est tout faire pour maintenir un petit poste de députe pour assurer votre pitoyable pitance. sinon pourquoi fibrille seul vous n’avez pas d’autres garçons en dehors de lui dans ce putain de parti !
    on ne va pas quitté le kaka pour vivre dans l’anus et c’est ce qu’on a éviter avec le cdp qui disait seul Blaise est capable.
    restez dignes car si djibrile doit être candidat il passera d’abord une 1000ème fois sur notre cadavre.on ne le veut pas c’est tout

  • Pourquoi autant d’agitation si "l’inéligibilité évoquée ne concerne ni de près ni de loin ni les militants du parti, encore moins Djibril Y. Bassolet". S’il en est vraiment ainsi, il faut laisser respirer le pays. Le conseil constitutionnel décidera qui pourra compétir ou pas.

  • LES BURKINA BE DE L’EXTÉRIEUR ONT ÉTÉ EXCLUS. CERTAINS DE L’INTÉRIEUR ONT AUSSI ÉTÉ EXCLUS. AVEC CETTE SITUATION FABRIQUEE PAR LA TRANSITION (IBRIGA— KAM HERVE- SMOKY- ET AUTRES) NOUS PENSONS QUE CES DERNIERS DEVRAIENT DESIGNER LEUR PRÉSIDENT, LEURS DÉPUTES ET AUTRES..CE N’EST PAS LA PEINE DE DÉPENSER BEAUCOUP D’ARGENT POUR FAIRE UN SEMBLANT D’ÉLECTIONS QUI NE SERONT JAMAIS ACCEPTER PAR LE PEUPLE.L’ALTERNANCE NE SE FABRIQUE PAS. LA ROUE DE L’HISTOIRE TOURNE.

  • Gorko de Garghin
    Si cette loi ne vous concerne pas pourquoi alors toutes ces agitations professeur ? Je vous conseille de repartir dans vos amphi et laboratoire retrouver vos étudiants car là votre défaite sera cuisante. Lorsque le CDP et ses appendices charcutaient la constitution qu’avez vous vous et votre mentor (Bassolé l’opportuniste, le franc-maçon) qui montre votre opposition ?
    Je ne suis pas le législateur mais si votre candidat passe, il ne restera qu’à libérer tous les détenus du Burkina

  • On ne comprend pas ces messieurs...

    Selon eux, ils n’ont pas soutenu la modification de l’article 37, ni eux, ni leur "candidat potentiel". La candidature de leur champion sera donc maintenue et ils pensent pouvoir la défendre devant le conseil constitutionnel. Très bien.

    Mais alors pourquoi cette agitation, ces marches, ces menaces contre la transition et l’organisation des élections ? Pourquoi menacer d’empêcher le déroulement des élections et être surpris d’être accusé d’activités illégales et de troubles à l’ordre public ?

    Pour des cadres, intellectuels et politiques sensés être expérimentés, on peut s’étonner de cette fébrilité et de ces actions contradictoires... A moins qu’on ne soit pas aussi sûr de soi qu’on veut le faire croire. Mais le pire, c’est d’affirmer que les gens arrêtés sont innocents des accusations de malversation qui pèsent sur eux. Ce n’est pas parce que quelqu’un est votre militant qu’il est irréprochable ? Le mieux n’était-il pas d’attendre le résultat des enquêtes et auditions ? Maintenant, si des preuves sont établies, dans quelle situation seront-ils ?

    Vraiment surprenant de la part de ces "vieux routards" de la politique au Faso. Mais il est vrai que sous Compaoré, c’était "suivre, la fermer et manger", ceci explique peut être cela...

  • Relisez bien le code électoral voté et vous constaterez que le NAFA n’est pas exclu de la course à la présidentielle. Par contre M. Bassolé par manque de courage politique sous le régime de Blaise est frappé par l’interdiction qui est faite dans ce code. On ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et la crémière avec. C’est de la miopie politique que de vouloir s’entêter à vouloir défier les instances érigées par le peuple en mouvement qui a fait basculer le régime Compaoré.

  • Code électoral : « pratique discriminatoire contraire à la déclaration universelle des droits de l’homme … » quand Blaise compaoré et ses alliés voulaient modifier la constitution avec tous les moyens possible : usage d’arme (note de Tiao), contraindre les députés à voter , louer des hôtels pour maintenir la pression sur les députés du peuple, etc etc. ça pour vous c’est pas un manquement aux droit de l’homme. Bande de lâches.

  • Étouffer le poussin dans l’œuf ? Donc sans Djibril Bassolé NAFA ne peut pas survivre ? sachez que la transition n’est pas contre NAFA en tant que parti politique mais contre D.B qui est un militaire et que les textes nationaux et régionaux rejettent. Alors, chercher un remplaçant de Djibril. c’est simple non ? ou bien vous êtes des incompétents et que seul D.B est le seul intelligent de NAFA ou c’est tout simplement son argent qui vous intéresse. Dans ce dernier cas, vous êtes pire que les conseiller de Blaise. Si j’étais D.Bassolé, j’allais sincèrement me méfier de vous autres là ; j’allais me départir de votre sourire lugubre, noir et me retirer tranquillement. vous voulez l’utiliser pour vous même. Cher Djibril, ne commettez pas l’erreur de Blaise. Ceux qui vous pousse dans la politique ne sont pas sincères je vous le jure et je sais de quoi je parle. Merci bien !

  • Vous faites pitiés. Votre mentor était au conseil de ministre du 21 octobre, oui ou non ? S’il n’était pas d’accord avec la modification de l’article 37, pourquoi n’a t-il pas organisé une conférence de presse pour rendre publique son désaccord ? D’autres comme les Rock, même si je ne approuve pas, ont au moins eu ce courage. Vous ferez mieux de préparer un autre candidat en lieu et place de votre Djibril. Tirez des leçons : si le CDP est aux abois aujourd’hui, c’est parce qu’il s’est entêté à présenter rien que Blaise. Où est-il (CDP) aujourd’hui ? Donc Djibril voulait le pouvoir et manquait de courage ? Maintenant que le peuple a chassé Blaise, chacun se voit à Kosyam. Soyons réfléchi.

  • Décidément la soif du pouvoir aveugle certains politiciens.Ils ne voient plus la réalité en face et n’ont plus honte.Ils sont prêts à baisser leur culotte pour le pouvoir.Malheureusement ou heureusement, la plupart sont des pères de famille.Je me demande ce qu’ils pensent d’eux même quand ils sont à la maison et regardent leurs enfants.Voici ce qu’ils pensent d ’eux même sans pouvoir dire à leurs enfants : Ah ! mes fils je suis obligé de sortir et mentir au peuple à la télé et à la radio pour que vous ayez à boire et à manger. ;Ah !mes fils je connais la réalité,je sais que le peuple à raison mais je n’ai pas d’autre choix que de mentir parce que durant le règne de l’autre je n’ai pas appris à faire autre chose avec ma tête et mes dix doigts !Ah mes fils, je connais la honte mais je vais faire comment ! telle est l’état d’esprit de ces types de politiciens !

  • Mrs de Nafa votre chef Bassolet a fait arreté des centaines d’inoncent.et il a enprisoné. Beaucoup .pendant des mois voir des année..juste parce que ces gens demandaient justice pour Norbert Zongo ..sans que personne ne parle.il avait interdit les conferances de presse.vous au moins vous avez la chance on vous laisse vous exprimez..tout ces gens qui ont eté torturé emprisoné par Bassolet
    sont toujour la ils peuvent temoigné..comme quoi tout se paye sur terre...pour c’est mieu que Bassolet se retire un moment pour quelques année 2 ou 3 ans avant de revenir s’il veus..por n’est pas se faire ridiculiser..

  • ce qui me fait mal chez les mendiants de NAFA c’est de faire semblant et de fermer les yeux sur leurs sorts.Djibril a soutenu la modification de l’article 37 et il etait dans le gouvernement passé en plus c’est un militaire.Votre candidat est frappé par deux faits donc allez y vous faire foutre.Ce que on na pas terminer le 30 et 31 on va terminer

  • Djibrill Bassolé sur OMEGA FM a dit qu’il n’était pas membre du CDP encore moin du NAFA donc je comprends pa pourquoi vous vous exciter comme ça ?

  • La NAFA sait très bien qu’elle ne peut jamais gouverner au Burkina sinon pas maintenant car le peuple est conscient que tous ceux qui ont soutenu la modification de Art 37 qui a causé la mort de nombreux burkinabé ne pourront pas nous gouverner .

  • si vous n’avez pas eu le courage de vous opposez au projet de loi modificatif de l’article 37, ni de démissionnez du dernier gouverment de BLAISE pour ne pas en être complices, vous devez, au moins, avoir la dignité de vous faire dicrets.

  • Mrs de Nafa votre chef Bassolet a fait arreté des centaines d’inoncent.et il a enprisoné. Beaucoup .pendant des mois voir des année..juste parce que ces gens demandaient justice pour Norbert Zongo ..sans que personne ne parle.il avait interdit les conferances de presse.vous au moins vous avez la chance on vous laisse vous exprimez..tout ces gens qui ont eté torturé emprisoné par Bassolet
    sont toujour la ils peuvent temoigné..comme quoi tout se paye sur terre...pour c’est mieu que Bassolet se retire un moment pour quelques année 2 ou 3 ans avant de revenir s’il veus..por n’est pas se faire ridiculiser..

  • je suis une simple militante de l’opposition,le Ministre Auguste Barry,va mettre le pays à feu et a sang,car voila un homme qui cherche a se vanger,Je dis bien oporation mains propres,concerne,le Ministre Maiga de l’Environnement Inspecteurt des impots ,pourquoi il n’est pas aux arret pour enrechisement illicide,falsification des taxes sur les impots,moi et mon groupe nous ferons parvenir des preuves et des témoignage,contre se Ministre et meme des commerçants qui a été victime d’escroquerie,le Président de Nafa à commis qu’elle crime,qu’elle détournement,pendant que des Ministres de la transition sont coupable de détournement avec des moralités douteuse.

  • NAFA doit se rappeler avoir tenue une assemblé aux allures d’un meeting à Dédougou pour demander à Djibrill en sa présence d’être son candidat à la présidentiel d’octobre 2015. NAFA n’avait pas encore de récépissé. Ce qui est illégal quand on sait que la FEDABC jouait dans le même registre quand Blaise était au pouvoir. Dans tous les cas quand l’organe faisant office d’AN du CNT décide le gouvernement entérine.

  • Arrêtez d’embrouiller la masse, si aujourd’hui le Code électoral vous met en marge des élections, prenez votre mal en patience, POUR LA PROCHAINE ÉCHÉANCE ELECTORALE . En 1991 Blaise COMPAORE se fait élu seul sans concurrent pour un septennat de merde, grave il a su bonifié ça de vingt (20) tristes années qui ont servi à mettre en mal le tissu social. Ce n’est pas parce que vous soutenez un GL de la "diplomatie" que vous êtes au dessus de notre loi. Vous qui êtes contre la nouvelle loi, c’est seulement pour des intérêts égoïstes, ne rendez pas vaines la mémoire de nos martyrs. Rien n’arrêtera cette belle page de l’histoire du BURKINA FASO ;

  • Continuez à aboyer. La caravane passe. Les burkinabe veulent reconstruire leur nation après 27 ans de Compaoré. Et votre leader bassolé en faisait parti. Qu’il quitte le pays à l’image de son dieu blaise.

  • M. Dicko joue aux troubles fêtes dans l’arène politique burkinabè. Il sait plus que quiconque qu’après l’entêtement de Blaise Compaoré à tripatouiller la constitution pour se maintenir aux pouvoir et voir leur complicité à l’accompagner dans sa forfaiture, leurs auteurs devront être punis pour leurs agissements. Et les textes sont clairs. Si le CDP avait réussi son passage en force, M. Dicko ne serait pas à la NAFA qui n’existerait même pas et Djibril Bassolet ne serait pas non plus candidat aux élections présidentielles. C’est malhonnête de sa part lui soudainement qui se voit des qualités présidentielles et aussi M. Dicko qui a rapidement fui le CDP en pensant que ce parti est enterrer à jamais. C’est une forme de récupération de la révolution du peuple qui consiste à contourner l’histoire récente du pays pour ramener la compaoréose au pouvoir. En tout état de cause, seul le conseil constitutionnel nous dira si Djibril peut être candidat ou pas. A mon humble avis, il est disqualitfié pour les scrutins de 2015-2016. Au vu des agissements de Djibril (son interview dans JA), on sait maintenant qu’il est le vrai fondateur de la NAFA. Voici encore la méthode compaoré qui consiste à ne jamais se sentir responsable d’une situation mais d’en tirer les dividendes. Pourquoi créer un parti avec l’objectif clair de briguer la magistrature suprême et de monter des jeunes pour qu’ils vous réclament avec des semblants de consultation des forces vives comme si vous même ça ne vous intéresse pas ? Si ce sont les gens qui sollicitent réellement Djibril Bassolet, il devrait nuancer ses propos à JA. A Djibril lui-même, je lui demande d’arrêter de nous pomper l’air avec les méthodes de Blaise qui consiste à chaque fois qu’il y a une situation nationale importante, d’aller toujours faire des déclarations péremptoires à l’étranger. S’il veut s’adresser au peuple, qu’il vienne au pays, on va se regarder dans les yeux et se parler.

  • Dites ce que vous voulez, Djibril est concerné. Ça ne suffit pas de tenir des conférences de presse pour clamer que votre candidat n’est pas concerné. Il faut pousser un peu plus loin en faisant savoir le monde entier combien il ne l’est pas en tenant comme preuve le nombre de fois il s’est insurgé contre Blaise relatif à la modification de l’article 37. C’est la preuve salutaire qu’il vous faut. Le dernier conseil de ministre, Djibril, votre Djibril, y était, il était présent jusque la fin sans tenir des conférences de presse pour dénoncer la tentative de modification. Or, cette loi, la loi du peuple, interdict tous ceux qui ont soutenu la modication. Djibril l’a soutenu ! Il est exclu ! Il est concerné, oui ! Ce n’est pas une conférence de presse qui le changera.

  • Si Bassolet veut se présenter, il fera son dossier comme tout le monde et ce sera au conseil constitutionnel de se prononcer par rapport à la loi votée. Pourquoi passez votre temps à faire du tintamarre pour rien à moins que vous savez déjà que les carottes sont cuites pour lui. Djibril est bel et bien concerné car était ministre jusqu’à la chute de Blaise Compaoré et ne s’est pas opposé pour l’empêcher de modifier l’article 37. Sa femme députée était d’ailleurs très active en faveur de cette modification.

  • Vous n’avez rien vu d’abord. Si vous pensez que vous allez assassiner nos compatriotes et revenir jouer à l’innocent pour reprendre le pouvoir au profit de votre mentor Blaise, vous vous trompez. A l’étape actuelle la loi ne vise personne sauf les fautifs. Donc vous n’ avez aucune raison de vous inquiéter si votre soit disant candidat potentiel s’est opposé au dernier conseil des minnistres au projet impopulaire de révision de l’article 37. Si vous saviez que la liberté d’expression et de manifestation était un droit reconnu à tout burkinabé, vous n’alliez pas endeuiller des familles en tuant leurs proches les 30 et 31 octobre simplement parce qu’ils ont osé user de leur droit pour se faire entendre ! Pour la question de la cohésion sociale soyez rassuré que tant que la transition agira selon l’esprit de l’insurrection la paix sociale ne sera nullement menacée.C’est le contraire qui doit plutôt vous inquiéter.

  • Elle le concerne pian ! Dura lex sed lex. Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude...Votre fébrilité témoigne de votre panique. D’ailleurs si ça ne le concerne pas alors pourquoi vous vous agitez ainsi dans tous les sens ? La loi sera opposée à Djibril comme à d’autres. Il n’est pas un citoyen au-dessus des autres. Puisqu’il a été memtre du dernier gouvernement de Blaise qui voulu modifier la constitution sans que qu’il ne dise mot. Si vous voulez vous comporter en hors- la- loi, vous aurez la réponse que vous méritez, messieurs de la NAFA/CDP.

  • Les Mr du NAFA, si pensiez que vous faites l’objet d’agression, c’est devant le juge que vous devez aller et arrêter de nous rabattre les oreilles. Chaque burkinabé peut déposer son dossier de candidature et le juge décidera si ça passe ou pas suivant le bruit de vos casseroles et les disposition de la législation en la matière.

  • "l’inéligibilité évoquée dans les dispositions ne concerne ni de près ni de loin, les militants de la NAFA, encore moins Djibril Y. Bassolé". Mais pourquoi vous vous plaignez alors ?

  • Si la loi ne vous concerne pas, alors pourquoi avez vous menacé d’incendier le siège du CNT le jour du vote ?

  • Vous pouvez toujours rêver . Si le conseil constitutionnel disqualifie votre Bassole vous allez faire quoi ? Aller vers les juridictions internationales ? Elles ne peuvent pas nous imposer un Bassole qui non seulement est aussi comptable que le reste du CDP de tous nos malheurs depuis au moins 1991 mais en plus doit toujours au peuple burkinabe quelques kilo d’or.

  • Passé l’émotion , j’imagine que les gens adopterons un ton moins belliqueux. Il y va de l’intérêt de tous. Au passage je voudrais faire remarquer qu’il n’y a pas de code électoral au monde qui soit sans exclusif (raison d’âge ou juridique........). Donc il faut savoir que dans le code burkinabe il y aura toujours des exclus. Dans le cas actuel, on vient juste d’exclure une bonne centaine de personnes. Si pour cela il faut faire payer a 16 millions de personnes en brûlant le pays, vous voyez comment c’est disproportionné ? Alors travaillons avec sagesse. Au besoin il faudra le sacrifice que l’histoire nous reconnaîtra. Mesurons nos propos en cette situation délicate pour ne pas être comptable du chaos que certains prechent pour notre beau pays.

  • Dans cette loi électorale, aucun nom n’a été cité ni aucun parti politique n’a été écarté, je ne comprends pas pourquoi tant d’agitation surtout au niveau de la Côte d’Ivoire et du Sénégal. RFI aussi est rentrée dans la danse avec comme très souvent ces analyses à la noix. C’est le cas du reportage de Marie-pierre-Olphand sur le Burkina le vendredi 10 avril.

    Dans son reportage décousu de tout sens, elle parle de la situation du Burkina qui irrite les dirigeants des pays voisins du Burkina sans les nommer. Elle dit : tel diplomate est remonté contre le Burkina et que tel autre dit que le Burkina sera sanctionné, blabla-blabla. Mais qui sont ces diplomates ou ces dirigeants qui ne sont pas content ?

    Le Mali ? (IBK est mal placé).

    Le Niger ? (Mahamadou Issoufou se rappelle-t-il de son ex président de l’AN qu’il a contraint à l’exil ?).

    Le Togo ? (Je n’ose même pas y croire de la part de Faure, ce bouffon).

    Le Ghana ? (Ils n’ont rien à foutre du Burkina). Le Bénin ? (Yayi a assez de problème).

    Enfin la RCI ? (L’acharnement judiciaire contre le FPI ne leur permet pas de nous donner des leçons d’inclusion ou d’exclusion).

    Heureusement que des journalistes comme Jean-Baptiste Placca restent lucides dans leurs analyses.

    Comment comprendre que subitement l’on nous présente Djibrill Bassolet comme étant un favori à la présidentiel ? Il est passé par où pour devenir un favori ? C’est la position du CDP qui fait sourire. Dans tout ce grand parti, vous n’êtes pas capable de vous désigner un candidat ?

    Si les partenaires financiers veulent nous imposer des candidats contre financement la campagne, de grâce que la transition revoit les gros salaires de nos cadres ainsi que le budget de fonctionnement de nos instituions, nous pourrions ainsi faire d’énormes économies et cela nous permettra de financer nos élections. Les Burkinabè de l’intérieur comme de l’extérieur pourront être sollicités financièrement.

  • A ce que je sache, le GAL BASSOLET n’est pas membre du bureau exécutif de la NAFA ? En plus si la NAFA veut le soutenir, il aurait fallu que l’intéressé dépose sa candidature, et si la NAFA veut, pourra soutenir sa candidature ? Les militants de la NAFA font comme si le GAL était proprio d’elle ? Le GAL peut déposer s’il le veut, mais pas à eux d’agir à sa place ? De toute façon, sa candidature sera soumise à une loi, examinée par une instance juridique ? La NAFA gagnerait à grandir comme un parti normal avec des ambitions claires ? Sinon rester accroché au GAL, behhh, le parti n’ira pas au delà de 2015 ?

  • C’est toujours ce double langage qui vous caractérise. Que signifie le respect des ’instruments juridiques supranationaux selon vous’ ? Et bien, l’un de ces instruments supranationaux—la Charte Africaine de la Démocratie et des Élections— exclut des prochaines élections votre candidat qui était un des ministres du gouvernement déchu, qui a voulu empêcher le principe d’alternance dans notre pays il y a quelques mois. Le respect des instruments juridiques supranationaux, s’entend donc son exclusion des prochaines élections. Vous n’êtes pas juriste comme moi M. Dicko, mais vous comprenez le français au moins. Si Djibril est candidat aux prochaines élections, alors nous sortirons pour achever notre révolution de fin octobre 2014, car ça serait encore et encore une violation d’un traité qui nous lie, et nous pourrons bien avoir des problèmes avec la communauté internationale pour sa violation. C’est exactement ce que vous avez fait avant octobre en disant que vous pouvez modifier l’article, alors qu’il vous dit clairement qu’on ne peut être président dans ce pays que pour un mandat de 5 ans renouvelable une fois. Des non-juristes comme vous, avec l’aide de faux juristes, aviez forcer le passage, conduisant a la mort d’une trentaine de personnes. La Charte Africaine de la Démocratie et des Élections, vous donne clairement la règle, et comme d’habitude vous refuser de l’admettre. Le Burkina est un pays de droit, si vous pensez que c’est l’anarchie, vous nous trouverez sur votre chemin une fois encore, bande de violateurs de textes.

  • Merci pour cette déclaration Professeur. Actuellement l’interprétation faite de la charte africaine est partisane. Une bonne interprétation voudrait que ceux qui ont pris le pouvoir par la rue soit écartée des élections a venir. Vouloir déchoir certaines personnes de leur droit civique simplement parce qu’elles ont certaines opinions politiques différentes de la majorité est une aberration, une injustice a ne pas commettre. De plus leur position soutenant la modification de l’article 37 n’est pas anticonstitutionnelle même si cette constitution a été taillée sur mesure par les plus forts a son temps. Vouloir mettre en place des lois sur mesure parce qu’on est les plus forts maintenant, ça rime a quoi ? A une continuation de l’injustice, de division et pourrait mettre en péril la paix sociale. On pourrait exclure autrement les grands dignitaire du régime en faisant ressortir les dossiers de crime économique et ou de sang et les empêchant de revenir au pouvoir pour toujours mais en utilisant notre arsenal juridique qui existe actuellement.

  • La vie des Hommes est alternée par les périodes glorieuses et les périodes de vaches maigres. Si la période de disette survient, reste digne et prépares ta prochaine période de gloire. Si tu t’entetes à marcher contre ce ordre établi, tu cours le risque de demeurer éternellement dans la période de turbulence. SVP restez digne dans cette période de vaches maigres.

  • De quoi se soucient-ils ces messieurs-là ? Il faudrait à tout prix qu’ils intègrent un peu le fait que c’est la constitution et la charte Africaine de démocratie qui est pratiquées. Sur ce qui est susdit, on peut tout à fait comprendre leurs inquiétudes, cependant, ils faudrait également qu’ils sachent entendre raison. Celui qui se sent morveux se mouche !!!!!

  • ah voici une nouvelle cour constitutionnelle qui statut en lieu et place d’une autre dont 4 des membres viennent de prêter serment. Vous n’aviez pas encore fini de vous remplir les poches avec l’argent de Bassolet. Faites le vite , multiplier les initiatives même si elles sont absurdes. et puis après revenez au Burkina car ici ce n’est ni la cote d’ivoire ni l’Arabie saoudite. Ici il y a eu des morts de par la volonté d’un seul homme accompagné dans cette sinistre besogne par des ministres qui ne se sont pas opposés ni n’ont démissionné. Parmi ceux là figure le ministre des affaires étrangères (qu’importe son nom). Maintenant que la loi est promulguée et publiée partout on besoin sera, vous n’êtes pas obligé de la lire mais prenez le temps de vous la faire expliquer par le premier paysan que vous rencontrerez hors de Ouaga. Vous en serez édifié.

  • Toi Dicko la faut te chercher hein. Djibril a soutenu le 21 Ocobre lenvoie de la loi sur l art 37 a l assemblé nationale donc il est libre de poser sa candidature mais nous on va invalider ca pian. Toi meme tu traine des casseroles depuis que tu as été DG du CENOU. On a les dossiers de la restauration en main mon frere. Tu te rapel le cadeau de 4 millions que la restauratrice a donné pour l’aniv de ta fille ?? Et la construction de ta maison a 250 millions , ???
    Si tu continue tu va rejoindre ton president a la Maco. A bon attendeur salut

  • Je pose une question simple. Si Blaise Compaoré avait pu modifier l’article 37, Djibril sera-t-il candidat ? Une deuxième question. Djibril était-il au conseil de Ministre qui a envoyé la loi de modification au l’AN ? Si le NAFA arrive a apporté une réponse négative à ces questions je fais signer un millions de pétition pour qu’il soit président le 11 octobre.

  • Apparemment vous connaissiez tous où se trouvent les textes des Nation- Unies, de la charte Africaine, de la CEDEAO et même de l’UEMOA. toi DICKO tu allais voter le 30 octobre 2014 en piétinant tous ces textes auxquels tu fais référence. C’est d’ailleurs grâce à l’insurrection que tu as eu un poste de 2e vice président.
    Quand des voix s’élevaient pour dire que le CDP n’a que Blaise. Vous étiez combien de Professeurs dans le parti ? combien de Docteurs ? de Généraux, de Colonels, de capitaines d’experts de je ne sais quoi....Qui a osé broncher ?? chacun était assit sur son prétendu titre. si on allais compter sur vous le NAFA allait avoir combien d’années de "grossesse" ?? ceci étant, le peuple a opéré son choix depuis le 30 octobre point. Ceux qui sont agités parce qu’il craignent la justice du fait qu’ils n’ont plus d’humilité c’est leur problème. Que chacun réponde de ses actes et laisser tranquillement les organes de la transition travailler.

  • Si vous croyez que créer un nouveau parti vous blanchit, allez y. Prenez le peuple comme des pigeons comme vous l’avez toujours fait. Qui étiez-vous avant les événements des 30 et 31 Octobre 2014 ? La clémence du peuple et des autorités vous font croire que vous avez de la force dans ce pays, au point que vous proférez des menaces voilées au pays. Vous avez demandé à vos militants en 2014 de brûler les maisons des gens et vous avez déjà oublié !
    Quelle mémoire de poule ?

  • "bassole sera president de la nafa". Pour gerer un pays, il faut avoir un minimum de sens de democratie. Je crois savoir que c’est par une decison de l’AG que le candidat est designé. si à la nafa c’est pas le cas, il y a de quoi s’inquieté.

  • puisque c est la NAFA qui fait les lois au Burkina vous ne pouvez pas être concernés. alors continue vous allez bientôt comprendre que le navire est gouverne.ne franchissez pas le Rubicon votre patron sait ou il se trouve nous on sait pas oh .ceux qui parle de guerre civil essayez et vous verrez.vous n êtes pas plus que le CDP. on va vous montrer qui a mis du sel dans la mer c est ça que vous chercher non ?

  • Vous dites bien et je cite "Après des analyses, les animateurs de la conférence sont arrivés à la conclusion que l’inéligibilité évoquée dans les dispositions ne concerne ni de près ni de loin, les militants de la NAFA, encore moins Djibril Y. Bassolé qui, soulignent-ils, sera le candidat du parti à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015" Si tel est le cas pourquoi vous avez besoin de vous exciter ? Attendez tout simplement la période de dépôt des candidatures, effectuez les démarches pour votre participation et c’est tout ou bien ?
    Djibril n’a cessé de déclarer sur tous les toits qu’il est profondément respectueux des lois du pays. Alors, nous espérons qu’il saura bien lire et interpréter la loi sur le code électorale et en tirera toutes les conséquences en ce qui concerne sa candidature. S’il se croit plus intelligent pour berner tout le monde au Faso ici, on verra bien.

  • Donc dicko le chimiste est aussi un alchimiste dealer, quoi ? Un jeune comme ca qui construit une maison de 250 millions, vous voyez comment la politique est plus lucrative que les etudes ? Mais quel argent immobilise !
    Dicko, tu sais ou on va t’ envoyer quand on va reveiller tes dossiers ? A Yakro. Dans la mare aux crocos. Tu piges ? Tu seras Dick- Cale(mange).

  • anh ! allez-y donc pour les investigations sur ce Mr qui n’a pas honte de dire qu’il était au cdp et a démissionné, Il a été très nul a la télé et à basé ses propos durant l’émission autour du mot flou. Que la rtb invite désormais des personnes murs et bien cultivés au lieu de nous faire écouter des gens perdus. Je ne comprends pas pourquoi le CDP ne châtie pas ces oiseaux de mauvaises augures.
    je demande à ce NAFA qu’il arrête de nous pomper l’air avec cette histoire car on avance. Tu as soutenu la forfaiture de ton chef, on vous a arrêtés et aujourd’hui tu oses menacer depuis l’étranger. je n’en veux pas à blaise mais à ces gens qui l’ont induit en erreur et se glorifie dans la trahison de leur mentor. IL FAUT TOUJOURS SAVOIR CHOISIR SES AMIS ET NON DES GLOUTONS

  • Bande d’irresponsables. Vous avez intérêt à vous calmer même si nous savons que BASSOLE vous donne des millions pour que vous vous comportez comme ça. Pourquoi l’être humain est hypocrite à tel point. Si BASSOLE était courageux, il devrait quitter le navire de Blaise quand il voulait modifier l’article 37. Blaise a fui et il devient subitement courageux. Si la honte tuait

  • Chers frères de NAFA, ne soyez pas étonnés des réactions de la meute suite à vos propos car notre Faso est confisquée par des illuminés frères en ..... et autres OSC extrémistes qui pensent que seule la passion construit la vérité. Les sponsors des pyromanes des 30 et 31 octobre 2014 savaient que seuls des morts pouvaient susciter un plus de ressentiments contre Blaise, sa famille (biologique ou politique), tout ce qui lui est proche. Ils savent que Blaise leur était de loin meilleur pour avoir STOPPE une révolution qui ne l’était plus que de nom, qui avait mangé ses adversaires et persécuté plus d’un (cf. PF KAFANDO Michel en est un miraculé), une Révolution qui a mangé ses propres enfants, provoqué des guerres en injuriant à chaque sortie les Chefs d’Etat de pays voisins après avoir décapité son armée dont nombre d’officiers en sont morts de chagrin et d’honneurs bafoués, une révolution dont l’acte le plus grave fut le licenciement collectif des membres du syndicat des enseignants (SNEAV) commettant du même coup un génocide culturel, une Révolution qui brisa des centaines voire des milliers de foyers du fait des licenciements hebdomadaires pour propos contre-révolutionnaires, une Révolution qui du fait de ses excès finit par s’essouffler, les acteurs avec, malheureusement la mort en prime pour celui qui, en dépit de ce lourd passif demeurera comme un Président qui avait beaucoup de rêves pour son pays, même si le facteur humain lui faisait défaut. C’est le Blaise qui a réhabilité les licenciés militaires et civils, reconstruit les carrières, qui a parlé moins et réalisé beaucoup n’en déplaise ses détracteurs, c’est ce Blaise qui sera élevé un jour comme le Président qui a le plus construit ce pays reconnu pauvre en ressources naturelles. Certes, très peu de jeunes savent que c’est Blaise de par sa témérité, son courage, son audace et son calme légendaire qui a permis d’éviter que notre pays ne sombre dans la guerre civile, en 1982, 1983, 1987 MAIS AUSSI 2014 en déposant sa démission en vue d’éviter le carnage. Blaise banni avec tout ce qui le rappelle sera forcément réhabilité par les historiens qui, en harmonie avec leur conscience fixeront sans passion fixeront les limites de ses dérives et de ses mérites comme ils seront obligés de relire la page idolatrique de l’ère SANKARA en en fixant les dérives et les mérites loin de la clameur. Frères de NAFA, le plus dur pour vous sera de rester soudés et de faire foi en ce que sous nos cieux, la durée maximale d’une dictature ne peut excéder 4 ans. Ce sont les investisseurs des 30 et 31 octobre 2014 qui dictent le rythme de la TRANSITION. Attendons de voir quelles seront les suites à donner par le PM dans son rapport à la justice et par le Ministre BARRY par rapport à la présomption de détournements de fonds dans une caserne ayant entraîné le suicide d’un de ses subordonnés. Je crois que c’est le sens de l’appel d’un parti politique en vue dans le paysage politique, afin que les interpellations en cours convainquent de leur vertu. Courage à vous.

  • Et l’or que vous avez détourné General Bassole ?

  • Si le ridicule tuait. Messieurs les griots continuez votre tache. Dites moi si vous nous faites un poisson d’Avril ou vous êtes au sérieux ? Si c’est un poisson d’avril de grâce nous n’avons pas le temps de vous écouter. Si vous êtes au sérieux, c’est que vous voulez amuser la galerie et la nous n’avons pas votre temps.Au lieu de parler fort apporter les preuves que vous n’êtes pas concernés pardon défendez vous.Même le plus grand sorcier franc maçon vous dira : votre cause est perdue

  • Encore des gens qui n’ont jamais eu suffisamment de "couilles". nés uniquement pour chanter les louanges des autres comme l’a fait leur maitre pour son maitre supreme. Ayaez au moins pitié de vos géniteurs qui devraient difficilement supoorter ce genre de comportement.

  • Que vous ayez changé le nom du parti vous restez avec votre représentant et pourvoyeur de vos fonds Djibril Bassolé les derniers membres du CDP qui ont voulu a tout prix modifier l’article 37 et mettre le feu au Burkina, La modification du code électorale vous concerne en premier, surtout Djibril qui s’est accrocher a Blaise Compaoré et ses acolytes Alain Yoda, Assimi Kouanda, Achille Tapsoba, Topan Sané, Gilbert Ouédraogo, Hermann Yameogo et autres jusqu’au 30 et 31 Octobre 2014. Si vraiment nous avons un vrai conseil constitutionnel, la candidature de Djibril Bassolé et tous les militaires reconvertis en dernière minutes doivent être refusé. La NAFA reste un CDP bis pour duper le peuple Burkinabé et le conseil constitutionnel.

  • Bjs. Mme le président Conseil Supérieur de la Communication ( CSC), faites votre travail même si vous savez que l’épée de Damoclès est au dessus de votre têtes. Sortez par la grande porte de l’histoire de notre pays . Je dis cela parce que ce qui se dit sur les radios FM privées s’apparente aux agissements des RADIOS MILLES COLLINES DU RWANDA . Il ne faut pas se voiler la face et stopper les choses avant qu’il ne soit trop tard. Le PF et le PM doivent s’impliquer pour éviter à notre pays l’intoxication sur le plan information et le mensonge ( voir cas du restaurant universitaire où le marché est convoité par des proches des manifestants) . Les responsables doivent être démasqués et poursuivi en justice .
    De manière général , le PM doit faire en sorte que le PACT NATIONAL POUR LE RENOUVEAU DE LA JUSTICE NE SOIT UN MORT NÉ car, il est déjà violė 1.000 fois par certaines actions des autorités de la Transition . Ceci a amené certains médias internationaux à parler de pseudo révolution au Burkina Faso et prévoient même un échec total si les choses ne changent pas d’ici peu.

  • C’est messieurs font vraiment pitié,si seulement la honte tuait ya longtemps aurait célébré vos funérailles. votre djibril bassolet est resté lâche jusqu’au bout en soutenant le projet de loi modificative de l’article 37.si vous avez un minimum de descence arrêtez de nous rabacher les oreilles avec vos discours creux.retenez bien ceci djibril bassolet sera pas candidat en 2015 le chien abois la caravane passe

  • ’Dis-moi qui te soutient, je te dirai qui tu es". En analyse politique et en contexte de sous développent économique, mental et moral, ceci est d’autant plus vrai que le soutien politique est moins mû par la conviction que par le gosier et la braguette. C’est ce que Djibril Bassolet devrait mettre en avant dans le choix ou l’acceptation de la horde d’anciens militants des autres partis, au sein de sa nébuleuse, appelée NAFA. Quelle crédibilité ce Dico peut-il faire valoir pour mobiliser un militant, si ce ne sont que des "curieux" ouune foule ameutée dans une mobilisation de circonstance ? Lui-même Djibril Bassolet : qu’a-t-il à se dénier et dédier ? Lui qui aimerait l’ordre et la discipline au sein des politiciens ? On se souvient qu’il a publiquement menacé Hermann Yaméogo qui exprimait une crainte du reste fondée, quant aux performances de nos services de sécurité. En tant que ministre chargé de la sécurité, il avait non seulement humilié le pauvre Hermann, mais il a hurlé que "si il veut et s’il persiste, nous pouvons lui faire une démonstration". Heureusement que Hermann se s’est pas retrouvé à 2 mètres sous le sol, pour avoir exprimé une vérité flagrante. On se souvient aussi avec quelle indiscipline et suffisance il s’est comporté aux TPR, face au peuple et aux juges, lorsqu’on lui demandait de témoigner sur une affaire d’or, jamais élucidée. C’est ce même type qui prétend gouverner et pire, qui prétend que ce sont les jeunes qui ont fait appel à lui. La partie qui énerve dans tout cet imbroglio, c’est bien le gouvernement de transition. Pourquoi ne pas ouvrir les dossiers de tous ceux qui sont dans les instances dirigeantes des partis, au nom de la salubrité politique et publique ? On commencerait donc par eux, en attendant de voir le cas de ceux qui sont tapis à l’ombre fraîche procurée par le produit de leurs vols. Je serais étonné alors que des gens comme les Dcko parlent avec autant d’insolence.

  • Moi, je crois que la sagesse voudrait que tous les collaborateurs de Blaise prennent le temps de faire une rétrospective sur la gestion de l’Etat, tirer des leçons et nous revenir sous forme de nouveaux hommes, repentis, car au regard de la triste situation dans laquelle se trouve le pays aujourd’hui, l’on est en droit de dire que rien de fondamental n’a été fait dans le sens du développement du Burkina Faso pendant les 27 ans qu’a duré le règne de Blaise. Et il n’a pas régné seul, c’est avec la complicité de tout cela qui ont approuvé l’assassinat de Thomas Sankara comme une bouet de sauvetage pour remplir leurs poches, narguer le peuple, saper les fondamentaux du développement du pays en le livrant aux pillages organisés des richesses que Dieu a consenties pour les hommes et les femmes, les enfants d’aujourd’hui et de demain. Le pays a besoin d’une tranquillité et pour cela Mon général doit savoir se retirer et ne pas ajouter du malheur au malheur. Nous en sommes très fatigués et lassés d’entendre des gens comme lui prétendre sauver ce pays.

  • Moi, je ne comprends plus rien quand la NAFA dit que cette loi ne concerne pas Bassollet ! J’ai comme l’impression qu’il y a un problème d’interprétation de la loi. Bassollet était le Assimi Kouanda sur le plan international et on nous dit que cette loi ne le concerne pas ! De toute façon, si Blaise nous a pas fait peur, ce n’est pas son lieutenant qui va faire chantage sur nous.

  • Pourquoi c’est maintenant que la mouche presidentielle pique Djibril ? Parce que l’affaire est devenue deux pour cinq, quoi ? Et si elle est devenue deux pour cinq francs, c’est grace a qui ?
    Heureusement que meme un coup d’ etat contre la transition ne va pas marcher ici. Puisque le meme peuple, les memes jeunes que vous avez spolies et volez depuis 27 ans ont compris et sont toujours debout, droit comme les teks de Pabre ! C’est pourquoi on disait a la trnsition de montrer de la fermete. Sinon ces gens - la ne sont pas des gentelmen. C’ est comme les peulh. Moi je connais mes peuls. Pour avoir leur lait, il fauit les fraper bien bon. N’ est-ce pas Petit Peulh de Barani ?

    Dembele de Doumbala

  • S’il vous plaît, ne gâcher pas la fête. Laisser mouton courir tabaski arrive. Le peulh (mes esclaves )avait dit. Moag nê raam,a nawâa.

  • Si vous n’êtes pas concernés par la loi votée, pourquoi tout cet acharnement ? J’ai du mal à vous suivre.

  • Pr DICKO tu me fait honte quand il s’agit de la politique, Mais en tant que enseignant chercheur tu as mon respect. La loi sur inéligibilité s’applique à toi et ton candidat. Tu as dejà oublié quand tu te pavanais de gauche à droit pour soutenir la modification de l’article 37, avec des tournées dans les provinces en tant que conférencier et model pour les jeunes du CDP. STP retourne enseigner c’est la où tu exelle.

  • Pathétique, des pères de famille qui n’ont dignité ni honneur. Continuez seulement. Il y a un Mr qui a fait pire il y a 5 mois à peine. Savez vous où il est ? Djibril un présidentiable ? Voilà un Mr qui était là à côté, jamais devant quelque chose, toujours à passer inaperçu, même les gens du CDP ont du ne pas l’aimer. juste là à profiter sans donner sa position (Hassimi Yoda etc au moins tout le monde sait qui ils sont) mais lui un vrai caméléon. Parait qu’il a des problèmes d’origine (bwaba ? gourounsi ?) rien d’étonnant alors

  • En bon français on appelle ça la des foutaises !
    Ils n’ont qu’a fanfaronner seulement, les burkimbis les attendent !

  • Dicko ton dossier au CENOU ne t’oblige pas à vendre ton pauvre âme et surtout ton intelligence. Tu parles beaucoup mais tu es intelligent donc sors de cette histoire qui n’a pas d’issue. Djibril n’est pas un homme fiable. Raso est un inconstant. Il s’est à Blaise comme un fou avant de le défier. On souhaite quˆil se réussisse à sa sortie de prison au moins pour sa famille. Que Dieu veille !

  • Djibril Bassolet est un grand profiteur de lutte (Insurrection populaire). Il est un opportuniste notoire. Il a été envoyé pour venger Blaise son mentor chassé en plein midi . Il a échoué sa mission. Bassolet n’est pas au dessus de la loi fut-il général de Gendarmerie. Il ne sera pas candidat. Nous restons très mobilisés derrière la transition.
    Dans son sommeil, Bassolet osait-il rêver d’être candidat en 2015 si Blaise son mentor était aussi candidat aux présidentielles de 2015 ?. Blaise allait régler son compte en le faisant disparaitre de la circulation de Ouaga.

    NOUS SOUTENONS MASSIVEMENT LA TRANSITION
    NOUS SOUTENONS MASSIVEMENT LA TRANSITION
    NOUS SOUTENONS MASSIVEMENT LA TRANSITION
    NOUS SOUTENONS MASSIVEMENT LA TRANSITION
    NOUS SOUTENONS MASSIVEMENT LA TRANSITION

    A BAS LES PROFITEURS DE L’INSURRECTION (db)
    A BAS LES DÉSTABILISATEURS DE LA TRANSITION. PRISON DIRECTE.

  • Si le ridicule tuait..dite a bassonet .que les choses ont changé..et qu’il accepte..c’est tout..si non le peu de respect que le peuple burkinabe avais pour toi.. Tu risque de le perdre..

  • Eh Dicko quitte dans ça. Cette victimisation sera contreproductive. Personne ne vous traque, personne n’a peur de vous. Vous n’allez pas vous présenter aux élections avec Dijibril comme candidat. Ce dernier sera même arrêté bientôt pour complicité de crimes. Le sauveur judas ne sera pas candidat. Venez forcer le peuple et vus verrez.

  • Ah !!! vraiment ventre affame’ n’a point d’oreille. J’ajouterais aussi qu’il n’a point de conscience. Ces ventriotes ne nous surprendrons jamais assez. Apres la Compaorose, les voila rever a present d’une Bassolerose. Sachez que si tout etait rose, il n’y aurait pas de rose pour en abuser dans vos conjugaison.
    Ah !!! vraiment ventre affame’ n’a point d’oreille. J’ajouterais aussi qu’il n’a point de conscience. Ces ventriotes ne nous surprendrons jamais assez. Apres la Compaorose, les voila rever a present d’une Bassolerose. Sachez que si tout etait rose, il n’y aurait pas de rose pour en abuser dans vos conjugaison.Ah !!! vraiment ventre affame’ n’a point d’oreille. J’ajouterais aussi qu’il n’a point de conscience. Ces ventriotes ne nous surprendrons jamais assez. Apres la Compaorose, les voila rever a present d’une Bassolerose. Sachez que si tout etait rose, il n’y aurait pas de rose pour en abuser dans vos conjugaison.

  • Comme l’a si bien dit Jean-Batiste Placa, Djibril Basolé est un lâche qui n’a pas su s’opposer à Blaise lorsque cela comptait mais veux maintenant profiter du sacrifice de ceux-là qui ont bravés les balles de son maître..

  • Internaute No.4, il faut faire pardon avec le petit Dicko la. Il ne faut pas deja tout reveler car cela risque de l’effrayer et l’empecher de s’embourder dans la merde qu’il contribue a creer sans vraiment connaitre tous les riques. Bien sur que sa gestion au CENOU sera examinee, mais je crois qu’il est si sur de lui. Mais qui vivra verra.

  • De grâce respectons un temps soi peu le peuple Burkinabè. Lorsque votre mentor a voulu modifier la constitution aucun n’a eu le courage lors de votre conseil de lui dire que nous allons droit au mur. C’est après son départ qu’on voit les djangos apparaitre de partout. Si la honte pouvait tuer........

  • DICKO est bien tombé sur la tête mes frères @ du forum vous l’avez tous remarqué, mais seulement je me demande pourquoi on ne met pas ce général aux galons de grâce au gnouf pour tentative de trouble à l’ordre public ? Même ce n’est pas valable, pitié MS BARRY trouve quelque choses !!! C’est le moment...

  • Si ça ne concerne pas le Général Djibril BASSOLE alors vous vous agitez un peu partout depuis la semaine passée, à commencer par votre futur candidat ? Normalement, vous devriez être sereins comme les gars de l’UPC, du MPP, du PAREN et les Sankaristes comme Bénéwendé. Ou bien ?

  • je crois savoir que la loi exclut certains individus et non des partis ! ou bien voulez vous dire par vos agissements que vos partis sont à l’image d’un berger (seul présidentiable) et ses moutons (seulement bons pour brouter l’herbe). si tel n’est pas le cas, mais choisissez parmi vous quelqu’un d’autre ! ou alors vous allez encore nous dire que vous n’avez pas le pétrole mais vous avez Bassolé (puisse que le Dieu-Pétrole-Blaise) n’est plus là.
    écoutez bien, votre Bassolé a dit en son temps sur une radio internationale que Blaise ne ferait rien contre l’intérêt du peuple. et lorsqu’il s’efforçait à modifier l’art 37, Bassolé l’a accompagné (cf conseil des ministres), donc c’est ça l’intérêt du peuple et bassolé par ses propos préparait le peuple
    en outre, par malhonnêteté (au lieu de s’excuser) il prétend qu’il a agi par solidarité gouvernementale : c’est la même chose que dirait tout ministre qui était ce jour là au conseil de ministre qui a soumis le projet de lois à l’assemblée !
    ATTENTION A VOUS, VOUS COUREZ DE GRANDS RISQUES

  • un conseil pour Djibril : si de par la loi toi tu ne peux pas te présenter, les autres membres de NAFA ne sont pas des moutons, trouvez un autre candidat. ne cherche pas à mettre le pays à feu et à sang car ton sort sera plus regrettable que celui de Blaise que tu as volontairement induit en erreur par malhonnêteté. si tu allume le feu il va te brûler vif. dans certains pays des gens comme vous demandent à sortir de prison et vous vous chercher à être président près avoir occasionner la morts de 30 de vos concitoyens.
    Bassolé pardon, quitte dans ça pendant qu’il est encore temps, sinon tu n’auras pas l’occasion comme d’autres de regretter cette 2è injure à l’endroit du peuple.

  • nous conseillons de continuer à bouffer l’argent de Djibril que blaise lui a donner pour créer des troubles au Faso. mais bavarder moins si non vous serez des victimes collatérales dans quelques semaines. à bon entendeur salut.
    si votre Djibril pense qu’il peut se présenter c’est que Blaise aussi peut se présenter ! tous ce gens ont fait pire que Blaise ! alors pour quoi manger la peau de banane si on a la chair. alors appeler blaise et laisser ce traitre.

  • On se connaît dans ce pays là. Vous allez répondre de vos actes, les moments de vérités ont commencé. Vous, UBN et NAFA, vous voulez vous cacher derrière des partis sans répondre et/ou inciter la violence pour tenter un pusch mais on vous voit venir. Plus rien ne serait comme avant.

  • vous aviez tous mon soutient, car à une loi injuste nul n’es tenu de la respecté. bon courage la lutte ne fait que commencé.
    depuis le Gulmu

  • Monsieur Bassolet vous le soutien d une grande parti de la population.on vous salut pour le role que vous aviez joue lors de l insurection.que ceux ki pensent k les elctions sont gagnes d avance se reveille.vous seriez le prochain president du faso.l oci vous a choisi pour vos qualites.

  • La loi des laches des gens qui on peur de la competition la jeunesse consiente vous soutien nous allons vous accompagner a kosyam.cet loi ne vois comcerne pas el n es pa comforme a la charte africaine de la democratie

  • Bon Dieu !!! Vous parlez comme si vous n êtes pas tous des burkinabe.si la NAFA dit qu elle va présenter DB comme leur candidat,il faut la laisser faire .Et si le conseil constitutionnel approuve la candidature de DB de grâce il faudra respecter sa décision sinon à cette allure on va se retrouver dans un e situation de haine et c’est le pays qui perdra . Mes frères et soeurs,laissons le conseil constitutionnel faire son travail et prions à ce que ces élections se passent en paix afin que le peuple choisisse son président . merci

  • Franchement, si le ministre des affaires étrangères de Blaise Compaoré n’est pas "son collaborateur", il faut donc me dire avec qui l’ex-président travaillait-il. Assumer c’est rester digne ; surtout pour un musulman.

  • Ca concerne belle et bien DJIDRIL BASSOLET parcequ’il a soutenu la modification de l’article 37.

  • Ma seule prière est qu’un jour des personnes soient disant des hommes politiques comme Monsieur DICKO pensent un temps soit peu à l’intérêt des millions de Burkinabé. Ayez pitié de ce peuple qui ne demande que le minimum pour vivre. Arrêter de prendre les gens pour des "CON". Si gouverner un pays c’est ce qui s’est passé avec vous depuis 27 ans, franchement, c’est regrettable. Il ne suffit pas de venir devant les écrans de la télévision pour tituber parce que l’on ne comprend rien dans la politique. Un vrai politicien doit être à mesure de défendre et d’expliquer ses idées. Je prends l’exemple du grand professeur Laurent BADO, ce fils digne du Burkina que nous avons tous besoin pour un avenir radieux. Je demande à Monsieur DICKO d’avoir le courage et l’honnêteté intellectuelle de quitter la politique. N’oubliez pas qu’après vous, il y aura vos enfants. Qu’est ce que vous voulez laisser comme pays à vos enfants ? J’ai très souvent honte quand je vois ces messieurs se battre corps et âme pour défendre le faux et défendre un homme qui a semé la merde dans son pays pendant 27 ans. Dieu vous voit et personne n’échappera. Ce Monsieur devrait prendre l’exemple de ses frères DIALLO (Salif et ARBA). Ils sont bien nantis mais continuent de se battre pour le bonheur de leur peuple. Salif a par exemple aidé beaucoup de Burkinabé tout comme ARBA. Qu’est ce que ce monsieur a fait pour la population ? BANDE DE MALFAITEURS. Dieu vous punira tôt ou tard. Honneur, au peuple, pouvoir au peuple, tout le pouvoir, au peuple, Vive le Capitaine THOMAS SANKARA. La patrie ou la mort, nous vaincrons.

  • Qui se sent morveux doit se moucher, dit l’adage. A tout ceux qui s’agitent inutilement, contre cette loi je les invite à suivre les analyses d’un observateur au plan international en l’occurrence Jean Baptiste PLACA qui dit et je cite : « C’est une disposition contre la lâcheté, contre la couardise. Elle devrait inciter au courage en politique. Car le véritable problème, ici, est celui de la difficulté d’une grande partie de l’élite politique africaine à assumer ses erreurs. Elle ne sait pas démissionner quand elle a failli ; elle n’a pas la décence de se retirer lorsqu’elle a échoué. Dans le cas spécifique du Burkina, ceux qui ont soutenu, activement ou même par leur silence, le projet de révision constitutionnelle rejeté par la population, devraient avoir au moins la décence de se faire un peu discrets ».
    Et il poursuit comme suit :
    « Vous ne pouvez pas avoir soutenu jusqu’au bout ce projet de troisième mandat pour le président déchu, ce projet qui a coûté la vie à nombre de vos concitoyens et, dès le lendemain de la chute du régime auquel vous participiez, venir vous asseoir à la table pour être les acteurs du renouveau démocratique. C’est pire que de l’indécence » Et il poursuit en disant ceci :
    « Peut-être faut-il leur rappeler que certains de leurs anciens compagnons ont eu le courage de dénoncer le projet et pris leurs distances, ce qu’ils ont payé, au minimum d’une traversée du désert. Le courage, la défection de ceux-là a fragilisé le régime et permis sa chute. Lorsque vous n’avez eu ni le courage de vous opposer au projet ni celui de démissionner pour ne pas en être complices, vous devez, au moins, avoir la dignité de vous faire discrets. Ce qu’ils revendiquent, c’est une prime à la lâcheté, à la couardise, pour se repositionner et se faire élire à la faveur d’une démocratie qu’ils n’ont rien fait pour conquérir »
    . Et pour conclure Jean Baptiste PLACCA a dit :
    « Oui, par respect pour ceux qui sont morts en combattant ce projet de révision constitutionnelle, il est du devoir de leurs compagnons qui ont survécu de vous inviter à quitter la table ! Le discours qui consiste à dire qu’il ne faut exclure personne, au nom de l’unité nationale, relève d’une hypocrisie qui pousse à tolérer toutes les compromissions sur ce continent. Le retard de l’Afrique est aussi dû à toutes ces lâchetés sans conséquence, à toutes ces couardises »
    Alors, qu’on épargne à notre pays le pire que certains observateurs redoutaient en arrêtant de pomper l’air. Si le régime COMPAORE n’était pas tombé auriez-vous eu le courage de réclamer votre candidature devant lui ? Si la révision de l’article 37 passait, vous devriez attendre après 2025 pour penser à votre candidature. Alors pour vous, il n’ y a rien de nouveau et vous ne perdez rien pour attendre. C’est une question de simple logique.

  • si j’etais la femme de DJIBRIL BASSOLET je lui dirai sagement" VOUS AVEZ RATER LE TRAIN DE L HISTOIRE.Quitte le pays.

  • C’est ce même Djibril dont sa femme battait campagne partout au centre Ouest pour le référendum ? Ha oui ça vous concerne toi et ta femme pian.

  • Qui se sent morveux doit se moucher, dit l’adage. A tout ceux qui s’agitent inutilement, contre cette loi je les invite à suivre les analyses d’un observateur au plan international en l’occurrence Jean Baptiste PLACA qui dit et je cite : « C’est une disposition contre la lâcheté, contre la couardise. Elle devrait inciter au courage en politique. Car le véritable problème, ici, est celui de la difficulté d’une grande partie de l’élite politique africaine à assumer ses erreurs. Elle ne sait pas démissionner quand elle a failli ; elle n’a pas la décence de se retirer lorsqu’elle a échoué. Dans le cas spécifique du Burkina, ceux qui ont soutenu, activement ou même par leur silence, le projet de révision constitutionnelle rejeté par la population, devraient avoir au moins la décence de se faire un peu discrets ».
    Et il poursuit comme suit :
    « Vous ne pouvez pas avoir soutenu jusqu’au bout ce projet de troisième mandat pour le président déchu, ce projet qui a coûté la vie à nombre de vos concitoyens et, dès le lendemain de la chute du régime auquel vous participiez, venir vous asseoir à la table pour être les acteurs du renouveau démocratique. C’est pire que de l’indécence » Et il poursuit en disant ceci :
    « Peut-être faut-il leur rappeler que certains de leurs anciens compagnons ont eu le courage de dénoncer le projet et pris leurs distances, ce qu’ils ont payé, au minimum d’une traversée du désert. Le courage, la défection de ceux-là a fragilisé le régime et permis sa chute. Lorsque vous n’avez eu ni le courage de vous opposer au projet ni celui de démissionner pour ne pas en être complices, vous devez, au moins, avoir la dignité de vous faire discrets. Ce qu’ils revendiquent, c’est une prime à la lâcheté, à la couardise, pour se repositionner et se faire élire à la faveur d’une démocratie qu’ils n’ont rien fait pour conquérir »
    . Et pour conclure Jean Baptiste PLACCA a dit :
    « Oui, par respect pour ceux qui sont morts en combattant ce projet de révision constitutionnelle, il est du devoir de leurs compagnons qui ont survécu de vous inviter à quitter la table ! Le discours qui consiste à dire qu’il ne faut exclure personne, au nom de l’unité nationale, relève d’une hypocrisie qui pousse à tolérer toutes les compromissions sur ce continent. Le retard de l’Afrique est aussi dû à toutes ces lâchetés sans conséquence, à toutes ces couardises »
    Alors, qu’on épargne à notre pays le pire que certains observateurs redoutaient en arrêtant de pomper l’air. Si le régime COMPAORE n’était pas tombé auriez-vous eu le courage de réclamer votre candidature devant lui ? Si la révision de l’article 37 passait, vous devriez attendre après 2025 pour penser à votre candidature. Alors pour vous, il n’ y a rien de nouveau et vous ne perdez rien pour attendre. C’est une question de simple logique.

  • L’internaute 25 (Oumou Ouedraogo), si vous avez un problème avec le ministre de l’environnement (Maiga Sadou), organisez une conference de presse pour faire vos déclarations. Ici nous parlons de l’inéligibilité de DB ayant soutenu la modification de l’article 37 et si vous trouvez qu’il n’a comis aucun crime, alors validez sa candidature si vous avez la possibilité et vous saurez que le peuple n’est plus un peuple mouton.

  • Bonjour à tous,
    En réalité si le texte parle de soutien à un changement anti-constitutionnel, c’est peine perdu : personne ne sera frappe par cette loi.

    Les modifications qui étaient pronées (sénat, referendum, art 37) n’étaient pas anti-constitutionnelles. Elles étaient inopportunes !!! C’est différent de "anti-constitutionnelle" !

  • QUE le peuple reste vigilant face a ces marchands d’illusion de tout acabit...il veulent batir leur empire sur le sang des burkinabè tombés sur le champ de bataille..ces gens la qui hier était muet et profitaient des avantages de COMPAORE,sont aujourd’hui entrain de vociférer..Qu’il fassent très attention parce que le peuple est encore sur sa soif de revolution...Nous peuples burkinabè,après avoir vecu près de trois décennies de martyr,sommes resolument tourné vers le changement..Rien ni personne encore moins ces vieux démons qui a la veille de notre marche triomphale, dinaient encore a la meme table que lucifer..Camarade,si des burkinabè pensent qu’ils sont au dessus de la loi,alors il y’a des burkinabè qui vont leur montré que la loi c’est dur mais c’est la loi et elle s’appliquera a tout le monde...qu’il soit un soldat de deuxième classe ou un général d’armé...Leur position est facilement compréhensible.après avoir passé 27 ans de leur vie au dessus de toute les lois de ce pays il est tout a fait naturel qu’aujourd’hui encore ils arrivent a penser que les lois ne les concernent pas..c’est la le piège !!!Des aveugles sont entrain d’avancer dans une zone très dangereuse..des affamés flairent déjà les bonnes odeurs des restaurants de kossyam...des cupides passent déjà des nuits blanches a étudier comment comment ils pourront utiliser l’économie de ce pays a leur propre fin...des opportunistes et des parvenus cherchent par tous les moyens a maintenir le rythme de vie qu’ils avaient malhonnêtement acquis en servant bec et langue cousus le régime despotique de Mr Blaise COMPAORe...une nouvelle histoire est en marche au pays des hommes intègres et cette marche est irréversible..le peuple n’est pas dupe.il connait bien ceux qui pourrons la conduire vers cette destinée..alors que les pintades galeuses arrètent de sautiller...
    LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS....peace wakatfan !!!!!

  • Zeph doit etre le prochain président,sans faute dans votre vision car le misnistre Barry sait bien qui a mieux volé que qui lui méme issu du RSP doit des comptes de crime de sang.les militaire veulent remettre le pouvoir au MPP pour que les crimes de sang ne soit pas jugé. c’est en tout cas le deal propable quant on voit le MATDS s’acharné sur le régime compaoré or ce sont méme les anciens collegues de Barry lui aussi a fait 3 mois de ministre avec ses gens là qui attrape aujourd’hui ! j’ajoute que c’est parceque AUGUSTE BARRY est militaire si non il devait etre protesté comme les SAGNON,GUIGUIMDE car lui aussi est ancien ministre de compaoré . mais héllas venez comprendre au faso c’est les forts qui font la loi. on mange avec blaise ensuite on joue au équilibrisme et on mange avec le CNT sous le regard des OSC complistes.

  • A pouk-nini
    On voit que tu ne connais pas Blaise alias ravayac.Tu sais quand,pourquoi et comment il a eu ce surnom ? Renseigne toi bien et tu comprendra bcp de choses horrible sur ce vampire.renseigne toi bien.

  • ne suivez pas l’exemple de obouf mais plutôt de gilbert qui recherche par force le pardon du peuple afin de manger tranquillement son gombo....

  • qui a exclu NAFA dans le code électoral ?j’ai l’impression qu’il n’y a pas de juriste dans votre parti.Par conséquent je vous propose mes services de conseiller juridique pour vous aider dans les interprétations des articles du nouveau code électoral.

  • Grand frère Djibril, tu ne passeras pas. Ni toi ni les autres. C’est par principe, ça ne peut plus être encore vous.. En tout cas pas pour l’instant. Moi je te respecte encore comme beaucoup d’autres. Conserve cet estime pour un lendemain meilleur ou je serai derrière toi, s’il le faut, à 100% comme tant d’autres.
    Que tous les faux rêveurs saches que nous sortirons plus qu’avant pour une autre révolution plus forte contre vos . Vos intrigues et intimidations ni vos armes ne viendrons pas à bout de notre détermination. Ne vous y méprenez pas.

  • Mr doko si n’ es pas prêt pour te présenter à la présidentielle soutiens au moins ton petit frère Tahirou lui qui est plus courageux que toi.pourquoi tu n’ as pas pas d’ambition comme gilbert Ouedraogo,tu sais bien que ce sont vos comportements pareils qui ont amené Blaise à Yamoussokro.Ce que vous ignorer c’est que Gibril cherche des moyens pour se constituer en réfugié politique à travers ses déclarations sur les ondes étrangères mais il n’aura pas cette chance c’est Burkina ici on va se régler les comptes

  • Mr DICKO ?j’ai eu honte en vous suivant le jeudi à contreverse. Et le comble c’est que vous ne savez même pas que votre entêtement à soutenir Blaise a brisé des familles, a fait des orphelins, des veuves. Je cite votre passage : en côte d’ivoire il y’a eu 3000 morts, en égypte et en tunisie il y’a eu morts mais on n’a pas exclut des gens. Donc au burkina y’a pas eu assez de morts ? Que vous, vous êtes politiciens la loi c’est pas ce que les juristes expliquent, pour vous comment expliquer au paysan à falangoutou que son candidat Djibril ne pourra pas se présenter.

    A Djibril, je dis qu’il fait honte aux bwaba (car sa mère l’est) comme Abel, Arsène Yé car Bwaba veut dire ceux qui disent la vérité. Mr Dicko, NAFA,CDP et alliés, la loi a été promulguée le vendredi passé. Vous pensez que si cette loi n’était pas la volonté du peuple burkinabè, le peuple n’allait pas sortir pour manifester son mécontentement ? Avez vous vu une quelconque manifestation ? Donc dites vous que le peuple que vous prétendez représenter est d’accord pour que ceux qui ont mis le feu aux poudres attendent 2020

  • Chers amis de la NAFA, c’est quand même incroyable pour un parti qui a des ambitions de diriger tout un pays de se conduire de cette manière ! vous ne trouvez pas que vous êtes un peu trop excité ? la loi à peine votée au CNT que votre "Général" de patron se fend dans une interview sur RFI pour dénoncer des arrestations qui selon lui vont à l’encontre de la loi et patati patatra...et c’est son bureau qui prend le relais pour venir nous dire que la NAFA n’est pas concernée par la nouvelle loi. MAIS QUI DIABLE AVAIT DIT QUE VOUS ETIEZ CONCERNE ? vous savez au moins combien de partis il y’ a au Faso ? quel parti est entrain de crier comme vous ? ça ne vous inquiète pas ? Est-ce que vous ne vous sentez pas un peu morveux ? ou bien êtes-vous ceux qu’on croit que vous êtes ?
    C’est tout de même curieux, pour un ancien ministre des affaires étrangères, lui qui semble si intelligent, de se conduire de la sorte ! Prenons un exemple pour mieux étayer votre conduite : supposons que dans une famille, le père qui dispose d’une cantine de billets de banque après contrôle, se rend compte de la disparition d’un certain nombre de billets. Il décide alors qu’une enquête sera faite et qu’à l’issue de la dite-enquête, ceux qui se seraient rendus coupable de subtilisations frauduleuses de billets n’en auront plus ,et cela pour un certain temps. C’est alors que deux de ses enfants(il en a 27) se lèvent et mènent une campagne contre la décision du papa qui, en réalité selon les deux énergumènes, ne viserait qu’eux. Voyez-vous ?
    Bassolet connaît très bien les rouages judiciaires pour savoir que si la loi est promulguée par le Président et envoyée au Conseil Constitutionnel, le dernier mot revient au Conseil Constitutionnel. Craint-il alors les futures décisions de cette Institutions ? se reproche-t-il quelque chose ?. Alors, qu’il ait le courage de l’exprimer, et au besoin demander la clémence du Peuple ; ce n’est pas plus compliqué que ça ! mais crier sur toutes les radios et appeler l’opinion Nationale et même Internationale à témoin apparait un peu être indécent, à tout le moins, malhonnête. Vous avez même l’outrecuidance d’affirmer que la loi vise à écarter des candidats sérieux potentiels ! Ah ba !!? Vous avez peut-être,( je dis bien peut-être) été un bon ministre des Affaires Etrangères mais cela ne fait pas de vous le meilleur candidat( favori) ; combien de "1ers de la classe" dans la vie ne "voient pas la poussière" de ceux qui étaient 10eme ou même 15eme ? un peu de modestie mon cher Djibril ! Etes-vous vraiment honnête ? Cela vient nous conforter dans l’idée en fait, pour les plus âgés qui ont suivi les TPR, que vous n’avez pas été toujours très "net" dans cette affaire de trafic d’or comme ce que vous avez laissé penser.
    Blaise a fui il n’y’ a pas si longtemps ; vous qui hier encore, n’avez pas eu le courage d’un fils de Réo de dénoncer ses projets funestes et scélérats, vous sentez vous déjà un destin National au point de crier au voleur !!!. N’est-ce pas un peu trop tôt pour ne pas être suspect ? N’est-ce pas cela que vous êtes aller négocier à Abidjan ? encore une fois, un peu de modestie !
    I already told you to keep calm but you keep walking straight headlong into the trap. De toutes façons, vous pouvez accepter nos remarques ou les jeter à la poubelle. Comme on dit : un homme averti en vaut deux.
    Au bureau politique des Nouvelles Anéries du Faso, pardon de la Nouvelle Alliance du Faso, cherchez un meilleur communicateur et cessez de vous exciter ; il n’ y’ a pas que les présidentielles ; les législatives aussi sont des suffrages à prendre. A bon entendeur.....Salut ! Hasta luego !

  • très jeune bassolé à detourné l’argent que nous avons cotisé pour un bal de fin d’année pour aller en cote d’ivoire. c’est le ministre de la securité qui a fait gasé des manifestants pour l’affaire NORBERT ZONGO, un piètre militaire convertit en gendarme qui a fait emprisonné des gendarmes pour couvrir ses vols d’or avec qui on sait...... 16 ans en retrait de l’armee et il avance en grade. vous n’avez pas honte bouffez lui son argent mais soyez digne dans l’escroquerie

  • Alors si cette disposition ne vous concerne pas, alors va falloir changer NAFA en NAAS (Nouvelle Alliance de l’Arabie Saoudite). Non seulement vous resterez intimement lié à l’OCI et, puisque vous ne serez plus immatriculé au Burkina Faso alors la Loi ne peut avoir une quelconque emprise sur vous. Autrement vous jouez bidé ou rêvez à midi.

  • Normalement les animateurs des cette conférence de presse doivent tous être arrêtés pour usurpation de pouvoir, mensonge et calomnie.
    - usurpation de pouvoir parce que seul le conseil constitutionnel peut dire qui est concerné par cette disposition de la loi. Toute autre personne ou structure qui le dit s’arroge de pouvoir que la loi ne lui reconnaît pas
    - mensonge parce que ce qu’ils disent est manifestement faux. Djibril BASSOLET qui a participé aux conseil des ministres du 29 octobre 2014 et qui ne s’est pas opposé publiquement à l’adoption du projet de loi par le gouvernement est co-auteur de cette forfaiture ;
    - calomnie parce qu’ils veulent mettre une partie du peuple contre une partie dans un seul but de semer de désordre.
    Ressaisissez-vous avant qu’il ne soit trop tard. WALAY

  • Le péché mignon de cette transition c’est d’être trop magnanime envers des gens qui ont régné sur le Burkina plus d’un quart de siècle durant. Ils ont "roulé sur des feuilles" et mis en pratique le"si tu fais on te fait et il n’y aura rien". Malgré les 30 morts, personne n’a été inquiété. Ces bonnes gens du CDP alias FEDAP-BC qui rasaient les murs au début de l’insurrection ou qui avaient franchi les frontières ont fini par se convaincre que la transition est incapable de les inquiéter. C’est tout naturellement qu’ils se mettent à se réorganiser en NAFA, et autre UBN. Il faut bien qu’ils protègent leurs biens mal acquis en s’emparant du pouvoir-paradis qu’ils ont perdu. Le problème, et il est majeur, c’est que ces messieurs sous-estiment le degré d’impopularité dont ils font l’objet au sein du peuple burkinabè. Ils s’étaient"endormis dans les délices de Capoue" à tel point qu’ils ont oublié qu’on était au BURKINA FASO et qu’au Burkina Faso, il y a encore des Burkinabè. On comprend aisément pourquoi le réveil est si douloureux.
    Ne plus avoir de l’argent facile pour financer les études de leurs enfants à l’extérieur, ne plus pouvoir passer leurs vacances aux Etats Unis ou en Europe, ne plus pouvoir assurer quotidiennement leur politique du ventre et surtout du bas ventre, quel dur retour à la réalité !!!! il va falloir qu’ils se battent. Et pour cela, messieurs, il vous reste une seule solution : organisez une contre révolution.

  • En dehors du débats sur le code électoral, n’oublions pas que Djibril Bassolet a volé de l’or au peuple Burkinabè, et pillé des centaines de millions de francs CFA quand la Gendarmerie nationale gérait les taxes routières. On n’a pas oublié. On n’a pas non plus oublié les arrestations et l’humiliation des opposants qu’il faisait raser avant de les enfermer à la sureté. Alors arrêtez de nous embrouiller. Nous ne voulons pas d’un faux type comme lui pour nous diriger. Ensuite, ceux qui suive un peu la vie des associations de handicapés savent la dictature que son épouse Rosalie faisait régner dans ce milieu et les détournements qu’elle y opérait en toute impunité.

  • Djibril Bassolé est un franc maçon. On dit des franc-maçon qu’ils sont des sorciers capables de détruire et faire brûler un pays. Regardez comment les franc-maçon avec Blaise et son petit frère ont commis comme crime. SVP ne confiez pas votre destiné à un franc-maçon avéré de la taille de DB. Peut-être prépare-t-il un projet diabolique et destructeur de notre chèr faso si sa candidature n’est pas retenu. A bon attendeur salut.!

  • Djibrill sera candidat piang !! Aue vous le vous ou pas. Le BF actuellement n’ a pas un
    Homme de son background a pouvoir gerer un pays.
    merci Pr M. Dicko pour cette analyze pertinente. Vive la Nafa, la patrie ou la mort nous vaicrons !!!!. Nous sommes tous des revolutionaires

  • A tous les internautes, je voudrais rappeler SAGEMLENT à M. Djibril Ipéné BASSOLE que à l’issue de la 2e guerre mondiale alors que WILLIAM Churchil croyait que la victoire des alliés lui donnerait un 2nd souffle était étonné de se voir bouter loin du pouvoir par un peuple en quête d’autres choses que des victoires dont les retombées ne sont rien d’autres que la misère des ruines qu’ils ont accumulées. C’est alors qu’il dit avant de s’en aller : « l’ingratitude envers les grands Hommes (sous entendu lui) est la marque des peuples forts (le peuple britannique donc) ».
    Et je cois que c’est cette ‘’ingratitude du peuple fort du Burkina Faso qui a fait partir sous le chaud soleil de 13h, l’Homme fort de tous les temps que nous tous avons vus et supporter ici pendant 3 décennies y compris votre Djibril.
    Si j’étais à la place de Djibril, vu mon rôle les 30 et 31 Octobre derniers et tout ce dont la presse nationale et internationale a fait cas aux lendemains de ces évènements, je me serais retirer le temps d’une transition de 5 ans au moins. En effet, cette transition ne durera pas 1 an car le président issu des élections d’octobre 2015 assurera réellement une transition vers une autre façon de voir les choses, une autre façon de faire. Cela pourrait lui profiter comme cela a profiter à ATT au Mali 10 ans après avoir renversé Moussa TRAORE. Mais, si Djibril s’en-tête, j’ai peur qu’il finisse comme son mentor dans le meilleur des cas sinon dans le pire des cas un soir tombera sur lui comme un soir est tombé sur le sergent IB à Abobo en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, le Burkinabé n’a peur de rien et d’autres Burkinabé sont prêts à jouer mieux le rôle qu’il a joué les 30 et 31 Octobre avec le régime de BC. M. Ipéné, votre carrière de militaire diplomate doit vous enrichir et vous éloigner d’une barbarie telle que ces affamés qui vous entourent sont en train de la préparer pour vous.
    A bon entendeur mon GENERAL, je ne veux pas que vous tombez comme Robert GUEY c’est pas bon pour, pour nous , pour le Faso et pour notre humanité car vous avez beaucoup à apporter ailleurs. Alors BC est passé lamentablement à côté de la francophonie humiliant avec lui tous ceux qui croyaient que l’Homme noir pouvait aussi avoir un stade de maturité, je voyais Djibril allé à l’école Ilari Clinton pour venger le Burkina en décrochant dans les années à venir le sécretariat général de cette prestigieuse institution pour consolider tous ces Burkinabé qui rêvaient d’y voir BC. Mon mieux vaut tard que jamais allez à l’école I. Clinton dèh, àa vaut ho sinon n’gao.

  • Poukni-ni, merci. C’est aujorud’ hui seulement qu’ il y a les illumines au Faso. Quand on disait que Blaise etait plus que du petrole, on etait pas illumine. Mais le peuple est debout et bine debout. Dites- le une bonne fois pour toutes. Votre paradis est perdu et on ne va pas vous laisser vous amuser comme avant Je suis plus que jamais pret pour l’ afrontement apres la petite confrontation qui a fait fuir votre chiffe molle qui se prenait pour un Gandaogo. Il est aujourd’ hui en train de manger du loco et il a la nostalgie du tooh national avec sauce bulvaaka a la potasse comme ce qu’ il mangeait quand il etait aussi pauvre que 47% des burkinabe.

  • Prof dealer, tu as eu l’ argent ou pour construire ta maison de 250 millions ? Tu pleures pour Blaise wah tu pleures pour Djibril wah ou bien tu pleures pour tes autres parcelles vides que tu pourra s mettre en valeur. Vaut mieu de les vendre avant que Zida arrive.

  • Cette loi ne touche meme pas Blaise, n’en parlons pas de tout autre.
    C’est décévent ce que ces pseudo-intellectual sont entrain de faire au gouvernement et CNT.

  • Pourquoi s’agiter tant, faire trop de bruit si l’on ne se reproche rien, CHERE NAFA ? Dans la cité, ce sont les voleurs et autres malfrats qui dorment d’un sommeil agité. Au moindre signe, ils réagissent de manière bestiale. La NAFA est la mue du CDP. Si le serpent est mort, sa mue peut-elle le remplacer ? A bon entendeur !...

  • Le rusé de Général veut etre dans sa tenue de militaire et civil pour 2 années pour un mandat de 5 ans.
    Suivez mon regard

  • Soit disant oumou ouedraogo je vous autorise à publier tout ce que vous prétendez avoir comme informations sur le ministre maiga. C’est très facile de se cacher derrière un anonymat pour diffamer des gens.
    Dans tous les cas une plainte est en cours de dépôt et vous serez démasqué.

  • Soit disant oumou ouedraogo je vous autorise à publier tout ce que vous prétendez avoir comme informations sur le ministre maiga. C’est très facile de se cacher derrière un anonymat pour diffamer des gens.
    Dans tous les cas une plainte est en cours de dépôt et vous serez démasqué.

  • Laisser le peuple choisir ses dirigeants, personne ne peut décider a la place de l’autre . donc une élection avec tous les Burkinabè

  • Mlle/Mme Oumou Ouedraogo,

    A vous lire, on comprend tout de suite que c’est vous qui cherchiez le chaos ou l’échec dans ce pays. Votre esprit malsain et votre mauvaise foi drapée dans un style revanchard vous identifie à travers vos dires. Tout ce que vous avanciez comme arguments n’est visiblement ni de près, ni de loin réels et manque totalement de contexte. Vous Parliez du Ministre de l’Environnement Mr SAÏDOU MAÏGA dans une discussion concernant l’inéligibilité de votre Mr NAFA (Djibril Bassolé) en avançant des propos diffamatoires tout en se cachant derrière un pseudonyme mal cousu et culturellement incorrecte. Puisque vous ignorez le Sieur SAIDOU MAIGA, permettez moi Chère Oumou OUEDRAOGO de vous éclairer la mémoire quelque peu ; Alors suivez bien : Ministre de l’Environnement et des Ressources Halieutiques, s’est voulu ministre de tous sans exception aucune ; il a d’entré en fonction, booster hors du ministère la carte et le favoritisme politique ! il a entrepris des reformes importantes dont vous pourriez avoir plus d’écho en prenant attache avec n’importe quel agent du ministère ; Il a pour leitmotiv la compétence et le travail bien fait ; Vous parliez d’escroquerie, demander aux gourou du charbon de bois, du bois et du poissons... sur les résultats de l’enquête entreprise par le Ministre sur l’exploitation illégale de ces produits ; vous parliez d’escroquerie demander à certains agents qui n’avaient encore compris l’esprit de l’insurrection de la rigueur qui leur a été infliger par rapport à la mauvaise gestion de leur zone...etc je m’arrête là...! Mlle/Mme Oumou OUEDRAOGO, le contexte et la publication dans lesquels vous évoquiez vos allégations infantilistes sur Mr SAIDOU MAIGA m’emmène à dire que vous semblez être cette demoiselle/Dame ayant perdu le sens de la vérité, vous semblez avoir perdu la raison bien avant l’avènement de l’insurrection ; vous êtes celle là même qui incarne le serpent siffleur qui siffle dans le vide et dans le non sens... Comprenez ceci, et vous pourriez d’ailleurs vérifier par vous même, Mr SAIDOU MAIGA est ce jeune Ministre qui jusque là fait bien son travail qui reste étroitement lié à l’esprit de l’insurrection et aux aspirations du brave peuple du Burkina... Il est un Ministre de la Transition et n’a rien à voir avec ton NAFA de parti....Acte 1 Mlle/Mme Oumou OUEDRAOGO !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés