Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

Déclaration • vendredi 10 avril 2015 à 06h24min

Dans une déclaration dite « Appel à la mobilisation patriotique pour une transition inclusive et démocratique », les partis de l’ancienne majorité annoncent suspendre « leur participation au CNT, ainsi qu’à la Commission nationale de réconciliation et des réformes, jusqu’à relecture du texte adopté, jusqu’à la mise en œuvre d’une vraie politique inclusive, jusqu’au respect total de la constitution ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

Le régime de la transition (cela est maintenant avéré), contrairement aux instruments internationaux qu’il n’a pas dénoncé, contrairement à la constitution qui, même mutilée a été rétablie avec ses prescriptions relatives aux droits des citoyens et des partis, et contrairement, enfin, à sa propre charte, conduit une politique aux relents oppressifs et répressifs, contre lesquels nous entendons en vertu de la constitution (Articles 166,167 et 168) nous élever vivement, pour défendre le peuple et nous défendre en tant que victimes indiquées.

Les conséquences de cette politique, nous les percevons dans une dégradation avancée et continue de l’autorité de l’état, dans une récupération éhontée de la puissance publique par des forces privées, par l’intrusion fracassante du terrorisme dans notre pays, par l’intolérance grandissante, lourde de menaces pour la cohésion nationale.

Nous en appelons conséquemment à nos militants de l’intérieur et de l’extérieur, aux burkinabés opposés à la politique d’exclusion et d’apartheid politique, à une résistance républicaine démocratique et patriotique, sur la base des considérations suivantes.

I) Considérations et justifications factuelles

La transition ne conduit pas une politique neutre, inclusive, pacificatrice. Les faits le corroborent à satiété et nous l’affirmons en nous référant, en particulier, à la dernière déclaration du groupe de contact aux termes insistants sur l’inclusion et la participation.

Au plan social le mécontentement illustré par des grèves et manifestations, à répétitions, sans précédent récent, démontrent les lacunes de la transition en ce domaine, comme en a attesté la controverse sur la baisse du prix carburant, tout comme l’emballement actuel de la lutte contre la vie chère.

Au plan économique les indicateurs de croissance sont en berne. (Exportations, secteur minier, coton, investissements, etc.). L’activité économique est entravée par un climat de morosité générale. La confiance, socle de tout projet économique a disparu. La dégradation du tissu économique est inquiétante et les perspectives de répondre aux attentes des populations s’amenuisent chaque jour davantage. Les immixtions du politique dans le domaine économique se font récurrentes.

Au plan diplomatique, nous constatons une dégradation du climat préjudiciable aux bonnes relations internationales.

Jusque là, nous avions dans un souci de respect des grands équilibres nationaux, accepté de faire contre mauvaise fortune bon cœur, allant jusqu’à avaler les pires couleuvres, mais les limites du tolérable sont maintenant atteintes, dépassées. Car ce qui est aujourd’hui en cause, c’est l’unité nationale, la démocratie, les valeurs républicaines, la tolérance sous toutes ses formes (politique, religieuse, ethnique, sociale). Les faits, les pratiques en attestent à foison. Tout cela pouvant conduire à une fracture nationale aux conséquences irréparables.

II) Considérations politiques et justification de droit.

Contrairement à une idée insidieusement instillée, nous avons avec nous le droit. Nos plaintes s’appuient en effet sur nos textes fondateurs, sur les traités que le Burkina Faso a ratifiés :

La Charte des nations unies ;
La Charte africaine de la démocratie ;
La Charte constitutive de l’Union africaine ;
Le Protocole relatif à la création du Conseil de paix et de sécurité de l’UA ;
Le Protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance de la CEDEAO.

Toutes nos revendications sont donc portées par la légalité nationale et internationale. Et nous articulons en conséquence, sans manœuvres dolosives, nos revendications, prenant à témoin la communauté internationale sur leur bien-fondé et la mettant face à ses propres responsabilités.

III) Exigences

3.1) Au plan politique : Il est primordial de rétablir, sans délais, les équilibres entre citoyens et partis politiques (art 1 et art 13 de la constitution), de trouver les voies d’une transition plus démocratique et consensuelle pour mieux garantir le retour pacifié à la légitimation populaire du pouvoir, de mettre fin aux atteintes aux droits humains et aux libertés publiques (interpellations et arrestations abusives et arbitraires, absence d’assistance juridique, etc.) venant de tout bord.

Il est également impératif de rapporter les modifications telles qu’introduites par la dernière délibération du CNT au code électoral.

Le caractère anti constitutionnel des mentions de ce texte qui, dans la forme comme que dans le fonds, ne sont pas de portée générale comme ce devrait être le cas en droit, se perçoit en ce qu’elles indexent ou ciblent potentiellement une catégorie d’entités ou de personnalités politiques.

Nous versons là dans une distribution inacceptable de la justice au faciès. Une régression du principe de la sécurité juridique qui ne peut qu’affaiblir les ressorts de notre démocratie. Au demeurant, être contre le referendum, c’est être contre le droit et la constitution puisque ceux-ci l’instituent et en réglementent l’usage.

Dans l’esprit comme dans la lettre, tout dénote du caractère anticonstitutionnel des instruments de la Transition. A commencer par la réaffirmation, ici, de la liberté d’opinion dont elle nous prive, et la dénonciation de la mauvaise et stupéfiante interprétation de l’art 25 de la charte africaine de la démocratie, lequel n’est opératoire et la pratique le confirme du reste, que dans le cadre précis de régimes d’exception. Situation (ce qui n’est pas la moindre des ironies) qui s’applique justement au régime en place dont l’avènement s’inscrit parfaitement dans la catégorie condamnée par la charte africaine des régimes de fait, non issus du suffrage populaire. Art 2 alinéa 4 " La présente charte a pour objectifs de :.....4.interdire, rejeter et condamner tout changement anticonstitutionnel de gouvernement dans tout Etat membre comme étant une menace grave à la stabilité, à la paix, à la sécurité et au développement "

3.2) Au plan sécuritaire : Il importe de mettre en place et d’urgence, une politique sécuritaire et anti-terroriste, en commençant par rendre la confiance à nos forces de défense et de sécurité. Des mesures diligentes doivent être prises pour assurer la sécurité des hommes politiques et de leurs activités.

IV) Moyens d’action

Nous agirons par tous moyens politiques, diplomatiques, de presse et de droit pour l’aboutissement du combat libérateur contre l’oppression que nous engageons.

Cette entrée en résistance appelle un large Front patriotique, au-delà des alliances électorales.

En conséquence de tout ce qui précède, nous constatons que la transition, en complicité avec des forces qui lui sont inféodées, mène le pays à la dérive et expose les burkinabés à des fractures irréversibles.

Les partis politiques membres du groupe ARD, suspendent leur participation au CNT, ainsi qu’à la Commission nationale de réconciliation et des réformes, jusqu’à relecture du texte adopté, jusqu’à la mise en œuvre d’une vraie politique inclusive, jusqu’au respect total de la constitution.

Nous remettons en cause la conduite partisane et insécurisée du processus électoral et rendons la transition responsable de la crise ouverte et des conséquences qui pourraient en découler.

Nous réitérons le mot d’ordre de mobilisation à toute nos bases, tant sur le territoire national qu’à l’étranger.

Nous les appelons, enfin, à être attentifs à nos communiqués à venir et à s’armer de courage pour relever le défi de la restauration d’un Burkina Faso pour tous.

Pour la patrie, la démocratie, la république, résistons.

Ouagadougou, le 9 avril 2015

En annexe la liste des partis signataires

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 avril 2015 à 18:20, par daouda partisant du cdp
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    je suis avec vous que le vrai peuple tranche par les urnes .victoire pour le cdp et alliés

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:22, par siid - payete
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Tchrrrrrrrrrrrrrrrrr et APRES ???????????????????

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:23, par terminator
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    bon vent a eux .sans eux le pays va avancer pas question de marchander la volonte du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:31, par SALEMBERE
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras. Fallait même pas permettre à ces idiots d’entrer dans le CNT. C’était la plus grosse erreur de Michel KAFANDO. Où était la communauté internationale à part les USA quand Blaise voulait nous assassiner tous ? Encore bon débarras.Ils avaient commencé à nous narguer à nouveau. Nous allons barrer la voix à ces voyous que vous utilisez présentement pour troubler notre sommeil. Vous être pressez non ? Vous allez chier ici c’est par ce que la transition nous avait pas laissé terminer notre révolution que vous nous chiez ici.Estimez vous heureux que ça soit une loi qui vous exclu sinon....

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:32, par Daody
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Soyons sincère. je trouve que c’est normal que vous(cdp) attendiez 2020 pour prétendre a une quelconque candidature. c’est logique vue ce qui c’est passé a cause de vous. soyez raisonnable pour une fois. vive la paix. au Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:33, par SIDNOMA
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    On s’en moque de vos déclarations. Seul le peuple est souverain et c’est la volonté de ce même peuple qui a fait sa révolution et ne laissera jamais les voleurs et les assassins revenir au pouvoir.
    VICTOIRE AU PEUPLE VAILLANT DU BURKINA !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:34, par hopeburkina
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Super . Bon débarras.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:35, par SANS RANCUNE
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Et ça fait quoi. En cote d’ivoire, le FPI et autres partis ont maintenu leur position de boycott , mais les tenants du pouvoir avancent. Le chien aboie et la caravane passe.
    Faites comme bon vous semble, mais nous on avance, on perd pas du temps.
    SANS RANCUNE

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:36, par manou
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Je ne supporte pas ces gars mais ils ont parfaitement raison. Le burkina court a sa pertes avec ces aventuriers aux commandes

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:36, par SH
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Des vrais comédiens, vous pensez que le Burkina vous appartenaient alors. Le peuple a eu la chance que l’A37 n’est pas passé. On allait être là encore entrain de vous regarder manger.
    Vos incitations à la violence restera sans suite. le peuple vous a compris et vous laisser revenir aux affaires de la chose public va être difficile. Vous devez avoir le courage et accepter car c’est le jeu politique. GAGNER ou PERDRE.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:36, par Ya WOTO !!!
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras ! A votre tour !!!!!

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:40, par sydonie SALE
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Alain ZOUBGA ce Mr a tué notre ministère et a commis plusieurs gaf tout simplement par ce qu’il était dans le Front alimentaire de celui là même que nous avons tous vomi dans ma ville natal Koudougou(Hermann YAMEOGO). Blaise les avait laissé et ces derniers ne faisait que piller pour leur parti.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:40, par Ali
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ce n’est pas grave. Il n’y aura aucune relecture. On ne voulait pas vous exclure, mais comme vous vous êtes exclus, c’est très bien... Merci de nous avoir faciliter la tâche.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:41, par Solange
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    En avant. Bonne réaction. Il faut avoir un peu de limite même si la transition veut coute que coute donner le pouvoir au MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:41, par dd
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vous avez raison ! on vous soutien !ce n’est plus impartiale ce que les responsables actuels de la transition sont en train de faire ! Vous avez notre soutien total ! ils verrons dans les rues

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:41, par philly
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vous avez geré le pays pendant 27 ans sans le peuple. Il est maintenant temps au peuple de le gerer sans les predateurs que vous êtes. Nous, vaillants peuples sommes décidés à prendre notre destin en main quelque soit le prix. La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:42, par New Faso
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Depuis 27 ans et a maintes reprises, face a vos parodies d,election, nous avons appele au boycott. On a meme pleurer au vu de votre indifference. SVP, refusez meme d,aller au boulot, refusez de manger et si vous en mourez, refusez qu,on vous enterre. Le train du renouveau democratique burkinabe va continuer de rouler a jamais. Car c,est Allah qui le conduit desormais. DIEU veille sur mon Pays ! Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:43, par SANS RANCUNE
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    " Nous agirons par tous moyens politiques, diplomatiques, de presse et de droit pour l’aboutissement du combat libérateur contre l’oppression que nous engageons "
    Ha !Ha !Ha !Ha !Ha !Ha !Ha !Hi !Hi !Hi !Hi !Hi !Hi !Hi !Hi !
    Que la fête soit belle !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:48
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    On vous a fait un petit cadeau en vous gratifiant de ces postes immérités dans notre CNT ; tant pis si cela ne vous suffit pas. Croyez vous que l’on va vous supplier de reprendre ce cadeau ? Bandes d’ingrats !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:48, par DIEU SAUVE L’AFRIQUE
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    La modification de l’article 37 était-elle personnelle ou de portée générale ? Vous au CDP vous oubliez trop vite. Gouttez à présent. Vous avez dit que mis à part Blaise COMPAORE aucun autre fils de ce pays ne pouvait diriger le BURKINA. Vos idioties vous ont conduits où vous êtes aujourd’hui. Bonne chance.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:53, par BEN
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Je pense qu’il fallait se retirer depuis le début car , les choses étaient très claires. Beaucoup d’agendas cachés ne pouvaient que nous entraîner dans cette situation. Même la composition sur le plan numérique au niveau du CNT en disait long. Comme on le dit mieux vaut tard que jamais sinon vous risquez de cautionner votre propre pendaison.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:54, par Oumar Dembélé
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    il y des places vacants, je veux apporter ma contribution au développement de mon pays !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:56, par Pacco
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Le CDP et ses "Alliés" dans leur nouveaux habits d’opposants. Leurs méthodes s’apparentent à celles de l’Ex. Opposition : bouderies, retrait des différents organes de concertations et peut être manifestation dans la rue d’ici peu. Naguère ils disaient que "c’est eux qui ont le pouvoir" et que la démocratie c’est la loi du plus fort. Ils s’accomodent mal de leur nouveau statut et crient à la victime. Non messieurs, vous avez joué avec le feu et vous vous êtes brulés. Pansez d’abord les grands brulés et faites une place au soleil pour votre jeunesse encore récupérable.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:57
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vous êtes des plaisantins ! pourquoi vous retirez du CNT ? vous avez encore rien compris de ce qu’est la démocratie, vous, qui avez régné sur ce pays pendant 27 ans en excluant une majorité de la population qui est toujours aussi pauvre alors que vous avez pillé les maigres ressources de ce pays comme le secteur minier en pleine croissance mais non inclusive pour les plus pauvres. Le climat délétère, vous l’avez créé vous même en 2014 et, que vous êtes en position de faiblesse arrêtez de jouer à la victime car combien de personnes sont mortes fin octobre et blessés dans leur chair fin octobre. Vous avez oublié vos slogans comme yel ka yé, que si tu veux on te fait et il n’y a rien.... décidément, vous êtes subitement amnésique. Alors, regardez la poutre que vous avez dans votre oeil au lieu de voir la paille chez votre voisin.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:57, par LeSaint
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bravo,
    Nous résisterons !
    La Patrie ou la Mort, Nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:58, par Eric de KOURIA
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ridicules, inconséquents, pathétiques et enfin de compte pitoyables. Vous faites pitié à l´ensemble des Burkinabè. Qui va vous croire dans cette situation !? Après avoir tenté d´étrangler les institutions de la république pour demeurer au pouvoir, après avoir perdu face á une insurrection populaire (du reste clémente à votre égard), vous vous accordez le luxe de vous poser maintenant en victimes. La majorité des signataires de ce "chiffon" auraient dû être en ce moment derrière les barreaux. Ne provoquez pas la clémence du peuple. Acceptez sa main tendue avant qu´elle ne transforme en une arme fatale pour les tortionnaires d´hier que vous êtes ! À qui la faute, s´il y a insécurité au Burkina !? Vous avez la réponse à cette question ! Ne divaguez pas ! Resistance, dites vous !? Hé bien, nous y sommes depuis un certain 15 octobre 1987 ! Beaucoup d´entre nous ont perdu la vie ! Mais vous, pensez-vous que le peuple Burkinabè est mouton !? Qui va suivre des hommes qui depuis 27 ans exploitent, et affament le peuple !?
    La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons !!
    À suivre !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:59, par soyons juste
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    C’est une manière d’opter pour l’affrontement. De toute façon depuis le 15 octobre 87 vous ne savez rien faire que par la violence. Juste 5 ans seulement et vous voulez bruler le pays. Vous avez exploité le pays pendant 27 ans et ceux qui n’étaient pas de votre bord n’en sont pas morts de faim. Il y a même pas de sages parmi vous pour vous raisonner ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 18:59, par Ouedraogo
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Cher ami, après avoir mi a sac le pays qui a été sauvé par la grâce de DIEU vous voulez divertir le monde. Un adage dit que "l’égorgeur a peur du couteau". D’ailleurs votre présence au CNT n’était pas la bienvenue, merci d’avoir libéré les lieux. Rassurez vous le pays ne sombrera pas comme vous le souhaitez, essayez de faire une marche ou un rassemblement pour mesurer vos forces. Quelle désolation et une insuffisance de clairvoyance. C’est la plus mauvaise tactique que vous entamez, nous des OSC manifestons pour un mieux être et vous voulez faire un amalgame. De votre déclaration moi particulièrement je mets mes revendication de coté pour accompagner la transition. Tant mieux si vous ne vous présentez pas aux élections ( qui auront belle et bien lieu !). Qu’est-ce que vous appelez "être attentifs à nos communiqués à venir et à s’armer de courage pour relever le défi de la restauration d’un Burkina Faso pour tous" ? je vous invite à faire un sondage près de vous. Par contre je suis certains que ce sont les anciens bonzes du CDP qui tirent les ficelles mais ils ne sont pas encore réveillé de leur cauchemar d’octobre passé.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:00
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    C’est un poisson d’avril. Ils ne sont pas au sérieux.
    La preuve ? Regardez sous la signature et le nom de Ram OUEDRAOGO, quelqu’un a dessiné les arêtes d’un poisson entier. Lol

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:00, par Yelkayé
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    On s’en fou s’ils veulent ils n’ont quand boycotter les élections c’est n’est pas la première fois au burkina que des partis refusent de participer à des institutions.Tchirrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:01
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    C’est vraiment douloureux que depuis les événements des 30 et 31 octobres passés, notre en soit toujours au bord de l’explosion. La transition avec ses persécutions et détentions arbitraires est en train de faire inconsciemment de la publicité aux parties de l’ex majorité.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:02, par Rapug6yandé
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bye bye. Qui vous a dit que la Transition était neutre. Si on vous a chassé, c’est pour quelque chose et surtout que quelque chose n’était pas du goût du Peuple. Alors comprenez et cesser de rêver la Transition comme tout pouvoir n’est jamais neutre. Vous avez raison oh, c’est pas vous c’est qui avons cherché tout çà là. Si tout juste après le 31 Octobre on vous avait chicotté, vous ne seriez pas là en train de vous morfondre.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:02, par Afrique juste
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ça c’est un non événement .Depuis l’avènement de l’insurrection l’inclusion qu’on a laissé entendre voudrais dire que tous les vieux ténors et durs qui ont soutenu la modification de l’article 37 devaient disparaître et laisser la place à leurs seconds qui sont dans l’ombre.
    Mais ces derniers n’ont rien compris car ils n’ont pas autre travail à faire,ils ont passé 27 ans pillé ce pays et s’ils arrêtent de faire la politique, beaucoup savent qu’ils mourir de faim.
    Mais réveillez vous c’est ça le renouveau démocratique du Burkina,on a plus besoin de politiciens voleurs,apatrides qui ne pensent que pour leur seul panse.Si vous vous retirez des instances de la transition cela montre aux yeux de tous votre égoïsme car dans vos rangs vous avez embrigadé de nombreux jeunes.
    Ce sont ces jeunes que vous devez soutenir à la tête de vos différents partis et les laisser faire la politique.Votre lâcheté et votre égoïsme vous poussent aujourd’hui à sacrifier tous ces jeunes du CDP, de l’ADF,et des autres partis mouvanciers parce que simplement vous ne voulez pas payer pour vos erreurs.La nouvelle loi n’exclut personne mais rappelle à ceux qui disaient que seul le dictateur Blaise pouvait gérer d’aller le rejoindre à Abidjan

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:05
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    tres drole..... hihi. allez vous faire foutre.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:07, par charlie
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras chers amis, vivement 2020 !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:09, par Ousséni
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ainsi donc les autres font mal et vous seuls faites bien. comparaison pour comparaison, démontrez au peuple comment la modification de l’article 37 était plus inclusive, Il faut que la jeune génération tranche avec cette race de politiciens qui rendent la politique dégoutante. Aucune vision, aucune logique ne sous tendent leurs débats. tout tourne autour de gains égoïstes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:09
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bien joué. A cause de ce cnt de merde , Le Burkina à feu et à sang. Le peuple on s’en fou.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:09, par FRENDZY
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Je ne comprend pas vos revendications, puisque Blaise Compaoré, le seul candidat du front républicain capable d’être Président (comme vous nous l’avez fait comprendre en voulant modifier la constitution) n’est pas là, que voulez vous au juste ?. de toutes les façon quand on engage une bataille et qu’on sorte perdant, on assume les conséquences de sa défaite.On vous a parlé en marchant, en écrivant sur les réseaux mais "vous dit vous pé," voilà ça

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:10, par togognini
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Goutez. Vous voyez Comment ca fait mal ? Votre souffrance est liee au fait que vous n avez jamais applique la democratie
    sous votre mentor Blaise. Aujourd hui on instaure une democratie veritable et vous souffre. Quel etait votre apport au CNT ?. Rien si ce n est voter contre.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:10, par le bon economiste
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    c’est maintenant que vous connaissez la constitution ? quant les autres criait vous disiez quoi ? c’est a votre tour de crier et il faut bien crier. bande de voyous. où étiez vous quand votre dieu Blaise était au pouvoir. notre candidat est le seul Blaise. Donc vous n’avez pas droit de dire que vous avez un candidat après que les enfants des gens soient tués de votre fait. vous devez répondre pour avoir fait tuer les enfants des autres. Il faut attendre la justice après on verra votre fameux inclusion. Les autres se retiraient de l’AN mais vous continuer d’adopter les lois et sans vous on fera la même. le chien aboi la caravane passe

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:14, par matyp & K’Emp
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Et on persiste dans le délirium...

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:14, par yelsida
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    hum !!! bon débarat ! et bienvenu dans l’opposition !
    Gouttez vous allez voir un peu ce que vous faisiez aux autres bandes de marionnettes !
    tcrrrrrrrrrrr !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:15, par TNID
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vous vous retirez ? Cela est une très bonne chose. Chacun récolte ce qu’il a semé. Considérez ce qui vous arrive comme une sanction divine et méditez plutôt sur tout cela en vue d’une repentance sincère pour votre bien à vous-mêmes. Vive le Gouvernement de Transition ! Vive le CNT ! Vive le peuple du Burkina Faso à qui justice est rendue ! Et merci au Dieu de justice !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:17, par Raogo
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras souffrer que l on continue sans vous vampire de notre peuple durant 27ans

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:17, par sabmfe
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Hà .ça fait mal..le rever de la medaille..Blaise Compoeré etaît le seul candidat en 1991.retirez vous..c’est ce que le peuple voulait...si Djibril voulat la presdence pourquoi il n’a pa dit a lhomme fort de ne pas modifier l’article 37 de se retirer comme ça tu il allait le remplacer..toi djibril tu a eu peur de compaoré ..parce ya la solidarité gouververnemental..comme tu as si bien dit .donc au nom de ctte solidarité la defaite de Blaise est une deffaite de tout le gouvernement dont tu faisait parti.,..la yransition ne fait que appliqué la loi..c’est que tù te retire et accepter le changement..au lieu de te faire ridiculise

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:19
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Si le ridicule pouvait tuer. Pensez un peu à tous ces jeunes, innocents et les mains nues qui sont tombés sous vos balles assassines.

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:23
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    C’est exactement à cette sauce que le peuple voulait que vous gouter. L’ex majorité et Front républicain en déclaration de dénonciation. Chacun à son tour. Gouter à ce que vous avez servi au peuple pendant plus de 27 ans. Maintenant vous saurez qu’il n’est pas facile d’être opprimer même si nous ne sommes pas dans une situation d’oppression mais de conditions d’éligibilité ou pas. Incha Allah vous serez opposition après les élections et cela contribuera à renforcer le débat démocratique. Souffrer de vivre les conditions que vous avez imposées au peuple pendant longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:24, par abdoul
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Allez y vous faire foutre. C’etait une erreur de vous avoir inclus. Comment peut on marcher ou inclure des assassins qui ont pille et ensanglanté le pays pendant 27 ans ? La vraie transition commence maintenant. Des vrais imbeciles ces moutons de blaise, c’est zida seul qui voulait avancer avec vous , personne ne vous voulait même d’ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:24
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    A les regarder, ces gens n’ont plus rien à proposer au peuple burkinabè. C’est l’occasion de les remplacer par des burkimbi.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:25, par Axe
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon vent, comme ça vous faciliterez la tache à la Gendarmerie au cas ou il y aurait quelques un d’entre vous à interpeler. Merci, surtout restez à l’écoute.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:29, par the de paris
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras la lutte continue pour assainir le Burkina vive la transition

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:32
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Le gouvernement de la transition a interet a ratisse large ces individus de Blaise
    et le soit disant general de brigade toute suite s’il tient a arriver sereinement au election d’octobre.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:33, par Neekré
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Chers amis, soyez les bienvenus dans la Resistance car depuis 27 ans, nous autres sommes dans la Resistance. Soyez endurant catr c’est pas facile. Et puis comme les dés sont deja jettés, rendez vous en 2020 pour la reconciliation,

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:36, par LE RAWA
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Pas un bon signe ,l’exclusion peut amener tout .
    mais lisons cela
    Loi Code électoral du CNT et les arrestations du Ministre BARRY .
    LOI MPP :. Qui enceinté la femme qui accouché a tenté l’accouchement mort né les 30 et 31 octobres 2014 ,nous cherchons son père biologique avant de sanctionner ses parents adoptifs
    Arrestation du Ministre Barry ;.Viv la révolution ! Les arrestations oui ,mais Barry et Zida .oui ;mais ;le frere en christ de Zida .Simon
    viv la révolution ,faut il arrêter les maires qui sont pas MPP seulement au Faso ,à Bobo ;il y a Tinto ,à a ouaga y a beaucoup ,ancien maires MPP voleurs qui circulent .SIMON ET ZAKARIA
    La carte du MPP est vaccin contre arrestation
    Qui est le père de la modification de la décision prise en congrès de 2009 et la déclaration du 17 mars 2011disant que l’article 37 est anti démocratique ;le CCRP qui a envoyé CLEMENT ?YARGA LARBA ?SARAN SEREME pour modifier l’article 37 ,il faut signaler que les plénières la délégation CDP était conduite par SIMON.
    le vote des sénateurs pour modifier l’article ce que SIMON a reconnu.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:37, par wedaga
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Hier, c’était le peuple qui réclamait la liberté, et le CDP et ses alliés pensaient conduire normalement le peuple. Les exclusions, les vols, le détournement de la justice au compte des individus dits intouchables,.... étaient leurs attitudes quotidiennes. Aujourd’hui, ce sont les mêmes qui ont fait souffrir le peuple qui pensent libérer le peuple, tout simplement parce que le nouveau gouvernement, le gouvernement du peuple, leur demande des compte.
    SVP, faites appel à vos alliés du monde entier, le Burkina ne cédera pas. De quel patriotisme parlez-vous ? Quelle République défendez-vous ? Vous avez sucé la Nation pendant 27 ans. Mobilisez-vous et vous verrez la vraie mobilisation en face !
    Finit la gabegie, le népotisme, le clanisme,...
    La patrie où la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:38
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    En moins de 5 mois vous réalisez ce que c’est d’être dans une posture de presque d’opposition En fait votre crainte dérive de l’ouverture imminente de certains dossiers dans lesquels tous les grands pontes sont mouillés. Aussi il faut devancer l’iguane dans l’eau en se posant en victime politique.Vous oubliez ce cri de coeur d’un militant du cdp qui de manière prémonitoire et lors d’une réunion du bureau politique disait : si nous laissons ces gens arriver au pouvoir nous devrons tous quitter le pays et tout ce que nous avons sera compromis. Ainsi parlait un visionnaire du parti de l’ex majorité. Décidément on aura tout vu. Quand on lit les textes à l’envers c’est ce qui vous arrive. Aucun parti n’est exclus ce sont ceux là qui ont défendu bec et ongle dehors qui doivent attendre 2020 pour la suite. Les jeunes , les femmes tous les autres militants des partis de l’ex majorité qui n’ont pas eu le temps de dealer des parcelles et des marchés publiques comprendront tous ces candidat qui avec fébrilité annoncent leur candidature ne travaillent que pour un clan pour eux même et non et pour un idéal de société ou l’intégrité physique et morale sont les éléments forts pour bâtir un état juste, démocratique et émergent. Ensemble mettons un frein à cette compréhension des choses et travaillons pour un burkina nouveau.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:38, par charlie
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    N’oubliez pas que l’opposition politique au sein du cfop avait refusé de participer au CCRP mais cela ne vous a pas empêcher de poursuivre les travaux ! Donc goutter maintenant aux délices de l’ opposition ! Être opposant , c’est cela !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:40
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Trop c’est trop faut pas vous laisser faire ! Courage.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:42, par Ka
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras, aucune personne ne vous a obligé a joindre le CNT, et rien ne sera plus comme avant, car vous allez subir comme vous aviez fait subir les 99% de la population Burkinabé en 27 ans. Faites-vous oublié car le peuple pardonne mais n’oublie pas.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:42, par PRESIDENT FONDATEUR
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras, nous prenons acte de cette démission qui a même trop tardée. Vous pensez que nous sommes des idiots ? Voici des personnes qui affirmaient dans un passé récent que sans leur dieu blaise, ils n’ont aucun candidat. Brusquement ils sont réveillés et découvrent qu’ils peuvent avoir un autre candidat. Ok, mais à condition que ce dernier n’a pas contribué a tiré sur une population aux mains nues. Vous avez ratifié une loi que vous avez refusé d’appliquer, le CNT l’a appliqué et vous vous plaignez. Nous ne sommes plus dans un pays ou s’évit l’anarchie et la mal gouvernance. Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:43, par Salif
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Des bourreaux qui se prennent pour des victimes... On aura tout vu... Nous aussi on se mobilisera par tous les moyens pour vous empêcher de faire obstacle à la marche radieuse de notre cher Burkina Faso...

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:43, par Le Sage
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Quand vous etiez entrain de boire la bonne soupe,le peuple en face avait faim,mais personne ne levait le petit doigt. Aujourd’hui le plat de soupe est entrain de changer de position pour que chacun (le peuple) puisse gouter,vous crier au scandal.Le peuple a mis le CNT en place et nous devons les soutenir jusqu’en Octobre 2015. Que tous ceux qui sont mecontent debarquent du bateaux. Le peuple courageux du Faso continue sa marche victorieuse vers une democratie digne de ses fils honnete et travailleur.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:44, par Lepenseur
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    On ne serait pas là aujourd’hui si au lendemain de l’insurrection ttes ces mesures et actions avaient été mises en branles. Mais non le laxisme des autorités de la transition et leur amateurisme dans la conduite de la transition ne nous a pas rendu service.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:47, par facteur
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Aujourd’hui ils peuvent nous montrer des textes,ya 6mois de cela il faisait le dialogue de sourd avec le peuple non !d’ailleurs qu’ils partent ça derange a rien notre transition,si code electorale voté excluait que des individus responsable pour quelque chose,bèh s’ils decident de retirer leur parti bèh qu,ils libèrent le planché,il y,aura même de l’espace au CNT maintenent,buenos tardes,astala vista.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:51, par Rwalyan
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Pour être dans vos bottes d’opposants, vous devrez être à mesure de mobiliser, sans distribution d’espèces sonnantes et trébuchantes et de manière constante, assez de militants et sympathisants à l’instar de l’ex-CFOP. Je ne vous apprends rien si je vous disais que la "populace imbécile" qui se réunit autour d’un politique pour des billets de banque ou des gadgets n’est nullement le Peuple.
    Pour vous être entêtés comme des bovidés et en accompagnant Blaise dans ses projets funestes de référendum et de modification de l’article 37, vous vous êtes fourvoyés et ce baroud que vous engagez maintenant est vil aux yeux du Peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:53, par ouedraogo
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Hé les vampires vous n’avez meme pas honte de réagir ainsi. Vous avez commis une faute grave en otant la vie des gens et l’on vous sanctionne vous trouvez que c’est gauche. IL n’ya pas d’exclusion c’est une sanction pour vous amener à réflechir . Rendez-vous en 2020

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:53, par burkidii
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Le revers de la medaille..zujoud’hui jibril c’est toi qui te plaint...quand les autres se
    Plaignait contre la modification de la constitùtiôn de l’art.37.vous les avez pas ecouter ..maintena vous voulez qu’on vôùs ecoutes..la balle a changer de camp gouter voir..mr Birgo
    Le français nous avais avértit.du risque que côurait le Burkina.de sômbrer dans le ko et

    c’est Bassolet lui meme a l’epoque qui àvàit reagit en le traitant de tout les mots

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:53, par Jeunedame seret
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Jolies signatures de vipères ! Ah.."..politique d’exclusion...régime de transition... apartheid politique...". Vous avez bien bossé ces maux ! Parce que vous les aviez créés et imposés. Le bourreau a peur du marteau ! Maintenant, vous êtes des fauteurs de troubles. Si vous vous retirez jusqu’à "la mise en oeuvre d’1 vraie politique inclusive"..alors bienvenus ; c’est en 2020. Cinq ans c’est pas 5 siècles. Just wait and hope !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:54, par ouedraogo
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Hé les vampires vous n’avez meme pas honte de réagir ainsi. Vous avez commis une faute grave en otant la vie des gens et l’on vous sanctionne vous trouvez que c’est gauche. IL n’ya pas d’exclusion c’est une sanction pour vous amener à réflechir . Rendez-vous en 2020

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:56, par Manga
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Il faut goûter voir, bande d’irresponsables et d’idiots. Vous pensez que quoi ? Qu’on va vous laisser impunément circuler dans les rues de Ouaga et narguer le peuple après ces multiples crimes économiques et de sang que vous avez commis. Quel serait alors le sens de l’insurrection ? Si vous continuez de rêver, il est temps de vous réveiller car plus rien ne sera réellement comme avant. Et cela passe par la lutte contre l’impunité à laquelle vous vous opposez. Vous nous avez volé et nous avons le devoir de vous amener à nous rendre des comptes. Si ça ne vous plaît pas, vous pouvez aller vous chercher ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:56, par Legallois
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Que c’est dur pour ces gens là de perdre le pouvoir. Messieurs et mesdames de ces partis fantoches, apprenez à être de bons perdants ; Vous aviez joué avec la modification de l’article 37, vous aviez perdu grâce à l’insurrection, alors acceptez aller animer l’opposition politique. Qui sait, peut-être que vous aurez le Chef de file de l’Opposition Politique. J’estime que les dirigeants de la transition ont été très tendres avec vous, n’eut été moi, je vous aurai suspendu pour 10 ans avec des instruments juridiques efficaces,car vous aviez participé et pillé les ressources de ce pays.La preuve est que vous roulez pratiquement tous dans de grosses cylindré. Où aviez vous eu ces fonds pour mener un tel niveau de vie ?Attention à ne pas provoquer la vraie insurrection qui risque de vous emporter définitivement. A bon entendeur, aurevoir !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:57, par francis
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    C’est vous qui chercher a vous reconcilier avec nous. Vous n’avez meme pas honte apres avoir tue 30 personne il n’ya que 4 mois de cela. On vous voulez qu’on vous accepte rapidement encore et vous allez etre presiedent ! du n’importe quoi. On ne vous veux pas ici.Vive la CNT ! Vive le BF ! La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:58
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ouaouhhhhh. Très bonne nouvelle. c’est l’occasion d’ailleurs pour l’auto-dissolution de ces partis vampires qui ont longtemps sucé le sang du peuple. J’espère de tout cœur que le CNT n’osera les caresser dans le sens du poils en voulant modifier sa ligne directrice pour vouloir satisfaire ces bourreaux du peuple burkinabè et peut être subsidiairement la communauté internationale (qui n’a subi aucune torture physique ou morale à la place du peuple burkinabè) à travers ses pressions incongrues. c’est l’occasion pour que ces vieux dinosaures laissent la place aux plus jeunes pour refonder ces partis moribonds.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 19:59
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    si cette loi n’etait pas democratiq et accepte par la majorité des burkinabé,ils allaient sortir et dénonce comme ils l’ont fait le 30 & 31 octobre 2014. Cher gouvernent d’hier ,c le peuple burkinabé qui vs ai
    mis dehors, pa la peine de force le peuple ne vs ecoutera poin.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:01, par boukare neya
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    En rire ou en pleurer ? Qui a pratiqué l’exclusion plus que vous. Concédez que votre temps est passé et vous êtes des has been. Ces mesures à votre encontre n’ont d’ailleurs que trop tardé. Votre arrogance malgré tous vos crimes est stupéfiante.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:01, par YAMME FAUTE
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Donc c’est maintenant que vous reconnaissez nos textes fondateurs, et les traités que le Burkina Faso a ratifiés :

    La Charte des nations unies ;
    La Charte africaine de la démocratie ;
    La Charte constitutive de l’Union africaine ;
    Le Protocole relatif à la création du Conseil de paix et de sécurité de l’UA ;
    Le Protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance de la CEDEAO.

    Ces textes et traités étaient ou quand le peuple refusait la modification de l’article 37 ?

    NE SOYEZ PAS DES HYPOCRITES. MÊME SI VOUS N’AVEZ PITIÉ DE VOTRE PEUPLE, PARDON AYEZ PEUR DE DIEU !

    QUE ALLAH BÉNISSE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:02, par TK
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Nous allons tous contribuer a render notre cher Burkina Faso ingouvernable !!! Nous sommes en train de retomber dans le meme piege que le precedent regime nous conduisait

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:04, par Albert de Montréal
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras !
    Combien de lois ils ont voté quand ils avaient la majorité sans la vraie opposition ? Maintenant la justice peut les entendre sur les malversations qu’ils ont commises. Qu’ils démissionnent même, faut pas qu’ils suspendent leur participation.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:04, par pour le peuple
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Qu’ils se retirent. Le Peuple Burkinabé a tant souffert sous le règne du régime qui vient de s’écroule. On ne piétine pas deux fois les testicules d’un aveugle. Le Peuple n’est plus prèt pour se laisser piétiner une seconde fois et se laissé dirigé par des menteurs trop c’est trop
    C’est le peuple qui a décide et c’est sa volonté qui s’applique à travers le CNT pour ecarter un temps soit peu ceux la qui ont conduit le peuple à la derive. Brefcomme le dirai quelqu’un : En quoi voter une loi interdisant la candidature des défenseurs de la modification de la constitution est une exclusion ? Le mot « exclusion » n’a pas sa place ici. Une sanction est différente d’une exclusion. Les adeptes de la modification de la constitution ont commis une faute grave (haute trahison). Pour les punir leur fait, il faut les écarter du jeu électoral pour un moment car on ignore encore leur capacité de nuisance. Je pose des questions simples à ceux qui parle d’exclusion pour leur permettre de comprendre : Est-ce une exclusion quand un voleur est en prison et qu’il ne peut pas aller au travail ? Est-ce l’exclusion quand le droit burkinabè ne permet pas à un jeune de 20 ans d’être candidat aux présidentielles (pourtant il vote) ? Est-ce une exclusion si on exige par exemple le CEP et le casier judiciaire au dossier de candidature des maires ? Ceux qui pensent que c’est une exclusion sont ceux qui voient leurs intérêts diminués. Une loi est impersonnelle c’est-à-dire qu’elle ne vise pas un individu. Elle a une portée globale collectivement bénéfique. La société est toujours régis par une loi. Une loi qui s’inspire des valeurs sociétale et morales. Mais bon, comme toujours, les condamnés ont toujours trouvé leur peine excessive. La loi qui a été voté en assemblée est une émanation de la charte de l’Union africaine sur la démocratie et la gouvernance. Blaise Compaoré l’a ratifié en tant que président du Burkina Faso membre de l’organisation. En son temps Blaise était membre influent de l’UA. Seulement il pensait que cette loi s’appliquerait aux opposants qui tenteraient de faire un coup d’Etat. En votant cette loi, notre pays n’a fait se soumettre aux principes d’une organisation à laquelle il appartient. Autrement dit le Burkina serait sanctionné par l’UA s’il n’appliquait pas cette disposition

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:07, par Sharonne
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Je suis tout à fait d’accord avec vous ! Vous avez notre soutien et nous repondrons massivement à tout mot d’ordre. La transition doit être neutre mais nous constatons que le MPP est pressé de prendre le pouvoir en s’imissant à la gestion du pouvoir de la transition afin d’écarter tous les candidats qui sont susceptibles de stopper leur rêve d’accéder au pouvoir en octobre. Mais nous allons nous battre jusqu’à notre dernier souffle pour arrêter cette politique d’exclusion entreprise par le MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:07, par Le Sage de Bruxelles
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ah bon, ça fait mal ? Vous voyez maintenant les conséquences de l’article 37 que vous avez voulu nous imposer. Gouttez un peu pour voir aussi que toute injustice se paie tôt ou tard.

    Et je constate aussi que Maxime Kaboré, le fameux candidat indépendant n’a pas apposé cette fois-ci sa signature sur ce document. Alors cher Sénateur Maxime, Amiral de son état, avez-vous finalement pris conscience ?

    Le chien aboie et la caravane passe. Nous, on est devant dougou.

    Que vous le voulez ou pas, nous irons aux éléctions sans les traîtres de l’ère Compaoré. La Compaorose a trop perduré dans ce pays et trop c’est trop. Y en a marre !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:08, par maam
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ca fera une economie.ou est votre dieu blaise pour vous sauver.a vos chapelets car la traversee sera dure.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:13, par Le Statois Daksoum
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Absolument 300% valide "" Allons seulement"" . Kouwiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii notre nombre est notre tube digestif.
    La Nouvelle Generation Burkinabe N.G.B associe au Channel N.G.B-Tv pour promouvoir Vive le Burkina Faso avec Vive le Peuple Burkinabe vers Vive la democratie initie par Dakoure Soumaila alias Le Statois Daksoum.
    1-Est-elle la loi ecrite par Dieu, notre Allah oubien la loi ecrite par des hypocrites et egoists suivi de jalousie negative pour diviser Vive le Peuple Burkinabe au detriment de Vive la democratie que chaque individu de Vive le Peuple Burkinabe choisit son President dans les urne avec son Dieu, notre Allah sur le sol de Vive le Burkina Faso ????

    2- Est-elle la loi adopte pour distribuer les sac de mil, riz, haricot, mais,pain..... a Vive le Peuple Burkinabe au detriment de se partager les 1778000Fcfa/mois chaque membre de CNT du Cibal supreme du balais Citoyen ???

    Kouwiiiii notre nombre est notre tube digestif. hihi oubien ?

    Kouwiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii notre nombre est notre tube digestif. hihi oubien ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:13, par Batama
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    vous montrez par cet acte que vous d’une incapacité notoire à répondre de vos actes. Cela montre aussi que votre demande de pardon n’a pas été sincère. Celui qui se sent coupable d’une faute s’attend à l’indication d’une pénitence. Vous êtes impénitents et faux à la fois cet acte vous dicté de l’extérieur continuez vous d’avoir peur même quant ceux pour qui vous êtes marionnettes ont perdu toute vigueur ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:13, par YIRMOAGA
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    C’est dur d’animer l’opposition deh ? Rien que 4 mois et le FR entrainé par le CDP, se voit essoufflé ? y aura toujours des Burkinabé disponibles pour siéger au CNT afin de conduire à une élection où le CDP se voit perdant ? Les gueulards veulent chanter le peuple entier. Peine perdue, on est avec la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:13, par Yonaba Sidnonma Boukare
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Messieurs, en vous lisant j’ai honte de vous. Les termes que vous utilisez actuellement, les aviez vous utilises au bon moment ? Vous pouvez parler de non respect de la constitution ? Non ! Les victimes indignees, vous ? Et les martirs, les Burkinabe tues par vos munitions lors de l’insurrection populaire ? Que pensez vous d’eux ? Intolerance grandissance : <> Sont elles des paroles de tolerance ? Les indicateurs de croissance sont en berne : Qui a cree cela ? Ce n’est pas vous avant de vous enfuire pour revenir creer encore le desordre ? Moindre baisse du prix du carburant : Quand vous etiez la, vous ne faisiez qu’augmenter. SVP, Saluez les un peu pour cet effort. Vous parlez de confiance : Quelle confiance le peuple n’avait pas en vous ? regardez ce que vous leur rendez comme monnaie. Les limites du tolerable sont depassees : on constate que votre cruaute n’a pas change du tout. Vous avez toujours cette haine de prononcer. Les textes legaux internationaux : Citez nous un seul texte legal international que vous aviez respecte, en plus vous citez des chartes sans donner les articles et les contenus. Je ricane quand je vois Apparemment vous avez courte memoire. Vous saviez ce que c’est que l’equilibre entre citoyen ? Le referendum sur lequel vous insistez, c’est nous le peuple qui avons dit non et nous l’avons prouve au peril de nos vies. Ressaisissez vous. Ayez un bon language pour que le peuple vous ecoute un jour. Sinon, vous finirez par faire disparaitre a jamais vos partis politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:13, par Sidbi ?
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Sincèrement, vous n’avez pas honte de crier à l’oppression et à la répression ?
    Si vous étiez honnêtes, par amour ce même peuple pour lequel vous êtes résolument engagés, lequel peuple vous a pourtant violemment chassés il y a quelques mois, vous vous seriez retirés de la politique. Ainsi, le peuple aurait eu l’opportunité et en toute sérénité, d’apprécier le travail du régime précédent( le votre déchu), de la transition et de celui qui va suivre ?
    Vous avez nargué le peuple !
    Vous avez nargué l’opposition !
    Vous avez nargué les organisations de la société civile !
    Vous avez nargué les autorités coutumières !
    Vous avez nargué les autorités religieuses ! etc.
    Vous n’avez écouté personne !
    Tellement vous étiez forts que tout vous était permis !
    Le peuple n’est pas dupe !
    N’abusez pas de la tolérance du peuple ! S.V.P
    De grâce, laissez la transition gérer tranquillement le pays jusqu’à la fin de son mandat.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:17, par Amadoum
    En réponse à : AUCUNE DEGRADATION DE L’AUTORITE DE L’ETAT

    Si nous demeurons mobilises derriere la transition, ces gens disparaitront d’ici peu. Nous sommes sur la bonne voie. Leur comportement n’est rien d’autre qu’un dernier sursaut pour s’accrocher. Si l’economie "emergente" a la quelle vous fates allusion ne profitait qu’a vous et vos proches, donc, ... Le president Compaore n’etait -il pas au courant de tous ces protocoles et chartes que vous citez ? Apres 27 ans au pouvoir, si en son temps vous pouviez etre selectifs ou amnesiques par rapport aux protocoles et chartes, nous aussi pouvons nous permettre ce "luxe". Asseyez a la touche et apprenez les bonnes pratiques de la democratie.

    Parlant de droits humains, ou sont ceux de Norbrt Zongo ou du juge Nebie ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:19, par ssssss
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    goute voire aussi sa fait tres mal

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:20, par izalakoun
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    vous etes impopulaire et minoritaire, messieurs les nostalgique du pouvoir corompu laxiste et democraticide de blaise compaore.rejoignez votre champion a abidjan et laisser le faso en paix tchuuurrr !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:21, par Kontombley
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Juste des pleurnichards. Tentez ce que vous voulez et vous verrez encore le peuple devant vous. On vous a laissé pousser vos tentacules et vous pensez que c’est fini comme ça ; vos yeux n’ont encore rien vu. De toutes les façons, vous vous étiez auto exclus en voulant modifier l’article 37 pour permettre à Blaise de rester au pouvoir encore 15 ans. Si le peuple ne vous avait pas fait barrage, seriez-vous candidats aujourd’hui pour challenger Blaise ? N’importe quoi ! tchururururrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:24, par le brave
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    He vous là taisez vous là-bas. ne parlez pas de non respect de la constitution devant nous

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:25, par Stop@impunité
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Quand vous soi-disant ex-majorité (une majorité experte en bourrage d’urnes) était au pouvoir, vous aviez réquisitionné un hôtel qui faisait honneur à la ville de Ouaga et causé sa destruction juste pour satisfaire vos appétit de pouvoir à vie, de pouvoir immérité à travers une modification forcée de notre constitution. Maintenant que la balle est dans l’autre camp, vous osez publier de tels écrits. Le diagnostic de la situation économique que vous posez est honteux pour vous parce que l’ex-majorité n’est pas étrangère à cela. Si ces problèmes se posent toujours aujourd’hui c’est parce que le pays les ont trainé pendant 27 ans et cela à cause de votre mal-gouvernance.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:30, par Kontombley
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Juste des pleurnichards. Tentez ce que vous voulez et vous verrez encore le peuple devant vous. On vous a laissé pousser vos tentacules et vous pensez que c’est fini comme ça ; vos yeux n’ont encore rien vu. De toutes les façons, vous vous étiez auto exclus en voulant modifier l’article 37 pour permettre à Blaise de rester au pouvoir encore 15 ans. Si le peuple ne vous avait pas fait barrage, seriez-vous candidats aujourd’hui pour challenger Blaise ? N’importe quoi ! tchururururrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:33, par bkuis
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Mais les gars félicitations,on n’attendait que ça depuis le 30 et 31 octobre.merci d’avoir rendre la tache plus facile car on aime dire chez moi que si tu veux aller a la Mecque tu rencontres Dieu en coup de route c’est du temps gagné. merciiiiiiiiiiiiiiii
    VIVE LE BURKINA NOUVEAU SANS PARASITES

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:38, par Obama
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Très belle réaction. Les bégayements de la transition vont nous créer des problèmes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:38, par Mex100
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ils n’ont plus honte de rien ! Qu’ils s’en aillent tous !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:38, par tant mieux
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    La transition a ete trop tolerante avec vous. C’était une erreur d’ailleurs de vous avoir accepté au sein de ces structures. Vous ne méritez pas d’y siéger. Vous êtes très mal placés pour donner des leçons à qui que ce soit

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:41, par maxwell2
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    qu’est ce quevous attendez pour quitter le pays ? par votre faute 30 fils du pays ont été tués. on ne veut même pas vous sentir. vous êtes les ennemis de la republique. vous nous aurez en face

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:44, par kingkong
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Si ce retrait est bien réfléchi tant mieux !cependant ces gens doivent avoir une mémoire courte a une certaine époque. Vous n’aviez de conseil a recevoir de personne vs décidez comme vous voulez croyez vs que les gens ont oublie ? Et les tournées chez les chefs coutumiers pour dire que vous avez compris vos erreurs etc....

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:44, par maxwell2
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    qu’est ce quevous attendez pour quitter le pays ? par votre faute 30 fils du pays ont été tués. on ne veut même pas vous sentir. vous êtes les ennemis de la republique. vous nous aurez en face

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:44
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Je suis un burkinabè, réfugié politique en europe. Toutes les difficultés que connait notre peuple de nos jours, est la resultante de votre système de gestion opacque sur le plan politique, sociale et economique du pays pendant 27ans. Quelques illustrations :
    1°) une minorité vivant dans l’opulence
    2°) achat des consciences des leaders réligieux, coutumiers, leaders d’opinion(surtout en milieu rural)
    3°)divers crimes(sang, economique.....)
    4°)création des milices
    et j’en passe.
    Vous vous etes enrichis sur le dos du peuple ; maintenant ça suffit.
    Si vous persistez, le resultat sera devant vous. On arrete quelques personnes qui doivent rendre compte et voulez-vous, vous revoltez. Vous aviez éleminé physiques tant de burkinabès, vous deviez rendre compte.
    Arreter..arreter vos projets, svp- avant qu’il ne soit trop tard

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:45, par Ranini
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Le Colonel Zida a joué un double jeu qui est entrain de conduire notre pays vers des horizons incertains. C’est avec sa bénédiction, sa complicité et son accompagnement que non seulement tous les dignitaires de l’ancien régime, les ténors du Front républicain n’ont pas été mis aux arrêts mais ils ont quittés le pays. Beaucoup ont étés exfiltrés avec familles et bagages sous le couvre-feu avec les moyens de l’Etat. Leurs avoirs n’ont pas été gelés à titre conservatoire. Cependant ce temps, il tenait des propos démagogiques pour s’attirer l’adhésion des populations. Au fur et à mesure ces dernières l’ont pris aux mots et des exigences se sont faites pressantes. Alors, le gouvernement se voit obligé de revenir à ce qui aurait du etre fait dès le départ pour être en phase avec les aspirations "chariées" par l’insurrection ! Si le gouvernement ne prend pas ses responsabilités de manière ferme, ceux qui ont perdu leurs avantages ne vont pas lâcher prise si facilement ! Il faut les arrêter tous pour atteinte à la constitution avec tous ces corollaires.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:46, par Sid Pa Yi
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bravo à vous ! Je souhaiterais que vous allez plus loin....c’est à dire boycotter les élections à venir et je puis vous assurer que l’ambiance politique sera plus saine car débarrassée de pseudo démocrates qui ont mis le Burkina très en retard ! Bye bye Front Republicain !Viva la democratie nouvelle version !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:47, par maxwell2
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    qu’est ce quevous attendez pour quitter le pays ? par votre faute 30 fils du pays ont été tués. on ne veut même pas vous sentir. vous êtes les ennemis de la republique. vous nous aurez en face

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:47, par tengen-biga
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vous faites justice aux martyrs. Par ce que ce n’est que sous l’injonction de la CEDEAO et de l’ONU que vous aviez été conviés à participer au CNT. Pour la commission nationale, je pense que vous êtes les bénéficaires. Sinon pour les insurgés, on n’avait pas besoin de réconciliation mais de justice. De même que vous avez échoué à empêcher le vote du code électoral, vous échouerez dans votre lancée. Je repête que ni le CDP, ni l’ADF-RDA,.. n’est exclu par la loi. Ce sont ceux qui sont responsables de la survenue de l’insurrection dont de la trentaine de de morts qui sont empêchés. Alors jeunesse de ces partis, vous qui avez tous vos cartes en main, ne vous laissez pas entraîner par ceux qui ont leur avenir derrière eux.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 20:59, par Dieudonné
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vous avez oublié le PIB de Maxime Kaboré oubien il a dissous son parti ? Hahahahaaaaa cette fois ci objectif atteint : au debut de la transition quelqu’un disait inclure l’ex majorité mais en minorité pour qu’elle ce que signifie etre a l’opposition.

    Aujourd’hui ce n’est plus CFOP de Zeph qui appelle a resistance mais c’est le CDP et "majorité presiddentielle". Prophetie accomplie.

    c’est quand l’appel a candidature pour vous remplacer dans le CNT ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:04, par rayim
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    caché vous , vous simplement ridicule.
    Vous n’avez pas honte , vous mentez comme des vauriens.
    Pitié pour vous , c’est mieux de suivre blaise que de rester ici a jouer les victime.
    MELEGUE tu est degoutant , tu as region le celibat accause de ce regime.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:04, par FGHien
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Enfin ! Ai-je envie de dire ; ils se réveillent pour commencer à comprendre ce qu’ils ont fait vivre aux autres pendant des décennies et en particulier au cours des deux dernières années. Ils parlent de restauration d’un Burkina pour tous !! Et leurs juristes commencent à sortir du bois alors qu’ils ont été aphones et atones depuis 3 ans ; et ils découvrent maintenant des vertus à des lois nationales et à d’autres traités internationaux dont ils n’ont jamais voulu entendre parler ou qu’ils ont toujours interprétés à leur façon... Même si pour les besoins de la cause ils n’en extraient que les dispositions qui semblent pouvoir leur porter secours. Ils font à dessein la confusion entre les entités et les personnalités politiques... et quoi d’autre ? Je ne sais pas qui sont les partis du Groupe ARD ; je sais seulement qu’ils sont 10, et pour cette déclaration "fracassante", il n’y en a que 7 qui signent...Signe que les temps ont vraiment changé au Faso. Bon courage aux militants de vos partis respectifs qui auront choisi de voir disparaitre leur organisation simplement à cause de l’incurie de leurs gestionnaires...le Faso est éternel...

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:04, par Levériteur
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Tout ça, ne fera que renforce notre democratie. Si le loup devient l’agneau, ça lui permetra d’avoir la pitié pour les autres si TOUTE FOIS IL REDEVENAIT LOUP. Chers compaoristes soudez-vous davantage. Ceux qui ont des dossiers compromettants, fuyez le Faso. Car, j’ai fait un reve où j’ai vu l’ensemble des deputés tripatrouilleurs sauf Palguim SAMBARE et les membres dernier gouvernement de Blaise sans Djibril et Yak. Tous etaient embarqués dans une maison suspendu dans le desert vers Oury. J’ai demandé a Dieu ce que cetait. Une prison de haute sécurité. Sachez que la "vengence" du peuple ne fait que commencer. Que croyiez-vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:06, par Nabiiga
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Le peuple s’est indigné contre l’impunité, des crimes de sang, surtout ceux-là, des crimes économiques, la monarchisation de pouvoir du régime de Blaise. C’était le peuple contre eux. Cette fois-ci, c’est encore le peuple contre eux. Nous avons gagné et nous gagnerons. Qu’ils sortent de tout organe mis en place par la CNT, le peuple continuera à vaincre.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:06, par lavrute
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    On attend votre signal. Courage et sans violence

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:07, par lavrute
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    On attend votre signal. Courage et sans violence

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:09, par paulin
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Allez vous faire f......bande de chasseurs de primes et de prébandes..Vous avez joué et vous avez perdu .D’où vous viennent ces subits relans de démocrates ?.
    Sachez que Dieu aime le Faso et vous serez tous , autant que vous êtes, tenus responsable à titre individuel et personnel de tout désordre au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:13, par paulin
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Tous ceux qui ont signé ce brulot sont des cadavres politiques sans aucune base de mobilisation signifiante...et avec ça ils se permettent de ménacer.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:15, par neutre
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Donc pour vous si on vous remet le pouvoir aujourd’hui vous allez prendre, soit disant démocratie avec autant de morts par votre faute ? Quel culot ! quittez le Burkina pendant que vous y êtes, verrez qui viendra se plaindre. Au contraire votre présence que le sol Burkinabé nous polluent l’atmosphère et ceux depuis plus de 25 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:15
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    eeeeh ça fait pitié oooh. les vieux loups veulent s’en prendre aux brebis. ce qui est sûre, tout près n’est pas loin. Allons seulement

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:20, par Heiii
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    c’est une declaration de guerre ou quoi ?
    le regime de la transition doit prendre ses responsabilites tres tot afin que ns puissions eviter une grande crise. poursuivez les arrestations.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:20, par ouattson
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    ha ! Les patriotes vous partez deja ! bonne route a vous et vive la transittion !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:21, par lesage
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Le bourreau qui crie a la victime !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:23, par sankara
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    c,est un acte republicain qu,ils viennent de poser. en realité la transition a echoué.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:26, par tifa
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Allez y vous faire cuir des oeufs. notre grave erreur dans cette preservation de l’unité nationale,c’est de vous avoir inclus dans le processus de la transition.Retirer vous si vous voulez.Sans vous,le pays avance.D’ailleurs avec vous,on a reculé.ce que Thom Sank a fait en 3 ans,en 27 ans,vous n’avez meme pas fait la moitié.comparé seulement une seule de vos rues avec l’avenue charles de gaulles.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:26, par sankara
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    qu,en est la porté reelle de cette exclusion ? c,est la destabilisation du pays

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:27, par KB09
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Que proposent ces partis au juste.? Au fait vous etes au moins d’accord que des gens qui ont pris des décisions d’utiliser la force de l’arme contre des manifestants ne méritent pas de revenir au pouvoir pour diriger ceux qu’ils ont voulu hier assassiner. Parfaitement d’accord que certains étaient des marionnettes du régime Compaoré et qu’ils peuvent être de ce fait excusés , mais d’autres étaient des activistes d’avant garde pour le tripatouillage de la constitution. Bef, je suggère seulement que ces ex mouvanciers, si forts dans la rédaction des textes et leur interprétation, au lieu de critiquer , proposent quelque chose. Vous dites que l’économie est au rouge. Vous ne pouvez pas devoir des milliards aux qociété d’Etat et vouloir que l’économie reste au vert. Vous ^parlez qe l’autorité de l’Etat, mais c’est vous qui avez liquidé l’autorité de l’Etat en commencant par le plus haut niveau. Dites nous de quel droit un conseiller du président peut s’immisceer dans les affiares de l’Etat au plus haut niveau, fut-ce un petit frère du président....

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:29, par lionel
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    ce ne sont que des energumenes sans vergogne ces mecreants qui prennent toujours blaise comme leur messi ne savent pas ce qui les attend reellement dans les jours a venir.nimporte quoi

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:34, par yobson
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    vous n’avez rien vu d’ abord, etre dans l’opposition c’est pas chose aise. on va vous arreter tous bande de pilleurs de bien public. quand vous disiez si on brule une de vos maison vous allez bruler 10 et on vera qui sera le premier a construire c’etait avec quel argent ? le richississement dont vous faites preuve vient d’ou ? vous pensez qu’on va vous laisser utiliser impunement l’argent du peuple. c’est avec quel Argent vous avez heberge vos deputes a l’hotel azalai ? bande d’idiot reflechissez un peu pour eviter les erreurs betes que vous continuez de faite. vous vous vallez mieux qu’on vous a rendu ineligible et ceux que vous avez fait tuer que diront leurs familles ? quand je pense que des moutons de ce genre nous ont dirige pendant 27ans ma fievre monte.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:35, par sidnoma
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    ce code pronne la mediocrité car seul les nul st autorisés a prendr part aux elections.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:38, par fatim
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    ah il était temps de dénoncer les dérives de cette soi disante transition et surtout de prendre les responsabilités quand à la suite à donner à cette forfaiture. rétablissons la vérité en effet les jeunes qui sont sortis les 30 et 31 octobre ont obtenu à partir du moment ou le président Blaise COMPAORE à déclaré qu’il retirait le projet de loi gain de cause. Mais c’était sans compter sur les putschistes qui ont presque forcer zeph à lire la demande de démission du PBC. le Président à vu juste en disant que c’était un coup d’état. Aujourd’hui le commun des mortel doit se rendre compte que les putschistes ne sont autres que les les RSS et leur soutien extérieur jaloux de la notoriété de son Excellence Blaise COMPAORE.Cette situation à fait croire à certaines personnes qu’ils ont le Monopole de la violence et de l’affrontement. En vérité le vrai peuple qui est sorti est celui qui à replié après le retrait du projet de loi. ceux qui sont rester et ont commis les casses et autres actes de voles sont des gens qui étaient sous le coup des stupéfiants et autres drogues. Aussi voudrais je appeler le vrai peuple à se démarquer de cette forfaiture et de travailler à la relecture de se code électoral. J’en appelle également au bon sens du président Kafando à se dire qu’il doit travailler à réussir cette transition afin de retrouver sa Ferme dans la sérénité. Pour ce faire ce code électoral ne doit pas être promulgué car s’il venait à l’être cela conduira inexorablement notre chère patrie à l’instabilité. VIVE le BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:38, par sidnoma
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    les cntistes st des terroristes.une telle loie est inadmissible.que dieux sauve le bf.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:41, par sidnoma
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    le peuple seul est souverain et a le droit de sanction.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:42, par sidnoma
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    que la transition face tres attention aux derives.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:47, par sidnoma
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    les reglements de compte ne conduisent qu,a une chute libre .

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:48, par Nabiga
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vous n’avez rien vu d’abord. On vous aura a l’usure.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:54, par daouda
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Merci CNT. Enfin ces apatrides commencent à utilser leur cervelle. Bon débarras, allez vous reposer et laisser le peuple. Ouf, bye bye ! Nous on ne veut plus vous voir. Merci de commencer à comprendre. Nous sommes fiers de la Transition. Vos crimes économiques et de sang seront réglées. Les coupables seront jugés. Enfin le Burkina est géré. Allez voir alqaida si vous voulez, vous êtes vomis !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 21:57, par sidketa
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Une honte pour la democratie.cette transition est pire que tous les régimes dictatoriaux d Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:06, par le citoyen
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    O les sales gars ! vous avez soudoyé et pillé le Faso pendant 27 ans et vous croyez que quoi ?que Dieu va vs laisser intactes sans que vous ne goutier aux suplices de votre travail avant Sa (Dieu) justice finale ?faire du bien ou du mal tu le fais a toi-meme,dit un adage.Attendez bien ! Ce n’est que le début commencement ! Si vous n’avez pas encors tiré lecon de votre fameux article 37, assayez encors ce sera le last des last pour vous ! Vive le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:10, par MERMOZ
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    BON VENT !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:11
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Mon frere Gbanin Hien, ba deh len gnin ohon zou nan i nen nan. Qu’ ils en goutent un peu et ils nous diront si la tete de rat, c’est un bon morceau de viande. C’ est enfoires, eux aussi ils osent parler de democratie et d’ inclusion ? Depuis quand ils ont aPPRIS CES VERTUS-=LA ?
    On n’exclut personne. On ne fait que demarrer la machine de la justice. Et vous veerez que la moyenne va depasser le total. Tous ceux qui ont vole les 500 parcelles, ils doivent rendre compte. Qui ose parler de justice au facies ? Quand on va commencer a eplucher le fond de dossiers, je parie que la piopulation plumee de facon grotesque durant des annees risque de sortir et de faire leur peau. Ce regime a trop fait de mal au peuple. Il a vole le peuple de maniere que tu ne peux meme pas penser, il a tue, il a divise des couples, il a faire voler en eclats les espoirs des jeunes et des cadres capables qui ne sont pas des yesmen. Il a cultive avec excellence l’ incompetence et le larbinisme. Il a detruit quelque chose qu’ on va mettre un siecle sans retrouver : L’ integrite. Ce sont des Goumon(mites) dans le grenier du village. Ils sont dangereux et ne regrettent rien. Ils peuvent affamer tout un peuple. Ils l’ ont deja meme affame. Meme dans leur fuite, ils ont emporter la liquite qu’ ils avaient entassee chez eux comme des souris. Ces pauvres dans l’ ame . Seul un individu pauvre dans l’ ame peut piller ce pays avec la frenesie qu’ ils ont mise a le piller.Ah ! La morgue bete va les emmener au beau milieu de la mer pour mieux les noyer. Au lieu de vous calmer un peu on va avoir pitie de vous, vous aussi vous tendez vos testicules pour faire du bruit ? On fait du bruit quand on est sur de son derrierre. Mais si vous portez du coton dans vos derriere, ne soyez pas si imprudents en enjambant les flammes de tige de mil. Le coton est tres volatile comme vosdossiers sales que vous trainez. Si on craque un peu un brin d’ allumette, vous explosez.Regardez par exemple un Salif Kabore qui a tue la politique d’ energie dans ce pays et qui occupait des postes de plus en plus eleves avec une competence inversement proportionnelle.
    Ganin- Bie de l’ Autre Cote de la Rive

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:11, par SERING
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Non évènement. Malheur à vous. Inchala vous sentirez l’odeur de vos crânes. Expression de chez nous.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:11
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Comme si on voulait d’eux la-bas. Comprenez que ce retrait nous convient très bien.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:14, par Jose Gracias Panglos
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Laissez les ils vont aller occuper les bureaux du CFOP a Koulouba et ils vont comprendre. D’ailleurs il suffit de les juger pour changement anticonstitutionnel de l’article 37 pour les frapper d’ineligibilite et puis c’est fini. A cela ajouter la mauvaise gestion et puis bcp du front républicain et même certains CFOPiens de dernière minute en auront pour leurs compte. Évitez seulement la règle de plusieurs poids plusieurs mesures et ça va aller.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:16, par bakiba
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    j’ai honte pour les signataires de cet chiffon. jepense que vous n’avez rkien compris apres les malheureux evenements de fin octobre. vous voulez a presenr bruler le pays nous restons vgilant face a tous les apatrides.le changement s’est fait sans effusion de sang ni emprisonnement voila pouraquoi vous ne reflechissez pas plus loin que vos nez. vous pouvez vous retirer de toute l’administration publique et bouffer vos milliards voles mais sachez que la machine a demarre . ne voler pas les lutes syndicales sous vous vous aviez demande de recenser tous ceux qui ont participer a la greve de fin octobre pour les sanctionner. aujourd’hui c’ est le premier a parler de maniere ehontee la cause du syndicat.tchrrrrrrrrrrr allez vous foutre a defaut de rejoindre la base des parti digne de ce nom. votre soleil s’est incline vous ne pourrez rien contre la volonte de Dieu. laisser notre tres chere patrie en paix. plius jamais de place pour les egoistes nous on avance vers devandougou vous allez prendre le train a l’avant derniere gare. en attendant accepter de souffrir de votrse passee peut etre que bon Dieu vous pardonera. le martur vous regardent bdepiis leur nouveaux lkieux de vie . puisse la loi cosmique s’accomplir.seuls les idiots vous suivront.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:17, par lass
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bonne nouvelle, notre pays n’a pas besoin de ces parasites qui l’ont pourri depuis 27 ans. vraiment ces politiciens sont nés après la honte. allez y au Diable !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:18, par Yacoub
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Celui qui a supporté le mal est sans doute un malfaiteur. Comment travaillerons-nous avec des gens dévoilés comme malfaiteurs diurnes ? Préoccupez-vous plutôt au repentir qu’à l’action.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:19, par YAFO
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Courage, les gars. Au-delà de tous les sondages effectués ces derniers temps, la politique d’exclusion menée par le gouvernement est la preuve éclatante que VOUS ETES TOUJOURS MAJORITAIRES dans ce pays, et VOS ADVERSAIRES LE SAVENT, malgré leur bruit. Ils ne voient d’autres moyens de vous empêcher de gagner. Vous faites bien de relever que ce que dit la Charte africaine des droits de l’homme s’applique mieux aux gens du pouvoir actuel qu’à l’ancienne majorité.
    Honte aux fascistes. On est là. On verra la suite

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:19, par Awa Traore
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vous ne pourrez rien contre le peuple au nom de Jesus ! La justice sera rendue comme il se doit ; ainsi va la vie ! Bavo a la Transition et honneur et victoire au peuple ! Plus rien ne sera comme avant !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:19
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    C’est l’occasion pour ceux du CDP qui n’étaient pas pour que ces ténors tiennent toujours la tête de ce parti. Merci à la transition d’ouvrir la porte au jeunes vrais CDPistes aspirant de vrai démocratie et du progrès pour notre cher BF

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:20, par Daouda
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    merci de faciliter la tache a la transition et de permettre au tresor d’economiser mensuellement 750 000 x 10 deputes negatifs =7.500.000 F chaq mois. il faut mettre aux arets tous les anciens ministers, maires et DG de Blaise sinon ils risquent de comploter contre la transition. N oublions pas qu ils ont beaucoup de milliards et les mercenaires on les trouve partout quand on a l argent. Zida, pensez aussi a proteger nos ministres et personnalites de la transition contre d eventuelles attentats. Serieusement.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:25, par burkibila
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    je lance un appelle au gouvernement de la transition de prendre toute les dispositions necessaires pour neutraliser tous les groupuscules de gens qui ont tendance a causer une autre crise politique au Burkina.il faut avoir pitier a la population qui a tend soufert, elle ne peut plus supporter une autre crise. Quand aux acteurs politiques de l’ex majorite, votre parti a ete la cause d’une insurrection populaire qui a vu la mort de beaucoup de Burkinabe. le peuple ne veut plus vous entendre meler de ses activites politiques. Allez-y au diable !
    les fantoches Burkinabe que vous avez dans vos rang ne peuvent rien contre la majorite.
    merde !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:26, par francis
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Merci d’avoir quitter aller en Cote d’ivoire ! Haahhaaaaa ! Dieu merci nous faiciliter notre transition ! viva le peuple Burkinabe !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:28
    En réponse à : Indigne de Bamako Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Je n’ai jamais vu un peuple aussi tolerant que le Burkina Faso. Vous la, sachez que personne ne vous ferra de cadeau encore dans le ce pays que vous avez pille et endeuille pendant trente ans. La meilleure chose qui peut arriver a ce pays c’est que vous vous retirez tout court la vie publique et que l’on ne voit plus vos tronches de malfrats. Votre place est a la MACO et vous ne faites rien pour attendre. Si le CNT revient sur votre exclusion, c’est le peuple qui va resortir et cette fois on ne va plus attendre que le CNT vous exclue, on le ferra nous meme directement. CNT = emanation du soulevement populaire des 30 et 31 Octobre 2014. Vous avez la memoire courte.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:33, par MADIBA2
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vraiment si la honte pouvait tuer il y a des gens qui étaient déjà à trois mètres sous terre. D’abord j’interpelle ces mafieux à ne pas justifier leur position en citant en exemple la lutte des syndicats. Ce sont les mêmes qui ont volé, pillé et torpillé le peuple pendant plus de 27 ans qui relèvent les insuffisances du gouvernement de transition qui n’a qu’à son 6eme mois. Secundo, je voudrais faire remarquer ici la malhonnêteté intellectuelle de ce mr qui a parcouru le Faso pour demander pardon car nous disait-il reconnaitre son erreur ; aujourd’hui ce même mr a le courage de signer cette déclaration. Vous répondrez devant le tribunal de l’histoire seuls les écervelés vous suivent.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:45
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    vous pensez pouvoir faire peur au vrai peuple.heureusement vous avez quittés le CNT.allez rejoindre votre champion et entrez en résistance même si nous savons tous que vous n’avez pas d’endurance.vos éventuels mode d’ordre ne nous intimide pas du tout donc allez au diable

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:51, par Ouedraogo Jules
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    des partis BIZARRES !!! Ce lui qui a la passion de Blaise Compaore, le cousin René Emile, il a combien de militants dans son parti ? peut être 2, lui et sa maîtresse. Et le RDEBF ????
    Padon laissez nous tranquille ! vous ne representez rien.Merciiiiiiii

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:55, par go saïde
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    aller y vous faire voir a yamoussokro sinon vous aller nous croisé sur votre chemin bande d’idiot q vous ète....

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 22:56, par legrant
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    C’est exactement ce que tu faisait quand tu occupait le poste

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:05, par ouedraogo marine
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    je peux vous jurer en tant que flic que toutes ces signatures, les ecrits en tout cas viennent d’un seul individu. comprenne qui pourra

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:06
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vivement des mots d’ordre pacifistes ! Nous n’attendons que le signal pour nous lever.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:07, par TIENFO
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras. C’est comme si on annonçait au monde entier que le virus Ebola est désormais sous contrôle. Personne ne pleure votre sort. Même pas vos vous-mêmes ni vos proches que vous méprisiez par excès de zèle.
    Ce n’est pas la première fois qu’on entend de telles menaces. D’ailleurs où se cache votre « bandit auto proclamé » au stade Wobi pour que le président du conseil des régions signe la déclaration de son machin pardon de son parti. Quelle honte ! Le chat se plaint d’être victime du comportement de la souris. Vous n’avez de base que vos billets de banques v.. et distribués qui d’ailleurs reviennent de droit au peuple réel. Ce n’est que du retour à l’envoyeur.
    Dans tous les cas, vous allez tous croupir là où il faut pour vos crimes économiques et de sang en commençant par la tête. La communauté internationale ne souhaite que la justice. Ladite communauté vous connaît assez et n’aimerait pas que vous soyez impunis pour vos actes.
    Dur dur d’être écarté avec ses propres armes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:14, par Moud
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ben ! S’il ne tenait qu’à moi ; y a longtemps qu’on avait liquidés bon nombre et basta ! Malheureusement l’intrusion du RSP et de son ZIDA ont tout chamboulé et arrêté la révolution ! Levez les yeux et regardez sur le long chemin parcouru depuis 1987 : combien de morts jonchent la route ? Vous croyez peut-être qu’ils n’ont pas de famille ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:14, par oran
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    On vous attendra en 2020. Bye bye petits copaisn coquins. On vous a à l’oeil. Vptre admission au CNT et à la commission chargée de la réconciliation nous faisait très mal. Que vous vous en retirez, on est très heureux ! Vous ne verrez pas de ce pays une poubelle car on vous a à l’oeil. On a ouvert le bon oeil !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:16, par Yam
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bye bye. Merci labas. Quittez meme le pays cela va nous faire du bien. Bande de malfrat

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:20, par kaf kaf
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Merrrdr ! toujours dans la position d destruction, vous n’ avez pas honte ? le peuple a eu pitié et on a limité les degats. insistez et on fera votre "sauce" pour de bon !
    bande de n’importe quoi ! connaissez vous le sens de l’exclusion ? de la democratie ? de la constitution ?
    Sans cdp,adf et autre le Burkina ira de l’avant alors votr retrait etait c qu’on attendait de mieux dans la transition car on n voulait aucunement de vous. resistance, mon oeil oui !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:20, par true
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras la vie continue

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:21
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    oser traiter notre inseruction de changement anticonstitutionnel. vraiment ça prouve que ces gens de l’ancienne majorite ne se sont pas vraiment repentis. vous penser que les gens se sont sacrifié pour que 6 mois après vous soyez là a les narguer. qu’il manque de decence cet ex majorité. revenez dans 5 ans si vous voulez mais pas cette année. tchrrr !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:27, par issa
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bonne décisions car si vous restez complice de ces dérives les démocrates vous jugeront de lâche.seul ces hors la loi refuse de voir que ce régime est aux abois contraint de procéder a des arrestations arbitraire,la répression et des comportements liberticide.qui cherche trouve,que dieu sauve notre beau pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:28, par molo
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:36, par elkabor28(l, original)
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Nous on parle
    plus trop......75 but à 10 et 03 penalty non sifflé......vraiment ya plus match. Maintenant si vous voulez empêcher la transition de fait son travail,là là ce sera plus insurrection........mais ce sera une résurrection..........bande d,impayste !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2015 à 23:46, par Aubin
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    FELICITATION. J’attend le mot d’ordre maintenant. Ils vont voire qu’il ya garcon aussi au sein du CDP

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 00:04, par walay
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    C’est comme cela vous faites et si on vous arrete vous criez au scandale. Tous les signataires doivent etre arretes pour incitation au desordre. Si la loi dit que Le voleur doit etre emprisonne et vous discutez c’est parce que vous savez que vous etes voleur si non il n’y a rien de plus normal . De plus c’est Le conseil Constitutionnel qui va statuer sur les candidatures or Le conseil constitutionnel n’a meme pax en core recu les candidatures, donc vous meme vous savez ce que vous avez fait. Laissez les gens tranquile. Walay

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 00:07, par vérité no1
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Un non - événement ! C’est comme si on me disait que l’âne du voisin de l’ami du petit frère de mon beau père est perdu dans la nature. Ils peuvent marcher sur leurs dos, le code sera maintenu ! Pian au carré !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 00:11, par La veritas
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vous allez fini un a un en prison

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 00:11, par VRAI VERITE
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bonsoir à tous, c’est vraiment de l’ironie, pendant que les familles continuent de pleurer leurs fils, espoir perdu. Eux s’érigent en homme vertueux, en constitutionnaliste, en homme de droit, en économiste et cela m’écœure.

    Ils citent tous ce qu’ils ont fait à ce pays sans état d’âme.

    voici ce qu’il écrivent:Au plan économique les indicateurs de croissance sont en berne. L’activité économique est entravée par un climat de morosité générale. La confiance, socle de tout projet économique a disparu. La dégradation du tissu économique est inquiétante et les perspectives de répondre aux attentes des populations s’amenuisent chaque jour davantage. Les immixtions du politique dans le domaine économique se font récurrentes.

    Ils étaient donc conscient de ce qu’ils faisaient, il savaient qu’ils ruinaient le pays mais seul leurs intérêts primaient sur le bien être du peuple.

    Qu’ils sachent que le sang des martyrs les maudis à jamais, car non content de les avoir tués ils décident de détruire le pays par leur orgueil. Ils n’ y parviendront jamais !!!

    l’orgueil précède la chute !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 00:12, par Alex
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Des partis de la honte ! Rien que leurs intérêts. Bande d’assoiffés du pouvoir, vous faites bien de vous retirer. Prenez votre retraite politique et le peuple vous applaudira pour votre clairvoyance.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 00:25, par ditalao1612
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    faites comme achile tapsoba(lui au moins acepte d’apprendre la lecon de votre echec) en ferment vos bouches car appart proclamer blaise comme president vous n’avez rien d’autre a nous apprendre notre souhait est de vous voir meme quitter notre pays et laisser les hommes integre en paix

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 00:27, par La veritas
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vous allez tous fini en prison

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 00:32, par biriki
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    En tant que juriste, quand j’ai lu cette déclaration, j’ai eu de la peine, en plus d’être de piètres hommes politiques (puisque c’est Blaise seul qui pouvait diriger le pays selon eux) ainsi donc ils n’ont pas de bon juristes aussi ? Je pensais qu’ils allaient se retirer de la vie politique vu que le seul qui comptait chez eux a fui ! Webmaster, je ne sais pas que je vous ai fait, mais je suis trop censuré, le sort de ce mon post est entre vos mains.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 00:43, par kys
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    ca ne suffit pas sortez meme du Burkina, ca ne nous dit rien.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 00:46, par ahmed
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vous n’avez pas honte.Apres tout ce que vous nous avez fait vous avez le Courage de parler de democratie.Quelle democratie,voici la democratie.Vous pensez que la population burkinabe est insensible et idiote.goutez voir.si vous,voulez quitter le pays parceque vous ne serez pas epargner aux multiples arrets.houch !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 01:00, par La Torpille
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    LE PEUPLE VOUS A MAINTE FOIS DEMANDE PARDON A GENOU ET MEME COUCHE,POUR QUE VOUS LAISSIEZ LE DIEU DE L’ARTICLE 37 SOMMEILLER ETERNELLEMENT ;MAIS VOUS AVEZ DECIDE DE LE MODIFIER PIAN....C’EST POURQOUI LE PEUPLE PAR LA VOIX DU GOUVERNEMENT ET DU CNT VOUS A EXCLU PIAN...KARL MARX DIT JE CITE : LA SEVE NOURRICIERE DE TOUTE REVOLTE EST LE SENTIMENT DE L’INJUSTICE...VOUS AVEZ OPPRIME,ALIENE,ASSASSINE,AFFAME,DIFFAME,SPOLIE ET APPAUVRI LE PEUPLE ET SES RESSOURCES PENDANT 27 ANS...VOUS AVEZ DEPASSE LE STADE DE CRIMES..VOUS DEVEZ ETRE CONSIDERE COMME GENOCIDAIRES...ALORS ESTIMEZ VOUS HEUREUX D’AVOIR SEULEMENT ETE EXCLUS DES PROCHAINES ECHEANCES ELECTORALES PLUTOT QUE D’ETRE CONDAMNE A LA PEINE CAPITALE......

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 02:18
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Tiens ! Qu’attend Toussaint Abel Coulibaly pour signer ? Lui qui ne jurait que par Blaise ! Ou alors l’UpR n’existe plus ? Prière, quelqu’un pour m’aider à comprendre. A quand son arrestation ? Vite, svp !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 03:15, par DIODZA
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Tous des équilibristes fatigués. Des politiciens du tube digestif. On ne les voit qu’à la télé. Qu’estc que vous croyez ?? Vous pensez que pour vos sales ambitions personnelles et celles de Blaise et sa famille , vous aller tuer nous nos frères et revenir vous arrêter ventre en l’air vouloir nous diriger ? Mon oeil.
    Nous mêms, nous n’étions pas contents du fait qu’on vous avait inclus dans la transition. c’est maintenant q’on va vous arrêter tous pour juger.
    Retenez très bien, RIEN NE SERA PLUS JAMAIS COMME AVANT !! COMME au temps de Votre dieu Blaise ou Francois aqui a fui vous laisser. what do you crois !!!!!! C’est comme ca !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 03:20, par Modeste citoyen
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    merci à ces individus, ceci est un non-évènement : votre participation oooh ou votre retrait oooh = NON Évènement !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 04:48, par Ka
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras, aucune personne ne vous a obligé a joindre le CNT, et rien ne sera plus comme avant, car vous allez subir comme vous aviez fait subir les 99% de la population Burkinabé en 27 ans. Faites-vous oublié car le peuple pardonne mais n’oublie pas.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 06:09, par dafra
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Le boucher a peur du couteau ! ! !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:02
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Maxime KABORE et Issa BALIMA ont oublié de signer.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:06, par sourougoulogoh
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Blaise seul a été candidat une fois et le pays n’a pas été effacé de la carte.un peu partout on a vu des gens boycotter les élections et la vie a continué .alassane l’a fait en Côte d’Ivoire si je me trompe . De toutes les façons le dieu terrestre n’est plus là et nous attendons toutes et tous la disparition sur carte du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:09, par changeons
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vive le départ de ces partis du CNT. Le peuple a été clément en acceptant ces affameurs, ces pillards, ces jouisseurs des biens publics au sein du CNT. S’ils quittent le navire de la démocratie, tant mieux. Ce que ces arrogants de Blaise Compaoré vivent actuellement n’est que l’iceberg. La justice divine les attends et vivent qu’ils rencontrent leur copain le satan.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:12, par moi
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bonne décision ! La transition est entrain de de foutre la merdre ! On verra bien ! en tout cas, Kafando ne doit rien au MPP, et il connait la dangérosité de cette loi ! elle ne passera jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:17
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Nous sommes toujours la et pret a defendre la memoire du sang versé.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:23, par yana
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ridicule ! Que ces Messieurs aient au moins l’honneteté intellectuelle de reconnaître et d’expliquer à leur base que les évolutions apportées au Code électoral ne sont que le prolongement évident d’un Traité ratifié et en vigueur sous leur empire. Pourquoi, cette lecture déformée des choses ? Cette stratégie de faire peur ne marchera pas, vous avez perdu, attendez donc dans 5 ans ; Et puis, il n’ya pas que vous les atuels dirigeants pour défendre les couleurs de vos formations politiques, faites émerger une autre classe svp

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:23, par Le Saint
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    OUF !OUF !OUF ! Bon débarras. Il y a 17 millions de Burkinabé et donc bon vent. Nous on a attendu jusqu’à la prolongation du match pour se faire attendre. Vous avez voulu jouer la prolongation alors que les textes étaient très clairs, limpide. Le match se jouait en 90 mn et le résultat acquis sur le terrain reste telle mais au terme du match, vous avez jugé utile de faire une prolongation et les spectateurs ont envahi le terrain ! Partant de ce fait, vu que vous avez régner sans partage pendant de longues années, vous enrichir tout azimut et sans vergogne, achetez des palais et châteaux en occident, de grâce, vous pouvez même prendre votre retraite politique car vos vieux jours sont assurés. Laissez nous aussi bénéficiez des avantages du pays, ne serait que pour 10 ans. On veut juste se réaliser en ayant un toit donc foutez nous la paix. Ne présenter même de candidat aux élections a venir. Allassane dirige la RCI sans le FPI mais les gens vivent et vaquent à leur occupation et les cadres du FPI sont même en prison donc faites ce que vous voulez. Si vous croyez pouvoir brûler le pays, on le fera ensemble car vous êtes les plus perdants. On n’a pas peur ni aujourd’hui, ni demain. N’oubliez pas les propos de Salam DERME, qui disait que l’équilibre de la terreur est leur avantage et qu’ils ont des armes, donc agissez car DIEU à équilibré les rapports de force et notre avantage est notre nombre et on sortira vainqueur ! On vous attend et on est prêt ! C’est quand , vous voulez bandes d’assassins, de racailles, de pilleurs. Vous oubliez les nombreuses familles que vous avez endeuillé ? On veut même pas de réconciliation sans justice. Réveillez SANKARA pour le jugez de ses crimes si vous voulez, on s’en fou ! Nous, on juge les vivants. Mourez comme Thomas et on vous laissera en paix ! La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:23, par Manitu
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Il faut m’expliquer ! Réné Emile Kaboré a marché avec nous le 18 janvier, sous la pluie à Ouaga (je l’ai vu). Il a négocié en vain son adhésion au MPP. Maintenant il se retourne vers le front républicain !!!
    Je croyais qu’on avait changé...

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:26, par Dalay Lama
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    J’ai cru entre temps que le Front Républicain comptait plus de 40 partis et c’est seulement 7 partis qui signent cette déclaration... ou bien la réalité vous rattrape. Dans tous les cas, tant mieux pour ce retrait de toutes les instances de la transition. Cela nous fera moins de dépense d’énergie et d’argent pour la prochaine campagne électorale.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:30, par Yelsida
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    BIEN NOTE ! Allez vous foutre au diable. Si vous vous voulez boycotter les élections !!! On a vu cela au pays et rien a changé. Personnes n’a exclu un parti politique mais des individus immoraux. Qui se sent morveux se mouche. Regardez dans les démocraties avancées, on fouille dans la vie du citoyen et s’il a même osé être courreur de juppon il est disqualifié pour la magistrature suprême. Pourquoi chez nous ca ne doit pas se faire. Comment peut on admettre que des individus qui ont triché et assassiné le peuple viennent encore nous gouverner. Le vin est tiré, reposez vous et si certains parmi vous sont en vie en 2020, vous êtes bienvenus.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:31, par moi
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bonne décision ! La transition est entrain de de foutre la merdre ! On verra bien ! en tout cas, Kafando ne doit rien au MPP, et il connait la dangérosité de cette loi ! elle ne passera jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:33, par DOSSABI2
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Essayer seulement de troubler la paix au Faso, vous comprendrez que le capitaine Sankara n’a pas rebaptisé le pays au hasard (Pays des hommes intègres). Essayer seulement, batradéns !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:38, par BAGASSE
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Qui est fou pour ce présenter contre BLAISE !
    Les sujets a DJAMILA
    TOUS LES MEMES
    Voleurs des mairies (OUAGA et BOBO)
    tous devaient ETRE à la POLICE.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:39, par sidnsobeogo
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    merci de nous faciliter la tache . cela ne change rien dans la bonne marche du processus. pourquoi avoir attendu maintenant pour permettre à ceux qui veulent le bien du peuple, qui est sorties pour vous envoyer loin du Burkina de travailler. Dieu bénisse le Burkina et que ceux qui lui promet le mal saches d’office qu’ils ont perdu

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:43, par Goussmann
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    On me l’avait dit, mais je ne croyais pas. Savez-vous que ces gens sont des irrésponsables qui ne se reoprochent de rien, même pas la mort de nos martyrs ? Comment peut-on parler de la sorte après 27 ans de règne et après avoir mis le pays à genoux. Pendant qu’on tente de colmater les brèches, et pendant que les mêmes personnes ont permis à leurs mentors de vider les caisses de l’Etat avant de prendre la fuite, elles oublient que la dégradation a commencé sous elles. Pendant que ces gens entretenaient des rebelles chez nous et les utilisaient, ils s’étonnent que ceux-ci se manifestent. Et qui sait s’ils ne sont pas derrière tout ça. Non, soyez sérieux et ne provoquez pas le peuple qui s’est montré d’ailleurs indulgent à votre égard. Sinon vous serez toujours cachés à l’heure actuelle. Rappelez-vous ce que vous avez fait voir aux autres comme humiliation, torture, mort, spoluation et que sais-je encore. Comme quoi, il est très difficile pour vous de vivre sans la main dans la soupe. De toutes les façons taisez-vous au risque de faire partir l’effort de tolérance que ce peuple observe à votre égard.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:48
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vous vous retirez des institution de la transition et APRES ???? ça n’a qu’a nous faire koi ??? BON DEBARRA COMME DIRAIT L’AUTRE. ça nous fait ni chaud, ni froid. Bien au contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:57, par c’est bien fait
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    "Des mesures diligentes doivent être prises pour assurer la sécurité des hommes politiques et de leurs activités" . vous pensez que le BF se résume à vous seulement. si je comprends bien vous ne pouvez pas faire 5 voire 10 ans dans l’opposition. c’est regrettable pour vous. on nous d’une loi qui est personnelle et cible des individus, LA MODIFICATION DE L’ARTICLE 37 tant voulu par vous n’était-elle pour un seul individu en l’occurrence votre mentor Blaise. Continuez de rêver. si vous pouvez nous rendre service RETIRER VOUS DE TOUT, NE SORTEZ PLUS A LA TELE, QUITTEZ LE PAYS, EN UN MOT ON NE VEUT PLUS VOUS FAIRE. le BF compte 17 millions d’âmes, on va développer le pays sans vous.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:58, par Valéry N’DO
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Le BURKINA n’a plus besoin de nomades politiques qui tournent comme des ventilateurs qui n’ont aucune dignité, ce LEONCE KONE doit savoir que lui seul peut oublier mais nous avons encore en mémoire sa gestion calamiteuse de la BACB, qu’il a coulé avec l’aide de ses mentors,mais sache que la vérité viendra au moment opportun

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 07:58, par femmedebout
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    mais vous avez la mémoire coute vous. Quand vous criez en son temps que seul Blaise est capable de diriger le pays cela veut dire que vous êtes tous incapable dans votre parti(cdp) pour le faire. alors faite nous l’économie de notre espace et prenez le temps de réfléchir et revenez en 2020.
    En plus vous pensez que la transition peut gérer en 1 ans tout les tares de 27 ans de règne ? soyez sérieux quand même !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:01, par Bompiono
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ces gens-là n’ont que foutre de la HONTE. Ils n’ont que foutre de l’humilité qui doit précéder toute démarche de réconciliation et d’inclusion. Si non, comment comprendre cette posture ????
    Honte à vous !!!!!!
    Victoire au PEUPLE LABORIEUX

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:03, par le maitre
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    La communauté internationale est responsable de ce qui arrive pour avoir mis la pression sur les autorités de la transition d’inclure les membres de l’ancien régime. Voilà où ça nous amène ! Quand on blesse un ennemi on l’acheve si non c’est lui qui vous tuera ! La communauté internationale connaît très mal le Burkinabe. Apportez nous un autre son on va voir.Je réitère mon soutien au colonel Barry qui avait bien anticipé en suspendant ces fossoyeurs.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:10
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Sans vous le CNT continuera son travail . Bon débarra

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:14, par Yaya
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    A l’endroit des soi disant de l’ex-majorité, je me demande s’ils font de la politique politico-politicienne ou s’ils sont sincères. S’ils sont de vrais démocrates, ils doivent accepter la décision de la majorité ; ils ont défendu leur point de vue qui n’a pas rencontré l’assentiment de la majorité, alors il faut se rendre à l’évidence et poursuivre d’apporter sa contribution à l’édification du pays. Pour ce qui est de la prétendue exclusion, j’ai toujours compris que le CDP et autres partis mouvanciers regroupent beaucoup de cadres qui peuvent gérer ce pays. Alors que ceux qui sont frappés par la mesure de ne pouvoir se présenter, soutiennent les autres. Mais leur attitude de voir les mêmes qui ont géré depuis longtemps continuent d’être au devant de la chose, montre leur ambition égoïste sans aucune pensée pour le bien-être du peuple burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:22, par Amassa Bosco
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Vraiment on vous remercie de cette decision ! Bon vent ! NGawooooooooooo !!!!!!!!!Vous etes des mecreants et vraiment bon vent. Ces gens ne juraient que par Blaise. Ne pas avoir le courage de dire a ce type que le CDP peut presenter une autre candidature pour pouvoir Choper (manger), recolter ce que vous avez semer et foutez nous la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:22, par Djaly
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    De vrais plaisantains ! Vous êtes tellement tombés que vous écrivez et signez en bic maintenant ? De vrais improvisateurs. Mettez vos queues dehors vous verrez, vos gueules seront cassées bientôt, vous verrez continuez seulement à gueuler.
    Vous faites des analyses bidons comme quoi ily a des grèves incessantes, ce sont vos valets qui ont commandité cela, alors on va les vider tous et très bientôt.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:26, par guiguemde
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    A voir la réaction des gens ; cette décision ne laisse pas indifférentes ....... quoi qu’on dise le CDP reste une force politique qui fait peur.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:27, par adakanla
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    le sorcier oubli toujours mais les parents de la victime n’oubli jamais.Allez-vous en.C’est maintenant vous avez la clairvoyance,le sens de dicernement ?n’gaoooooo !
    Le peuple a souffert 27 ans pendant qe vous viviez grassement.C’est n’est pas une chasse à la sorcière mais vous etes entrain de faire de l’auto-flagellation.De ce que vous souffrez ,le vrai peuple en a souffert pendant 27 ans.Et je pense qe les tenor de la transition ont meme été très très maganime en vous reintegrant dans les differents organes de la transition.Mais,comme le chien ne change jamais sa manière de s’esseoir vous n’avez pas compris cette grace.Sincèrement je vous invite a laisser le train de la transition à poursuuivre sa marche radieuse.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:39, par Archives
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    L’oeil fait toujours mal avant d’etre borgne. il faut gouter voir.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:41, par dosso
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Des plaisantins, désormais c’est œil pour œil, dent pour dent. Nous (Peuple) avons assez soufferts sous votre gouvernance. Au nom de la paix sociale, le peuple a concédé beaucoup de choses et maintenant c’est fini. Organisez vos marches meetings, nous allons organiser des contre marches et que le meilleur gagne, nous allons régler vos comptes dans la rue. Les autorités de la transition doivent se tenir tranquilles, c’est la bagarre du peuple, trop c’est trop.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:41, par tondyayème
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bye bye et revenez en 2020 si vous avez encore du courage et un peu de jus. Nous on avance. La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:42, par Richard
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ils sont libres de leur mouvements. Je crois que c’est faire preuve de lâcheté. Quand le CDP était majoritaire à l’assemblé est-ce que les partis politique quittaient les bancs parce qu’une loi passait et dont ils étaient contre ?
    Ils n’ont qu’à apprendre a être opposants

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:46, par Fils de Tanja
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    C’est à cause des pressions extérieurs (CEDEAO, UA, UE, USA, France) que vous étiez au CNT. Une démission n’est pas une exclusion et le peuple insurgé vous sait gré d’avoir répondu à sa volonté initiale. Attention tout de même ! le peuple insurgé vous a à l’œil. Les acteurs des 30 et 31 Octobre sont toujours là, sauf Blaise et sa famille. Zida ne pourra pas assurer votre sécurité comme il l’a fait depuis Novembre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:46, par Faso Biiga
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Felicitation pour votre tres bonne decision de quitter le CNT. Il vous faut aussi avoir le courage de ne pas participer aux elections presidentielle, municipale et legislative qui arrivent. ça sera le vrai changement tant souhaiter par les Burkinabes.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:50, par Le sage
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Les nouveaux venus à « l’école de l’opposition » !
    HA HA HA ! Je pensais qu’ils étaient au CP1 ; mais apparemment ils sont à la maternelle ! Ils n’ont cas couter voir ! C’est pas facile d’être opposant hein !
    Bon débarra !
    Ce qui est sûr, sans eux, nous, on avance !
    Bon vent à la transition !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:52, par JOHN
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Si vous êtes sincères, il faut quitter le Burkina même, et boycotter les élections d’octobre 2015 !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:56, par DESMOND
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    QU’ILS AILLENT AU DIABLE !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 08:57, par KAMBIRE
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    La loi est dure mais c’est la loi. Suspendre votre participation au institution du CNT n’est rien pour nous. Votre démission nous fera plus de bien bande d’hypocrites. Vous n’aviez jamais voulu du changement avec Blaise COMPAORE et du coup après sa fuite vous voulez prendre part au processus du changement enclenché avec la transition. Il faut être fou pour vous croire. En lieu et place de la suspension,j je réclame votre démission pure et simple.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 09:35, par SIRG
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    J’ose croire qu’au sein des parties signataires il n’y a pas de militants de première et de seconde zone ? je me demande si les dirigeants de ces partis comprennent le mot INCLUSION ?
    La jeunesse de ces partis si elle est consciente doit se démarquer de telles attitudes. On a l’impression qu’après le départ de Blaise "le pétrole du Burkina", on a miraculeusement découvert d’autres puits de pétrole comme "le pétrole Djibril", "le pétrole Yac" et j’en passe. En mon sens ce ne sont pas TOUS les militants de ces partis qui sont frappés par l’inéligibilité ?

    Alors pourquoi se ridiculiser encore ? Un responsable doit savoir accepter la défaite et passer la main. Jeunes de l’ARD sachez saisir les opportunités qui s’offrent à vous en vous désolidarisant de tels comportements qui ne grandissent point vos convictions politiques. Ne vous laissez plus hypothéquer votre avenir.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 09:41, par Tientigui
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Des ex-arrogants devenus des pleurnichards en chef ! Bon débarras avec ce retrait. Vous voulez, malhonnêtes que vous êtes, faire croire que tous les malheurs du Burkina Faso sont issus de la Transition. Faire croire que vous et votre mentor BC n’avez semé et fait que du bon pendant vos 27 ans de règne sans partage, règne aux relents monarchiques et claniques. Or vous savez très bien que vous êtes à l’origine de tous ces problèmes. Si alors vous n’êtes pas malhonnêtes, c’est que vous manquez totalement de lucidité et d’humilité. Dans tous les cas, vous êtes des loosers définitifs et personnes ne mourra ici pour votre cause. Vous êtes constants dans au moins une seule chose : pour vous personne en dehors de BC ne peut diriger ce pays. On comprend pourquoi vous êtes totalement en divagation. Et à jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 09:44, par Kinda
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.les

    Merci de nous rappeler qu’il y a des textes et des lois aux niveaux national et international mais quand Gando licencait les pauvres travailleurs de ces différentes sociétés sans préavis et sans compensation, quand Blaise jouait avec les malheurs du peuple en modifiant la constitution Où étiez vous ? En plus la politique n’est pas un métier mais une conviction personnelle d’idéologies que l’on défend, , vous quels sont vos metiers de bases.En politique lorsqu’on a plus besoin de vos idées vous prenez une retraite et vous retournez dans votre poste d’origine. Bonne journée à vous tous !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 09:58, par partocom
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débaraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    vraiment ces gens là ont la mémoire courte !!!! Rien que hier seulement
    Accepter que la roue à tournée en votre défaveur.
    Attendez votre tour, qui sait peut être que ça arriverait un jour
    Mais en attendant c’est vous qui est au bas de l’échelle, ainsi va la vie
    le renard passe passe chacun a son tour

    Alors là c’est maintenant que vous connaissiez le mot démocratie

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 10:16, par LE RAWA
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Applicabilité de la loi controversée
    Rien ne s’oppose à la révison de l’article37 Rock le vendredi 11 juillet 2014 sur AFRICA 24 repris par le jour le pays ..
    ROCH MARC CHRISTIAN KABORE A PROPOS DE LA SITUATION NATIONALE :« Ce n’est pas que l’opposition a peur d’aller au référendum Alors quels sont les griefs qui sont portés à la modification de cet article ?

    Je dirai simplement ceci : au plan constitutionnel, rien ne s’oppose à la modification de l’article 37. Le second problème, c’est que je pense que nous ne sommes pas dans une question juridique. Là, nous sommes dans une question d’éthique politique, de morale et du respect d’engagements. »

    Lisons ;le savoir est une arme ,allons seulement.

    Le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Roch Marc Kaboré, a été l’invité de la télévision Africa 24 le vendredi 11 j......... Lisez !

    Africa24 TV : En tant qu’observateur averti de la vie sociopolitique du Burkina Faso, dites-nous comment se porte ce pays aujourd’hui.

    Roch Marc Christian Kaboré : Le Burkina Faso traverse une période difficile, mais tout à fait compréhensibl....

    Dites-nous les raisons profondes qui ont occasionné votre départ du parti au pouvoir.
    ........
    « Depuis que nous avons nous-même quitté les responsabilités à la tête du CDP, nous avons assisté à une chasse aux sorcières au sein dudit parti »
    ......

    Après 27 ans avec le parti au pouvoir, on se demande, de nos jours, ce qui est l’élément déclencheur de votre adhésion à l’opposition.

    Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Nous avons toujours pensé qu’il y aurait certainement un sursaut qui permettrait, et au parti (NDLR : CDP) et au pays de prendre une autre direction. Mais force est de constater que nous allons inlassablement vers une situation qui pose de sérieux risques à notre pays.

    Mais la plus grande ambiguïté, ce sont les propos que vous teniez quand vous étiez de l’autre côté, notamment sur la question de la révision de l’article 37 de la Constitution où vous avez déclaré que : « Refuser de réviser l’article 37 de la Constitution est anticonstitutionnel ». Est-ce que vous regrettez actuellement ces propos ?

    Ces propos, je les assume. Je vous rappelle qu’au moment où nous étions en train de discuter de l’article 37 de la Constitution, c’était pour préparer le Conseil consultatif pour les réformes politiques (CCRP) qui est un cadre de concertation des partis politiques. Nous sommes allés à ce cadre de concertation avec nos positions les plus hautes, dont la modification de l’article 37 de la Constitution. Je précise qu’il était entendu qu’au terme des discussions du CCRP, tous les points qui ne feraient pas l’objet de consensus, ne fassent pas l’objet d’application. Je l’ai défendu en son temps.

    « Rien ne s’oppose à la modification de l’article 37 »

    Avant de créer mon parti, le MPP, j’ai .........

    Alors quels sont les griefs qui sont portés à la modification de cet article ?

    Je dirai simplement ceci : au plan constitutionnel, rien ne s’oppose à la modification de l’article 37. Le second problème, c’est que je pense que nous ne sommes pas dans une question juridique. Là, nous sommes dans une question d’éthique politique, de morale et du respect d’engagements.

    La convocation d’un référendum n’est pas interdite par la Constitution et le président du Faso peut faire usage de ses prérogatives pour convoquer la population et c’est ce qu’il est en train de prôner. En quoi le référendum vous dérange ?

    Ce n’est pas que le référendum dérange quelqu’un. Nous disons tout simplement que nous ne sommes pas dans un débat juridique. Ceux qui vous amènent sur ce terrain, nous les amenons sur le débat de la parole donnée au peuple burkinabè.

    Attention, si vous parlez de parole donnée, on va vous faire écouter les propos que vous avez tenus auparavant.

    Ce n’est pas le même type d’engagement. Cet engagement est pris à un moment où le pays est en train de basculer dans une difficulté majeure. J’ai fait mon mea culpa et je peux effectivement m’expliquer et je l’ai déjà fait devant le peuple burkinabè. Si de nos jours, quelqu’un affirme que c’est moi qui étais le premier à le dire, je dis oui et je l’admets. Pour moi, de nos jours, c’est une erreur de l’avoir dit et je demande à ces personnes de me suivre dans la même voie, car c’est moi qui l’avais dit et je sais pourquoi je l’avais dit.

    Pensez-vous que le peuple a bien accueilli votre mea culpa ?

    L’intérêt pour moi, c’est d’être moi-même en phase avec ma conscience.

    Le parti au pouvoir veut faire le forcing pour aller au référendum. Qu’allez-vous faire ?

    Par principe, nous avons dit que nous sommes contre le référendum. A cet effet, nous travaillons en mobilisant et en conscientisant le peuple avec les arguments que je viens de vous donner. En tout état de cause, le peuple nous comprend.

    « Les élections qui ont régulièrement eu lieu au Burkina Faso ont connu toujours, non seulement la participation d’observateurs, mais aussi de partis politiques de l’opposition »

    Ainsi, si le référendum est engagé, nous allons utiliser tout ce que la Constitution nous autorise, parce que nous sommes une opposition républicaine.

    Si on est d’accord que vous êtes un leader politique mobilisateur, il est tout à fait évident que le peuple pourra suivre vos recommandations au référendum pour dire non à la modification de l’article 37. Alors pourquoi en doutez-vous ?

    Le problème est que nous ne nous sommes pas fondés sur le même principe d’approche. Vous êtes déjà sur le principe juridique alors que moi, je n’y suis pas.

    Dans le cas extrême, on envisage tous les cas possibles.

    Nous espérons que nous n’irons pas au référendum. Pour l’instant, on pense certainement que chacun a raison de part et d’autre.

    Est-ce que vous pensez que les élections qui se sont déroulées dans ce pays ont toujours été transparentes ?

    Les élections qui ont régulièrement eu lieu au Burkina Faso ont connu toujours non seulement la participation d’observateurs, mais aussi de partis politiques de l’opposition qui ont toujours eu à formuler des plaintes où elles devraient le faire. D’année en année, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a amélioré ses compétences pour minimiser la fraude. Cependant, on ne peut pas dire qu’il n’y a pas de fraudes dans une élection, mais la CENI a fait de son mieux pour que les élections soient transparentes.

    N’est-il pas possible d’accorder toujours sa foi, sa confiance à toute consultation qu’il y aura dans ce pays, soit-elle référendaire ou autre ?

    Ce n’est pas que l’opposition a peur d’aller au référendum. Cependant, de nos jours, ni eux, ni nous ne sommes capables de dire qui du président ou de nous, l’opposition, remportera le oui ou le non au référendum.

    Parlons un peu des conditions de votre départ du CDP. Il est certain que cette démission a été suivie de représailles. Dites-nous ce que ce que le CDP vous a fait subir pour vous empêcher de partir.

    Nous n’avons pas subi de représailles. On est parti de bon gré. Nonobstant, nous avons eu, par la suite, un certain nombre de difficultés lorsque nous avons demandé certaines salles pour nos réunions et congrès. Dans l’administration, nos camarades qui sont à des postes de hautes responsabilités ont été relevés de leurs fonctions.

    N’est-ce pas ce que vous avez fait à d’autres, notamment vos opposants auparavant, surtout quand vous étiez président du parti ?

    Interview réalisée par Africa 24 et retranscrite par Mamouda TANKOANO

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 10:16, par Françoise
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Tant mieux. Au moins on économisera leurs émoluments pour réinvestir dans les secteurs sociaux

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 10:17, par bobotchè
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Dans tout ça la oh et l’UPR de Toussaint abel maintenant il est devenu Zerossaint et aussi Maxime le cochon et pardon kabore.ce serait mieu pour vous de convier vos militants au state du 4 aout pour leur donnés la conduite à tenir bande de fripouille sans couilles.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 10:19
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ces gens sont pire que BAGBO LAURENT.
    Regardez bien le premier rang, ils ont tous des dossiers sales, qu’est ce qu’on attend pour leur demander des comptes.
    Les uns mangent les autres regardent, ainsi naissent les révolution !

    CHIOUI

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 10:22
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bravo ! vous avez bien appris la leçon. Opposez vous !!! parce que ce sera désormais votre statut pour de longues années ; vous pouvez également faire des grèves de la faim de temps en temps pour attirer l’attention de la communauté internationale.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 10:25, par DEB BIE
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Tout simplement piteux et minable pour des "intellectuels" formés avec nos IUTS depuis 1960. C’est vraiment un très grand regret d’avoir formé aux frais du contribuable pour la plus part ces gens du CDP+UNDD+ADF RDA+PSR+RDF+REDBF qui ne servent qu’à leur ventre et non la patrie. C’est tout simplement dégoutant pour ces gens qui ont oublié ou font semblant d’oublier leur forfaiture arrêtée par le vaillant peuple du Burkina Faso il y a à peine 03 mois. Qu’ils aillent se plaindre à la CPI s’ils veulent ou pas d’accord ou pas contents.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 10:55, par Afrique Emergence
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bonne nouvelle : offre d’emploi n°1 de l’année 2015. 09 postes à pourvoir au CNT. ce n’est plus 10 car j’ai occupé 1(la charité bien ordonnée commence par soi-même). En ce temps de chômage, je suis content de leur démission. Tous ceux qui sont intéréssés sont priés de me contacter vite car ils vont vouloir revenir. Souffrez d’être cette fois-ci des opposants. Ce n’est que le début et vous verez. Ceux qui ont fuient seront bien plus heureux que ceux qui sont restés ; Vous pouvez même suspendre votre séjour au Burkina. bye

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 10:56
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Pourquoi Herman et Noel n’ont pas signé eux, vous ne changerez jamais. Noel tu n’es pas un yadéga car le yadéga, a la gueule mais est très digne. Je suis très triste pour vous que Dieu vous aides à etre libéré de l’amour de l’argent et du pouvoir car ce n’est pas indispensable pour etre heureux

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 10:57, par Adolphe
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    chers compatriotes à lire vos réaction je me dis que soit vous êtes des militants de partis politique auquel cas vous avez un parti pris et incapable d’analyse lucide soit vous êtes des ignorants qui s’ignorent ne pensez vous pas que le départ de cette partie prenante de la transition pose problème,on peut ne pas les aimer mais

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 10:57
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débarras ! c’est ce qu’on voulait. Quittez même le pays si vous voulez. bande d’assassins. Nin yalessas !!!!!!!!!!! kaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 11:12
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    C’est pas vous woo,tout ça la c’est ZIDA.pourquoi on a pas mis au frais ces gens la depuis le depart de Blaise ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 11:37, par Elmagnifico
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Surtout ne revenez plus ! Ouf enfin l’air devient de plus en plus respirable !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 14:30, par Kiswendsida
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Moi je ne vois pas l’evenement mais je suis etonne. Le CDP grand magouilleur de son etat se retire comme les parties d’oppositions sous leur regne sans partage. Il ne trouve plus leur compte et c’est peut etre mieux pour nous qui aspirons au changement et a un Burkina meilleur. Souhaitons des gens de mieux aux commandes du pays que ceux qui ne font que la politique du developpement de leur ventre. Essayons autre chose que ce CDP et allies voir, le peuples sera temoi et assurera la police pour les nouveaux et si probleme, meme armadat.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 14:34, par Pathe Dia
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Incontestablement la transition bat de l’aile. On n’a beau ne pas les aimer et bien qu’il est évident que ces gens qui se sont battus becs et ongles pour la modification de l’art. 37 n’auraient jamais dû faire parie de la transition, il honnêtement difficile aujourd’hui, 6 mois après le début de la transition, de les mettre à la porte et sans passer par la voie judiciaire. Si au lendemain du soulèvement, le CDP et ses satelites avaient été dissous et des poursuites judiciaires engagés contres les gourous, personne n’aurait constesté. De mon point de vue la procédure a été faussé parcequ’il est difficile de ne pas faire le lien avec la situation des forces politiques sur le terrain. On arrête aujourd’hui des anciens minitres pour des malversations économiques, pourquoi aujourd’hui ? Les autorités de la transition devraient se ressaisir, dialoguer et trouver un accord qui arrange tout le monde et éviter de mettre le pays dans une situation difficile ! Ce n’est pas évient que la coopération internationale accepte une telle attitude.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 14:37, par le neutre
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    soyons sérieux ; par cet acte que vous venez de poser vous avez prouvé encore une fois de plus qu’il n’y a pas d’alternance au CDP sinon comment expliquez vous cela. le peuple et son régime de transition disent de vous retirer et laisser la place à d’autre membre du CDP pour qu’ils tentent leur chance et vous trouvez qu’il y a problème ; de grâce allez à la retraite maintenant. je suis convaincu qu’il existe des personnes honnêtes au sein du mega parti pour assurer la relève.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 14:54, par lagitateur
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Voici des gens qui sont très mauvais. On exclut ceux qui ont soutenu la modification de l’article 37 mais pas le parti. Au lieu de faire monter de nouveaux et jeunes cadres très dynamiques, ils décident purement et simplement de se retirer et laisser le champ libre à l’ancienne opposition.
    Merci les gars ! Je vous revaudrai cela. Moi qui n’étais pas bien placé dans ma province, je me retrouve une lueur d’espoir avec votre retrait. Je suis certain d’être élu député. A moi la nouvelle 4x4 , les belles gos de Ouagadougou et tout ce qui est s’ensuit. Moi qui ai duré dans les non lotis, privé d parcelle par vos magouilles et votre injustice, j’aurai une parcelle sur laquelle je bâtirai un duplex . Eh héééé !.
    Pendant ce temps, vous aussi vous allez goûter à la dure réalité de l’opposition, surtout que vous ne serez même pas à l’assemblée. Les Mossi disent que si "piwou !!!" (le coup de feu) est bon, que la foudre s’abatte sur le chasseur pour qu’il goûte aussi.
    Ah ! je viens de me rendre compte que vous vous êtes retiré du CNT et de la Commission de réconciliation et vous ne vous êtes pas retiré des élection. Ohoooo !!! Je suis découragé.
    Je vous encourage a franchir le rubicon pour que je sois enfin député.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 15:08, par bobotchè
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    ils ont joués ils ont perdus c’est la vie

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 15:45, par Figo
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Est-ce que ceux qui sont frappés par la mesure représentent à eux seuls le CDP, l’ADF etc.? Sont-ils les nombrils de ces partis au point qu’il n’y ait plus d’autres personnes capables de représenter valablement le parti ? La situation de marasme que vit actuellement le pays n’est certainement pas du fait de la Transition comme vous semblez le croire, mais du fait de vos agissements pendant 27 ans. Voilà pourquoi certains d’entre vous qui ont les mains sales devront répondre devant la Justice. Inclusion ne veut pas dire Impunité et ne vise pas un individu mais des partis. Cessez donc de vous agitez inutilement et accompagnez les autres cadres valeureux de vos partis, sinon, ils finiront par aller voir ailleurs. Au fait, vous avez oublié de vous retirer de la CENI.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 15:47
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    J’ai comme l’impression que c’est la même écriture pour eux tous au niveau des signatures ou c’est la même personne qui a signé pour lui et les autres !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 15:52, par moi
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Y a des gens qui pensent que la bonne marche du pays ne peut passer que par eu quoi.
    Vous vous retirez, et après ? c’est pas pour autant que tout vas s’arrêter de fonctionner !!!
    Vous ne vous êtes pas fait assez voir ??? COLLEZ LA PAIX AU MONDE.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 15:58, par KORGHO Souleymane
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    merci !!!!!!! ça fait pitié ils sont pas sérieux là !
    - si leur projet de modifier l’article 37 marchait allaient-ils se présenter en 2015 ?
    - n’est ce pas eux qui disaient que c’est blaise seul qu’ils pouvaient présenter ?
    - depuis quand ils pensent pouvoir diriger le burkina...après le 30-31 octobre 2014 ?
    - qu’il fassent au moins un stage de 5 ans pour être des vraies politiciens afin de pouvoir nous servir
    plus rien ne sera comme avant

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 16:15, par alain
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Les ivoiriens avaient leur Guei, Nous avons notre zida. Seul les noms different

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 16:21, par Constance
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Le problème c’est qu’ils ont même accepté le principe du vote mais ayant perdu ils rejettent ses résultats. Est-ce une attitude de démocrates ? Il aurait fallu alors ne pas participer aux votes. Dans votre logique si vous participez en octobre et vous ne gagnez pas c’est la tambouille ah là !! Quand même !!! soyons sérieux et revoyons les règles du jeu, si on participe on doit accepter les résultats même si on a perdu alors qu’on avait pris l’habitude de toujours gagner.C’est ainsi la démocratie libérale, et oui..... ; voilà pourquoi vous ne compreniez pas aussi le volet alternance. Ou bien alors vous attendez un autre type de démocratie, la démocratie consensuelle par exemple de l’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 16:40, par HD
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    D’ailleurs au debut le people eveillee n etait pas d accord pour participation au CNT et a la commission nationale de reconciliation Ainsi que la volonte du people soit fait dans la grace de DIEU.
    Mais tout sa c est de la faute des Zida etde la communaute internationae ils vont maintenant savoir qu’on ne s amuse avec cdp et alliee.

    selon moi s’ils veulent bien, ils peuvent demissionner d etre Burkina faso et quitter le pays le mentor blasco les elections auront bien et belle lieu sans eux et le people aura son president democratiquement elu.
    il est tres facil de faire du mal (offenser quelqu’un surtout un peuple integre comme les burkinabes) et venir creer des institutions pour se mettre a l abri.sa ne se passera pas ainsi.
    Encore Bravo a CNTet gare a au vieux pere kafando et a zida s’ils ne laissent passer cette loi.
    Pour la prochaine insurrection sa ne sera un element de du peuple qui sera matyr mais ceux qui pillent volent tuent le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 17:16, par victoire
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    n’oublier pas de remettre vos passeports diplomatiques bon débarras

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 17:16, par Aziz
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ah bon, les partis membres de l’ex majorité présidentielle se retirent des instances politiques !........ Anatole Tiendrébéogo, beau père de Kam Guy Hervé et oncle du Larllé Naba est au MPP depuis........ mais la dame Dakouré va t elle démissionner du Conseil Constitutionnel ou va t elle y rester pour jouer à la taupe du CDP ? L’impartialité du Conseil Constitutionnel sera mise à rude épreuve.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 17:24, par naba
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Hey Adolphe (N° 230), faut pas nous insulter dè, on n’est ni partisan ni ignorant. On veut juste qu’on punisse correctement. Certes ça peut nous retomber dessus, mais on préfère ça, vu la souffrance de 27 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 17:30, par passolegsida
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ces politiciens de l’ex majorité n’ont certainement pas honte ! Il aurait été sage pour eux de participer aux organes de la transition comme il l’on fait pour marquer leur acceptation de l’inclusion tout en gardant un peu d’humilité au vu de leur forfaiture.Ce sont eux qui crient aux victimes sur tous les toits alors que les vraies victimes ,ceux de la révolution d’octobre attendent toujours justice.Ces sieurs de l’ex majorité ne seront jamais des victimes tant qu’il n’y aurait pas de justice pour les martyrs de la révolution d’octobre,eux sont les vrais victimes. Arrêtez de pleurnicher, retirez vous plus loin et prenez des leçons d’humilité.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 17:58, par Toutdemême
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Des criminels qui veulent se faire passer pour des victimes ? Décidément on aura tout vu ! Dans votre déclaration, vous rappelez quelques fléaux que vous avez infligés au Burkina : la mutilation de notre constitution, le non respect des droits des citoyens et des partis, la violation des chartes, l’oppression et la répression, la destruction de l’autorité de l’Etat, l’émergence de forces privées, la collusion avec les mouvements terroristes, l’intolérance, l’exclusion, l’apartheid politique, l’éradication de la confiance, la destruction de l’économie nationale, les immixtions grossières, la pollution des relations internationales, le mépris de l’unité nationale de la démocratie et des valeurs républicaines, la corruption du système judiciaire, l’insécurité.
    La liste n’est pas exhaustive, mais merci tout de même pour cette confession spontanée, qui peut nous orienter vers les sanctions et les réparations nécessaires.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 18:45, par Karidia Sanon
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ces criminels économique, politique et de sang cherchent coûte que coûte à nous empoisonner l’existence. On verra qui dira le dernier mot.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 19:52, par Bernard Luther King
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Mon wak a enfin marché ! En effet, j’avais recommandé la radiation de l’Ex-Maj de la transition. Et mon marabout vivant au pied du mont Everest m’avait demandé de faire un DOUA a cet effet :
    - un Carburateur de vehicule automobile pourri de preference calciné lors d’une insurrection auprès d’une AN
    - une cuisse de poulet sans Grippe Aviaire + tête d’AGOUTI sans fièvre hemorragique
    - le tout enroulé à un long barbelé
    - A deposer sur une termitière à la croisée d’une route qui va à l’Ex AN.
    Vive mon marabout !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 21:08, par ouedraoog biiga
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    On s’en fout !
    Le contenu de leur réaction confirme ce que l’on savait déjà. ces types refusent de reconnaitre qu’ils ont fait une faute grave et qu’ils doivent demander pardon.
    ils osent soutenir que l’insurrection est anti constitutionnelle et la transition illégale, comme si la désobéissance cive n’est pas inscrit et reconnue dans la Constitution.
    Ne ne dormez pas, vous êtes évanouis, et tant pis pour vous, le Burkina avance et avancera !

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 21:30
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    vive le mpp qui a su sorti de cdp a temps

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 21:48
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Seulement si le cdp et autre ex majoritaire pouvaient se mirer dans un miroir, ils serait pas la en train de nous lire les textes ou le droit. Ils font vraiment honte au politique dans notre pays.
    Après avoir affirmer que sans blaise le pays est ingouvernable, maintenat que blaise n est pas la on voit les opportunistes politiques aux ambitions personnelles vouloir nous conduire vers un ko. Si la sagesse etait nourrie en eux je penses qu a meme qu’ils pouvaient attendre 2020,au regard de tout ce qui a precedé, jusqu’a entrainer la perte en vie de nos frere et soeur.que la terre leur soit legere . De grace qu’ils nous laisse, nous pauvre citoyen souffler respirer un peu. que allah benisse notre belle patrie B.F. je suis appolitique et ils me font detester davantage le politique.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2015 à 22:28, par POINT DE VOUS
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    S’il vous plaît, on dirait qu’il y’a des qui n’ont pas ou ne saisissent pas le sens profond du DYTANYE.
    « .......Contre la cynique malice qui s’est métamorphosé, en néocolonialisme et ses petits servants locaux...... Beaucoup flanchèrent, et certains résistèrent, mais les échecs, les succès, la sueur, le sang, ont fortifié notre peuple courageux........ LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS »
    Malheur à ceux qui ballonnent leur peuple

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2015 à 00:29, par Hess
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Numériquement du commentaire 1 au 261 : 16 mécontents, 2 sceptiques, le reste + moi (au moins 240 personnes) s’en félicitent !

    Ces politiciens sont de la pire espèce à tout point de vue. Dans les partis en question il n’y a pas d’autres personnes que ces individus qui étaient au devant des affaires qui sont ciblés par le texte. C’est vrai qu’ils avaient estimé qu’ils étaient le NÉANT et que seul Blaise est quelqu’un de valable. Demeurez donc dans votre néant !

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2015 à 03:00
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Dosso, c’est l’autre nom que tu es fils de ta mere et tu es un vrai Babatchieh. Ces pingoins croient que Blaise el peureux qui nous a torture pendant 27 ans a fui cadeau ? Il a compris que s’ il ne detale pas comme un lievre, le peuple mou mou etait debvenu trop tiguinankourou, petit pois or ses dents sont deja suffisamment tombees pour manger ca. C’est pourquoi le faux bravetchieh il a fui vouloir partir a Po mais les Gouournsi, c’est la dignite. Ils ont dit de ne pas salir leur village avec ses saletes. Po t’a beni et tu as pu gagner president et tu tournes ton dos a Po et quand on te gifles maintenant tu cours repartir encore la- bas. Po en tout cas est toujours la, oh. C’est toi qui n’est pas la. Tu as pris chef lieu de Sud- est donner a manga a cause de sorcellerie et de wack mais tu es ou aujourd’ hui ? Meme ton petit frere vaudou meme qui etait un vrai danger pour les albinos burkinabe q’ il tuait one one il est ou aujourd’ hui ? C’est Dieu seulement qui est fort cinon le reste n’est que nestorinade des nestorinades.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2015 à 09:22, par Deb
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    A chacun son tour ; au temps de votre règne vous n’écoutiez personne. Ni vos adversaires minoritaires à l’hémicycle, ni meme le peuple pouvais fléchir vos convictions politiciennes. Il parait que vous êtes populaires ; seulement on ne voit personne qui vous soutienne, aucune manifestation à votre faveur. Cette auto suspension ne regarde que vous et n’entame en rien le processus vers la véritable démocratie, Hi ! Hi !

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2015 à 10:22, par wawei
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon ! !....c’est vraiment compliqué. Après lecture de ce torchon, je ne sais s’il faut dire quelque chose ou se taire, tellement c’est ridicule. Ainsi vous avez le toupet d’affirmer que#...la Transition conduit une politique aux relents oppressifs et répressifs. ...#lahilaa ! OK, ce n’est pas grave, on l’aura cherché. comme on s’est amusé avec vous au lendemain de l’insurrection. ...Des malfrats qui méritaient qu’on les jetat en prison qui se gonflent aujourd’hui. ....aih ! ce n’est même pas la peine de continuer.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2015 à 11:01, par Da
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Bon débaras ! au lieu de suspendre votre participation aux organes de la transition vous ferez mieux de vous retirer non pas des organes de la transition mais du Burkina même en rejoingnant votre mentor à Cocody en RCI.la patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2015 à 13:47, par NELO
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Internaute n° 16 : vous allez sortir dans la rue avec qui ? Nous sommes entrain de mobiliser encore nos troupes pour sortir. Car vous ne faites pas partir de ceux qui sont sortis en octobre. On interdit à des personnes d’attendre 2020 car pour eux seul Blaise pouvait gouverner. Laissons d’autres partis gouvernés pendant cinq ans on verre si leur hypothèse était justifiée. Et soyons sérieux, pour vous c’était Blaise seul qui pouvait gouverner et aujourd’hui d’où vient cette force de Djibril Yac et autres qui se sont rendus compte qu’ils peuvent gouverner. Je ne suis pas sortis risquer ma vie pour que ces peureux viennent prendre le pouvoir. Ils pouvaient être braves et démissionner à temps. Vous savez que tous les jours je priais pour que mon idole Djibril nous libère de cette dictature de blaise en acceptant un poste international car sa démission allait porter un coup dur à blaise ? Mais il m’a montré qu’il est peureux et qu’il ne pense pas au peuple mais à sa seule famille. Soyons juste aujourd’hui pour que Dieu assiste nos enfants demain

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2015 à 15:00
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Un conseil Zephirin vous a cédé le cefop demenagez y.juste un conseil d’ami

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2015 à 15:59, par NELO
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Où sont les jeunes du CDP. C’est le moment d’avoir votre gloire. Vous pouvez être des députés, des maires des conseillés si ceux qui tiennent les rennes depuis 27 ans ne peuvent pas se présenter. Alors jeunes et dynamiques cdpistes qu’attendez vous pour vous faire entendre, pour dire à ces vautours de Leonce Koné de vous laissez la place. Cette loi du CNT vous permet d’avoir votre temps de gloire. Rejoignez nous pour dire à ces vautours que le peuple soutient la transition et le cnt. Vive la jeunesse consciente du CDP et de l’ADF

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2015 à 21:15, par Tox-siida
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Ah bon, les rôles s’inversent a present. Boycotter toutes les elections a venir si vous voulez. Vous n’allez pas nous manquer !!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril 2015 à 23:51
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    A ceux qui nous chauffent les tympas, qu’ils lisent cette chronique de Jean Baptiste Placca sur RFI a propos de la mouvelle loi electorale :

    "C’est une disposition contre la lâcheté, contre la couardise. Elle devrait inciter au courage en politique. Car le véritable problème, ici, est celui de la difficulté d’une grande partie de l’élite politique africaine à assumer ses erreurs. Elle ne sait pas démissionner quand elle a failli ; elle n’a pas la décence de se retirer lorsqu’elle a échoué. Dans le cas spécifique du Burkina, ceux qui ont soutenu, activement ou même par leur silence, le projet de révision constitutionnelle rejeté par la population, devraient avoir au moins la décence de se faire un peu discrets.

    Vous ne pouvez pas avoir soutenu jusqu’au bout ce projet de troisième mandat pour le président déchu, ce projet qui a coûté la vie à nombre de vos concitoyens et, dès le lendemain de la chute du régime auquel vous participiez, venir vous asseoir à la table pour être les acteurs du renouveau démocratique. C’est pire que de l’indécence !

    Peut-être faut-il leur rappeler que certains de leurs anciens compagnons ont eu le courage de dénoncer le projet et pris leurs distances, ce qu’ils ont payé, au minimum d’une traversée du désert. Le courage, la défection de ceux-là a fragilisé le régime et permis sa chute. Lorsque vous n’avez eu ni le courage de vous opposer au projet ni celui de démissionner pour ne pas en être complices, vous devez, au moins, avoir la dignité de vous faire discrets. Ce qu’ils revendiquent, c’est une prime à la lâcheté, à la couardise, pour se repositionner et se faire élire à la faveur d’une démocratie qu’ils n’ont rien fait pour conquérir.

    Oui, par respect pour ceux qui sont morts en combattant ce projet de révision constitutionnelle, il est du devoir de leurs compagnons qui ont survécu de vous inviter à quitter la table ! Le discours qui consiste à dire qu’il ne faut exclure personne, au nom de l’unité nationale, relève d’une hypocrisie qui pousse à tolérer toutes les compromissions sur ce continent. Le retard de l’Afrique est aussi dû à toutes ces lâchetés sans conséquence, à toutes ces couardises récompensées."

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2015 à 03:45, par wait and see
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Cela n’est que justice pour le peuple s’ ils (CDP et aliers) quittent les instances. Au départ il fallait les exclure. Nous les avons chassés donc je digérais mal leur présence. Que le CDP et ses aliers disparaissent. Avec ou sans eux on vote et on installe les dirigeants en 2015. Allez y vous plaindre à Abidjan.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2015 à 10:01, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    C’est l’histoire d’un voleur pris en flagrant délit de "kleptomanie" dans une maison amie.
    Au nom de la connaissance, on évite la vindicte populaire et la police mais on lui demande de ne plus venir dans cette maison jusqu’à nouvel ordre, le temps qu’on voie s’il s’est amendé.

    Et voila notre voleur qui invoque les "droits de l’homme", l’égalité de tous", le fait qu’il n’a pas été condamné par la justice, les "accords internationaux", le "pardon et la réconciliation", et j’en passe, pour exiger de continuer à venir dans cette maison comme les autres.

    Que faire ? Soit on se fâche et on le sort de la maison par la peau du cou, et il continuera à se poser en victime en dépit du bon sens, soit on lui donne satisfaction en le conduisant à la police et au juge pour le larcin déjà commis. Comme ça, on est sûr qu’à "l’ombre", il aura d’autres soucis que de continuer à venir dans la maison, lieu du délit.
    Alors, à quand les jugements pour les responsables des morts des 30 et 31 Octobre ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2015 à 21:07, par SUPER
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    JE SUIS TOUT A FAIS D’ACCORD AVEC INTERNAUTE N*4. QUI VOUS A MIS DANS LE CNT MÊMEE ???? ALLEZ VOUS FAIRE FOUTRE . SI CE N’EST PAS PARCE QUE VOUS N’AVEZ MÊME PAS HONTE. BANDE D’IMBECILE ET D’IDIOTS . EPUIS LE NOMME RAM OUEDRAOGO ET HERMANN YAMEOGO. QU’EST CE VOUS FOUTEZ MÊME DANS LE PAYS. LES NES AVANT LA HONTE .THHHRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2015 à 21:53, par BELHOMME
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Jean Baptiste PLACCA éditorialiste RFI : " lorsque vous n’avez eu ni le courage de vous opposer au projet ni celui de démissionner pour ne pas en être complices, vous devez, au moins, avoir la dignité de vous faire discrets." 11 avril
    Le nouveau Code électoral du Burkina écarte les partisans de Blaise Compaoré. Comme une sanction contre le manque de courage. Tant mieux, parce que le retard de l’Afrique est aussi le fruit de toutes les compromissions tolérées, de toutes les lâchetés sans conséquence, de toutes les couardises récompensées.
    C’est une disposition contre la lâcheté, contre la couardise. Elle devrait inciter au courage en politique. Car le véritable problème, ici, est celui de la difficulté d’une grande partie de l’élite politique africaine à assumer ses erreurs. Elle ne sait pas démissionner quand elle a failli ; elle n’a pas la décence de se retirer lorsqu’elle a échoué. Dans le cas spécifique du Burkina, ceux qui ont soutenu, activement ou même par leur silence, le projet de révision constitutionnelle rejeté par la population, devraient avoir au moins la décence de se faire un peu discrets.
    Vous ne pouvez pas avoir soutenu jusqu’au bout ce projet de troisième mandat pour le président déchu, ce projet qui a coûté la vie à nombre de vos concitoyens et, dès le lendemain de la chute du régime auquel vous participiez, venir vous asseoir à la table pour être les acteurs du renouveau démocratique. C’est pire que de l’indécence !
    Mais ces partisans du président déchu estiment avoir déjà avalé trop de couleuvres…
    Peut-être faut-il leur rappeler que certains de leurs anciens compagnons ont eu le courage de dénoncer le projet et pris leurs distances, ce qu’ils ont payé, au minimum d’une traversée du désert. Le courage, la défection de ceux-là a fragilisé le régime et permis sa chute. Lorsque vous n’avez eu ni le courage de vous opposer au projet ni celui de démissionner pour ne pas en être complices, vous devez, au moins, avoir la dignité de vous faire discrets. Ce qu’ils revendiquent, c’est une prime à la lâcheté, à la couardise, pour se repositionner et se faire élire à la faveur d’une démocratie qu’ils n’ont rien fait pour conquérir.
    Oui, par respect pour ceux qui sont morts en combattant ce projet de révision constitutionnelle, il est du devoir de leurs compagnons qui ont survécu de vous inviter à quitter la table ! Le discours qui consiste à dire qu’il ne faut exclure personne, au nom de l’unité nationale, relève d’une hypocrisie qui pousse à tolérer toutes les compromissions sur ce continent. Le retard de l’Afrique est aussi dû à toutes ces lâchetés sans conséquence, à toutes ces couardises récompensées.
    Jean Baptiste PLACCA

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2015 à 12:29, par MaPatrie !
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Pour l’avenir de la Nation !
    Cette loi ne concerne personne en ce moment.
    Les partis de l’ex-majorité devraient reposer sur la table le débat sur l’anti-constitutionnalité des changements qu’ils avaient prônés. A mon sens ce n’était pas parce que c’est anti-constitutionnel mais parce que c’était inopportun ; sénat, referendum, modification de l’art37 (qui n’est d’ailleur pas encore vérrouillé).

    Hommes intègres a le courage d’entendre la vérité de la loi !!! J’aime mon pays, j’aime la vérité. Si nous bâtissons sur la haine et l’injustice ça ne tiendra pas. D’ailleurs on sait tous que ces partis ne feront pas le poids devant le MPP, UPC et Sankaristes !

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2015 à 12:48, par MaPatrie !
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Je pense que les partis de l’ex-majorité ne devraient pas se sentir concernés par cette loi. Les changements qui ont été prônés n’étaient pas anticonstitutionnels mais inopportuns ou encore "antidémocratiques" (selon ce qu’on pense de la démocratie).
    1. Le Sénat est prévu dans la constitution
    2. Le recours au Référendum est reconnu
    3. La modification de l’art 37 est aussi légale (l’art n’étant pas verrouillé)

    Par contre tous ont insisté sur le fait que ces changements n’étaient pas opportuns pour notre pays. Au lieu de se plaindre j’aurais aimé que les partis commencent une communication dans ces termes pour faire valoir leurs arguments vis-à-vis de loi.

    Répondre à ce message

  • Le 13 avril 2015 à 15:03, par Doux est doux
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Hey fo #237# Adolphe ninpongan vas te plaindre ailleurs imbécile heureux là c’est parce qu’on t’a laissé en vie que tu aboie comme ça n’est ce pas ?Malheureusement le juge nébié norbert zongo et pleins de compatriotes n’ont pas eu cette chance de pourvoir s’exprimer correctement sous la dictature de ton gourou alors si tu es garçon là faut sortir dans ton quartier pour répéter ce que tu viens de chier ici là babier là on va te démontrer par a+b pourquoi le barrage de tanghin est couvert de nénuphar magnedgbiga
    Eéh vous là soit disant ex majorité Si vous êtes vraiment fâché là faut vous retirer de la planète terre en même temps est mieux niyalsans

    Répondre à ce message

  • Le 14 avril 2015 à 12:48, par LesMaladresses de la transition
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Tant que la transition va confondre la légalité et la force, ça va piétiner.
    ça ne sert à rien de contenter les gens, pour leur créer des problèmes plus tard. Il faut avoir le courage de respecter la légalité pour l’intéret supérieur de la Nation.

    Ce nouveau code est nul malheureusement et ne pourra pas s’appliquer à quelqu’un au Faso. Toute cible est ratee dans le fond. Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 10 août 2015 à 09:26, par lopes
    En réponse à : Les partis de l’ex majorité se retirent du CNT et de la Commission nationale de réconciliation.

    Une très bonne nouvelle, ils doivent se mettre à la disposition de la justice pour qu’on les mette au gnouf ! Merde encore

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés