Koualou : Mobilisation massive des populations pour accueillir l’électricité

mardi 7 avril 2015 à 15h36min

Dans six mois, les populations de Koualou dans la province de Kompienga bénéficieront de l’électricité. La cérémonie de lancement des travaux a eu lieu le 4 avril 2015. Par la même occasion, une opération de délivrance gratuite d’actes de naissance et de cartes nationales d’identité a été lancée. C’est le ministre de l’énergie et des mines et celui de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité qui ont présidé cette cérémonie qui a connu une forte affluence.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Koualou : Mobilisation massive des populations pour accueillir l’électricité

Il y a environ trois mois, le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité était à Koualou. Il était allé délivrer un message de coexistence pacifique avec le peuple frère du Benin. Profitant de l’occasion, les populations avaient adressé au gouvernement de nombreuses doléances. Il s’agissait, entre autres de : l’ouverture de la voix Koualou-Niagou, l’ouverture d’un CEG à Koualou, la normalisation de l’école de Koualou, l’électrification du village de Koualou…

Ce 4 avril, le ministre de l’administration territoriale était accompagné de son collègue de l’énergie. Avec une ambulance et dix tonnes de vivres pour la population. Mieux, le ministre de l’énergie et des mines vient avec « la clé du développement » c’est-à-dire l’électrification. D’autres chantiers sont annoncés dans les prochains jours. Il s’agit de l’ouverture de la voix Koualou-Niagou et de la construction du CEG de Koualou.

Apporter le développement aux localités éloignées du Centre

Le lancement des travaux d’électrification de Koualou s’inscrit dans un vaste programme d’électrification. « Nous voulons apporter du développement à toutes ces localités éloignées du Centre et Koualou a été sélectionné pour apporter de l’électricité et en même temps développer un certain nombre d’activités connexes », explique Boubacar Ba, ministre de l’énergie et des mines. L’électrification de Koualou se fait sur financement du Fonds du développement de l’électrification (FDE) à travers la taxe de développement de l’électrification. Il est d’un coût de 400 millions de francs CFA. La durée d’exécution des travaux est de six mois.
Les travaux consisteront à la construction d’une ligne électrique de moyenne tension allant de Nadiagou au poste de police frontalier à Koualou sur une longueur de 22 km et à l’implantation de neuf postes de transformation permettant de connecter 130 abonnés d’ici la fin septembre 2015 à travers un réseau de distribution basse tension. Le nombre d’abonnés devraient passer à 800 personnes.

Les travaux confiés à une entreprise d’une grande expertise

« L’exécution des travaux a été confiée à une entreprise qui a une forte expérience, qui a une très grande expertise en termes de mobilisation d’équipes et de matériel et qui sait mesurer les enjeux qui entourent cette électrification pour tenir compte de la sensibilité de la zone », précise Yacouba Camara, directeur général du FDE (Fonds de développement de l’électricité). Elle permettra certainement d’impulser le développement économique de la région par la création d’activités rémunératrices pour l’amélioration des conditions de vie des populations.
La gestion sera confiée à une commission ad hoc d’électrification de Koualou qui sera assistée d’une structure assermentée.

Bientôt 10 autres localités bénéficiaires

Cette électrification s’inscrit dans le cadre global de la politique du gouvernement visant l’accélération de l’accès des populations à l’électricité. Elle vise à intensifier le développement des infrastructures électriques dans les localités rurales et faire de l’énergie un des secteurs clés de soutien à la croissance économique.

La cérémonie de lancement des travaux de raccordement de Koualou au réseau national se veut un acte majeur qui amorce les raccordements successifs de 10 autres localités à travers le pays et dont les travaux seront financés par la taxe de développement de l’électrification qui est une des sources d’électrification rurale au Burkina Faso.

Des actes de naissance pour les populations

Le lancement des travaux d’électrification à Koualou a été une occasion pour lancer l’opération massive de délivrance de cartes nationales d’identité et des actes de naissance. « Cette opération participe de la volonté du gouvernement de faire en sorte que l’ensemble des populations puissent disposer de documents d’identité qui leur permettent de pouvoir s’enrôler en tant que citoyen et espérer pouvoir voter à l’occasion des élections qui vont être organisées bientôt dans notre pays », soutient Auguste Denise Barry, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité. Toute chose qui permettra de sortir de nombreuses personnes d’une situation de précarité juridique dans laquelle ils vivent.
Aussi, les membres du gouvernement ont offert 10 tonnes de vivres et une ambulance.
Une cérémonie de lancement d’activités a rarement mobilisé pareil monde. Des jeunes, des femmes, des personnes âgées, tous ont tenu à vivre l’évènement en direct. « Nous n’avons pas de mots pour remercier le gouvernement. Nous ne pensions pas qu’il allait répondre aussi rapidement à nos doléances. On était obligé de transporter nos malades avec des tricycles ou à vélo. L’ambulance nous permettra d’oublier tout ça. Nous sommes très heureux », a déclaré Nestor, résidant de de la localité.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés