Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

Déclaration • lundi 6 avril 2015 à 16h39min

Dans un sursaut patriotique, le peuple burkinabè est sorti les 30 et 31 octobre pour dire non au tripatouillage des textes fondamentaux de la république pour des intérêts individuels et égoïstes. Face aux tentatives de modification de l’article 37 de la constitution, au prix de son sang et comme un seul homme, le peuple burkinabè a mis fin aux 27 ans de règne de Blaise Compaoré. Le monde entier a salué le courage et la détermination de ce vaillant peuple qui a démontré sa capacité à opérer le bon choix et à assumer sa destinée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Mais force est de constater que depuis un certain temps certains partis politiques, organisations de la société civile et activistes se sont approprier de notre transition et donc par opposition ceux qui n’épousent pas leurs opinions sont considérer comme des fossoyeurs. Cette vision est réductrice et dangereuse car elle oppose deux camps. L’insurrection populaire n’a été l’œuvre d’aucun parti politique, ni d’aucune OSC pris individuellement. Elle a été l’œuvre de tous les burkinabè de tout bord. C’est cette unité d’action qui nous a permis d’atteindre notre objectif. C’est dans cette même unité d’action qui nous permettra de soutenir la transition qui n’a que 6 mois pour conduire le pays à des élections libres, transparentes et équitables.

C’est pour cela que nous estimons que dans le cadre de la révision du code électoral, les clauses tendant à exclure des citoyens jouissant de leurs droits civiques aux prochaines élections frisent l’arbitraire et sont de nature à pourrir le climat social, à troubler la quiétude des burkinabè. Toute chose qui va fragiliser la transition et le processus électoral en cours.

Nous organisations de la société civile signataires de cette déclaration, fortement attachées à la construction d’un véritable Etat de droit, de démocratie, de justice, de paix et de cohésion sociale :
-  réaffirmons notre engagement à soutenir notre transition,
-  Appelons au respect de la constitution du 2 juin 1991 et de la charte de la transition,
-  Appelons à l’impartialité et au respect des droits de tous les citoyens burkinabè,
-  Appelons à des élections inclusives, libres, transparentes et équitables avec tous les fils et filles du Burkina Faso,
-  Appelons toutes les parties prenantes au sens de responsabilité et que l’intérêt supérieur de la Nation prime sur les intérêts individuels et partisans.

Que Dieu bénisse le Burkina Faso

Signataires :
-  Front Patriotique citoyen (FPC) (115 associations membres), Dr DERA Mady, porte-parole
-  Réseau National des Association de développement (RENAD) (300 associations membres) , Alassane SAWADOGO, président
-  Association Somkieta du Kadiogo , OUDRAOGO Korotimie, Présidente
-  Association des Jeunes commerçants de Bilbalgo (AJCOB), Tiemtoré Rasmané
-  Mouvement des électeurs révolutionnaires citoyens (MERCI) (76 associations membres), ZAMPALIGRE Abraham’s (Coordonnateur)
-  Association KUUNI, Mme BASSINGA/IBRIGA Blanche (Présidente)
-  Association des Commerçants BEOG VIIM NAYI NEERE, OUEDRAOGO Karim
-  Association Nong Taaba, Mme SAWADOGO Edith (Président)
-  Association TEEL-TABA, Mahamadi Nikiema (Président)
-  Association des jeunes artistes plasticiens du Burkina (AJEAP-B), Oumarou OUEDRAOGO (Président)
-  Association Solidarité Entraide et Développement (ASED), YONLI D. G. Hervé
-  Association BENKADI, TIBIRI Jacques (président)
-  Association pour l’épanouissement des enfants déshérités (APEED), SAWADOGO Salif (Président)
-  Association WEND LA KONTA DE TOUKIN YAAR, Dieudonné Bilgo (Président)
-  Association RELWINDE, Mme Kaboré Awa Présidente
-  Association Nong taaba, Zoré Emmanuel (Secrétaire Général)
-  ADESA, Oualyan Nobila (Président)
-  Association ZOOD NOMA, OUEDRAOGO Lucienne (Présidente)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 avril 2015 à 16:53, par mnla
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    appelez aussi à la justice ! Un lâche cautionnant à un conseil de ministre un texte qui par la suite a fait perdre la vie à une trentaine de Burkinabé n’est pas digne de diriger ce pays. Bon on sait vous êtes des associations recrutées mais de grâce respecter la mémoire des martyrs

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 17:09
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    le vraie peuple ne se laissera pas volé sa transition par des milo véreux avec des nomination clanique. ils ont intérêt à évité l’exclusion à tous pris.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 19:28, par wawei
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    Quelles leçons des anciens conseillers dealer de parcelles et des anciens membres de fdapc veulent nous donner ? On vous connaît ligue patriotique, il vaut mieux rester calme dans votre coin ça ira mieux pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 20:02, par zemosse
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    Du n’importe quoi.Ce qui est sûr, le peuple est toujours gagnant quelque soit ses souffrances , ses hauts et ses bas .un pays qui ne se reconstruit pas par la souffrance, ne peut pas se développer et vivre en paix .les grands pays sont passés par des souffrances atroces pour devenir ce qu’il se sont .Alors ,ceux qui ont peur des lendemain qui vont pleurer pour le Burkina n’ont rien compris au sens de la vie.Vivre c’est accepter souffrir pour son Pays jusqu’au peril’de sa vie.Alors les oiseaux de mauvais augure sur l’avenir du Burkina Faso,vous n’y pouvez rien.Le Burkina passera par la souffrance de son Peuple pour devenir un Pays émergent comme la côté d’Ivoire est en train de le devenir.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 20:11
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    Donnez au moins une seule adresse (BP et/ou téléphone) de ces fédérations et associations. Si non, ces 106 associations là semblent inconnus au Burkina Faso... L’histoire nous le dira si vous êtes des associations pro insurrectionnelles populaires ou réactionnaires !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 20:58, par Tino
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    Ce n’est pas du tout vrai de dire que l’insurrection n’a été l’oeuvre d’aucun parti politique spécifique. On sait que ce ne sont pas le CDP et l’ADF qui ont conduit l’insurrection. On sait aussi que la FEDAP/BC n’a joué aucun rôle dans la mobilisation des 30 et 31 Octobre 2014. On pourrait être contre l’exclusion avec des arguments démocratiquement pertinents mais il ne faut pas perdre de vue le fait que l’insurrection a été organisée et conduite par les partis politiques affiliés à l’ex CEFOP et certaines organisations de la société civile comme le balai citoyen, le M21 pour ne citer que celles-ci.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 21:37, par kanre
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    A vaincre sans peril on triomphe sans gloire. Il est bon que les elections soient libres’ transparentes et ouvertes a tous. Par contre il est juste et normal que tous ceux qui ont gere lrs biens publics rendent compte de leur gestion et que ceux qui doivent rendre des comptes les rendent et subissent la rigueur de la loi

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 21:58, par oran
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    Vous avez soutenu la modification de l’article 37. Vous êtes mal placés pour nous donner des leçons de démocratie. Vous devez vous repantir avant tout. Arrêtez de nous menacer car la colère du peuple n’est pas tombée.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 22:42, par VRAI VERITE
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    Il y a trop organisation de la société civil (OSC) bizard qui se crée ou qui se croit tout permis parce qu’ils ont signé la charte de la transition.

    Les membres de l’ancien régime devaient dès le début être déchu de leur citoyenneté pour crime d’Etat.Si cela avait été fait il n’aurait pas toute cette polémique.

    Je pense que c’est à cela que la transition doit s’atteler pour que toutes ces fausses déclaration d’OSC vendu et ce remue ménage cessent.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 22:51, par le peuple.
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    espèce de gens sans conviction. vous allez ou ya l’argent seulement. Quelles associations !!!!!
    La loi sera votée. On a dit et on a été claire. tous ceux qui ont soutenu l’article 37 sont exclus. On ne peut pas poursuivre deux lièvre à la fois. lls n’ont qu’à suivre blaise compaoré en cote d’ivoire et non troubler l’ordre public au burkina

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 08:16, par espoir 9°
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    Ils ne valent que par leur ventre pourri qui attendent des billets mal acquis en évacuer la pourriture et la renouveler. C’est fini pas encore avec l’argent du peuple qu’on achètera encore le peuple contre le peuple. Des lâches sans lendemain ni sur terre ni au-delà parce que ne vivant que l’imposture.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 08:52, par danseguè
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    vous êtes dans la logique car vous dites "tous les fils et filles du burkina" .mais ici on veut mettre hors d’état de nuire des apatrides qui t’on fait souffrir pendant longtemps. eux ce ne sont pas des fils et filles de notre cher Burkina ,il faut qu’ils se reconvertissent en BURKINABE. Mais j’ai fini par comprendre que certains burkinabe veulent une chose et son contraire,sinon je comprends très très mal que nous cassions tout pour faire changer les choses et que nous voulions encore reprendre les mêmes personnes pour nous conduire sur le même chemin.es-ce les seuls capables ? étant membre du Front je souhaite qu’on se mette au dessus de la médiocrité car il y’a suffisament de Burkinabe capables de diriger notre pays.les fautifs doivent prendre le temps de se blanchir,de méditer et de revenir dans le Front Patriotique citoyen."qui aime bien,chatie bien"

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 11:36, par Rigobert
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    Les gars soyons un peu sérieux. Imaginons un court instant que l’on laisse les anciens dignitaires se présenter et qu’ils rempotent les élections, que deviendra le Burkina, à quoi aura servit l’insurrection, et ne serait ce pas une insulte en la mémoire de nos martyres ? Vous voulez qu’après tous ces événements, nous fermons les yeux et les laissons venir gaillardement nous narguer encore. Si vous n’avez plus de dignité ayez pitié du peuple. En plus cela constituera une leçon pour les générations futures contre toute velléités à aller à l’encontre de la volonté du peuple.Si nous les laissons se présenter, nous aurons créer un précédent très grave que nous pourrions regretter très amèrement puisqu’un autre malfrat de leur espèce fera des choses pires que l’on ne pourra décider d’aucune sanction contre lui en raison du précédent que nous aurions concédé. De grâce, aidez notre démocratie à se forger ; prenez un peu de recul car ça nous énerve déjà de vous voir à la télé ; faites votre mea culpa et attendez 2020 qui sait, peut être que vous reviendrez aux affaires.
    Soutenons la transition !
    Vive le Burkina, pays exemplaire et pays des hommes intègres !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 15:03, par FORGERON
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    Bonjour,

    Les Associations montées pour des fins utiles doivent se méfier. Nous avons vu des associations soutenir avec corps et âme la modification de l’article 37. Aussi des partis politiques qui ont affirmé que sans Blaise le Burkina ne sera pas en paix.
    Je dis et réaffirme que tous ceux qui ont soutenu la modification de l’article 37 ne sont pas avec ceux qui ont fait l’insurrection ,ça au moins c’est clair. Par conséquent nous devons exclure ces gens là pour qu’il y ait la paix. Ces gens seront jugés, attendez, vous verrez.
    Les gens ne sont pas mots pour rien. Il sont morts pour le changement, et il y aura le changement.

    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 21:25, par wawei
    En réponse à : Projet de révision du code électoral : Le Front Patriotique citoyen dénonce des clauses arbitraires

    Non Rigobert, ne t’en fais pas. En fait on ne vote pas cette nouvelle loi parce qu’on a peur que l’ancien parti majoritaire remporte les futures élections. Non ! Le peuple est mûr - là.Tu as oublié l’ardt 4 ? Cette loi est une leçon de l’histoire que nous devons appliquer à des individus qui, après 27 ans de règne laissent nos enfants continuer d’aller à l’école sous des paillotes, et nous privent d’électricité, d’eau et du minimum dans nos deux ou trois hôpitaux (quelle honte ! ).Et puis. ..nous ne faisons qu’appliquer les dispositions de la Charte de l’Union Africaine que Blaise lui - même a signé !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés