Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

lundi 6 avril 2015 à 14h05min

Malgré les efforts inlassables du Gouvernement dans la mise en œuvre de la feuille de route de la Transition, force est de constater que la situation sociopolitique de notre pays reste marquée par des troubles à l’ordre public, des menaces à la sécurité des personnes et des biens et des menaces à la sûreté de l’Etat.

Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

En effet, l’analyse de nombreux éléments d’informations à notre disposition laisse percevoir que certains hommes politiques entretiennent des accointances avec certaines organisations de la société civile et certaines organisations syndicales, tendant à saper les efforts et les sacrifices consentis par le Peuple burkinabè et tendant à déstabiliser la Transition politique.

Ainsi, à travers les réseaux sociaux, les médias ou à travers des campagnes politiques, circulent des messages contenant des menaces à la sécurité des individus et même des menaces contre les institutions, toutes choses qui constituent des crimes et délits contre la sécurité des personnes et des biens et contre la sûreté de l’Etat.

A titre illustratif :
-  il nous revient de façon récurrente que des sommes d’argent sont distribuées pour inciter les populations à participer aux manifestations et aux mouvements sociaux, comme cela avait cours sous l’ancien régime ;
-  des sms contenant des menaces directes à la sécurité de certaines personnalités de la Transition ont été enregistrés ;
-  des réunions secrètes au cours desquelles des troubles à l’ordre public sont en préparation, se tiennent quasiment au quotidien ;
-  des menaces d’incendie et de saccage du Conseil National de la Transition en vue d’empêcher le vote de la loi sur le code électoral sont enregistrées et nombreux membres de cette institution ont déjà été ouvertement menacés.

De toute évidence, ces situations font peser de graves menaces sur le processus de Transition et elles sont de nature à troubler le bon déroulement du calendrier électoral.

Face à ce climat délétère, marqué par des mouvements et manifestations tous azimuts et par ces atteintes à la sécurité des personnes et à la sûreté de l’Etat, le Ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité :
-  met en garde et ce, de manière ferme, les instigateurs de troubles et tous les individus aux agendas cachés qui veulent profiter de la situation socio-économique de notre pays pour poser des actes de déstabilisation ; le Ministre prévient que si ces personnes ne veulent pas se conduire dans le respect des lois de la République, elles auront à répondre devant ces lois ;

-  déclare qu’à partir de la date de diffusion du présent message, il sera procédé à l’interpellation de tout individu ou tout groupe d’individus qui se serait rendu coupable de troubles à l’ordre public, d’atteintes à la sécurité des personnes et d’atteintes à la sûreté de l’Etat ;

-  appelle le Peuple burkinabè et la Nation entière à la vigilance pour éviter que la Révolution pour laquelle de nombreux compatriotes sont tombés sur le champ d’honneur, ne soit confisquée par des individus mal intentionnés qui utilisent la manipulation et la désinformation pour parvenir à leurs fins.

Ouagadougou, le 5 avril 2015,

Le Ministre de l’Administration Territoriale,
de la Décentralisation et de la Sécurité

Auguste Denise BARRY
Officier de l’Ordre National

Vos commentaires

  • Le 5 avril 2015 à 23:04 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Pourquoi à chaque fois que la ccvc organise des manifestations vous paniquez. Il faudra traiter avec diligence la plainte du MBDHP.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:07 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    La meilleure manière pour éviter le chaos dans notre pays est d’organiser des élections INCLUSIVES et non exclusives. A partir du moment où on tue par l’épée, on périra par l’épée. Blaise Compaoré a pris le pouvoir après la mort de Sankara et ses compagnons. Ce qui l’a conduit à son destin d’entêtement à modifier la Constitution. La suite, il est sorti par la petite porte honteusement. Si et si le CNT ose voter une loi qui exclut certains partis ou certaines catégories de burkinabè, l’histoire va se répéter et le siège du CNT risque d’être brûlé. C’est une loi immuable. L’exclusion engendre des frustrations et la violence et ce n’est pas le communiqué du Ministre Barry qui empêchera l’histoire de se répéter, malgré toute la bonne volonté de ce Ministre intelligent. Voilà, je vous ai donné la solution. Au CNT de choisir son destin. Vous voulez dissoudre le RSP alors que les terroristes sont à nos portes. Ce n’est certainement pas avec des communiqués que nous allons parer au plus pressé dans les atteintes à la sûreté de notre pays mais à travers le renseignement. Nous aurons pu voir en direct à partir de la surveillance du territoire l’entrée de ces terroristes sur notre territoire. Hélas ! A qui la responsabilité ? La question est posée à tous les burkinabè.... Le citoyen intègre.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:12, par vision En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    pourquoi ne pas nommer clairement CDP,NAFA,ADF/RDA,NTD,UBN et compagnie pour qu’ils cessent leur activisme incendiaire et qu’ils sachent qu’inclusion ne veut pas dire impunité.
    wahiiiiiiiiii ngaw tonton BARRY a rejoint kôrô ZIDA

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:15, par kouadio En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    au moment ou les terroristes se baladent allégrement au Burkina, vous exploitez la théorie du complot pour intimider ceux qui remettent en cause votre gestion clanique et aventuriste de notre cher pays. Redardez les incoherences de votre message. Curieusement Safiatou Lopez du MPP vient juste apres avec son message de soutien au gouvernement de Zida.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:18, par Faycal En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Zida n’a pas dit que toutes décisions seront maintenant prises à la Place de la Nation non ? Pourquoi ne voulez vous pas que les gens manifestent. Recoltez ce que vous avez semé par populisme et foutez nous la paix. Et surtout, ne cherchez pas de prétexte pour ne pas organiser les élections en octobre

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:22 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    c’est bien dit Monsieur le ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:24, par Koester En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Quand on prétend incarner le Peuple, on ne doit pas paniquer comme ça, voyons !

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:25, par Mimi En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Vous avez, vous même,la solution. Il fallait intenter des actions de justice contre les caciques du pouvoir dès les tout premiers moments de l’insurrection. Du reste, c’est ce que tout le peuple a demandé corps et âme, en vain. Aujourd’hui, à quelques mois des élections maintenant, vous partez déposer une loi au cnt pour exclure des Burkinabè sur vos propres humeurs ! C’est le resultat comme cela. Si cette loi passe,sachez qu’il n’y aura pas élections. Et puis, vous attaquez à la CGT-B, parce que c’est elle vous indexez,c’est vous attirer la foudre.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:32, par Sans rancune En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Merci au Ministre Barry. Par ailleurs, que les burkinabè qui hébergaient les touaregs les appellent pour leurs demander de libérer le Roumain qu’ils ont kidnappé.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:36, par wendwaoga En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Dites-nous tout M. le Ministre.La NAFA, le CDP, auraient pu être cités, mais des structures de la société civile et des syndicats, je ne vois rien.
    J’espère que vous ne voulez pas mettre la CCVC dans le même sac pour ’’mater’’. Si c’est le cas, je suis désolé mais ça ne marchera pas. Dans tous les cas vous êtes responsables des agissements de ces malades politiques de l’ancien régime.Puisque c’est vous qui avez travaillé à les ramener... Donc assumez.
    La solution est simple, mais comme vous même ne voulez pas la paix,comme le dirait un samo du Nayala, comment on va faire ?
    Mandat d’arrêt contre Blaise et François Compaoré, Alizèta.Poursuites judiciaires contre les Diendéré, Bassolet, Assimi,... Ouverture des dossiers de crimes économiques et de sang.Vous verrez que ces individus se tairont.Mais apparemment votre inaction vous arrange, puisque vous souhaitez qu’il y ait troubles.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:37 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Tchrrrrrrrrrrrrrrrrr !!!!!! Et vous pensez que le peuple va vous regarder semer indéfiniment le bordel ? Regardez vous-mêmes vos nomimations.... Svp, ne faites pas du tort à la cohabitation religieuse au Burkina. Svp, rendez-nous au moins ce service. Même l’aéroport de Donsin, celui que vous avez nommé à la tête de ce projet est votre frère protestant. Pire, tout le monde sait qu’il n’est pas du domaine. OK........!

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:38, par vérité no1 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Merci Mr le ministre pour cette mise en garde. Franchement, je n’ai rien compris à l’enlevement du Roumain, du jamais vu. Tout ceux qui veulent saboter cette transition nous trouvera sur leur chemin.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:38, par Pagnagdé En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    - Distribution d’argent pour inciter des gens à manifester
    - Réunions secrètes pour préparer des troubles à l’ordre public
    - Incendie du siège du CNT
    - Agendas cachés de certains groupes politiques
    - Etc, etc :

    Les faits que vous dénoncez aujourd’hui ressemblent étrangement à UNE PETITE PARTIE de ceux qui vous ont amené au pouvoir. Donc c’était pas bien ? Dites-nous, Monsieur le ministre

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:51, par wedaga En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Monsieur le Ministre, vous connaissez la solution efficace à cela. Arretez les tenors de l’ancien régime qui se baladent dans les villes de Ouaga et Bobo, sortent du pays et reviennent quand ils veulent. Ce sont eux les ennemis du peuple. Ils ont failli vous lyncher en RCI et malgré cela, vous parlez "des gens". Tant que ces gens seront libres, ils vous causeront tous les problèmes ; ils ont appris à ne pas être justes, c’est une déformation de statut, ils ne seront jamais justes. Si vous croyez en eux, très bientôt vous regretterez

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:53, par siiniguetba En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Moi je ne sais pas pourquoi les autorités de la transition piétinent sur les textes. La charte a parlé d’inclusion et la constitution, d’égalité entre Burkinabè. Pourquoi prendre partie pour des individus qui craignent la voie des urnes qui met tous les présidentiables au même pied d’égalité. A cette allure aucune loi ne sera respectée au Burkina ici. S’ils s’entêtent à voter cette, la porte ouverte aux contestations de tous genres. Pour la paix et la stabilité du pays, évitons d’être des suivistes. Aucun burkinabè n’est au dessus de l’autre

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:54, par Nessida En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Retirer tout simplement le vote du projet de loi d’exclusion et laisser le peuple souverain décider par la voie des urnes sans quoi la transition fonce tout droit dans le mur !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 00:14 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Internaute N°2, si tu es probable candidat aux prochaines élections et si tu as soutenu ouvertement la modification de l’article 37, n’espère pas car la loi sera votée PIAN... par le CNT en" recto verso avec intercalaire" et dans la sérénité totale. cessez vos propos incendiaires car cela n’honore le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 00:21, par yam tass En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Mr le ministre , vous êtes le ministre de la sécurité et si des partis politiques et des gens menacent la sécurité de l’État, il faut les arrêter pour qu’ils répondent de leurs actes devant la loi. Vous les connaissez et le peuple les connait aussi car ce sont les mêmes de l’ancien régime (CDP,NAFA,ADF/RDA,NTD,UBN, UNDD, etc.) . On les entend parler, menacer, insulter le peuple car vous protégez ces individus. Il est temps de commencer à arrêter ces criminels, ces voleurs, ces bandits qui ont tués des citoyens, pillé le pays, etc. au lieu de livrer des messages inutiles. Sachez que l’inclusion ne veux pas dire impunité et s’il n’y a pas de justice, il n’y aura jamais de réconciliation.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 00:33, par Balla bia En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    On est Où là ? au Faso ? pas vrai ! je ne m’en revient pas. Exclusion ? je n’en crois pas. Mon le Ministre, Faites attention car l’histoire vous rattrapera au Faso ICI. lisez votre charte. qui vous a dis de lever la sanction des partis pour aujourd’hui parler d’exclusion tout azimut ? ce gouvernement est terrible. Des gens qui arrive à la suite d’autres qui ont fait passé une loi de modification. C’est ce gouvernement qui , à son tour soumet un projet de loi pour modifier le code. Pire ce gouvernement que les gens on marché pour installer ne veut plus que ces gens marchent. mais ! mais ! mais ! donc l’assassin à peur du couteau ? C’est maintenant que je me rends compte. Zida regarde Ton Dieu et raisonne ton Gouvernement. Vieux père KAf, vous allez rejoindre la lagune ébrié aussi. le Blaiso vous attends. pas d’exclusion

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 00:37, par Vof En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    il ne faut pas paniquer. ils comptent sur le rsp pour faire leur pagaille, seulement même le rsp sait qu’il n’est pas le seul militaire au Faso. En plus cela ne va pas empêcher les anciens dirigeants de répondre de leurs actes devant la loi. S’ ils pensent que dans le rapport de force ils peuvent dominer le peuple des 30 et 31 octobre ils peuvent essayer .C’est de l’évidence qu’ils ont toujours besoin car ils cèdent que lorsque c’est déjà gâté

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 00:38 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Eh vous les Milos au gouvernement faites très attention car c’est de cette manière que DADIS a voulu gérer la Guinée, il est où actuellement ? Idem pour SANOGO, GUEÏ et Cie. Alors de grace arrêtez de menacer votre peuple et travailler à rassurer tout le monde.
    Au lieu de menacer le peuple, allez y arrêtez ceux qui ont enlever le roumain à Tambao,
    Au lieu de menacer le peuple, allez y arrêtez les braqueurs de l’Est et du Sud Ouest
    Au lieu de menacer le peuple, arrêtez vous même de financer les OSC pour qu’ils sortent vous soutenir, comme il était cours dans l’ancien régime
    Au lieu de menacer le peuple, contentez vous de mettre en place des lois et règles qui permettent au Burkinabè de ne pas s’entre déchirer dans les années à venir.
    Une loi doit être impersonnelle et c’est pour ça que nous sommes sortis le 30 octobre 2014
    Alors toute loi qui est faite au profit d’une personne ou d’un groupe de personnes conduit inévitablement au chaos.
    Le cas de la RCI est là tout frais pour nous le rappeller. L’ivoirité a été taillé sur mesure et les conséquences c’est dix ans de blessure et des milliards pour panser les plaies. Alors de grace ne mettez pas le Burkina Faso sur ce type de chemin tout simplement par esprit de vengeance.
    Que Dieu garde le Burkina des turpitudes de gouvernants apprentis et de pseudos députés qui ont l’esprit de vengeance. Amen !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 00:45, par Bamoun En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    ça n’arrive pas qu’au autres ; Cote d’ivoire est à coté. à cause de "ET et "OU" il y a eu combien de morts ? le Mali est divisé. Combien de morts. Pire le Burkina est attaqué ; quelle drôle de Transition ? où vous avez laisser la charte ?
    Koudougou est en feu ce mardi. l’injustice c’est pas ICI. le Pays c’est sans nous. Que la transition aie le courage d’appeler ROCK pour lui donner le fauteuil au lieu de nous casser les tympans ;
    Ville morte au Centre Ouest ; Koudougou dit non à l’exclusion
    Koudougou réclame justice pour ses enfants. Cherif est journaliste et siège au CNPNZ il ne fait rien pour le dossier Norbert Zongo c’es l’exclusion il parle.
    Pitié Norbert vous voit

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 00:45, par DIODZA En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Très bien dit ! Monsieur le ministre, nous avez le soutien du peuple, du vrai peuple. Ces vandales du CDP, NAFA, NTD, UBN et les traîtres de l’ADF/RDA, UNDD, les moutons,les fantôches, et autres nous croiserons sur leur chemin. S’ils s’hasardent à vouloir empêcher qui que ce soit de notre CNT, ils croiseront le peuple sur leur chemin de fuite et d’exil. Ce sera d’ailleurs l’occasion pour nous de PARFAIRE LA REVOLUTION. ILS VONT TOUS REJOINDRE monsieur compaoré blaise à Côte d’Ivoire. Laissez les !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 00:50, par adoul En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Depuis longtemps nous vous avons conseille detre ferme et rendre justice au peuple. Barry etait dans cette optique et kafando et zida lont perturbe en voulant inclure des imbeciles qui ont endeuille la nation. Ensuite zida veut avancer avec des imbeciles des assassins et voila les consequences. Vs me direz q cest la communaute internationale, cest une communaute maudite ou etait elle qd blaise faisait son forcing ? Cest une communaute qon ecoute et on fait ce q le peuple veut. Pensez vous decent q des gens soutiennent et deviennent subitement des hommrs au depart pour vouloir etre candidat sans repondre a la justice ? Si vous continuez sans fermete ne soyez pas surpris de a realisation du proverbe il ny a pas 2 sans 3. Les incoherences de zida et de kafando sils continuent ainsi a voulour marcher avex des assassins.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 01:01 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Vous même respecter la charte de la transition en déclarant vos biens. Vous allez organiser les élections et partir piannnnn !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 01:01, par Inclusion En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    "La non modification de l’article 37 est anticonstitutionnelle" De qui est cette célèbre phrase ? celui ci est il exclu aussi ? ou bien sera t il candidat ? wait and see !!!!!!
    Trop c’est trop Monsieur de la Transition. Ne brûler pas notre pays. si vous n’êtes pas Burkinabé, nous nous le sommes.
    Charte Où es - tu ?
    Constitution ! Où es - tu ?
    Oh Mort laisse le FASO tranquille !
    Satan Sors de cette transition !!!
    Au Nom de Jésus Christ !!!!! Prions !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 01:13, par Mouniy lo En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    L’Ange Gabriel est descendu le Faso à peur de ses péchés. Pourquoi tant de peur de l’ANGE Gabriel ? GABRIEL vous fait peur ? Pitié !!!
    le Sauveur est là allons au élection avec lui. La solution est là vous voulez rester dans la misère !
    le Libérateur est là ! vous voulez rester enchaîner ! Pauvre Burkina.
    Zida dit "Grand frère j’ai besoin de ton soutien" le grand frère le soutien. aujourd’hui c’est autre chose on reconnait plus le grand frère.
    Djibrill Tu paniques les gens ; pourquoi tant de peur de "l’enfant BASSOLE "

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 01:34, par boxeur En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    FELICITATION , FELICITATION MR LE MINISTRE AUGUSTE DENISE BARRY VOUS ET LES MEMBRES DU GOUVERNEMENT DE ZIDA ISAAC YACOUBA ET DE MICHEL KAFANDO, JE VOUS ENCOURAGE CAR TOUTE TENTATIVE DE DESTABILISATION OU ATEINTE A LA SECURITE DES POPULATIONS OU DE L’ETET PAR LES ANCIENS DU REGIME DECHU NOUS TROUVERA SUR LEUR ROUTE POUR CETTE FOIS SI PARFAIRE LE TRAVAIL QUI RESTE CAR ILS ONT PAS COMPRIENT ET JE PREND POUR TEMOIN LES LEADERS RELIGIEUX ET COUTUMIERS CAR ILS ONT ACCEPTES LES VISITES DE PARDON DE CERTAINS. LES RENCONTRES EN CACHETES DU CDP DU KADIOGO DANS LES COURS SONT CONNU ET SI NOUS RESORTONS ??????????NGAO. MR LE MINISTRE IL FAUT VITE VOIR LES PARCELLES VENDU ET VOLER CAR C’EST L’ARGENT DES PARCELLES DES PAUVRES POPULATIONS QUI SONT UTILISES POUR FINANCER SES CAMPAGNES DE DESTABILISATION (DOSSIERS PARCELLES ET RESERVES ADMINISTRATVES ET PUBLIQUES VENDUS ET VOLER DES ARRONDISSEMENTS (5,6,7,8,9,10,11) DE LA VILLE DE OUAGA CAR DES CONSEILLERS MINICIPAUX CIRCULENT AVEC DES BMW X5, DES TOYOTA HAILENDERS ET J’EN PASSE.EN VERITES LES MESSAGES CIRCULENT BELLE ET BIEN POUR DESTBILISER LA TRANSITION ET VOLER LA REVOLUTION DU PEUPLE DES 30 ET 31, MAIS NOUS PEUPLE CONVAINCU DU BURKINA FASO NOUS VOUS SOUTENONS JUSQU’AU BOUT. VIVE LA TRANSITION VIVE LA TRANSITION BURKINABE

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 02:02, par Kouka En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Pas etonnant. Ceci est le resultat de la complaisance du gouvernement de la transition + CNT envers les leaders CDP, ADF/RDA et autres. Si on les avait exclus de la vie politique du pays depuis le depart, gele leurs comptes bancaires et autres, on aurait pas eu ces ennuis. Comment peut-on parler aussitot d’inclusion avec des gens qui nous ont exclus de tout pendant 27 ans ? Une vraie betise !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 02:08, par Nabiiga En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Je pense que la transition elle-même a cherché tous ces problèmes. Que quelqu’un se lève pour me donner une seule raions pourquoi, tous ceux qui qui ont soutenu la modification de l’article 37, y compris, au tout premier rang d’ailleurs, les barons de CDP ne sont pas aux arrêts. Si vous les laisser circuler comme ils le souhaitent, sans doute qu’ils vont abuser de votre amabilité. Si on les avait mis aux arrêts, qui a MACO, qui à Dori, éparpillé un peu partout dans les centres de détention au pays, on ne tiendrait pas ce langage de formenter des troubles.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 02:41, par et pourtant En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    monsieur le ministre au temps de Blaise il y avait des tirs ds Presque tout les camps militaire du pays. des militaires st alles casser les magazins de nos commercants . vs etiez en contact avec des hommes politique pour semer le ko a tout prix pourvu que blaise parte . alors ne pleurnichez pas .

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 03:13, par daogo En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Pourquoi c est si difficile d etre honnete dirigeant dans nos pays. Vous n avez meme pas ete capable de declarer vos bien comme le dit la charte de transition et vous accusez les autres de complot. Exactement comme blaise, lui aussi criait au complot.
    Pourquoi ces gens veulent bruler le pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 03:18, par poura En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Bienvenu en Egypte

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 03:19, par non En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Si vous reportez les elections on va vous chasser
    Soyez en surs

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 03:19, par Yacine En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Monsieur le ministre, tout cela est de votre faute. Quand il s’est agi de prendre des mesures conservatoires de poursuite des membres de l’ancien gouvernement, vous avez failli, ou avez eu peur, vous avez mené propagande et mensonges, il a fallu l’agression orchestrée contre votre personne et les menaces ouvertes que font les ouailles de Bassolé pour que vous vous découvriez des vertus de protecteur de la Transition. Même l’enlèvement de l’expatrié doit étre examiné sérieusement car ces rebelles touaregs sont amis-amis avec Compaoré, Diendéré et Chafi.
    Courage, vous êtes ouvertement menacés maintenant et le Mogho Naba n’y peut rien.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 04:07 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Le MATDS le plus nul et le plus mal conseillé de l’histoire du Burkina Faso. Règle d’abord avec cette même fermeté la question de l’insécurité aux frontières, sur les axes routiers et redonne de l’autorité à tes misérables de représentants dans les circonscriptions administratives.

    C’est quand on touche à vos intérêt égoïste que vous sortez de votre torpeur. On attendait votre message à la mort du Commissaire TOU assassine par des bandits armés le dimanche 29 mars. Où étiez-vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 04:51, par sondage En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Le PCRV en complicité avec la CCVC , Veut créer la chienlit , les compaoristes veulent profiter faire leur vengeance. Monsieur le Ministre rester ferme. Mais de grâce. préserver le RSP pour notre sécurité . le vrai peuple vous soutient. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 04:57 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Il faut que des gens soient sérieux et réfléchis. L’exclusion des individus ne signifie pas l’exclusion d’un quelconque parti politique. On dit tout simplement qu’il y a des gens qui ont participé au dernier gouvernement de Blaise ou qui ont soutenu ouvertement le fameux projet de modification de l’article 37, de s’écarter momentanément de la chose politique voire même les élections de 2015 par respect du peuple burkinabè et des martyrs. Ces partis ne peuvent-ils pas trouver d’autres personnes en leur sein autre que ceux là qui ont soutenu Blaise dans ses aventures ? Il y a cas même des gens honnêtes, dignes et patriotes dans ces partis qui peuvent bien remplacer ceux là que l’on décrie. Au fait, ça veut dire qu’au sein desdits partis il y a crise de confiance ou que les gens ne veulent pas quitter le navire ou du moins laisser la place aux autres, sinon qu’on ne comprend pas. Quand on nous parle de djihadistes qui menacent notre pays pour dire de ne pas dissoudre le RSP, ce n’est pas étonnant. On voyait les choses venir quand on connaît les liens qui existaient et qui existent toujours entre Blaise et son RSP et les Touareg ou du moins les fameux djiadistes. Nous volons dire tout simplement que tout est orchestré par les gens et encore Blaise en Côte d’Ivoire pour troubler notre chers pays et saper la bonne marche de la transition. Les gens n’ont pas honte de déclarer ouvertement qu’ils vont brûler le CNT si l’on votait la loi qui veut exclure des individus indignes et non des partis. Sachez que le peuple n’avait jamais en projet d’incendier l’Assemblée nationale le 30 octobre dernier. C’est venu tout seul. C’est dire que si jamais le CNT venait à être incendié pour avoir voté une loi qui écarte des individus et non des partis, les responsables seront bien connus car il s’agira là d’une situation préméditée. Vraiment que la morale et la sagesse nous guident tous pour un monde meilleur au Faso. Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 05:12, par sabloumenko En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Tous les parti doivent competir sans exclusion mais pour respect pour eux-mêmes certaines personnes devraient faire marche arrière. Qu,auraient ils fait si la modification passait en octobre. Ils l’ auraient fete comme prevu l’ auraient expliqué aux medias et aux partenaire. Ils avaient renoncé au pouvoir pour 15An.chaque parti peut se trouver un candidat qui cadre avec le contexte oui ou non. etc

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 05:15, par peter En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Tonton Barry, vous avez notre soutien total. Mais c’est de votre faute.si vous aviez maintenu ces énergumènes au cachot, ils seraient entrain de négocier leur liberté au lieu de tenter de semer le chao. Mais on est la nous aussi et on est prêt. S’il devait arriver quelque chose à un membre de la transition, vous verrez comment nous réagirons. De l’argent et des armes avaient été distribués avant les événements des 30 et 31 octobre. En vain. Blaise Compaore à fui par la porte des femmes. Nous n’avions pas voulu verser dans l’extremisme mais cette fois, ....vivement que le 7 avril arrive...

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 06:26, par TONNERRE En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Si vous avez pu enregistrer les sms de ceux qui menacent la sécurité de l’Etat, interpellez-les ! Je me demande souvent si ces genres de déclarations ne sont pas fondées sur des menaces fictives. La Transition pêche par son laxisme, sa réticence à initier des procédures de poursuites des présumés coupables des crimes de sang et crimes économiques.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 06:37, par oran En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    On vous croit et on vous suivra. Les destabilisateurs ne gagneront pas. Ils pensent être plus forts que la révolution mais ils se trompent et ils nous verront sur leur chemin.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 06:44, par Anbga En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Ceux qui grèvent sont contre l’intérêt sup du Faso. Tout le monde sait que le pays a perdu des milliards a cause de cette révolution. Oui les responsables de la transition ont fait des erreurs. Ils ont aussi fait de bonne actions.
    Si on grèvent et on agrave la crise social et économique ce n’est pas Barry et Sida qui vont payer.
    Aucune revendications syndicales ne peut trouver satisfaction avec cette transition. A chacun de jouer son patriotisme.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 07:07, par diogene En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Tu as dit que tu es capable non !!! affronte les pour nous ! ton ambassadeur t’a prévenu des risques encouru en laissant passer le film tombouctou ! mais que neni, tu as dit que y a rien en face ! le lendemain seulement sur tous les axes, on a vue que tu as placé des gendarmes, des policiers, des militaires, des OSC, des balais citoyens sur tous les axes, pour controler les bagages, les sacs, les véhicules des passants ! bien fait ! mais sache que pour un attentat, les différents composants de ton portable constitue des intrants sans faille et redoutable

    Tout le monde sait dans quel contexte chacun crée son association ici au faso :
    Je suis à Tanlarghin et je n’arrive pas à joindre les deux bouts du mois ; qu’est ce que je fais ? travailler la terre ? c’est trop dure pour moi ! surtout que j’ai rendu visite à ma tante Ouipoko à Bendogo, et j’ai gouté à ses beignets et macaroni succulents....
    quelle trouvaille alors !!! Bien, je vais abuser de la confiance de mes amis ; je vais créer une association de soutien des orphélin ; comme cea, je vais soutenir mon ventre et mon bas_ventre. et mieux encore, je vais soutenir bakari, mon 3e membre.
    On a tout compris ! OSC, association, ONG...sont tous là et pour la majeur partie pour se sucrer ! comment donc un groupe de voleurs peut diriger tout un pays, comme c’est le cas prsentement !!! ces osc mué en CNT et en je ne sais quel acabit...

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 07:11, par diogene En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Bande de vaurient ! lisez plutot ceci et revenez dans de meilleur sentiments !

    Tout lemonde sait dans quelcontexte chacun crée son association ici au faso :
    Je suis à Tanlarghin et je n’arrive pas à joindre les deux bouts du mois ; qu’est ce que je fais ? travailler la terre ? c’est trop dure pour moi ! surtout que j’ai rendu visite à matante Ouipoko à Bendogo, et j’ai gouté à ses beignets et macaroni suculents....quelle trouvaille alors !!! Bien, je vais abuser de la confiance de mes amis ; je vais créer une association de soutien des orphélin ; comme cea, je vais soutenir mon ventre et mon bas_ventre. et mieux encore, je vais soutenir bakari, mon 3e membre.
    On a tout compris ! OSC, association, ONG...sont tous là et pour la majeur partie pour se sucrer ! comment donc un groupe de voleurs peut diriger tout un pays, comme c’est le cas prsentement !!! ces osc mué en CNT et en je ne sais quel acabit...

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 07:13, par YIRMOAGA En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    L’inclusion concerne tous les partis politiques mais pas tous les individus ? Y aura des exclus n’en déplaise à ceux qui rêvent subitement au fauteuil-prési ? Il y a une bonne conduite et un code pour espérer au suffrage électoral ? Pour les candidatures militaro-judiciaire, fallait y penser depuis pour être dans la légalité aujourd’hui ? Il n’est toujours pas tard, y a 2020 qui arrive et prenez vos dispositions à temps. Le CDP et L’ADF-RDA sont dirigés par des intermédiaires actuellement non ? Pourquoi ne pas valider votre confiance à ces illustres pour une candidature ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 07:14, par YIRMOAGA En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    L’inclusion concerne tous les partis politiques mais pas tous les individus ? Y aura des exclus n’en déplaise à ceux qui rêvent subitement au fauteuil-prési ? Il y a une bonne conduite et un code pour espérer au suffrage électoral ? Pour les candidatures militaro-judiciaire, fallait y penser depuis pour être dans la légalité aujourd’hui ? Il n’est toujours pas tard, y a 2020 qui arrive et prenez vos dispositions à temps. Le CDP et L’ADF-RDA sont dirigés par des intermédiaires actuellement non ? Pourquoi ne pas valider votre confiance à ces illustres pour une candidature ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 08:13, par BEN En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Monsieur le Ministre de la Sécurité , vous venez en rajouter aux déclarations du PM qui ont exaspéré beaucoup de personnes . Le fait qu’une autorité , de surcroît chargée de la sécurité , fait des déclarations cousus d’accusations sans preuves nous inquiète beaucoup. Laissez les OSC, les partis politiques faire ces sortes de sorties sans tête ni queue, Votre déclaration vient-elle cautionner celle des pseudo OSC dont les sources de financement viennent de vous et votre groupe et aussi certaines accointances que les gens dénoncent tous les jours et ceci n’est pas pour grandir la Transition. Il y a eu les ÉMEUTES DE LA FAIM avec tous ce que vous connaissez,depuis des décennies il y a eu les manifestations des étudiants , des syndicats et celles des groupes spécifiques pendant que vous étiez en fonction . Ces gens étaient manipules par qui ? De grâce ....
    Mr le Ministre, ces instrumentalisations risquent de créer plus de troubles dans le pays et vous en serez débordé . Revoyez votre copie et déconnectez vous de ces pseudo OSC qui apparemment sont à votre solde d’après le cours des événements. Nous souhaitons que la transition arrive à bon port pour le bonheur de tous .

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 08:16, par Ya Yaboin En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Vous avez joue´ la legerete´ en incluant de nouveau les fauteurs de troubles qui sont l´ex-majorite´ et ses allies´ apres les avoir suspendu et voilä les resultats. Reconnaissez que vous n´etes pas courageux, comment se fait-il que des gens qui sont connus etre a l´origine des troubles et de crimes divers se pavanent de maniere insultante nargant le peuple aux yeux et a la barbe des autorites´ sans etre inquietes´ Nous en avons marre de vos divers communiques menacants et qui ne se concretisent en rien. Ou vous operez des arrestations ou vous vous taisez car le peuple ne porte aucune confiance en vous. Plus de bavardage et moin d´action, soyez des responsables une fois pour toute.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 08:19, par bob En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Bonjour frères et sœurs ,réfléchissons bien .L’insurrection populaire aura servie à quoi ?
    Si nous devons être regouverner par les bonzes de Blaise ?
    Ils sont deja 5 dans les startings blocs dont 4 hauts gradés de Blaise ,en attendant le reste cdp adf ,et autres .
    Allons-nous tuer de nouveau nos martyrs ,si jamais ces gens là arrivaient ) par je ne sais quelles acrobaties dont -ils ont le secret),à prendre le pouvoir ?
    Soyons sérieux ,tous les partis politiques peuvent participer aux élections mais pas des individus coupables de traîtrise vis-à-vis de la NATION ,nous ne devons pas et n’allons pas accepter les anciens bonzes du système Compaoré dans la courses aux présidentiables et aux législatives à venir .
    Sinon nous ne serions pas conséquent avec l’aspiration du peuple BURKINABE .
    Observez et voyer leurs suffisances ,leurs nonchalances et surtout leurs arrogances .
    Définitivement non à leurs candidatures ,les partis du systèmes Compaoré ont suffisamment de ressources humaines pour nous épargner la torture de continuer à revoir les mêmes tronches dans les mandatures et les directions à venir .
    PRENONS notre courage à deux mains comme les 30et 31 octobres historiques et recalons les cette foi ,comme sanction .
    SANS RANCUNE NI ANIMOSITÉ ? PAIX A NOUS TOUS ET AU BUKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 08:21 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    il y a des choses qu’il ne faut pas forcer, sinon ce sera le chaos. Les membres de l’ancien gouvernement devaient par sagesse éviter de briguer un mandat électif ainsi que tout ceux qui étaient au devant des activités pour la modification de l’article 37 non seulement par respect pour les martyrs mais aussi pour le renforcement de la cohésion sociale. Qu’il soit militaire ou pas. Le CDP n’est pas suspendu que d’autres personnes que les anciens ténors de ce parti soient présentés aux élections. Normalement par décence, ces personnes devaient ne plus s’afficher pendant un certain temps voir le temps d’une élection avant de revenir. C’est dans ce contexte que la charte de l’UA a été pensée de mon point de vue pour la braqueur de la constitution. Ces jeunes qui appellent à la candidature d’anciens ministres du gouvernement déchu ont la mémoire courte. cela fait honte, même si ce sont des participants ou sympathisants du CDP. En réalité, c’est que beaucoup veulent devenir riche et ne veulent que passer par la politique pour le devenir d’où ces appels à des personnes pour être candidat. Même s’il vous le demande vous devez savoir vous envoyez. Je ne voterai pour certains candidats ont accompagné les premiers responsables de la modification de l’A 37 jusqu’aux dates fatidiques du 30 et 31 octobre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 08:30, par le maître En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Colonnel BARRY.Vous n y êtes pour rien dans le processus du reste vous avez pris vos responsabilités en suspendant les partis qui ont conduit notre pays dans le chaos. Puis au nom d’une farfelu inclusion le président de la transition a levé la suspension. A l’époque j’écrivais dans les mêmes colonnes que (si on baisse un ennemi on l’acheve si non c’est lui qui vous tuera).Je disais que si le CDPnet compagnie retrouvaent ses esprits la situation allait être incontrolable.Et voila.Il faut seulement suspendre ces fichus organisation si le moindre geste de leur part est malsain.2emement il faut mettre aux arrets les anciens dignitaires fourbes.Si vous avez pitié du bouc c’est le fetiche qui vous bouffe !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 08:43, par Citoyen En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    De qui se moquent le gouvernement de la transition et ses thuriféraires ? Le peuple n’admettra pas que vous cachiez votre carence, votre manque de lucidité sous le prisme de la creuse théorie du complot. Du reste, si vous aviez aussi peur de la contradiction, pourqoui vous êtes vous emparez du pouvoir après la fuite de votre maître COMPAORE. Vivement que la transition passe.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 08:44, par DA En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Inclusion ne veut pas dire effacer l’ardoise de sa noirçeur de 27 ans-inclusion ne veut pas dire impunités-inclusion ne veut pas dire faire table rase sur les crimes de sang et crimes économiques-inclusion ne pas dire laisser ceux qui nous ont conduit là ou on se trouve actuellement en vagabondage ! Que les ex tenors du regime déchus (CDP-ADF/RDA-NAFA-UBN-UNDD-Front républicain, etc) en tête de liste Blaise Compaoré depuis la RCI s’estiment heureux et jouissent de leur liberté en attendant les poursuites judiciaires ! la patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 08:48, par TANGA En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    OUF !!!
    IL ETAIT TEMPS !
    C’est vrai que le pays appartient a tout le monde mais on ne peut pas laisser la rue gouverner.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 08:52, par Bensaada En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Peuple du Burkina Faso, ouvre bien les yeux et vois par toi même.
    L’opposition politique sous la conduite du CFOP et certaines OSC se sont coalisées depuis plus de deux ans pour dire non au Sénat et non à la modification de l’article 37 pour faire plaisir à Blaise Compaoré seul et sa famille. Dans le même temps cette même coalitio soutenait toutes les luttes des organisation syndicales et surtout de la CCVC et de la CGTB qui en fait partie. A la grande surprise des démocrates sincères à un moment des plus importants de cette lutte le leader de la puissante CGTB, Tollé Sagnon, promotionnaire et voisin de classe de Blaise Compaoré depuis l’École Normale (actuel Lycée Bogodogo), lors d’un meeting jette le trouble dans les esprits en estimant que la question n’était pas de faire partir Blaise qui voulait pourtant porté atteinte à notre constitution. désavoué par le peuple et même de nombreux militant de la CGTB, Tolé a enfin pris sa retraite mais la CGTB n’a pas changé de position. Question : si l’on avait suivi la position de cette centrale syndicale, l’insurrection du 30 Octobre 2014 aurait-elle eu lieu ? que chacun réponde en toute âme et conscience. Mais l’insurrection, heureusement a eu lieu.
    Dçs lors, toute honte bue, la CGTB s’est ralliée aux révolutionnaires et est même devenue plus virulente, plus vindicative que le peuple lui-même. Et la voilà en train de soutenir la grève anarchique et l’occupation illégale d’un lieu de travail par les travailleurs de la BRAKINA. Elle aurait pourtant pu les conseiller de rester dans la légalité, elle aurait pu les conscientiser sur les formes adéquates de luttes. Que Nenni. Et l’État, dont les caisses sont vides, de perdre encore des milliards face à cette grève anarchique sur fond de surenchères ! Le P.M ZIDA fait une intervention pour demander à ses compatriotes de garder leur calme et de tempérer les revendications et comportements excessifs notamment avec les actions désordonnées et très handixapantes pour l’économie nationale des transporteurs routiers. Et la CGTB de bondir pour estimer qu’elle est menacée alors que le P.M ne ciblait que ceux qui agissent dans l’illégalité ! Amalgames fâcheux et volontairement entretenus par la CGTB pour se victimiser et peut être avoir une certaine estime au sein de l’opinion.
    Peuple du Burkina Faso lisez bien la plate-forme revendicative de la CCVC pour sa grève du 8 Avril à venir. Point 4 : dissolution du RSP. Pour une coalition contre la vie chère ! et un comité réfléchit déjà sur la question, oui ou non ? Et c’est la même CGTB qui a boycotté les travaux des Etats Généraux sur la justice.... Réfléchissons un peu... Il y a anguille sous roche et à bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 08:53 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Trop de mensonge !! quand on a plus rien à proposer au peuple on trouve des bouc émissaires. Quel parti a intérêt aujourd’hui à gacher sa chance en semant le trouble ? je ne crois pas. Toi Barry qui ne sait pas que tu es du MPP ? alors cette loi dangereuse que tu incites à voter dis-moi quel est son intérêt dans un processus de réconciliation ? C’est comme si vous avez peur que certains partis dit mort ne reviennent au pouvoir. franchement c’est dommage vos réactions. elles ne sont pas de nature à construire mais à détruire.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 08:59, par justement juste En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Je suis pour l’exclusion dans ce cas précis. C’est une situation exceptionnelle donc il faut une mesure exceptionnelle. n’oubliez pas que la transition a l’obligation d’achever une révolution. Comment peut-on légitimement chasser des gens et les laisser revenir de cette façon sans qu’aucune justice ne soit encore rendue. Quand même, soyons sérieux. On n’a pas dit que tous les burkinabes ne pourront revenir sur la scène politique burkinabé. Mais ce n’est pas de cette façon. les mêmes reviendront faire les mêmes choses et les conséquences seront incalculables. Essayons avec l’UPC. J’y connais beaucoup de gens sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:00, par saho En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Nous allons prendre d’assaut le CNT si cette loi exclusive est votée ! Le Burkina n’est pas le champs des parents de Shériff SY ni des OSC marchands de la haine et de l’exclusion ! Les derniers évènements viennent de nous démontrer que ces OSC sont des diseuses de bonne aventure ! Si on les avait écoutées,on aurait dissout le RSP et voilà le péril djihadiste qui est désormais dans la maison ! Nous voulons tous la paix mais si vous nous contraignez à la guerre,nous la ferons !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:01, par justement juste En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Je suis pour l’exclusion dans ce cas précis. C’est une situation exceptionnelle donc il faut une mesure exceptionnelle. n’oubliez pas que la transition a l’obligation d’achever une révolution. Comment peut-on légitimement chasser des gens et les laisser revenir de cette façon sans qu’aucune justice ne soit encore rendue. Quand même, soyons sérieux. On n’a pas dit que tous les burkinabes ne pourront revenir sur la scène politique burkinabé. Mais ce n’est pas de cette façon. les mêmes reviendront faire les mêmes choses et les conséquences seront incalculables. Essayons avec l’UPC. J’y connais beaucoup de gens sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:05, par ANDY En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Foutez nous la paix. Le peuple s’est battu pour le respect des lois et maintenant vous voulez faire votez des lois d’exclusion d’une partie du peuple ? A chaque fois qu’on remet en cause votre système de gestion vous parlez de sabotage de la transition. Résolvez les problèmes sociaux et mettez en place des institutions fortes que de passer votre temps a nommer vos amis en conseil de ministre

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:06, par Soumzita En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Les doubleurs ont raisons ; il fallait je le répète assigner les membres de l’ancien régime en résidence surveillée jusqu’à la fin de la transition. Vous les avez laisser les mains libres et voilà les conséquences. Mettez vous en tête qu’ils ont tuer des centaines de burkinabè pour se maintenir longtemps au pouvoir. Donc ce n’est pas empêcher la bonne marche de la transition qui va les inquiéter.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:11, par bougma En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Quand on en incapable de gérer de transition sécuritaire on en oublier de menaces des peuples alors que c’est très dangereuse monsieur le ministre barry, nous le société civiles nous allons déclaré votre départ à la tête du ministre si vous essayons de nous menaces encore de plus !

    Anonyme

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:11, par l’éclairé En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    les CDPistes et autres aimeraient voir les élections reportées. Vous avez mon soutien inconditionnel mr le minstre

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:16, par viconte de Drolignac En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    OUI, JE VOIS LA MAIN QUI SE VEUT CACHÉE DE ....... MAIS QU’A CELA NE TIENNE, ILS NE PARVIENDRONT PAS A LEURS FINS MALVEILLANTES. A BAT LES ANCIENS ET NOUVEAUX PUTSCHISTES. ILS SONT HABITUES A LA COURTE ÉCHELLE QUI N’EST PLUS LA. VIVE LE PEUPLE TRAVAILLEUR ET COURAGEUX DU FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:20, par bila En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Vous avez cree un démon qui brule quand il n est pas content et vous pensez que vous pourriez l utiliser juste contre le regime compaore ? Il continuera bien après , parce que c’est déjà entre dans les mœurs malheureusement . Occupez vous des groupements armes qui ont su profiter du chaos qui règne au faso pour s infiltrer . Pauvre Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:32 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Des ex-dignitaires du CDP libre avec d’énorme ressources financières se promènent en toute liberté, se permettent même d’allé à Abidjan sans que personne ne s’inquiète. et Maintenant on n’est surpris des tentatives de déstabilisation ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:37, par togssida En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Le gouvernement de la transition a tout notre soutien. Il faut que les gens comprennent que la récréation est terminée. Il ya trop de laisser aller dans le pays. C’est comme si le gouvernement a des solutions miracles a toutes nos préoccupations. Bal a terre

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:40, par Zangré En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Message bien reçu Mr le ministre. Vous avez notre soutien. Il ne faut pas que les uns et les autres croient que transition rime avec pagaille. Tous les problèmes ne peuvent pas être résolus durant cette transition. Pire encore c’est souvent la manière de revendiquer qui ne sied pas du tout, en bon patriote. Comment en brûlant les mines par exemple, nous voulons avoir des solutions à nos revendications. Ce sont nos frères, sœurs et parents qui y travaillent et se retrouvent au chômage par notre propre ignorance. Comment des individus mal intentionnés et manipulés et intoxiqués qui se disent des guides spirituels et induisent les autres ignorants en erreur en brûlant, en saccageant les entreprises des autres et les mettent au chômage, et y a rien. Et on se dit homme de Dieu. Foutaise oui !!Supposons que les centaines de travailleurs de ces entreprises veuillent se faire justice en allant affronter ce soi disant guide spirituel mal intentionné et son derrière ignorant. Quel résultat ? Guerre civile entre fils d’une même république. Comment voulons nous avancer dans cette pagaille ? Est ce que sous Blaise, Diendéré va permettre cela. Mr le ministre jusqu’ à nouvel ordre nous vous soutenons. Prenez vos responsabilités et faites comprendre à ces troubleurs et pagailleurs qu’ils n’ont pas leur place dans ce beau pays en reconstruction. S’il y a lieu de mater, il faut mater sévèrement et conformément à la loi. Même si nécessaire il faut un Etat d’exception pour corriger certaines mauvaises volontés. Y en a marre. Ca veut dire quoi ? A cause d’un seul faux type qui met Dieu devant pour faire ses sales deals et besognes, des centaines d’innocents se retrouvent sans emploi dans un pays ou on cherche boulot avec torche en plein midi sans trouver. Est ce que nous mangeons chez lui ? N’importe quoi !!!!!!!!!!!!!!!!! Courage aux autorités de la transition. Vieux père Kaf, koro Zida, koro Barry on est ensemble.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:52, par rayim En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Voila ce qu’on attendais depuis longtemps .
    On gouverne pas un systeme de 27 ANS avec des caresse.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:57, par AFGANO En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Depuis son avènement la transition n’a fait qu’accumuler les erreurs .Certes en raison de sa survenue inattendue ,on peut comprendre les hésitations ,et les atermoiements de début .
    Mais dans quel pays au monde a-t-on vu des anciens dignitaires d’un régime chassé par une insurrection populaire se pavaner ainsi ,se livrer à des propos arrogants .Dans tous les pays du monde et dans un premier temps ,tous ceux qui ont entraîné le pays dans cette situation devaient être au gnouf .Ensuite maintenant ,on procède à des libérations progressives en fonction des actes et du comportement de chacun .Mais là la transition a fait preuve d’une extrême faiblesse et naïveté ,et donne l’impression d’avoir trop peur des anciens dignitaires .Ces derniers ayant compris l’état d’esprit des autorités de la transition ont tout naturellement repris du poil de la bête et font croire aux populations que Blaise va revenir au pouvoir dans quelques mois Et comme les pauvres paysans les voient effectivement se pavaner et narguer les gens tous les jours ,le doute commence à s’installer dans les esprits et certains commencent à croire à ces paroles .Il faut aussi reconnaître qu’on ne sent plus une solidarité entre le PF KAFANDO et le Premier ministre ZIDA .Le PF sans doute pour protéger son poste semble maintenant composer avec les nouveaux patrons du RSP qu’avec Zida puisqu’il se dit que ce dernier n’est plus fort .Ce autant de faits qui ont affaibli la transition et ne vaut maintenant la chienlit .

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:58, par le vigilant En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Barry ; tu perds ton temps. Ce n’est pas votre gouvernement qui peut menacer quelqu’un. A chacun son insurrection. Vous gérez mal le pays. Pire vous êtes dans une logique de donner le pouvoir au MPP. La transition est biaisée. Les réunions se tiendront pian. Il faut remettre le pouvoir au peuple. Il faut que tous les militaires démissionnent du gouvernement.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 10:12, par Nongba En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    On est entrain d’aller calmement et surement vers l’interdiction des manifestations, la suspension des parties politiques et du CNT.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 10:14, par sidzabda2012 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Le Ministre Barry même est une insécurité pour le déroulement optimal des élections car le mieux placé pour orienter toute élection au Burkina c’est la CENI(Me Barthlemy KERE) et non le MATDS. Cela est une immixtion donc inacceptable .Mr Barry le peuple n’est pas sortie pour l’organisation d’élections mais plutôt pour riz, du mil , de l’eau potable,la loi 013, l’énergie solaire, santé, éducation équitable et saine,sécurité sociale, justice équitable, l’impunité exacerbée..........Quand les OSC marche dans le sens de vos intérêt ça c’est légale mais quand c’est le contraire c’est des voyous c’est des déstabilisateurs , pourquoi n’utiliser vous pas ce même langage à l’endroit du RSP ? Mr Barry entant que militaire je vous laisse cet adage mooré pour réflexion "On ne peut pas être sur un arbre et vouloir coupé ses racines" à moins que ça ne soit un suicide

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 10:18, par Le Sage En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Mr le Ministre,
    C’est votre rôle que de mettre en garde ceux qui ……….
    Seulement il faudrait que vous sachiez que si votre gouvernement refuse d’augmenter le salaire des fonctionnaires à 200%, nous sommes obligés de vous demandez des comptes. Et au besoin, de ressortir la même machine qui a fait partir Blaise pour vous obliger à répondre :
    Avez-vous déjà entretenu une famille, vous vêtir dignement, vous déplacer pour être à l’heure au service, vous soigner et soigné vos enfants, payer le loyer et manger à votre faim avec un salaire de (115€) 75000Fr CFA ?
    Pouvez – vous nous dire comment vous – vous êtes débrouillés avec votre salaire de fonctionnaire pour économiser et devenir étant très jeune vous et Mr. le premier ministre des archis-milliardaires ?
    Comprenez donc qu’il y a au Burkina une injustice que la transition doit corriger sans délais.
    Augmentation des salaires de 200% Sinon, nous allons vous considéré comme des valets de Mr. Blaise Comparoré, des valets qui ont commis des crimes sous Blaise Compaoré, des valets couvre les crimes économiques commis sous Blaise Compaoré, des valets qui ne veulent pas libérer les fonctionnaires burkinabes de leur situation misérable et indécente.
    Augmentation des salaires de 200% Sinon Si les fonctionnaires ne peuvent pas vivre, comprenez donc qu’ils sortent pour manifester !!!!!!!!!
    Augmentation des salaires des fonctionnaires de 200%, Sinon……
    Le Sage

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 10:25 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Vous méritez ce qui est arrivé et ce qui va arriver.On ne tue pas un serpent sans enlever la tête ; mieux on les (le serpent et sa tête) enterre séparément pour éviter toute résurrection.Tout est dit.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 10:29, par yewou En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    bien dit mr le ministre mais vous devriez tout de suite arreter tous ces voleurs de la republique qui s’achetent des v8 sans aucune activités claires (ya les preuves) sinon tant qu’ils auront leurs argents stoqués dans les magasins ils vont chercher a depencer et c’est par la destabilisation

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 10:32, par LE MERCO En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    depuis que le BF est Haute Volta, cest la toute premere fois quon enleve un expatrié sur notre sol. vraiment plus rien ne sera comme avant. Vous allez petit à petit comprendre que le grand Blaise fut un grand dirigeant, 4 mois selema et nous sommes dans la clienlie comme ca. Jai peur pour le BF surtt avec des explosifs qui disparaissent avec un camion. Le MADTS doit demissionner immédiatement, il ne fou rien du tout ce peulh ; Merdalors

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 10:38, par maxwell2 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    peut-on pleurer nos martyrs et rire avec ceux qui les ont tués ? absolument pas. alors mettez au gnouf tous les accolytes de blaise : alpha yago, les 2 gilbert diendéré et ouédraogo,herman, ram, assimi, salif kaboré, tiao luc,... liberez les petits delinquants et enfermez ces requins.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 10:44 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Internaute 75, soit - disant "sage", quand les gens parlent de choses sérieuses, évitez de nous ramener dans le caniveau avec ce genre d’intervention, merci.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 11:02 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Mr le ministre, qu’attendez vous pour arrêter les fouteur de trouble ? vous les connaissez tous. Donc arrêtez vos discourt.
    Intentez une action en justice contre ces personnes et vous constaterez les résultats !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 11:03, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    - M. le Ministre, sans rancune ni animosité contre vous comme l’a déjà dit quelqu’un, nous les burkinabè n’avons plus peur des menaces, même pas celle d’un officier que vous êtes. Sous Blaise COMPAORÉ et son frère cadet, vous étiez tous ici mais complètement muets comme des carpes.

    Aujourd’hui nous vous demandons de faire la justice et la lumière sur leur gestion et de juger toutes les affaires pendantes du fait des militaires encore qui ont tué sous les mêmes COMPAORÉ. On continue toujours de vous attendre mais là encore RIEN ! Absolument RIEN jusque-là.

    Mieux VOTRE Premier ministre a encore, sous des menaces de ses collègues du RSP, servi le ’’Merci Papa’’. Et nous les travailleurs que gagnons-nous dans tout ceci. Les syndicats doivent exiger des 13èmes mois car vous avez suffisamment de l’argent pour donner des bonus aux soldats du RSP et RIEN pour les autres.

    Enfin Mr le Ministre, des gens viennent de vous défier en enlevant un expatrié roumain sur le site minier de Tambao. C’est sur ce terrain qu’on vous attend tous y compris les autres Colonels et Généraux candidats aux présidentielles, surtout les ’’élites’’ du RSP. On attend de voir ce que vous allez faire. Ce sont ceux-là qu’il faut menacer y compris les coupeurs de route.

    Sans rancune BARRY !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 11:13, par kouanou En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Bien dit internaute 76. Vous partagez intégralement mon point de vue. Depuis le début de cette transition j’ai toujours dit que c’était de la comédie, rien d’autre. Vous ne pouvez pas laisser les anciens dignitaires se pavaner tranquillement et penser que cette transition va aboutir. Impossible. Dans quel pays au monde a-t-on vu des anciens dignitaires d’un régime chassé par une insurrection populaire se pavaner et se livrer à des propos au delà de l’arrogance ? Je pense que tout se désordre qui s’installe, vous l’avez intégralement souhaité. Assumez !!

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 11:15, par le tonneur En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    LES PAYS PRODUCTEUR DE PÉTROLE ONT VU LEURS REVENUS DIMINUER DE 60% DU A LA BAISE DU PRIX DES HYDROCARBURES DANS LA MÊME PROPORTION !!!!!!!
    DONC MÊME A 500 FRANCS LE PRIX EST ÉLEVÉS !!
    TOUS EST CONFUS LA SONABHY VEND MAIS ELLE NE FIXE LE PRIX !!!!!!!
    QU’EST CE QUI EMPÊCHE LE GOUVERNEMENT A ENTAMER UNE ACTION EN JUSTICE CONTRE LA BANDE A COMPAORE !!!!!!!!!!
    LA RTB EST EN PASSE DE DEVENIR LA RTI VERSION GBAGBO CAR AROUNA KINDO M’A VRAIMENT DÉÇU HIER DE PART SA PARTIALITÉ
    AGISSEZ SUR LES INDICATEURS VOUS VERREZ LES MANIFESTATION VONT DIMINUER
    RESTONS MOBILISE PEUPLE DU BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 11:21, par insurgé du 30 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    QUELLE EXCLUSION ???? moi, je suis déjà prêt pour le respect des martyres du 30 oct, si le gouvernement est hésitant, qu’il se mette de côté et écouter leurs poussières, nous , on vous voulait depuis longtemps et maintenant qu’on a espoir qu’on se croisera un jour à l’occasion de l’incendie du CNT, à l’intention des militants du NAFA et des débris du CDP ET ADF RDA, si vous êtes des vrais hommes, s’il y’a des testicules entre vos jambes, sortez pour incendier le CNT, cette occasion est unique, nous allons vous neutraliser une fois pour toutes, si vous n’êtes pas des hommes, mais des lâches, fuiez ou cachez vous dans vos grottes comme vous l’avez fait les 30 et 31 oct 2014, ,le 07 avril 2015, ce sera la purge de la transition, je suis très impatient de rencontrer ces brûleurs de CNT ? bandes de lâches , de méchants, de vauriens, vomissures de la société, vous serrez réduits totalement au silence.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 11:44 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    mon frère tu na rien dit,fo aller apeller ton blaise il va venir gouverner,vous parler on dirait vous n’êtes mêmme pas a l’école,je suis desoler

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 11:46, par l’autre En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Internaute n°56 et autres anti Sagnon CGTB. Voyez vous, en voulant accuser Sagnon, vous lui donnez raison. Qu’a t’il dit ? ’’Il ne suffit pas de chasser Blaise, il faut voir plus loin((. Le plus loin aujourd’hui, c’est ça qui anime tout les jours la toile. A savoir que certains ténor politique devraient être exclus du jeu politique actuelle et que tous ceux qui ont volé l’argent public, mal géré ou volé les parcelles et autres biens et ont soutenu le régime, soient non seulement exclus mais mis à la disposition de la justice. Alors on aurait fait un grand pas en avant. Hélas comme on le dit : ’’Les hommes ont toujours été et seront toujours en politique les dupes naïves des autres et d’eux-mêmes, tant qu’ils n’auront pas appris, derrière les phrases, les déclarations et les promesses morales, religieuses, politiques et sociales, à discerner les intérêts de telles ou telles classes ( ou groupe d’intérêts)’’

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 12:17, par Megd’ En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Je me demande si les gens ont compris le sens de la proposition de loi que le CNT compte voter. Il n’est nullement question d’interdire un parti politique pour les compétitions électorales à venir, mais de tout simplement exclure certains acteurs politiques qui étaient vent debout pour la révision de l’art.37.

    Cela se justifie amplement car ces personnes sont comptable de la situation dans laquelle nous vivons en ce moment.

    Seriez-vous prêts à donner la main de votre cadette au petit frère du violeur de votre aînée ?

    Permettre la candidature des anciens dignitaires du régime Compaoré équivaut à permettre à Obouf d’écouler ses canettes de boisson périmée.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 12:18, par wendwaoga En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    A l’internaute 56 ; Bensaada.Vous perdez votre temps pour rien.Nous, militants de la CCVC ne manifestons pas pour Tollé Sayon ou toute autre personne mais pour la satisfaction de notre plateforme revendicative.Vous avez manqué d’honnêteté en ne reprenant qu’un point de cette PR.Je vous donne la minimale signée des différents responsables et des structures qui la composent.

    COALITION NATIONALE DE LUTTE CONTRE LA VIE CHERE, LA CORRUPTION,
    LA FRAUDE, L’IMPUNITE ET POUR LES LIBERTES (CCVC)
    (CGT-B – CNTB – CSB – FO/UNSL – ONSL – USTB- SAIB – SAMAE - SATEB – SBM- SNEAB – SNESS – SYNATEB – SYNATIC – SYNTAS – SYNTRAPOST – SYNAPAGER – SYNATIPB – SYNATRAD –SYSFMAB – SYNATEL – UGMB / ACAT–BURKINA – AECC –AJB –AS/KEBAYINA /FB –CODDE –LDLP –LIDEJEL –MBDHP –MBEJUS –ODJ – REN-LAC– SOCIAL/ALERT – UGEB)
    PLATE-FORME REVENDICATIVE MINIMALE
    I. MESURES URGENTES CONTRE L’IMPUNITE ET POUR L’ELARGISSEMENT DES LIBERTES
    1. Mandat d’arrêt international contre Blaise Compaoré et François Compaoré et mise aux arrêts de toute personne impliquée dans les crimes de sang et crimes économiques ; identification et saisie des biens et fonds détournés par les dignitaires du régime de Blaise Compaoré et prise sans délais de mesures nécessaires, en vue de recouvrer l’ensemble des fonds expatriés ;
    2. Vérité et justice pour Norbert ZONGO, Thomas SANKARA, Boukary DABO, les martyrs de l’insurrection et toutes les victimes de crimes de sang ; jugement et châtiment des auteurs et commanditaires de ces crimes et des crimes économiques, qui doivent être frappés d’indignité politique et électorale ;
    3. Audit des opérations de lotissement ; jugement des auteurs de pillage du foncier ; retrait des parcelles spoliées et leur réattribution aux victimes et/ou aux citoyens dans le besoin. Diminution, réglementation et contrôle des loyers ;
    4. Dissolution du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) ;
    5. Respect et élargissement des libertés individuelles et collectives : réintégration des travailleurs abusivement licenciés, abrogation du texte instituant les zones dites rouges et tous les textes liberticides.
    II. MESURES SOCIALES VIGOUREUSES CONTRE LA VIE CHERE
    1. Diminution significative des prix des hydrocarbures et des produits de grande nécessité tels que le riz, l’huile, le savon, le sucre, et contrôle de la qualité et des prix des produits ;
    2. Relecture de la grille salariale des agents de la fonction publique, de la loi 013 portant régime juridique applicable aux emplois et aux agents de la fonction publique, de la loi 027 portant régime applicable aux agents des collectivités territoriale et de la loi 028 portant Code du Travail ;
    3. Relecture consensuelle de l’arrêté conjoint n°2013-195/MEF/MFPTSS du 30 mai 2013 portant procédures de traitement et modalités de liquidation de la retenue pour fait de grève ;
    4. Mise en œuvre des engagements pris par le gouvernement relatifs d’une part au check-off et son élargissement au privé et au parapublic, d’autre part à l’organisation des élections professionnelles ;
    5. Suppression de l’IUTS sur les primes et indemnités servies aux travailleurs du privé et des établissements publics et parapublics de l’Etat ;
    6. Création d’emplois décents et stables pour la jeunesse ;
    7. Suspension du système LMD en attendant de réunir les conditions de sa mise en œuvre. Augmentation du taux de l’aide et son élargissement à tous les cycles d’enseignement ;
    8. Prise de mesures adéquates en matière d’infrastructures et d’équipements, de ressources humaines, de gestion des carrières du personnel, du contenu de l’enseignement dans le cadre du transfert du préscolaire et du post primaire ;
    9. Prise de mesures urgentes en faveur des travailleurs ayant perdu leur emploi du fait de la destruction de leur entreprise lors de l’insurrection.
    Fait à Ouagadougou, le 18 mars 2015
    Pour la Coordination nationale, le Bureau :
    P/ Le Président
    Bassolma BAZIE
    Secrétaire Général/ CGT-B
    P/ Le 2ème Vice-Président 1er Vice-Président
    François de Salle YAMEOGO Chrysogone ZOUGMORE
    Secrétaire Général /SYNATEB Président- MBDHP
    Rapporteur Rapporteur Rapporteur Chargé de finances
    Guézouma SANOGO O. Guy OUEDRAOGO Patrice ZOHINGA Claude WETTA
    Président - AJB SG/CSB Président -UGEB S. Exécutif– REN- LAC

    Nous sommes des militants responsables et non des griots à la solde de la transition ou de certains partis politiques.
    Vous pouvez poursuivre votre mission de pourfendeur patenté mais vous n’y pourrez rien.
    Ceux qui sortiront le 08 avril savent que c’est pour une cause juste.Et si cela est contre vos intérêts égoïstes, tant pis !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 12:24, par kys En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Il faut faire attention à ces soient disant défenseurs de droits des Burkinabé ils veulent nous débarquer dans l,abîme. comme ils ne sont responsables de rien ils diront encore ce sont les autres qui sont responsables. nos problèmes étaient là au temps de Blaise. ils ont passé tout leur temps dans d,interminables négociations sans rien. maintenant à la moindre occasion ils claquent la porte. ils ne sont pas prêts à la moindre concession, ils ne sont plus prêts à la négociation. ils se disent des victimes. ils savent ce que,il faut faire mais refusent de jouer aucun rôle. l,histoire ne ment pas, elle nous révélera ce que vous cachez. ce n,est pas comme cela que nous qui avions lutté contre la dictature de Blaise compaore voudrions être défendu. pourquoi voulez vous l,échec de la transition ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 12:34, par kid En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Bonne mesure prise par le gouvernement.TTout mon soutien et mes encouragements. Sinon la chienlit risque de s installé. Prendre des mesures appropriées pour faire face a toutes manifestations anti transition.
    Du reste la transition était sur le bon chemin dès les début avec la suspensions de certains partis. Oui a la suspension de ceux qui ont joué un rôle actif dans les évènements du 30 et 31 octobre. Courage.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 12:39, par Norbert SANKARA En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Heureusement que la transition tire à sa fin sinon une dictature allait s’installer à la Sékou TOURE qui voyait du complot partout pour envoyer mourir ses opposants au camp BOIRO. KZB (KAFANDO, ZIDA, BRRY) voient un complot dès que le vent de la liberté souffle sur une feuille. Regardez les nominations. Si ce n’est pas un co-religionnaire, c’est un militant du MPP ou les deux en meme temps. Aucun gouvernement de la Haute-Volta au Burkina-Faso n’avait jamais fait de la sorte. Le CNT veut aussi exclure des burkinabè aux elections comme si le peuple sera absent pendant les elections. Toute exclusion ne doit se faire que par le peuple lui meme à travers les urnes. S’il ya derapage la transition sera la seule comptable par sa volonté de voir le MPP au pouvoir en 2015 au detriment de l’ancienne opposition que salif DIALLO avait réduite à sa plus petite expression. Travaillons donc à réunir et non diviser car la transition et ses OSC suivent les pas de l’ancien régime et meme font pire et ainsi elles risquent non pas de provoquer une autre insurrection mais un chaos total si les responsables se laissent guider par leur instinct plutôt que leur raison.
    DIEU SAUVE LE BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 12:41 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    quelque chose de bizzare ! Le ton de dame Lopez quend elle faisait sa déclaration ! Elle se croit investie d’une autorité alors que personne ne la connait. Ce qui trouble le plus c’est qu’elle a fait un message dans lequel on retrouve pratiquemment les mêmes éléments que dans celui du MATDS ! Je conclu que c’est effectivement des OSC à la solde de certains responsables de la transition.
    Elle aurait été maligne même qu’elle laisserait le MATD faire son message et eux ils viendraient 2 jours après comme s’ils se sont inspiré de ça mais non Mme a parlé même avant le Ministère ! Pitoyable !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 12:45, par SIDNOMA En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Internaute n°78, sache que c’est ton "grand Blaise" qui était le parrain de ceux qui ont kidnappé l’expatrié.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 12:56 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    @INTERNAUTE 36, UN PEU DE RETENU NE TRAITER PAS LES REPRESANTANTS DE L’ÉTAT DE MISÉRABLES. LES SERVICES DE SECURITE TRAVAILLE POUR STABILISER LE PAYS TOUT ENTIER POUR CE FAIRE LES RG ET LES AUTORITES DECONCENTREES SONT A L’OUEVRE POUR DETECTER TOUTE TENTATIVE DE DÉSTABILISATION. MAIS JE RECONNAIS QUE LE MATDS DOIT ABSOLUMENT BALAYER SA PROPRE MAISON, IL FAUT UN CONTROLE APPROFONDIS DES STRUCTURES, DES GOVERNORATS AU DIRECTION S CENTRALES SURTOUT CELLE QUI ONT ETE DISSOUTES. Il Y A PAS EU DE MESURES CONSERVATOIRES AVANT LES PASSATIONS DE SERVICES DONC IL Y A EU PILLAGES ET DILAPIDATION DE RESSOURCES. CERTAINS ONT CONFONDU BIENS PUBLICS ET PRIVES. L’INSPECTION DES SERVICES A DE LA MATIERE POUR TRAVAILLER.L’ASCE AUSSI.CE N’EST QU’A CE PRIX QUE SE MINISTÈRE DE SOUVERAINETÉ VERRA SON BLASON REDORÉ.ATTENTION A LA COMPLAISANCE CAR PARMI LES CHARGÉS DE MISSIONS IL Y A PLUS D’UN QUI SONT MOUILLÉS.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 13:06 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Il n’y aura pas d’exclusion ici ou alors vous incluez tous ceux qui ont eu à bosser de façon très proche avec Blaise pendant au moins 10 ans.
    Quitter le système en janvier 2014 et vouloir jouer aux saints pire en travaillant à exclure les autres c’est malsain et ça ne marchera pas.
    Je le repète entre un Simon, un Rock ou un Salif et un Djibrill Bassolé qui a le plus travailler à l’enracinement du projet de modification de l’article 37 ? Personne n’a jamais entendu Bassolé en public et même en privé défendre ce projet. Au contraire chaque fois que les médias l’interrogeaient sur ce sujet il tenait un langage de sagesse pour dire que Blaise ne fera rien qui puisse nuire au Burkina, tout ça pour amener Blaise et sa suite à comprendre que le projet n’est pas bon. On entend dire il fallait qu’il démissionne ! Pourquoi devrait-il faire comme tout le monde du moins comme ceux qui ont démissionné ? Si les démissions pouvaient faire changer le projet c’est au moment où les Simon ont quitté que ça devait changer car c’est eux qui ont travailler à murir ce projet. Bassolé en restant dans le gouvernement a rendu plus service au peuple que ceux-là qui cherchent aujourd’hui à l’exclure.
    En fait RSS ont raison de craindre de monsieur car ayant été le Ministre de la Sécurité il connait tout leur coups tordus dans le système Compaoré et ils savent que sur le terrain de la campagne les choses vont se savoir puisque Bassolé va certainement dévoiler certaines choses pour les besoins de la cause.
    Aujourd’hui des soi disant député qui ont goûté aux sous se laisse entrainer aveuglement par leur Président sans niveau qui croient que le moment est venu pour eux de mener ce pays comme ils l’entendent. Quelle compétence avez-vous (le malheur dans ces genres de situations ceux qui connaissent ne sont même pas écouter).
    Nous vous disons donc niet pour ce plan taillé sur mesure. Laissez les Burkinabè choisir qui ils veulent à travers les urnes. Votre plan machiavelique ne marchera pas. Pas la peine de crier à la destabilisation ! Ce refrain est trop connu ! Soyez tout simplement honnete ça suffira à préserver notre cher Faso du chaos !
    Que Dieu sauve le Burkina ! Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 13:08, par indiga En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    il est tout à fait normal et logique que des individus qui ont manqué de se former spirituellement, intellectuellement et ou physiquement durant 27 ans de règne continuent de penser la polique comme un moyen de subsistance. Malheur à ceux dépourvu de toute connaissance et d’aucune stratégie à mesure de contribuer au développement. Les valeurs universelles, très important.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 13:09, par atèh En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    "déclare qu’à partir de la date de diffusion du présent message, il sera procédé à l’interpellation de tout individu ou tout groupe d’individus qui se serait rendu coupable de troubles à l’ordre public, d’atteintes à la sécurité des personnes et d’atteintes à la sûreté de l’État"
    Monsieur le Sinistre, déclarer de façon honnête et explicite l’état d’exception. Là, le peuple (dont tout le se réclame à tors ou à raison) vous pendra à témoin. Que ces Mangeurs Citoyens comprennent aujourd’hui leur immaturité et amateurisme politique pour avoir comploter avec ces BIDASSES. Sinon comment comprendre ces menaces tout azimut quand des "petit gens" honnêtes demandent à ce qu’on améliore leurs conditions de vie. Messieurs les TRANSITIONNAIRE (mot pas reconnu), faudrait-il aliéner notre survie quotidienne à la transition sous prétexte que sa principale mission est l’organisation des élections "partiales et parcellaire". Voila tout un gouvernement qui se mute en CENI.

    Je parie le vrai changement est à rechercher.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 13:19, par atèh En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    "déclare qu’à partir de la date de diffusion du présent message, il sera procédé à l’interpellation de tout individu ou tout groupe d’individus qui se serait rendu coupable de troubles à l’ordre public, d’atteintes à la sécurité des personnes et d’atteintes à la sûreté de l’État"
    Monsieur le Sinistre, déclarer de façon honnête et explicite l’état d’exception. Là, le peuple (dont tout le se réclame à tors ou à raison) vous pendra à témoin. Que ces Mangeurs Citoyens comprennent aujourd’hui leur immaturité et amateurisme politique pour avoir comploter avec ces BIDASSES. Sinon comment comprendre ces menaces tout azimut quand des "petit gens" honnêtes demandent à ce qu’on améliore leurs conditions de vie. Messieurs les TRANSITIONNAIRE (mot pas reconnu), faudrait-il aliéner notre survie quotidienne à la transition sous prétexte que sa principale mission est l’organisation des élections "partiales et parcellaire". Voila tout un gouvernement qui se mute en CENI.

    Je parie le vrai changement est à rechercher.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 13:21, par Le Peuple En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Vous les sales CDPistes et autres alliés aux esprits revanchard. Si votre champions Blaise était vraiment fort, il n’aurai pas fuit en plein midi. Gaspiller à volonté l’argent que vous avez volé au peuple, mais si nous ne prenez garde, vous n’aurez même plus le temps de fuir.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 13:30 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    commencez par declarer et publier vos biens.seulement apres vous pourrez parler de vos interet egoistes et ego-centriques.
    abandonnez vos intentions de "et" et de "ou" une bonne fois pour toutes ; et laissez le peuple souverain decider.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 13:40, par MOREBALLA En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Vous dites bien toutes les personnes ayant prôner la modification de l’article 37 seront exclus. Rock Marc Christian KABORE est le premier à être exclu et le reste viendra. Il sera trop facile de mettre en chantier la modification de A37 et de ne plus si reconnaitre par la perte des privilèges. Si aujourd’hui il est dit que Rock et Simon ont fait leur mea-culpa, qui des dignitaires de l’ancien régime en a pas reconnu leur faiblesse d’appréciation ? Est antidémocratique, ce mot a été vulgarisé par Rock lui, du haut du temps de sa toute puissance politique. Il nous appartient de lire l’histoire sans passion, ni haine. Messieurs de la CNT n’allumez point un feu qui vous consumera en premier. Le président de la CNT est communément reconnu comme un aigri, un revanchard, un méchant ; c’est pourquoi lors des élections couplées il n’a recueilli moins de 50 votants. Triste histoire politique pour qu’un qui préside une assemblée dite populaire imbue de la grande puissance de la légitimité. Mr Sy prêtez attention au cours des évènements de proximité dont vous êtes invités et que vous prenez part, ceux qui vous pensent rêver ou assister à une comédie inédite, voici la raison pour laquelle vous rire lors de vos apparitions.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 13:49, par MOREBALLA En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    La notabilité coutumière et religieuse doivent se saisir de la question des exclusions afin d’arrêter ce feu à la poudre avant que ne soit trop tard. Mieux vaut prévenir que guérir, n’est ce pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 13:49, par Pionnier En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Que mon peuple est aveuglé...pourquoi tant de haine, d´exclusion ,d´hesitation et de pannique.Blaise est parti et son gourvenement.La transition est installé.Mais allons a L essentiel.cherchons a poser les bases d une vraie democratie pour que les erreurs du passé ne se repetent.pourquoi laissons ns focaliser sur deux points c´est à dire les membres de l anciens regimes et le rsp comme une fois les cmptes regles avec ces deux elements sera le paradis.A l allure ou vons les choses comment le prochain president qui sera elu pourrra gouverne-le pays.Tous ces leaders poliques ont tous été ds le gouvernement de Blaise.la haine produit tjrs la haine.Nul n est parfait et ce ne sont pas des reglements de comptes qui apportera lapaix que ns tous ns avions besoin construire notre Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 14:07, par Amadou En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Bien chers Burkinabe !
    Proposition :
    - on dissout le CNT
    - On dissout le gouvernement ;
    - on dissout le RSP
    - On dissout l’armée (ils ont été au service de Blaise)
    - On dissous l’ administration publique (combien de fonctionnaires de certain ministères sont ils encore propres),
    - On dissous certain marches ,trop de commerçants véreux
    ......la rue va gouverner, les grands savants des maquis et autres grains de thé vont gouverner.
    QUAND MEME...Il faut que ceux qui ont le ont simplement Le BAC sachent qu’une vision politique c’est autre chose qu’une dictée question......
    Blaise est parti, mais combien sommes nous dans l’administration publique a rouler dans des voitures que dix ans de nos maigres deniers ne peuvent pas acheter ?
    combien sommes nous dans le milieu des affaires a grossir dans la malversation.
    Ceux qui prétendent fièrement être sains et le revendiquent font uniquement preuve sois de mauvaise fois, d’amnésie ou font montre de leurs limites cognitives.
    Il n’ ya ni noir , ni blanc.
    L’honnêteté (incluse dans Burkindi) nous interpelle a procéder de façon humble mais efficace :
    - Il n’ya pas de gagnant, Blaise est parti, mais a quel prix ?
    - Le MPP a soutenu l’article 37 pendant combien d’années ?
    - La société traditionnelle avec ses pseudo chefs équilibristes, populiste et souvent véreux (mais ça on dit pas deeeee)
    POUR LA PAIX AU FASO :
    - AUCUNE AUTORITÉ N’A DE LÉGITIMITÉ POUR DECIDER QUOI QUE CE SOIT DE SÉRIEUX (REGARDONS DANS LES RÉTROVISEURS) ;
    - L’EXCLUSION DE CETTE FAÇON RELÈVE DE L’ ANARCHIE ET D’UN MAUVAIS RÈGLEMENT DE COMPTE ENTRE DES VAINQUEURS AIGRIS QUI PRENNE LEURS FANTASMES POUR LA RÉPUBLIQUE.
    - RECONSTRUISON NOTRE APPAREIL JUDICIARE, FESONS CONFIANCE EN NOTRE ARMEE ET SURTOUT SOUTENONS LE MORAL DE CES VAILLANT HOMME QUI AU PRIX DE LEUR VIE NOUS DEFENDRONS, ALLONS A DES ELECTIONS LIBRES SAINE ET TRANSPARENTE SANS EXCLUSION ARBITRAIRE CAR LE PEUBLE FERA LE CHOUIX NON ?
    VOUS AUSSI REGARDEZ AUTOURS DE VOUS CEUX QUI FONT BIEN ET VOUS COPIEZ, OUBIEN ?
    TOI FONCTIONNAIRE LAMBDA QUI PASSE LE PLUS CLAIRE DE TES WEEKEND A PICOLER, TE CROIS LUCIDE ? C’EST CA QUE LE FASO VEUX ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 14:36, par l’autre En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Internaute 56. Vous ne faite que montrer que SGNON avait raison en disant qu’il ne suffit pas de faire partir Blaise. Si cette phrase avait été bien comprise, aujourd’hui on serait pas là a s’entredéchirer sur qui prendra part ou non aux élections. Mais dans tout l’histoire rattrape toujours ceux qui par raccourcis pensent qu’ils sont arrivés à destination. Méditez un peu cette citation mes chers ’’révolutionnaires’’ ’’Les hommes ont toujours été et seront toujours en politique les dupes naïves des autres et d’eux-mêmes, tant qu’ils n’auront pas appris, derrière les phrases, les déclarations et les promesses morales, religieuses, politiques et sociales, à discerner les intérêts de telles ou telles classes’’

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 14:42, par moussa En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    On va les enfermer, Djbril Bassole et tout les anciens dignitaires du regime compaore. Ya en mare. Monsieur le ministre nous le vrai peuple ne veut meme pas sentir les anciens gars du CDP et autres. Donc arreter les, et on vera quel rat va sortir pour parler de Djibril et autres. S’il sont en prison vous ne verai meme plus d’ecrits sur Fasonet parlant de leur bien !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 15:35, par neekré En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Intervenant 105, Amadou, malgré ces envolées lyriques acrobatiques, il faut dire que tu n’arrives pas convaincre. Pendant 27 ans des personnes qui ont BAC+...n ont pillé, assassiné, vole. Le peuple les a fait partir. Il faut avoir le courage de redresser les choses. Même si le fonctionnaire lambda est corrompu, ce n’est pas une raison de mettre a la tête de notre pays des individus sans fois ni loi qui au lieu de travailler a juguler et comabttre la corruption vont l’encourager. Il nous faut mettre des gens qui peuvent s’engager pour le bien être du pays et non des personnes fatalistes qui viendront nous dire" on ne peut rien changer, tout le monde au faso vole". J’espere que vous m’avez compris.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 16:43, par l’inquisiteur En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Internaute 103. je ne connais pas les identités de tous les internautes mais y a t-il des responsables politiques ?. N’est ce pas nous qui nous entre déchirons pour des leaders dont nous ne sommes pas sûr que une fois élus ils seront des exemples ? l’exemple du CNT en dit long. Analyser les messages la quasi totalité est divisée en deux. des « pour et des contre ». Pire certains s’évertuent dans des injures comme si c’est des personnes qu’ils connaissent bien. N’est ce pas une haine fortuite ?. Après ces exemples, on s’étonnera qu’on vive une guerre civil un jour ou que certains responsables traversent à vive allure les rues pour aller chez le moro. C’est pourquoi je dis laissons les chefs religieux en paix. Changeons nous même de comportement.
    Que dieu préserve le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 16:46, par Yalm-daogo En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Peuple n’ayez pas peur.Toutes les bonnes communautés(chrétiens, musulmans,protestants animistes ; coutumiers...),Internationales(France,Etats-Unis,Allemagne,Russie,Chine,Japon,,les Arabes...) et les Institutions Internationales (FMI,Banque Mondiale...)sont avec le Peuple vrai du Burkina.La Transition souffre certes mais elle va marcher clopin- clopant jusqu’au jour de l’élection.Oui il faut reconnaitre que la Transition a péché au début sans s’attaquer aux vrais problèmes du peuple,mais il faut l’aider à finir son mandat.Nous étions contre Blaise pour son fameux article 37 et il est parti.Maintenant si ZIDA et KAF veulent la paix il faut fournir aux Forces Républicaines(Gendarmerie,Police et Militaires) pour des enquêtes en vue d’interpeller les fauteurs de trouble.Sinon nous on a pas de problèmes entre nous.Ce sont les hommes politiques indélicats qui nous fatiguent.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 16:57, par lat5 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    ce qui est dit. ce qui doit être fait le sera aussi. ya fohi

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 16:59, par SOME En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    N°11 a tout dit« Tchrrrrrrrrrrrrrrrrr !!!!!! Et vous pensez que le peuple va vous regarder semer indéfiniment le bordel ? » j’adore ! Vraiment ils nous prennent pour des couillons !!! J’apprecie de voir que mes compatriotes ne sont pas du tout dupe e ce qui se trame au burkina leur cher pays qu’ils ont arraché aux mains de ces vautours qui sont revenus nous le voler par derriere et maintenant ils menacent car ils voient que le peuple e veut pas se laisser trainer al4abbatoir tel un agneau sacrificiel facon jesus christ.
    C’est plus que la panique chez ces gens. Ils sont prets a tout faire pour instaurer la guerre civile. On les aura de toutes facons.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 17:04 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Pendant qu’on y ait pourquoi ne pas ajouter un article qui exclut les villes et villages qui n’ont pas manifesté contre la modification de l’article 37 les 30 et 31 octobre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 17:16 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    les internautes se réveillent pour créer une tempête dans un verre à moitié vide. Pourquoi s’exciter si ce n’est les mêmes qui bâillonnaient le peuple sous Compaoré ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 18:28, par Tonnerre- Le-Vrai En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    A toi qui est en train de voler mon nom Tonnerre, pardon, un peu d’ honnete. S’ il te plait, laisse mon Pseudo et cherches- t’ en un autre. Toi aussi ? Tu n’as meme pas assez d’ imagination pour te degoter un pseudo ? Je ne juge pas tes idees mais pardon, ne vole pas e pseudo des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 18:33, par warba En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Chers messieurs de la société civile,si vous ouvrez plusieurs fronts d’exclusion qui va toucher le CDP,l’ADF,le NAFA ;le NTD et l’UBN vous deviendrez une minorité et c’est vous qui risquez de detaller en cas de coup dur.Certains qui disposent de Kalash enterées dans leur cour ne se laisseront plus surprendre. Laissez le code en l’etat et laissez le peuple sanctionner dans les urnes.N’engagez pas le pays dans un climat de mai1983.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 18:37, par yamsoba En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    face à la lâcheté des autorités de la transition vis à vis des ex ténors du parti du sang qui font tout pour mettre le pays à genoux sur le plan économique ( paralysie des entreprises, sites miniers, services, électricité...), sécuritaire( libération de camions pleins d’explosifs, kidnappings) et sanitaire (pénurie d’eau potable, inoculation de grippe aviaire), je suis sûr que les patriotes vont transformer l’insurrection en une véritable révolution. le Burkina a plus que jamais besoin d’un régime autoritaire patriotique et éclairée.
    à quand l’arrestation d’adolphe tiao ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 18:45, par yamsoba En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    à ceux qui parlent d’exclusion si vous êtes vraiment pour l’inclusion, permettez donc à blaise de venir terminer son mandat et se présenter aussi

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 22:02 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Internaute 11 fait attention pour ne pas perdre ton âme avec des déclarations pareilles. Les protestants sont aussi des burkinabé. Il suffit d’entendre un seul nom sur 10 de quelqu’un de cette religion et on crie au scandale..... Continuez, votre maître le diable vous perdra assurément. Celui de DOnsin dont tu parles là il est un économiste de formation avant de passer par l’ENAM et il est titulaire d’un M2 en management international. Quand vous ne connaissez pas les gens ce n’est pas la peine de jeter des pierres pour soulager vos rancœur et jalousie. Pour toi viendra un jour Inch’Allah

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 22:20, par MOREBALLA En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Mr BARRY poursuivez la recherche d’autres attelages pour les élections de 2015 autre que Rock. Autant d’autres et pas des moindres affirment avec certitude et conviction que Rock sera à KOSYAM en octobre 2015, nous pouvions vous assurer que le MPP pourrait gagner les élections, mais pas Rock. Nous n’avions rien contre sa personne. Le pire reste à venir pour les militaires de la transition après Janvier 2016.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 00:28, par sagesse En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Vive l’ARMEE dans son ensemble pour qu’il règne la paix et l’ordre dans ce pays de débiles mentaux. Vraiment les dieux sont tombés sur la tête.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 02:43, par sidsaya En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Bonjour la dictature.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 05:26 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Vous allez menacer qui ici ? Allez déclarer vos biens d’abord ensuite on verra. Respecter quoi ? Et vous respectez-vous la charte que vous avez d’ailleurs participé à rediger ?
    En tant que militaire vous menacez les civils et quand le RSP tousse vous courrez vous refugier chez un civil. C’est une cabale tout ca Barry et on vous voit venir. La fermeté est un pretexte pour eliminer et mettre votre candidat en place nous le savons tous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 05:32 En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Vous avez exclu la diaspora, maintenant vous excluez des individus, et des partis. Vous operez des arrestation arbitraires. Finalement il reste quoi ? que vos gars pour participer aux elections. C’est quelle democratie ca ? Le burkinabé n’est pas dupe et ne saurait accepter une telle fortaiture.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 07:23, par Amadou En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Internaute 108, merci d’avoir réagi a mon propos, cela dénote du fait que mon propos avait un certain sens a votre entendement.
    Tout en me réjouissant de cela permettez-moi de noter votre lecture assez superficielle du fond.
    Heureusement la conclusion de l’internaute 109 vient me réconforter.
    “Le changement vrais c’est en nous-mêmes’’.
    Si vous faites partie de ces niveaux bac qui se prennent pour des agrégés en sciences politiques, vous êtes pardonné car vous ne savez pas ce que vous faites.
    Je me permets de vous instruire d’avoir la nature de proposer des solutions plutôt que d’accuser les solutions de ceux qui on l’intelligence d’en avoir de ne pas être pratiques ou même d’être ‘’acrobatiques’’.
    Le Burkinabe c’est nous, les dirigeants sont issus de notre sein, une fois de plus :
    - n’ayons pas d’aigreur acide ;
    - ayons des ambitions nobles, grandes et surtout “HONNETES’’ ;
    - EN DEMOCRATIE C’EST AU PEUPLE DE CHOIR et en la matière il est indispensable de respecter ce peuple mature et responsable car ni le CNT, ni le gouvernement de transition ne sont légitimes, car n’émanant pas du choix souverain de ce people.
    La violence et l’unilatéralité ne sont en général que le fait d’esprits simplistes qui se rêvent en penseur.
    En soit cela n’aurait pas eu d’intérêt pour moi si vos choix n’exposaient pas ma descendance.
    NOUS N’ALLONS EXCLURE PERSONNE, nous ferons juste en sorte d’avoir des INSTITUTIONS CREDIBLES ET FORTES.
    Vous dites, je cite :’’ Même si le fonctionnaire lambda est corrompu, ce n’est pas une raison de mettre à la tête de notre pays des individus sans foi ni loi qui au lieu de travailler à juguler et combattre la corruption vont l’encourager’’.
    En cela vous décidez allègrement de négliger l’effet de la corruption devenu endémique , soit vous faites partie de ces gens-là, soit vous êtes bien naïf, car il est connu de tous la citation suivante ”tout peuple mérite son dirigeant’’, pour te l’expliquer simplement ,vu que vraisemblablement tu n’as jamais eu le temps de potasser sur la question…Il ; n’y aura jamais de démocratie si vous pensez qu’il y a petite et grande malversation .En fait ,a tout leader véreux correspond partisan vulnérable(avidité ,ignorance, perversité, unilatéralité, passion, instinctif, voire animal)
    Enfin ne prenez pas vos rêves pour de la réalité, car vous semblez connaitre le leader qu’il faut pour le Faso et comme par hasard tu es bien place pour écarter ceux qui en ton entendement simpliste, mais combien autoritaire ne font pas l’affaire.
    Bien cher Mr X, si c’est une démocratie, c’est au peuple souverain de décider, et pour cela ne faisons pas de chasse aux sorcières.
    Je vous invite à plus de maturité et plus de profondeur dans l’analyse.
    Enfin chaque chalenger a sa propre catégorie a méditer.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 08:31, par Le Fatotchiè En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Monsieur KOUADIO ; les terroristes se sont toujours baladés dans notre pays sans être inquiétés surtout qu’ils avaient à leur tête un certain Blaise COMPAORE et bien sécurisés par un certain Gilbert Diendéré et qui sais-je si le Général MAE (DBY) n’était pas lui aussi leur ambassadeur ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 08:55, par Sagesse En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Il ne sert point de menacer, passons à l’action en interpellant tous les contrevenants qui veulent mettre à mal notre patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 09:02, par Konki-béogo En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Attention à la poutre dans l’œil du Gouvernement !... L’ultime combat qu’entendent livrer les autorités de la Transition contre les renégats incorrigibles de la république apparaît salutaire et mérite d’être appuyé par le peuple conscient. En même temps, le Gouvernement doit courageusement se libérer de certaines tares qui lui sont chevillées au corps. Ainsi, il lui faut cesser de faire inutilement le lit des frustrations en assurant de façon trop visible la promotion de certains Burkinabé sur la seule base de leur appartenance à ce qu’il faut bien appeler la "filière protestante". Dernière illustration en date parmi tant d’autres : au nom de quoi le Directeur général de la CARFO, sitôt "débarqué" le 28 janvier 2015 de son poste qu’il a occupé pendant près de huit ans, a-t-il pu être "rebombardé" le 25 mars 2015 "Coordonnateur du Programme socioéconomique d’urgence du suivi de la Transition (PSUT), relevant du Premier ministère, si l’on exclut sa chapelle religieuse ? Comme dirait l’autre, il faut absolument "QUITTER DANS ÇA" !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 12:46, par L’alternateur En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Il faut que nous allions vers un référendum express car cette assemblée d’insurgés ne nous représente pas et ne se représente pas

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 13:20, par LOMPO En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    Je salue tous les PATRIOTES, le succès de l’insurrection a été notre partage...
    Il reste que le CDP, ses acolytes ADF/RDA, UBN, NTD et tout le reste ; n’avaient pas de candidat à part le déchu à la veille de la victoire du PEUPLE. Maintenant qu’il est vaincu, hypocritement, pour perpétuer votre pagaille, désordre, vous trouvez des candidats outres votre dieu. Il doit avoir honte de vous. Et un digne, intègre, BURKINABE ne se comporterait pas de la sorte... Vous auriez pu dire à votre dieu de ne pas s’entêter, proposer un autre candidat, et là vous n’aviez pas à tenter de modifier la constitution, et vous auriez fait NOBLE JOB pour le BURKINA, lui, ne serait en belle famille ; et surtout ces MARTYRS seraient là avec nous, construisant notre cher PATRIE ... C’est la DÉMOCRATIE.
    Vous vous souvenez de vos propos ! alors, vous devriez dire, comme notre candidat est chassé, nous n’avons plus un ... On a nettoyer et vous voulez vous coucher les premiers... KATOIN YEEEEEEH !
    KA KAA DEH !

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 15:52, par jhon En réponse à : Situation nationale : Le ministre de la sécurité met en garde contre les atteintes à la sûreté de l’Etat

    internaute 125 verbiase creux vous ne mystifié plus personne c’est du vent.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés