Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

dimanche 5 avril 2015 à 18h18min

Réunis à Ouagadougou, des jeunes qui soutiennent la candidature de Djibrill Bassolé à la présidentielle à venir, ont affiché leur détermination à contrer toute velléité tendant à instaurer « l’exclusion ». Et ce, au regard des derniers développements de l’actualité au sein du Conseil national de la Transition (CNT) où le Code électoral révisé pourrait être adopté avec des dispositions de nature à écarter certaines personnalités sur la base de critères qui n’épargnent pas l’ancien ministre et militaire en disponibilité, Djibrill Bassolé. C’était dans l’après du samedi 4 avril 2015, dans la salle de conférences du Conseil burkinabè des chargeurs (CBC).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

Une salle pleine comme un œuf – par des jeunes en majorité – où devraient avoir, à partir de 14h, des échanges directs entre le futur candidat Djibrill Bassolé et ses partisans. Mais ces derniers apprendront que M. Bassolé a pris un vol spécial – à 11h, donc quelques heures avant l’ouverture des échanges - pour aller répondre à une sollicitation de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).
C’est du moins, ce qu’a annoncé Adama Kiéma, le leader des jeunes qui appellent Djibrill Bassolé à candidater à la présidentielle d’octobre prochain. Ceci étant dit, M. Kiéma a salué la mobilisation et a remercié les jeunes pour avoir fait un « choix intelligent ». Le choix de quelqu’un qui, foi d’Adama Kiéma, « n’a jamais soutenu la modification de l’article 37 ». Le choix de quelqu’un qui a la maîtrise parfaite et de l’appareil d’Etat et de la sécurité sous menace terroriste.
Pour Adama Kiéma et ses camarades, Djibrill Bassolé est « l’homme de la situation » du Burkina Faso. Son exclusion de la course à la présidentielle par un quelconque texte ou par une quelconque institution, n’est donc pas, selon eux, acceptable. Pour eux, « le seul juge, c’est le peuple ». Et ce peuple doit pouvoir émettre son jugement en l’autorisant ou lui refusant la direction de la destinée du pays des Hommes intègres.
Déjà, lesdits partisans donnent l’impression d’être convaincus de la victoire de leur candidat. Du reste, le sourire aux lèvres, Adama dira à plusieurs reprises, « Allons aux élections ; allons seulement ! », bien entendu avec Djibrill Bassolé parmi les candidats.
Djibrill Bassolé candidat à la présidentielle du 11 octobre 2015, Adama Kiéma et ses camarades disent mettre tout en œuvre pour qu’il en soit ainsi. Dans ce sens, ils ont entrepris de rencontrer des autorités morales – en commençant par le Mogho –Naaba dès la fin de cette rencontre du 4 avril – pour les inviter à intervenir dans le sens ainsi affiché. Dans la même dynamique, ils ont annoncé une manifestation au CNT le 7 avril 2015 pour empêcher le vote du Code électoral qui, selon eux, exclut de potentiels candidats comme Djibrill Bassolé. « Nous n’allons pas nous laisser faire ; l’exclusion, nous n’en voulons pas », a martelé Adama Kiéma. Et d’ajouter, « Il faut que tous les fils et filles de ce pays soient sur un pied d’égalité par rapport aux élections à venir », pour « un Burkina qui rassemble tous ses fils et filles ».

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 avril 2015 à 18:31
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Merci bien NAFA, on avait tendance a croire que le Burkina Faso appartenait a un groupe de personne qui decide qui peut et qui ne peut pas se présenter. Le Burkina Faso est pour tous les Burkinabés, et il y aura point d’exclusion ICI ! Respectons le fait que les doirts des peuples a disposer d’eux meme, et si le peuple a une bonne maniere de se prononcer se sera democratiquement par voie d’urnes. NOus allons votés qui nous voulons, donc arreter de vous amusez avec du feu les CNTIstes...En tout cas, gare a vous ! Il faut essayer pour voir, la deuxieme insurection qui se prepare ! ATTENTION

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 18:33
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Comment definit- on" n’ avoir jamais soutenu la modification de l’ article 37" ? Ce n’est meme pas suffi de n’ avoir as soutenu la modification scelerate de l’ article 37. C’est mieux de l’ avoir sur- tenu comme il est clair que le Bala Citoyen, l’ ex CFOP l’ ont sur- tenu. Si Blaise avait reussi a niquer le peuple avec sa pine de canard, dans quel camp serait Djibrill aujourd’ hui. Il tente de faire la commission de son toujours eternel boss mais il va voir. Quand on t’ envoie, faut savoir t’ envoyer meme si tu es general d’ operette forme a Bookai.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 18:38
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    " Il faut que tous les fils et filles de ce pays soient sur un pied d’égalité par rapport aux élections à venir », pour « un Burkina qui rassemble tous ses fils et filles ».
    C’est vrai. Ceux qi ont tue comme ceux qui n’ ont pas tue. Ceux qui ont vole les milliards au peuple comme ceux qui n’ ont pris aucun franc ; ceux qui on detourne notre or comme ceux qui detournent toujours notre or comme ceux que l’ or mange comme ceux qui mangent l’ or. Ouais, l’ age d’ or du Burkina -Fasson est arrive. Meme ceux qui ont vole et depouille ce pays, laissez - les ils vont acheter les consciences avec le produit de leur vol. Au nom de la cohesion sociale.Apres ils vont aller se confesser mais en gardant toujours le fruit de leurs rapines et en ne confessant aucun crime, surtout, en ne regrettant rien.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 19:03, par kabvla
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Vous étiez oú quand Blaise était là ? Ou bien Bassolé n’existait pas. Pour quelques francs empochés . On vous connait bien. Vous n’avez pas honte et vous n’etes pas dignes de parler du Burkina car votre dignité vous l’avez perdue. Khuurrrr !

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 19:38, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Quelqu’un peut il dire à M. Kiema que la règle d’égalité devant la loi souffre de (nombreuses) exceptions selon les cas ?

    Certains citoyens, en raison de leurs actes, perdent leurs droits civiques et ne peuvent plus voter ou être éligibles pendant un certain temps (voir à la MACO). D’autres, en raison de leur profession (magistrat, militaire, ...) souffrent de limites à leur liberté qui se déclinent en impossibilité d’occuper certaines fonctions, de se présenter aux élections, etc...

    Enfin, dans le cadre de la dissuasion des tripatouillages constitutionnels, la loi fondamentale Burkinabè fait de l’atteinte à la constitution le plus grand crime, pendant que l’union Africaine prévoit l’exclusion des élections pour ceux qui se seront rendus coupables de telles actions.
    Ce n’est donc pas des individus ou une institution qui veut exclure des gens, mais la loi et ces mêmes personnes qui ont voulu empêcher l’alternance en posant cet acte.

    Du reste, en signant la charte de la transition, qui énonce clairement ces exclusions des organes de la transition, l’ancienne majorité a bien montré qu’elle comprenait et acceptait cette exclusion temporaire et son bien fondé. Visiblement, une fois la situation calmée ils veulent exiger de revenir aux affaires dès maintenant aux élections de 2015. Alors ?

    Maintenant, si M. Kiema veut en venir au défi de la mobilisation, sans un regard en arrière de ce que M. Hassimi Kouanda a essayé en vain de faire avec bien plus de moyens en 2014, qu’il le dise afin qu’on répète ensemble les 30 et 31 Octobre devant le CNT pour le persuader, si besoin en est, de ce que la majorité ne pèse pas en leur faveur, et que Ouaga ce n’est pas Abidjan.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 19:40, par Dadi
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Adama Kiéma, je te demande de te retourner en Cote d’ivoire pendant qu’il est temps sinon tu risques de le regretter. espèce d’instrumentaliser.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 19:41, par rokia
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Seules les urnes sont habilitées a exclure des candidats. J espère que la transition n est pas venue pour créer des députés de seconde zone. Attention au neo politiciens ( Auguste Barry, Zida , Sy Cherif, Ibriga ...) revanchards qui veulent détruire le pays . Attention

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 19:48, par SH
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Bien-sur que chacun défend sa bouffe,Dieu seul sait ce que Adama KIEMA a empoché et continue d’empocher,le fait de galvaniser des troupes dont au fond de lui même sait que BASSOLE ne sera pas président en 2015.
    BASSOLE sait que lui même ne pourra pas être preseident en 2015,il a encore du temps pour se preparer comme MAHAMMADU BUHARI, c’est à OUAGA,à BOBO et dans son village qu’on le connait.
    BASSOLE cherche d’abord à te faire connaitre dans le Burkina réel.
    Si non de ma part BONNE CHANCE(GOOD LUCK) meme si GOOD LUCK n’est pas de ton coté.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 19:49, par lemaitre
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    si ya exclusion nous allons voter pour personne. en france et ailleurs, la famille le pen à tjrs parler au hasard mais jamais exclus. le faso doit aprofondir sa democratie. si chaque groupe doit tailler le code electoral à sa mesure c’est desolant et nous qui avons tjrs soutenu l’oposition nous serons decu.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 19:50
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Si le CNT fait ça, il signe directement son arrêt de mort. Et pourtant, je suis contre la candidature de Djibril Bassolé et je ne voterai pas pour lui. Le Citoyen

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 20:02, par Nabiiga
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Aujourd’hui, c’est vous qui mettez en garde la nation alors qu’il n’y a même pas 4 mois, Djibril était aux côtés de Blaise dans son forfait et base besogne de modifier l’article 37. L’avez-vous mis en garde ? A-t-il levé un seul doit, lui Djirbil, pour dire à Blaise ouvertement et non pas surnoisement, que le projet était dangereux ? A-t-il fait savoir à Blaise qu’il y a au Faso des gens mille fois mieux qualifié, mille fois démocrates, mille fois apte à négocier la paix dans la sous région, mille fois mieux à gouverner que lui et que c’était temps qu’il s’en aille pour laisser la place à ces gens ? L’ a-t-il fait ? Nous demeurons inlassablement à votre écoute pour savoir pourquoi il a suivi Blaise jusque la dernière heure de son règne et pourquoi nous ne devons pas le mettre dans le même panier que son mentor. Nous attendons également que vous nous donniez le garanti que Djirbil, comme Blaise avant lui, ne se mettra pas à modifier certains articles de notre constituion une fois au pouvoir. Qu’est-ce qu’il y a à prouver qu’il ne le fera plus, puisqu’il a déjà fait. Quant aux peuple du Faso, nous avons la preuve qu’on ne peut pas lui faire confiance quant à la modification éventuelle de notre constitution une fois au pouvoir. Vous, acolytes et apologistes de la modification, vous n’en avez pas.

    Écoutez, nous avons chassé Blaise ; le faisant, nous avons chassé ses acolytes à commencer par Djibril. Si le peuple vote pour Roch il le fait pour son courage d’avoir osé dire la vérité à Blaise, de s’être indigné de l’arrogance ; et Djirbil, peut-on dire la même chose de lui, et vous osez nous mettre en garde. Le CNT est la voix du peuple, nous ferons exactement ce qu’il décidera. Ce ne sont pas vos menaces qui changeront la donne. Si vous êtes si aptent à mettre en garde, vous devez commencer par menacer Djibril lorsqu’il soutenait la modificaiton de l’article 37 dans un premier temps. Voilà !

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 21:04
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    M. KIEMA semble être un anarchiste. Qui mettez - vous en garde ? Y a t il une disposition qui sera violée si la loi excluant certaines personnes étaient votée. Cette exclusion s’inscrit dans le fait que m. BASSOLE était membre et pas des moindres du dernier gouvernement et de ce fait il doit tout de même des explications à ce pays après la signature de la réquisition de l’armée par le PM. Nous ne pouvons pas nous laisser berner à ce point pour permettre à un personne qui a figuré dans ce gouvernement de diriger le Burkina Faso après cette forfaiture. Vos mises en garde n’ont pas lieu d’être.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 21:08, par Nuée
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Votre menace se retournera contre vous. Après avoir subi durant 27 ans la forfaiture de blaise compaoré et de ses ouilles, le peuple est désormais décidé à prendre son destin en main. Rien ni personne, surtout pas les bourreaux d’hier ne pourront l’intimider dans sa marche glorieuse vers l’avenir radieux....Venez, on vous attend !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 21:11, par Sabi
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Des prisonniers en sursis qui lancent un avertissement à un peuple mature qui a pris son destin en main. C’est seulement au Burkina qu’on voit ça. Mais Dieu ne dort pas. Si Blaise a fui à midi ce ne sont des débris qui vont nous effrayer car ce qu’un verre plein n’a pas pu faire ce n’est pas un verre brisé en mille morceaux qui le fera

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 21:29, par alois
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Zida et son oreillard veulent bruler le pays. Ca coute quoi de les laisser aller aux élections quitte à battre campagne contre. Je ne suis pas pour bassolé que je ne voterai jamais. Mais l exclure n est pas admissible. Juste par respect du droit

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 21:31, par SErieux
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    1- Bon, encore un president voyageur... C’est dans ca que Blaise avait abandonne son peuple pour repondre aux diverses sollicitations de mediation. Djibril, meme President, continuerait a voler pour les mediations. Nous voulons d’un president qui se consacre SURTOUT au bien etre de son peuple mais pas seulement au rayonnement international de son pays pauvre.
    2- On ne peut pas etre sur le meme pied d’egalite. Les meme partisans de Bassole sont ceux qui soutenaient qu’il fallait aller aux urnes dans le cadre du referendum trop sur de leur machine a corruption electorale. Aujourd’hui encore ils s’activent pour que le vote de la diaspora ait lieu pour mettre en branle leur machine de fraude. Ensuite, ils veulent nous faire croire que Blaise et son entourage seraient contre la candidature de Bassole. Et pourtant, sa campagne sera finance par ces derniers qui ont besoin d’un des leurs pour assurer leurs arriere.
    On sera sur le meme pied d’egalite en 2020 quand la justice aura fini son travail. Ceux qui seront blanchis pourraient se presenter.

    3- Vous voulez empecher le vote du nouveau code electoral en manifestant devant le CNT ? Dites que vous voulez bruler le siege du CNT a votre tour. Vous nous trouverez sur votre chemin. J’invite les jeunes a sortir massivement pour proteger le CNT contre ces vautours.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 21:45, par Inoussa
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Si Djibril Bassolet n’a jamais soutenu la modification de l’article 37 de la constitution, pourquoi vous vous inquiétez ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 21:55, par KAPY
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Pardon ! Djibril Bassole ne veut meme plus se presenter. Laissez le monsieur se preparer pour les prochaines echeances. Vous le desservez en voulant bloquer le vote de la loi pour un home. Ne confondez pas l’empechement de voter l’article 37 CONTRE un homme et ce que vous voulez faire.

    Au lieu de laisser l’interesse parler vous jouez aux porte paroles. C’est un homme de qualite mais vous l’entrainez dans vos betises. laissez le gerer les problemes de la sous-region

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 22:01
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Allons.seulement pas de exclusion

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 22:02, par YIRMOAGA
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    La mise en garde des partisans du Gal, lesquels ? L’exclusion sera violente avec les partisans du GAL.n’étant plus chef militaire, même s’il l’était, cela constitue une menace ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 22:07, par delacroix
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    certains réfléchissent-ils avec leurs...?ceux qui prétendaient qu’il n’y avait personne en dehors de Compaoré pour diriger ce pays trouvent aujourd’hui quelqu’un de présidentiable ?si le ridicule tuaient !mais bon,inclusion oblige.Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 22:14, par oran
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Arrêtez de pomper l’air car vous avez soutenu la modification de l’article 37. Vous êtes mal placés pour nous donner des leçons de démocratie. Vous devez vous repantir avant tout. Arrêtez de nous menacer car la colère du peuple n’est pas tombée.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 22:42, par Yac
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Nous avons dit non a la modification de l’article 37, nous avons chassé Blaise et tous ses tripatouilleurs les 30 et 31 Octobre, nous avons mis en place une transition jusqu’aux prochaines elections. Ce que nous ne tolererons pas une seconde est que cette transition soit pris en otage par des groupuscules manipulés par ceux qui ont été chassés hier. Transition ne signifie pas pagaille. Le gouvernement doit etre ferme.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 22:52, par sama
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    après la cote d’ivoire un autre Kiema allume la mèche au Burkina . mes cher compatriotes s’il yang le feu chez nous personne ne va nous accueillir car vous savez ce que nous avons fait chez nos voisins.alors prudence

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2015 à 23:09, par wendwaoga
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Si le CNT doit renoncer au vote de lois salutaires pour la Nation toute entière à cause d’un groupuscule de personnes affamées et achetées par l’argent volé au contribuable burkinabè, qu’il démissionne.L’entêtement de ces candidats militaires envoyés par Blaise à se présenter...ne présage rien de gai pour le pays.Heureusement que le texte sera voté par le CNT.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 00:08, par saho
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Je ne suis pas affamé mais je crois fermement que seule le juge peut déchoir des Burkinabés de leurs droits civiques,pas le CNT, à moins que celui-ci ne soit un tribunal d’exception déguisé ! et si c’est le cas,en tant qu’institution d’exception,il est illégitime et doit être débouté !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 00:11, par biriki
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    La nouvelle arnaque du faso (nafa) cette loi sera votée et votre gendarme ne sera pas candidat et il n’y aura rien sous le ciel du faso !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 00:11, par wedaga
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    SVP, le texte ne vise pas un individu. Si votre leader se retrouve dans une position d’exclusion, alors il le sera. Le CNT ira jusqu’au bout et on verra ce que vous allez faire à la Nation. Il n y a pas d’homme de la situation au Burkina. Depuis combien de temps Djibrill est au pouvoir ? Qu’a -t-il fait de particulier. Quand le moment viendra qu’il soit candidat, il le sera, pour l’heure, il est out !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 00:30, par siiniguetba
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    C’est la peur de certains candidats d’affronter des adversaires capables de gagner la présidentielle que toutes ces manigances ont lieu sinon je ne vois pas pourquoi on va dévier de la charte et de la constitution pour aller chercher des problèmes ailleurs. Les gens oublient hier et c’est parce qu’ils sont toujours en vie que ces dérives voient le jour. Nous sommes dans quel pays où ya lapagille comme ça. Chacun se lève et veut choisir son adversaire pour affronter lors des votes. C’est quelle démocratie ça ? On ne peut engager une compétition au cours de laquelle on change les règles du jeu. Laissez les gens aller aux élections et on verra sinon le CNT risque de créer une autre crise à cette allure-la

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 01:21, par terminator
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    le CNT doit exclure bassolet des élections bien vrai qu il ne peut pas gagner les élections mais par principe sanctionner ceux qui ont accompagnes le soutien de l article 37 sinon quelqu un d autre tentera de recommencer demain les achetés de djibril calmez vous si la loi est voté on verr&a ce que vous allez faire même Blaise a fuit djibril va le rejoindre s il a la chance.le pays prime par rapport aux intérêts d un groupuscule qui fait la politique de l estomac.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 01:57, par DIODZA
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Ce Adama KIEMA doit savoir que :
    1) Le CNT a été mis en place par le peuple insurgé pour le representer. Le CNT doit voter ce texte car il émane des aspirartions du peuple. Et il le votera, n’en déplaise à Adama KIEMA.
    2) Djibril Bassolé ton candidat, je suis désolé, mais saches qu’il n’est pas un digne officier comme tu le chantes tous les jours. Où était-il quand Blaise Compaoré forçait la main du peuple ? officier de son état, de surcroît un officier de la gendarmérie, Djibril BASSOLE n’a pas eu le courage de dire à Blaise Compaoré d’arrêter son braquage constitutionnel. Non seulement qu’il a manqué de courage, ce qui n’est pas digne d’un officier, mais aussi il a accompagné Blaise Compaoré dans son projet machiavélique, car ne dit-on pas, qui ne dit rien consent ? stp ! Arrête de nous chanter de manière irréfléchie que Djibril Bassolé est un bon officier . Un officier ,ca ne rime pas avec la lâcheté. Et d’ailleurs, je veux savoir comment il est devenu Général ? Car il a lui même déclaré avoir fait plus de 15ans loin des questions militaires. Son galon de général est un galon de complaisance et de recompense pour services rendus à Blaise et François Compaoré.

    3) Tous ceux qui ont soutenu la modification de l’article 37 ne doivent pas prendre part aux élections du 11 octobre. En termes claires, M. Djibril Bassolé ne doit pas prendre part aux elections. car, Bassolé Djibril était le ministre des affaires étrangères du gouvernement Tiao qui a siégé le 21 octobre 2014 pour demander à l’assemblée nationale de modifier l’article 37. Donc, que Bassolé se calme.
    N’est ce pas ce Bassolé qui, dans l’intention de détruire l’opposition à l’époque, rétirait les passeports diplomatiques des valeureux et dignes hommes politiques de l’opposition ? A-t il lui-même rémis son passeport à qui de droit ?
    Bref : Djibril Bassolé doit être exclu et il sera exclu des élections car il est un officier militaire, ancien ministre d’état du gouvernement ayant souteu et demandé la modification de l’aricle 37.
    NB : si Adama Kiema et sa bande essaient de toucher à notre CNT, c’est en Côte d’Ivoire ils suivront nos élections à la télé. Fais attention, on est à ouaga, essaie et tu verra.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 02:24, par crair voyant.
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Je suis un acteur politic et staticien au USA.si vous ne voulez pas de probleme,eviter l’exclusion et laisser tt le monde aller au election.cest pas a la veille des election que vous allez voter un code electorale pour discriminer certaines personnes.on a vu ce.que cela a causer ailleur.je met le CNT en garde.laisser tt le monde aller aux elections.le peuple tranchera.sino vous payerai les pot casses vous.meme.si vs ne me croyer pas.courage.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 02:59, par Louti
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Je n’ai pas connaissance du contenu du projet de loi soumis pour délibération et possible adoption par le CNT mais je voulais simplement dire que je crois que ceux qui sont sortis les 28, 29, 30 et 31 Octobre 2014 avaient identifié clairement les responsables de la situation. Le Burkina est vraiment un cas particulier car ce sera la première fois qu’une insurrection se solde par l’absence claire de responsable et tous se remettent à compétir comme si de rien n’était !!!!!.. C’est contre qui était dirigée l’insurrection ?
    L’inclusion dont il est question à mon sens ne signifie pas que les bourreaux et les suppliciés doivent devenir des parents à plaisanter !! D’ici qu’ils ne demandent la candidature de Blaise Compaoré !!!!!!
    Après le 3 Janvier 1966, feu Maurice Yaméogo a été déchu de ses droits civiques et politiques et maintenant pour une révolte plus grande et plus vaste, la transition traine sous couvert de l’inclusion, à mettre nos bourreaux au pas. Pour ceux qui avaient démontré leur politique pendant plus ou moins 27 ans nous ne croyons plus à leur capacité de nous montrer du nouveau d’une part et d’autre part nous connaissons leur capacité de tripatouillage des élections. La décence veut qu’ils se taisent et observent ce que d’autres pourraient faire pour faire avancer les choses dans le pays mais l’insolence dont ils font preuve dans les médias nous indique que beaucoup d’entre eux rêvent les yeux ouverts.
    Laissez le Mogho Naba tranquille car les conseils n’ont pas manqué à Blaise Compaoré mais il s’est entêté et vous en vivez les conséquences.
    J’espère que les membres du CNT ne sont pas intimidables de cette façon et n’auront pas besoin d’internement pour voter une loi de ce genre qui est un minimum !!

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 04:13
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Le Pr Bado Laurent a clairement indiqué que d’autres portes de l’enfer vont s’ouvrir au Burkina. En voici les prémices.... La déclaration de Wendwaogo ne présage rien de bon. C’est exactement le même entêtement que Baise, Assimi, François et Yoda. Mais qui va sauver le Burkina autre que le RSP que ces fous des OSC réclament la dissolution à cor et à cri ? Le pouvoir rend fou et dingue. Le pouvoir absolu rend absolument fou et dingue. Le régime de Baise Compaoré l’a démontré. Le CNT est sur le point de nous le prouver par A+B. Bonjour le chaos et la chasse à l’homme dans une insécurité absolue à la rwandaise. Il ne faut pas sortir de sciences-po Paris pour voir le chaos qui va s’abattre sur notre pays si le CNT vote cette loi discriminatoire et qui veut exclure d’office certains partis ou certaines catégories de personnes. Je n’ai jamais cautionné les dérives du pouvoir de Blaise Compaoré et de son frère François. Vous verrez et direz, une fois de plus que je vous avais prévenu. Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 06:15, par moussa
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Qu’il aille se faire voir ! Djibril a ete envoye par Blaise on ne le veut pas. Qu’il attend en 2020.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 07:09
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Si le Cnt doit doit se jouer les légitimes, les super hommes et en se comportant comme des hommes intègres alors qu’ils pillent, sherif en tête, l’argent du contribuable, donc il n’a qu’à voter et on va voir la suite ! De toutes ces bandes (membres du cnt, membres du gouvernement etc.) qui est légitime pour exclure un Burkinabè de la course à Kosyam ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 07:36, par chapité
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Votre parti pris est tellement évident que ce forum ne représente rien d’autre qu’une manipulation au profit de ceux qui vous avaient trouvé des postes à l’extérieur

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 07:57, par max
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Kiema FEDABC et son cobeau Gérard N sécrétaire adjoint de la fedabc ancien protocole au service de blaise compaoré pendant 20 ans tous des rapaces qui ont peurs de perdre leurs avantages. je vous conseille de partir gérer l’hôtel du beau père.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 09:21, par Danton
    En réponse à : que le texte soit voté

    Que les militaires qui veulent être candidats démissionnent de l’armée ou se mettent en retraite de l’armée

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 10:07, par verity
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Vous n’ étiez pas là les 30 et 31 0ct,on vous attend le 07 au CNT.Cher Kiema,il faudra être à la tête de la manifestation et non à distance.le peuple conscient du BF vous répondra à la hauteur de vos attente

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 10:14, par rayim
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    voyez vous c’est les meme terme que vous avez utiliser pour bruler le pays.
    Votre bassole est un grand mécreant , depuis l’OR DE NIANGOLOKO qui a toujour une fuite en avant pour evité la justice.
    Il ne peut pas se presenté ici , le pays a des regles .

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 11:02, par le che
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Laissez ces gars du CNT persister dans leur folie.S’ils franchissent le rubicon,nous prendrons nos responsabilités.On connait chez eux et leurs familles.Ils vont regretter d’avoir voter une telle loi.Du calme pour le moment.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 11:26, par Lui
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Ca me faire rire quand j’entends ces groupuscules minoritaires menacer la majoririté des Burkinabe qui veut qu’on vote cette loi pour rendre ineligibles ceux qui ont soutenu la modification de l’article 37 qui a causé la crise que nous vivons avec des morts. Si vous n’avez pas pu resister aux manifestants lors de l’insurrection populaire quand votre Dieu irremplacable Blaise etait le chef des militaires, ce n’est pas avec la fuite de Blaise que vous pouvez inquiter quelqu’un. Nous voulons meme que vous essayez et on va profiter une bonne foi pour terminer le job que nous avons commencé le 30 octobre.

    Quelques mois seulement de perte de pouvoir et vous souffrez comme ca.Et les autres qui ont vecu ca pendant 27 ans ? Sans compter ceux qui n’ont pas eu la chance de virvre (comme on vous l’a accordé de maniere genereuse apres les 30 et 31) parce que tués (Oumarou Clement, Norbert Zongo, Thom Sank ...). Vous penser etre les seuls à aimer le pouvoir et la belle vie ? Pleurez du sang si les larmes ne suffisent pas, on va vous exclure pian ! Si vous n’etes pas pas d’accord, venez on va s’affronter si les 30 et 31 qui etaient juste des phases d’echauffement ne vous ont pas servi de lecons.Nous meme c’est ca on cherche depuis là et yavait pas occasion !

    La charte de la transition est claire : ceux qui ont soutenu la modification de l’article 37 ne peuvent pas se presenter à ces elections presidentielles or Djibril Bassolé et Yacouba Ouedraogo etaient dans le gouvernement qui a proposé le projet de loi visant à modifier l’article 37 sans s’opposer. C’est quoi vous ne comprenez pas ?? Vous voyez que ce n’est pas une question d’exclure des militaires, cette loi concerne aussi les civils qui etaient dans le gouvernement !

    En plus c’est vous meme qui aviez dit que si ce n’est pas Blaise vous n’avez pas de candidat capable de diriger le Burkina Faso, donc tirez les consequences si vous avez unpeu de dignité ! Vous n’avez pas honte, pendant que vous vous dites des grands militaires, vous avez attendu que des civils à main nus (en plus des enfants) aient le courage d’affronter Blaise et le faire fuire pour que vous revenez pour retrouver soudainement des capacités pour diriger le Burkina Faso. Vraiment ca fait pitié !

    Ou bien comme par souci d’inclusion et de reconciliation on a pas poursuivi et arreté tous ces gens au lendemain de l’insurrection que vous vous excitez. Si on l’avait fait, ils seraient plutot occupés à se defendre devant la justice qu’à penser à etre candidat à la l’election presidentielle ! La Cote d’Ivoire que vous prenez comme exemple, labas les vainqueurs ont emprisonné les tenors du regime vaincu et dechu !

    Je pense meme que les autorités de la transition vous fait du bien (pour votre securité) en votant cette loi sinon moi je ne vois pas où au Burkina ici vous allez battre campagne ici en toute securité. C’est mieux d’attendre sagement en 2020 !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 12:35, par bob
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    PEUPLE du burkina l’heure est grave les partisans du désordre veulent le chaos ,levons nous comme un seul homme et barons leur la route ,on verra qui est plus fort que qui dans ce pays ! si c’est le peuple qui a vomi les bonzes de BLAISE (qui ont le sang de de 27 ans et le sang de nos martyrs sur la conscience) ou ces bonzes et leurs racailles sans scrupule qui aura le dernier mot ! rendez-vous demain au CNT DU PEUPLE .

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 13:43, par Wembret
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Adama kiema , j’ espere que tu seras de la partie aussi. faut pas flatter les enfants des gens et rester chez toi. je viens le 07 avril pour toi. Tout ceci est LA FUTE DE L’OPPOSITION SI ELLE AVAI PRIS SES RESPONSABILITES DES LE DEBUTS EN ARRETANS DES VAS NU PIEDS DU CDP TOUS SES VERMINES ALLAIENT REFLECHIR PAR DEUX FOIS AVANT DE MENACER LA TRANISTION. JE PENSE QUE C’EST L’OCCASION POUR NOUS DE VENGER NOS 30 DISPARUS DONC CAMARADE RDV LE 07 DEVANT LE CNT POUR Q’ON EN FINISSE. ON NA PAS EU PEUR DE BLAISE LE GRAND VAMPIRE ET FRANC MASON VOUS PENSEZ QUE C’EST DJIBRIL QUI NOUS FAIT PEUR ON VOUS ATTEND.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 15:09, par Alexio
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Mr Djibril ne sta pas plus qualifier pour etre un candidat presidentiable. Ces connivences avec l ancien dictateur le rend poureux.Son appartenance a la Franc-maconnerie une secte qui menance les droits des peuples pour les interets coloniaux de la France.
    Lisez dans Wikistrike.com

    Nous voulons plus ceux la meme qui ont fait rever Blaise Compaore de rester au pouvoir a vie.Les Hermann et autres charlatans politiques qui n avaient pas d ambitions propres pour la conquete du pouvoir a la presence de la ancien dictateur. Hemann disait qu il avait financer de ses propres poches tous les couurriers de la probagande du front de republicain. Sans nous deposer la preuve de cette Source mal acquise.

    Le Burkina fas doit tourner sa page sinisttre de son histoire par le toiletage pur et simples de ses politicards qui ne sont rien que des mafieux politiques.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 16:11, par Norbert SANKARA
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Internaute n°18 vous demandez aux jeunes de la NAFA de laisser BASSOLE parler au lieu de jouer les porte-paroles ? C’est bien dit. C’est justement ce qu’on demande aussi au CNT de laisser le peuple s’exprimer au lieu de parler en son nom. Et l’expression du peuple c’est par les urnes qu’on le saura. Le peuple est majeur et éclairé contrairement à ce que croit le CNT. Sinon il n’allait pas sortir pour que des gens se retrouvent par leur seul gymnastique au CNT pour se sucrer et prendre les populations pour des attardées mentales.
    DIEU SAUVE LE BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 17:44
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Ne nous pompez pas l’air. L’exclusion n’a pas commencé aujourd’hui :
    Qu’avez vous dit de l’exclusion humiliante de votre champion Blaise ?
    Qu’avez vous dit de l’interdiction faite aux membres de l’ancien gouvernement et parlement de participer aux organes de la transition ?
    Qu’avez vous dit de la suspension du CDP, ADF/RDA et FEDAP/BC ?
    Rien.
    Ou bien vous oubliez que nous sommes toujours dans la période post-révolution ?
    Il n’y a pas de révolution sans exclusion !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 17:48
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Et nos 30 martyrs que vous avez exclu de la VIE ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 19:23, par PASS
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Il est déconseiller de rendre une loi rétroactive.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 21:23, par le peuple.
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    CNT le peuple vous soutient. La loi reste la loi. Nul ne peut empêcher le CNT d’exercer la loi. Que ceux qui soutiennent l’ancien regime sachent que la vengence du peuple ne tardera pas à refaire surface. Si des gens ont attendu 27 ans pour esperer être president ce ne sont pas ces macaques qui ne feront pas preuve de patience. Il ya des élections en 2020. ils doivent se preparer pour ça. Qu’ils sachent que leur mentor blaise compaoré ne sera jamais accepté ici au pays des hommes intègres. Il a été vomis en plein jour et le restera ainsi jusqu’à la fin de sa vie.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 22:17, par djideni
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    CES GENS VOULAIENT DONNER QUINZE ANNEES DE PLUS A BLAISE COMPAORE .ILS PEUVENT ETRE CANDIDATS QU’EN 2030.ILS N’ONT QU ’ATTENDRE CA NE TUE PAS

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2015 à 22:53
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    J’avais conseillé a Djibrill Bassolet qu’il ferait mieux de se tenir a l’écart de ces débats. Il n’y gagnera rien du tout. Par contre il va nous compliquer la vie avec cette initiative. Vraiment dommage pour ce pays ....

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 09:29, par Eric de KOURIA
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Si le Général Djibril Bassolé (Idem pour le Général Gilbert Diendéré) avait pris ses responsabilités en décembre 1998, en claquant la porte au régime du président Blaise Compaoré par une démission tonitruante et brillante,...s´il avait pris ses responsabilités bien avant les 30 et 31 octobre 2014 en déclarant publiquement ne pas soutenir la révision de l´article 37 de la constitution, si enfin il n´avait pas joué à l´équilibrisme, ce Monsieur aurait été un candidat très sérieux aux futures élections présidentielles. Mais hélas...il y a tellement de si dans ce débat que la seule et unique conclusion logique est qu´il ne sera jamais président du Faso. (Ou du moins pour l´instant difficilement). Il jouera certes un rôle national ou international, il aura des responsabilités nationales ou internationales, il sera certes une personne ressource peut-être, mais il est encore loin, très loin de Kossyam ! Il n´a pas choisi clairement le camp du peuple au moment où il fallait prendre une décision forte ! Et cela est bien dommage pour un homme si compétent, mais si malheureusement utilisé pour le défunt régime. Notre Général de Gendarmerie n´est pas tout simplement un bon tacticien, ce qui du reste pour un militaire est surprenant ! S´il rêvait du pouvoir, il devrait savoir depuis longtemps, que le président Blaise Compaoré ne le lui accorderait pas ! Alors il aurait dû partir depuis longtemps, comme les Rock et les Salif l´ont fait ! Mais garder un mutisme incompréhensible et inexplicable, et subitement vouloir faire croire aux Burkinabè, qu´il était contre la révision de l´article 37, est tout simplement inacceptable. Le général Djibril Bassolé n´a qu´à s´en prendre à lui même. Ses partisans n´ont qu´à prendre leur mal en patience. Les Burkinabè soutiendront toutes les lois qui seront votées au sein du CNT. Vos milliards et vos tintamarres ne serviront à rien ! On ne devient pas subitement président par ce qu´on est milliardaire. La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons !! N´en déplaise à nos détracteurs !!!
    Eric de KOURIA .

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 10:31, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Internaute 42 : Il n’est pas sage de menacer l’intégrité physique des autres en se cachent derrière l’anonymat d’internet. Si vous étiez majoritaire, cela se serait vu lors des contradictions et manifestations en 2014, et surtout les 30 et 31 Octobre. Vouloir imposer son avis minoritaire par la violence et la menace fait partie des comportements qui ont fait perdre le pouvoir à l’ancien régime. Visiblement, aucune leçon n’a été tirée. Mais à ce jeu, vous avez plus à perdre que les députés de la transition.
    N.B. : Il n’y a rien de plus simple avec les réseaux informatiques que de retrouver un internaute même sous anonymat, ce qui peut se justifier quand cette personne profère des menaces.
    Internaute 50 : Voter une loi en Avril pour des élections prévues en Octobre, ou voyez vous de la rétro-activité ? Pour votre information, aucune candidature n’a encore été reçue par la CENI à ce jour, rien n’a commencé. C’est pourquoi il faut éclaircir les conditions de la compétition maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 13:33, par Ablasse Boncaoré
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    Chers amis, permettez moi de vous écrire ces quelques lignes pour enrichir un peu le débat.
    Si aucun burkinabe ne doit être exclus comme candidat aux prochaines élections au Burkina, pourquoi ne pas alors faire appel à François Compaoré pour qu´il revienne battre sa campagne ? Pourquoi menez vous ce combat pour amener l´ombre de Blaise Compaoré au Pouvoir ? Si vous êtes spirituellement sincères, vous devriez réclamer la candidature de Djamila, comme un philosophe de Bobo nous l´avait déjà conseillé. Vous déposez l´original pour aller chercher la copie ? Soyons conséquent dans nos démarches. Merci de réfléchir ensemble.
    Ablassé Boncaoré

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2015 à 14:15, par Inoss
    En réponse à : Présidentielle de 2015 : Les partisans de Djibrill Bassolé mettent en garde contre « l’exclusion »

    c’est de cette manières que les CDPistes réagissaient à propos de la modification de l’article 37 tout en voyant la vérité. les partisans de Bassolé ne voient que leur intérêt mais non celui de la nation.c’est normale qu’il soit exclu.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés