Mouvements de protestation tous azimuts : Yacouba Isaac Zida appelle au calme

jeudi 2 avril 2015 à 07h26min

Mes chers compatriotes

Mouvements de protestation tous azimuts : Yacouba Isaac Zida appelle au calme

La transition politique que vous avez mise en place, après l’insurrection populaire, s’est donnée pour mission de conduire le pays vers de nouvelles institutions démocratiques et crédibles, dans la paix et la concorde nationale.Pour ce faire, elle n’a ménagé aucun effort pour respecter les libertés, les droits de l’homme, se fiant ainsi au civisme de tous. Dans ce contexte, nous notons avec satisfaction qu’après des décennies d’autocensure, les langues se sont déliées, les yeux se sont ouverts sur les abus et les dérives d’un système de gouvernance, qui s’est enraciné dans notre pays et dont nous n’avons pas encore fini de solder les comptes.

En effet, les turpitudes du régime précédent n’ont pas seulement conduit à l’insurrection héroïque de notre Peuple et causé des martyrs pour lesquels une journée d’hommage est prévue. Elles ont aussi laissé notre pays exsangue, non seulement du point de vue social et économique mais aussi du point de vue des valeurs citoyennes.

Mais alors que la Transition s’efforce d’assainir ce passif qui lui a été imposé, d’autres travaillent à annihiler ces efforts.
Mes chers compatriotes
La tournure prise par les évènements ces derniers temps, à travers des mouvements de grèves désordonnés, des revendications intempestives, qui n’ont de corporatiste que de nom, des occupations des lieux de travail, des entraves à la liberté de circuler, indique clairement que l’on veut empêcher le Gouvernement de travailler et, à terme, les élections de se dérouler.

Certes, dans une société démocratique, les revendications sont légitimes. Mais elles doivent s’exprimer dans le respect de la loi, afin de ne pas nuire à la liberté des autres. Confondre le droit de grève avec un droit à l’anarchie, le droit de critiquer avec un droit d’injurier ou de diffamer, c’est se méprendre sur le sens profond de la liberté. Pendant que le Gouvernement de Transition s’emploie à rassurer et convaincre les investisseurs de rester ou de venir s’installer dans notre pays, pour le bénéfice de notre jeunesse en quête d’emplois, certains de nos concitoyens ont entrepris de saper ces efforts en installant un climat d’anarchie, comme pour défierouvertement l’autorité de l’Etat.

La dernière illustration de ces dérives inacceptables est sans conteste celle qui a conduit à la quasi paralysie de l’activité de transport à l’intérieur et aux frontières de notre pays et de l’approvisionnement des centrales thermiques de la SONABEL, avec des dommages incalculables ; ou encore celle qui a conduit à des occupations illégales d’usines de brasserie, à la prise en otage d’un secteur stratégique de notre économie dans le but de satisfaire des revendications égoïstes, dont certaines sont manifestement surréalistes.

Convaincu que le dialogue social est loin d’être l’arme des faibles, le Gouvernement s’est cependant investi à régler honorablement ces récents conflits, notamment en faisant venir Monsieur Pierre Castel, PDG du groupe Castel, avec qui un accord a été trouvé pour le dénouement de la crise à la BRAKINA.
Mes chers compatriotes
Le Gouvernement de Transition, fidèle à la Charte de Transition, continuera de cultiver et d’incarner les valeurs consacrées par ladite Charte, à savoir l’esprit de réconciliation, d’inclusion, de responsabilité, de tolérance et de dialogue, de discipline et de civisme, de solidarité, de fraternité, de consensus et de discernement.

L’obligation de respecter ces valeurs n’incombe pas qu’au seul Gouvernement de la Transition mais également à tous les citoyens soucieux du devenir du Burkina Faso. Ne pas comprendre cela et faire passer les intérêts individuels et corporatistes avant le bien commun, c’est faire le jeu des revanchards qui n’ont pas encore digéré la perte du pouvoir et de ceux qui s’activent à dévoyer l’insurrection populaire.

C’est pourquoi, le Gouvernement appelle au discernement et à la vigilance de tous, afin de contrer ceux qui tentent de greffer à la légitime insurrection de notre Peuple, leurs agendas égoïstes, en instrumentalisant certaines revendications, et en poussant certains de nos compatriotes à la surenchère.
En tout état de cause, c’est avec fermeté et responsabilité qu’il s’opposera désormais à toute tentative de déstabilisation d’où qu’elle vienne.

A tous les travailleurs du secteur privé comme du secteur public embarqués dans de telles aventures, nous lançons un appel patriotique au ressaisissement, à ne pas se laisser abuser par des individus qui les abandonneront dans leur misère s’ils venaient à perdre leur emploi.

Aux organisations de la société civile et aux partis politiques, principaux signataires de la Charte de Transition, aux acteurs politiques appelés à prendre le relais du Gouvernement de Transition, nous lançons également un appel à s’investir dans l’éducation citoyenne.

Refuser de s’impliquer ici et maintenant aux côtés du Gouvernement de Transition dans le travail d’information, d’éducation et de sensibilisation de leurs militants et sympathisants sur le sens de la transition actuelle, sur ce qu’elle peut offrir et sur ce qu’elle ne peut pas offrir dans le délai imparti par la Charte de transition, c’est paver la route vers un Burkina post-transition ingouvernable.

Quoi qu’il advienne, le Gouvernement de la Transition poursuivra sa missionessentielle qui est l’organisation des prochaines élections, avec pour principale boussole la Constitution et la Charte de la Transition, ainsi que les droits et devoirs qu’elles nous imposent à tous.

Que Dieu bénisse le Burkina Faso. Je vous remercie.

Messages

  • Vraiment il était temps. Trop c’est trop on ne peut tout avoir ici et maintenant . Nous devons soutenir le gouvernement de transition dans le cadre de l’organisation des élections.stop à l anarchie

  • restez là à toujous accuser, gouvernement sans boussole !!! prenez vos responsabiltés !!! tchurrrrrr

  • Est-ce la mue du régime de la Transition ? Après une prise de pouvoir par la rue et une instrumentalisation de certaines OSC pour se tirer d’affaire face au RSP,le PM se rend compte qu’on ne peut pas gouverner par la rue ! Devons-nous alors nous préparer au scénario tunisien ou égyptien ? N’ayant plus l’appui du RSP, Zida prendra t-il le risque de se mettre à dos maintenant les organisations des travailleurs ? Va t-on assister à nouveau aux mouvements des OSC de Safiatou LOPEZ ou du Balai Citoyen pour soutenir leur mentor au risque de frustrer les syndicats ? Ou cette mue c’est pour prévenir les éventuelles manifestations de mauvaises humeurs face aux mesures exclusives pour les candidatures ? Nuages sur le Faso ! Wait and see !

  • Bravo et félicitations M. Le 1er ministre ! C’est la déclaration que j’attendais et je ne comprenais pas qu’elle ne vienne pas tant qu’il est visible comme le nez au milieu de la figure qu’une tentative de déstabilisation de la transition est en marche. Comment peut-on comprendre qu’on prenne en otage un secteur aussi transversal sachant les conséquence immédiates sur l’électricité, puis sur toute l’activité économique ? Et de surcroit comme s’il y avait péril en la demeure on déclenche comme par hasard un mouvement de grève illimité dans les brasseries comme pour exacerber les nerfs des burkinabè, tant il est manifeste que ces boissons, surtout en fin de mois sont prisées par les consommateurs et cela revêt à la limite un caractère culturel ! De plus tout ceci comme savamment orchestré coïncide avec un activisme nauséabond de l’ex majorité ! Restons donc vigilant pour détecter toutes ces actions de sape de la Transition !

  • SEM le PM,
    Vous osez lancer un defis au vaillant peuple qui vous a permis d’être la ou vous êtes actuellement. Vous avez été mal guidé à travers cette sortie hasardeuse. Commencer à mettre de l’ordre dans votre propre équipe : nomination de complaisance à la presidence, primature et autres departments ministeriels dans oublier vos fameux soutiens d’osc.
    Donnez le bon exemple et le peuple vavsuivre.Ou en êtes vous avec la declaration de vos biens ?Savez vous que les gens sont au courant que l’afp/pme rattaché au mica et dirigé par votre épouse est votre propriété ?D’ou avez vous eux les fonds pour lancer cette structure de micro finance ?

  • Grand frère sache juste que ton peuple ne peut être dirigé sans un minimum de coercition. Ils ne comprennent pas le langage diplomatique. Chacun est patron et connaisseur.
    Ceux qui ne sont pas dans la légalité doivent sentir la contrainte de la loi. L impunité que nous avons tant décrier revient au galop. Maintenant on brûle, on bloque la circulation, on met tout le monde dans le noire, on bloque le fonctionnement des services et des entreprises suivant les humeurs et les interets egoites de groupuscules d individus ou d arrangeurs de foule. PIAN, ! Et y a rien.
    Voilà ce qui arrive quand on fait croire au peuple analphabete que la démocratie n est que la loi du nombre et que les décisions importantes se prennent dans des meeting ou à la place de la révolution. Prenez vos responsabilités on ne gouverne pas un pays en voulant faire plaisir à tout le monde. Celui qui déconne, et qui refuse de comprendre et de rentrer dans la république, on le matte et on avance. C est tout. C’est d ailleurs pourquoi il y des forces de l ordre.

  • faite votre déclaration bien des membre du gouvernement pour sauve notre Faso !

  • M. le PM vous affirmez que je cite :"Elles (les turpitudes du régime précédent) ont aussi laissé notre pays exsangue, non seulement du point de vue social et économique mais aussi du point de vue des valeurs citoyennes." fin de citation. Tous ceux qui ont mis le pays dans cette situation sont libres et mieux ils circulent avec l’argent du peuple et narguent même le peuple. Pourquoi jusqu’à présent ceux qui ont vidé les caisses de l’Etat ne sont mis aux arrêts et l’argent confisqué ? Les populations ont raison de se battre pour leur propre sort et vous appelez cela anarchie ? Bien, qu’il en soit ainsi. Vive le peuple burkinabé en lutte contre les turpitudes de la transition !!!

  • Maintenant il commence a reflechir et a raisonner. On ne resoud pas des problemes des gens avec des points levés, sinon ils les leveront partout et bonjour les degats. vous avez commencé en voulant nationaliser des compagnies sans base legales et maintenant vous dites que les investisseurs vont partir, que croyez vous ? Aussi commencez par respecter vous meme les lois en declarant vos biens. Partout les declarations quand elles existent sont publiques et meme accessible par internet. Ou est la votre ?
    Arretez de demander aux autres de respecter les lois si vous meme ne les respectez pas.

  • M . le Président, Monsieur le Premier ministre ! Dans la sisituation actuelle du Burkina Faso, caractérisée par l’impunité assurée par une pprétendue inclusion, vous ne faites que creuser le lit de l’anarchie ! Il y a eu une atteinte grave à la Constitution avec pour corollaires des pertes en vie humaines et de nombreux dégâts materiels qui ontporté un préjudice TRÈS GRAVE à notre stabilité sociale et économique ! Vous avez fait quoi pour prévenir la récidive ? Rien nous dirons ! Blaise COMPAORE et compagnie se la coulent douce et narguent les populations ! Et cela avec votre bénédiction, pour ne pas dire votre tacite complicité ! Les anciens dignitaires et tous les ténors politiques qui ont contribué à instaurer ce chaos de fin octobre 2014 par leur cautionnement de la modification de l’article 37 devaient être jugés ! Tant qu’il n y aura pas de sanctions, ne nous étonnons pas de la suite des évènements ! Si dans les années à venir un autre régime tente de passer en force, qu’est ce que ces éléments risquent ? Rien par jurisprudence ! Le boulevard est ouvert ! Ne vous etonnez pas que les gens s’y engouffrent à vive allure !

  • Cette fois ci, je suis d’accord avec ce putschiste.
    On est où, pourquoi aux temps de Blaise là, vous n’avez pas barré les routes.
    Je comprends mieux l’importance de la liberté d’expression, mais que faire si on a des chauffeurs qui sont à 99% des analphabètes ?

    Voilà, le résultat est là.

  • M. le premier ministre, je ne suis pas a l’aise quand on parle de paix sans faire mention de la justice. Parce qu’on a dit et repeter que la paix n’est qu’une consequence et ce qui trouble la paix c’est l’injustice. Comment comprendre qu’apres plus de 4 mois de transition qu’aucune information judiciaire n’a ete ouverte contre qui que ce soit. Pourtant nous avons vu un circulaire de l’ex PM demander a l’armee de tirer sur le peuple a mains nues. Vous avez dit que vous avez trouve les caisses de l’Etat vides et je pense que vous connaissez ceux qui nous gouvernaient avant votre arrivée. La SONABEL a des dettes inexplicables, vous connaissez ceux qui l’ont dirigé, sinon je peux vous aider. Il parait que Salif Lamoussa Kabore est de retour au Burkina. Il a ete le principale responsable de l’echec de la SONABEL en tant DG et ensuite en tant ministre de l’energie. Vous connaissez les anciens dirigeants de la SONABHY. Donc tant que vous n’allez pas commencer a poser les jalons d’une vraie justice, tout ce que vous ferez sera vain, et ce ne sont pas vos menaces qui vont arretez les gens de revendiquer et de defendre les interets de leurs corporations respectives.

  • Mr Zida qu’est ce qui t’étonne ?vous laisser les gens(les auteurs de cette foutue de transition) pavaner comme s’ils etaient des citoyens responsable comme moi,et vous vous inquietez de quoi ?vous qui dites qu’ils n’ont pas encor digeré la perte de leur pouvoir !qu’est que vous attendez pour nous debarasser de ces dechets toxiques la !moi j’ai pas fais ma revolution la pr ca. Et puis je te mets en garde,si les rumeur parlant du retour de francois la sont vraies tu auras a faire a nous !pire s’il vient et que tu le fasse gardé par des force de securité payé par notre Etat.Francois n’est plus rien pr beneficier d’un tel traitement ds ce pays la encor.Zida fait ce que nous le peuple on veux,et n,est peur de rien,car avoir la protection du peuple vaux mieux que tout.on en a mare maintenant !

  • Oui c’est bien beau ! Mais pourquoi avec le RSP vous n’avez pas tapé du coup sur la table ? Sans oublier le CDP qui continue de narguer le peuple si bien que des membres de ce parti qui a été à la base de l’insurrection populaire menace de poser plainte pour leurs maisons brûlées.C’est ecoeurant ! C’est au peuple qui cherche l’amélioration de ses conditions de vie que vous voulez vous en prendre !!! Vos menaces ne nous feront pas reculer et d’ailleurs vous ferez la mobilisation du 8 avril

  • ENFIN UN POSITIONNEMENT CLAIRE DU GOUVERNEMENT
    LA RUE NE PEUT ETRE UN MODE DE GOUVERNANCE ! LE POUVOIR APPARTIENT AU PEUPLE JE LE CONCEDE, MAIS ETRE DU PEUPLE, C EST AUSSI ETRE CITOYEN.

  • Voilà qui est clair . Pas d’anarchie. Refusons que seuls ceux qui savent se constituer en milices aient le dessus dans ce pays. La paix est fragile. Il faut la préserver vaille que vaille de telles attitudes dangereuses.

  • merci mr le1e ministre pour votre discour très reveillente.mais se que je voudrais souligner est que les compatriote qui son entrain de contesté ou manifesté leur collère ! est que au moment de l’ensurection tous ceux qui ont marché avait des revendications differentes et si après ce soulèvement certains ne trouve pas de changement c’est mieux de repavé les routes pour qu’ont se souvienne d’eux si non ils ne sont pas là pour tripatoullée la transtion merci mr le ministre.

  • Merci M. le PM. Frappez fort les fauteurs.
    Que Dieu sauve le Burkina Faso !?

  • Merci M. le PM. Frappez fort les fauteurs.
    Que Dieu sauve le Burkina Faso !

  • Merci Excellence M le PM pour ce discours de recadrage. Un droit de greve ne saurait etre confondu a un droit a l’anarchie. La reussite de la transirion et le renforcement des valeurs de la democratie incombent a tous.
    Mais, son Excellence M le PM pourquoi n’aviez vous pas tenu ce meme discours a la suite du mouvement d’humeur du RSP survenu le 4 fevrier passe qui a meme fait de vous un refugie chez l’empereur des mosse ? Est ce parce que vous etes des leurs ou parce que vous auriez pu etre debarque si vous dites mot ?
    Attention, car diriger en faisant du 2 poids 2 mesures est aussi une forme d’anarchie.
    Merci tout de meme pour cette reaction tardive qui sonne comme une quete d’autorite publique.

  • lisez et analysez

  • Bien dit !la fin de la récréation est sifflée et il faut sévir maintenant car "Plus rien ne sera comme avant" est un prétexte tout trouvé par certains pour l’anarchie et il serait bon que tous les mouvements sociaux soient punis à la hauteur de l’intransigeance ! Qui s’occupe du cas des travailleurs d’Inata ? Réfléchissons avant d’agir !

  • C’est bien de privilégier la communication ! Mais les autorités de la transition ne devraient pas s’étonner de ces vagues de protestations pour deux raisons principales : d’abord, jusque-là le burkinabè lamda n’a senti aucun changement dans ses conditions de vie malgré le discours hypocrite de ’’plus rien ne sera comme avant’’ ; ensuite, soucieux de la quête du populisme et de la visibilité médiatique, il y a eu, dès les premières heures de la transition, plus de promesses (utopiques) de sorte à donner espoir au peuple burkinabè assoiffé de la justice et de la vérité. Bref, la Transition ne fait que payer le prix de sa compromission et une autre insurrection populaire n’est pas à exclure avant octobre 2015.

  • Mon cher Zida ! Tu l’a dit a la place de la Nation. Justice sera faite pour les martires, Norbert Zongo, Thomas Sankara. OU en sommes nous. Pardon on va manifester pour le changement. He oui si tu ne faite rien pour changer la situation. On va se plaindre !!!! On n’a pas peur de tes menaces !!!!

  • Toi zida u as pris le pouvoir u as fait quoi ? u as poursuivi quel voleur dans ce pays. si c’est pour sortir parler de budget d’austérité vous êtes forts. y’a plus d’argent il est allé où ? qui est sorti avec l’argent ? si subitement y’a plus d’argent dans les caisses de l’état dites pourquoi. Et vous voulez pas que les gens manifestent. u protège ton ancien mentor. "c’était prévisible déshabiller saint Pierre pour habiller saint Paul" chasser le président déchu pour introniser son garde corps drôle de pays. judas ou zidas ?????

  • Merci Mr le PM. A bon entendeur salut !

  • Rien à ajouter que de la vérité, ON A FAIM NOUS LES JOURNALIERS !

  • Monsieur le Premier ministre nous sommes tous pour la paix mais il faut reconnaître que les vrais coupables sont dans vos rangs à commencer par vous même ave vos déclarations incendiaires. les membres de votre gouvernement qui sont de véritables revanchards : regardez comment ils gèrent les ministères et aucune sanction. regardez vs nouveaux DG qui sont entrain de piller les sociétés d’Etat vous fermez les yeux car ils doivent se sucrer car ils ont seulement une année à faire. Il faut que vous reconnaissez que des gens se sont sacrifiées alors oeuvrons tous pour la paix rien que pour la paix. les burkinabè ont besoin de la paix mais aujourd’hui bon nombre des parvenus cherchent à se vanger et à dilapider les biens de l’Etat. Merci Monsieur le premier ministre d’oser santonner un ministre ou un de vos nouveaux DG

  • C’est bien parlé mr le PM, mais pensé à l’arrestation de ceux qui ont volés l’argent de la SONABHY, de la SONABEL et autre. Cela contribuera au calme egalement.

  • merci mn colonel.COOL TON DISCOURS.

  • Monsieur le PM. Et ceux qui ont vider les caisses de l’état, j’espère que ça ne va pas rester sans suite. De toutes les façons, c’est le moment de faire quelques pour ramener l’argent volé. Sinon, sur sur que celui qui va venir avec les élection de 2015 va avoir les milles problèmes.

  • mon cher premier en vous lisant j’ai pu vous comprendre que c’est le régime déchu qui manipule les gréviste tant que vous n’acceptez pas de voir la réalité la transition aura toujours des problèmes le régime déchu na rien a voir avec ca .c’est les corollaires de l’insurrection

  • Il faut qu’on sache une chose, PARIS ne s’est pas construit en un seul jour ! On s’est choisi un PRESIDENT et on veut tout de suite manifester pour qu’il resolve tous nos problèmes, CDP tu est un mauvais perdant,si le pays souffre aujourd’hui c’est parce que tu aurais pu conseiller ton candidat de terminer paisiblement sont mendat et nous conduire aux elections.
    Sachont raison gardé ! Si en 27 ans on a pas eu tout ce qu’on veut, ce n’est pas en 0.80/27 an qu’on aura tout, SVP gardons nos grèves et contunions notre misère de 27 ans en attendant les elections. Je suis Burkinabè et fier de l’être.

  • Mr le premier Ministre, c’est entendu mais il ne manque qu’une chose : la declaration des biens des membres du gouvernement et des hautes autorités de ce pays ? Ou en êtes vous ? Qu’est ce qui bloque ? Eclairez nous SVP. Le Burkina Faso ne peut se developer sans Transparence, Equité et Justice. ça serait dommage que nous redescendions dans les rues pour exiger la declaration des biens du membres du gouvernement.

  • fallait dire ça au RSP.

  • L’insurrection pour moi aura toujours un gout d’inachevé tant qu’on mettra pas en prisons tous ceux qui ont été responsables de la mal gouvernance dans ce pays. J’avais cru que la transition allait œuvrer dans ce sens, mais je me rends compte que ce n’est pas le cas. Alors vive l’impunité.

  • C ’est mieux on va rappeler blaise

  • Merci pour ce message P M. Les anciens dignitaires défient la transition et souhaitent voir la transition échouer(GRANDE VICTOIRE DU 30 ET 31 OCTOBRE 2014 sur l’axe du mal attirant du coup l’admiration du monde entier). Ils mènent des activités de déstabilisation (propos incendiaires ou des Salianités à la Djamila). Pour honorer la MÉMOIRE DES MARTYRS,la transition doit impérativement procéder à des ARRESTATIONS sans état d’âme (militaires ou civils déstabilisateurs) en commençant Blaise(bad boy) premier déstabilisateur de la sous-région ouest africaine.

    NOUS INVITONS LA TRANSITION A ARRÊTER LES PERTURBATEURS DE LA TRANSITION ET LES ÉCHÉANCES ÉLECTORALES A VENIR.

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT.

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO

    VICTOIRE TOUJOURS AU BRAVE PEUPLE
    VIVE LA DÉMOCRATIE AU FASO
    VIVE LE BRAVE PEUPLE BURKINABÉ

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS. AMEN

    ACHILLE TAPSOBA
    Partisan inconditionnel de l’Alternance

  • Bien dit maintenant traduisez les paroles par des actes concrets venez chasser les anarchistes de la zone industriel de qui tiennent la SAP en otage depuis le mois de janviers . il y a des gens qui veulent travailler pour nourrir leur famille.

  • Comme Zida le dit,il ya effectivement des egoistes qui profitent de la situation,alors disons STOP a tous mouvements anarchistes.des creeurs de desordres comme ca bffff.ne profitez pas du systemes on vous connait.

  • Monsieur le Premier Ministre, vous intervenez un peu tard pour cette situation de pagaille. Un pays sans autorité n’avancera jamais dans tous les domaines. Comment des élèves vont séquestrer un professeur qui est censé leur inculper le savoir faire ? Non c’est inadmissible. La société burkinabé réputé pour son intégrité est foutu a jamais.
    L’agent causal de cette situation est du fait que vous avez laisser la France se mêler du problème de notre insurrection pour négocier le départ de Blaise a cause des cantines de diamant et de l’or ; comme si les Hollandes pouvaient le faire partir de gré ou de force. Pourquoi laisser partir les membres du régime déchu ? Ils devaient tous être assigné en résidence surveillé jusqu’à la fin de la transition. Aucun compte bancaire de ces vampires du peuple n’a été gelé ? Alors ne viens pas nous dire aujourd’hui qu’il y a des mouvements de protestation tous azimuts. Enfermer d’abord les Assimi Koanda et vous verrez que tout le monde va se ranger.

  • Bas les masques !

    Enfin le véritable visage de militaire transparait au grand jour.
    On va réprimer les aventuriers et bla, bla, bla !!!

    Le rôle de la transition n’est pas d’organiser les élections car la CENI est là pour cela et bien payée à moins que le PM veuille organiser les élections et mettre un dauphin à la Pouctchine.

    Les manifestations que nous voyons traduisent une ferme volonté des manifestants à améliorer leur sort ainsi que celui de leur famille.

    Je bois la bière mais s’il y en a plus ce ne sera pas la fin du monde. Croire qu’une brasserie est une usine stratégique pour un pays relève d’un analphabétisme des sciences de l’Economie. La bière n’a jamais développé un pays !!!

    La preuve est que la bière ne dit rien à un musulman pratiquant même à certains protestants d’ailleurs et il ne sont pas malheureux. La majorité de la population (en campagne) n’ont jamais senti l’odeur de la bière et le Burkina est toujours là.

    Monsieur le PM a intérêt à satisfaire aux problèmes cruciaux des Burkinabé en commençant par assurer l’approvisionnement en eau de nos population, la santé, l’éducation et surtout la justice pour les crimes économiques et les crimes de sang.
    C’est là que nous vous attendons au détour de l’histoire. Les élections théâtre, c’est comme une mode, ça passe comme du vent.

    Faire l’amalgame entre les juste revendications des travailleurs de Brakina et les transporteurs routiers et les activités du régime de Blaise Compaoré que vous PM avez protégé et aidé à fuir sans poursuites, relève de la provocation inacceptable.

    Depuis quand un responsable en second du Sinistre RSP reconnait-il la notion les martyrs qu’il a lui même contribué à "faire" si ce n’est pour blaguer tuer !!!

    Bas les masques ! Il faut oser toucher un seul cheveux à un seul syndicaliste et on se retrouvera face à face !
    Si Blaise a fuit ce ne sont pas ses servants qui nous font peur.

    Garder vos menaces pour ceux à qui vous faites peurs. Le peuple et le Pays réels sont déterminés
    Nous sommes fatigués des Lib Lib et coucouscouss comme dirat Thom Sank.

    Malheur à ceux qui bâillonnent leur Peuple !!!

  • Les gens ne lisent pas attentivement avant de se défouler dans leurs commentaires. Je conseille à tous d’archiver cette déclaration d’une rare clairvoyance.
    Bien-sûr, il y’a des revendications légitimes. Bien-sûr, la Transition a commis beaucoup d’erreurs de jeunesse et n’est pas exempte de tout reproche.... Mais il ne faut pas se tromper de combat !
    Les partis politiques, les OSC, les syndicats, les travailleurs, tous les burkinabè se réveilleront avec la gueule de bois dans quelques mois.
    Il faudra alors relire cette déclaration pour se rendre compte que ce Zida n’est pas con. Dommage qu’il soit militaire ! Vraiment dommage pour lui et pour le Burkina !

  • Monsieur zida oublie que la transition politique que nous voulions n’était pas celle là, CAD des militaires et des civils presque auto proclamé, acquis à la cause d’un système que le peuple a vomi. sa déclartion de la nuit sent le parfum d’une menace contre un peuple vaillant qui se rend compte qu’ils sont là pour éffacer les traces et protéger les intérèts du régime précédent et de ses alliers. la paix qu’ils clament tant n’est que la conséquence de la justice .donc de quelque façon que ce soit les gens tenterons de se rendre justice si cela continue ainsi, que DIEU nous en garde car nous savons bien ou cela pourai nous conduire. ce qui me tracasse enfin c’est de me rendre contre que certain africains quelque soit leur classe dans la société soient insensible à la douleur de leur concitoyens qu’ils esclavagisent au détriment d’autres ; ce n’est pas l’héritage que Thom Sank nous a laisser. que DIEU lui meme éclaire, bénisse et guide le peuple du burkina faso. AMEN

  • Merci PM Zida, je ne suis pas au pays,mais je sais qu’ il ya bien agenda caché quelque part. Il faut sortir un fouet ou alors activité le levier sécuritaire pour contrer ces individus mals intentionnés.
    Accélérer les dossiers judiciaires (surtout ceux de crimes économiques ) et vous verrez qu’ ils vont calmer leurs ardeurs.

  • M.le premier ministre l’insurrection des 30 et 31 octobre visait a apporter au burkina un changement profond dans la conduite des affaires de l’Etat.mais helas !que d’occasions manque pour les autorite de la transition.un gouvernement contestable et conteste ,un cnt constitue sur des bases autres que les aspirations ds insurges,une commission de reconciliation nationale videe de sa substance,l’inertie du gouvernement et j’en passe...
    M.le premier ministre pensez que c’est pour organiser des elections que que le peuples’est insurge.Non ! assurement !C’est pour refonder notre democratie.et sur ce point vous ne nous donner aucune garantie.pire vous perpetuez les pratiques de l’ancien regime.
    Ainsi vous voulez casser du syndicat !?Commencez par mettre de l’ordre dans vos soi-disant OSC que vous instrumentalisez.je vous rappele que les organisations sont les organisations les plus rsponsables de ce pays.rappelez vous au lendemain de l’insurrection le mouvement syndical avait suspendu son preavis de greve.cest les autorites de la transition n’ont jamais manifeste une volonte de rompre avec les anciennes pratiques que les revendications ont repris.
    Je peux aussi vous rappelez que les syndicats n’ont pas attedu l’insurrrection pour se faire entendre.Sachez aussi que les preoccuptions des populations ne sauraient etre mis en transition.le syndicat a toujours revendique,I’ll revendique et il revendiquera avec sans vous M.Zida.
    Questions a un franc symbolique:le RSP a t I’ll droit de manifester et de prendre le conseil des ministres en otage ?Le CAR a peut I’ll encore manifester pour soutenir le PM ?

  • On les voit venir, notre transition se retourne contre nous à défaut de poursuivre les dignitaires du régime déchu. Il faut que Zida sache, qu’avant lui on manifestait et sous lui, on va continuer de manifester et voir après, jusqu’à ce que nos problèmes soient résolus.
    Comme vous aviez réduit vos objectifs (transition=élection) , il faut réduire vos salaires en fonction de ça, surtout que les caisses sont vides.
    Tous le 08 avril 2015 à la place de la révolution à 8h30.
    Si un gouvernement ne peut pas apporter les solutions aux problèmes du peuple qu’il quitte et laisse la place à d’autres personnes.

  • Les gens ne partent pas en grève parce qu’ils veulent.Revoyez tout ce que le peuple a acquis depuis les indépendances c’est à l’issue de revendications.Comme nous faisons face à des Gouvernants qui n’ont pas la volonté d’aider le peuple le peuple ne peut que lutter.On signe des accords,des lois et autres et rien n’est respecté.Je suis très sincèrement de la non-violence mais au Burkina sans lutte si ça ne tient qu’aux autorités nous n’aurons aucun acquis.Au Burkina on a la chance qu’il n’y a pas de conflits ethnique,réligieux grâce à nos grands-parents sinon nous allons vivre l’invivable.Encore on a le sens du pardon et de la tolérance sinon regardez l’injustice que le peuple a vécuAux autorités écoutez le peuple et ayez de la volonté. .

  • P M tu nous décourage ! ! ! il faut menacer le RSP au lieu de t’emprendre au pauvre citoyens

  • C’est ce gouvernement meme qui a ouvert cette boite à pandore qu’elle n’arrive plus à refermer. Tenez, je ne comprends pas comment on peut mollement regarder les bandits d’hier se pavaner avec l’argent qu’ils ont pillés, nous narguer et certains meme ont le courage de vouloir se présneter aux élections pour prétendre nous dirigés, nous les burkinabè. tout ça avec le silence complice des dirigeants de la transition que vous etes. Quelle inclusion avec des gens qui nous avaient exlu pendant 27 ans. Qu’est ce que vous avez dit en ce moment ? le regime passé était il inclusif ? ce terme énerve maintenant et...si vous n’y prenez garde. Où bien vous etes des taupes infilitrés dans la transition ?

  • Oui il faut commencer à les mâter.Ceux sont des délinquants. comment on peut réclamer 100% d’augmentation de salaire ?

  • A vrai dire M. le PM vous avez perdu le pari depuis les lendemains de vos déclarations populistes a la place de la révolutions. arreter les dignitaires de l’ancien régime, Blaise ,François, assimi, la belle mère tiaho et j’en passe mais rien de tout ça. vous leur avez donnez le temps de rester dans l’ombre et saboter votre gouvernement, rien ne va plus au Faso vous le savez bien mais dans chez vous tout va bien....
    sinon qu"il n’y pas pas de gaz, d’eau’ l’électricité ,l’essence et même tout vous savez bien qui sont les commendataires donc une fois de plus passez a l’acte arrêtez-les et vous verrez que tout va marcher.
    M le PM personne ne vous fais confiance alors négocier les six dernier mois qui vous reste pour bien faire....

  • exc ZIDA,si tu etait un hoe il fallait lire cette declaration au moment où la RSP a pris en otage un conseil de ministre.laisse ls gens chercher a ameliorer leur condition de vie.la RSP a pris des kalach ici et ils ont eu gain de cause,ils meme eu des primes de fin d’annee ainsi que la nomination de celui qui a accompagne blaise en RCI comme chef d’etat major.

  • Voilà un appel qui ne devra pas tomber dans l’oreille d’un sourd. Il aurait même fallu commencer par là en donnant le programme exhaustif du gouvernement de Transition. Ce faisant, le peuple comprendra dans sa grande majorité que le Burkina post-insurrection "est un malade à bord d’une ambulance appelée Transition chargée de la conduire vers un centre de soins intensif appelé élections crédibles". Comme un seul homme et avec un civisme retrouvé, il nous faut barrer la route à tous ceux qui font obstruction à l’avancement de l’ambulance vers le centre de soins. Reporter toutes vos revendications à 2016 et vous verrez que vous avez tout le temps pour les faire aboutir dans le calme et dans le respect des lois républicaines. L’avenir radieux du Burkina est entre nos mains car le plus difficile est déjà fait avec la fin d’un régime qui a fait 27 ans au pouvoir avec ses réussites mais surtout avec ses échecs en refusant d’écouter plus souvent la voix du peuple.

  • Bjr. Cette anarchie vient du fait que nous avons été rattrapés par les déclarations hasardeuses du PM et du PF avec le renchérissement des Pseudo-OSC. Je voyais venir les choses quand le PM disait à la Place de la Nation ceci : " les décisions importantes se prendront ici à la Place de la Nation avec le Peuple" . Je pense qu’il est temps que des missions de sensibilisation et de redressement des mauvaises interprétations se mettent en marche pour sillonner toutes les provinces afin qu’il ne soit trop tard. Les membres du CNT peuvent faire ce travail .

  • Je pense qu’il est mieux de soutenir le Premier Ministre et le gouvernement à aller de l’avant. Tous ces comportements ne font qu’enfoncer notre cher Faso. Les méthodes de contestations sont exagérées et portent atteintes à la liberté de ceux qui ne sont pas concernés. La transition n’est pas parfaite et ne peut l’être parce que personne n’était préparée à diriger le pays en ce moment. Ceux qui dirigent aussi font ce qu’ils peuvent et au lieu de les encourager à mieux faire, certains compatriotes essaient de mettre des bâtons dans les roues du gouvernement. Je commence à douter que le peuple burkinabè soit un peuple mûr comme on le prétend. Sinon, certains agissement frisent l’inconscience. Chers compatriotes, ressaisissons-nous pour que le pays ne tombe pas dans le chaos. Si cela arrive, le démon et son équipe s’en moqueront ; tout le monde le comprendra mais il serait trop tard et le pays serait déjà dans la merde.

  • Merci monsieur le premier ministre pouf ce discours de fermeté. C en était trop. Autant le droit de grève est reconnu autant le droit de ne pas aller en grève est aussi reconnu. Pourquoi empêché tout le monde de suivre les mouvements. Il fallait bien ce recadrage du PM.
    En outre le PM a fait et continue de faire son devoir. Qui l a empêché ? Vous les même internautes. Quant il prenait des décisions vous dites que cela n est par légales. Voici ou on en est. Donc DD grâce au lieu de le le soutenir certains passent leur temps a critiquer alors que s ils étaient a la place du PM. Cela aurait été pire. Comme moissons. Courage Sida que dieu t assiste.

  • Bonne sortie du PM, je valide. Ça sent effectivement du "Rouge". Mettez vite de l’ordre. Dieu sauve le Burkina et éclaire la Transition.

  • Monsieur le PM, il convient de commencer à nettoyer autour de vous.

    Comment comprendre que vous puissiez garder auprès de vous votre conseiller juridique après sa sortie intempestive ?

    Comment comprendre qu’à cause de votre conseiller juridique le service juridique de la présidence s’est vu dans l’obligation de "pondre" un communiqué ?

    Entre nous qui met le feu dans ce pays ou bien qui sème les germes de la discorde ? Jusqu’à preuve du contraire, le dernier conseil des ministres n’a point évoquer le sujet de votre conseiller juridique.

    Comment la Sonabel peut-elle se permettre de dire qu’un blocage de 48h nuirait à son fonctionnement et cela ne vous fait pas craindre ?

    Vous ne voulez plus de revendication et pourtant, la justice ne fait pas son travail. Comment comprendre que les anciens bourreaux puissent parader sans aucune inquiétude dans ce pays ?

    Depuis quand la Brakina est-elle si stratégique pour l’économie du Burkina ? Depuis quand un Etat mise sur l’alcool pour son développement économique ?

    Ce qui me fonde à dire que le torchon brûle entre vous et le président et que votre conseiller vous a d’abord consulté avant de déverser sa bile sur le président Kafando.

    Les mois à venir seront arbitraires pour ce pays. L’insécurité est généralisée dans ce pays. Qu’est-ce que fait votre gouvernement pour assurer la quiétude des Burkinabè ?

    Le RSP vous provoquera dans les mois à venir et on verra si vous mettrez vos menaces à exécution.

  • "...En tout état de cause, c’est avec fermeté et responsabilité qu’il s’opposera désormais à toute tentative de déstabilisation d’où qu’elle vienne...."
    J’adore lire cela ; il était grand temps. Ne profitez pas de la transition pour déverser vos cumuls de revendications de plusieurs décennies. Il faut que chacun sache faire un minimum de sacrifice au profit de la nation.

  • Nous sommes dans un Etat de droit. On est libre pour marcher, grever, sinon courir pour demander de meilleures conditions de vie. C’est pas parce qu’il y a transition que l’on doit se croiser les mains et mourir de faim. Mr ZIDA se trompe de cible. Il vaut mieux négocier que de vouloir menacer sinon vous pouvez avoir innocemment des cadavres sur le dos comme DADIS. Actuellement droit de l’homme donc plus rien ne peut être comme avant.

  • Cousin, si tu n’arrête pas tes discours là, tu deviendrais comme Blaise et finira politicien ; alors reste avec tes camarades codo et sortés mater les troubleurs afin que le Burkina avance sinon !

  • Chers Concitoyens et Forumistes
    La justice et l’équité sociale n’est pas synonyme d’anarchie comme on le voit partout maintenant. Du coup les syndicats à la bouche cousue pendant 27 ans se sont reveillés en violant (par ignorance ??) les libertés. Le droit de grève est inscrit dans notre loi mais dans le respect des autres libertés.
    Egalement pour pouvoir engager une procédure judiciares contre X, il faut une plainte monter en bonne forme (pas de bavardages inutiles). Sans un dossier, on ne peut accusé X. C’est ce que nous devons faire au lieu de crier partout à l’impunité. Le gouvernement peut le faire sur certains dossiers, les OSC également, ....toi aussi.

  • Monsieur le PM, vous avez prêtez le flanc dès le début. Vous avez suspendu le CDP pour 3 mois, des sanctions qui ont été levées une semaine après. Les bourreaux des martyrs continuent de narguer le peuple. Le CDP organise des lynchages de Ministre et de Président d’institution à Abidjan sans être inquiété, etc. Que voulez-vous ? Vous et le Président, je ne vous apprend rien en disant après Machiavel que "il vaut mieux pour le Prince d’être craint que d’être aimé" car il est quasi-impossible d’être les deux à la fois.

  • Merci Mr le Premier ministre pour ces remarques pertinentes. Les comportements de cette envergure ne font pas avancer le pays et encore plus ça ne fait que détruire ce qu’on a construit - chers frères, les propos du premier ministre sont plus que des conseils pour nous et tous ceux qui croient et pensent construire la démocratie - reflechissons encore plus pour aider les personnes qui ont la lourde tache de conduire cette transition à bon port et de l’amener à la destination souhaitée. respectons la loi et donnons le bon exemple à la communauté internationale qui ont applaudi notre courage.

  • Très bien dit mon Colonel. Cependant, nous pensons que certaines préoccupations des travailleurs et de la population en général peuvent être résolues pendant la Transition.Nous pensons par exemple aux prix des hydrocarbures, à la plateforme minimale déposée par les syndicats. Prenons juste un point de cette plateforme minimale qui concerne les UTS qui sont prélevés sur certains avantages des travailleurs du privé et de certains établissements publiques.Ces mêmes UTS ne sont pas prélevés chez d’autres travailleurs du publique et non des moindre. Nous pensons que vous pouvez corriger cette injustice qui fait du deux poids deux mesures.

  • Les Burkinabè sont pressés de voir l’ELDORADO et chacun refuse de voir la poutre qui est dans ses propres yeux. Bien dit Monsieur le PM. J’appuie fortement la contribution des partis politiques dans l’éducation citoyenne des buirkinabè. Sices derniers ne font rien, ils n’auront que leurs yeux pour pleurer. A bon entendeur salut !

  • Lorsque vous usurper ce qui ne vous appartient pas, ce qui est exactement la situation du gouvernement de la transition notamment toute sa tête (président et premier ministre qui en son temps ont fait le jeu de "je te nomme, tu me nommes" et mieux que cela, les fruits volés de l’insurrection volé par zida), vous pensez que le peuple du Burkina Faso est aussi immature à ce point ?
    Ne vous moquez pas de l’intelligence des burkinabé et par-delà des burkinabé, du peuple africain tout entier qui a dit un grand OUF de soulagement par l’action salvatrice de délivrer tout le continent de ce SANGUINAIRE et plus qu’apatride de l’AFRIQUE qu’est blaise compaoré et tout son système mis en place depuis plus de vingt sept années de calvaire.
    Les choses ne font que commencer et nous allons voir se révéler les vrais visages de cette tête de la transition qui joue un si sale jeu.

  • Du courage PM nous sommes avec vous ! soyez vigilant si non ils veulent donnez l’impression que rien ne va avec vous. Pour le 8 avril nous soutenons parce que c’est juste et raisonnable (24h ). Mais cela ne présage en rien un refus d’obtempérer . SANS ORDRE PAS D’INVESTISSEURS ET SANS INVESTISSEURS PAS DE DEVELOPPEMENT . SANS DÉVELOPPEMENT TOUTES NOS LUTTES SERONT VAINES...
    DU COURAGE PM Le vrai peuple est avec vous !!!!!

  • BONJOUR A TOUS
    Je tente de comprendre Mr le premier ministre qui reconnait en autre la légitimité de la lutte des ouvriers et travailleurs du Burkina après les journées meurtrières des 30 et 31 octobre 2014. Ceci étant vrai de par devers ses propres déclarations a lui ; quoi de plus normale que de rendre a CESAR ce qui est a César et a DIEU ce qui est a DIEU. Si c’est tant l’organisation des élections réussies qui préoccupe tant les hommes de la transition ; c’est le quotidien de ces roturiers qui priment. Merci d’avoir appeler Mr CASTELL pour obtenir 15 pour cent d’augmentation des salaires pour les travailleurs de la SODiBO. Toutefois il est a remarquer que les travailleurs africains et Burkinabés en particulier n’ont d’autres ennemies que leurs propres frères constitués en forces endogènes négatives. Pour quoi la direction de la SODIBO avait refusé tout dialogue durant le temps de la greve9 Les grèves peuvent s’estomper maintenant mais reprendront tant que les vrais problèmes ne trouveront pas de solutions. Tout ou tard ; il va falloir résoudre ces contradictions entre les subitement riches et les roturiers éternellement paupérisant : Sinon nous voila repartis pour des régimes d’exceptions maquillés de démocraties bancales : Mr Michelle ROUSSIN n’est pas revenu au BURKINA FASO pour rien : Attention les gars
    .

  • Les mouvements de revendication tous azimuts posent un problème de forme et de fond. Pour la forme, cela crée une anarchie comme le constate exactement le premier ministre dans son discours du 1er avril 2015.Une logique d’anarchie qui pourrait s’ériger en mode de gouvernance chaotique pendant et après la transition. Pour le fond, des projets et décisions se prennent trop souvent à la hâte sous la pression populaire sans être bien pensés et élaborés avec comme conséquence, des incohérences dans leur application. L’affaire OBOUF n’est que la partie visible de l’iceberg en ce qui concerne le laxisme des structures de contrôle de qualité des produits de grande consommation au Burkina. De nombreux supermarchés s’approvisionnent en Europe à vile prix avec des produits en fin de cycle, c’est-à-dire avec des dates de péremption presque à terme. Notre marché est inondé de ces produits nocifs pour la santé sans que le gouvernement ne puisse mener des actions de contrôle en amont et en aval de ces produits pour une meilleure traçabilité. Des produits comme le riz, l’huile, le sucre, le lait, les fromages etc. sont concernés par ces problèmes de qualité.
    Il convient aussi que le gouvernement accorde des subventions conséquentes pour la restauration universitaire, scolaire et hospitalière pour éviter les risques de commandes de produits de moindre qualité. Avec des subventions de 350 F et 500 F pour deux repas respectivement pour les hôpitaux et les restaurants universitaires, il n’est objectivement pas possible d’assurer une alimentation de qualité aux étudiants et malades. Voilà des problèmes objectifs qui méritent des solutions judicieuses dans un Etat qui déclare sa profession de foi pour le soutien aux secteurs sociaux.

  • Il faut que les leaders syndicaux sachent garder raison. Il ya certain dossier que la transition ne peut pas regler. Vouloir réveiller les crises sociales latentes en cette période préélectorale est simplement malsain. C’est comme si le mouvement syndical cherchait a paralyser la transition. Je voudrais simplement rappelé qu’il n’ont joué aucun rôle (le parle des organisations syndicales) dans la chute du régime. Aucun mot d’ordre n’a été lancé par les organisations syndicales lorsque Blaise Compaoré a decidé d’appeler le peuple au referendum. D’ailleurs le chef de file de l’opposition avait eu des contact avec les syndicats pour avoir leur implication et particiaption aux actions contre la modification de l’article 37. Toutes ces actions du CFOP ont été vaines. Tollé Sagnon avait d’ailleurs indiqué lors d’une litanie contre le capitalisme, qu’il préfère garder le régime actuel que de le changer par un autre qui sera pire. Alors que le syndicat se tienne tranquille. Nous sommes tous des travailleurs mais cette manière de revendiquer et d’être inflexible m’amène a me poser des questions sur les motivation réelle. Voila que les camarades de la mime SMB sont dans la rue, ceux de la BRAKINA ont frôlé le licenciement collectif. Est-ce cela l’objectif d’une grève ?????? Cette forme de lutte syndicale offensive sied plus lorsque il s’agit d’une remise en cause d’un acquis mais pas pour demander des meilleurs conditions de vie et de travail. Bref, c’est mon avis

  • Merci PM. Revendiquer oui, mais pas n’importe comment. Quant à l’internaute n°5 je ne sais pas d’où il tire ses sources d’informations. La structure que son épouse dirige existe bien avant que ZIDA ne soit PM. C’est une femme très battante qui a fait ses preuves dans d’autres projets. Attention à la diffamation !

  • intervenant 5, dit lepasteur. c’est honteux pour quelqu’un d’alphabetisé de tennir ce language. afp pme est une structure publique créee depuis plu de 4 ans. bien avnt l’insurection. en ce moment le PM etait encore juste un officier au RSP. comment aurait il pu créer cette structure ? et si sa femme en est la dirigeante c’est parce qu’elle en a la competence assurement. reflechissez parfois avnt de dire des paroles lourdes de sens« intervenant 5, dit lepasteur. c’est honteux pour quelqu’un d’alphabetisé de tennir ce language. afp pme est une structure publique créee depuis plu de 4 ans. bien avnt l’insurection. en ce moment le PM etait encore juste un officier au RSP. comment aurait il pu créer cette structure ? et si sa femme en est la dirigeante c’est parce qu’elle en a la competence assurement. reflechissez parfois avnt de dire des paroles lourdes de sens »intervenant 5, dit lepasteur. c’est honteux pour quelqu’un d’alphabetisé de tennir ce language. afp pme est une structure publique créee depuis plu de 4 ans. bien avnt l’insurection. en ce moment le PM etait encore juste un officier au RSP. comment aurait il pu créer cette structure ? et si sa femme en est la dirigeante c’est parce qu’elle en a la competence assurement. reflechissez parfois avnt de dire des paroles lourdes de sens

  • je me demande la démission pure et simple de ZIDA. IL se trompe de cible. il s’est mis du côté de la bourgeoisie et liquider les masses populaires. Ouvrons l’œil et le bon. Ces menaces font suite la visite de Pierre CASTEL qui est venu menacer le gouvernement de transition et le PM a laissé tomber son peuple au profit de la bourgeoisie internationale notamment française.. Plus rien se sera comme avant. Comment depuis des années, la Brakina qui exploite de manière exécrable nos vaillants ouvriers, mal payés , mal logés , surexploités avec la bénédiction de l’ancien système n’ont pas droit de revendiquer de meilleures conditions de vie et de travail , comment des chauffeurs qui roulent des années sans une protection sociale avec ses multiples accident de routes auxquelles nous assistons de manière passives n’ont-ils pas s le droit de s’insurger pour de meilleures conditions de travail et de protection sociales , quand on s’est que les élections à venir ne serons que de la poudre aux yeux pour asseoir le système de l’impérialisme Français qui décide de qui va être président ?. Le PM en faisant le choix et le camp de l’impérialisme français au détriment de peuple a trahi les masses populaires qui sont sortis le 30 octobre pour réclamer plus de liberté de justice et de la bonne gouvernance. C’est pourquoi , nous devons passer à la seconde phase de la transition en réclamant la démission de ce gouvernement de type " democratique-bougeois" à celui d’un gouvernement de la république des soviets pour une redistribution effective des richesses de notre pays , aux travailleurs ,aux ouvriers et aux paysans de notre cher Faso.. ZIDA et sont gouvernement doivent partir hic et NUNC POUR HAUTE TRAHISON.
    ZIDA DEGASE
    vive le peuple révolutionnaire en lutte.
    Ouvriers, paysans, travailleurs des villes et des campagnes ,,il faut intensifier la lutte pour vos droits démocratiques et de meilleures conditions de vie et de travail. organiser des AG et plus de de grèves. la victoire finale est pour bientôt..

  • je m’adresse à lefaso.net - les ecrits que vous envoyez en prévisualisations, certains ne sont pas fait pour publier officiellement - de grâce - evitez que des inconscients profitent de votre travail pour parler mal et même insulter - il faut un minimum de respect dans les écrits -
    merci de trier les messages inutiles.

  • Juste inviter les scriboullards ou autres Conseillers du PM ou tte autorité de bien vouloir faire une lecture ’live’ de leur projet afin que ledit Responsable en maitrise la diction. C’est vrai que Molière n’était pas un moagha, que le français n’est pas le mooré, que Durand n’est Gomtanga ou Balibié etc. mais ce que j’ai entendu hier ; n’est certes pas un sunami, pourtant vu sous le prisme de l’International ou de la TnB "satellisée", exsangue se lit "exsang" et non "exsangu". Prenez-en note M. les Conseillers et Dircom.

  • JE NE SAIS PAS S’IL FAUT EN RIRE OU EN PLEURER, MAIS PARLANT DES INVESTISSEURS, LE MAL SEMBLE DÉJÀ FAIT !!! VOUS AVEZ TELLEMENT TITUBE ET DÉCONNÉ AUX PREMIERS MOMENTS DE VOTRE ARRIVÉE QUE LES MILIEUX D’AFFAIRES N’ONT PLUS TELLEMENT FOI A UN RETOUR TRÈS PROCHAIN DE CLIMAT DE PAIX ET DE STABILITÉ PROPICE AUX BONNES AFFAIRES. VOUS NE LES ACCOMPAGNEZ PAS DANS LEURS CONFLITS AVEC LEURS EMPLOYÉS AUX REVENDICATIONS SOUVENT "IRRÉALISTES". RÉVISER URGEMMENT VOS ACTIONS QUI NE RASSURENT PAS JUSQUE LA !!!! C’EST VRAIMENT URGENT !!!!!

  • "ou encore celle qui a conduit à des occupations illégales d’usines de brasserie, à la prise en otage d’un secteur stratégique de notre économie dans le but de satisfaire des revendications égoïstes, dont certaines sont manifestement surréalistes."
    M. le PM, pourquoi ne citez vous pas explicitement le secteur minier qui a lourdement été touché ? quelle est la place du secteur minier dans le PIB du Burkina ? pourquoi vous taire sur la question de True Gold à Namissiguima ou les autres mines qui ont été sacagées pour des raisons inavouées ? J’ose croire que c’est la fin de la récréation pour ces personnes vereuses, et que chacun répondra de ses actions devant la justice.

  • Respect à vous SEM. le PM. Toutes ces grèves sont organisées depuis la cote d’ivoire. Pour etre embauché à la BRAKINA par exemple, il fallait être de la FEDAB/BC ou proche du régime simplement. ceux qui ont initié et conduit cette grève ne sont autres que des protégés de François Compaoré,Salif Kaboré,Léonard Compaoré. il en est de même pour l’ONEA, la SONABHY et les transporteurs. SIMPLEMENT POUR METTRE DES BATONS DANS LES ROUES DE LA TRANSITION.
    PRENEZ EN GARDE !

  • Nous savons maintenant à qui on a à faire. Il faudra prendre note de cette déclaration historique de Mr ZIDA. Mais sachez une chose. Dans le respect de votre légalité ne donnez plus le fruit d’une lutte à ceux qu’il veulent pas lutter. C’est ça aussi la justice. Celui qui cultive pas ne récolte pas. Et comme disais un grand penseur, ’’Les hommes ont toujours été et seront toujours en politique les dupes naïves des autres et d’eux-mêmes, tant qu’ils n’auront pas appris, derrière les phrases, les déclarations et les promesses morales, religieuses, politiques et sociales, à discerner les intérêts de telles ou telles classes’’ et moi je veux pas être dupe.

  • Je pleure à l’intérieur de mon âme quand je pense à la situation de la SN SOSUCO. SVP, Membres du gouvernement, ayez un cœur perméable et réagissez pour le bien de nos braves travailleurs. Eux au moins, ils n’ont pas encore bloqué la circulation. Ils sont des milliers à attendre une issue heureuse. Si vous ne le faites pas, notre Dieu le fera certainement, mais en attendant la balle est dans votre camp. Cessez vos longs discours et réagissez. Dieu bénisse notre chère Patrie. Que son amour inonde nos cœurs.

  • une grève de 48h aurait paralyser la SONABEL , mr le PM c est dangereux qu un secteur aussi stratégique que celui de l énergie soit aussi vulnérable mais bon c est la résultante de la politique qui est menée depuis des décennies dans mon cher Faso "demain appartient a dieu !!" gérons l instant t le reste on verra.

  • M. Judas pardon Zida , n’oubliez pas que aujourd’hui même Judas a trahi Jésus et vous l’êtes pour toujours parce que vous ne pourrez pas empêcher les gens de revendiquez leur droit . Et puis n’oubliez pas que la chute du régime n’est pas du au fait du hasard mais de l’instigation des forces étrangères que nous connaissons tous aujourd’hui hui sans les nommer et aussi par des brûleurs que vous n’avez pas encore sanctionner . Comment peut on aujourd’hui hui comprendre que c’est le MPP qui nomme tout ce que nous entendons en conseil de ministre et les OSC qui, sont devenus des politiciens , des rastas quii sont devenus la branches désarmée pour instiguer des révoltes dans certains pays . Depuis l’Ukraine , la Syrie, L’Egypte ; l’Iran ; la Tunisie ; la Lybie ; le Mali ; etc nous savons maintenant ce qui se passe . L’oncle SAM va tous nous détruire et nous allons nous entre déchirer . Vivement que Blaise revienne car nous savons que c’est parce qu’il a dit à Obama la vérité qu’il se trouve dans cette situation . Judas il te reste à rendre les 30 pièces d’or et accomplir ton destin. Wait and see the fire

  • Merci PM ZIDA tout est bien dit bien vus bien propre, je vous soutient mais, il vous manque de la poigne, c’est le régime tombé qui avait perdu son autorité où est la votre ? Quand ils sont à mater vous devez le faire sans problème on est avec vous. Le peuple a marre de tout ce bruit quotidien qui les empêche de jober. Prenez vos responsabilités aillez de la décision...

  • Dans tout ça c’est les employés de la BRAKINA qui me foutent la boule, ils m’énervent après le RSP ! Vs reconnaissez faire parti des bien payés et vous vous permettez de perturber un grand secteur économique du pays et au passage le risque de dissuader des investisseurs pour demander augmentation parce vous estimez que l’entreprise gagne beaucoup !

    Fallait faire d’eux un exemple !

  • c’est trop facile de toujours chercher bouc émissaire vous savez bien que quant on sème le vent on récolte la tempête c’est le louvoiement les calculs politiciens avec les osc qui crée cette situation.Mon frère un conseil Dieu t’a donné une mission exaltante consulte le dans tout ce que tu fais tous les Burkinabè sans exclusion "les bons "et les "mauvais "attendent que tu les aide dans ce moment difficile de notre histoire si Dieu est pour toi sois tranquille sois intègre et évite l’exclusion et tu réussira

  • RDV sur le champ de bataille ! Ceux qui ont eu leur compte après l’insurrection qu’ils laissent en paix le vaillant peuple revendiquer ses droits.Nous avons constaté que nous ne sommes pas tous sortis lors de l’insurrection pour la même cause. Nous nous sommes sortis pour améliorer nos conditions de vie et nos libertés ainsi que la justice sur tous les plans. ceux qui ont pillé le pays eux, peuvent circuler sans être inquiétés et ceux qui ont été pillés n’ont pas le droit de réclamer leur dû. Tous les grands bandits se promènent sans inquiétude et même bénéficie de la tendresse des autorités actuelles. Voici un trait comun avec l’ancien régime. Les raisons pouvant mettre fin à cette situation sont connues, pourquoi vouloir les occulter et demander au vrai peuple de faire un effort. Rien au monde le peuple ne se laissera encore duper par des dirigeants qui ne sont là que pour un clan.
    Je vous dis RDV sur le champ de bataille.

  • 49.Mouvements de protestation tous azimuts : Yacouba Isaac Zida appelle au calme ,
    En lisant certains internautes on se rend compte que beaucoup d’entre eux se méprennent sur le rôle de la transition . E n effet comment comprendre que des gens exigent de la transition la résolution ici et maintenant de leurs revendications.Est ce réalistes pour des gens qui sont arrivés au pouvoir sans aucun programme de société ; Les décisions se prennent au fur et à mesure, est ce chose aisée ça. Cela pourrait expliquer les errements constatés ça et là. A mon humble avis le devoir de la transition est de tracer des sillons qui serviront de repère aux futurs gouvernements comme ce qui vient de se passer au ministère de la justice.Et l’organisation d’élections transparentes.

  • Voilà la vérité même si certains ne veulent pas l’entendre ! Seulement, je suis d’accord avec un commentaire qui dit que le secteur de la brasserie n’a jamais été stratégique nulle part. Au contraire, on n’a jamais vu la Brakina dans le social, ou presque jamais. Tous les excédents dégagés, alimenteraient les services secrets français. Ceux qui ont lu et relu le discours du PM sont fautifs. Jusque là je ne comprenais pas que le gouvernement laisse faire n’importe quoi aux gens, même nous-même qui sommes défenseur de la liberté d’expression constatons que les gens font n’importe quoi !!! Alors vous pouvez grévez, mais faites preuve de plus d’intelligence, moins d’incivisme et respectez autrui dans sa liberté. C’est tout ce qu’on demande.
    Chacun doit comprendre ce que la Transition peut donner et ce qu’elle ne peut pas. C’est clair !
    Et chacun doit comprendre que certaines choses ne peuvent être étalées sur la voie publique. Comme par exemple le fait que nous n’avons pas beaucoup d’autonomie de manœuvre car il suffit que quelqu’un décide et c’est le chaos ! Il faut que les Africains francophones le comprennent une bonne fois pour toute ! Leur indépendance est abstraite

    Les gens sont si facilement manipulables en sorte que les soutiens aujourd’hui deviennent les détracteurs demain. Combien n’ont pas détesté Sankara en son temps ? Aujourd’hui on comprend, malgré les dérives de cette époque, que c’était un digne fils du pays !

    Bref il est temps qu’on ouvre les yeux et qu’on mène le bon combat...

  • ce discours ne veut rien dire. depuis qu’es-ce que vous avez fait pour réduire la vie chère.
    nous avons le droit de revendiquer. il ne faut pas adresser au civil ce message mais plutôt au RSP. la transition n’a rien fait si ce n’est pas pour se sucrer. Le droit de grève est légal et de nombreux solutions ont été trouvées. Vous oubliéz que le citoyer lamda n’a pas les memes avantages que vous avez.

  • Monsieur ZIDA, l’heure n’est plus aux discours ; ces Fous de Blaise sont de véritables têtus, frustrés et aigris , leur seul objectif : créer le K’O et rendre le pays ingouvernable , là ils pourront encore se faire une place au soleil ! Il faut les "mater" ’c’est tout !, puisqu’ils n’entendent que par la force ! Au début, ils sont d’abord passés par le RSP avec leur Gros-Bras DIENDERE, cela a foiré ; ensuite ils sont allés montés nos frères de la diaspora ivoirienne contre les autorités de la transition, labàs aussi ça n’a pas donné ; leur dernier trouvaille c’est de monter les pauvres travailleurs contre leurs employeurs pour créer le désordre ! Sans pitié, il faut les taper durrrrrr !

  • Il est vrai qu’il faut arrêter l’anarchie. Mais ce que la plupart des internautes essaient de dire, quitte à mal le formuler, c’est que pour l’immense majorité du peuple burkinabé, qui a risqué sa vie pour la révolution, la transition ne devrait pas seulement s’atteler à offrir au Burkina Faso des élections libres, inclusives et acceptés par tous. Il y avait une situation de fait, avec des privilegiés qui continuent non seulement à circuler tranquillement mais à n’être inquiets pour rien, pas même pour les sous que les députés CDP et autres acquis ont encaissé(cela a été affirmé et personne ne l’a contesté) pour assure leur forfaiture, ou encore les gros que des gens comme le président en retrait de l’ADF/RDA aurait pris pour trahir le peuple. Au lieu de poursuite, ces gens croient déjà s’être rachetés en parcourant les grands palais pour demander pardon on ne sait pourquoi et à qui !
    Nous croyons en la transition mais elle doit nous donner un calendrier clair même si pour cela il faut faire comprendre à la communauté internationale que les dates viennet après la résolution effective des vrais problèmes qui pour nous sont :
    - une véritable révision constitutionnelle qui corrige les dérives graves de la présente avec référendum pour l’adopter s’il le faut ;
    - une véritable réforme sociale qui rendrait l’Administration républicaine et apolitique et l’armée républicaine avec évidemment la suppression du RSP qui ne s’impose nullement dans un Etat de droit démocratique.
    - une véritable réforme de la justice
    - l’engagement de poursuites judiciaires contre tous les fautifs de l’ancien régime, en particulier tous ceux qui ont soutenu ouvertement ou passivement la modification de l’article 37 de la constitution du 2 juin
    - des élections présidentielles, législatives et locales libres, démocratiques et transparentes avec des acteurs nouveaux, épris véritablement de patriotisme et de probité morale, pas ceux qui cherchent ne seraient-ce qu’une place de député ou de maire pour continuer à saigner le peuple.

    C’est le manque de ce calendrier clair qui donne le sentiment d’une volonté de la transition de satisfaire un agenda des partenaires internationaux au mépris d’une résolution durable des maux qui minent notre pays. Aux grands maux, les grands remèdes. Je crois que vous pouvez le faire, alors engagez-vous y et la restauration de l’autorité de l’Etat suivra sans difficulté aucune. La Patrie ou la mort, le peuple burkinabé vaincra. RESPECT à tous !

  • C’est pas vous qui avez oser rouvrir le dossier Thomas SANKARA. Si quelqu’un ose tenter de toucher à une de nos gars, vous verrez bien !!!!

  • A quand la publication au journal officiel de vos biens (à l’entrée de vos fonctions) Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernements, à commencer par vous le PM ? Le reste sera guidé par l’opinion nationale.

  • Cher ami Zida et frère d’arme,

    Rends tout simplement le tablier car tu ne t’y connais pas en politique. La gestion des hommes n’a jamais été ton truc. Sans honte bue n’essaie pas de jouer au héro d’un jour. Tu t’es engouffré dans une mare de crocodile dans lequel tu risques de laisser ta peau. Tu as voulu faire l’affaire du MPP et des mouvements souterrains putschistes et te voilà maintenant pris à la gorge. J’ai le pressentiment que tu es en train de jouer au jeu du Général Guei. Celui-là tu le connais très bien et tu sais comment il a terminé. Laisse la Primature à un civil politique et quitte ce fauteuil avec les autres militaires du gouvernement. Un dernier conseil ne tente pas cette fois-ci de mobiliser des ouailles des OSC soit disant à travers des marches-meeting. Tu sais au moins comment le CNR a fini. Par des tirs de kalachnikov. Je crains fort pour toi. Le costume de PM est trop large pour toi. Pardon démissionne alors qu’il est temps. Ton supérieur a su partir quand les choses ont failli chavirer. C’est à ton tour de suivre son exemple. Tu ne peux plus continuer à accuser ceux qui sont partis. C’est toi gère les choses et c’est normal que le peuple se tourne vers toi pour revendiquer. Tu ne peux pas faire une fuite en avant à travers une telle déclaration hasardeuse. Quelle est d’ailleurs ta formation politique frère d’arme ? Je doute fort de tes compétences à gérer les choses de l’Etat. STP Rends le tablier !!!

  • Bien vu mon Colonel. Mais que dire de celui qui a défier la hiérarchie de l’ armée le 30 Octobre ?

  • Bonjour Mr le PM. Merci pour ce beau discours de recadrage indispensable au bon fonctionnement de notre cher pays. Toutefois, j’ai des interpellations sur 2 points de votre discours :
    1er : « Dans ce contexte, nous notons avec satisfaction qu’après des décennies d’autocensure, les langues se sont déliées, les yeux se sont ouverts sur les abus et les dérives d’un système de gouvernance, qui s’est enraciné dans notre pays et dont nous n’avons pas encore fini de solder les comptes ». Mr le PM, dites au peuple burkinabè quel est le bilan des comptes que vous avez soldés ? Soyez réalistes, honnêtes ! Car on a l’impression que ce sont de belles promesses qui nous sont servies, pas d’actes.

    2ème : « A tous les travailleurs du secteur privé comme du secteur public embarqués dans de telles aventures, nous lançons un appel patriotique au ressaisissement, à ne pas se laisser abuser par des individus qui les abandonneront dans leur misère s’ils venaient à perdre leur emploi ». Mr le PM, dans quelle catégorie d’aventures classez-vous l’insurrection populaire de fin 2014 ? En outre, n’oubliez pas qu’il y a eu des victimes (blessés, invalides et même des morts) lors de cette insurrection. Qu’avez-vous fait pour ces victimes ? Faites nous le bilan pour nous situer. Sachez que les pauvres travailleurs se battent pour leur meilleur devenir tandis que vous, vous roulez dans vos V8 et salons climatisés (tout vous est servi : dotation en carburant, communication, assurance santé, gros salaires etc…). Il faut que nos dirigeants donnent l’exemple d’esprit de sacrifice, de sacerdoce ainsi le peuple suivra.

  • Si au lendemain de notre insurrection victorieuse on avait arrêté et mis au gnouf des sinistres comme bilaise compaoré,françois compaoré,assimi kouanda,hermann yaméogo,gilbert ouédraogo,alain yoda,paramanga yonli,salia sanou,achille tapsoba,soungalo ouattara,yé bognessan,luc adolphe tiao,jérome bougouma,alain edouard traoré pour ne citer que ces quelques crapules,nous n’en serions là. c’est quoi cette révolution où des martyrs aux mains nues sont tombés mais paradoxalement,tous les gourous de ce système pourri sont là à se pavaner et à nous narguer ? tant qu’ils ne seront pas arrêtés afin qu’ils rendent des comptes,ils se croiront tout permis

  • Je salue et partage le contenu du discours du PM Zida. On n’a pas besoin de faire science po ou de s’adresser à un tapeur de sable (je n’ai pas dit Gourmatche) pour comprendre les objectifs rechercher dans certaines intransigeances.

    Pour n’avoir pas eu le courage de conduire notre transition selon la volonté populaire, nous sommes tous coupables. Il nous aurait fallu courageusement assumer nos responsabilités par une régime hors constitution. Mais au lieu de cela, nous avons dit "retour à l’ordre constitutionnel" complété par une charte. Un pouvoir d’exception nous aurait permis de "balayer" convenablement le pays avant de nous remettre en "État de droit". Mais hélas ! On n’aurait pas eu besoin du CNT. Il n’y a que les régimes d’exception qui sont à même de corriger les excès et les injustices des régimes constitutionnels en légiférant par ordonnances et décrets.

  • Voici les conséquences quand on prend des engagements et qu’on ne respecte pas. Vous aviez bien dit que "plus rien ne sera comme avant" et qu’avez-vous fait pour cela ? Rien. Vous avez donnez de l’espoir aux gens et vous n’avez rien fait pour que les gens sentent qu’il y a eu au moins un changement. Aucune mesure forte n’a été prise, aucun des anciens dignitaires qui ont mis le pays à genoux n’a été inquiété, et pire ils reprennent même de la voix. Vous-vous êtes emparé de façon injuste et frauduleuse de la révolution menée par le peuple qui voulait un réel changement, et les gens ont l’impression d’avoir été grugé et trompé. Et c’est ce qui explique tout ce désordre. Et si même on avait ressenti une certaine emprise, une certaine fermeté de la part de l’état encore, cela pouvait ramener un peu d’ordre. Mais rien. Et depuis la petite plaisanterie du RSP, tout le monde l’a bouclé du président au dernier ministre. Personne ne dit mot. On n’a l’impression que tout le monde est pressé de filer la patate chaude aux prochains prétendants au trône. Voilà les réalités.

  • sachez qu’il n’ y a pas de manipulation externe ou interne de la population, c’est votre agendas caché qui vous a trahi dès que vous êtes portez comme président et ensuite PM. 
    le peuple burkinabé a trop muri et vous n’êtes pas rendu compte tôt.
    vous avez commencé par des discours et des promesses qui ont mis le pays dans cet état.
    relisez vos discours et promesses et vous comprendrez.

  • Merci Internet 3 "Arrêtez de demander aux autres de respecter les lois si vous même ne les respectez pas." L’exemple est vécu au Service National pour le Développement qui prône le civisme, l’intégrité, l’honnêteté, en tout cas tous les bons "té" comme le disent les beaux voisins pendant que les premiers responsables s’arrogent des mauvais "té".
    Et bien, comme c’est un colonel, SEM ZIDA ne souhaite pas se l’arracher, cette mauvaise herbe de son domicile.
    Alors comment voulez vous que des agissements cités dans votre discours ne naissent si sous votre menton la mal gouvernance, la mauvaise gestion, l’égoïsme, l’autocratie, le pouvoir absolu et arbitraire entre les mains d’un seul individu........ sont maintenus et cultivés ?
    Le temps nous laissera voir la vérité même après SEM ZIDA et notamment son SG.

  • Tout à fait d’accord avec toi Alex. C’est très bien réfléchi. Il faut que les compatriotes se mettent tous débout comme un seul homme pour aider la transition à sortir ce pays du chaos sinon l’avenir donnera raison aux gens de CDP qui disaient que sans leur Blaise personne ne peut gouverner notre cher Faso. il faut que nous soutenions le PM afin que le monde entier sache que le Faso s’en sort sans le Blaiso.

  • Ha là ya problème. voilà un gouvernement venu d’une insurrection qui a peur maintenant de la rue. les libertés de parole, de défenses d’intérêt des travailleurs sont -elles remises en cause par ZIDA aujourd’hui ??? hei, on doit se réveillé car y a péril dans la demeure. si on chassé BC et autres c’est entre cause. Maintenant on veut JUIRE de nos libertés tant bafouer, musélées..... Toutes les revendications citées ont fait l’objet d’information préalable à qui de droit ?

  • Ne pensez pas que nos biens et richesses ont été mal acquis. C’est au prix d’énormes efforts que nous les avons acquis. Si vous en êtes jaloux pensez d’abords à travailler dur, dur comme nous l’avons fait. Seul le travail paie.

  • L’anarchie a commencé lorsque le lt cl ZIDA a décidé de désobéir au gl trois étoiles TRAORE.A propos de la déclaration de vos biens, que dites vous ? Les gens ne sont pas dupes, vous avez des fortunes injustifiables,indécentes............

  • Bonjour chers compatriotes. Moi je pense que le PM a raison et bien parler car il ne faut pas être égoïste jusqu’à ce point ; demander 100% d’augmentation n’est pas raisonnable.Nulle part dans le monde entier jamais on a vu cela.Si le pays est dans cette situation c’est parce-que les Burkinabés ne sont pas encore murs pour la démocratie et le changement car on doit commencer par changer de comportement de façon individuelle d’abord mes frères et sœurs.Que dieu garde le BF et qu’il nous aide à tirer des leçons de certaines situations autour de nous.

  • Je crois que les gens ont assez accumulé et ont besoin de s’exprimer. Il y avait des problèmes et il y en a toujours. Laissez les gens revendiquer ; c’est leur plein droit. Faites ce que vous pouvez c’est tout.
    La vie est très chère et vous vous PM, vous êtes très mal placé le savoir. Nous ne vivons pas les mêmes réalités dans le pays. Le peuple souffre beaucoup. Ayez une bonne gouvernance et tout prendra fin. C’est tout.

  • Humblement je pense que le PM aurait dû nous épargné cette sortie. Parceque ça sent une aliénation .C’est comme si monsieur Castel a cédé à la pression du gouvernement solidaire des syndicats et obligé le gouvernement a faire des menaces aux travailleurs.
    Les travailleurs ont sans doute remarqué que le gouvernement ne vient à la rescousse qu’à la 2eme vitesse. Il faut s’ impliquer dès les premiers jours du conflit. On dirait que le gouvernement même aime que les choses s’ enveniment avant d’intervenir.
    Monsieur le PM redonner un pouvoir aux contrôleurs et inspecteurs de travail et vous verrez que beaucoup de choses vont changer. Les employeurs ne respectent pas du tout les inspecteurs de travail et pire refusent de mettre en application les décisions de justice. On fait comment. L BADO a raison de dire que le pire est devant nous.

  • M. le PM je suis content de votre intervention par rapport au mouvement d’humeur dans notre pays mais la ou vous m’avez déçu c’est l’affaire de BRAKINA est ce que si Air France greve Manuel Valls sinsurgeras contre les travailleurs de Air France même si cette greve a une repercution sur l’économie française. Ou encore CANAL 3 a fait près d’un mois de greve vous ne vous êtes pas emprise aux travailleurs de CANAL 3 par ce que peut être canal3 cotise a l’état Burkina 10 millions par an.

  • Bravo et félicitation Mr le premier ministre. Nous attendions une telle déclaration. Le contraire allait nous révolté.
    Le peuple doit comprendre qu’on ne peut pas résoudre un problème qui prend sa source 27 ans plus tôt en un 5 mois.
    Ce que nous demandons au gouvernement de la transition, c’est l’arrestation de ces anciens dignitaires du pouvoir qui sont entrain de tout faire pour saper l’effort fournit par l’ensemble des burkinabé au seul motif que leur protecteur à été chasser de la gestion du pouvoir. Blaise en cote d’ivoire est à la porte du Burkina. Vous n’êtes pas sans ignoré que des réunions se tiennent dans le but de déstabiliser le Burkina depuis la cote d’ivoire.

  • Toutes ces dérives sont dues au mauvais décollage de la transition. il y a certes l’organisation des élections en priorité mais il fallait aussi tôt penser a la restauration de l’autorité de l’état. sans cela il sera difficile de mener toutes politique.

    Il faut discipliner le burkinabé ; le mettre dans les rayes ; .....

  • Non ! Non ! et Non !
    Si on n’augmente pas le salaire de tous les fonctionnaires à 200%, nous allons grévé, sortir dans la rue, et manifesté et occupé.
    L’insurrection n’est pas terminé. L’insurrection est en cours. Si rien n’est fait pour les fonctionnaire dans l’immédiat, nous allons sortir dans la rue.
    Faites vos calculs, et vous vous verrez que si effectivement le pillage des ressources de l’état est arrêté comme on nous le dit, alors l’augmentation des salaires à 200% est possible.
    Ne cherchez pas à nous intimider,
    Salaire augmenté à 200% ou bien nous sortons.

  • yacouba rappelle toi du mois d’octobre tu te crois ou ? du calme nous allons revendiqué nos droits .si tu t’amuses tu vas quitter le pays a vélo laisse le peuple tranquille et s’occupe toi de tes affaires sinon tu vas nous voir descendre dans la rue. ah bon entendeur salut

  • Merci pour votre discours M. le P.M. Gouvernez un pays n’est pas le fait d’un hasard. Votre ministre de l’habitat a connu sur une des chaines de la place la jeunesse de votre gouvernement. Oui ! sa jeunesse. Ce discours témoigne encore de votre jeunesse. Si non comment comprendre que face à ceux que vous appelez investisseurs, qui pillent et torpillent vos citoyens, vous parlez de licenciement ! C’est le travailleur qui est à l’origine de la richesse. Il est celui qui connait mieux les réalités de son entreprise. Partant de cela, toute revendication entreprise par ce dernier ne saurait être qualifiée d’utopique. M. le P.M vient de nous montrer une fois de plus son origine. Il fait parti de ceux qui défendent corps et âme les multinationales au détriment de leur peuple. Si non comment se soucieux tant de ces derniers alors que le délestage qu’ils subissent est loin d’être celui que la pauvre vendeuse de jus de mon quartier, les blanchisseurs de Ouagadougou, les petits reprographes ... subissent. M. le P.M, le problème de la Sonabel, de même que celui de la Sonabhy est très facile à résoudre. Vos experts peuvent vous dresser la liste des D.G de ses sociétés, de même que celle des citoyens qui ont des factures impayés. Demandez les de nous rendre compte, nous le peuple et vous le verrez. En conclusion, M. le P.M, nous nous sommes insurgés pour une nouvelle gouvernance, un nouveau contrat social qui prend en compte nos aspirations. Nous ne saurons tolérer les agissements de ces exploitants pour qui vous travaillez.

  • Bien vu Mr. le premier ministre, mais vous êtes aussi responsable de ce qui arrive : Si vous aviez mis au départ tous les responsables du CDP et ses alliés ‘’’Le front républicain, ADF/RDA’’’ a la MACO, l’alternance politique et économique ainsi que la transition se derouleront sans problème, sans les sous-marins du regimbe Blaise Compaoré qui vous dynamite pour saboter la victoire de la jeunesse. Persévérez avec franchise afin que l’alternance politique et économique de notre pays se fasse avec la jeunesse dont plusieurs ont laissé leur vie pour qu’un régime sanguinaire disparaisse. Je reviens de la Cote d’Ivoire dont Blaise et ses acolytes ne dorment pas. Alors plus de prudence pour que la prudence prenne le dessus des sous-marins buveurs de sang.

  • ce que certain n’ont pas pu faire en 27 ans vous voulez que d’autre le fasse en 1an vous aussi,

  • Respect à vous SEM. le PM. Toutes ces grèves sont organisées depuis la cote d’ivoire. Pour etre embauché à la BRAKINA par exemple, il fallait être de la FEDAB/BC ou proche du régime simplement. ceux qui ont initié et conduit cette grève ne sont autres que des protégés de François Compaoré,Salif Kaboré,Léonard Compaoré. il en est de même pour l’ONEA, la SONABHY et les transporteurs. SIMPLEMENT POUR METTRE DES BATONS DANS LES ROUES DE LA TRANSITION.
    PRENEZ EN GARDE !

  • Merci PM Zida il était temps courage on avance ensemble.
    Que le Dieu Tout Puissant Bénisse Notre Patrie LE BURKINA FASO Amen !

  • Bien dit Mr le PM ! malheureusement, il faut du temps et beaucoup de temps ! car c’est un héritage et en la matière il y a l’actif et le passif, depuis longtemps le pouvoir était dans la rue, l’insurrection n’ a fait que faire prendre conscince à chacun qu’il avait une partie du pouvoir avec lui et qu’il faut en jouir. Comme vous l’avez dit, il faut que chacun s’y mette : expliquer, former et conscientiser à la citoyenneté. Le principal socle du développement, c’est l’amour de la patrie, l’amour qui flirte avec le chauvinisme.

  • C’est trop merca ! Il fallait terminer ce que l’insurrection ne pouvait faire. Quelques têtes de proue en résidence surveillée, déclencher les poursuites judiciaires pour les dossiers qui attendent depuis longtemps à l’inspection d’état et autres. Faute de cela les gens manœuvrent soit pour que la transition échoue soit que le nouveau président soit un valet.
    Dieu bénisse le Burkina-Faso !

  • Mr le PM faîtes des analyses profondes avant de faire de telles déclarations et aviser de chercher chaque fois des boucs émissaires sinon nous allons vous servir la honte

  • Monsieur le Premier Ministre, le problème de la transition ne réside pas dans les manifestations des pauvres populations. Interrogez-vous sur les raisons de ces manifestations ? Elles ont très souffert hier et aujourd’hui encore elles souffrent face aux bavures de votre gouvernement et c’est pourquoi vous aviez verrouillé la presse sur les questions relatives aux gaffes de vos ministres et vous même. Soyez en sûr, ces décisions ne peuvent qu’empirer la situation déjà très critique. Les citoyens sont clairvoyant et les privations de libertés ne marcherons pas. Nous avons surtout à l’œil la bande de juriste magistrats corrompus qui ont envahi le Gouvernement et qui se croit tout permis au nom de leur soit disante capacité d’interprétation des textes en leur faveur. Balayez devant votre cour avant de balayer celle de chaque citoyen !

  • je suis Comparé à Blaise ? tu vois Zida , comme tu le sais, François et moi avons mis nos gars dans toutes ces entreprises juteuses du pays. Pourquoi ne veux tu pas qu’ils nous soutiennent dans ces moments difficiles ?
    Même demain nous rendrons ce pays ingouvernable jusqu’à ce que le peuple demande notre retour. N’oublie pas que c’est la Démocratie . Nous aussi avons le droit de manipuler ce peuple pour revenir aux commandes !!!! Blaisse Comparé .
    Ne t’inquiète pas mon petit , moi je suis fatigué ; je mettrais Djamila c’est plus sur .
    Poisson D’avril ha hahahaha !!!!!!

  • Internaute 96 Hannibal tu as tout dit. Zida Barry et les autres militaires doivent démissionner . Pourquoi accusé le régime déchu ? Les responsables de la transition ont dit que plus rien ne sera comme avant .Chacun a interprété comme il veut. Ainsi tous les problème non résolus par le régime passé font surface et Mr Zida s offusque. Quand les OSC de Mr Zida sèment le trouble, là ça passe.
    Ceux qui vocifèrent d arrêter les dignitaires de l ancien régime ne sont que des jaloux. Qu ont - ils fait ? C est plutôt vous qui êtes dans l ’erreur. Avez vous des preuves qu ’ ils ont pillé vos ressources ? Eux au moins ils ont été DG , Ministre,Députés pendant des années si vous les trouvez riches c est acceptable. Je connais des ministres et DG de la transition qui sont déjà devenus multimillionnaires.

  • il fallait dire ça quand le RSP à empêcher le conseil.des ministre. les pays africains francophone ne contrôle pas leur économie du fait de l’occident.chaque employer connait les réalités de sa boîte. dc ne les laisser pas les Multi nous pilleurs. garantissez le revenu du citoyens au lieu de protéger ses pilleurs soit disant investisseur tt le monde y gangeras.

  • Ha ha, le pauvre. Il croyait que tout etait facile pour qu’il vienne se pavaner en faso danfani. apres avoir defier un general 3 etoiles, tu croyais que quoi. Que quelqu un allait te respecter. Ben non. Si tu ne peux pas demissionne comme Blaise.

  • Monsieur le premier ministre, Isac Yacouba zida pourquoi voullez jouer au saint en demandant au peuple Burkina faso de se resaisir de se calmer afin que vous puissiez arriver aux elections
    le peuple ne fait que suivre les traces de leur premier ministre car si au Burkina faso Ces deux mots( se resaisir et se calmer)avaient exister au debut de l insurrection tu n y sera pas la ou tu es presentement car encourager par tes koro de treillis (RSP) tu as fait la force au Gle Nabere et au peuple tout simplement parce que vous avez les armes.
    il me semble que vous etes croyant si c est vrai il sera mieux pour vous monsieur le ministre de reconnais votre faute comme le roi David dans la Bible des chretiens et profiter se confesser en ces moments de paque ou la misericode est accordonne a qui veux. Tu as utiliser l arme pour oter le droit du Gle Nabere selon la constitution Burkina faso et tu reviens pour jouer au saint. Isaac tot ou tard tu aura ta recompense car le DIEU tout puissant est tres patient mais personne n echappe a son process(voir Blaise compore).
    Que ca soient les travailleurs de Brakina ou les routiers qu’est ce qu’ils ont fait de mal par rapport a toi demander un droit de subsistence, de survivre avec des bras balant et leur bouche est un mauvais tandis que toi tu as utilizer les armes du peuple pour faire la force au peuple et au general Nabere.
    Prenez les gens au serieux quand tres amis frères en treillis RSP sont sortis ou etais tu pourquoi n as tu intervenu de la sorte tu as preferer aller te refuger chez le MOGHO Naba.
    De grace tout se qui est bati dans le faux ,le mensonge, margouille,et la tricherie n a point long vie et sa ete le pouvoir de ton Koro Blasco et votre transition.
    Pourquoi a chaque fois s’il doit avoir un mot a dire au peuple c est toujours toi qui prend toujours la parole ou bien le retraite president est invalide et est a la presidence pour la forme.

    pardon Laisse le president Kafando Michel faire son boulot , jouer son role de chef de l etat.
    meme si dans votre royaume (comporose) les chefs n existaient que par les noms.

  • Un Gouvernement qui divise recolte toujours la revolte d’une partie du peuple. Peut etre que cela est deja trop tard mais un gouvernement doit toujours se mettre au dessus du peuple et surtout de la rue. La reflexion approfondie a toujours constitue la force des dirigeants.
    Ne confondez surtout pas la connaissance livresque avec la gestion pragmatique de l’Etat. Apres tout un Universitaire si ce n’est un orgueil ne doit se considerer comme le meilleur. Relativisez, soyez humble et Le plus Grand des DIRIGEANT vous aidera.

  • Voila quelqu’un qui n a jamais geré 100 personnes en dehors des beni oui oui du RSP qui se decouvre brusquement president puis premier ministre d’un pays au mépris des regles de son corps, l armee. Que voulez vous qu’il fasse : il commence par haranguer la foule se croyant toujours au RSP, veut nationaliser les compagnie sans aucune connaissance du droit et des lois les plus elementaires, par populisme et maintenant se surprend du desordre.

    Le meilleur reste a venir

  • je soutien l’internaute 76. mr koné ; j’ai écrit une fois pour souligner cet état de fait ; il s’est trouver des internautes pour me dire que je n’ai pas de leçon a donner à qui que ce soit ;Quel est le role du web master ;,lorsque je lis certains internaute je me demande si je suis sur un site réglementer. PAS DE POLITESSE. PAS DE COURTOISIE PAS DE RESPECT. ou lorsqu’on affirme que c’est le MPP qui est l’auteur de toutes les nomminations en conseils de ministres .cela denote d’une ignorance notoire ;(intern 84).et que dirai-je de l’internaute 85 et j’en passe.web master STP

  • Excellence, les burkinabe ne croient plus au changement tant pronne aux premieres heures de l’insurection. C’est la raison qui sous-tend les greves et les manifestations. Faites quelque chose de vrai, de fort, de juste et vous verrez que le peuple qui vous a place la ou vous etes vous croit et vous suit.

  • Je croyais que l’insurrection était populaire et avait reçu l’aval de tous les burkinabè. Pourquoi avez vous peur donc, si tout le monde est avec vous ? C’est ce qu’on repete a longueur de journee, il faut analyser ses forces et travailler avec tous ceux qui veulent construire le pays. Arretez ces discours incendiaires, nazistes, car le pire est a venir. Vous ne pourrez plus incendier la maison de qui que ce soit et rester en vie. Ceux qui ont ete surpris les 30 et 31 oct ne se laisseront plus surprendre.

  • CE N’EST QUE LE DÉBUT, PM. 

    ESSAYEZ D’EXCLURE DES BURKINABÉS DE LA COURSE D’OCTOBRE,

    ESSAYEZ SEULEMENT DE METTRE DE CÔTÉ VOS FRÈRES D’ARMES (QUI ONT EUX AU MOINS EU LE COURAGE DE SE METTRE EN DISPONIBILITÉ DE L’ARMÉE, CONTRAIREMENT À VOTRE CHEF PLUS INTELLIGENT BARRY ET VOUS), ET LE MOUVEMENT CROISSANT DES CIVILS MÊME SERA "PETIT AFFAIRE".

    ON OCCUPERA LE CNT ET LA PRIMATURE.
    VOUS CHERCHEREZ MÊME EN VAIN LA FENÊTRE SI VOUS MATTEZ UN SEUL SYNDICALISTE.
    VOLEURS DE RÉVOLUTION !

  • MESSAGE BIEN reçu
    Un pays sans autorité forte ne peut avancer ni même fonctionner. Depuis insurrection aucune personnalité n’a pu clairement s’ériger en leader. les burkinabé voyait en vous Zida un leader incarné la preuve des posters et des autocollants à votre image s’écoulait sur le marcher au même titre que celle de Sankara l’incontournable. mais votre nonchalance et votre manque de position ferme devant certaines situations on fait planer des doutes. Ils est temps que Vous vous imposez. Un leader ne cherche pas à se faire aimer. Il cherche tous simplement a diriger les troupes vers un objectif nobles. Même s’ils faut en mater quelque uns.

  • Blaise Compaore n’a pas laisse le pays exsangue économiquement. Revoyez les rapports du FMI, de la BM et des autres partenaires. Zida, qui écrit tes discours et te pousse a raconter des inepties. Si le pays avait ete exsangue tu n’aurais jamais inaugure quoi que ce soit. Le chomage actuel et les difficultes que connaissent les Burkinabe sont le resultat de votre insurrection et de vos destructions de bien. Par exemple, les destructions des installations de Alizet Gando ont ete une betise tout comme les destructions a True Gold et Tambao. Qui donc viendra investir dans votre pays ? Personne car il n’y a pas de garantie

  • A lire certains internautes,je me demande s,il réfléchissent un tout petit peu.Zida avec toute ces imperfections k même co-dirige bien la transition.toute transition est difficile,aidons là à aller de l,avant au lieu de vociférer sur la toile.personne n,à intérêt à ce que le pays brûle.je préfère le désordre(actuellement)à l,anarchie(le k.ô qui veut créer les imbéciles en créant des grèves injustifiées,infondées,)Soyons sérieux pour une fois et accompagnons la transition à bon port.imaginez vous si tous le monde se mentait en grève,qui allait travaillez pour augmenter le salaire de qui ? L,erreur de Zida ,c’est d,être revenu à l,ordre constitutionnelle,il aurait fallu instaurer un état d,exception et nettoyé le pays ces impuretés....voilà où mène le dialogue inclusif...

  • Blaise disait qu’il ne t envie pas. Tu dois commencer a comprendre. C est dur de diriger un pays tres pauvre et tres endetté. Tout le monde croit que c,est toi qui prend tout.

    Bon mais declare nous tes biens quand même. sinon on va manifester.

  • Apres avoir parcouru les internautes j ’ai un et un seul conseil pour le gouvernement C’EST LA NÉGOCIATION ET LE DIALOGUE ASSEYEZ VOUS URGEMMENT AUTOUR DE LA TABLE AVEC LES SYNDICATS ET LA CCVC AFIN DE CALMER LA SITUATION FAITES LE DANS LES 24 HEURES QUI SUIVENT AFIN D’HARMONISER VOS POINTS DE VUE.NOTRE PAYS N’ A VRAIMENT BESOIN D’UN BRAS DE FER ACTUELLEMENT,LA CHALEUR FATIGUE NOS NERFS,LES DÉLESTAGES PLOMBENT LES ACTIVITÉS EVITONS DE NOUS BAGARRER ET RECHERCHONS LA PAIX ET LE GOUVERNEMENT DOIT FAIRE LE PREMIER PAS CAR C’EST CELUI QUI A LA FORCE QUI DOIT LE PLUS SAGE

  • M.ZIDA le Burkina est dans cette crise à cause de ses dirigeants.Toutes les crises que nous avons vécues n’ont vu le jour qu’à cause de nos gouvernants.A cause de Justin ZONGO les fonctionnaires ont vu leur salaire augmenté.La convention collective entre Etat-Routiers a été signé en 2010.C’est nous qui avons dit de ne pas l’appliquer ?Avons-nous dit à Blaise de modifier l’article 37 ?Des détournements n’avons-nous pas contester ?La Charte n’a pas dit de déclarer les biens ?Les membres du CNT n’ont pas voulu continuer à toucher des salaires mirobolants ?Qu’est-ce qui est fait ?Dans cette optique un travailleur peut-il continuer à être honnête ?Un paysan ou un commerçant peut-il honnête.Les Burkinabè ne sont pas totalement revanchards et mauvais mais ce sont les autorités qui les rendent mauvais.Je demande aux jeunes Burkinabè de s’épauler et de lutter pour leur propre vie d’avoir des idées innovatrices.Sinon ceux qui ont amassé l’argent ont déjà quelque chose pour survivre.

  • moi je pense que le gouvernement de transition doit prendre des mesures draconiennes afin d’amenuiser des revendications insensées.Parce que c’est la transition chacun seme le trouble qu’il veut. Depuis quand les chauffeurs connaissent revendications. a bon entendeur Salut.

  • Il n a encore rien vu

  • Je suis triste de cette réaction. Elle a beaucoup tardé au point qu’aujourd’hui, elle est dénudée de tout sens. A mon avis, ce bras de fer devrait être établi au lentement du mouvement du RSP, pour qu’aujourd’hui, on comprenne que ce n’est pas une position d’une justice à double vitesse. On a l’impression qu’il faut que "ça chauffe" pour voir une réaction du gouvernement. Plus rien ne sera comme avant, nous disait le premier ministre à la place de la révolution. Triste est de constater que les choses n’ont point changé, pire, elles se sont aggravées. A titre illustratif, il a fallu que les chauffeurs bousculent pour que le gouvernement réajuste et pour cette sortie de tambour battant du ministre de l’action sociale dans les famille des blessés, est faite juste parce que la veille, les responsables de l’association de victimes de l’insurrection on haussé le ton. Monsieur le PM, restez calme car ce n’est que par l’exemple que l’on fait changer les choses.

  • Nulle comme sortie.
    tu ose qualifier les justes revendications de notre peuple d’anarchistes ?laisse moi te dire q tu te goure completement.
    T pense que nos aspirations se resument a la tenue des elections ?du grand n’importe quoi !!! Reprime seulement ce peuple et tu saura reelement pourquoi nous sommes vraiment sorti nous faire tirer dessus les 30 et 31 octobre.
    Pour l’information,je rappele q blaise allait les organiser en novembre.
    Le probleme de fond n’etait pa blaise lui-meme.si tu n’a pas encore compris ce minimum,c’est q t n’a rien compris a la lutte du peuple.
    Ds ce cas,j me demande ce q t peux bien fabriquer a la primature.il est clair q t n’est pas l’homme de la situation.

  • Un populiste....de qui tient-il sa légitimité pour parler de la sorte ?

  • Ce type se croit ou ? PM qui t a elu. si tu ne peux pas demissionne.
    Ou est ta declaration de bien ? On attend ca pour t appliquer la loi du deli d,apparence du prof Laurent Bado. Respecte la loi toi meme d abord avant de crier a l anarchie.

    Touche a quelqu un et tu partiras a midi comme ton ex boss.

  • C’EST BIEN PARLE Mr.LE PM.VOS PROMESSES QUI ONT MIS LE PAYS DANS CET ETAT,MAIS PENSE AUX MILITAIRES ET POLICIES LIBERER LORD DES MUTENERIES DE 2011 ;CELA CONTRIBURA AU CALME EGALEMENT.IL Y A DES GENS QUI VEULENT TAVAILLER ET IL Y A EFFECTIVEMENT DES EGOISTES QUI PROFITENT DE LA SITUATION.VOUS SAVEZ-BIEN LES COMMENDATAIRES ARRETEZ-LES ; IL VOUS RESTE SIX (06) MOIS POUR BIEN FAIRE.
    QUE LE DIEU TOUT PUISSANT BENISSE LE BURKINA-FASO. AMEN !

  • Très objectivement, il faut reconnaître qu’il y a exagération dans les revendications actuelles. Et puis, on demande des résultats à des gens qu’on empêche de travailler. Il va falloir que chacun entre en lui même pour se demander ce que lui même apporte pour l’édification d’un Burkina nouveau. Les gouvernants actuels nous ont tout expliqué, mais beaucoup refusent de comprendre et continue de mettre des bâtons dans leurs roues, de toutes les façons, nous sommes tous dans le bateau de la transition, s’il coule, nous coulons tous avec. A bon entendeur, salut

  • Je pense que M. le PM a raison. Que les revendications soient justes ou pas ce n’est pas cela le problème, mais je pense que pour un patriote, vu la situation fragile actuelle du BURKINA, avec les risques de déstabilisation , chacun devrait savoir raison garder à moins qu’il se cache des non dits.

  • Vous vous attendiez a quoi.
    Vous mentez aux gens sans honte pour prendre le pouvoir et vous vous attendez a quoi ? que ceux qui n ont rien a manger vous laissent manger tranquillement.
    Vous n avez encore rien vu, le meilleur reste a venir.
    Touchez seulement a quelqu un et vous verrez.

  • Bien dit #144 ce n’est que par l’exemple qu’on peut faire changer les choses. Que le premier ministre donne un seul bon exemple de sa part. Le peuple attend toujours la declaration des biens des membres du gouvernement depuis 5 mois maintenant. Je ne vois pas comment on peut changer les choses de cette façon.

  • pm courage a vs.ne vs laisser pa distrai par ds aventuriers.taper du poing sur la tabl pou les fair marcher o pas.on est ou la ?bravo a vs.le tps de la carot est pacer,c maintnan lepok du baton.a bon entendeur salut.

  • Le premier ministre à travers ce discours a relance la bagarre entre les OSC, les bruleurs de maisons et les syndicats. Ce qui va s"engager bientôt est le vrai combat va maintenant prendre corps et à Dieu la transition. Ce qui est sur c’est la rue qui va prendre le dessus a quel prix et l’armée reviendra cette fois pour jouer le vrai arbitre. LES PEUPLES ANALPHABETE N’AIME PAS LA LIBERTE. IL NE FALLAIT PAS OUVRIR LA BOITE A PANDORE
    C’est VRAIMENT MALHEUREUX.

  • Il faut que l,on sache raison gardée Nous risquons de casser le thermomètre en voulant trop presser Nos problèmes étaient là avant ces gens. Pourquoi vouloir la résolution d,un passif de 27 ans en une année. quand c,est pour rentrer dans les organes de la transmission on recule et de là on crie fort faites ça ne faites pas ça. ce n,est pas bon. pourquoi ne pas attendre après les élections pour exiger le "le ciel et la terre" si cela est possible. Ces gens qui sont issus de groupes différents ne peuvent pas tout faire en une année.

  • les sociétés commence par chercher des pays où aller s’ installer mes parents ils faut penser à nos enfants je vous donne un rendez vous pour le bilan en fin d’année sur l’économie du Burkina Faso que dieu bénisse le Burkina Faso donnons nous la main

  • Vous n’avez encore rien vu. Avons en mains toutes les points stratégiques du pays et personne ne peut nous les ravir. La prochaine fois on frappera la où ça fait le plus mal

  • M. le PM et tous les responsable de la Transition, c’est vous qui êtes les leader de cette transition. La balle est dans votre camp pour le bon déroulement de la transition. Si vous voulez écouter les revendications de chaque groupe, de chaque individu, vous ne pourrez point gouverner. N’oubliez pas, NUL ne peut plaire à TOUT LE MONDE.
    Bon courage à vous, puisez vos sagesses dans la Sagesse infinie de l’Éternel Dieu afin de pouvoir gouverner au mieux.
    Dieu vous bénisse, qu’il vous protège et vous accompagne tout au long de cette transition pour une sortie très heureuse. Que Dieu bénisse le Burkina.

  • À mon humble avis, chacun devrait revoir sa copie pour que les choses aillent mieux au Faso. Sans preuve, je ne saurai convenir avec le 1 er Ministre que ces mouvements corporatistes sont guides par les mains des anciens barrons revanchards du régime déchu.

    Ce qui est sur, après l’insurrection Populaire, chacun pense que c’est le moment de faire aboutir ses revendications et très vite avant la fin de la transition. Cet état de fait à été renforcé par l’amateurisme dont à fait preuve le Gouvernement de la transition à ses débuts, qui doit on le reconnaître, nécessitait la protestation dans le contexte du moment. Cela a malheureusement fait croire à certains que tout était permis et qu’ils pouvaient et devaient manifester vite pour voir ses revendications aboutir pendant cette courte transition avant qui ne soit trop tard.
    a toutes les sœurs et frères Burkinabé, nous devrions être réalistes et savoir que toutes les revendications doivent être organisées dans les règles de l’art et toutes ne peuvent pas trouver satisfaction en même temps, surtout avec cet héritage laisse par le pouvoir déchu qui a sans doute vider les caisses de lEtat avant et au moment de sa chute et, pour le dernier cas, avec la bénédiction de certains de nos dirigeants actuels dont le 1 er Minustee Zidane qui affirmait que ’’ l’intégrité physique et morale’’ de Blaise est assurée. Si le M reconnaît que les déchu ont vidé les caisses de lEtat, que des actions soient prises et communiquées au Peuple pour le retour de ces fonds. Le peuple, dupons sa frange sincère n’attend que des actes justes de justice et de réparation pour la suite du combat aux côtés de dirigeants exemplaires.
    Il est tout aussi vrai que les déchus ont le remord et la nostalgie du pouvoir, mais à leur laisser les nuits tranquilles, ils vont les utiliser par tous les moyens pour retrouver leur pouvoir perdu, non seulement pour le plaisir que cela va continuer à leur apporter, pas le bonheur, loin s’en faut, mais aussi par peur de ce qui pourrait leur arriver sur les plans économiques et judiciaires s’ils ne sont plus au pouvoir. En les laissant dans cette tranquillité qu’ils ne méritent pas, vous leur laissé tout le loisir d’agir dans ce sens, s’ils avaient fait l’objet de poursuites judiciaires, bien entendu, sous la forme légale, ils auraient plutôt pris leur temps pour préparer leurs défenses. Il n’est pas juste de brûler et de piler des domiciles ou des entreprises en tant que citoyens, mais il faut aussi que les propriétaires nous disent comment ils ont pu de les approprier. La justice économique et sociale commence la car les acquisitions malhonnêtes précédent les incendies.
    Au Gouvernement de transition, sachez qu’il ta de bonnes volontés qui veulent bien s’investir pour la paix, la cohésion sociale et le développent harmonieux de notre chère Faso, et qui me souhaitent que des actions de justice et d’équité.
    en somme, chacun devrait, en son e et conscience, n’avoir que le souci patriotique dans ses actions et ses pensés et cela en toute citoyenneté et en toute sincérité.
    Paix pour le Faso,

  • Non ! Non ! et Non !
    Si on n’augmente pas le salaire de tous les fonctionnaires à 200%, nous allons grévé, sortir dans la rue, et manifesté et occupé.
    L’insurrection n’est pas terminé. L’insurrection est en cours. Si rien n’est fait pour les fonctionnaire dans l’immédiat, nous allons sortir dans la rue.
    Faites vos calculs, et vous vous verrez que si effectivement le pillage des ressources de l’état est arrêté comme on nous le dit, alors l’augmentation des salaires à 200% est possible.
    Ne cherchez pas à nous intimider,
    Salaire augmenté à 200% ou bien nous sortons.

  • Non ! Non ! et Non !
    Si on n’augmente pas le salaire de tous les fonctionnaires à 200%, nous allons grévé, sortir dans la rue, et manifesté et occupé.
    L’insurrection n’est pas terminé. L’insurrection est en cours. Si rien n’est fait pour les fonctionnaire dans l’immédiat, nous allons sortir dans la rue.
    Faites vos calculs, et vous vous verrez que si effectivement le pillage des ressources de l’état est arrêté comme on nous le dit, alors l’augmentation des salaires à 200% est possible.
    Ne cherchez pas à nous intimider,
    Salaire augmenté à 200% ou bien nous sortons.

  • Bravo M. le PM. Comme le dit l’internaute N°6, on faut prendre le risque d’affronter certains, en particulier les égoïstes et les fauteurs de troubles, visiblement manipulés par l’ex majorité. Sont de ces manipulés, M. Bassolma Bazié de la CGTB (dont fait partie mon syndicat). J’en veux pour preuve sa déclaration dans l’Obs, où il justifie tous ces mouvements par le fait que Zida soit Premier ministre. Ce débat est clos. M. Bazié, tu dois grandir ! et n’utilise pas le syndicat pour tes déclarations incendiaires ! ça se voit que tu es un vendu. Que tu es décevant !

    M. ZIDA, fait ce que tu as à faire, sans état dame, nous te soutiendrons ! A bas les égoïstes larmoyants !

  • Beaucoup de compatriotes se comportent comme ce gars qui scie la branche sur laquelle il est assis. La transition, c’est notre branche, si elle s"arrache, c’est nous tous au Burkina qui tombons ! (je ne parlent pas des exilés qui n’attendent que ça)
    continuez, mes chers jusqu’au-boutistes, égoïstes et anarchistes, personne ne sera épargné ! Et nos gouvernants ont même plus de chance de s’en sortir que vous !

  • un discours stérile et improductif incruster de malhonnête diplomatique.Monsieur le ministre si ca ne plait pas, c’est simple il faut quitter. quand c’est le RSP on cour pour aller chez le MOGO NAABA. je crois que le respect s’impose....nous sommes dans un état de droit de liberté. respecter le peuple Burkinabé.

  • Je pense que c’est mieux de continuer avec les préparatifs des élections.Nous qui militons toujours dans le CDP attendons que l’État de droit soit réhabiliter pour mieux poser nos problèmes,bien que les problèmes posés nous concerne aussi.
    A part certains cadres des partis politiques,nous vivons tous sous des hypothèques et les découverts pour boucler.Mais nous n’avons aucune influence sur les manifestants actuels pour les faire agir,surtout que nous évoluons avec un carton jaune.
    Maintenant,je pense que c’est le CNT et les délégations spéciales qui doivent calmer les gens dans la mesure où chaque couche y est représentée.
    Excellence devait à mon avis s’adresser à ces structures pour que chacun s’adresse à sa base pour expliquer les contraintes dont le pouvoir vit actuellement.
    Nous les futurs militants de partis d’opposition n’avons rien à dire.Notre seul crainte,est que ce qui se passe actuellement ne nous conduise à un coup d’État comme nous avons vécu par le passé.
    Mr Blaise COMPAORE avait réussit à bloquer cette procédure,mais il n’est plus là.
    Faisons attentions et laissons les choses continuer.Pour ce qui des éléments soulignés par Son Excellence,je croit que Mr COMPAORE a vécu pire.Pour le remplacer,il faut se préparer à être aussi tolérant que lui,si non il ne faut pas oser.

  • A tous ceux qui s’interrogent sur la valeur de certains de nos dirigeants relisez cet extrait du message « le Gouvernement s’est cependant investi à régler honorablement ces récents conflits, notamment en faisant venir Monsieur Pierre Castel, PDG du groupe Castel, avec qui un accord a été trouvé pour le dénouement de la crise à la BRAKINA. ». Mr castel à ce que je sache est un industriel. Aussi riche soit -il je m’étonne que ce soit nos premiers dirigeants qui le reçoivent. N’a y t-il pas un ministre de l’industrie pour gérer la question de la brakina. Après on s’étonnera que les pesanteurs coloniales persistent toujours dans ce 21 eme siècle.
    secundo, le fait d’être militaire n’est pas une excuse pour utiliser les mots à tout va, à ce que je sache encore il n’y a pas eu de conflits mais l’expression d’un droit, celui d’aller en gréve. Faisons attention aux mots que nous utilisons car ils peuvent réveiller des velléités dormantes. Dieu préserve le Burkina de lendemains incertains

  • Hey, vous les gars du CDP, si vous étiez forts, votre champion Blaise n’aurait pas fuit en plein midi. Mais si vous vous amusez avec nous, vous n’aurez même plus le temps de fuir.

  • l’initiative de recadrer les choses en ce contexte de revendications tout azimut est belle. cependant les propos sur la BRAKINA me laissent perplexe. Quel valeur ajouté apporte la BRAKINA dans notre économie ? elle utilise de la matière première importée, renvois les dividendes aux actionnaires en majorité étrangers, représente l’une des principales cause de maladie des reins et du foie sans contribuer au développement de nos hôpitaux, abruti le peuple et le garde dans l’ignorance.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés