Don de sang : La LONAB passe à l’acte

mercredi 1er avril 2015 à 20h50min

La nationale des jeux du hasard ne fait pas que des heureux gagnants sur le plan financier ; elle sauve également des vies. C’est du moins le sens du geste posé par l’institution le 1er avril 2015 à son siège, en l’occurrence une séance de don de sang. Une séance initiée par ‘’l’Association SOS Sang’’, et qui a été l’occasion de récolte de poches de sang au profit de malades nécessiteux du liquide vital.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Don de sang : La LONAB passe à l’acte

Certes, c’est un petit geste, mais il permet de sauver des vies et de sauver la vôtre car nul n’est à l’abri d’une transfusion sanguine. Donner son sang, c’est désormais une coutume à la LONAB. Et ce n’est pas un « poisson d’avril ». Rassurez-vous ! Il est 9h, lorsque les premiers donneurs prennent place sur les brancards amovibles de l’équipe du centre régionale de transfusion sanguine de Ouagadougou (CRTS). Ces premiers, ce sont le Directeur général Lucien Carama, le Directeur des études de la prospective, Aboubacar Lankoandé, et le jeune informaticien Aboubacar Nana. Une centaine de personnes est attendue et ce, jusque dans la soirée.
Ils sont nombreux, ces enfants en pédiatrie, ces femmes dans les maternités, et ces accidentés dans les couloirs des urgences traumatologiques, à vouloir du précieux liquide qui coule dans nos veines. Un liquide gratuit et qu’il convient, selon M. Carama, de prévoir sans attendre une rupture de stock avant d’agir.
Pour le Directeur des études et de la prospective, qui est donneur depuis maintenant 30 ans, ce geste permet de sauver des vies en même temps qu’il permet au « bienfaiteur » de bénéficier de la gratuité de certains examens. En effet, lorsqu’on donne son sang, l’on a la possibilité de connaitre son statut sérologique, son groupe sanguin, mais aussi de savoir si l’on a ou non, l’Hépatite B et C ou la Syphilis.

Stop aux brebis galeuses !

En dépit des nombreuses collectes de sang effectuées à travers le pays, le besoin dans les formations sanitaires demeure. Pour Doulkoum Adama, Major du service collecte du CRTS, les besoins sont multipliés par deux, voire par trois pendant l’hivernage. Car, c’est à cette période que sévit le paludisme et que les élèves et étudiants – principaux donateurs – sont en vacances.
Il a profité de l’occasion du jour pour lancer un appel aux structures de venir en aide aux malades puisque « de façon directe ou indirecte, nous sommes tous concernés ». Et pour finir, M. Doulkoum a exprimé son indignation contre les mauvaises pratiques des esprits malins qui s’enrichissent dans le dos des malades. D’où son cri de cœur pour qu’ensemble nous les combattons.

De l’Association SOS Sang

Créée en 2005, SOS Sang est une association de donneurs de sang qui a pour objectif de promouvoir et organiser les collectes du précieux liquide. Pour son président Jean Bosco Zoundi, l’association « court derrière le sang comme les journalistes derrière l’information ». Et chaque mois près de dix collectes de sang sont organisées.
Dans les établissements, près de 80 poches sont acheminées vers le CNTS. Et au regard du grand besoin en sang qui se fait sentir pendant les vacances, SOS sang sillonne tous les services, les marchés, les églises et les mosquées.
En rappel, cette collecte de sang à la LONAB a été précédée, la veille, d’une journée de sensibilisation des agents.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net
Photos
Bonaventure PARE

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés