Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

mercredi 1er avril 2015 à 00h02min

Fini la grève illimitée décrétée depuis le week-end dernier par les travailleurs de la Brasserie du Burkina/ Société de distribution des boissons (BRAKINA-SODIBO). Mardi 31 mars 2015, une rencontre a eu lieu entre eux et le président du groupe Castel, Pierre Castel qui a abouti, entre autres, à un accord relatif à une augmentation salariale de 15%. Alors, dès ce mercredi 1er avril, des consommateurs, savoureront comme à l’habitude, leur boisson « préféré ». Après la rencontre avec les travailleurs, Pierre Castel, président du groupe Castel a été reçu en audience par le Président de la Transition Michel Kafando ce mardi 31 mars 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

La crise au sein de la Brakina semblait s’amplifier. C’est le moins qu’on puisse dire avec la présence du président du groupe Castel, Pierre Castel à Ouagadougou. Il est arrivé mardi 31 mars de la France, pour rencontrer les responsables syndicales sur la situation qui prévaut. A l’en croire, ces échanges ont permis d’aboutir à un consensus raisonnable en faveur des deux parties.
Toutefois, dit-il, s’ils (la Brakina et les syndicats) n’arrivaient pas à s’entendre, il allait fermer l’usine et procéder à un licenciement de masse. « Cela leur avait fait peur. Il ne faut pas se leurrer, en effet. Les salaires et les avantages de Brakina ne sont pas aussi les plus basse », confie-t-il.

A l’entendre, le problème était grave, puisque ce que les travailleurs revendiquaient était impossible. « Je ne pouvais pas accepter cela. J’ai accepté quelque chose de raisonnable. Nous nous sommes convenus sur un accord signé par toutes les deux parties », a-t-il dit à sa sortie d’audience avec le Président Michel Kafando. L’accord fait état de l’augmentation de 15% sur les salaires de tous les travailleurs.
Une « petite » enveloppe leur sera également octroyée pour la reprise du travail. En outre, au cours des échanges, il a été question des heures supplémentaires sur lequel, soutient Pierre Castel, les travailleurs n’ont pas été très clairs. Mais pour lui, en fera qui le voudra. Autrement dit, Pierre Castel voudra faire comprendre aux travailleurs qu’ils ne sont pas obligés de faire les heures supplémentaires.
Et s’ils ne le veulent pas, la société se trouvera une autre équipe pour le faire. Cette proposition n’est pas partagée par les travailleurs qui tiennent à leurs heures supplémentaires. « Il ne fallait donc pas réclamer ce que vous voulez ou avez déjà », rétorque Pierre Castel.

Tout compte fait, la grève illimitée est terminée, l’embouteillage reprend ce 1er avril. Le personnel devra travailler jour et nuit pour rattraper le retard enregistré. Pierre Castel a rencontré le président de la Transition à la demande du gouvernement, notamment le ministère en charge de Commerce, de l’industrie et de l’artisanat. Ils ont, eux-aussi, échangé sur la crise qui commençait à inquiéter le gouvernement. Notons que les travailleurs réclamaient une augmentation salariale de 100%. Ils devront désormais se contenter de 15%...

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er avril 2015 à 02:48, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Quelle tristesse...
    Ainsi, il a fallu que "le grand blanc" descende de son avion pour dire à nos frères travailleurs ce qu’ils savaient déjà et presque tout le monde aussi, c’est à dire que leurs demandes étaient exagérées.
    Est ce l’insurrection populaire qui donne ainsi à penser à tous, chauffeurs routiers, brasseurs, miniers et j’en passe qu’ils peuvent réclamer la lune en prenant le pays en otage et avoir gain de cause ? Ou bien y a-t-il vraiment eu des gens qui ont cru qu’une entreprise accepterait une augmentation de 150% de ses charges salariales (car quand le salaire augmente d’autres charges augmentent avec), perdant ainsi ses bénéfices, s’il n’entre pas dans le rouge ? Quel investisseur ferait ça et pourquoi ? Et le tout sur fond de grève sauvage sans préavis, ce qui donne le droit à l’employeur de renvoyer plein de monde à peu de frais.
    Si nous pouvions éviter de rendre notre pays ingouvernable par ces actions "coup de poing" sans lendemain, anarchiques et destructrices, nous y gagnerions tous...

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 03:06, par le Hiboux
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Pierre Castel !! Voici un chef d’entreprise autoritaire. Quand il n’y a pas d’autorite dans une entreprise, elle fait de gros deficites. Une des regles capitales dans le monde des affaires !!!Les membres de la transition drevaient s’inspirer de ce Sieur Castel. Je croyais que les grevistes etaient ferment sur leur revendications. En fait je crois que beaucoup de burkinabes ont trooop compris le sens de l’insurection populaire. Beaucoup de gens (les sans education morale et civique) en generale pensent que depuis le depart de Blaise Compaore on serait libre de faire ce que l’on veut. NON et NON mes freres restons sur terre et soyons assez mature d’esprit. On ne peut pas continuer a revendiquer pour un rien. Dans quel pays et dans quel entreprise a t’on deja vu passer une augmentatation de 100% ? en tous cas nous on savait que les grevistes allaient ceder. En attendant ouvrer les robinets et laisser couler la boisson a fond.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 06:15, par Ben Sirac le Sage
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    La BRAKINA-SODIBO et les travailleurs ont eu la chance car si la situation perdurait ce sont nous les consommateurs qui allions marcher contre eux. Il faut que l’Etat prenne ses responsabilités pour que PLUS JAMAIS CELA N’ARRIVE. Si gouverner c’est prévoir, anticiper, être proactif, il faut que le Gouvernement sache prévenir de telles situations à l’avenir.
    1er : SAUVER BRAFASO ;
    2è : libéraliser le secteur pour qu’une seule entreprise ne détienne pas à elle seule le monopole et les licences de toutes les marques de boissons ;
    3è : Revenir à l’ancienne formule en attribuant l’usine de Bobo à une autre société ;
    4è : Etc.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 06:32, par dafra
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Les syndicalistes n’ont pas été rationnels. Pourquoi des revendications maximalistes, c’est scier la branche sur laquelle on est assis, et être égoïste. Beaucoup de gens dépendent de l’activité des brasseries. Qui va payer pour les dommages collatéraux le manque à gagner des cavistes, restaurateurs, maquis....

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 07:37
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Au pays des hommes intègres, une certaine catégorie de personnes ne se rend même pas compte qu’elle ne rend pas service à la nation, ni à elle-même en croyant qu’on peut obtenir plus que ce qui est possible d’avoir comme rémunération. S’il est vrai que toute peine mérite salaire, il est aussi vrai que le salaire, pour être versé régulièrement doit être en phase avec les résultats de l’activité. C’est aussi simple que ça : produisez 3 tonnes de maïs dans l’année et consommez 4 tonnes dans le même temps et vous verrez les conséquences (le paysan burkinabè le sait très bien). Le propriétaire de l’usine a parlé ; et qui dort sur la natte de son voisin dort en réalité par terre. Il faut y réfléchir pour l’avenir et cela vaut aussi pour les dirigeants de ce pays qui ont passé le temps à fermer plein d’unités de production dont certaines sont rentables. Qui voyage loin ménage sa monture, et le chemin du Burkina Faso vers le développement est encore long, alors ménageons ensemble la monture qui doit nous y conduira. Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 08:01, par future maman
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Ce manque à gagner se trouve dans les poches des consommateurs qui pourront l’utiliser "utilement "et dans les ventres des enfants qui ont put manger à leur faim parce que papa n’est pas aller gaspiller son argent dans les débits de boissons

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 08:04, par BILI-BILI
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Internaute2 DAFRA, toi tu es dangereux pour le pays, et je ne pas avec quoi tu réfléchis. Vous êtes toujours comça ! "toujours prêt à critiquer sans rien chercher à comprendre" tout simplement on a affaire à des BLANC" ! tu sais combien la BRAKINA fait comme marge bénéficiaire par jour ? Si les travailleurs font de telles revendications, s’est qu’ils savent que la société peur supporter !
    Voilà une société dont le SOCIAL est le dernier de ses soucis, même une école de 3 classes, ils ne sont même pas capable de faire ! Et pour nous intimider , que si la grève continue ils vont délocaliser pour s’installer au NIGER ! Bande d’escros, niger même est petit, allez y vous installer en IRAK, là vous aurez des travailleurs qui vont accepter travailler à 30000 F le mois.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 08:25
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    J’apprécie la fermeté de Pierre Castel, les travailleurs doivent comprendre que pour être crédible, on ne peut pas réclamer 100% d’augmentation de salaire, ça sent la plaisanterie. ils ne sont pas des actionnaires pour reclamer des parts de bénéfice net.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 08:36
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    100% d’augmentation demandée contre 15% obtenue soit presqu’autant que la proposition de la direction générale. L’amateurisme des syndicats risque de conduire beaucoup de travailleurs au chômage. Le cas de la SMB est un exemple patent.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 08:54, par Bibèga
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Enfin, l’eau est là !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 09:06
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Il faudra comprendre ces braves travailleurs.Cette société fait un chiffre d’affaire de plus de 500000000f cfa par jour.Pour avoir les 15% il fallait demander 100% autrement ils allaient avoir 5 ou 8% c’est comme ça.Il faut taper fort pour avoir un peu.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 09:30, par lemarabout
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Mais quelles dispositions le ministère chargé du commerce a-t-il prises quant à l’augmentation anarchique des bières et sucreries de toutes marques confondues dans les Bars et buvettes ?
    Il faut débourser 800 f pour la Sobebra ou une brakina de 66 cl et 1000 à 1200 pour la castel ou beaufort de 66 cl.Alors que la sucrerie de 33 cl.se négocie entre 500 et 600 fr.
    Surtout dans les quartiers comme Kossodo ,Nioko II,Somgandé,Walghin.
    Laisser passer

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 10:00, par Mite
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Ferme ? mon oeil ! Dans quelle clause du contrat il est dit que la variation du chiffre d’affaires impacte sur le salaire ! Si l’entreprise accumule des pertes vs direz pas de ne pas vous payez . Dc que son chiffre d’affaires soit gros ou augment comment ça souffre pas de réclamations !

    Stop aux situations de monopole et pas seulement pour BRAKINA !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 10:10, par BILI-BILI
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    La solution : Produisons et consommons Burkinabé, c’est tout ! Mettre le capital de BRAFASO en "actions populaires", là chaque burkinabé pourra en acheter et bénéficier des dividendes !
    Aux "internautes-Aveugles" qui s’en prennent aux travailleurs parce qu’ils ont demandé 100% d’augmentation de salaire ; ! bande de jaloux ! Vos frères demandent l’amélioration de leurs conditions de travail à une société "AntiSocial" comme la BRAKINA , au lieu de les encourager, vous trouvez qu’ils font des revendications maximalistes !? " je comprends maintenant pourquoi BLAISE et sa famille ont fait 27 ans de pillage sans qu’aucune mouche ne bronche" , avec des raisonnements pareils , ça ne pouvait être qu’ainsi ! Pitié

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 10:21, par M.Houille
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    il ne faut pas crier victoire trop tôt ! I faut s’attendre à un retour de manivelle de la part de la direction. Au moindre faux pas, surtout des dirigeants syndicaux, c’est la rue !Attention pour ne pas avoir à raser les murs pour revendiquer cette-fois-ci les droits de licenciement.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 10:54, par Kely
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Ce qui est sûr les travailleurs ont lutté et ils ont eu un peu. Je trouve que leur stratégie est la bonne. demande gros afin d’ obtenir coût que coût quelque chose. S ils avaient demandé 25pr100 on leur aurait donné 5pr100. Aujourd’ hui quand vous prenez un policier assistant niveau BEPC il est mieux payé qu’ un administrateur civil niveau maîtrise. Et c’est bien et même très bien.Les policiers ont lutté pour avoir. Si tu veux t’ assoir et attendre à ce qu’ on vienne te donner dans ce monde de capitalisme alors tu ne dois pas te plaindre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 11:14, par Vetcho
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Enfin ma vie reprend son cours normal, J’étais sur le point de rentrer dans la consommation des alcools frelatés.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 11:15, par Yelkayé
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    S’ils ne veulent pas travailler il faut les licencier y’a de milliers de chômeurs qui sont là.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 11:20, par DIEU SAUVE L’AFRIQUE
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Pourquoi les burkinabé sont jaloux de ce que gagne l’autre ? Pourquoi condamner les travailleurs de Brakina parce qu’ils demandent une augmentation de salaire de 100% ? Pourquoi un niveau de réflexion aussi bas ? Tous ceux qui s’expriment ainsi sans réfléchir ont-ils déjà vu les états financiers de la Brakina ? Les travailleurs ont demandé 100% pour n’obtenir que 15%. En vérité même si on estime que 100% c’est beaucoup il a fallu demandé autant pour n’obtenir que 15%. Imaginez qu’ils ne demandaient que 15%, ils n’allaient obtenir que 3%. En vérité la Brakina peut faire mieux. Si vous employez quelqu’un, faites en sorte que chaque matin, quand ilse lève pour venir travailler, qu’il se sente motivé, qu’il ait l’impression d’aller dans son propre champ. Là, vous aurez les meilleurs rendements. Faites en sorte que le travailleur sache que quand ca marche c’est pour tout le monde et quand ça ne marche pas aussi c’est pour tout le monde. Ici au Faso beaucoup d’employeurs paient des salaires de misères à leurs employés alors que leurs affaires sont florissantes. C’est diabolique. Les mêmes employeurs n’hésiteront pas à se séparer de leurs employés au motif economique parce que l’affaire ne marche plus alors que quand ça marchait fort, rien n’avait été fait pour augmenter les salaires.
    Ça me rappelle cette rhumeur qui faisait état de ce qu’un premier ministre de Blaise Comparé avait demandé la réduction des salaires des miniers. En conclusion je voudrais dire que ce sont des comportements de ce type qui ont fait prospérer la traité négrière. Donc Burkinabé attention a ce que vous dites.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 11:36, par spartacus
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    C’est comme ça quand on respecte pas les textes. Moi je suis un leadeur syndical et je vous dit combien de foi linspection du travail a passe dans notre entreprise pour des controles. Si tu te rend là bas aussi ils disent qu’ils n’ont pas les moyens pour sortirent faire les controles. Voila eux aussi qui sont en grève. Ceux même qui sont les garents de la paix sociale des nos entreprises. Ils sont mal traité et travaillent ds des mauvais condition. Il faut que la transition voie leur cas si non ceux sont les pauvres travailleurs qui vont payé de tout ça.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 11:36, par Lazerjet
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Chers braves travailleurs de BRAKINA, chapeau !!!! Chapeau car vous venez de remporter une grande bataille. Au Burkina ici, les gens sont jaloux et aigris ; Au lieu de soutenir vos frères, vous ne trouvez rien à dire que de parler de licenciement. Pierre CASTEL sait pourquoi lui-même il est venu. Ils sont forts dans corruption à distance non ? Il fallait qu’il reste à distance pour corrompre encore. S’il est venu dare dare pour résoudre le problème, il sait ce qu’il gagne à la BRAKINA. Il n’a qu’à fermer on va voir ; il a plus à perdre.
    Et en manière de lutte au Burkina, on ne parle plus de textes ; car les textes ont été taillés sur mesure pour les employeurs.Tout depend des rapports de force en présence et de la conviction dans la lutte.
    Lors de la rencontre avec le Ministre, on a demandé aux travailleurs de reprendre avant toute négociation. Les travailleurs ont persisté, ils ont maintenu leur grève et ça payé.
    Ceux qui défendaient bec et ongle le DG, qu’ils refusent l’application des 15% d’augmentation sur leur salaire s’ils ont des couilles.
    Chers travailleurs de la BRAKINA, votre combat était noble et nous vous donnons raison. Des colons d’une nouvelle race ne peuvent pas venir foutre le bordel dans notre pays avec la complicité de certains burkinabè corrompus.
    Demandez le salaire du DG de BRAKINA-SODIBO et vous tomberez à la renverse sans compter ses investissements parallèles !!!! On se sait ici au Faso.
    Travailleurs de BRAKINA, soyez vigilants, car la lutte ne fait que commencer.
    Vous tenez entre vos mains les armes de votre liberté et en quelques jours de grève tout le monde l’a compris.
    Ainsi donc, vous tenez l’économie du pays dans vos mains. Quand la BRAKINA éternue, tout le Burkina Faso est enrhumé. A bon entendeur salut !!!! N’GAW.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 11:57, par spartacus
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Mais laissé passé mes écrits. SVP !!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 12:02, par ismael
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Ouf ! enfin j’aurai ma bière ! c’est pas trop tôt !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 12:16, par Sage
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Hayayaiiiiiiiii, ils se sont entendus. Beaucoup de gens attendaient le licenciement massif pour introduire leur demande d’emplois. Là, les ex agents de Brakina iraient créer leur propre entreprise et c’est là qu’on allait voir s’ils n’allaient pas licencier leurs employés qui demanderaient une augmentation de 100%. En attendant la prochaine grève qui va se traduire par le licenciement massif, j’espère que les employés de Brakina auront l’honnêteté d’augmenter les salaires de leurs bonnes, boys et autres de 15% ; je me demande d’ailleurs si ces gens ont le smig et sont inscrits à la CNSS.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 12:34, par ib
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    c’est dommage que la situation a duree plus d’une emaine avant d’etre decanter.alors que la solution etait juste a coté.COMMENT POUVEZ RECLAMMER une augmentation de salaire de 100% sous pretexte que la brasserie realise beaucoup de benefice.ou avez vu cela ?DANS QUEL PLANETE ?soyons un peu tous responsable sinon nous allons mettre le feu dans ce pays
    le PDG aurait du les licenciés au lieu d’augmenter de 15%

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 16:00
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    pierre castel je te tire mon chapeau, tu n’est seulement un chef d’entreprise, tu un bon un manager dans le sens propre. c’est cette détermination et ce savoir de faire qui manque certains de nos chef d’entreprises. mais quand on travaille dans une entreprise familiale on ne peut pas revendiquer une augmentation de 100%. bon vent a la brakina.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 16:14, par agent brakina
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Au sein des travailleurs, ceux qui avaient peur de licenciement ou de fermeture ne dépassait pas les 10% de l’ensemble des grévistes. Pour vous dire que quand burkinabé est déterminé c’est pour de bon. Castel dit avoir fait peur aux travailleurs car il connait les burkinabés, il sait que beaucoup de jaloux allait le soutenir. Mais ce qu’il faut retenir est que c’est des têtes qui travaillent pour que vous buvez sans craindre un risque de santé, bande d’idiots. On comprend pourquoi Blaise avec ses compagnons ont tout pié. Vous connaissez comment les gents travaillent à la sodibo/ brakina ? Castel en fermant Brakina allait partir pleurer à paris jusqu’à la fin de sa vie. Ce que le Groupe gagne au Burkina Dieu seul sait et pourtant c’est la grille salariale depuis 1977 qui existe. Le DG connait les burkinabés pour avoir fait déjà 8ans ici, en publiant les avantages, il savait que cela allait faire du bruit car c’est un pays rempli d’idiot et jaloux. Allez y demander en RCI, quant il sont aller en grève en 99 il ont doubler leur salaire par ce que les ivoiriens ne sont pas méchants entre eux. Au temps de Blaise quand CASTEL vient il rentre à KOSYAM sans demande d’audience et donne des ordres. Cette fois ci ont l’a fait venir à l’usine rencontrer les représentants des travailleurs par notre force et notre solidarité à ne pas fléchir. Dorénavant le travailleurs est respecté et sera écouter c’est çà l’essentiel.
    Les 15% c’est pour une sortie de crise et les négociations continuerons et si sa bloque ont va relancer notre mot d’ordre encore car il nous faut coute et coute notre convention d’Établissement dans un bref délais.En faisant cette lutte, on peut perdre nos emplois, mais s’ il y a gains de cause cela profitera à nos frères ou nos enfants qui vont venir après. Un vrai combattant risque toujours pour les générations à venir. Si nous burkinabés on décide de chasser Blaise à midi pil, ce n’est pas pour laisser des étrangers nous brimer sur nos droits dans ce pays. Sauf monter sur nos cadavres. Avec le régime passé, le patronat pouvait proposer une augmentation et nos dirigeant bloquent pour faire campagne electorale avec, çà aussi on était accourant. C’est OBOUF qui est bon avec les burkinabés en général.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 16:44, par N. Tambanga
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    A present que les travailleurs ont eu gain de cause,les consommateurs,eux, attendent la baisse du prix de la biere a la buvette.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 17:13, par Charles
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    ils n’ont ca refuser les 15% ont va voir

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 18:10, par la papoté
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    internaute 25. le PDG na pa proceder au licenciema parkil n ’es pa bete come toi

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 18:16, par godeur
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Moi je comprend pas les travailleurs de la BRAKINA. Vous voulez 100% d’augmentation parce que l’entreprise fait de gros bénéfice. Donc vous n’avez même pas pensez à nous pour demander une réduction du cout de la boisson. eeeeeh le pays des 3M.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 20:17, par La veritas
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Pourquoi le burkinabe est jaloux de ce que l autre gagne.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 22:19, par TRAVAILLEUR SODIBO/BRAKINA
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    Les travailleurs n’ont jamais refuser une proposition d’augmentation quelque soit le %.
    Dans une lutte il faut toujours proposer fort pour avoir moins. depuis la première grêve, si le DG proposait même 10% le travail allait se faire normalement, mais il s’est contenter de faire des conférences de presses pour exposer ce que les travailleurs gagnent. Beaucoup pensent qu’on est manipuler par le syndicats, mais détrompez vous car c’est les travailleurs eux même qui ont pris leur destin en main et le syndicat les a accompagner. Les travailleurs n’’ont jamais dit qu’en demandant 100% ils sont catégoriques, un bon dirigeant doit prévenir. La MABUCIG ne vaut pas le 1/3 de la BRAKINA, mais en janvier quand leur DG a eu des rumeurs d’une grêve qui se préparait, d’où les travailleurs voulaient 30%. Leur DG les a vite donner 10% avec un long rappel, alors comme cela personne n’a entendu une grogne a la MABUCIG. Mais par contre celui de la BRAKINA a fermer les yeux et dire qu’il est aller voir les autorités de la transition et vue l’économie du pays, lui il ne peut rien donner aux travailleurs, même 1%. La grêve à cesser, mais le faite que les travailleurs ne faisaient plus des heures supplémentaire, la Direction trouvait des moyens de pression, tel que des lettres d’explications, des licenciement de 10 de leur à BOBO.Et de plus, la plus grosse bêtise de cette direction, surtout coté technique par le directeur des usines, c’est l’imposition d’un programme de travail bcp contrayant. C’est à dire le travailleur n’avait plus de repos, il devait travailler comme suite : 1er jour 6H 14H, 2ieme jour 14H 22H, 3ieme jour 22H 6H et 4ieme jour revenir pour 6H 14H donc le cycle reprend et ainsi de suite sans repos, ce programme a été mis en place sans voir le CSST, les Délégués du personnel et l’inspection de travail. Alors les délégués alertés sont aller voir la direction lui disant de suspendre ce programme. Une semaine après cela persistait, les travailleurs ont tous décides de faire les 40 HEURES de travail légales et se reposer 2jours avant de revenir à 6H. Là aussi la direction les attendaient car elle dit que ceux qui ne viendrons pas faire leur 48 heures seront considérés comme des abandons de postes. Et le directeur des usines à même envoyés des huissiers de justice à l’usine constater les faits. Alors ils étaient tous face à une situation ou il fallait réagir avant la direction qui préparait des licenciements abusives dans la même semaine. Les délégués avaient alerté le directeur des usines en lui rappelant d’annuler ce programme qui risque de créer une situation ingérables. Ils l’ont bien signifier qu’il a en face de lui aujourd’hui des travailleurs beaucoup jeunes, et beaucoup instruits, ils connaissent leur droit, donc il n’a qu’a faire pardon enlever ce programme que même la DRH a dit de suspendre aussi. Mais hélas, le directeur des usines s’est entêter et voilà le résultat.En gros c’est le directeur des usines qui est le précurseur de ces problèmes à la brakina et bien sûre que le DG l’accompagnait. Pour ceux qui n’ont pas bien compris, voici la vrai version des faits, mais il en restes plusieurs raisons qu’on ne peut pas tout dire.
    Le personnel à été beaucoup moins écoutés sur les médias ce qui fait que facilement ils sont mal jugés sur les 100%. Dorénavant, les délégués du personnel et l’ensemble du personnel devraient mieux communiquer pour se faire comprendre. Un syndicat ne peut pas manipuler quelqu’un à la BRAKINA de faire grêve. Avant tout c’est un privé et tous sont conscients, seulement, ont leur faisait trop la force, c’est pourquoi cette réaction pour résoudre le problème pour une bonne fois. Que tous ceux qui voudraient comprendre mieux fassent comme MARCEL TANKOANO du M21 et d’Hervé OUATTARA de l’ex CARE. Ils se sont approcher des travailleurs recueillir des vraies informations et sur place ils étaient indignés. C’est trop facile de s’assoir sur les fauteuils et jugés 600 personnes. On est tous aussi conscients également de la fragilité de la transition, mais quand on vous demande de diminuer carburant, vous expliquez beaucoup, quand on vous dit d’exempter les indemnités et primes des travailleurs du privé de l’IUTS, vous n’aviez pas également de réponse. Alors de grâce, ne priver pas des gens de réclamer ce qu’ont leur a ôter depuis 27 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2015 à 05:23, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    L’internaute 33 a touché du doigt le problème, celui de la communication.
    En effet, quand le DG explique que le plus petit salaire d’ouvrier est supérieur à 100mille, qu’il y a 14 mois de salaire et que chaque travailleur ainsi que 6 autres membres de sa famille sont pris en charge à 100% pour la santé, le Burkinabè moyen ne peut que conclure que des gens qui ont ça et qui demandent 100% d’augmentation jouent aux enfants gâtés. Et les arguments avancés par les travailleurs, en tout cas ceux entendus dehors, ne sont pas très convaincants. Quand aux 15% présentés comme une "victoire" obtenue pour avoir demandé plus, le DG a clairement dit que 12,5% était un acquis dès janvier 2015 et que les 15% étaient sa proposition dès le début de la grève. Alors qui ne communique pas ou communique mal ?

    Lisez les arguments étalés dans ce forum et vous serez édifiés. "Ce sont des étrangers", "ils font un gros chiffre d’affaire", "ils peuvent supporter"... Ce ne sont pas la des arguments sérieux ni matures, et on n’a pas entendu les autres raisons ? Le chauffeur du riche commerçant ou du ministre sait que son patron gagne beaucoup d’argent, mais il sait se contenter de son salaire de chauffeur et se féliciter d’avoir un boulot. Le jour ou il commencera à dire que vu les revenus de son patron, on doit pouvoir le payer deux fois plus "sans problème", il y a aura conflit et il perdra probablement son travail au profit d’un autre qui cherche du boulot et est prêt à se contenter d’un salaire de chauffeur.

    En rappel, la Brakina/Sodibo est une société de droit Burkinabè, même si son actionnaire majoritaire est étranger. C’est aussi le cas de nombreuses entreprises minières, de transit, industrielles, bancaires, de service et j’en passe. Ce n’est pas une raison pour couler ces entreprises par des actions kamikaze et mettre nos compatriotes qui y travaillent au chômage ? L’investisseur étranger qui est venu investir cherche du profit, et si vous voulez l’en priver, il va simplement fermer et aller voir ailleurs. Le minier SMB a mis des centaines de personnes sur le carreau mais reste propriétaire de sa mine. Dès que le dollar et l’or vont remonter il va reprendre son exploitation, sans ceux qu’il a renvoyé. Qui perd ? Surtout que dans le cas présent, M. Castel a le monopole national, notamment des bières. Les usines lui appartiennent, il les a achetées (merci le régime Compaoré) et même s’il ferme, elles restent à lui et personne ne peut les "attribuer" à personne d’autre. Comme il possède aussi les usines des pays voisins, il lui suffirait d’importer les boissons de ces pays pour les vendre ici et il continuera à gagner, moins que quand il produit ici certes, mais plus que s’il accorde 100% d’augmentation.

    Voila la triste réalité, qui rappelle la mauvaise gestion des années Compaoré (qui a concédé des monopoles exorbitants dans de nombreux domaines au nom de la libéralisation et de la privatisation), mais surtout qui établi le rapport de force que les grévistes de tous bord doivent analyser et prendre en compte pour lancer une action avec un espoir de victoire. Le dire n’est pas être jaloux ni mesquin, mais se sentir concerné par les problèmes des autres. Fraternellement...

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2015 à 15:48
    En réponse à : Brakina : Le service reprend avec une augmentation de 15% sur les salaires

    RDV dans quelques semaines vous viendrez me dire ici que certains travailleurs ont été licencié finalement qui perd DS CE CAS ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés