Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Audiences au CNT : Le Médiateur du Faso présente son rapport d’activités 2013 à Shérif Sy

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 31 mars 2015 à 23h55min
Audiences au CNT : Le Médiateur du Faso présente son rapport d’activités 2013 à Shérif Sy

Le président du Conseil national de la Transition (CNT) a reçu en audience ce mardi 31 mars 2015, une délégation du Médiateur du Faso conduite par sa première responsable Mme Alima Déborah Traoré. Celle-ci a présenté à Shérif Sy, le rapport d’activités de son institution courant l’année 2013. Après, c’était autour de l’ambassadeur du Royaume du Maroc de venir s’entretenir avec le chef de l’organe législatif sur la situation nationale et sur des questions de coopération bilatérale.

C’est un document de 104 pages traitant des activités du Médiateur du Faso en 2013 qui a été présenté en fin de matinée au Président du CNT. Au cours de l’année en question, 786 réclammations ont été instruites dont 321 dossiers sur des litiges relatifs aux finances, 176 dossiers sur la carrière des agents publics, 162 dossiers relatifs aux litiges fonciers, 27 dossiers concernant la justice et enfin 20 dossiers sur la question du droit à la pension. Et sur l’ensemble des réclamations, seuls 121 ont été formulées à l’endroit de l’administration publique avec un taux de médiation réussie de 60%.

A la recherche de la paix

Le Médiateur du Faso sort donc peu à peu de l’ombre et en 2013, ce sont au total 5030 personnes qui ont été conseillées et orientées par l’institution vers d’autres structures habilitées à résoudre les différents litiges. C’est ce qu’on retient substantiellement des données qualitatives et quantitatives de ce rapport.
Certes, tout n’est pas parfait et Alima Déborah Traoré et ses collaborateurs veulent faire connaître davantage l’institution aux citoyens et se mobiliser à examiner avec diligence les dossiers qu’ils recevront. Ainsi deux grandes recommandations ont été faites dans le rapport. Il s’agit de clarifier le contenu de la notion d’ « organisme investi d’une mission de service public » pour éviter que certaines structures soient tentées de se soustraire à l’intervention du Médiateur du Faso en cas de plainte.
L’autre recommandation concerne la gestion non-conforme de la position de disponibilité au niveau des agents publics. Pour l’institution, les torts sont partagés entre l’administration et le réclamant ; et il faut que « chacun observe la règlementation en vigueur pour éviter les conflits à répétition ».
S’il est vrai que la présentation de la synthèse du rapport annuel au président de l’assemblée nationale (ndlr : CNT pour ce cas-ci) est régie par une disposition de la loi organique n°017-2013/AN du 16 mai 2013, notons que la situation nationale actuelle doit interpeller également le Médiateur du Faso. L’institution entend rencontrer les différentes forces sociales - société civile, partis politiques, forces de défense et de sécurité, centrales syndicales - pour les inviter « à plus de mesures dans les propos et dans les comportements ». Car « il faut que nous gardons à l’esprit que sans la paix, sans le respect des droits des uns et des autres, nous ne pouvons pas avancer », poursuit Mme Traoré. Et pour réussir cette mission, le Médiateur du Faso aura besoin de l’appui de ses homologues de l’espace UEMOA.

Coopération Burkina-Maroc

Au sortir de l’entretien « fructueux » que lui a également accordé Shérif Sy, l’Ambassadeur du Maroc Farhat Bouazza dit avoir abordé des questions relatives à l’évolution de la Transition, au travail du CNT « qui avance très bien » selon lui, aux préparatifs pour les élections à venir. Le diplomate chérifien a également parlé de relations bilatérales, notamment la prochaine visite que devra effectuer le président Michel Kafando à Marrakech pour prendre part au 20e anniversaire de l’OMC (Organisation mondiale du commerce).
Il a également été question de la visite que le président du CNT pourrait faire ultérieurement au royaume de Mohamed VI, suite à l’invitation qui lui a été adressée par son homologue. Enfin, les échanges ont porté sur la coopération entre les deux chambres, à savoir la visite que fera bientôt une délégation du CNT au Maroc.

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés