SN-SOSUCO en difficultés : Des Associations de consommateurs interpellent le gouvernement

mardi 31 mars 2015 à 14h46min

A travers la déclaration ci-après, l’Association des consommateurs du Burkina(ACB), la Ligue des consommateurs du Burkina(LCB), et Vigi-consommateurs, déplorent la situation difficile de la nationale du sucre et demandent « avec fermeté au gouvernement de la transition d’agir au plus vite pour sauver un fleuron de notre économie ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
SN-SOSUCO en  difficultés : Des Associations de consommateurs interpellent le gouvernement

Nous avons suivi avec amertume et intérêt la situation catastrophique que vit la SN-SOSUCO (Société Sucrière de la Comoé). En effet, la mévente du sucre qui peut entrainer la fermeture de l’usine, est inacceptable et innavigable.
En partant des postulats que c’est une société nationale qui emploie plus de 5000 travailleurs et que plus rien ne sera comme avant !
Nous, associations de consommateurs : Association des consommateurs du Burkina(ACB), Ligue des consommateurs du Burkina(LCB), et Vigi-consommateurs, déplorerons cette situation et demandons avec fermeté au gouvernement de la transition d’agir au plus vite pour sauver un fleuron de notre économie « aux USA on parle de patriot act et en France de préférence française »

Nous exigeons :
-  La suspension immédiate d’importation de sucre jusqu’à épuisement des stocks de la SN-SOSUCO
-  le respect de l’accord en vigueur entre les importateurs de sucre et la SOSUCO de telle sorte que notre société nationale puisse continuer à exister et faire vivre les travailleurs de la canne à sucre de la Comoé.
Pour rappel, l’accord autorisait l’importation de sucre en complément de la production de la SOSUCO, ce qui permettait à la SOSUCO d’exister et aux importateurs d’éviter la pénurie par l’apport complémentaire.
Les organisations de Consommateurs constatent que cet accord n’est pas respecté et que le Burkina est inondé de sucre de provenance et de qualité douteuses, en fraude à la SOSUCO qui emploie plusieurs milliers de Burkinabè et renfloue les caisses de l’Etat.

-  Que des mesures dissuasives soient prises contre les contrevenants qui mettent en péril l’existence de nos unités, par égoïsme et par cupidité.

Les associations de consommateurs restent vigilantes à se sujet et donneront de la voix pour sauver nos entreprises dont les travailleurs sont des consommateurs.
Le ‘’consommons et produisons Burkinabè’’ est à l’ordre du jour maintenant. Et tous les Burkinabè doivent se l’approprier pour notre développement.
Dans ce même ordre d’idée, nous demandons aux autorités de prendre des initiatives pour la transformation et la consommation de notre coton au Burkina.
En effet, nous sommes le 1er producteur de coton et nous n’avons pas d’unité de transformation de notre coton, ni de mesures incitatives à la consommation de notre coton (port de faso danfani), alors que cela peut être source de développement à tout les niveaux.

Pour une consommation citoyenne, consommons d’abord Burkinabè !

ACB
LCB
VIGI-COSOMMATEURS
Ouagadougou, le 29mars 2015

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 mars 2015 à 15:07, par Un Diaspo usa
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Réaction très saine et positive. Vous avez mon soutien à 200%.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 15:10, par Blaise revient stp
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Quand je regarde souvent le compte rendu des ministres je me demande si nos autorités savent pourquoi ils sont là ? des nominations rien que des nominations pendant que des sociétés national risque de fermé si rien n’est fait, dites moi ce que le gouvernement a fait depuis son arrivée pour soulager un temps soit peu la misère des burkinabés ?
    quand je regarde le résultat du procès de Obouf je suis tenté de faire venir des produits avariés au pays car rien n’est fait pour décourager tout ceux qui sont en projet.
    je me demande souvent si on a eu raison de chasser Blaise et sa bande ? l’économie est au ralentie et l’argent ne circule plus. au moins au temps de Blaise tu pouvais te faire un deal en passant pour arrondir le mois mais maintenant tout est fermé.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 15:21, par DAO
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    si l’usine ferme c’est tout le pays qui perd !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 15:51
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Bien vu messieurs les défenseurs de la consommation. Du courage dans la lutte

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 16:05, par Le matyr BLACK SO MAN
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Le terrain est miné . vous n’avez rien vu d’abord

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 16:05, par l’Intègre
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    "Le ‘’consommons et produisons Burkinabè’’ est à l’ordre du jour maintenant. Et tous les Burkinabè doivent se l’approprier pour notre développement." soyons sérieux lorsqu’on parle. qui a activé ce consommons et produisons Burkinabè pour qu’il soit à l’ordre du jour ? ZIDA a tenté (SOCOGIB,RSP,Projet ZACA, justice...) et le RSP l’a fouetté il s’est tu et les choses ont repris comme avant sous vos yeux ; alors que voulez vous ? et puis savez vous où et comment vivent le DG et sa famille ? si on vous le dit, vous n’allez plus parlez de mévente. il ne faut pas tomber dans le piège, la SOSUCO peut nous vendre le sucre au Burkina à 500f le paquet sans aucune crainte. c’est le pourcentage que prennent les politiciens et les DG qui avait fait augmenter le prix. ils n’ont qu’à revenir sur un prix raisonnable et en une semaine on ne verra plus un morceau de sucre à l’usine.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 16:44, par soyons juste
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Malheureusement ce n’est pas la SN SOSUCO qui fixe les prix du sucre. C’est tout une mafia et c’est pour cela que le gouvernement à des difficultés. C’est au temps de Tertus ZONGO que le système a été mis en place et les mafieux on trouver une brèche pour s’introduire.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 16:54, par PODA
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Pourquoi le sucre importé coûte moins chère que le sucre produit sur la place ? Nos usines n’ont pas de bonne politiques de vente . Révisé vos prix et rendez accessible vos produits une boutique de vente en gros au sein de Banfora et vous verrez . Bonne chance a nous

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 17:23, par Badra
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Nous voulons tous consommer burkinabé. Cependant le burkinabé comme tout autre consommateur au monde est un consommateur rationnel qui préfère payer le sucre importé moins cher en dehors de tout autre considération de qualité. Si SN-SOSUCO baisse le prix du sucre à 600 fcfa le paquet ou le Kg vous verrez qu’il n y aura un Kg de sucre dans ses magasins.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 18:02, par Le Consommateur
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Je partage votre difficulté , mais moi etant un PAUVRE salarié moyen , il faut revoir vos prix à la baisse là on verra . Nous ne pouvons pas laisser les moins chers avec nos salaires de misère pour acheter pour vous . IL FAUT VOIR VOTRE POLITIQUE DE COMMERCIALISATION , ON VOUS CONNAIT EXEMPLE MOIS DE CAREME ETC ....... TOUT CE QUE LE GOUVERNEMENT DOIT FAIRE C’EST DE REVOIR VOS CHARGES POUR QUE VOUS DIMINUER VOS PRIX . TOUT EST CHER DANS CE PAYS LA ! L’EAU , L’ELECTRICITE , CONDIMENTS , RIZ , MEDICAMENTS , SANTE , ESSENCE ....... ON PART OU LA ? AVEC NOS SALAIRES DE MISERE !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 18:15
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Bon l’intègre, visiblement, il te manque un certain nombre d’infos car à combien revient le prix de revient du kilo de sucre à la Sosuco ? Tu es comme moi, tu ne le sais pas ! alors, au lieu de raconter des sornettes, renseigne toi d’abord !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 18:17, par CPI
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Je suggère que l’état supprime la TVA sur les produits de grande consommation fabriqués au BURKINA. C’est la seul façon de sauver l’industrie nationale et soulager en même temps la souffrance de la population.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 18:53, par le nabiga
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Bien vu c’est propre ,mais pendant combien de temps l’État va aider cette société qui refuse d’aller au pas de la mondialisation de l’économie. Aucune politique commerciale emballages ternes sans disigne attirant pas de promo pas de pub rien quoi ! Le directeur commercial fait quoi pour mériter son salaire ? La population vie elle ne suis pas elle n’a aucune contrainte elle achete ce qui est attraillant...Combien de fois l’État va devoir vous aider si vous croyez que le sucre peu pavaner à se vendre lui même ? De grâce changez de politique.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 19:29, par bak
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    c’est un situation deplorable.la sn sosuco doit ajuster sur le prix du sucre au lieu de parler de qualite.interdire l’importaion du sucre c’est imposer la consommation du sucre de la sn sosuco au burkina. je suis pour produisons et consomons burkinabe mais a un prix resonable. j’aime bien ma patrie mais pensons au burkinabe moyen il gagne combien ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 20:00, par eliane
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    internaute 6 on s’en fou du train de vie des dg ,nous on parle de la grande masse des travailleurs, si rien n’est fait tous ces travailleurs iront au chômage,il faut trouver vite une solution urgente pour vendre notre sucre afin de pouvoir sauver la sn sosuco partant de la region des cascades/

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 20:04, par Benoit
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Ha les defonceurs des consommateurs. ILs ont des gros termes ces gars. "Nous exigeons" ca ferait trop rire si ce n etait pas dramatique. Comment pouvez vous exiger que le burkinabe moyen consomme un sucre qu’il ne peut meme pas acheter. Vous semblez oublier l’offre et la demande. Vous ne pouvez rien obtenir en exigeant. la sosuco ne produit pas grand chose pour couvrir les besoins des burkinabe mais vendent a un prix exorbitant. Qu ils diminuent les prix, produisent bcp et vendent bcp, ils seront rentable car ils auront depassé le seuil de rentabilité. au lieu de ca ils veulent le monopole pour taper les consommateurs (vous justement). Ca ne marche pas et ca ne marchera jamais. Au pire des cas qu’ils disparaissent et en dehors des centaines de travailleurs, rien ne changera chez le commun des 17 millions de burkinabe.
    Rappelez vous une autre usine a disparu parce qu elle voulait vendre une moto yamaha dame à plus de 1 million. elle avait le monopole. Ou est elle quand les jc et autres sont arrivés ?

    Idem pour les faso danfani, ca ne se decrete pas. avec le prix d’une chemise faso danfani portée par zida, je peux acheter une douzaine de chemise a bas cout. Meme en portant une pendant 2 mois je couvre 2 ans, possibilité de changer les couleurs en plus.

    si le burkina applique rigoureusement les lois de l uemoa même les usine de ciment qu on inaugure en grande pompe disparaitront d ici peu au grand bonheur du consommateur.

    Commencons a reflechir serieusement a notre developpement, plutôt qu en raisonnant pareil. Ca ne nous avancera pas.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 20:09, par BURKINABE
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Finalement, c’est le consommateur vous défendez ou les société affaiblie par leur Gabegie.

    Si la SOSUCO mevent c’est parce que son sucre est plus cher.

    Il faut qu’elle commence par optimiser ses moyens de production
    (produire plus de sucre avec moins de moyens - pas synonyme de moins d’employé)
    et il n y aurait pas mévente.

    C’est aussi simple que cela.

    Si nous ne faisons pas attention nous allons installer les monopoles au BF et cela au détriment du consommateur.

    Jeter un coup d’oeil sur ce qui se passe à la BRAKINA ... des travailleurs et leur directeur qui prennent en otage les consommateurs.

    LCB et ACB c’est à la BRAKINA qu’il y a des consommateurs à défendre pas à la SOSUCO.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 22:20, par sax
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Si vraiment nous voulons sauver la société, la solution est toute simple comme de l’eau à boire : c’est de tout simplement fixer le prix du paquet de sucre à 450f et vous verrez ce qui va se passer. On ne peut pas comprendre qu’on importe du sucre et ce sucre coute moins cher que celui produit sur place. De grâce réfléchissons un peu.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 23:25, par Saaga GNAGDGOLMA
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    ma solution est simple !

    Tout le monde (musulman, catholiques, protestants, raéliens, coutumiers et autres) au BF. Le gouvernement achète tout le sucre pour l’ensemble des fonctionnaires burkinabés et le fait distribuer dans les services (vous n’êtes pas obligés de prendre !). Il procède ensuite a une retenue à la source sur 2 mois l’équivalent d’un kilo de sucre (environ 350/fonctionnaire ; ce qui ne devait pas trop se ressentir sur le salaire du moi !).

    Simplement, on aura sauvé une entreprise qui permet a des milliers de burkinabés de survivre sans le sentir et je pense que tout les fonctionnaires en serait fier !

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2015 à 23:40, par YIRMOAGA
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficulté : Des Associations de Consommateurs interpellent le gouvernement

    Internaute 6, l’intègre bien dit. Il va falloir mener une saine concurrence au lieu de pleurnicher ? Le paquet à 500f pour le carreau et 400f le sucre en granulé, le stock va concurrencer avec l’importation ? Pourquoi la SN-SOSUCO ne dénonce pas la part des intermédiaires du système ? Le DG est attendu pour un publi reportage pour éclairer l’opinion ? En rappelle, Il fût un temps récent où notre sucre était trafiqué en direction de la CI , pour sa qualité.Il reste à revoir les prix et le consommateur local y trouvera son compte. Si vous produisez pour stocker sans faire un marketing, ce sera tan pis pour vous ? Le consommateur fera son choix selon le moins cher et sa poche ? la qualité sera son dernier souci.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 10:31, par mala
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficultés : Des Associations de consommateurs interpellent le gouvernement

    Franchement, les consommateurs burkinabè doivent faire l’effort d’acheter burkinabè pour soutenir leur société. En plus, la qualité du sucre produit au Faso n’a rien à envier à celle de l’importation (manip génétique, pesticides, conservateur, chaud vive neutralisée... Notre pauvreté ne doit pas nous pousser à consommer forcement le moins cher quelque soit la qualité.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 12:30, par YIRMOAGA
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficultés : Des Associations de consommateurs interpellent le gouvernement

    SN-SOSUCO, continuez à stocker, la pluie arrive et y aura pas de pardon ? Si vous voulez, gardez les prix tels, c’est de l’économie à long terme. Évaluez en payant vos salaires avec du sucre à bas prix ? Pour un salaire de 100.000f, = 166kg de sucre soit 600f le kilo. Comme vous voulez stocker, continuez ? Nous consommateurs on s’en fou du nationalisme ou patriotisme, pendant que vos intermédiaires et barrons du système attendent la plus valu ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 19:34, par Roan
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficultés : Des Associations de consommateurs interpellent le gouvernement

    SOSUCO, vs voulez d l’aide ?ok.on l fera !mais vou faite quoi pour vou-même ?rien !aucune pub.pourtant les gens finiss par acheté des produit d piètr qualité ici telemen on les a bombordé d pub.Même avec vos prix votr sucr sortirait.A force d pub,mêm caca s’achète !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril 2015 à 19:48, par sid-Pawalmdé
    En réponse à : SN-SOSUCO en difficultés : Des Associations de consommateurs interpellent le gouvernement

    Il est clair que nous ne pouvons pas construire le BURKINA FASO dans la rue. Mais trop rester passif nous tuera également. Plus rien ne va au pays et on est même tenté de dire qu’. On ne sait ni voit qui fait quoi ! A cette alure,le pays,au lieu de se remettre débout,se retrouvera étalé totalement au sol et à la merci de tous. Si les autorités de la transition s’amusent à ne pas arranger les choses avant de partir et que leurs successeurs emboîtent leurs pas,que tous soient sûrs et certains que plus rien ira. Qu’ils sachent également que laisser tomber les institutions dans le soucis de les privatiser au profit de la race blanche,ne leur est bénéfique car ils auront tout vendu et finiront par vendre leur terre à ces irrationnelles. LE NOIR IRA EN ENFER CAR LE BLANC LE PERSECUTERA ENCORE ET TOUJOURS. <>.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés