Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

« LE FASO AUTREMENT » en visite dans la province du Ioba : Le capital humain au centre du développement

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 31 mars 2015 à 06h58min
« LE FASO AUTREMENT »  en visite dans la province du Ioba : Le capital humain au centre du développement

Une délégation du Parti « Le Faso Autrement » a effectué le samedi 21mars 2015 une tournée dans la province du IOBA au Sud-ouest. A Dano et à Dissin, Dr Ablassé Ouédraogo et son staff sont allés échanger avec les populations sur les perspectives et intentions du parti. Et l’invite a été faite aux populations de s´inscrire massivement sur les listes électorales au cours de l’opération de recensement qui se déroulera dans la région du 31 mars au 6 avril 2015.

Le parti Le Faso Autrement a entamé sa visite dans le Sud-ouest par Dano, chef-lieu de la province du Ioba en rendant une visite de courtoisie au Chef coutumier de Dano. La délégation du parti, conduite par son président, le Dr Ablassé Ouédraogo, a été accueillie par une foule des grands jours. Ainsi, place « espace des manguiers » et aux côtés de milliers de militants et sympathisants, la délégation a mis à profit cette grande mobilisation des populations de la commune de Dano et environnants pour échanger sur les ambitions du parti.
Cette rencontre a donc permis au parti Le Faso Autrement de dévoiler sa politique de développement une fois le pouvoir d´Etat conquis. Et pour y parvenir, le président de Le Faso Autrement a invité les populations à se faire enrôler. Et d´ajouter « Cela est indispensable pour le choix de ceux qui porteront vos aspirations ». Cette rencontre a également servi de cadre aux membres de la délégation d´échanger avec les populations sur la vision du parti et notamment sur le contenu du programme de société que propose Le Faso Autrement.
Ce programme de société pose comme fondement la valorisation du capital humain qui est par ailleurs la première richesse sûre de notre pays. Il faut donc, pour le Faso Autrement investir en chaque Burkinabè. Et cet investissement se décline en termes d´éducation professionnalisant, d´employabilité des jeunes, de couverture sanitaire conséquente et appropriée, d´autonomisation de la femme, de justice et d´équité sociale.
Le président du parti a également invité les populations à la solidarité et à l´unité : « Unis, vous serez plus forts et contribuerez efficacement au développement de la province du Ioba et du Burkina Faso ». A Dano, le Faso Autrement a sonné la mobilisation pour un vote utile et citoyen. Message entendu, ont exprimé les populations dans leur prise de parole, surtout les femmes. Nombreuses à s´exprimer, les femmes se sont dites satisfaites au regard de la place et du rôle que la femme occupe dans les stratégies de développement du parti. Elles ont pris l’engagement de se mobiliser pour porter au triomphe le président de Le Faso Autrement au soir du 11 octobre prochain.
A l´étape de Dissin, commune rurale dans le Ioba et à une quarantaine de kilomètres de Dano, l´accueil de la délégation de Le Faso Autrement a connu la même ferveur. Les échanges avec les militants et sympathisants se sont déroulés à la maison des jeunes. Ce fut également un tremplin pour le parti pour sonner la mobilisation. Aussi le président du parti a-t-il invité les populations à un vote utile afin de consolider le changement réel en cours depuis l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2015.
La tournée de Le Faso Autrement dans le Ioba s´inscrit dans le cadre de sa vaste campagne d’implantation du parti dans toutes les provinces du Burkina Faso et aux fins de revisiter ses structures à la base, d´échanger avec toutes les couches sociales du pays. Et également galvaniser ses troupes en vue des élections présidentielle et législatives des 11 octobre 2015 et communales du 31janvier 2016.

Le Secrétaire à la Communication, à l´Information et à la Culture
Mané Sibiri

Messages

  • tu n’as pas dis que c’est les RSS tes ennemis au point de les traiter d’opposants de la 25 è heure( c à d qui ont collaboré avec Blaise)Et toi et ton nouveau copain DIABRE ? Respectivement MAE et MEF de ce même Blaise que vous injuriez maintenant. Vous vous êtes trompé d’ennemi mon frère.

  • Petit pion, qu’avez-vous fait à la TNB pour que les images de vos manif. n’y passent presque jamais ?

  • Les partis individuel ou les partis dirigés par de seul individu, pour moi ne doivent plus exister. Le FASO Autrement ne sera pas autrement avec un seul individu qui mène le parti ? Le parti d’un individu. Sa chose. Eh bien, ça va pas aller loin. Même le PDC qui mobilise un peu, si c’était un parti normal, on aurait assisté à un bon combat. Prenez l’exemple de l’autre grand, le MPP. Plusieurs leaders, etc......où la succession , la lutte à mener, la mobilisation, enfin du concret.

  • Je propose à Ablassé de fusionner son parti avec l’UPC pour être plus fort. Ils ont à peu près le même parcours, certainement la même idéologie et de grands intellectuels.Ils ont plus à gagner qu’à perdre.

  • la politique ce n’est de la Flag ou des boites de nuit encore les petites f...

  • après les conférences et les cours de politique : c’est maintenant le terrain. ce n’est pas facile, il faut vraiment compter sur la suspension des militants de la 25ème heures pour passer. sinon Waii

  • le meilleur des candidats malheureusement les Burkinabes votent celui qui distribue le plus de gadgets qui vont les oublier pour détourner les deniers publiques pour récupérer son investissement (les gadgets qui ont permis son élection). héé !! Africain yaako

  • Ablassé la mal cause ca ne paye pas toujours. Maintenant que tu es propulsé devant les affaires tu vas comprendre la realité du terrain. C’est facile de s’assoire et critiquer. Le pouvoir au faso tu le verra Autrement sauf en tant que président. C’est meme pas la peine de lorgner Kosiam.

  • ablasse n’a pas la carrure pour etre president

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : « Leur PNDES n’est qu’un fiasco, un pétard mouillé », mate Eddie Komboïgo
Situation nationale : Les universitaires et experts associés affiliés au MPP se penchent sur le défi sécuritaire au Burkina
Rentrée politique du CDP : Des ovations nourries pour l’ancien président, Blaise Compaoré
CDP : Une rentrée politique, de grands défis en face !
Audience parlementaire : Alassane Bala Sakandé reçoit une délégation de généticiens burkinabè
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
Rentrée politique : Le CDP dénonce une gestion « des plus obscures » des gouvernants actuels
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés