Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quand la mémoire va chercher du bois mort, elle ramène le fagot qui lui plaît. Birago Diop» 

Enrôlement biométrique à Ouahigouya : L’ADF/RDA exige la lumière sur les tentatives de fraude

Accueil > Actualités > Politique • • dimanche 29 mars 2015 à 22h49min
Enrôlement biométrique à Ouahigouya : L’ADF/RDA exige la lumière sur les tentatives de fraude

Dans la déclaration ci-après, l’Alliance pour la démocratie et la fédération- Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA), demande avec insistance à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et aux autorités judiciaires, de tout mettre en œuvre pour que la lumière soit faite sur cette affaire dans l’intérêt de la population du Yatenga et pour le bon déroulement des élections à venir.

Dans le cadre de l’enrôlement biométrique des personnes en âge de voter, organisé par la CENI, la région du nord a accueilli les opérateurs de ladite activité du 17 au 23 mars 2015. Au cours de cet enrôlement, des tentatives de fraudes orchestrées par des individus appartenant à un parti politique qui auraient essayer de faire enrôler des mineurs avec des faux actes de naissance dans des bureaux de vote situés dans des secteurs de la ville de Ouahigouya, ont été constatées par les forces de sécurité, la presse et des citoyens. Des cars en provenance de Ouagadougou, transportant principalement des jeunes dans le but de se faire enrôler à Ouahigouya ont été aperçus dans les communes de Ouahigouya et de Oula. Cette pratique, à notre sens, est contraire l’article 48 du code électoral qui dit : peuvent être inscrits sur les listes électorales :
- tous les électeurs qui ont leur domicile dans le village ou le secteur ou 
qui y résident depuis six mois au moins ; 

- ceux qui ne résident pas dans le village ou le secteur et qui figurent 
depuis trois ans au moins sans interruption au rôle de la contribution des patentes ou qui ont des intérêts économiques et sociaux certains et qui auront déclaré vouloir y exercer leurs devoirs électoraux ;

- ceux qui sont assujettis à une résidence obligatoire en raison de leur fonction ou profession.

Par ailleurs, des agents enrôleurs, de par leur vigilance ont pu détecter et refouler des individus possédant des documents d’identité du Niger.
Les autorités judiciaires ont été saisies de cette affaire.
L’Alliance pour la Démocratie et la Fédération- Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA), parti épris de paix et de justice, demande avec insistance à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et aux autorités judiciaires de tout mettre en œuvre pour que la lumière soit faite sur cette affaire dans l’intérêt de la population du Yatenga et pour le bon déroulement des élections à venir.
Nous tenons à remercier et à féliciter les forces de l’ordre, les citoyens, la presse, les démembrements de la CENI et les agents enrôleurs pour leur vigilance et leur comportement patriotique.
Nous lançons ici un appel solennel à tous les Burkinabè à plus de vigilance tout au long du processus électoral pour des élections transparentes, libres et apaisées.

Pour le bureau de la Fédération du Yatenga
El Hadj Souleymane Guêma OUEDRAOGO

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
L’opposition au sujet du Premier ministre : « S’il a été nommé pour préparer 2020, il ne va pas réussir »
Burkina Faso : Les proches de Tahirou Barry créent le Mouvement pour le Changement et la Renaissance (MCR)
Eddie Komboïgo, sur la situation nationale : « Quand on n’est pas capable, on jette l’éponge »
Burkina Faso : Paul Kaba Thiéba démissionne après trois ans à la primature
Programme d’urgence pour le Sahel : Une extension dans les régions de l’Est, de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Est
Etat major général des armées : En attendant la prise de commandement de Moïse Minoungou...
Situation nationale : « Il faut considérer les évènements de Yirgou comme un piège des terroristes », dixit Moussa Traoré de la majorité présidentielle
Bala Alassane Sakandé à propos du Drame de Yirgou : « Ce qui s’est passé n’honore pas le Burkina. Pas du tout »
Vœux de nouvel an : Le président de l’ADF-RDA communie avec « ses troupes »
Situation sécuritaire : L’état d’urgence prorogé de six mois
Sondage en ligne sur le bilan de l’an 3 du pouvoir MPP : A vos claviers !
Etat-major général des armées : Moïse Minoungou, le nouveau chef
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés