La BNSP fête son 36e anniversaire avec la population

samedi 28 mars 2015 à 09h00min

A l’occasion de son 36e anniversaire, la Brigade Nationale des Sapeurs-Pompiers (BNSP) organise une série d’activités. Ce vendredi 27 mars, était le lancement officiel des journées portes ouvertes à la caserne de la 1ère compagnie. Ces journées portes ouvertes vont se dérouler pendant 72 heures dans l’ensemble des casernes du Burkina.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
La BNSP fête son 36e anniversaire avec la population

Ce matin dès l’entrée de la caserne, on peut lire sur un tableau « journées portes ouvertes ». C’est un grand jour, la BNSP fête son 36e anniversaire. Une fois à l’intérieur, nous voyons des pompiers qui s’attèlent aux derniers préparatifs. Nos soldats du feu ont sorti le grand jeu. On déplace une ambulance, on place le matériel dans les ateliers, le tout dans une ambiance musicale.

A 9 heures, la cérémonie commence. Le lieutenant Ouédraogo Chamiratou, commandant adjoint de la 1ère compagnie de la BNSP prend la parole. « Voilà maintenant 36 ans que nous sommes aux côtés des populations pour rendre service et porter secours ». Elle ajoute, ces journées portes ouvertes sont « l’occasion de faire une sensibilisation de masse à la population qui durant 72 heures découvrira l’univers des sapeurs-pompiers d’une part et d’autre part aura un aperçu avec le personnel des gestes de sapeurs-pompiers. »
Puis c’est au capitaine Ouédraogo Francis de dire son mot. Ce dernier a remercié tous les partenaires de la BNSP notamment la Croix Rouge et la Police Nationale, avant de déclarer ouvertes les journées portes ouvertes.

Alors commence une visite guidée dans l’univers des sapeurs-pompiers. Nous entrons d’abord dans le BOT, situé à l’entrée de la caserne. Là nous découvrons un « centre d’appels ». Lorsque l’on compose le numéro secours le 18, c’est dans cette salle que les appels sont reçus et en fonction du type d’urgence, l’appel est transféré au centre de secours territorialement compétent. Ouédraogo Chamiratou explique. « Actuellement, la difficulté principale de la BNSP est dans ce service, dit-elle l’air déçue ». En effet, la brigade possède un auto commutateur qui a une capacité d’une trentaine d’appels pour seulement quatre combinés. Ce qui veut dire que seuls les quatre premiers appels vont passer. Tous les autres seront en attente. Pendant que la BNSP communique avec quelqu’un, s’il y a un autre appel, la personne entendra la tonalité et elle aura l’impression que les pompiers ne décrochent pas.
Ce problème est aussi aggravé par des individus qui appellent le numéro d’urgence juste pour tester leurs numéros, ou encore ceux qui appellent pour faire des blagues.
Plus loin dans la cour, nous découvrons le parc automobile des pompiers et leur utilité : l’ambulance, le désincarcérateur, le fourgon, etc.
Dans un atelier, un pompier explique la procédure à suivre pour éteindre une bouteille de gaz enflammée. « Il ne faut surtout pas paniquer », dit-t-il à un groupe de visiteurs captivés. « Vous mouillez une serpillère, vous passez derrière la bouteille en vous penchant loin des flammes, puis vous les recouvrez avez la serpillère en refermant la bouteille ».

Les ateliers se succèdent et nous découvrons aussi bien la BNSP à travers les différents uniformes exposés et des gestes de premiers secours.
Un tableau en particulier retient notre attention. Elle résume en images, l’ensemble des opérations pour lesquelles les pompiers sont sollicités. Les accidents de la circulation, les incendies, les effondrements, les pendaisons, bébés abandonnés, etc. autant d’images qui invitent à plus de prudence.

Aïssatou Diallo (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 mars 2015 à 01:33, par Jeunedame seret
    En réponse à : La BNSP fête son 36e anniversaire avec la population

    La BNSP fête son anniversaire ?? êtes-vous vraiment fiers de votre statut ? Vous qui vivez sans zèle ni pitié ? Ironie et moquerie. Des appels en attente ! "VOILÀ MAINtenant 36 ans que nous sommes aux côtés de la population pour rendre service et PORTER SECOURS" !/ soit trois (3) après le secours des passants et des voisins. Quand on est médiocre, on doit plutôt regretter son âge. Éhééé..c’est au Burkina Façon !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2015 à 22:57, par Therry Oueadrogo
    En réponse à : La BNSP fête son 36e anniversaire avec la population

    bonne fete

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2015 à 07:07, par zongo de Koudougou
    En réponse à : La BNSP fête son 36e anniversaire avec la population

    Soldats de feu , Joyeux anniversaire à vous . Je pense à mes collègues d’ écoles . Mr Bangka Yameogo et à Kaborè Étienne .

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2015 à 07:47, par K. Gildas SOME
    En réponse à : La BNSP fête son 36e anniversaire avec la population

    Frères combattants du feu !
    Joyeux anniv ! Encore plus d’années de proximité et d’excellence pour notre notre institution.Bien à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2015 à 09:04, par MOUSSA KERE
    En réponse à : La BNSP fête son 36e anniversaire avec la population

    BONNE FÊTE À LA BNSP DEPUIS CANADA

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2015 à 10:22, par Wéoghobiiga
    En réponse à : La BNSP fête son 36e anniversaire avec la population

    Ca, c’est un corps d’élite. Un corps indispensable d’utilité publique. Sans tapage ni carnage, ce corps veille réellement et sérieusement sur notre sécurité. Sincères félicitations pour vos œuvres. Que Dieu accorde une santé de fer et longue vie aux soldats de ce corps.
    Joyeux anniversaire.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2015 à 12:17, par leila
    En réponse à : La BNSP fête son 36e anniversaire avec la population

    Ces braves gens.
    Braves et honetes gens sont les sapeurs pompiers. Ils ont le coeur à la main, toujours prêts à rendre service, a sauver une ame en detresse. Vous êtes encore les premiers parents qui viennent secours après la catastrophe en attendant la vraie famille.
    sI J’etais jeune, jallais embrasser ce metier ( vraiment)
    vous avez un métier noble. Soyez fiers car vous sauvez toujours des vies.
    Contrairememnt a vos autres frères d’armes, soldat de guerre, etc........
    vous etes les soldats de la vie. ET NON LES SOLDATS DE FEU.
    IL va falloir que le Ministère y pense. A CHANGER CE NOM ; soldats de feu, non " ces soldats de la vie"

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2015 à 16:12, par SOME Martin de Tours
    En réponse à : Courage et Devouement mes fréres

    A vous qui risquez votre vie pour en sauver d,autres, je vous dis courage . Maintenez haut le flambeau afin que rayonne a jamais cette grande Arme. Seul le tout puissant vous le rendra.Loyauté, devouement, et desinteret. Bonne fete mes freres

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés