Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

vendredi 27 mars 2015 à 01h17min

Le Collectif Contre la Confiscation de la Démocratie au Burkina Faso suit avec beaucoup d’intérêt mais non sans inquiétude les graves évènements qui ont émaillé le déroulement du processus de transition depuis sa mise en place consensuelle.

Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

Certains de ces évènements, au vu de leur déroulement et de la symbolique qu’ils portaient, sont de toute évidence des tentatives de mise sous tutelle des autorités de la Transition par le RSP. En tant corps spécial créé par Blaise Compaoré pour assurer sa propre sécurité et celle de son régime, cette institution n’a plus aucune raison d’être dès lors que le peuple a chassé Blaise Compaoré du pouvoir à l’issue de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Par conséquent, les autorités de la Transition sont fondés de prendre toute les dispositions, conformément à la Charte de la Transition et à notre Loi Fondamentale, la Constitution, afin que les éléments de cette institution, rejoignent les autres unités des forces armées nationales pour assurer la sécurité du territoire et des citoyens.

L’’immixtion dans la gestion des affaires de l’Etat et les tentatives de caporalisation du pouvoir transitoire, en disent long sur les velléités du RSP non seulement de contrôler le déroulement de la transition mais de se maintenir dans l’arène politique au-delà de la transition. De tels comportements démontrent, si besoin en est, que la garde de l’ère Compaoré rêve toujours du rétablissement d’un modèle de gouvernement qui n’est rien d’autre qu’une dictature militaire constitutionnelle, celle qui a été la marque du régime de Blaise Compaoré pendant 27 ans. Notre peuple et sa jeunesse ont dit un non définitif à ce régime et ont tourné la page de cette histoire. Les changements survenus au sein du RSP, les déclarations et diverses tentatives de rattrapage parues dans la presse, ne changent en rien sa nature profonde.

Le Collectif Contre la Confiscation de la Démocratie au Burkina Faso, à l’instar de notre peuple ne se laissera pas distraire par des manœuvres dont la finalité reste pour le RSP, soit de s’imposer comme acteur politique par la force, soit d’endormir la vigilance de notre peuple, tout en restant une sourde menace permanente pour tout pouvoir démocratique. Les exactions commises, les missions punitives dont ce corps ne devrait pas être fier, sont toujours présentes dans les mémoires. Aussi, toutes les manifestations réclamant la dissolution de ce corps répondent-elles à l’exigence d’une rupture réelle avec la façon de gouverner désormais notre pays. C’est pourquoi, notre Collectif, attaché aux valeurs de la démocratie, ne saurait cautionner des agissements qui mettent à mal une gestion saine et responsable de la Transition.

Notre Collectif apporte par conséquent son soutien aux autorités de la Transition dans leurs efforts de clarification de cette situation, dans le respect de la Charte et de la Constitution. Il encourage les autorités à agir dans le sens des attentes et de l’intérêt de notre peuple, ce qui doit aboutir, à court terme et en tout état de cause avant la fin de la transition, à une dissolution du RSP.

Notre Collectif s’engage à observer la plus grande vigilance sur la prise en compte des attentes démocratiques de notre peuple et de ses différentes diasporas. Par conséquent, par solidarité avec eux, il ne ménagera aucun effort pour informer et alerter l’opinion publique internationale des suites de la lutte qu’ils mènent pour une démocratie véritable au Burkina Faso.

Fait à Paris le 23 mars 2015

Le Collectif Contre la Confiscation de la Démocratie au Burkina Faso.

Ont signé :
- UNIR PS-France (Union pour la Renaissance - Parti Sankariste)
- UPC France (Union pour la Progrès et le Changement – Section de France)
- PCOF (Parti Communiste des Ouvriers de France)
- AEBF (Association des Etudiants Burkinabè en France)
- AEBG (Association des Etudiants Bukinabè de Grenoble- Balai Citoyen Paris
- Balai Citoyen Paris
- CCDB (Comité Culturel pour la Démocratie au Benin)
- CIJK (Comité International Joseph Ki-Zerbo)
- Comores Mouvement Socialiste
- Groupe de Femmes –Egalité
- LPP (La Plateforme Panafricaine)
- La Ligue Panafricaine UMOJA
- MBDHP-SF (Mouvement Burkinabè des Droits de l’Homme et des Peuples –Section de France)
- Pour L’Emergence Africaine, Mouvement pour la Réflexion, la Démocratie et le Développement Durable en Afrique
- UGBOF (Union des Burkinabè du Grand Ouest de la France)

Vos commentaires

  • Le 26 mars 2015 à 20:46, par sore En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    venais a place de la révolution vous allez dire sa a RSP des aventurier sans papier qui peut même pas construire chambre salon pour leur pays.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 21:01, par Bintou En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    meme les comoriens signent des pétitions au Burkina maintenant. Quand va t on arreter de creuser alors qu on est déja au fond du trou. je ne me rappelle pas qu on avait signer petition pour chasser bob denard des comores. Vous n avez rien trouvé qui puisse nous aider à traverser la transition sain et sauf c est dissoudre le RSP. Si seulement vous pouviez aller les dissoudre et nous laisser tranquille. Meme zida a compris quoi dissoudre et quoi non dissoudre. continuez a perdre votre temps.
    webmaster laisse passer, on est fatigué de lire des conneries pareilles tous les jours

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 21:02, par eliane En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Au lieu de nous aider a réfléchir sur les conditions des votes de la diaspora ,vous vous mêlez de ce qui ne vous regarde point du tout ,si vous n aviez rien a dire ,il faut dire que y a poisson dans l’eau ;

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 21:28, par Le Voltaïque du Burkina En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    "En tant corps spécial créé par Blaise Compaoré pour assurer sa propre sécurité et celle de son régime, cette institution n’a plus aucune raison d’être dès lors que le peuple a chassé Blaise Compaoré du pouvoir à l’issue de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014" Drôle de raisonnement pour des gens dotés de bon sens. Pendant qu’on y est Kossyam a été construit par Blaise pour régner sur le Burkina à vie donc ce palais n’a plus sa raison d’être. Idem pour l’avion présidentiel que Compaoré a fait acheter pour ses voyages Comme le peuple l’a chassé cet avion n’a pas sa raison d’être. On pourrait ajouter à la liste l’hôpital Blaise Compaoré pourquoi pas. Parfois je suis sidéré par le raisonnement enfantin de certains de mes compatriotes qui ne savent pas faire la différence entre l’individu Blaise temporel et son patrimoine individuel et le Burkina personne morale qui nous appartient tous avec son patrimoine. Le RSP, le palais Kossyam, l’avion présidentiel....etc sont des élémentS du patrimoine du Burkina. Ayons l’intelligence d’en faire un bon usage au lieu de réagir émotionnellement par réaction à Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 21:47 En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Venez vous-mêmes le démanteler. N’importe quoi. De qui-m ’as-tu vu. Rien que cela.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 21:52, par Kosyam 2015 En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Une quête de visibilité. Mais ne vous en faites pas, on sait que vous êtes là ba où vous êtes.
    L’intelligence veut qu’on sache poser les problèmes avec tact, pas avec arrogance.
    Remuez un peu votre matière grise quand même !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 22:48, par LE JUSQU’AU BOUTISTE En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Que toutes ces bandes de lâches viennent au BURKINA FASO PAYS DES HOMMES INTEGRES ET INTEGRES prendre les armes et affrontent le TOUT PUISSANT RSP pour qu’en finissent. Bande de racailles à la solde de personne non définies. Le BURKINA RESTE UNE ET INDIVISIBLE. AUCUNE POLITIQUE équilibre d’où qu’elle vienne ne pourra ôter ce pays de sa sagesse et de sa capacité à pouvoir réunir ses fils et filles autour d’un destin commun ni des idées fabriquées au LABO à la solde des derniers sangsues des HOMMES NOIRS. Nous disons NON aux vendeurs d’illusions, nous disons NON à la balkanisation de nos valeurs intrinsèques et OUI à tous qui se soucis de ce que demain sera. HONNEUR A L’ARMEE DU BURKINA FASO et à BAS les pseudo confusionnistes qui ne voient et ne pense que juste la limite de leurs instincts bestiales. VIVE LA FASO sous toutes sa diversités et malheur aux apatrides. QUE NOS ANCETRES LES MAUDISSES A JAMAIS POUR LA PAIX AU FASO............

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 23:07, par a.k.a.z En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Foutaises ! Le RSP ne sera pas dissout ! Qui a pretendu que vous etiez lesbgardiens de la lutte que nous avons menée ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 23:20, par mouna En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Vive les RSP !!!! Honte au fossoyeurs de la république

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 23:26, par Mimi En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Avant de réagir, cherchons à savoir ce que valent ces **organisations** :
    - unir/PS : ne pèse pas
    - upc : parti sérieux, surtout son premier responsable
    - balai citoyen : prostituée de secours du MPP
    - pcof : une salade fanée
    - aebf : usurpatation de titre, des malhonnêtes soco-intellos
    - aebg : de vrais comédiens qui ne croient même pas en eux mêmes
    - ccdb : des égarés
    - cijk : vous n’avez pas honte de tirer bas ce grand homme !
    Bref, pas la peine de poursuivre. Seul l’UPC est crédible ici. Tchhhrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 02:21, par disjoncte En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    BANDE DE FANTOCHES.je suis pour la dissolution mais pas que des vendus restent au loin pour dire nimporte quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 03:25, par safi En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Ma soeur tu parle cmt tu est es gris l aventure ne pas fait pour ce que vent heur corp si tu vent ton corp a rsp et tu a peur que ton pain arret dit a ts le monde pour ont aide ne tan prend pas a tous le monde chercheur de visa rate on vs connais tous car chaque foie c est les me problem qqui disa construire une maison ne pas fait a tous le mond ferme ta petit gueule et reste tranquille serai une bon choses pour toi jalousie que de te aide avec ta jalousie avence

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 05:37, par francis En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Diaspora on s’en fou. On sais que vous voulez trichez ! on ne veut pas de RSP encore.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 06:06, par Bob En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    J’ai peur d’une chose, certaines burkinabe n’aiment pas la moindre contradiction. ou allons nous avec ca, c’est dommage. Ils n’ont fait qu’exprimer leur point de vue, et la construction du Burkina nous incombe tous. Respect aux pensees des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 06:29, par ouska En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Hummmm ! On dirait qu’il ne suivent même pas l’actualité. De grâce ne tirez pas le pays vers l’arrière, ces questions sont en traitement il y’a combien de temps ? Discuter des questions du jour pour aider la transition a organiser des elections credibles et impartiales pour les vrais hommes intègres. Avec cette analyse, et pire qui cite la constitution sans référer, je suis au regret de dire que vous êtes loin de diriger ce pays contrairement à l’autre qui disait, les futurs dirigeants de ce pays ne sont de l’universite de ouaga, mais viendront de l’exterieur. mon oeil, dissolution, dissolution !!!! c’est la seule proposition intellectuelle que vous avez ? La honte. Vive le Burkina uni avec ces dignes fils.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 06:50, par Sam 007 En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Comment peut-on être démocrate et accepter l’existence d’un corps comme le RSP ? Comment dans un état républicain, un corps fut-il d’élite peut-il exiger la démission d’un responsable politique ? Et aussi, même si quelqu’un vit à l’extérieur du Burkina, rien ne l’empêche de contribuer à la construction de son pays. Burkinabé de l’extérieur et Burkinabé de l’intérieur, nous sommes tous burkinabé, n’en déplaise à beaucoup ! Y’en a marre que quelqu’un décide de son propre chef qui est burkinabé ou pas. Il faut plutôt mener des débats constructifs que d’essayer de les contourner par de basses considérations.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 07:06, par le Sage En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    No comment les internautes ont réglé la question. Venez vous même et passez à l’action.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 08:43, par ghost En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Bande d’exilés, dites moi quel pays n’a pas de corps d’élite comme le RSP ? Qui vous a dit que le RSP à été créer par Mr Compaoré pour le protéger ? Le RSP est composé de Burkinabè resté au pays pour assurer la securité du président en tant que institution et aussi assurer la securité des representants d’institutions. Avec la vie de misère que vous vives là bas je penses qu’il faut chercher à être en règle vis a vis de votre pays hotel. Pour vous rendre utiles, dites a Mr Hollande de rappeler son commando qui est a kambouisin, le RSP nous suffit largement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 08:51, par Mminga En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Nous avons tous demandé la relecture des missions assigné a ce groupe d’élites
    Vive le Burkina
    Pour le changement que tous ce qui ont signé cette déclaration s’identifie à travers des actions mené sur le sol du Faso. vous êtes tous à l’ombre des réalisations.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 09:23, par Atho En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    A la lecture de certains commentaires j’avoue avoir été animé par une déception sans nom, tant la violence des propos traduit certainement une idée profonde de rejet dune franche des burkinabé. Vous pouvez être pour ou contre un argumentaire sans pour autant entrer dans la bassesse d’esprit de banir toute proposition venant des burkinabés vivant ailleurs. Nous cherchons tous, où que nous soyons a construire ensemble ce pays. Personnellement je vis en France. Pendant les évenements du 30 et 31, beaucoup n’ont pas dormi pendant des jours, certains étaient actifs sur les réseaux afin de contacter des journalistes et ebruiter ce qui se passait au pays. Bref, vous n’avez pas idées des gestes que nous faisons tous pour apporter notre contribution au bien de notre pays malgré la distance et la frustration quotidienne de ne pas être parmis nos biens aimés. Ceci est un appel au sursaut intellectuellement et au rassemblement. Nou sommes tous frères et soeurs, fils et filles de notre digne nation. Entrer dans une logique de divisions cest ouvrir une boite de pandore que lon ne pourra peut être plus refermer. Il nya pas de faux burkinabé ni de vrai burkinabé. Chacun fait du mieux quil peut où il est pour faire avancer les choses.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 09:46, par kere En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Diaspora de grâce,laisser RSP Tranquille,des mendiants comme ça

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 09:58 En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    reformons le RSP en changeant son nom, ses missions et surtout délocalisons le loin du palais présidentiel a koudougou, ziniare, diapangou, boromo, sapone ou autre mais pas a ouaga ;le commandement doit être unifie avec le cemga seul a bord. faisons également une formation civique a ces hommes.rééquilibrons en donnant les armes également aux autres corps de l armee.formons un deuxieme corps d élite pour contre balancer le RSP c est important l équilibre des forces comme cela chacun se tient tranquille par ce que ailleurs tu sais que il y a une force comme toi.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 10:17, par SAWADOGO Boureima En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    retenez les paroles de Mon professeur "le droit à la parole est inséparable du devoir de se cultiver" ; Soit vous chercher davantage d’information avant de vous prononcer soit vous laisser la place a l’armée républicaine qui a déjà pris le problème a bras le corps de trancher. Il nous faut
    faire attention à la défense en ligne sinon on risque de s’embourber et c’est les politiciens qui en profiteront.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 10:17 En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Mimi, tu sauras bientôt qui pèse. Courage.
    Le RSP sera dissout. C’est ça qui est la vérité. Celui qui ne veut pas travailler dans l’esprit du renouveau du Burkina peux aller vendre ses compétences où il veut.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 10:36, par Le consultant En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Comme quoi nos politiques ont la trouille !!! Ils font passer une pétition sur le dos de la diaspora.
    Pourquoi ?
    Parce que ces personnes se disent loin des RSP, donc ils ne sont atteignables.
    N’oubliez pas, vos amis, familles sont sur places.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 10:37, par Buudbiiga En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    L’attitude de la plupart des internautes est tout simplement incompréhensible. Burkinabé de l’intérieur comme burkinabé de l’extérieur ont tous droit de penser pour leur pays, le Burkina Faso.
    Secundo, la question du RSP n’est pas à réfléchir comme une question de corps d’élité : avant le RSP, il y avait le RPC de Dédougou qui aujourd’hui a été fusionné avec le CITAP de Bobo pour former un grand corps d’élites sous le commandement du Colonel Gille BATIONO. Il y avait aussi le CNEC de Pô. Ainsi, si l’on veut d’un corps d’élites, capable de lutter contre le terrorisme, c’est légitime mais sa place n’est pas à Kosiam et dans ses missions, supprimons la sécurité du Chef de l’Etat et de toute personne désignée par lui.

    Maintenir le RSP, surtout dans sa composition actuelle, c’est simplement continuer à faire des privilégiés dans l’armée sans que cela se justifie ; pourquoi ne pas penser à créer un corps d’élites de lutte anti-terroriste, situé plus près des zones à risques : Fada, Dori, Ouahigouya ? Ce corps integrerait des ex-éléments du RSP avec d’autres militaires sélectionnés dans les autres corps de l’armée qui, j’en suis sûr, ne manque pas d’intrépides soldats (militaires du rang, sous-officiers et officiers non membres du RSP). Mais il est clair, le RSP dans sa formule actuelle doit être démantélée avant la fin de la transition. NOUS NE VOULONS PAS D’UNE DEMOCRATIE SOUS SURVEILLANCE surtout pas des éléments qui pourraient avoir affaire avec la justice. DIEU BENISSE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 10:47, par Raogo En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    A ceux qui défendent becs et ongles le R.S.P ! Allez donc de portes en portes auprès des familles des victimes de leur crimes crapuleux et inhumain avancer vos arguments a leur défenses !Comme le dit si bien un adage de chez nous Mossi la Sorcière elle oublie ! Mais Dieu et la Mère non ! Et sachez aussi que tous nous payerons de nos actes ici bas !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 10:48, par Raogo En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    A ceux qui défendent becs et ongles le R.S.P ! Allez donc de portes en portes auprès des familles des victimes de leur crimes crapuleux et inhumain avancer vos arguments a leur défenses !Comme le dit si bien un adage de chez nous Mossi la Sorcière elle oublie ! Mais Dieu et la Mère non ! Et sachez aussi que tous nous payerons de nos actes ici bas !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 11:33, par tenga En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    en lisant les commentaires jai l’impression que les 2/3 des interventions sont rédigées par les mêmes personnes avec la même violence dans les propos, la question du RSP est en réflexion et j’ai foi que nos militaires sauront trouver la formule qui convient pour l’intérêt de tous. Le RSP n’est pas en dehors de la population, ils vivent avec nous, nous mangeons ensembles, nous partageons des événement heureux ou malheureux, bref ce sont nos frères. Ceux de la diaspora aussi sont nos frères et la force d’une nation réside dans sa capacité à tenir compte de tous ses fils dans toutes ses actions.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 12:21, par ocm En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Bonjour chers compatriotes.

    Un corps d’élite oui. mais pas le RSP actuel. Ce corps a été modifié par Blaise Compaoré pour son pouvoir à vie. Ce corps a été à l’origine des tueries macabres que nous connaissons tous. Ainsi. le RSP ne réponds pas à ce critère et nous sommes tous conscients du danger que ce corps représente actuellement pour notre démocratie.

    Chers frères. ce corps doit être dissous et le personnel affecté dans les autres corps de l’armée nationale. Une lecture attentive des précédentes réactions nous laisse connaître les auteurs et leurs motivations.

    Nous sommes à un tournant important de l’histoire de notre pays. Je demande au peuple entier mais particulièrement au Président Michel KAFANDO. au premier Ministre Yacouba I. ZIDA. aux membres du gouvernement et à nos honorables députés ne ne pas rater le court de cette histoire.

    Le RSP doit être dissout ; ceux qui ont accompagnés Blaise Compaoré dans la modification non consensuelle de l’article 37 doivent êtres poursuivis en justice et suspendus conformément à la loi. Cela renforcera notre démocratie et servira de leçon pour les générations avenirs.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 12:31, par mouzoué En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    il ne s’agit pas de dire il faut venir le faire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 12:54, par Naboho Lassina En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Je crois que nous devons avoir de la retenue , étant donné que tout le monde s accorde à dire qu ils sont un corps d élite. Nous devons exploiter cet avantage pour la patrie et le peuple entier. Laissons donc ce problème RSP à L ORGANE DE REFORME DE L ARMEE. merci

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 13:44, par canot En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Hei il faut envoyer ces gens luttre contre boko haram, là on aura la paix

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 13:53, par Woody de Mama En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Atho, souffre que les internautes disent les choses telle qu’elles apparaissant. Saches que la grandeur consiste aussi en la capacité de montrer à l’idiot que tu peux descendre aussi dans la boue avec lui. La réaction des internautes est tout à fait normale et PATRIOTIQUE. Tous ceux qui ont mal agi à leur écrit ne sont pas pour le :maintien du RSP, mieux encore, certains même étaient à la marche début février pour demander son démantèlement. Mais, au moment où le sujet est en réflexion, et où il est demandé à chaque Burkinabè d’être tolérant et intelligent dans ses propos pour préserver la cohésion et la stabilité très fragiles actuellement, d’où vient un tel écrit si ce n’est une pur manque d’intelligence ! Il faut que ces signataires sachent qu’ils sont été mal inspirés et c’est inintelligent de leur part. C’est IRRESPONSABLE

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 13:54, par Woody de Mama En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Atho, souffre que les internautes disent les choses telle qu’elles apparaissant. Saches que la grandeur consiste aussi en la capacité de montrer à l’idiot que tu peux descendre aussi dans la boue avec lui. La réaction des internautes est tout à fait normale et PATRIOTIQUE. Tous ceux qui ont mal agi à leur écrit ne sont pas pour le :maintien du RSP, mieux encore, certains même étaient à la marche début février pour demander son démantèlement. Mais, au moment où le sujet est en réflexion, et où il est demandé à chaque Burkinabè d’être tolérant et intelligent dans ses propos pour préserver la cohésion et la stabilité très fragiles actuellement, d’où vient un tel écrit si ce n’est une pur manque d’intelligence ! Il faut que ces signataires sachent qu’ils sont été mal inspirés et c’est inintelligent de leur part. C’est IRRESPONSABLE

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 14:35, par RANCE En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Moi je suis burkinabè qui vie au BF, mais toutes personnes quelque soit le lieux ou il vit et quelque soit sa nationalité peu apporter une pierre à la construction du Faso. Alors les internautes dictateurs l’air de Blaise et sa dictature est fini au Faso laissez le peuple exprimer sa pensée. Internaute 18, vous dite que tous les pays ont un corps d’élite, mais ces corps d’élites dans les autres pays sont là pour défendre la population et leur Président, or on n’a constaté que le RSP est plutôt là pour défendre seulement un Président (Blaise) et terroriser et tirer sur le Peuple qui entretien par ses impôts cette garde prétorienne. Alors ce n’est pas un corps d’élite pour le Burkina, mais ce sont des "TONTONS MACOUTES" qui doivent disparaître, et ils vont disparaître grâce à Dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 15:40, par kouka En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    On vois que c’est les gars du RSP qui répondent, comme quoi de venir devant eux pour dissoudre le RSP c’est vraiment un raisonnement plat et sans niveau, pour nous dire encor que vous avez des armes si on avait peur des armes on allait pas avoir le 30 Octobre, donc évolués en intelligence et faite profil bas car c’est pas des BAC+2 qui peuvent nous raisonner votre niveau qui semble faire de vous des officiers ;sans oublier les qui à pompé le ballon.
    Personnellement je suis pas qu’on dissolve le RSP mais à voir leur manière de parler je crois que c’est des orphelins gâtés de Blaise Compaore.qui n’ont plus d’avenir en faite ils ont perdu leur moralité, respecter les opinion des autres et ne dites pas à chaque fois nous on est fort ça c’est dépassé c’est l’armée Tchadienne qui est une armée de taille car ils respectes la hiérarchies et la discipline y règne. vous vous êtes des serpents sans dents.Qui cherche toujours raison s’accuse de quelque chose

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 16:17, par kabre En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Ya pas 2 capitaines dans un bateau. S’ils se reclament aussi ascention de Zida qu’ils le prennent et qu’il foutent le camp ensemble parceque nous voulons une transition libre de toutes ses actions. Libéré kosyam

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 17:49, par Pécos En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    @10 de quoi as tu peur lorsqu’on parle de dissolution de RSP ? Dans aucun pays démocratique la sécurité du président est assuré par un régiment militaire fût-il d’élite. La sécurité du Président Lamizana était-il assuré par le camp Guillaume ouedraogo ? Faite passer mon message

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 18:05, par la sentinelle En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Je suis au regret de constater que certains internautes continuer de réagir avec violence sur le forum. Cela nous conforte dans la conviction qu’il y a des gens qui ne connaissent que la violence.
    Comment peut-on oser maudire ses compatriotes fussent-ils à l’étranger.
    Meme si ces personnes qui interviennent sont des militaires sachez que le militaire peut accepter le débat des idées sans verser dans la violence des propos.
    Je vous prie de faire preuve de maturité et de sagesse sur le forum.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 19:35, par le nabiga En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Je comprend maintenant pourquoi vous avez échoué et depuis vous ne pouvez pas rentrer, vous etent parties bouchés...

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 19:46, par wendbiiga En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Même aux USA l’armée est composé de plusieurs spécialités comme les Marine... mais personne ne demande le démantèlement de ces corps de l’armée. Le RSP est là pour protéger la présidence en tant qu’institution. La présidence est une institution alors pourquoi réclamer la dissolution du corps qui la protège ? Si le RSP était uniquement à la solde de Blaise Compaoré il l’aurait utilisé pour rester au pouvoir. Kabila au Congo a fait plus de 42 morts mais il est toujours au pouvoir. Cessez de dire n’importe quoi sur le RSP. Dans tous les pays il y a ces corps pour mener diverses actions. Par exemple le RSP est impliqué dans la lutte contre le terrorisme. Vous ignorez ce que ces militaires abattent comme travail en terme de renseignements. De grâce, si vous n’avez rien à dire, taisez vous et laissez le pays dans sa TRANSITION

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 20:24, par Mimi En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Internaute N°24, vas-y démanteler, je te défie. Penses tu que tue es fort pour faire basculer une herbe ! Je te défie de sortir, organiser une conférence de presse pour le clamer à vive voix, si tu es vraiment garçon.... C’est vous autres là, caler derrière les claviers mais sans effort de cogitation. Tchrrrrrrrrrr !!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 21:17, par Zachery En réponse à : Le RSP n’est pas une institution d

    Beaucoup de questionnement, mais je vous recommande de lle llire afin d’

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2015 à 01:22, par Alcapone En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    on peut être a l’extérieur et lutter pour le pays. soit nous sommes en démocratie ou non.elle a ses exigences et il faut suivre les règles qui s’y appliquent. votre RSP est mieux formé ou mieux équipé que les corps d’élite français ou américain ou canadien ou allemand ?Mais pourquoi c’est pas comme ça chez eux ?ou bien les présidents de ces pays sont moins importants que le notre ?la présidence n’est pas le logis du RSP. en bon entendeur comprenez.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2015 à 04:41, par mytibkèta En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    les propos injurieux ne changent rien à la réflexion mené par ceux de la diaspora. D’ailleurs la diaspora comprendra par là que le pouvoir déchu ne voulait d’eux que comme si elle était achetée comme celle de la cote d’ivoire vivant dans les demi- entrées couchers de Blocoss ou de marcori sans fil.Que les éléments du RSP se souviennent de ce que sont devenus les Somé Gaspard, les Otis et autres et j’en connais qui squattaient les bars car cités dans l’assassinat de Norbert Zongo. Ce sont nos enfants nos frères et pères. La preuve est établie que le RSP a été crée pour servir Blaise et consort. Vous êtes les fils de ce pays et quand on vous fait croire que vous êtes différents c’est à votre retraite que vous comprendrez qu’on vous a trompé. Aussi faites preuve de bon sens et ne donnez pas l’impression qu’on vous abreuve de drogue et d’argent pour acheter votre âme. Demandez vous bien est ce nécessaire que nous soyons comme tel dans une République digne de ce nom.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2015 à 19:58 En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Ces organisations ne représentent rien par rapport à la diaspora burkinabè. Donc le RSP reste à sa place. Un point - un trait. Le Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2015 à 20:41, par Mashoud En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Je vois que certains militaires du RSP surtout les petits ne se rendent pas compte de l’avantage qu’ils ont avec la dissolution de ce corps qui a dévié de sa mission.
    De toute façon, nous savons qu’une sale mission que vous réussissez mène toujours à votre mort par empoisonnement et par accident.
    Souvenez vous de ceux qui ont fait norbert zongo, Thomas Sankara, David ouedraogo et j’en passe. Ceux qui ont donné l’ordre ont effacé le tableau en tuant les éléments qui les ont obéit.
    Je pense en toute humilité que vous devez souhaité la dissolution de ce corps plus que le peuple.
    Pensez à vos frères d’armes qui ont été des victimes de cette sale façon de faire.
    Soyez donc humble et soutenez ce qui va vous libérer de la main de certains chefs méchants.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2015 à 01:13, par Un CFOP En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Mytibkèta, internaute 46, personne n’a muselé qui que ce soit. Ce que les internautes vous demandent, c’est de bien réfléchir. C’est-à-dire réfléchir UTILE. Il y a un moment pour chaque sujet, sinon on devient ridicule comme vous l’avez fait. C’est RIDICULE de votre part.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2015 à 01:15, par Un CFOP En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Mytibkèta, internaute 46, personne n’a muselé qui que ce soit. Ce que les internautes vous demandent, c’est de bien réfléchir. C’est-à-dire réfléchir UTILE. Il y a un moment pour chaque sujet, sinon on devient ridicule comme vous l’avez fait. C’est RIDICULE de votre part.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2015 à 01:21, par Mimi En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Safi, internaute 12, pitié pour tes arguments, certainement à ton image. Certainement aussi qu’on a à peu la même gueule !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2015 à 01:27, par Le Tché En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    Oh là là ! Que des attardés seulement ! C’est maintenant que vous venez de recevoir les liasses de ZIDA pour réagir ! Dommage pour vous parce que la question est déjà tranchée au Burkina : le RSP ne sera guère dissout. On procède à la diplomatie en disant que des gens sont en réflexion. Vous ne voyez même pas au-delà du bout de votre nez. Demandez à ceux qui ont gueulé ici à la Place de la nation, ils vont vous dire en off ce qu’ils pensent à l’intérieur d’eux-mêmes. Ils ont fait le tapage pour justifier leur gombo auprès de ZIDA. Vous aussi, faites pour là bas pour justifier le gombo. Mais n’oubliez pas que vous allez le rembourser un jour ou l’autre et d’une manière ou d’une autre

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2015 à 15:12, par salam gara En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    A l’heure du terrorisme grandissant, nous Burkinabe devons réfléchir par deux fois avant de nous ingérer dans cette affaire RSP . ces militaires du RSP FONT AUSSI PARTIE DU PEUPLE et je pense qu’ils ont été des acteurs d’une manière ou d’une autre du départ de Blaise COMPAORE. arrêtons de leur prêter des intentions . Si non à force de les stigmatiser
    nous les aurons contre nous et Blaise les aura facilement pour lui. le RSP n’est pas un problème pour le moment .

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2015 à 15:13, par or En réponse à : Le RSP n’est pas une institution démocratique : Nous exigeons sa dissolution

    FOUTAISES ET FOUTAISES LE RSP DOIT DEMEURER CAR UN PAYS SANS FORCE D’ÉLITE EST UN PAYS A LA MERCI DES TERRORISTES

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés