Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

Déclaration • vendredi 27 mars 2015 à 07h25min

Le mardi 24 mars 2015 ont démarré les travaux des Etats généraux de la justice au palais des sports de Ouagadougou. L’annonce de la tenue d’une telle instance dès le départ a suscité de nombreuses réactions avec beaucoup de scepticisme de la part des populations comme l’a du reste bien relevé Madame le Ministre de la justice, garde des sceaux lors de la cérémonie d’ouverture. En effet, bien de gens se posaient des questions sur la pertinence réelle d’une telle rencontre du moment où les problèmes qui minent notre institution judiciaire sont connus.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

Mieux, l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 avait de toute évidence tracé les voies pour les solutions à opérer pour rétablir une confiance entre la justice et le justiciable, rendre à la justice son indépendance, lui donner les moyens d’un fonctionnement correct en tant que service public, etc.

Le Collectif syndical CGT-B en répondant favorablement à l’invitation entendait apporter sa contribution aux débats à la hauteur des enjeux de la question. C’est pourquoi dans le cadre de l’UAS, un document a été adopté afin de permettre une contribution fructueuse des délégués.

Cependant, après le premier jour des travaux, notre collectif fait les constatations et observations suivantes :
-  au plan de l’organisation, il nous a été donné de voir que l’accès à la salle des travaux s’est fait sans badges pour la plupart des délégués. La délégation syndicale a au niveau de l’UAS livrée sa contribution au diagnostic comme prévu dans le chronogramme des travaux et entendait poursuivre le travail dans les commissions ;
-  les délégations ont été réduites par le comité d’organisation pour prendre part aux travaux des commissions ; le plus souvent à moitié et parfois même au 2/3 pour ce qui est de la délégation de la CGT-B. Et c’est à la fin de la première journée que cela nous est notifié ;
-  le chronogramme prévoit deux jours (25 et 26 mars) de travaux en commission ; une journée est consacrée au comité d’organisation pour rédiger le rapport général de synthèse ; le dernier jour étant consacré à la signature du pacte national pour le renouveau de la justice et la clôture.

Dans ces conditions, nous notons que nos organisations ne peuvent pas prendre part convenablement aux travaux. Tout au plus elles serviront de faire-valoir. L’absence d’une plénière pour discuter et adopter les travaux des commissions nous semble incompréhensible. En outre, à l’analyse du chronogramme on ne peut s’empêcher de dire que la préoccupation essentielle des organisateurs est la signature du « pacte national pour le renouveau de la justice ».

Sur cette question, nos organisations indiquaient « il est de notoriété que nos gouvernants tout en évitant soigneusement d’appliquer des politiques économiques et sociales favorables à une justice sociale, refusent d’assumer leurs responsabilités quant aux conséquences de ces politiques. La logique est de tenter de montrer que tout le monde est responsable. C’est dans ce contexte que l’on parle de pacte de solidarité nationale (pendant qu’on applique des politiques d’exclusion sociale), de charte sociale sur les luttes, de pacte de responsabilité collective.

Nos organisations syndicales ne partagent certainement pas cette vision. Il y a des responsables à la situation présente, particulièrement au niveau de la justice. Ces acteurs doivent répondre et c’est la meilleure manière de refonder notre justice. »

Au regard de ce qui précède, le Collectif syndical CGT-B, conformément à ses principes ne saurait s’aliéner dans une aventure dont il n’a pas la maitrise des tenants et aboutissants. C’est pourquoi, en toute responsabilité, il a décidé de suspendre sa participation aux travaux des Etats généraux de la justice. Il continuera, comme il l’a toujours fait, de se battre sur le terrain qui est le sien pour l’avènement d’une justice véritablement indépendante et au service de notre peuple.

Bassolma BAZIE
Secrétaire Général CGT-B
Porte parole du Collectif CGT-B

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 mars 2015 à 19:29, par Réalism
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    toujours en retard d’un combat. Quand est ce que certains syndicats comprendront que le Trotskisme et le léninisme sont des théories surannées. On ne peut pas vivre avec des référentiels du 18e siècle. Marx aurait évolué dans sa conception s’il vivait encore

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 19:51, par l’homme du golfe
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    franchement du n’importe quoi. si vous voulez qu’il yait changement, vous devez achever ce travail. sinon vous serez complices de la coruption dans la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 20:06, par Aubin
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    BRAVO. Vous remontez dans mon estime. Arretez de perdre votre temps avec ces farfelus transitoires.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 20:11, par fongnon lecibal
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    absent dans la lutte contre blaise compaoré,vous quittez encore la table au lieu de convaincre par des arguments.on est fatigué de vos contestations

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 20:30, par el amine
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    la politique de la chaise vide est toujours mauvaise. les arguments avancés ne justifient pas votre absence à ce grand rendez-vous. lorsque le conseil des sages a fait son travail et que le régime compaoré a voulu le botter à la touche l’histoire l’a rattrapé. c’est pourquoi au sortir des états généraux les acteurs de la justice et les politiques ne pourront pas se dérober puisque tout le monde se serait engagé effectivement et les citoyens avec. car si certains de la justice sont du fait des acteurs, le peuple lui grogne tout en interférant dans les affaires judiciaires. si vous defendez le peuple comme vous le prétendez vous auriez du rester pou faire ressortir les problèmes. demain vous ne pourrez rien reprocher à la justice parce que vous n’étiez pas là.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 20:38
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    La politique de chaises vides est depassee. Il faudra que les centrales syndicales se reveillent. L’opportunite vous est donnee pour faire Valoir vos idees et non pour faire adopter vos ideees. LE monde change et on est tente de se poser la question sur le bien fonde de ses syndicats qui au lieu de contribuer au bien fonde des travailleurs se lancent plutot dans des Guerres de positionnement a tel enseigne qu’on doute de leur credibilite il y a trop de revendications inutiles. La meilleure solution, il faudra qu’on passe a la phase de contrats pour les fonctionnaires. Il n’existe pas assez de moyens sur certains fonctionnaires verreux qui pas sent leur temps a prendre des autorisations d’absence au lieu de s’adonner au travail. Ils ont tue tous leurs parents et il ne reste que certains proches parents. D’AUTRES se plaisent a se faire delivrer des certificats Medicaux pour mieux vaquer a leurs occupations privees. Il faudra que la fonction publique se mette a l’epreuve. Certains fonctionnaires ne se presentent qu’a la fin des mois. LE reste du temps ils sont absents. Il faut evaluer les gens en fonction de leur performance. Les syndicats sont vraiment inutiles.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 21:20, par Achille OUEDRAOGO
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Décision courageuse et sage !!! Mes félicitations !!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 21:36, par Bob
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Je ne partage pas les points des internautes 1 et 2, les syndicats lorsqu’ils se retirent l’avenir leur donne raison. Je pense que vous comme moi ne pouvons pas se dire plus clairevoyants que ces structures bien organisees. Il y a des lacunes il faut le reconnaitre et c’est de la bouche de magistrats et d’avocats respectes. Il faudra que nous reconnaissons la vigilence de ces organisations.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 21:42, par THIIUS
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    La position syndicale se tient. Dans la logique du parallélisme des formes, le syndicat intervient en aval des décisions de justice pour dénoncer des manquements aux formes et fond du droit dans le but de demeurer solidaire de la veuve et de l’orphelin. Le droit Napoléonien faut il le rappeler a été formulé pour la gouvernance du prince et assurer sa domination sur les masses laborieuses qui donnent quelques fois dans l’inhibition et ont des expressions grégaires. Tirant conclusion de cette conception originelle du droit et de la justice bourgeoise , les syndicats devraient s’abstenir de tout accompagnement aliénant.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 21:42, par Monsieur Isme
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Le mogo qui balance ces gros mots en isme, voila. La CGTBa fiat une analyse d’ une situation. Si tu n’est pas dacord, faut dire pourquoi tu n’est pas dacord. Mais faut pas nous balacer tes gros mots. Nous on sen fout de ca. est-ce que c’est normal qu’ il n’ y ai pas de pleniere ? Ils ont donc convoque les gens pour faire resonner la caisse. CGTB, vous ets un vrai syndicat. S’ ils veulent proteger les Djedjenre les francois et autres buveurs de sang, faut pas il non ca faire ca avec vous. Dans toutes les facons, ils vont le faire mais ca sera sans vous. Quand un garcon dis non, il dit non. Le vrai pouvoir est dans les mains de Djendjenre.Il etait sur les theatre d’ execution de notre leader Maximo Bien aime, Thomas isidore Noel Sankara qui est mort tue par son bramogo mais qui brille de mille feux . Honte aux vivants qui ne peuvent pas meiux faire que les morts en 27 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 21:56, par kid
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Vraiment triste de la part de ce syndicat. Toujours prompte a critiquer. Dommage. Une organisation ne se gère pas de la sorte. Il fallait le savoir avant d y participer. Au moment où l on cherche a ré sourdre des problèmes de droit ce ce moment qui il faut boycotter. J encourage la transition a avancer sans ce qui veulent nous tirer vers l arrière.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 22:06, par ibrahimo
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Il ne s’agit pas d’être un prédicateur pour savoir que ces états généraux sont une mise en scène grotesque de la transition pour endormir le peuple car les maux de la justice sont depuis longtemps connus : immixtion du politique, corruption, insuffisance d’infrastructures, insuffisance de qualification du personnel..... Comme le dit l’autre aux grands maux de grandes remèdes. Il faut des décisions politiques courageuses pour un renouveau de la justice au Burkina au lieu d’aller dilapider des centaines des millions pour des soi disant états généraux. là les syndicats ont raison, seule la lutte terrain paye, n’en déplaisent aux détracteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2015 à 22:36, par tenga
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Je pense la CGTB a vu juste en signalent l’absence d’une plénière pour débattre et amender les travaux des commissions. Au vu de l’importance des états généraux de la justice il serait raisonnable que les différentes parties aient la possibilité de discuter de ce qu’il vont signer, les commissions ne sont pas au dessus des erreurs.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 06:24
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    C’est parfait. Merci à la CGT-B pour cette clairvoyance. C’est la preuve que vous êtes un syndicat véritablement révolutionnaire. Les masses ont besoin des dirigeants courageux.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 06:28, par Hegel
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Toujours absente des grandes luttes on ne sait plus ce que veulent ces communistes du 19e siècle. Tolé Sagnon avait demandé de se démarquer de la lutte du CEFOR mais la révolution des 30 et 31 Octobre a eu lieu. Cette politique qui veut que vous imposiez vos points de vue à tout le monde ne passera. Aujourd’hui vous citez en référence Thomas SANKARA que vous avez combattu par l ’ANEB et la CGTB. Je vous rappelle que la plus grosse bêtise de l ’humanité est l ’invention de ce système inique qu ’est le communisme. Dieu merci qu ’il soit mort depuis 1990. Changez un jour car aucun groupuscule communiste n ’a survecu et c ’est sort inévitable qui vous ait reservé.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 08:29, par Sage
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Pourquoi quitter au lieu de se battre à l’intérieur pour faire adhérer à votre position ? Cela serait positif même si votre position n’était pas retenue entièrement ; personne ne détient la vérité totalement ; toute la vie est faite de compromis (sans compromis vous ne pouvez même pas vivre en couple, ni en harmonie avec vos propres enfants à plus forte raison avec d’autres personnes). En quittant les travaux, on peut avoir l’impression que vous choisissez la posture la plus aisée ; celle qui consiste à se mettre à l’écart pour pouvoir bien critiquer après.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 08:51, par HAAYAH
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    quittez dans ça SVP ! TOUJOURS A VOULOIR CRITIQUER SANS JAMAIS POUVOIR AGIR. AGISSEZ ENSEMBLE POUR LE BIEN DE TOUS

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 08:59, par le justicier
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    aux lutteurs de la 25 ème heures qui croient que la lutte contre Blaise n’a commencé que le 30 et 31 octobre se trompent car le collectif a toujours été présent dans toutes les luttes soit au avant garde soit en coalition avec des partis politiques. Et les 30 et 31 les militants du collectif étaient encore présents et actifs dans cette lutte. Quand on ne connait pas l’histoire du pays on se jette des fleurs par ignorance. Nous restons vigilants c’est pour cela que nous ne vous avez pas suivi dans votre honte du CNT avec ces émoluments des ères Compaoré

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 09:03, par BIG R
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    le CGTB vous voulez la bonne marche de la justice burkinabè ? mais alors jouer votre partition en participant et apporter des idées. De grâce changer un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 09:11, par l’homme du golfe
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Dépassionner le débat. Je pense plutôt que ces derniers ne sont pas près pour une véritable indépendance de la justice. Il ya des taupes dans ce syndicat. C’est pour après dire que vous n’êtes pas d’accord parce que vous n’avez pas signé. De toute façon on vous démasquera très bientôt. Tous ceux qui se disent syndicaliste et qui sont corrompus jusqu’aux os seront démasqués , alors ils cherchent un prétexte pour ne pas signer et après instrumentaliser les membres du syndicat qui vont dire qu’ils ne sont pas d’accord avec le pacte . On a déjà vu ça de loin, les vrais corrompus sont issus souvent des membres des syndicats.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 09:12, par ARCHIVES
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Voici des gens qui refusent de prendre leurs responsabiltés quand on les met devant les faits.et ils sont toujours prets à appeler les gens dans la rue . c’était une une ocasion pour vous de donner votre position par apport à certains sujet qui minent la société et qui font l’objet de votre lutte. Par exemple si on dit aux responsables de la CGTB de déterminer les prix des HYDROCARBURES dont ils appellent les populations à sortir ,ils feront toujours recul car incapables de s’assumer.puisque c’est difficile et compliqué.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 09:17, par kientega
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Le collectif CGT-B s’est toujours assumé. j’ai lu la déclaration et pense que les raisons sont assez pertinentes. du on n’a pas dire à la CGTB ce qu’elle doit faire. par contre le premier internaute pense que le Marx et Lénine sont dépassés mais il crois au libéralisme qui est plus ancien que le communisme de Marx. encore que dans la déclaration du collectif Marx n’a été cité nulle part. vous disiez aussi que la révolution était utopique,mais les 30 et 31 ce qui s’est passé n’est prône par les libéraux mais c’est du marxisme.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 09:19, par maxi maxi
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Et dire que c’est ce même syndicat avec ses vieux briscards qui conduisent les jeunes travailleurs de la BRAKINA et autres à l’abattoir c’est dommage.
    Ils sèment le trouble pour après demander aux CDP, NAFA et autres de venir prendre le pouvoir parce qu’ils sont l’homme de la situation....

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 09:31, par yaba
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    je respecte leur position. suivistes . je dis NON et NON.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 09:36, par issa DE gourcy
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Beaucoup de gens ne sont pas outillés pour comprendre les enjeux de ce concert et la position du syndicat. Moi j’observe que les tares historiques de notre justice ont été mises de côté. Mais on verra la richesse de cette expérience.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 09:40
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Franchement, ces PCRV nous emmerdent, tout le temps la contestation. Quelqu’un a dit que les temps ont changé, c’est vrai ! les Marx et Lenine sont dépassés aucun pays au monde ne fonctionne correctement avec ce modèle, mêmes les soviet ne l’appliquent plus, comme quoi, il n’ y a que les imbeciles qui ne changent pas. Nous avons franchement marre de vos manigances.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 09:45, par Adams TRAORE
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Je pense que l’enjeu est tellement immense que le CGTB ne devrait pas se cristaliser sur la forme de l’organisation. Cependant, je suis d’accord sur l’argument de la non tenue d’une plénière pour ouvrir le débat sur les travaux des commissions. Il faut y retourner sinon vous serez responsable demain. Aussi faut-il noter que lors de telle assise, les idées les plus fortes triomphent toujours. Il ne faut pas avoir des aprioris. Vous n’êtes pas les plus intelligents de ce pays. Il faut être tolérant et aller toujours dans le sens du consensus. Vous risquez de disparaître à cette allure. Je sais que Tolé SAGNON (le stratège) ne ferait pas cette erreur.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 10:17, par OCy
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Les syndicats encore,voila des gens qui ne veulent pas se salir et tjrs prêt à critiquer. Au CNT, ils ont refuser de participer et passent leur temps à scruter le moindre geste pour dire ceci ou cela. Encore cette fois ci, ils ne sont pas dedans comme pour dire faites nous sommes là pour critiquer. Je pense que la transition n’est pas une affaire d’hommes politiques mais un temps où tout le peuple doit poser les bases d’une bonne gouvernance.
    Peut être que l’objectif principal des syndicats c’est réclamer les augmentations de salaires et leur condition de vie avec tout les chantages possibles.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 10:27, par hervos one
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Je suis absolument d’accord avec la CGTB les états généraux c’est une forme de CCRP, les problèmes de la justice sont connus pourquoi perdre du temps et de l’argent pour ne rien resoudre. "every one is crying now for peace none is crying now for justice it will be no peace without justice"

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 10:42, par BEN
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    C’est un marché de dupe . Sinon lors des précédentes rencontres les participants devraient simplement soulever les préoccupations et ne dévalent pas faire de propositions !!!! Aussi pour ces assises pas de plénière alors que c’est à cette occasion que les sous- groupes coordonnent leurs réflexions pour un PACTE consensuel . Tous ces millions dépensés pour rien. Ce serait finalement un groupe trié sur le volet et conditionné qui va finaliser le travail /document qui ne sera pas forcément ce qui devrait ressortir après une plénière . Mêmes nos petits ateliers dans les villages prévoient des plénières où un consensus se dégage pour un document final . C’est purement de la DICTATURE au détriment du justiciable Lambda . Pitié !,

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 10:52, par WIBDOS
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    VOILA ; Encore ce syndicat. des "VA EN GUERRE" Avec eux c’est toujours ou ça passe ou ça casse. J’étais militant de ce syndicat. Il nous ont demandé d’aller en grève alors que le patronat voulait discuter. Conséquence : fermeture de notre société. Regarder à la CNSS ; Depuis qu’ils sont majoritaire, ce sont toujours des problèmes avec la direction et même le CA au lieu de négocier les avantages du personnel. Kaïiiiiiiiiii

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 11:11, par madi
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Les haineux qui déversent leur bile sur la CGTB perdent leur temps car la CGTB restera fidèle à ses principes ; où a-t-on vu des assises se tenir sous forme d’ateliers et qu’il n’y ait pas de plénières pour débattre de ce que les ateliers ont retenu ? : je parie que tous ceux qui déversent leur bile n’ont aucun sens de l’organisation d’une structure, ce sont tout juste des militants de rue, disons des politiciens de petite facture. Que ceux qui croient la CGTB va mourir de ce fait se désillusionne, elle sera toujours là pour les combats justes en faveur du peuple. Que des gens croient que le communisme est mort c’est leur droit, mais des syndicats se battront toujours contre le système capitaliste exploiteur des travailleurs

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 11:19, par Raogo
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    COLLÈGE DES SAGES, JOURNÉE NATIONALE DU PARDON,C.C.R.P ! Et enfin ...........

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 11:24, par Témoin
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Je voudrais apporter une petite contribution au débat en attirant l’attention sur la démarche ambigüe de la CGTB depuis un certains temps. Ils étaient frileux de se lancer dans la lutte pour la non modification de l’article 37 avec l’argumentaire de l’alternative preferable à l’alternance. Et juste à près l’insurrection, ils sont les porte étendard de la lutte pour la baisse du prix du carburant avec un zèle qui intrigue dans cette période transitoire où la fragilité des institutions démande une certaine modération dans les actions. Puis voilà qu’ils se retirent des états généraux avec des prétextes de forme. A quel jeu jouent-ils ? Veulent-ils ramer seulement à contre courant de la transition ou c’est le désir de certaines personnes au sein du mouvement syndical de chercher à insérer leurs noms dans l’histoire avec des actions d’éclats ? C’est intriguant !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 11:38, par Le justicier
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Nous membre du collectif nous luttons pour l’intérêt de nos militants et du peuple burkinabé pour ceux qui ne connaissent pas les luttes syndicales. Nous ne visons pas le pouvoir ni ne soutenons pas la prise du pouvoir par tel ou tel parti politique. Quelque soit le parti politique socialiste, pseudo socialiste à comportement libéraliste ou libéraliste nous c’est le bien de la classe sociale et des travailleurs nous défendons. Pour ceux qui voudraient que nous nous taisons afin qu’ils passent par tous les moyens pour remporter les élections au 3/4 et nous faire du Blaise sans Blaise nous allons toujours dénoncer et agir. Car nous savons faire autre chose de nos compétences que la politique.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 11:40, par kiki
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Utopie !!!!! quand tu nous tient !

    CGTB et valets (ANEB, UGEB, ODJ et autres) ont toujours brillé par la critique facile. Ces organisations de la Haine, de la Violence et du boycott se croient au 19e siècle avec des théories aux quelles eux même ne croient plus trop.
    Dieu merci les jeunes commencent à comprendre : beaucoup ont quitté ces gars avec leur PCRV pour se trouver dans les vrais partis politiques afin d’œuvrer au développement du Burkina Faso. Ils sont à féliciter ces jeunes qui ont compris que c’est en acceptant les réalités du moment qu’on peut developper un pays et non en s’enfermant dans des débats stériles. On se connait ici.......

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 12:14
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    La CGTB me deçoit. Mr Bazie n’est pas clair. Un monsieur trés imbu de sa personne. Où etiez les 30 et 31 octobre ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 12:27, par Baccar
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Il se trouvera des gens dans ce pays pour dire que c’est encore un complot de Blaise Compaoré et du CDP.....

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 12:52, par canot
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    hei dites au SYNTSHA du Yatenga, de s’occuper du cas du MCD de Séguénéga qui a fait tonneau avec l’ambulance. Mais comme le SG du syndicat est devenu un gateau, il ne peut plus rien faire. Comment un MCD peut - il conduire une ambulance, faire alller-retour ouahigouya sans que les chauffeurs et autres autorités ne bronchent.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 12:56, par New Faso
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Et vous direz quoi si le pacte qui sera signe nous convient ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 13:34, par Nionyonga
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Madame la Ministre de la Justice, les diplômés de catégorie B du Centre Ouest africain de Formation et d’Etudes Bancaires de la BCEAO réclament justice afin d’obtenir leur reclassement dans la catégorie A1.
    En rappel, une procédure judiciaire est en cours depuis plus de trois (03) ans et n’a pas encore connue de dénuement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 13:51, par blablabla
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Mr maxi si tu n’a rien à dire ; dit ta maman dort au lieu de raconter des inepties.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 15:06
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Je valide la position du CGTB.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 15:28, par blablabla
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Maxi si tu n’a rien à dire dit ta maman dort au lieu de raconter des inepties.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 16:20, par fidèle
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    certainement que les intrenautes qi vomissent la CGTB ne savent même pas ce q c’est q’une plénière.On a reparti les gens en groupes pour reflechir et proposer des solutions aux problèmes de la justice.Logiquement après cela,tous les groupes se retrouvent et chaque groupe lit ce q’il a arrêté.Les membres des autres groupes donnent leur avis,font des amendements ou posent des questions de compréhension. Et à la fin ce grand groupe arrête quelque chose de consensuel. C’est ça une plénière.Si y a pas ça,comment vont se faire les signatures ? Si,à la lecture du rapport général,un groupe n’est pas d’accord avec des propositions d’un autres groupe,il signe ou il ne signe pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 16:29, par Daramouni
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    La vie réserve vraiment des surprises et en ce moment particulier. Voilà des donneurs de leçons n’ayant participé à rien durant des années, qui au détour d’une situation veulent être des connaisseurs. Sacher ceux qui vilipendent la CGTB dans sa prise de position, que son expérience lui permet de lire et de comprendre les non-dits des gouvernants fussent-ils de la transition. La vie du pays est semée de cas ou les bonnes fois des participants à des rencontres du genre a été dévoyer. Je parlerais des états généraux sur l’enseignement qui a consacré la privatisation du secondaire et du supérieur, la réduction drastique du nombre de boursiers et d’autres mesures et le séminaire de koudougou sur la réforme de la fonction publique ou la simple participation a été un argument pour dire les syndicats sont d’accord. Imaginer une rencontre ou les travaux ne sont pas restitués en plénière. Vous n’êtes pas dans une commission et les travaux de cette commission s’impose à vous ? Et si par la suite ça coince comme on dit, vous faite quoi ? Il est vraiment regrettable que des gens qui pensent s’être battus contre la Chappe de plomb imposée au peuple donnent leur caution à cette façon maligne de museler le même peuple. Réfléchissons aux intérêts des uns et des autres. Qui fait quoi et avec qui et pourquoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 16:36, par le patriote
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    je suis vraiment déçu par ce genre d’attitudes qui frisent l’enfantillage voir l’irresponsabilité. Au moment ou le pays est à la croisée des chemins il y’en a qui ne trouvent pas mieux que de critiquer à longueur de journée et de cultiver le rejet de toute initiative croyant avoir le monopole de la connaissance et la maitrise de tout. Passer votre temps à parler, fustiger, critiquer, marcher, réclamer.... LORSQUE PAR INATTENTION VOUS CONDUIREZ LE PAYS VERS LES AFFAMES DE L’EXCEPTION VOUS COMPRENDREZ.
    Que chacun sache raison garder et reste toujours mobilisé auprès des autres pour toutes initiatives allant dans le sens de la construction. J’applaudi la ministre de la justice pour le succès de la tenue de l’évènement, même si il accouche d’une souris ce n’est pas grave au moins ils auront le mérite d’avoir rassemblés et tenter le plus dure. Si c’était facile comme vous le pensez pourquoi pendant plus de 27 ans vous n’aviez rien pu faire ?
    EVITONS LES MANIPULATIONS ET METTONS-NOUS AU TRAVAIL POUR LIBERER LE BF QUI A TANT BESOIN.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 16:44, par Daramouni
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    La vie réserve vraiment des surprises et en ce moment particulier. Voilà des donneurs de leçons n’ayant participé à rien durant des années, qui au détour d’une situation veulent être des connaisseurs. Sacher ceux qui vilipendent la CGTB dans sa prise de position, que son expérience lui permet de lire et de comprendre les non-dits des gouvernants fussent-ils de la transition. La vie du pays est semée de cas ou les bonnes fois des participants à des rencontres du genre a été dévoyer. Je parlerais des états généraux sur l’enseignement qui a consacré la privatisation du secondaire et du supérieur, la réduction drastique du nombre de boursiers et d’autres mesures et le séminaire de koudougou sur la réforme de la fonction publique ou la simple participation a été un argument pour dire les syndicats sont d’accord. Imaginer une rencontre ou les travaux ne sont pas restitués en plénière. Vous n’êtes pas dans une commission et les travaux de cette commission s’impose à vous ? Et si par la suite ça coince comme on dit, vous faite quoi ? Il est vraiment regrettable que des gens qui pensent s’être battus contre la Chappe de plomb imposée au peuple donnent leur caution à cette façon maligne de museler le même peuple. Réfléchissons aux intérêts des uns et des autres. Qui fait quoi et avec qui et pourquoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 17:35, par Amoued
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Irresponsable que vous êtes

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 17:48, par Neekré
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Intervenant 18, le justicier, il ne faut pas travestir la vérité. Penses tu que la révolution des 30 et 31 octobre est venue en "génération spontanée" ? les premiers pas de cette révolution remontent à plus de 3 ans. Ou étais tu pendant les meetings et contre meeting, marche et contre marches ? Oui j’oubliais que Tolé vous avait demandé de ne pas vous joindre à la lutte contre la modification de l’article 37 car disait il "il ne faut pas changer pour changer". J’ai été un militant actif du Collectif, mais pour l’histoire de l’article 37, la CGTB est passée a côté de l’histoire. Et ça beaucoup de personnes vous avait prévenu que vous risquez de perdre vos militants car votre position n’était pas réfléchie.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 18:09
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Vous dites que les gens sont rentrés sans badges, ça c’était à la cérémonie d’ouverture où beaucoup (tout le monde même) ont été invités ; mais on a exigé les badges par la suite.
    Vous parlez ensuite de chronogramme alors que vous avez depuis longtemps été informé à ce sujet et vous avez accepté. La preuve vous étiez là au premier jour ! Vous auriez pu négocier une rallonge du chronogramme au lieu de claquer la porte. Franchement vous avez rater une grande occasion de donner un coup de main à notre justice. Quelqu’un un jour m’a posé la question suivante : "Si le CCGTB avait jouer franc jeu dans l’affaire Norbert Zongo est-ce que la justice pouvait ne pas être faite ?" Il faut un changement peut-être, mais il faut qu’on change nous-même !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 19:09, par Un patriote
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    La seule organisation crédible et clairvoyante se retire. Il faut suspendre les travaux et accéder aux exigences car elles sont fondamentales pour le pacte en question. Dans le cas contraire considérons qu il sera une imposition.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 23:20, par moussa Diallo
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Je suis étonné de certains arguments développés dans ce forum. Je comprends la haine que certains vouent à ceux qui les empêchent de tourner en rond et de dormir tranquille. Le collectif CGT-B est assez responsable et clairvoyant pour accepter de se laisser coiffer dans le noir. La position qu’il défend est courageux et responsable. Dans tous les cas, l’histoire nous dira qui a raison ! Ce n’est pas donné à tout le monde de savoir anticiper sur le cours événements. Je regrette que le modérateur de ce forum laisse passer des propos injurieux qui n’ont pas de rapport avec le contenu de la déclaration que je viens de lire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2015 à 23:34, par DIAO
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Après avoir lu tous les commentaires, j’ai envie de dire à la majorité de leurs auteurs, un peu de modestie dans leurs affirmations et condamnations tout azimut de la CGTB. Mieux, de l’honnêteté intellectuelle. L’antisyndicalisme n’a pas sa place au Burkina quand on sait que tous ceux qui croient que l’heure du consensus est arrivé ignorent qu’ils peuvent de la sorte s’exprimer parce que des personnes depuis des décennies ont donné toutes leurs énergies pour faire avancer la cause du peuple et des travailleurs. C’est à croire que nombre de ceux qui écrivent ces lignes ne travaillent pas, mieux, ignorent les conditions de la plupart des travailleurs au Burkina. Mieux encore, leur ignorance les amène même à détester les syndicats alors que c’est en grande partie grâce à eux que chacun peut s’exprimer, malheureusement avec tant d’arrogance. Intégrer une structure qui entend faire les Etats généraux de la justice, une justice qu’on sait être taillée à la mesure du prince et qui en a conservé tous les défauts dont le justiciable paie les conséquences, ne peut se faire à la légère. Si volonté politique il y a pour regarder bien en face les problèmes de notre justice, à juste raison ne faut-il rien prendre à la légère. Les lacunes organisationnelles en disent long sur l’intention des initiateurs de ces Etats généraux. On ne règle pas la question de la justice si épineuse au Burkina en escamotant les principes et les bases qui permettent un débat sain, vrai et courageux. Les autorités de la transition veulent nous faire croire que plus il y aura de textes adoptés, intéressant sera leur bilan. Encore faut-il que lesdits textes aillent dans le sens du progrès. A quoi servirait un texte adopté à la hâte qui consacre l’injustice des crimes politiques et des crimes de sang tout en prétendant dire que nous avons changé d’époque comme de nombreux commentateurs le laissent voir. Ce qui doit changer dans cette phase transitoire, ce sont justement des mentalités attardées, qui n’ont pas encore compris que la pêche en eau trouble est révolue et qu’il s’agit pour les burkinabè de se dire la Vérité et de se regarder en face. Le changement ne consiste pas à faire semblant, mais à traduire dans des actes clairs les attentes de tout un peuple. Malheureusement, plusieurs décisions du CNT laissent penser le contraire. La montagne accouchera, dans ces conditions là toujours d’une souris. La CGTB, comme nombre d’autres syndicats, dans le cadre de l’UAS sont responsables. C’est au nom de cette responsabilité qu’elle suspend sa participation. Il ne s’agit pas de faire semblant. Blaise a fait semblant en jouant au démocrate jusqu’à ce qu’il fut démarqué, lui et tous les gens du CDP et tous ceux qui ont été à sa solde. La transition doit sortir de jeu machiavélique qui est une véritable duperie du peuple. Aujourd’hui, il ne s’agit plus d’une course de vitesse, mais une course de fond qui impose la fin des faux-semblants pour mettre en place des structures responsables et non des gens aux ordres, prêts à vlider n’importe quel texte, même s’il est criminel, comme au temps de Blaise Compaoré. Aussi il ne s’agit pas d’être aux ordres de la Transition dont les différentes mises en œuvre de qu’il pourrait s’appeler sa feuille de route semblent franchement hésitantes, tâtonnantes et qui font que plus d’un se pose la question : que sont-ils venus faire au juste, ces messieurs de la Transition ? Qui les commande et à qui doivent-il des comptes. Au peuple ou à d’autres personnes ? Dès lors qu’on peut formuler quelques réponses à une telle question, on peut alors comprendre que la CGTB ait suspendu sa participation à cette rendez-vous d’avance manqué avec la justice véritable dans notre pays.
    A bon entendeur, Liberté et Justice pour le peuple et ce n’est pas Marx qui le dit, mais moi.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2015 à 00:13, par Constance
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    mais enfin certains devraient faire l’effort de lire au mins et de réfléchir plutôt que de sortir des déclarations épidermiques. Si vous n’aimez pas la CGT-B c’est votre droit mais pour combattre ses arguments il va falloir faire des efforts. Des organisateurs qui réduisent le nombre de participants sans les en informer et sans dire les raisons, qui organisent le désordre et la pagaille pour résoudre des problèmes sérieux avec un budget estimé à 300 millions. Certains piliers des FEDAP/BC qui ont défendus mordicus l’organisation du référendum de Blaise paradaient dans les micros et ont exigé et obtenu des promesses d’augmentation de leur délégation. Et tout ça pour faire signer un pacte et créer un petit sénat (12 membres avec plein de pouvoir et pour un temps illimité ; non budgétisé pour 2015 mais qui sera nécessairement budgétivore). On peut d’ailleurs se poser bien de questions sur le bien fondé, la légitimité et la légalité d’un tel organe dit de veille et d’interpellation prévu pour survivre à la transition et aussi. Non, non non vraiment je pense que toute personne qui ne veut pas se comporter en marionnette ou en opportuniste notoire, qui découvre tout cela un soir devrait demander à prendre un temps de réflexion pour analyser cet autre attelage bien curieux qui vient 4 mois après l’insurrection se superposer à la constitution du 2 juin 1991et à a charte de la transition. Oui l’attitude du collectif CGT-B est digne et responsable. Que ce qui pensent que les changements ne s’obtiennent que par la participation se détrompent et qu’ils se souviennent que les députés qui étaient au sein de l’ex-AN (CFOP) avaient déclaré leur impuissance à arrêter la machine de Blaise à la veille du 30 octobre, il a fallu une vague déferlante non participative pour changer le cours de l’histoire, c’est tout aussi valable pour l’appareil de la transition. Bon courage à nous tous même si en perdant tout ce temps et toutes ces énergies onne risque de faciliter le retour des exilés. N’avait-on pas autres choses de plus utile et de plus pressant à faire qui nous aurait tous mis d’accord, la traque des biens mal acquis, l’organisation des poursuites contre les crimes de sang et les crimes économiques même si c’est vrai que là il n’y a pas de perdiems à empocher. La jeunesse doit savoir que la course vers les nominations à la pelle à chaque CM ne la sauvera pas, les postes finiront par être tous occupés.Il reste 8 mois à la transition dépêchons nous Messieurs. Ce n’est pas la CGT-B qui choisi la facilité mais les éternels accompagnateurs de tout et de rien, n’est -ce pas que c’est toujours plus facile d’accompagner les autres que de se créer sa propre voie. Enfin l’HISTOIRE nous départegera sous peu.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2015 à 09:48, par le rouge
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Hegel, visiblement il faut que vous apprenez encore l’histoire du communisme et surtout celle de votre pays, vous êtes trop borné !

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2015 à 11:24, par kassek yele
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    je comprend certain propos et opinion contre la CGTB .c est normal pour le niveau ke ces auteurs ont .si vs aviez eu la chance de depasse un peu ce niveau la comprehension d une necessite de pleiniere allais etre aisee

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2015 à 12:36
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    en réalité les gens commencent à être fatigués des criticards ; en tout temps, en tout lieu et en toute matière, l’excès nuit et dérange ; C’est ça la vérité ; Critiqué, toujours critiqué ; boycotter, toujours boycotter ; refuser toujours refuser ; voyez vous, ça énerve finalement ! C’est en cela que je comprends ces critiques acerbes contre la CGTB

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2015 à 17:40, par Fatigué
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Depuis que des syndicats ont engagé des avocats pour défendre des élèves contre leurs collègues travailleurs à Banfora ; alors que ce sont les cotisations de ces mêmes travailleurs qui assurent le fonctionnement de ces syndicats, aucune décision irréfléchie de ceux-ci ne m’étonne guère

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2015 à 18:15, par Constance
    En réponse à : Etats généraux de la Justice : Le collectif CGTB se retire des travaux

    Anti-syndicalistes, anti-élèves, anti-étudiants, anti-travailleurs, anti-communistes opportunistes ou situationnistes et aussi de simples naïfs se liguent contre la C G T-B et font preuve d’une intolérance brutale contre son simple droit à la différence. Cela rappelle étrangement les méthodes des C D R puis des C R, des ASSISES Nationales qui ont adopté les P A S, qui adopté la R G A P et détruit notre Fonction publique, c’est aussi les méthodes des gens qui ont crée Blaise COMPAORE et qui l’ont soutenus jusqu’en 2013 voir 2014. Au lieu de combattre l’impunité des crimes de sang et des crimes économiques vous vous ruez sur la C G T-B. C’est plutôt VOUS qui devez arrêter vos pratiques. Quand est-ce que vous allez comprendre pourquoi Tolé disait qu’il ne faut pas se contenter de n’importe quel changement si changement il y a ? Avant le 30 octobre vous pensiez et disiez TOUS que l’insurrection est une utopie de rêveur, VRAI ou FAUX ? La C G T-B est bien du côté du peuple et le peuple vaincra et contre vous s’il le faut. Il est encore temps pour les honnêtes citoyens de bien situer les ENJEUX.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés