Plateforme d’informations géographiques du Burkina : Vers une harmonisation et une valorisation des données

mardi 24 mars 2015 à 23h43min

Des données géographiques, il en existe énormément au Burkina Faso. Reste maintenant à les rendre disponibles et de qualité pour tous les secteurs d’activités. C’est fort de ce constat que des chercheurs notamment Emmanuel Bonnet et Aude Nikiéma se sont investis dans la mise en œuvre d’une plateforme d’informations géographiques. Elle a été officiellement présentée ce mardi 24 mars 2015 à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Plateforme d’informations géographiques du Burkina : Vers une harmonisation et une valorisation des données

La population du Burkina Faso, notamment celles de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso disposeront désormais de données cartographiques de tous les secteurs, arrondissements, centres de santé, hôpital, établissements scolaires, etc… de leurs villes. L’initiative est de chercheurs du Burkina et de la France dans le cadre du projet PIGéO développé par l’Institut de recherche de développement (IRD) et l’Institut national des Sciences des Sociétés (INSS). Il a pour objectif de collecter, d’harmoniser et de valoriser les données géographiques des milieux urbains issus de la recherche scientifique.

A la cérémonie d’ouverture, Jean-Marc Leblanc a signifié l’importance de ces outils qui présentent, de plus, de nombreuses perspectives. A l’entendre, ce n’est pas des compétences qui manquent dans le domaine, il faut juste qu’une volonté politique l’accompagne. Les données, précise-t-il, sont d’une importance pour le développement car elles permettent d’avoir une large avancée sur les projets. Cette plateforme, ajoute Mamadou Lamine Sanogo directeur de recherche sociolinguistique à l’Institut national des sciences des sociétés (INSS), est une volonté manifeste de la recherche de créer un espace permettant la mise en commun, la capitalisation des efforts, le tout, bâti sur un élan de solidarité. « Combien de chercheurs ont-ils des données collectées de longues années qui dorment dans leur tiroirs ? Combien de services techniques collectent-t-ils des données pendant des années et qui ne sont pas utilisées, le plus souvent que dans des cadres ponctuels ou des rapports de mission ? »… Autant de questionnements qui trouveront, sans doute, leur réponse dans la PIGéO, selon Pr Mamadou Lamine Sanogo. L’urgence, dit-il, est de démontrer en quoi cette plateforme est une avancée en matière de convergence d’idées et de volontés. Il suffit juste de se donner la main pour poursuivre la mise à jour mais aussi compléter la base avec tout ce qui peut être apporté sur ces fonds de cartes au service du développement. De façon accessible pour le public, Emmanuel Bonnet s’est attelé à la présentation de la plateforme devant une assistance attentive. Avec lui, on apprend que les PIGéO sont des nouveaux outils dans les paysages scientifiques ouest-africains. Les principaux objectifs consistent à assurer un archivage des données et de centraliser l’ensemble des productions géographiques des villes tout en diffusant les connaissances directement sur internet. La plateforme, dit-il, contient une mine d’informations autant pour les étudiants, les chercheurs mais aussi pour la société civile, les acteurs économiques et de l’Etat. Souhaitons à PIGéO une collaboration de partage de données la plus large possible.
Plus d’infos : http://www.pigeoburkina.org/

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés