Journée syndicale des agents du ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale : Faire le bilan de dix ans d’existence

dimanche 22 mars 2015 à 22h42min

C’est le samedi 21 mars 2015, que le syndicat autonome des agents du ministère des affaires étrangères a tenu sa première journée syndicale. Réunis dans la salle des conférences de leur ministère, ils ont fait le bilan des dix ans du comité d’initiatives, actuel syndicat des agents du ministère des affaires étrangères (SAMAE). Ils ont également eu droit à une formation sur le développement personnel.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée syndicale des agents du ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale : Faire le bilan de dix ans d’existence

Cela fait en effet, dix ans que l’engagement syndical est né au sein du ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale. Il s’agit ainsi pour les agents réunis au sein du SAMAE, de faire « le bilan de l’engagement des dix ans déjà passés et aussi rendre hommage à leurs prédécesseurs dans la lutte », selon le secrétaire général de l’organisation, Marius Zongo.

La première journée syndicale qu’il a tenue le samedi 21 mars 2015 à Ouagadougou, inaugure de ce fait une série d’activités que le bureau entend mener et qui s’inscrivent dans une logique de changement qualitatif de la diplomatie burkinabè post insurrectionnelle. C’est autour du thème suivant : « Du comité d’initiatives au syndicat autonome des agents du ministère des affaires étrangères (SAMAE), dix ans après, quel bilan de l’engagement syndical au ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale ? » qu’ils ont échangé au cours de la journée. Dix ans après le début d’une lutte, il est opportun de faire un bilan de l’engagement individuel et collectif.

Un bilan qui permettra sans doute d’identifier ce qui constitue aujourd’hui les forces et les forces du syndicat et selon le Dr Somé, paneliste du jour, il s’agit de faire l’histoire, le parcours, de passer en revue les acquis, forces et faiblesses du syndicat mais surtout de relancer la lutte dans un esprit démocratique. Un bilan qui doit permettre d’ouvrir une nouvelle ère de la lutte syndicale avec des militants de type nouveau. Une journée qui a également donné l’occasion aux militants de renforcer leurs capacités par une formation sur le développement personnel car « la diplomatie est un métier noble et ceux qui l’exercent doivent incarner cette noblesse ».

Kabore S. Rosine
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 mars 2015 à 08:24, par nan lara an sara
    En réponse à : Journée syndicale des agents du ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale : Faire le bilan de dix ans d’existence

    Felicitation au SAMAE
    la lutte continue. les autres ambassadeurs du CDP aussi doivent etre rapeles. Sinon la transition joue double jeu. Dakar Aline koala, Accra clemence traore, afrique du sud salamata sawadogo, japon OUIBIDA. Ya pas de business dans ca car ils ont aussi soutenu la revision de la constitution et le referendum. Sont tous compaorose pas etre pres ou loin car sont tous CDP.
    Pas de jaime celui la et celui la non.

    Felicitation a la transition mais elle doit continuer la transpparence.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars 2015 à 08:29, par sy
    En réponse à : Journée syndicale des agents du ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale : Faire le bilan de dix ans d’existence

    VOICI LES PÈRES DE L’INDÉPENDANCE SYNDICALES DES ÈRES COMPAORE, OUI AVEC RAISON CAR SE SONT LES AGENTS QUI AVEC LEUR SYNDICAT SAMAE QUI ONT OSE AVEC DES MULTIPLES MENACES A SON TEMPS DE LEURS DIFFÉRENTS DIRECTEURS POUR LES DISSUADER A NE PAS MANIFESTER MAIS ONT ACCEPTE OU EU COURAGE DE DÉFIER LE PRINCE COMPAORE ET SES NOTABLES EN DESCENDANT DANS LA RUE QUITTANT JUSTE DERRIÈRE ACTUEL PREMIER MINISTÈRE EN DIRIGEANT VERS L’AÉROPORT OU IL Y A LA STATUE SI JE NE ME TROMPE PAS LE NOM, C’EST PLACE DE LA FEMME. MAIS MON DIEU CE JOUR ON DIRAIT QUE LA FOUDRE EST TOMBÉE SUR LE PALAIS DE LA PRÉSIDENCE OU A LA DOMICILE DE ISSOUF OUEDRAOGO (ÉTAIT A SON TEMPS MINISTRE TUTELLE DES AGENTS) ON LES A QUALIFIE DES PORTEURS DE JEANS( EX P.F), DES VOYOUS, NON COMPÉTENCE AVEC BEAUCOUP DES QUALIFICATIONS QUI PORTAIENT ATTEINTE A LEUR PERSONNALITÉ PHYSIQUES ET MORALE. LE CONSEIL DES MINISTRES QUI SUIVAIENT, ILS ONT ÉTÉ REVERSEMENTS AU MINISTÈRE DE FONCTION PUBLIQUE POUR RÉEMPLOIS DANS LES AUTRES MINISTÈRES. C’ÉTAIT UNE PÉRIODE DOULOUREUSE POUR PRESQUE 99% DES 140 AGENTS CONCERNÉS QUI ONT PRIS PART MAIS SACHEZ QUE MÊME JÉSUS A CONNU DES TRAITES A SON TEMPS ALORS PARMI LES 140, IL Y A CEUX QUI AIMENT LE GAIN FACILE ET AU NOMBRE DE 35 ONT TRAHI LEURS CAMARADES ET LEUR PROPRE AVENIRS AVEC POUR DES POSTES PROPOSER A L’ÉTRANGER QUELLE HONTE POUR CES DERNIERS ? ET PIRE IL Y A DES AGENTS PARMI LES SYNDICALES QUI DEVRONT PRENDRE LEURS VOLS POUR DES MISSIONS A L’ÉTRANGER MAIS UNE FOIS A L’AÉROPORT ILS ONT REÇU DES COUPS DE FILS DE TÉLÉPHONE QUI LES SOMMAIENT DE FAIRE DEMI TOURS CAR AVEC LEUR APPARTENANCE DU SAMAE PAS QUESTION DE SORTIE HORS DU PAYS. QUELLE HISTOIRE POUR NOS CAMARADES DE LUTTE (105) "PORTEURS DE JEANS ? UNE FOIS MIS A LA DISPOSITION DES DIFFÉRENTS MINISTÈRES, IL Y A CERTAINS DONT LEURS SALAIRES ONT ÉTÉ SUSPENDUS ET IL FALLAIT LE CONCOURS DES DIFFÉRENTS SYNDICATS DU FASO POUR RAMENER LES SALAIRES DE CES AGENTS AVEC PLUSIEURS MOIS DE SOUFFRANCE ET DE DOULEUR. D’AUTRES ONT VU LEURS FOYERS BRISÉS.
    IL FAUT AJOUTER QUE APRÈS EUX LES AGENTS DES FINANCES ET DE LA MAGISTRATURE ONT EU DES MÊMES CONSÉQUENCES. CE QU’IL FAUT AJOUTER A CELA, C’EST QUE DEPUIS L’ANNÉE 2007 QUE LE MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES A ÉTÉ SECOUE, LE RÉGIME DE COMPAORE A COMMENCE A RECEVOIR DES MULTIPLES MANIFESTATIONS DE LA PART DES SYNDICATS. ET SANS OUBLIER LA RÉVOLUTION DES MILITAIRES EN 2011 DONT CERTAINS QUALIFIENT MALÉDICTION DU SORT RÉSERVÉ PAR L’INJUSTICE DU RÉGIME COMPAORE ENVERS NOS DIPLOMATES "PORTEURS DE JEANS". LEURS DOSSIERS SONT TRAITES AU PALAIS PLUSIEURS REPRISES ET LA JUSTICE LES A DONNE RAISON MAIS LE MAITRE ANTOINETTE OUEDRAOGO, AVOCAT DU GOUVERNEMENT CONSEILLE SON CLIENT DE NE PAS FAIRE EXÉCUTER LA DÉCISION PRISE PAR L’ORGANE DE LA JUSTICE BURKINABE. MOI JE L’ACCUSE CAR SI ELLE AVAIT BIEN CONSEILLE SON CLIENT LES DOSSIERS DES 105 AGENTS DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES N’ALLAIENT PAS RESTER AUX TIROIRS DE LA JUSTICE QU’A L’HEURE OU JE PARLE SANS SUITE.

    IL LEUR FAUT UNE RÉPARATION. JE SIGNALE QUE BEAUCOUP D’ENTRE EUX ONT PU INTÉGRER LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES AVEC LE CONCOURS DE LA BONNE VOLONTÉ DU GÉNÉRAL BASSOLE( QUAND IL EST REVENU DE DARFOUR ET NOMME MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES).

    DOUBLE EXCELLENCES D4ABORD PRÉSIDENT DU FASO ET MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES, JE CROIS QUE VOUS DEVRIEZ RENTRER DANS L’HISTOIRE PAR UNE GRANDE PORTE DANS L’HISTOIRE DU FASO QUE NOUS TOUS AIMONS ÉNORMÉMENT EN TROUVANT SOLUTION DES SOLUTIONS POUR CE CORPS NON SEULEMENT LES STATUE MAIS ÉGALEMENT AVEC DES INDEMNITÉS COMME VESTIMENTAIRES REPRÉSENTATION ET D’AUTRES CAR MOI JE SUIS UN PROFANE EN DIPLOMATIE MAIS JE SAIS QU’IL Y A BEAUCOUP A FAIRE AU NIVEAU DE CE MINISTÈRE DONT VOUS CONNAISSIEZ MIEUX QUE NOUS TOUS. SURTOUT IL FAUT RÉPARER LES BLESSURES DES 105 AGENTS. PRENONS L’EXEMPLE DE LEURS COLLÈGUES DIPLOMATES OU AGENTS DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DANS LE MONDE ENTIER, ILS SONT LES DERNIERS EN MATIÈRES DE TRAITER SALARIALES SOIT AU CENTRALE QUE A L’EXTÉRIEUR ; ET POURTANT IL Y A DES ÉTATS QUI NE SONT PLUS RICHES QUE NOTRE FASO, LE BURKINA FASO. CORRIGEZ CAR IL N’EST JAMAIS TARD ET C’EST PLUS SAGE A CELUI QUI RECONNAIT SES ERREURS QUE CELUI QUI IGNORE SES DÉFAUTS.

    VIVRE LE BURKINA NOUVEAU ! VIVRE NOS HOMMES DE TRANSITION !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars 2015 à 08:44, par aider nous
    En réponse à : Journée syndicale des agents du ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale : Faire le bilan de dix ans d’existence

    Felicitation au SAMAE
    la lutte continue. les autres ambassadeurs du CDP aussi doivent etre rapeles. Sinon la transition joue double jeu. Dakar Aline koala, Accra clemence traore, afrique du sud salamata sawadogo, japon OUIBIDA. Ya pas de business dans ca car ils ont aussi soutenu la revision de la constitution et le referendum. Sont tous compaorose pas etre pres ou loin car sont tous CDP.
    Pas de jaime celui la et celui la non.

    Felicitation a la transition mais elle doit continuer la transpparence.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars 2015 à 09:43, par Harivo
    En réponse à : Journée syndicale des agents du ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale : Faire le bilan de dix ans d’existence

    Le MAECR mérite un nettoyage complet en commençant par la DAF. Monsieur le Ministre vous sembler traîner le pas. Au travail !!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars 2015 à 10:03, par J’aime la diplomatie
    En réponse à : Journée syndicale des agents du ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale : Faire le bilan de dix ans d’existence

    J’aime la diplomatie mais malheuresement je ne suis pas diplomate de carrière. Je crois que ce corps a été totalement dévoyé sous le régime de Blaise Compaoré et ce syndicat a souffert beaucoup le martyr. Vivement que les autorités de la transition réhabibilitent ce corps à la hauteur de sa mission regalienne.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars 2015 à 13:29, par l’integre du Faso
    En réponse à : Journée syndicale des agents du ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale : Faire le bilan de dix ans d’existence

    Chapeau bas à vous, jeunes membres du bureau SAMAE et à tous les militants qui vous accompagnent sans courtisanerie ou parti pris ! Les échos qui nous parviennent font état de votre engagement total à faire bouger les choses en donnant au corps de la diplomatie la place qui doit lui échoir. Continuez votre combat sans vous laisser divertir par les égoistes, mesquins et fantoches qui pillulent dans votre corps. Ces derniers ne sont engagés que lorsque leurs interêts sont menacés. Quand je pense à beaucoup d’entre vos ainés qui n’ont aucun méritent si ce n’est seulement le fait qu’ils sont nés avant vous, jai envie de vomir. Ces ainés, parce qu’ayant beaucoup de missions à effectuer à l’étranger ne se sentent guère concerner par les aspirations légitimes de la jeunesse du corps. Si aujourd’hui, les agents ont des indemnités comme tout le monde cela n’a été le fait de personne. c’est tout simplement du à la conjoncture nationale que le décès de l’élève Justin Zongo et la muniterie ont entrainée dans notre pays. Pour conclure, je dirai tout simplement bravo à vous et honte à vos ainés qui jouent aux diplomates attitrés avec des airs ont le ridicule n’est pas loin de la honte, alors que ce sont des peureux qui n’ont jamais pu prendre la parole devant pratiquement aucun des ministres qui se sont succedés pour défendre quoi que ce soit. L’histoire jugera tout le monde !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mars 2015 à 18:39
    En réponse à : Journée syndicale des agents du ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale : Faire le bilan de dix ans d’existence

    voila un syndicat qui ne se prend pas la tête malgré qu’ils ont pour autorité le premier responsable du pays. courage à vous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés