Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

mardi 17 mars 2015 à 13h48min

Le salaire des députés du Conseil national de la transition (CNT) avait fait couler beaucoup d’encre et de salive. Après cet épisode, c’est le cas de ceux qui percevaient à la fois un salaire au CNT et un autre à la fonction publique qui avait été posé. Une liste de ces personnes, reprise sur les réseaux sociaux, avait même circulé. Etait de ceux, Bruno Nabaloum. Dans cet écrit, il répond à ceux qui véhiculent de fausses informations à son compte. Lisez !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

Avant tout propos, qu’il soit permis de saluer de nouveau, la mémoire de tous les martyrs tombés les armes à la main, sous les balles assassines de l’armée prétorienne de monsieur Blaise COMPAORE, tout au long de son règne les plus apocalyptiques.

Je me réjouis d’avoir été informé par un honnête citoyen que j’ai été cité sur une sale liste de classe exceptionnelle, comme un agent public de l’Etat ayant choisi délibérément d’emmarger sur deux registres étatiques. Cette information bassement diffusée sur Facebook et entretenue par un simple d’esprit doublé d’une ignorance de la démarche administrative démontre avec clarté l’état de décadence intellectuelle et de décomposition morale de son auteur qui n’a pour autre objectif que de porter atteinte à ma personne dans toutes ses dimensions.

Je voudrais simplement par la présente, fournir à l’attention de l’opinion publique les éléments suivants afin qu’elle puisse définitivement clouer le bec à ce miraculeux de l’Histoire que la terre des hommes intègres a malencontreusement enfanté :

-  Le mardi 16 décembre 2014, j’adressais officiellement de nouveau,(la première correspondance ayant été jugée trop ponctuelle par ma hiérarchie, immédiatement après l’obtention d’une copie de la résolution n°001-2014/CNT du 27 novembre 2014 portant validation du mandat des membres du Conseil national de la Transition et de la résolution n°003-2014/CNT du 02 décembre 2014 portant règlement du Conseil national de la Transition) une lettre à monsieur le ministre des Enseignements secondaire et supérieur (MESS) par voie hiérarchique sollicitant ma mise en position de détachement auprès du Conseil national de la Transition, à compter du 27 novembre 2014, date de la validation de mon mandat en tant que député de la Transition, pour une période de un (1) an (confère les dispositions de l’article 3 de la résolution n°003-2014/CNT du 2 décembre 2014 portant règlement du Conseil national de la Transition) ;

-  Le vendredi 20 février 2015, un agent de la direction des Ressources humaines (DRH) du ministère des Enseignements secondaire et supérieur a porté à ma connaissance la disponibilité enfin, de l’arrêté qui me place en position de détachement sur demande auprès du Conseil national de la Transition,

-  Le lundi 2 mars 2015, je suis entré en possession proprement dite de l’arrêté qui me place désormais en position de détachement sur demande auprès du Conseil national de la Transition, à compter du 27 novembre 2014 pour une période de un (1) an (confère arrêté N°2015-24-00181/MESS/SG/DR en date du 13 février 2015 portant détachement sur demande, signé par délégation, par monsieur Bila DIPAMA, le secrétaire général du ministère des Enseignements secondaire et supérieur dont les ampliataires :

-  MFPTSS 2
-  CARFO 1
-  JO 1
-  SOLDE 1
-  CHRONO 1
-  ASCE 1
-  INTERESSE 1) ;

-  Le vendredi 6 mars 2015, j’ai personnellement pris attache avec madame la directrice des Ressources humaines du MESS pour lui faire remarquer que jusqu’à la date de la signature de l’arrêté N°2015-24-00181/MESS/SG/DR en date du 13 février 2015 portant détachement sur demande, l’Autorité compétente chargée de mettre fin à la perception de mon traitement salarial en tant qu’agent officiant précédemment au sein du MESS ne s’était pas exécutée. Par conséquent, je souhaitais urgemment l’exécution de cette exigence. Et madame la directrice des Ressources humaines de me promettre qu’elle y veillerait. Qui dirait mieux ?

Je ne saurais passer sous silence les caractéristiques de mon engagement citoyen et patriotique. Cet engagement n’est ni factice, ni opportuniste, encore moins tardif.

En effet, qu’il me soit permis de rappeler à la mémoire collective que si j’ai pu résister dignement et de façon farouche au régime dictatorial, impopulaire, sanguinaire et despotique de monsieur Blaise COMPAORE pendant son règne de plus d’un quart de siècle grâce aux valeurs hautement humaines que m’ont léguées le père charismatique de la Révolution démocratique et populaire (RDP) , le camarade Isidore Noël Thomas SANKARA et le journaliste intrépide de renom Norbert ZONGO, alias Henri SEBGO, ce n’est assurément pas pour venir troquer le processus de l’insurrection populaire révolutionnaire enclenché depuis le jeudi noir du 15 octobre 1987 contre des broutilles. A ce propos d’ailleurs, je défie quiconque de m’apporter la preuve matérielle que durant mes 20 ans de carrière d’éducateur, c’est-à-dire celui qui a la lourde responsabilité de conduire l’enfant du stade initial jugé inférieur vers le stade terminal supposé supérieur que j’ai été frappé d’indignité morale, si l’on sait que par définition l’éducateur est le redresseur des torts dans la société.

Il n’est souvent pas commode de parler de soi-même, mais parfois, le devoir historique et l’obligation morale peuvent vous y contraindre. Aussi, voudrais –je informer au frustré et situationniste militant de la 25e heure de la lutte citoyenne et patriotique que mène notre vaillant et laborieux peuple il y a plus d’un quart de siècle que ma contribution à la dynamique parlementaire n’est pas des moindres si bien que je suis à l’origine d’initiatives ayant permis au premier responsable de l’actuelle Représentation nationale à prendre courageusement des décisions salutaires au profit de l’immense majorité de notre peuple.

Et comme le présent propos a un caractère pédagogique, j’exhorterais l’illuminé à bien vouloir s’attacher les services d’un homme ou d’une femme de la plume ou du micro afin qu’il vienne toucher du doigt les réalités au sein du Conseil national de la Transition.

Enfin, du haut de la tribune de l’hémicycle populaire, je voudrais humblement implorer le Tout-Puissant Miséricordieux et Clément d’épargner à notre peuple d’âmes aussi pernicieuses que biscornues !

PJ :
-  Références de la fiche de transmission de ma lettre de demande de ma mise en position de détachement ;
-  l’arrêté N°2015-24-00181/MESS/SG/DR en date du 13 février 2015 portant détachement sur demande

Ouagadougou, 16 mars 2015

Bruno NABALOUM.
Député de la Transition,
Vice-président du Groupe parlementaire
LIBERTE-DEMOCRATIE-JUSTICE
70.64.69.72
nab02005@yahoo.fr

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 mars 2015 à 14:05, par Nobga
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Merci pour la mise au point. Cependant je dirai que c’est bien ce n’est pas arrivé. Un éducateur moralise, éduque sans insulter, pour ne pas tomber aussi bas que celui qu’il croît éduquer.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 14:12, par sans blague
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Avez-vous perçu les 3 mois de salaire oui ou non ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 14:14, par le ouolof
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    C’est bien de donner certaines informations aux citoyens M. Nabaloum. Cependant faites-le avec des mots et expressions plus simples qui ne dénaturent pas votre discours. Certaines expressions, telles que "les plus apocalyptiques","liste de classe exceptionnelle", "miraculeux de l’histoire" et j’en passe, déteignent malheureusement sur l’information elle-même, rendant un certain comique, pour ne pas dire une certaine tristesse à votre intervention.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 14:17
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Mon cher Prof honnête, votre message est long, mais il ne touche pas à la question. Avez-vous touché votre salaire de fonctionnaire durant les 3 mois oui ou non ? Si non, apporté nous la preuve que l’Etat a failli en remplissant votre grenier, mais intègre que vous êtes, digne fils du Faso que vous êtes, vous vous en êtes pas servi. C’est tout ce que nous voulons savoir.
    Si vous avez, en plus de votre traitement de représentant du peuple, touché un seul kopeck de votre salaire versé en banque, c’est du vol.
    Est-ce que si la banque se trompe en virant des millions dans votre compte, l’avertirez-vous et avant qu’elle ne résolve le problème vous vous en servez pour dire ensuite que vous l’avez averti et qu’elle ne s’est pas vite exécutée ? J’ose espérez que ce n’est pas votre cas !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 14:19
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Cher NABALOUM, vous avez encore prêter le flanc ici, avez-vous toucher ou non l’argent qui vous était indument servi ? OUI ou NON ? That is the question !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 14:25, par sandokan
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Votre colère est certes légitime mais en tant qu’éducateur, vous auriez pris plus de hauteur en épargnant les lecteurs d’insultes vraiment insipides. Je ne connais n’y d’Adam ni d’Eve celui qui vous a incriminé mais en vous lisant, j’ai ressenti une sorte de révolte à vos propos surtout que vous êtes au CNT qui n’est pas n’importe où !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 14:31, par Thunder
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Je suis resté sur ma faim en lisant cette publication. D’abord par les injures qui n’honorent pas son auteur et qui démontrent la gène de quelqu’un qui a quelque chose à se reprocher. On a pas besoin de prononcer autant d’insanité quand on a raison. En plus, je m’attendais à ce que l’auteur nous apporte la preuve du reversement (ou au moins une tentative) du salaire de la fonction publique au trésor publique. Même s’il ne l’a pas dépensé, le fait de la garder dans son compte bancaire présume de son intention malveillante. Ceci dit, je pense qu’il n’est pas tard d’entreprendre les démarches pour reverser les trop-perçus avant le jour où nous allons sortir pour l’exiger.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 14:34, par MOREBALLA
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Quand l’amertume est très grandement exacerbée, doublée d’une colère indescriptible, couronnée de tout par une réaction épidermique enrobée en propos et en expression les plus insultants, à quelque part la flèche a atteint la cible. Il est souvent inopportune de répondre à toutes les incriminations, d’autant plus aucune d’elle ne vous en place au rang des accusés devant le tribunal ; si il y a jugement les faits et les preuves en pleuvront. Monsieur Nabalum, un nom de famille que nous aimons tant :" la colère révèle l’homme qui l’émet" MOREBALLA.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 14:36, par Jean MOULIN
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Honorable NABALOUM, votre langage m’a sidéré et je vous assure que je n’aie pas osé lire le reste de votre écrit. Même si c’est pour répondre à des "calomnies", j’affirme que vous devez être tempéré dans vos propos car vous êtes un "député" même si c’est par "cooptation".
    Ces genres de propos doivent être bannis au pays des hommes intègres ; Personne n’a été malencontreusement enfanté par la terre des hommes intègres. J’ose espérer que vos collègues ne raisonnent et n’agissent pas comme vous.

    A TOUS LES INTERNAUTES, SOYONS TOLERANTS ENVERS NOS PROCHAINS EN BANNISSANT LES INJURES, LA HAINE ET L’EXCLUSION.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 14:39
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    AH OUI !!! ; IL A ¨PARLE ;

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 14:41, par leveridict
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    En réalité je vous vois révolutionnaire de par votre façon de vous exprimer et je puisse vous dire que tout ce que vous dites est peut être votre vérité à vous , mais je crois que vous partez un peu trop loin qu’il ne le faut dans vos propos un peu grossier et un peu insultant. Néanmoins je vous encourage pour le travail que vous faites au sein du CNT comme vous prétendez vous-même l’affirmer !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 14:55, par Zoundi Joachim sj
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Mr le député,
    Je suis d’accord que vous puissiez clarifier une erreur, mais vous auriez dû aussi employer le ton qui puisse reconcilier même ceux-là qui ne vous ont pas compris. C’est de cette façon que nous rassemblerons tous les fils et filles du Faso pour bâtir un Faso Libre et prospère, pas dans les attaques et contre-attaque.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 15:05
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Vivement la fin de la transition afin que ces merdeux qui se prennent pour des députés retournent à leurs chères études.Je peux accepter que des députés démocratiquement élus puissent percevoir 800 000 voire même 1 500 000 FCFA car ils ont battu campagne avec certains,sur leurs fonds propres mais pas ces énergumènes choisis sur des bases farfelues.Pour un an de transition,il était plus décent que chacun conserve ce qu’il gagnait avant et ceux qui étaient sans profession,qu’ils restent sans rien et ainsi on pourra mesurer le degré de patriotisme de tout un chacun

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 15:08, par anj
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Mr Nabaloum merci de nous apporter ces precisions.
    Cependant vous auriez pu le faire sans verser dans la logique de votre accusateur.Restez calme car le but rechercher c’est de vous ammener a perdre les pedales.
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 15:09
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Les propos sont trop durs surtout trop dur surtout venant d’un représentant du peuple !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 15:36, par TECK
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Réponse hautaine, prétentieuse et insultante de M. Nabaloum : Inacceptable !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 15:39, par Machavel
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Les martyrs sont tombés les mains nues et non les armes à la main.Même si dans certains contexte on l’utilise au sens figuré. Puisque si le sens figuré et le sens propre se confondent, il faut éviter le figuré.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 15:42, par Le Vigilent
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Monsieur Nabaloum, Je ne vous connais pas et encore moins le sinistre personage qui tente de salir votre reputation.
    Que l’inconnu delateur sache que notre Fonction publique et le service de la solde sont bien organizes. Le salaire du fonctionnaire en detachement est suspendu par le service de la solde pour compter de la date de cessation de service dudit fonctionnaire et jusqu’a sa reprise de service a la fin de la periode de detachement. La suspension du versement du salaire intervient au vu de la decision de detachement et du certificate de cessation de service. Quant a la reprise du paiement du salaire, elle est conditionnee par la decision de fin de detachement et le certificate de reprise du service delivres par le ministere d’origine du fonctionnaire.
    De ce qui precede, il est presque impossible d’eviter que le service de la solde vire une ou deux fois le salaire fonctionnaire detache alors meme que ce dernier percoit deja un salaire au niveau du service aupres duquel il est detache. Dans ce cas, le fonctionnaire reverse au Tresor public le salaire verse par son ministere d’origine et s’il ne le fait pas d’initiative, il recevra un ordre de recette emis par le service de la solde.
    Donc, ne vous inqietez pas. Monsieur Bruno Nabaloum ne peut pas "bouffer" l’argent du people comme vous le croyez.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 15:47, par citoyen
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Diantre, pourquoi êtes-vous aussi fébrile ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 15:58, par kio
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Tu es fâché dêh !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 15:59, par Koumbem Tipousga
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Ya sinto goama. Réagissez la prochaine fois simplement sans faire etalage de votre pedantisme et de la haute vue que vous avez de votre personne. Vous etes ni le seul éducateur, ni le meilleur du pays car votre nom ne dit rien à personne. Les anonymes n’interessent personne, dit-on. Est-ce que pour apporter un droit de réponse pour un écrit qui a été fait sur les réseaux sociaux on a besoin de tant de lourdeur ? On connait le salaire d’un éducateur. Heurusement que ca ne dure qu’un an. Est-ce que le salaire a été versé oui ou non ? est-ce que l’information est fausse ? C’est de cela qu’il s’agit. Si monsieur Nabaloum avait dit qu’il a ordonné de retirer l’argent, j’aurai compris sa bile sur son dit détracteur.

    Bonne soirée à tous.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 16:09, par Wend poulomd yiid baogo
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    yiibe ca ! tu es patriote ou ça ? as tu besoin d’une telle somme pour servir dignement ton pays que tu prétends aimé ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 16:14, par leregard
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Je pense à l’évidence que Mr Nabaloum a entrepris les démarches qu’il fallait pour éviter une double mandatement. Mais le double paiement a quand eu lieu du fait de la lenteur administrative ou du dysfonctionnement qui existe entre les différents démembrements de l’Administration. Pour parfaire sa démarche basée sur son éducation et surtout ses convictions, il devra demander que l’Administration lui notifie un trop perçu pour les mois entre sa prise de fonction au CNT et la cessation effective de son mandatement au Ministère dont il relève afin qu’il rembourse ce trop perçu , perçu indépendamment de sa volonté.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 16:19, par Muss
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Vous avez juste gaspiller mon temps avec ce griboulli.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 16:23, par Le Lecteur
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Monsieur Nabaloum,

    Votre réaction n’est pas justifiée car par cet écrit, tu ne nies pas avoir perçu deux salaires. Tu as bel et bien perçu les 2 salaires à travers ton écrit (Décembre, Janvier et Février). A mon avis il n’était pas opportun de réagir. Je ne te connais pas mais tu sembles être impulsif. Quant à moi je comprends bien ta situation. Cette situation de double salaires n’est pas de ta faute. C’est de la faute de l’administration. Si l’administration est lente ou n’est pas proactive cela n’est pas de ta faute. Je ne sais pas pouquoi faire des soucis pour ça. Ceux qui ne veulent pas vous voir avec ces 2 salaires doivent s’en prendre à l’administration. Tous ceux qui sont allés en position de détachement, de disponibilité vivent ces situations. Le problème ici que les gens ne savent pas c’est que tôt ou tard tu vas payer pour trop perçu et en ce moment ils ne seront plus informés. Pour de telles situations je te conseille de ne pas réagir.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 16:25, par Afopian
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Belle réponse. Mais je pense qu’on n’a pas toujours besoin d’insulter l’ancien président pour prouver son intégrité.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 16:26, par Hakiliso
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    A vous lire vous ne remettez pas en cause la perception des deux traitements, ce qui explique que votre nom, Monsieur Nabaloum, figure sur la liste en question, avec les noms de bien d’autres dans la même situation que vous.Arrêtez de distraire l’opinion et retourner humblement reverser les sommes perçues indûment par vous.C’est de cela qu’il s’agit et de rien d’autres.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 16:28
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Que de démagogies et de propos présomptueux dans votre écrit Monsieur Nabaloum. Malgré votre écrit pour demander votre détachement, ce qui n’est pas une prouesse ni même un mérite en soi, mais certainement une exigence administrative applicable à tout agent de la fonction publique qui obtient un mandat électif, avez-vous, touché deux salaires en même temps ? En d,autres termes, lorsque l’État a viré votre salaire habituel à la banque, avez-vous pris cet argent ? Si oui, êtes-vous allé le reverser au trésor ? Si non, l’avez-vous dépensé en vous disant comme l’ami Aziz Sana, que dans tous les cas, le trop perçu va être certainement prélevé après ? Je crois que c’est cela la question. Et dans ce cas, la réponse ne saurait consister en des insultes.

    À force d’insulter, vous avez fini par oublier qu’il y avait une question qui préoccupe les burkinabè et sur laquelle nous apprécions votre écrit.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 16:29, par bbr
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    monsieur tu t’excites pour rien. tu nous a pas dit si tu as émargé ou pas sur deux listes. depuis décembre jusqu’à mars, ton salaire d’éducateur, tu en as fait quoi ? tu l’as reversé au trésor. ne racontes pas des balivernes, ton honnêteté c’est toi seul qui le sait. réponds à la question : qu’as tu fait de ton salaire de trois mois d’enseignant avant que ta lettre de mise à disposition soit signée.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 16:33, par SIDBALA
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Bien dit ; J’ai personnellement vu le débat à travers les posts d’un ami facebooker, et bien que n’étant pas Député, j’ai fait violence sur moi même pour ne pas réagir, puisque d’ailleurs je ne suis pas ami du nommé LENHA FILS (l’incriminé en question qui vivrait au Canada) ; il faudra que nous fassions beaucoup attention à ces anonymes qui apparaissent sur facebook et qui sèment la zizanie entre les honnêtes gens. Voilà donc un Burkinabé tapi au Canada et qui joue à l’intellectuel, sinon au Djinamori, et qui ne cherche apparemment qu’à diffamer et/ou créer l’anarchie. Depuis les événements du 21 au 31 octobre 2014 et ce jusqu’aujourd’hui, a t-il eu le courage en tant que patriote de faire un tour au bercail ? A le lire, vous verrez son degré d’ignorance des règles administratives

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 16:34, par dambol
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Mon frère, cela ne vaut pas le coup. Un démenti n’est pas aussi un amas d’injures sur fond de pédantisme. N’oubliez pas que vous devez incarner la sagesse pour l’honneur qu’on a placé en vous. On peut être humble dans l’écrit et tranchant. plus jamais de tels propos

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 16:38, par YN
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Monsieur Bruno,
    On peut bien croire à votre sincérité mais le language utilisé déteint un peut la qualité de votre écrit. On sent que vous n’avez pas pu faire un dépassement de soi pour juste apporter les preuves qui parleront d’elles mêmes et feront reculer vos détracteurs. Or, il est de bon ton aussi que là où vous êtes arrivé, c’est à dire la position de celui qui pèse dans la gestion des affaires public, vous ne pouvez guère éviter des attaques , fondées ou infondées ! Ainsi, va la vie publique.
    On peut prendre pour preuve les mots très graves utilisés à l’endroit de l’ancien président qui a présidé à la destinée de l’Etat quand même mais que vous insultez aussi !
    Souffrez donc que les autres puissent douter de vous, quite à ce que vous les convainquez simplement du contraire.

    Un citoyen inquiet de la haine qui habite le coeur des Burkinabè les uns envers les autres !

    Bonne journée à tous

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 16:39, par Le Citoyen
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Merci de nous apporter cet éclairage mais reconnaissez qu’il y a eu faille quelque part. Donc l’auteur n’a pas mentit non plus. Si cette erreur administrative a concerné d’autres Députés, ce ne pas sur que ces derniers le signaleraient comme tu l’ai fait. Cela montre que les gens suivent de prêt et cela est une bonne chose et tu devais te réjouir. Que celui qui est concerné par cette erreur ne touche pas doublement.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:01, par le ouolof
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    C’est bien de donner certaines informations aux citoyens M. Nabaloum. Cependant faites-le avec des mots et expressions plus simples qui ne dénaturent pas votre discours. Certaines expressions, telles que "les plus apocalyptiques","liste de classe exceptionnelle", "miraculeux de l’histoire", "résister de façon farouche" et j’en passe, sans compter les insultes, déteignent malheureusement sur l’information elle-même, rendant un certain comique, pour ne pas dire une certaine tristesse à votre intervention.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:03, par bbr
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    monsieur tu t’excites pour rien. tu nous a pas dit si tu as émargé ou pas sur deux listes. depuis décembre jusqu’à mars, ton salaire d’éducateur, tu en as fait quoi ? tu l’as reversé au trésor. ne racontes pas des balivernes, ton honnêteté c’est toi seul qui le sait. réponds à la question : qu’as tu fait de ton salaire de trois mois d’enseignant avant que ta lettre de mise à disposition soit signée.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:11, par BILI-BILI
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    " Parle , je te dirai qui tu es " ! Maintenant tout est clair ! Avec des raisonnements pareils, je comprends pourquoi notre transition est boiteuse. Des personnes qui sont censés représenter le peuple, avec de telles vomissures ...!!!, ?!!. Cher ami, tu es passé à côté de la plaque . On met de côté cette histoire de double salaire, ton écrit décrit quelle genre de personne tu es ! Toi tu n’es pas un " Honorable" , mais un "DesHonorable".

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:17, par Ouédraogo Wendimi
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    C’est dommage que Monsieur le seul pur du pays se livre à une telle bassesse. ça se comprend . Il ne s’attendait pas à être débusqué pour que justice soit rendue au même dont lui seul se revendique. Il y a des millions de burkinabè aussi pur et honnêtes que vous. Souffrez seulement de rendre l’argent du peuple. La morale vous vous ferez après. Du reste vous pas non plus l’enseignant modèle qu’il faut à notre pays. le pédantisme n’est une vertu positive. Loin s’en faut. Des gens vous connaissent qui auraient pu réagir. mais ils ne descendront pas aussi bas dans l’arène.
    Rendez l’argent du peuple et excusez-vous d’avoir failli. C’est exactement les mêmes pratiques que vous reprochiez aux autres. Votre ôtes-toi que je m’y mette est découvert. On se cache derrière le ,peuple pour le poignarder. Honte à tous les spoliateurs de deniers public !.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:18, par tahenewcomer
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Mais monsieur Nabaloum , pour un éducateur vous manquez d’éducation ! en plus, vous représentez quand même le peuple au Cnt. Alors, ne vous fatiguez pas pour parler de vous - même car on sait déjà qui vous êtes à travers les insanités que vous déversées. Pour un représentant du peuple vous devriez avoir plus de retenue et de sagesse - là ! Et ça veut se référer à Sankara. c’est comme ça que vous vous êtes occupé de nos enfants depuis 20 ans !? pauvres de nous ! Ah ! il faut revoir votre copie - hein. Nulle !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:18, par vérité no1
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Wayiii ! Sa femme doit mettre trop de potasse dans sa sauce, comme la sauce de grand-mere au village. Quant on est député, on doit être animé d’une certaine sagesse ! Rien ne sert d’être pédant ou cuistre. Une exhibition inutile de connaissances !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:24, par Hamdy
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    "...Le présent propos a un caractère pédagogique..." De la pédagogie par l’insulte ? Dommage. En traitant votre détracteur de tous ces noms, vous vous rabaissez à son niveau et c’est vraiment dommage pour le député Mais surtout pour l’éducateur que vous êtes.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:39, par sciss
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    C est bien les beaux paroles, mais allez vous rembourser la totalite des salaires qui vous ont ete verses par le MESS depuis que vous aviez commencez a toucher votre salaire de depute de la transition ? Il faut le faire pour montrer votre bonne foi et nous envoyer la preuve. Merci.« « » »

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:45, par Vigilant
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Bruno, notre cher pape de l’honnêteté, comme l’a souligné un internaute ton message est long, avec un tréfonds narcissique mais il ne répond pas à la question. Comme dans toute problématique, la question de recherche est la suivante : As- tu touché ton salaire de fonctionnaire durant les 3 mois oui ou non ? Si tu ne l’as pas fait, apportes nous la preuve que l’Etat a failli en remplissant ton grenier, mais intègre que tu es, digne fils du Faso que tu es, imprégnées des valeurs hautement humaines que t’ont léguées Thomas Sankara et Norbert Zongo que tu es, tu ne t’en es pas servi. C’est tout ce que nous voulons savoir. Toute la diatribe verbale, l’arrogance étalée ne nous intéresse pas.
    Si tu as en plus, de ton traitement de représentant du peuple, touché un seul kopeck de ton salaire versé en banque, c’est du vol et là tu n’es plus défendable dans ce cas. Toute ta logorrhée verbale n’aura servi à rien, cher ami, tu t’en seras pris à Lengha fils pour rien qui a agi lui, en digne fils du Faso, en dénonçant sur les réseaux sociaux cette cupidité. Et pour conclure, je te rappelle que Thomas SANKARA, reversait les gratifications personnelles (en millions de F CFA) qu’il recevait de donateurs étrangers au trésor public de l’Etat. Ce qui est diamétralement opposé à ce que toi et tes collègues fonctionnaires du CNT êtes en train de faire. Voici un exemple de valeur laissée par SANKARA, qu’en dis-tu ? C’est trop facile de crier SANKARA par ci, Sankara par là, montres nous que tu es garçon.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:45, par Benjamin
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Chers internautes, quel calme quant la vérité se crache.

    Bon chemin à la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:48, par LE CITOYEN
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    C’est bien fait d’avoir réagi à ce qui vous est reproché. Cependant la question centrale reste à savoir, avez-vous perçu oui ou non votre salaire durant les trois mois passés ? Votre intégrité et votre sens d’honneur que vous défendez avec un tel acharnement, se mesurera à mon avis à la réponse juste à cette question.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:51, par SOS
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    ’’Et comme le présent propos a un caractère pédagogique’’, mon œil M. Nabaloum, vous vous êtes rabaissé au niveau, pire en dessous de celui qui a véhiculé les fausses informations sur vous par vos propos discourtois et injurieux !
    Vous auriez gagné la bataille en parlant sur un autre ton plus ferme mais courtois.
    Le fasonet ne devrait pas publier de tels écrits qui sentent la puanteur.
    Sans rancunes.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:54, par Tanga
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Ce sont des gens qui parlent de manière vulgaire ainsi qui se disent députés du CNT. Je doute de la maturité de ce genre de député. Est-que pour démentir une telle information on a besoin de faire des insultes de ce genre surtout de la part d’un député. ON comprend que celui qui a donné l’information a du regarder sur une liste dans laquelle, vos arrêtés et autres n’apparaissent pas. Donc, on peut penser qu’il n’a rapporté que ce qu’il a lu, ne connaissant comment les choses se passent. La preuve, vous n’avez pas dit clairement si vous avez touché votre salaire d’enseignent des trois mois ou pas. Ayant été mis dans le fait accompli dite simplement que vous avez remboursé ou que vous allez rembourser en temps opportun au lieu d’insulter injustement qui tente de dénoncer une situation par ignorance.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 17:55, par ma fo pian !
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    vraiment !!!toi tu devrait pas très enseignant car tes élèves mettront du temps à comprendre ce que tu veux dire.tu tourne trop en rond pour ne rien dire en fin.l’accusation est unique,le droit de réponse doit être unique et la pièce justificative unique.as tu reverser ce que tu as perçu et ça t’appartient pas ?oui ou non et la preuve.c’est tout ! car il est simple de tourner au tour du sujet et ne rien dire

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 18:02, par palenfo patrice
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    je voudrais rappeler à monsieur Nabaloum qu’en tant que "conseiller" du CNT il ne peut prétendre à un détachement sauf manquement des disposition de la réglementation régissant le statut des agent de la fonction publique.Ce qui pouvait fait et conforme à l’esprit de la Loi 013 ainsi que ses modificatif c’était de déposer une disponibilité qui à son terme ne lui ouvrait pas des droits et traitement non seulement à cette même période mais excluait aussi cette période au cas où tu aurais la chance d’atteindre l’age de la retraite dans la liquidation de certains droit comme l’indemnité de départ à la retraite ou même la pension de retraite ;tu penses etre plus malin pour déposer un détachement et bénéficier des avantage lié au détachement i.e le droit de pension et l’indemnité de départ à la retraite !!!j’estime qu’il serait sage de parler modestement plutôt que de parler avec un air désinvolte ou avec une arrogance

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 18:21, par Amadoum
    En réponse à : ON AURAIT PU NOUS EPARGNER DE TOUT CECI EVITANT LE CAS PAR CAS !

    Si le Consreil National de la Transisiton avait pris le soin de contacter les ministers d’origine de tous les conseillers, nous ne serions pas ici, en train de salir les gens et a tenir un debat infructif.
    Si M. Nabaloum a percu ce qui ne lui etait pas du, cette somme doit etre restituee au tresor public. Dans le cas contraire, celui qui l’a traine dans la boue doit etre poursuivi en justice et sanctionne serieusement.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 18:30, par Gaël
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    On parle de la sorcellerie de la vielle et elle indique la pluie qui menace sur la route de son village. Pour un éducateur, c’est déplorable que les mots emplois soient les favoris dans son vocabulaire et soit publié en qui de réponse à des informations qui circulent et que son nom soit associé. Ton écrit indique simplement comme tu as obtenu ta mise en disponibilité mais pas comment ton salaire a été traite durant les mois incriminés.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 18:34, par l’ éducateur du peuple
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Je me suis Perdue fans les mots de monsieur Nabaloum.dites nous seulement si oui ou non vous avez perçu les deux salaires.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 18:35, par Le bon citoyen
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Je pense que M NABALOUM bien qu’ayant raison est aller trop bas dans ses injures. Lui qui se dit enseignants.
    Toutefois, il faut temporiser avec les informations que les gens balance sans fondement. Les gens ne comprennent pas que l’on ne peut pas couper le salaire d’un fonctionnaire en détachement ou en disponibilité du jour au lendemain. Mais il appartient au fonctionnaire de ne pas toucher l’argent indu car l’état le réclamera à la fin. Donc il est normal que le système prenne 3 mois pour arrêter mais l’état récupèrera son argent après.
    Il y a beaucoup de cas comme ça dans la fonction publique du à la lenteur administrative. C’est la même situation quand il faut un changement de salaires. On peut facilement faire un an avant que ça soit réel.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 18:36, par wonou
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Pourquoi s’expliquer avec autant de hargne avec les insultes en plus. A vous lire on sent que votre salaire de fonctionnaire a été versé. Mais l’avez-vous restitué ? Votre hargne et votre colère semblent laisser croire le contraire. Si on se trompe rectifiez sans insulter.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 18:37, par wonou
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Pourquoi s’expliquer avec autant de hargne avec les insultes en plus. A vous lire on sent que votre salaire de fonctionnaire a été versé. Mais l’avez-vous restitué ? Votre hargne et votre colère semblent laisser croire le contraire. Si on se trompe rectifiez sans insulter.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 18:37, par le bon economiste
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Je ne connais pas monsieur NABALOUM et loin de le défendre reconnaissez qu’a même qu’il a faits les démarches nécessaires pour arrêter la perception de deux salaire a chaque mois. pour le cas des salaires des mois passés il appartient au trésor d’émettre un ATD sur son compte et récupérer le salaire indument versé après réception de la mise en disposition auprès du CNT par le MESS. en matière de finance vous ne pouvez pas affirmer qu’il a toucher le salaire sans émettre l’ATD. Si l’ATD révélait qu’il n’y a pas de provision suffisante on peut affirmer qu’il a perçu deux salaires. dans le cas contraire il reste honnête et intègre.
    sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 19:11, par tièkadiyé
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Commence par ne pas insulter si tu veux qu’on t’élève. Ensuite, sache que vous n’êtes pas des députés. Vous n’êtes que des conseillers usurpateurs de titres de députés. Enfin, sache que tu n’es pas le seul à être engagé de longue date. Nous sommes nombreux à faire le travail depuis longtemps. Certains n’ont connu l’engagement qu’en 2014 et se prennent pour les lutteurs intrépides. Faux ! Monsieur, vous ne répondez pas à l’essentiel. Si vous aviez effectivement perçu ces traitements, dites nous si on vous decernés des ordres de recouvrements, si vous avez reversé l’indu au Tresor. N’est ce pas simple ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 19:11, par Amoued
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Pourquoi certains internautes refusent de réfléchir avant de réagir. Ces trois mois de salaire qui vous excite tant, est-ce une situation créée par Monsieur NABALOUM. L’erreur incombe à l’administration et non à l’agent. Ce ne sont que des trop perçus et c’est remboursable. Quel fonctionnaire burkinabè peut lever son doigt pour dire qu’il n’a jamais reçu ce genre de trop perçus. C’est la lenteur administrative qui crée ça et c’est remboursa

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 19:16, par La verite
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Honnorable nabaloum donne ton numero matricul et le numero matricul des autres fonctionnaires on vas verifier voir si vous n aviez pas recu vos salaries du mois de novembre decembre ou de janvier

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 19:22, par lilboudo
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    CE DEPUTE TRANSITAIRE salit le nom de Thom Sank avec les insultes et autres vociférations qui traduisent la morale de son auteur. Au lieu de dire simplement "Oui, j’ai percu trois mois doublement, mais cela ne relève pas de ma faute ,en voici les preuves", il passe son temps à insulter, insulter et insulter.
    LA PRESSE NE DEVRAIT PAS PUBLIER DE TELLES VOCIFERATIONS mais plutot demander une interview à la personne pour situer les lecteurs sur le bien fondé de la perception des trois mois doublement : OUI ou NON. C’est à cela que les lecteurs s’attendent...

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 19:35
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    chers lecteurs
    même si le monsieur a touché de l’argent avant la signature de la décision. Au niveau de l’Etat ils vont régulariser. Quelque soit le temps qui passe. Pourquoi il a rappel, donc il peut y avoir ordre de recette à son encontre.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 19:37, par l’autre cntiste
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Mon cher cntiste, je dis ainsi parce que tu ne mérites pas le titre de député. Vraiment vous faites honte à tous ceux que vous représenter au cnt. Quand on se sent fier comme toi en siégeant dans une instance telle que le cnt, on doit rester serein, humble, respectueux, tolérant etc. J’ignore celui que tu as insulté, mais, sache qu’il n’est pas seul à connaître ton numéro matricule. Peut être pas lui, mais d’autres personnes savent le numéro du chèque émis par le payeur général pour virer ton salaire. D’autres encore connaissent les références des chèques et ordres de paiement ainsi que le montant total émis sur ton compte courant. Alors, calme toi car, tu as bien dis qu’on a cité ton nom dans une liste. Ils sont nombreux comme moi à savoir que ton salaire en tant que enseignant a bien été viré dans ton compte et que depuis lors, tu n’as rien reversé au trésor public. Mais ce qui nous rassure et c’est ce que tu ignore, est qu’un ordre de recette en bonne et due forme sera émis à ton encontre par le mef, et le recouvrement se fera par la voie forcée, à savoir par précompte sur tes hontes émoluments. Et là mon cher, tu n’aura pas le choix d’avoir à un certain moment ton nom sur la liste des redevables de l’état.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 19:40, par loktore
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Etonnant qu’un educateur s’exprime de la sorte, pire un deputé de transition d’un an qui parle comme ça. Pauvre burkina. On aura tout vu dans ce pays !!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 20:02, par cric
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Balle à terre mon frère. Allez y molo molo dans vos propos restez sur terre. Ne vous perdez pas dans les nuages après juste quelques mois de mandat

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 20:03, par tuenmavé
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Mon cher Monsieur,
    Deux conseils :
    - Remboursez ce que vous avez indument perçu (car apparemment c’est le cas et il ne sert à rien de s’époumoner). Nous connaissons tous la lenteur de l’administration. Mais certains dans votre cas n’ont pas connu ce type de situations.

    - Une fois les sommes indues remboursées, fermer ce compte et ouvrez-vous un autre compte, ainsi il n’y aura pas d’autres virements indus à votre profit.

    Conseils d’un honnête citoyen qui souhaite croire en votre honnêteté.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 20:44, par Le wamgaroungo
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Honte a ce soit disant député
    Êtes vous vraiment éducateur ? ??

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 20:46, par jak
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Cet écrit n est rien d’autre qu’un torchon,suis très déçu car il n vaut pas mieux que ceux qu’ils a remplacé.Pour répondre au Député,j aimerais qu’il me dit sur quelle base il a cessé service au MESS ?et avec quel document il a pris service au CNT ?
    L’un dans l’autre il savait à quel jeu dangereux il jouait.
    Au regard de ces explications,il était un sans papier au CNT,pour cette raison c’est le salaire du CNT qui doit être réverser.Cher Député durant tout ce temps vous étiez dans l’illégalité non seulement au CNT mais aussi MESS.
    CNT car aucun acte officiel de détachement et au MESS pour abandon de poste,
    Vous devez aussi reverser vos salaires des 3 mois pour abandon de poste.
    Pour un Prof c’est vraiment déplorable

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 21:16, par jeune
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Désolé je ne sais quoi dire

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 02:15, par le Soldat patriote
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Je ne pouvais douter encore un seul instant après les éléments objectifs explicatifs largement donnés par l’homme du peuple qu’il y aurait de nouveau des gens qui y trouveraient quelque chose à redire. Mais à l’analyse de leurs insanités, j’en tire énormément satisfaction. En effet, tous ces mal causeurs ne sont en réalité que de serviles individus inébranlablement accrochés au régime déchu qui tentent vainement de se faire une virginité politiqua voir de véritables opportunistes de troisième catégorie, en somme, de pestiférés apatrides. Sinon, comment comprendre que toute personne ayant un esprit de suite et prenant en compte l’interruption du processus révolutionnaire enclenché depuis le 4 août 1983 puisse analyser toute situation propre à notre pays de nos jours, en faisant abstraction du système despotique de Blaise COMPAORE et de tous ses sbires patentés ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 02:34, par le Soldat patriote
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Je ne pouvais douter encore un seul instant après les éléments objectifs explicatifs largement donnés par l’homme du peuple qu’il y aurait de nouveau des gens qui y trouveraient quelque chose à redire. Mais à l’analyse de leurs insanités, j’en tire énormément satisfaction. En effet, tous ces mal causeurs ne sont en réalité que de serviles individus inébranlablement accrochés au régime déchu qui tentent vainement de se faire une virginité politiqua voir de véritables opportunistes de troisième catégorie, en somme, de pestiférés apatrides. Sinon, comment comprendre que toute personne ayant un esprit de suite et prenant en compte l’interruption du processus révolutionnaire enclenché depuis le 4 août 1983 puisse analyser toute situation propre à notre pays de nos jours, en faisant abstraction du système despotique de Blaise COMPAORE et de tous ses sbires patentés ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 06:31, par adama
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    A propos on attend toujours la demission de HERVE OUATTARA pour cause de salaire trop elevé. Il avait lui meme l’annonce sur OMEG FM courant decembre.
    A y penser il ne va jamais demissionner car ce sont les feuilles ARGENT qui l’interesse.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 07:18, par VirousLakea
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Quel langage ordurier venant d’un "HONORABLE DEPUTE" ! Du n’importe quoi !!! La transition me semble être une éternité !!! Sachez, HONORABLE DEPITE, que ceux qui se plaignent veulent simplement vous signifier que chez eux ou dans leur voisinage y a plus rien à manger ! Savez-vous combien d’entreprises sont en difficulté ! Et combien d’ouvriers et d’agent du privé sont au chômage ! Vous avez le devoir d’ouvrir grand vos oreilles et d’écouter ! Apprenez à saisir toutes les formes d’interpellations de la population que vous êtes sensés représenter !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 08:14, par v7
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    A CESAR ce qui est à CESAR . /

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 08:24, par Le pigeon rêveur
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Il faut que les membres du CNT comprennent qu’ils ont été désignés et non élus ! Par conséquent, on peut les démettre de leur fonction pour mauvais comportement ! Comment peut on comprendre qu’un conseiller du CNT puisse étaler des inepties et des injures de la sorte. Même s’il s’agit d’un droit de réponse, un peu de tenue pour le peuple qui t’a désigner. Est ce que tu croit maitriser les rouages de l’administration financière que les autres ou tu te crois le plus instruit du Faso ? On te dit que tu as perçu 3 mois de salaire de façon injuste et tu racontes des niaiseries !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 10:03, par Maxwax
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Bonjour Conseiller Bruno. Vous n’avez fait que faire votre travail. En effet, vous avez entamé très tôt toutes les démarches administratives nécessaires. Ce n’est pas vous qui allez couper de vous même le premier salaire. Ceux qui s’agitent ne diront pas le contraire. On sait que dans une telle situation, ce sont les trop perçus qui suivront après régularisation de la situation. Monsieur Bruno en est bien conscient. Ceux qui agitent savent bien que chaque agent vit des situations similaires mais pas identiques. Car, si j’étais dans une localité rurale, et que je viens à être affecté à Ouaga, je vais continuer à bénéficier des avantages précédents en attendant la régularisation ; certaines indemnités sont plus élevées en zones rurales qu’à Ouaga. Mais, en entamant les démarches administratives, je sais qu’il y aura des trop perçus à récupérer par la solde après. Mais comment pourrais éviter ces trop perçus tant est que la régularisation n’est pas automatique. Citoyens burkinabè, j’ai confiance à vos capacités de dissémination. N’écrivons pas pour écrire ! ce n’est pas bon ! Courage Honorable Nabaloum !

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 10:42, par bantchandé le Numbado
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    C’est simple. Monsieur Bruno, vous devez des trop perçus du fait de la lenteur administrative. Avec vos émoluments de député, reversez ces trop perçus au trésor et publiez pour nous la quittance de versement sinon vous aurez contracté un prêt sans intérêt si vous attendez que la solde engage les retenues pour double salaire. vous ferez mieux là, preuve de haute probité morale comme vous le clamer dans votre mise au point. Vous n’avez donc pas à vous exciter autant. Le révolutionnaire c’est aussi celui qui est audible et perméable à la critique. Soyez rasssuré de la compréhension que l’on a de votre amertume.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 11:12, par bab
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    M NABALOUM, on s’aperçoit en vous lisant que votre écrit est teinté de colère, mais là n’est pas la question. On voudrait juste savoir si vous aviez touché au moins les trois de salaire oui ou non. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 11:23, par Fernand
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Je comprends la colère de M. Nabaloum. Mais comme l’ont souligné beaucoup d’internautes, vous devez vous démarquer de celui qui vous calomnie sinon, cela risque d’être comme "répondre au coup de pied d’un âne par un coup de pied". Certains ignorent que le salaire une fois versé dans votre compte, le Trésor n’a plus la possibilité de l’aspirer quelle que soit la raison. Il vous le reprendra sous forme d’ordre de recette si vous n’y aviez pas droit. Dans votre cas précis, deux situations s’offrent alors à vous : ou bien vous le dépensez quitte à rembourser à la fin de votre mandat pour "trop perçu sur exercice antérieur" ou bien vous rendez au Trésor restituer ce qu’on vous a versé contre reçu de versement. Si à la fin de votre mandat vous reprenez service et qu’on vous coupe pour trop perçu, à ce moment, vous présentez la fiche de reversement antérieurement fait et on vous rétablit dans vos droits. Celui qui vous accuse ne comprend pas très bien le système du circuit de traitement des dossiers sur salaires qui est long, donc comprenez et pardonnez son ignorance. A l’opposé, il vous était possible d’aller reverser au Trésor (si vous le voulez bien, vous n’êtes pas obligé puisque de toute façon, vous n’y échapperez pas, ils vous vous le reprendre). Un homme sûr de lui parle avec confiance et posément, ne vous affolez plus à l’avenir en proférant de telles insanités qui ternissent votre personnalité. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 12:45, par justicier
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Mr Nabaloum réagir pour démentir est bien,insulté en est une autre !quel membre du CNT aussi patriote qu’il pense l’être a proposé de percevoir son ancien salaire puisqu’il na pas été élu par le peuple ?Il a même valu que les gens se plaigne pour vos salaires trop élevés.Pas même un du CNT n’est digne de prononcer le nom de SANKARA !ceux même qui ont vraiment luté ne perçoivent rien donc vous membre du CNT ne le mérite pas !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 14:09, par Bernard Luther King
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Merci beacoup à l’Intervenant 74. Vous apportez des eclaircissements aux debats et pas des moindres. Je pleure à l’idée que ce sont ces gens qui s’attaquent à Bruno qui sont là et revendiquent JUSTICE, VERITE et AUTRES. C’est très dommage. Le procès facile ! Les accusations faciles ! Les questions biaisées et anti-sctientifiques  ! RElisez l’Intervenant 74. A) Bruno a même entrepris de manière PROACTIVE les demarches IDOINES.B) Les gens ignorent les procedures administratives. Avant d’être un revendicard de JUSTICE et autres, il faut cultiver en soi de haute valeurs telles que l’OBJECTIVITE SCIENTIFIQUE, l’ESPRIT CRITTIQUE, et bien d’autres. Merci à M. Guetin de HORIZON FM de continuer ses emissions sur Conscience Africaine. A ce rythme, je finirai par me REJOUIR de la force que le CDP nous fait. En definitive, voici des citoyens embarqués dans le cercle vicieux de la querelle entre la MARMITE et la BOUILLOIRE. Celle-là accusant celle-ci d’être NOIRATRE. Voilà des opprimés, qui ne reflechissent guére mieux que leurs oppresseurs (Mahatma Gandhi). Bruno est libre de faire usage de son meilleur jugement (au risque d’en abuser) et pas celui d’un autre.
    "La veritable paix ce n’est pas de jouer sur les facteurs d’inflammabilité mais c’est d’investir sur la endurance morale des citoyens" (Moi-même)

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 16:26, par article 37
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    M. NABALOUM, si par lenteur administrative on vous a viré deux salaires, sachez que vous avez le devoir de reverser le trop perçu. l’avez vous fait Oui ou Non ?? le reste c’est des discours inutile.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2015 à 10:03, par M’nif
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    NABALOM n’a jamais eu ça. Il faut le comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2015 à 10:44, par octo31
    En réponse à : Salaires de certains membres du CNT : Bruno Nabaloum répond à ses détracteurs

    Ce sont des jaloux. je suis sûr que l’auteur de cet article touche des indemnités indues en fin de mois. combien sont-ils les confectionneurs burkinabè qui signale des indemnités indues qu’ils perçoivent. Nabaloum a lui au moins eu le patriotisme de faire les démarches qui lui incombaient.
    Nous connaissons Nabaloum pour sa lutte contre le pouvoir déchu et son engagement sankariste de très longue date. Mon cher si tu veux faire de la politique vas-y tu es libre mais de grâce ne porte pas atteinte à la personnalité de cet homme.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés