Civisme et patriotisme : Le SND forme 300 jeunes à Kongoussi

lundi 16 mars 2015 à 21h19min

Du 16 au 20 mars 2015, des jeunes de la région du Centre-Nord en général et de la province du Bam en particulier recevront une formation sur le civisme et le patriotisme. Sous la direction du Service National pour le Développement (SND), ce sont au total 300 jeunes qui bénéficieront de cette formation itinérante initiée depuis 2002. Le top de départ a été donné par le Conseiller spécial du Premier ministre Somlassida Julien Ramdé. C’était ce lundi à la salle de réunion de la Mairie de Kongoussi.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Civisme et patriotisme : Le SND forme 300 jeunes à Kongoussi

Pour ce premier jour de formation, trois banderoles habillaient la bâtisse abritant la salle de réunion de la Mairie de Kongoussi. « SND Pour le renforcement de la mixité sociale », « SND Pour une culture de la citoyenneté responsable », « SND Pour l’implication de la jeunesse à la construction de la Nation », pouvait- on y lire sur ces supports. Il y avait ces banderoles, mais aussi de très nombreux tee shirts portés par les participants à la formation. C’était pratiquement le laissez- passer pour accéder à la salle, une salle qui était pleine à craquer bien avant le début de la cérémonie. Parce que « Pour le cérémonial nous devons chanter l’hymne national », le maître provisoire de cérémonie a invité l’assistance à un exercice. Tout le monde débout, tous entonnent le Ditanyè. Premier essai concluant, avec toutefois cette suggestion du MC, « La main droite sur le cœur, vous chantez fort ! D’accord ? ». Puis arrivent les autorités, avec à leur tête le Conseiller spécial du Premier ministre.

En faire des citoyens modèles

« Peut- on parler de société organisée et stable si les éléments qui la composent et l’animent n’ont aucune référence à la vertu, à la morale et à la discipline ? ». Cette question de Somlassida Julien Ramdé, Conseiller spécial du Premier ministre semble se situer en amont de cette formation initiée depuis seize ans maintenant par le SND. Pour lui, il ne fait aucun doute qu’une jeunesse bien formée est le meilleur rempart pour l’avenir. C’est pourquoi cette seizième formation a fait le plein des thèmes. Il s’agit entre autres de : « L’Etat et ses symboles », « Les institutions du Burkina Faso », « Le service civique », « La Constitution et la Charte de la Transition au Burkina Faso », « Le respect du bien public et le sens du service public », « Droits et devoirs du citoyen », « Le genre », « Les élections », … Des thèmes qui seront abordés avec les jeunes sur les cinq jours par des spécialistes du SND et du Ministère en charge de la Promotion des droits civiques. Pour le Colonel Hamado Dabré, Directeur général du SND, l’une des particularités de la formation de cette année porte sur la question électorale. « Nous allons mettre l’accent sur le code électoral, notamment la corruption électorale. Parce que le code électoral qui est en lecture actuellement est muet sur la corruption électorale. Donc nous allons intégrer la corruption électorale dans les modules de cette année », a- t- il précisé. Autre particularité dans le contexte burkinabè post insurrectionnel à en croire le colonel Dabré, le rôle des organisations de la société civile, ces organisations astreintes au devoir de neutralité mais qui prennent très souvent des libertés politiques. Et ce souhait du Conseiller spécial représentant le Premier ministre, s’adressant aux jeunes, « Qu’au sortir de cette session, vous intégriez ces notions dans votre vie quotidienne afin d’être des hommes et des femmes vraiment intègres, patriotes, des citoyens modèles. »
En rappel, c’est en 2002 que cette formation annuelle sur le civisme a commencé sous l’égide du Service National pour le Développement à l’intention des appelés du SND. Deux ans après, la formation a été élargie à toute la jeunesse du Burkina Faso sans distinction. Cette formation de Kongoussi réunit 300 participants, mais le Directeur général du SND voit plus grand : « Ils ne sont pas nombreux. Mais imaginez le relais dans leurs familles, dans les classes, dans leur environnement ! »

Samuel Somda
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 mars 2015 à 09:50, par Wiligrinooma
    En réponse à : Civisme et patriotisme : Le SND forme 300 jeunes à Kongoussi

    « Le respect du bien public et le sens du service public », « Droits et devoirs du citoyen », « ........................................ nous allons intégrer la corruption électorale dans les modules de cette année ». Très bien dit M. le Colonel Directeur Général bien que vous avez oublié le mot toilettage que vous aimez tant. Aussi, rappelez le peuple des vols de pneus, de carburant, de l’usage abusif des véhicules du SND, des missions à n’en pas finir, etc. qui peuvent marquer ce même peuple et, « imaginez le relais dans leurs familles, dans les classes, dans leur environnement ! » comme vous même le dites. Cf dossiers ASCE et journal le REPORTER N°154 du 15 au 30/11/2014.
    Mon colonel, la charité bien ordonnée commence par soi-même.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 10:00, par Wiligrinooma
    En réponse à : Civisme et patriotisme : Le SND forme 300 jeunes à Kongoussi

    « Le respect du bien public et le sens du service public », « Droits et devoirs du citoyen », « ........................................ nous allons intégrer la corruption électorale dans les modules de cette année ». Très bien dit M. le Colonel Directeur Général bien que vous ayez oublié le mot toilettage que vous aimez tant. Aussi, rappelez le peuple des vols de pneus, de carburant, de l’usage abusif des véhicules du SND, des missions à n’en pas finir, etc. qui peuvent marquer ce même peuple et, « imaginez le relais dans leurs familles, dans les classes, dans leur environnement ! » comme vous même le dites. Cf dossiers ASCE et journal le REPORTER N°154 du 15 au 30/11/2014.
    Mon colonel, la charité bien ordonnée commence par soi-même.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 12:38, par le penseur libre
    En réponse à : Civisme et patriotisme : Le SND forme 300 jeunes à Kongoussi

    je me demande si le SND signifie bien service national pour le développement ? N’est-il pas devenu aujourd’hui Service National de Détournement ? Sève Nourricière de la Déperdition en milieu scolaire ? Ces interrogations sont motivées par un certain nombre de préoccupation : où va l’économie faite sur le salaire des fonctionnaires mis sous les drapeaux ? Concernant la déperdition, il faut remarquer qu’aujourd’hui malgré tous les efforts en faveur de l’éducation, le taux de déperdition (d’abandon) demeure élevé surtout en milieu rural. Cette situation trouverait en partie sa réponse dans le mal causé par le SND. L’école étant généralement la première unité administrative à s’implanter dans une localité, représente l’image de l’administration dans son ensemble. Il se trouve que malheureusement les enseignants, censés être des modèles, sont la plupart mal vus, contraints de contracter des prêts auprès du boutiquier du village, faute de quoi survivre. ils sont par ailleurs obligés de se rabattre sur la cantine scolaire et d’en vendre parfois une partie pour pouvoir faire face à certains de leurs besoins vitaux. Résultat, les élèves n’ont plus de repéré ni motivation et préfèrent abandonner. Quant aux enseignants, ils sont traités de corrompus, de moins que rien. Combien d’entre eux ont honte de s’affirmer enseignant ? Est-ce de leur faute si l’Etat décide de les mettre dans de telles conditions ? 40 000/ mois pour faire face non seulement à ses propres charges illimitées mais également aux sollicitudes des parents. Pire, il est certains passent toute l’année scolaire sans avoir les pauvres 40 000 faute de mandat. En somme, le SND contribue plus au sous développement plutôt qu’au développement tant espéré. Il est temps de se pencher sincèrement sur la question et sans hypocrisie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés