Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

lundi 16 mars 2015 à 00h42min

Le président de l’Union pour la renaissance / Parti sankariste (UNIR/PS) est allé à la rencontre des militants de son parti à Yako en faisant une escale à Arbolé. A l’occasion, il a appelé les populations de son fief et au-delà, à aller se faire enrôler. Il s’est également prononcé sur des questions d’actualité dont la mise en disponibilité du général Djibrill Bassolé vis-à-vis de l’armée.

Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

« C’est nul et non avenu, de mon point de vue », dira le président de l’UNIR/PS, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, relativement à cette mise en disponibilité sollicitée pour – en réalité - candidater à l’élection présidentielle d’octobre prochain. En clair, Djibrill Bassolé ne peut valablement se fonder sur cette mise en disponibilité pour prétendre à briguer la magistrature suprême. Et l’explication en est, selon Me Sankara, « qu’une mise en disponibilité de deux ans, c’est le temps nécessaire pour déposer un dossier de candidature qui sera frappée de nullité ». Pour lui, le général « aurait dû purement et simplement par sagesse, rendre sa démission ». Et de conclure, « S’il n’a pas eu le courage de le faire, il ne peut pas défendre le Burkina Faso ». Autant dire que la bataille de positionnement par rapport aux échéances électorales à venir monte d’un cran.
Des échéances pour lesquelles l’UNIR/PS a entrepris de galvaniser ses militants en veillant à ce qu’ils soient ‘’utiles’’. Une utilité tenant surtout à la détention de carte d’électeur. D’où le « meeting d’information » du jour, à 48 heures du démarrage de l’enrôlement biométrique au Passoré. Occasion pour la direction du ‘’parti de l’œuf’’ « d’expliquer » aux militants de leur parti, « que l’enrôlement biométrique est un impératif, si on veut gagner la bataille électorale qui s’annonce ».

Ne plus laisser de place à la corruption électorale

Ce meeting a été voulu pour, également, « rappeler qu’après l’insurrection populaire, il va falloir que l’UNIR/PS s’engage dans une dynamique d’insurrection électorale, c’est-à-dire mobiliser tout le peuple burkinabè en vue d’une véritable alternative sankariste ». C’est du moins, ce qu’a laissé entendre Me Sankara pour qui, cette insurrection électorale est « la seule condition de créer les conditions d’un réel changement ».
Signalons qu’avant d’arriver à Yako, ce sont ces mêmes messages d’invite à l’enrôlement biométrique et à se préparer à réaliser l’alternative sankariste, qui ont été servis au militants du partis à Arbolé au cours d’une sorte d’assemblée générale. Des messages qui, professe Me Sankara, s’adressent aux populations des « 114 000 villages du Burkina Faso » invitées à ne plus laisser « de place à l’imposture, au clientélisme, à la corruption électorale ».

Une démarche solitaire et égoïste

Le meeting à Yako, Me Sankara en a également vu l’occasion d’apprécier la visite rendue par l’UPC (Union pour le changement et le progrès) le 13 mars dernier au président du Faso. A propos, dira le président de l’UNIR/PS, « La démarche solitaire de l’UPC d’aller demander une audience au Chef de l’Etat Michel Kafando, c’est son droit. Mais du même coup, est contraire à ces règles qui gouvernent toute entreprise commune comme on avait commencé à le faire ». Et d’insister, « C’est une démarche solitaire et égoïste qui va à l’encontre de l’unité recherchée par la classe politique pour soutenir la Transition dans ses missions ».
Ernest Yonli démis de ses fonctions de président du Conseil économique et social (CES) n’est, selon Me Sankara, que justice rendue au peuple burkinabè.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 16 mars 2015 à 00:14, par Zapata de Ouaga En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Maitre Sankara, cous êtes hors jeu sur toute la ligne. Vous êtes un homme de droit et ne remettez pas en cause votre niveau avec de telles affirmations qui s’appuient sur des valeurs subjectives. La disponibilité lui donne bel et bien le droit. C’est valable pour les militaires, c’est aussi valable pour les magistrats. Si c’est valable pour les magistrats c’est que c’est aussi valable pour les militaires. Revenant à à la disponibilité elle même, sachez que l’individu a dit noir sur blanc qu’il ne reviendra plus dans l’armée parce qu’il veut laisser la place aux plus jeunes. Votre déclaration est de ce fait, sans objet. Et pour terminer, sachez que les burkinabè sont égaux et l’exclusion malheureusement que vous visez dénote une absence de sagesse de votre part. Sachez que ceux que vous voulez opprimer aujourd’hui sont capables de se comporter comme vous. Et dans ce cas, c’est le burkina qui sortira perdant. Peut être que ça sera vous même. C’est à la justice de dire selon les texte, qui est éligible ou pas. Et enfin, sachez que ce ne sont pas les déclarations de cette nature qui construiront le burkina. Nous somme à une période décisive de notre histoire et ce qui importe plus, ce n’est pas la rat ou le crocodile au pouvoir mais celui qui par ses actes et son programme apportera des solutions aux problèmes des burkinabè en vertu des valeurs de paix, de tolérance et de justice de notre pays. Pour vous signifier seulement que les étudiants actuellement sont en grevés, les médecins, fonctionnaires et autres demandent de meilleurs conditions de vie les besoins sont présents et il faut les résoudrez. Nous avons besoins d’hommes capables et non les woba woba. Laissez le peuple faire son choix et ne nous imposez pas la médiocratie. Si vous, êtes capables, vous passerez haut les mains.La politique de la courte échelle est finie. Tout le monde sur le terrain et on verra qui est capable.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 02:05, par mike En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    je suis formel bassolet ne verra sa candidature validee car ce sont des candidats sangsues.le sang des martyrs .n.a pas ete verses pour servir la cause malefique de bassolet.pourquoi bassolet n.a t.il pas demissionne des le conseil des ministres.je confirme bassolet est interdit de candidature.wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 03:22, par mytibkèta En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    C’est à la justice de dire le droit. C’est au pays de respecter ses engagements régionaux et internationaux , c’est aux burkinabe de se faire respecter.Tout autre commentaire surtout partisan est de nul effet.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 03:35, par iyorogang En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Vous faites pitié maitre. Je m en doutais mais confirmez que vous etes une personne aigrie. Dommage, prenez exemple sur zephirin diabre sinon vous serez vomi par tout le monde. Ce raisonnement immature n est qui prone l exclusion n est pas digne de vous surtout que vous savez comme moi le role qu il a joué lors de l insurection. A force de s attaquer a bassole, vous contribuer sans le savoir a accroitre la sympathie des populations pour lui. Arretez svp. Ca ne fait pas honneur au burkina, pays des hommes integres

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 03:53 En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Me Bénéwendé Stanislas Sankara, precise bien que c’est son point de vue. On n’a aucun probleme avec cela. En aucun cas c’est nest la loi ce qu’il affirme ; donc Bassolet est OK pour briguer un mandat presidentielle en Octobre. Si on devait s’appuyer sur le point de vu de nos politiciens pour eliminer des candidats cela ferait longtemps que le pays est a feu et a sang.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 04:44, par Le Sage En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Maitre, un peu de hauteur et de dignité.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 04:54, par BEOGO En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    N 1 tu n’as pas encore compris le fond d’une disponibilite’ et une demission au regard de la duree du mandat presidentiel.En realite’ Maitre Sankara a raison mais il faut lire et comprendre les mots cles dont il fait allusion.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 06:09, par walay En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Ce moi je ne comprend pas c’est pourquoi prendre une disponibilite de deux ans pour briguer Un mandat de cinq ans. La disponibilite veut bien dire qu’il veut revenir si non il rend purement et simplement sa demission et tout Le monde reste tranquile . Si non apres lex deux ans on fait quoi. Walay

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 06:51, par Vincent En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    On ne veut pas de Djibril Bassole, Car il est egal a Blaise, francois, Gilbert djingure & Ouedraogo and meme l’internaute 1 Zapata de ouaga. on vous connais tres bien par vos ecrits. Corrupteurs egoiste, Plus rien ne sera comme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 07:05, par YIRMOAGA En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Mise en disponibilité c’est juste un jeu de dupe, cher internaute ZAPATA. Pourquoi ne pas se consacrer à la vie politique entièrement, au lieu d’observer une mi-temps ? Et après l’échec aux élections ? Vous connaissez la réaction d’un chef de guerre en cas d’échec ? En bon. Soit il se suicide, soit c’est le carnage à grande échelle. Donc le mieux, c’est qu’il prenne ses distances en démissionnant de l’armée, et ne pas avoir un lien avec l’institution militaire.Donc je partage les points de vu de Me SANKARA.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 07:11, par DOUESSAA En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    plus de militaire au perchoir. Djibril sait qu’il ne sera pas élu ici au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 07:52, par damys12 En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Et l’explication en est, selon Me Sankara, « qu’une mise en disponibilité de deux ans, c’est le temps nécessaire pour déposer un dossier de candidature qui sera frappée de nullité ». Pour lui, le général « "" aurait dû purement et simplement par sagesse, rendre sa démission"""" ». Et de conclure, « """ S’il n’a pas eu le courage de le faire, il ne peut pas défendre le Burkina Faso""" ». Autant dire que la bataille de positionnement par rapport aux échéances électorales à venir monte d’un cran.

    m zapata si vous êtes a la recherche de la vérité je pense que maitre benéwemdé a dit juste ..pourquoi ne pas démissionné et se consacrer a sa carrière politique ??DE GRÂCE soyons véridique et prévoyance.....

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 08:05, par pousbila En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    L’analyse de la situation politique de yako reste incertaine, la province est en ébullition et comme en pareil cas, temps que l’eau ne refroidie pas, tout pronostique serait hasardeux,avec la rentrée en jeu du mpp,l’unirps risque de perdre des plumes dans la mesure où ceux qui ont créés le mpp ,bien que étant du cdp en 2012 avaient appelés a voter l’unirps qui a obtenu un député,cette annee ça sera le retour a l’envoyeur.En plus la gestion calamiteuse et personnelle des avantages liés au poste de député par le sieur sanfo a suscitée de nombreuses controverses au sein des cadres du parti entraînant le départ des grands mobilisateurs et de certains conseillers municipaux dont le plus illustre est cet enseignant retraité hautement énigmatique réputé épicurien qui a rejoint le mpp avec armes et bagages bref au vu de tout cela ,on peut donc conclure que le cdp garde ses chances intactes a condition de mettre en place un très bon attelage accepté de la base ,il pourrait même étonné en renflant tous les trois sièges au regard de la dispersion des voix entre mpp et unirps ? que le meilleur gagne

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 08:17, par koukri En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    BONJOUR

    Mr future deputé, ta victoire en politique restera toujours le poste de député, Notre peuple n’a pas besoin d’aigri pour le gouverner , Nous avons besoin d’un sage.

    Juste ma contribution citoyenne aux différentes réaction de Mr SANKARA,

    Sache que notre PRESIDENT SANKARA, moins âgé que toi était plus SAGE STP adopte le comportement de l’idiologie de l’homme que tu prône

    cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 08:22, par Mosser En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Le débat sur la disponibilité de Djibril Bassole défraye déjà la chronique et aucun de ses soi disants défenseur de la démocratie et des intérêts du peuple n’est capable de reconnaitre en cet homme ,une valeur sûre de l’alternance et de changement pour notre pays. Il faut que tous sachent que notre combat était le départ de tout l’ombrage de BC qui cachait et couvrait des hommes dont leur amour pour notre peuple n’a pas connu d’usure. Dire à Me Sankara que la boulimie du pouvoir ne doit museler le droit et ni la peur ne saurait voiler la vérité et la réalité. Le peuple aime ce Monsieur modeste et travailleur, fils digne et intègre de ce pays. L’engouement que sa candidature suscite en dit beaucoup comparativement à vous Me Sankara dont le parti existe depuis des dizaines d’années. Comme BC est parti ,ses opposants qui ont été incapables de changer les choses à temps doivent partir aussi. Laisser au peuple si l’aimiez vraiment de faire son choix et qu’il l’assume car ce n’est à vous de nous imposer ses gouvernants. De grâce évitons le pire.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 08:33, par saho En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Ridicule ce Me SANKARA ! Il ne donne aucun argument technique ! donc de la surenchère politique !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 08:46, par Togsé En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    A l’internaute Zapata de Ouaga ; il y a des moments où il faut savoir la boucler. Où étiez-vous avec votre belle gueule quand votre CDP et la famille Compaoré excluait des burkinabé ? Et puis entre nous il faut un minimum de culture en droit avant de patauger dans un débat dont le niveau vous dépasse un peu.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 09:17, par Ismael En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Ceux qui s’acharnent contre Me SANKARA sur son point de vue sur la disponibilité de ce .. général en bois, doivent apprendre d’abord à lire, comprendre avant de débiter des ...! Voilà un Mr qui n’a jamais eu le cran de démissionner lors de ce fameux conseil de ministre qui a validé le projet de loi portant modification de l’art 37, de se soulever pour dire non, et aujourd’hui encore, il manque de culot pour démissionner si ce n’est une mise à disponibilité de 2 ans pour se présenter aux présidentielles !!!! 2 ans pour briguer un mandat de 5 ans, c’est un incongrue et l’on n’a pas besoin d’être homme de droit pour voir qu’il n’en a pas assez dans la culotte pour diriger ce pays. Mais, ce sont des lacunes de ce genre que notre constitution doit définitivement être débarrassées.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 09:28, par Militaire En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Politiciens, faites attention. Je suis militaire et je constate que vos intentions sont de me priver de mes droits les plus elemzntaires. Nois n acceptetons JAMAIS ca. Et sachez que ce n est pas le desormais civil bassole que attaquez mais toute l armee. On ne nait pas militaire, mais on le deviens. Aussi, on n est pas militaire pour toute la vie. Chacun de nous sait que sauf la mort, il quitera l armee pour devenir civil. C est ce droit qu il faut respecter. Sinon, nous allons lever la voix et ca ne sera pas bon pour ce pays. Ne mettez pas le pays en retard s il vous plait. Vous tout peux se passer jusqu a present. La transition est l effet d un consensus. Tout peux se passer et vous aurez tord

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 09:30, par le sage En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    le juge constitutionnel est là donc évitez de faire des supputations pour rien.il appartient au juge de le déclaré éligible ou non. Tant pie pour lui s’il s’est précipité.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 09:31 En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Pourquoi Sankara peut-il organiser un meeting à Yako en solitaire et Zéphirin ne peut pas demander une audience en tant que Chef de son parti. Maître Sankara sent-il déjà sa fin prochaine ? UNIR/PS, ramène ton type à la raison.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 09:34, par Fax En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Zapata de Ouagadougou, juste dire que même dans le cas de mise en disponibilité de 2 ans, il ne faut pas oublier que la durée d’un mandat est de 5 ans. Prendre une disponibilité de 2 ans reviendrai à dire qu’il pourrait demander d’autres disponibilités pour finir son mandat au cas ou il serait élu. Alors pour éviter cela, il aurait ou tout simplement prendre sa retraite. C’est plus clair, et il n’y a pas d’ambiguïté s’il prenait sa retraite anticipée. Vous me direz peut être qu’un général est toujours en service, c’est la même chose que s’il prend sa disponibilité et qu’il laisse son poste à des jeunes. Evitons de jouer avec les mots pour ensuite souligner des incompréhensions dans l’interprétation. Mise en disponibilité veut dire qu’une personne peut revenir après sa mise en disponibilité et si cette personne ne veut plus revenir il démissionne ou il prend une retraite anticipée. Je n’aborde pas la recevabilité ou non de la candidature du général. Pour un général, éviter les ambiguïtés ou mauvaises interprétations, c’était le minimum à faire. N’oublions pas qu’avant lui l’ex président aussi dans des réponses toujours peu clairs et chacun y allait avec ses interprétations et compréhensions.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 09:39 En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Depuis longtemps je savais, de par la plume de sieur zapata ; que ce dernier est un milo. Après des semblants d’attaques au défunt régime, il se rallie mécaniquement à la corporation. Mais la politique n’est pas une affaire de corporation mais une philosophie sociale.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 09:42, par jimmy En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Voici donc le monsieur qui avait appelé la population à la désobéissance civile contre un régime en exercice , contre un gouvernement légitime !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 09:43, par exodus En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Là ou tu croi que tu es caché là, nous on dort là bas Mr Djibrill ! On ne peux pas poursuivre 2 lièvre a la fois. 1ère option, tu poursuit un que tu ratrape et perd l’autre, 2ème option, tu cours en zig-zag pour poursuivre les 2 et tu les perd tous, ou 3ème option peu probable, tu chasse un que tu ne ratrape jamais,tu revien sur tes pas pour suivre les traces de l’autre que tu ne retrouvera jamais aussi.
    À bon entendeur...!

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 09:44, par DAOUB En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Tout ceux qui se jette à boulet sur maitre SANKARA ignore ce que sait que la disponibilité, le détachement, et la démission. Et c’est là tout le problème de certaines personnes.

    Comment vouliez vous que quelqu’un prenne une disponibilité, qui à priori dure DEUX (2) ANS pour un mandat Présidentielle qui est censé duré CINQ (5) ANS.
    Si M.Djibril BASSOLE est élu (c’est une hypothèse), et à l’issue des deux (2) ans il ne renouvelle pas sa disponibilité, qu’allez vous faire ?
    REPONDEZ moi SVP.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 09:47 En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Un petit rappel:Mr Benewende a pratiquement disparu de l,hemicycle lors des dernieres legislatives au lieu d,en tirer les consequence pire il est reelu presi de son truc UNIR/MS.Voila un Mr qui ne peut arriver au pouvoir Par les elections puisqu,il n,a jamais cru lui meme en la vertu des urnes,il ne lui reste que l,insurrection comme moyen pour conquerir le pouvoir d,etat.Peut etre ce qu,explique aussi son hostilite a certaines candidatures.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 10:13, par SANOU Roland En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    j’ai du mal à comprendre pourquoi beaucoup s’en prennent à maitre sankara !parce qu’il nous prévient qu’une disponibilité n’est renouvelable qu’une fois dans l’armée et à l’issue du renouvellement il lui faudra démissionner s’il souhaite continuer dans la politique !ce n’est qu’une régularisation disait le général lui même.là encore y-a problème !sinon comment comprendre qu’en disponibilité pour raison politique, on puisse toujours être promu dans les galons au malheur des officiers qui sont dans les rangs ?pourquoi avoir attendu les morts du 30 et 31 et la situation économique difficile que nous vivons pour trouver autant de valeur au général ?Je pense qu’il fallait l’interpeller avant octobre 2014 pour qu’il conseil Blaise de laisser le projet de révision de la constitution !si tous sont unanimes que le général Marc garango etait un grand homme,c’est au regard du courage qu’il a eu à s’assumer,par ses décisions,son honnêteté et autre !aurons- nous des generaux comme garango ?? j’en doute

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 10:34, par Relwindé En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    la patrie ou la mort nous vaincrons. Nous sommes de coeur avec l’unir/ps le seul parti qui ne conné pas la compromission en politique.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 10:39, par le nabiga En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Maitre tu es sûr qu’un général peu démissionner de l’armée ? Va au feu n’essais pas d’écarter les autres car seul la bataille perd son sens ! Du courage !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 11:01, par LE BOSS En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Le peuple BURKINABE NE VEUT PLUS DE MILITAIRE A LA TETE DE L’ETAT ; JE DEMANDE A LA CENI DE BIEN NOTER CE CRITERE BIEN IMPORTANT ;

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 11:04, par blablabla En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    A lire certains j’ai l’impression que Djibril bassole n’a jamais été de la mauvaise gestion qu’à connue notre pays et qui nous a conduit à ce que nous savons tous.subitement ces derniers croient à la providence de Djibril qui miraculeusement à des compétences qu’il va deployer pour enrayer d’un coup de bâton magique les maux du Burkina qu’il n’avait pas vu depuis 27 ans où lui-même était à toutes les instances importantes de décision de notre pays.toutes les compétences qui lui valent aujourd’hui sa probable candidature étaient elles absentes au moment où le peuple avait eu besoin de lui ? C’est vraiment dommage de croire qu’il sera un homme d’État différent de Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 12:13, par napoaka En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Internaute N° 19 : Vous dites que vous êtes militaire et que nous devons respecter vos droits sinon vous allez "lever le ton et ce ne sera pas bon pour le pays". Tu illustres parfaitement ce pour quoi nous ne voulons plus de militaire à la tête de notre nouveau Burkina. Menaces, intimidations...c’est ce que vous savez faire et c’est ce que nous rejetons avec toute la force patriotique que nous avons. Une armée républicaine recherche l’intéret supérieur de la nation et pas des intérets individuels qu’elle défendrait à coup de menaces. Levez donc le ton cher Mr le militaire, les burkimbi seront là pour vous faire face et nous verrons bien ce que vous ferez. La patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 12:14, par Wait and see En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Avec Djibril BASSOLET , c’est du pareil au même que Blaise COMPAORE(qui s’était aussi présenté comme l’homme providentiel après son coup de force sanglant du 15 Octobre 1987) et que le peuple a fini par chasser hors du Burkina Faso.
    De militaire ou tout ce qui y ressemble , nous en voulons plus !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 13:13, par razo En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Arrêtons de critiquer Maitre à tort.
    C’est vous devons apprendre la loi et chercher hauteur et dignité.Pour cela il faut de la connaissance et de l’analyse.Merci

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 14:22, par Le Citoyen En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Maitre Sankara , veut t’il nous faire comprendre par ses déclaration que le Président du Faso Son Excellence Thomas Sankara a été un mauvais Président parce qu’il était militaire ?. Si telle est sa logique son partie politique (UNIR-PS) perd en même sa raison d’être, car il utilise l"heritage de Thomas Sankara qu’il est loin d’incarner pour se trouver une place au soleil et rassembler à tout vent. "Plus rien ne sera comme avant" disons nous. La prochaine revolution sera contre tous les opportunistes et profiteurs et usurpateurs d’identité.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 14:56, par intellectuel En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Ah ! jusqu’a là le pays a bocou d’ignorants.j’imagine le travail qui nous reste à faire. Ça va aller ! croyez-moi

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 15:35, par DOLLY Mathias En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Que celui qui n’est pas d’accord avec une décision de l’administration attaque ladite décision devant le tribunal administratif ou le conseil d’Etat.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 16:46 En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Maitre Sankara, qu’as tu contre ceux de l’armée ?
    Tu oublies que Thomas SANKARA était aussi des l’armée.
    Paradoxe ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 16:49, par le democrate En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    C’est du n’importe quoi ! Ce type tellement malhonnête nous prend pour des moins que rien. Comment comprendre que Bassole qui dit ne plus vouloir revenir dans l’armé ne démissionne pas tout simplement ; c’est pour ensuite nous dire après échec à la présidentielle que l’armé le réclame pour ses compétences. Foutaise oui ; et sa femme Rosalie qui était député CDP avant l’insurrection ? a t-elle démissionné du CDP pour rejoindre la NAFA de son mari ? Lui même qui faisait déjà de la politique vient de se rendre compte que c’est maintenant qu’il a prit une disponibilité qu’il peut faire de la politique . Bon Dieu quand la mauvaise foi de certains hauts dignitaires nous amène à réfléchir. Quand il sera président il nous dira que le Burkina a besoin d’homme fort comme son mentor qui médite actuellement à Abidjan.Nous ne voulons plus de militaires comme président de la république ; c’est pourquoi il ne passera pas.

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 16:52, par toutatis En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Bonsoir à tous. juste une contribution pour soutenir les propos de mr Sankara. C’est vrai que politique rime avec jeu de dupe , mais il est des situations ou la décence et la probité morale nous dictent de faire barrage aux forfaitures les plus abjectes. Voila donc un Mr "très ,très respectable", Général de Gendarmerie d’active de surcroît qui insulte proprement l’intelligence et la mémoire de tout un peuple ! Tout puissant ministre des affaire étrangères et de "la propagande" du non moins illustre Blaise Compaoré, qui est resté muet comme une carpe pendant qu’était orchestré le viol sans vergogne de notre chère Constitution !!! Qui brusquement se découvre des sentiments de patriotisme sans mesure au point de vouloir briguer la fonction suprême de la république !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 17:29, par FasoLibre En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Je prie les juristes de nous éclairer au sujet de cette disponibilité :
    - la disponibilité suffit-elle ?
    - Le délai est-il respecté ?

    J’ai rechercher plus de lumière dans la constitution et le code électoral mais je n’ai rien vu de précis.

    Chers juristes, SOS

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 18:19, par ma yé wende En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Lorsqu’on met les gens en garde, ils s’emportent. C’est quel comportement ça ? SCHEiiiiße !
    1-disponibilité 2 ans - un seul manda présidentiel dure 5 ans : même un imbécile comprend ça.
    2-il paraît que dans l’armée, un général ne peut pas démissionner. Donc vous voyez tout le jeu qu’il est en train de formater-tout comme son patron Blaise. Il croit tromper les gens.
    3-Qu’est-ce qui empêche Bossolet, si il est sincère, de rendre sa démission ?

    La dernière remarque : Sachons que la charte est claire : tous ceux qui ont supporté le projet de révision ne doivent pas être candidat. Il faut qu’on soit rigoureux sur ça. Pardon !

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 19:22, par SOME En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    le pays va a tort et a travers et toi tu viens parler de droit dans un pays qui n’a jamais connu de droit et pire tu es un homme de droit qui t’occupe d’un probleme qui n’a jamais trouver le moindre debut de solution et qui n’est pas sur de trouver solution. Le peuple est tout acquis a "tes" idees (comprenons les idees de thomas sankara), mais au lieu de mobiliser on vient parler de niaiseries Comment voulez vous quqe l’on vote pour vous ? Tu te plains de l’egoisme de L’UPC, mais tu saius qui est ce Tu t’attendais a quoi ? comme si on ne comprenaitpas la nature de l’adversaire en face de nous depuis longtemps
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 16 mars 2015 à 21:53, par le patriote En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Le n° 30 dit qu’un général ne peut pas démissionner de « « l’armée » ». si cela est vrai c’est que le peuple burkinabé joue toujours au mouton et à l’inconscient. sinon comment voulez-vous élire encore un militaire qui ne peut plus se défaire de ses tenues et de ses réactions militaires. Le peuple burkinabé a besoin des hommes courageux pas des généraux aux rabais et à la carure de mr bassolé qui a aidé le regime de blaise à traverser des tumultes sans avoir le moindre sens de démissionner ou de dire ses verités aux profit du peuples. Ce qui est sur le bois qui a trop duré dans l’eau ne deviendra jamais caiman. Il a la même politique que l’ex president blaise compaoré. ceux qui sont entrain de l’acclamer sont les mêmes deroutés du CDP qui sont affamés et assoiffés de nos jours. les jeunes crient pour defendre la position de leur papa qui n’arivent même plus à leur donner 10000F. Evitez de dire que c’est l’homme de la situation. vous vous êtes nourris de ses memes mots pour flatter blaise compaoré durant 27 ans et finalement qui a gagné ? le peuple ou blaise ? ce qui est sur le burkina a reculé de plusieurs années pour son developpement.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 02:05, par NANKOLENDUSE Pierre Claver à Ziniaré En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Je pense à mon humble avis que nous devons permettre aussi à ceux qui ont eu à porter la tenue militaire d’accéder à tout poste de leur compétence,d’autant que c’est eux qui vont garantir sa stabilité .
    Si nous avançons ainsi Me,quelle garantie avez vous quand à la reconnaissance des résultats des urnes par les perdants ?Vous voulez des militaires qui ne vous gardent pour que vous mangez.C’est ça ?
    Et les avocats qui ont des partis pris ?Évoluons seulement Me,si non on risque voir des bureaux de vote saccagés par les partis perdants à la proclamation dans certaines localités,par ce que les hommes en armes ne se sentirons pas concerné à cause des propos comme les votre.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 09:49, par lyno En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Bien bonjour, j’ai lu avec un grand intérêt la réaction des citoyens suite aux avis qu’a émis Me Benewende SANKARA. Deux camps s’opposent et une infine partie cherche à mieux comprendre.
    Pour ma part, j’appelle à l’élévation du débat, à une analyse citoyenne et responsable des propos ténus. Nous devons apprendre à contextualiser les situations et analyser en tenant compte du passé.
    La position que l’éminent homme politique et juriste a ténue est éminemment politique et tient fort de son expérience politique avant d’être juridique. la question qui est posée a tout son sens, Pourquoi prendre une disponibilité, au lieu de démissionner de l’armée ? si ce n’était pas important comme certains veulent nous le faire savoir, pourquoi un militaire ne peut pas et ne doit pas être candidat et en conséquence être Président ? Pour les défenseurs de la disponibilité vous devriez combattre d’abord cette disposition, à défaut il y’a lieu, humblement d’accepter qu’il est incorrect d’accepter la candidature de quelqu’un qui, temporairement se retire de l’armée pour essayer de voir s’il peut avoir une autre qualité avant de...............
    Le Burkina FASO est fatigué des politiciens calculateurs, manipulateurs. C’est cette position qu’a traduit Me Benewendé en un langage simple. qu’adviendrait il si par extraordinaire, Mr Bassolé venait a être élu président, à l’issue de la disponibilité deux ans ? n’est ce pas une sorte de duperie ?
    Il faut éviter au BURKINA FASO des débats inutiles, ce qu’a dit Me BENEWENDE est suffisamment claire, Gle BASSOLE peut démissionner et personne ne s’en plaindra, s’il ne démissionne pas, c’est qu’il a un agenda caché, disons le très haut. il ne s’agit pas ici d’un débat juridique mais politique.
    Pour celui -la qui faisait allusion à thomas SANKARA, je peux dire que c’est un manque d’information et de compréhension des situations qui a poussé l’auteur de la réflexion à raisonner Pareil, Sous l’ère THOMAS SANKARA, il ne s’agissait pas d’une démocratie, mais d’une révolution, SANKARA n’est pas devenu président par les élections. Donc mon cher ta comparaison est sans objet. Je répète le Burkina d’aujourd’hui, a besoin de personnes courageuses et qui s’assument et non des manipulateurs, des calculateurs et des hypocrites Citoyens Burkinabé, réveils toi et achèves ta révolution.
    Nous, les jeunes conscients du Burkina Faso sommes fier de toi et t’encourageons. Continue le combat sans passion et sans crainte. le pouvoir n’est pas une finalité, mais le bien etre du peuple nous tient plus. Merci camarade

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 13:47, par youssouf Diani En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Internaute N01 vous n’avez rien pigé aux propos de Me Sankara qui est un homme digne et intégre et qyi est resté constant depuis le début de sa carrière politique.Ce pas comme les Diabre, les Rock ou Bassolet qui sont allés souper avec Blaise et qui aujourd’hui veulent nous croire au père Noël.Le cas de Bassolet est pire car il a toujours été complice de tous les coups mafieux de Blaise (suivez mon regard).1er Ministre de la sécurité, Bassolet n’a t-il pas réprimé les Robert Menard et tous ceux qui manifestaient pour que justice soit rendue à Norbert Zongo ? Non, ce monsieur ou général ne mérite pas la magistrature suprême.En plus nous sommes fatigués des miltaires.Nous ne voulons plus de démocratie sous coupe réglée de la baïonnette et du kalach.Bassolet et Blaise sont l’endroit et l’envers de la même médaille. Nous voulons d’un vrai changement après 49 ans de dictature militaire. Basta ! Internaute N19 si vous êtes vraiment militaire vous faites honte à l’uniforme militaire.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mars 2015 à 14:06, par FORGERON En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Bonjour,

    Je ne suis pas un homme de droit et je ne connais pas trop le droit mais je voudrais quand même intervenir.
    Je pense que le Général pouvait démissionner ou demander une retraite anticiper avant de vouloir prétendre au pouvoir. Car la mise en disponibilité de deux ans n’est pas suffisante.
    La mise en disponibilité ne veut pas dire qu’il n’est plus militaire car il reste toujours dans la liste active des militaires. Et je pense qu’il y a un délais minimal aussi pour valider cette non appartenance à l’armée et la date limite de dépôt des candidatures à la présidentielle 2015.
    Est-ce que le Général pourra respecter ce délais ? Plus rien ne sera comme avant, cette phrase vient d’un Colonel !!!!!!!! Donc hé !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.

    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 11:18, par vérité En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    On verra tout dans ce pays ! Pourquoi,toutes ses hyènes n’ont pas pu quelque chose à Blaise lorsqu’il voulait modifier l’article 37. On est pas dupe. Aussi,tout est fait comme si les 30 et 31 octobre avaient pour but de demander des Elections. Triste sors pour mon pays ! Bassolé avait enfouie ses couilles et dînait avec le diable,aujourd’hui ,il veut les élections,mon œil,réveillez-vous !
    Général,laissez-nous en paix,on a trop souffert sous vos 27 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 12:01, par kama En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    maitre sankara a raison. mr bassolet a toujours soutenu le blaiso. il a été ministre d’état sous BC. . sa mise en disponibilité est son droit mais il reste non éligible car
    1. le conseil constitutionnel au vu de la charte ne validera pas sa candidature ; qu’il aille se faire voir ailleurs dans les médiations.
    2.il a soutenu ouvertement la révision de l’article 37
    3.il n’est pas courageux ( démissionne au lieu de prendre une disponibilité)

    Répondre à ce message

  • Le 18 mars 2015 à 21:32, par le patriote En réponse à : Mise en disponibilité de Djibrill Bassolé : « C’est nul et non avenu » pour la présidentielle de 2015, selon Me Sankara

    Le numéro 19 est un militaire véreux sans aucun niveau, sans aucune notion du jeu politique et qui se fait guider bar sa baïonnette. Il fait vraiment honte à l’armée avec ses genres de raisonnement à la platitude. Si tu pense que vous avez la force plus que le peuple c’est que tu n’est pas instruit. si tu avait lu le Prince de Nicolas Machiavel tu ne raisonneras pas ainsi. ho !! pauvre serviteur des hommes que le peuple.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés