Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

vendredi 13 mars 2015 à 23h19min

Avec un déficit prévisionnel de 14 615 m3 en 2015, la direction régionale de Ouagadougou de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) n’est pas en mesure d’assurer pendant la période chaude (mars-mai) l’approvisionnement permanent des abonnés des quartiers périphériques qui doivent se préparer, comme l’année dernière, à faire face à des coupures d’eau. C’est l’information principale que l’on peut retenir de la conférence de presse animée ce vendredi par le directeur régional, Seydou Kafando et ses collaborateurs.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

Après les délestages, des Ouagalais doivent maintenant, si ce n’est déjà le cas, faire face à la dure réalité de l’insuffisance de l’offre d’eau potable dans leur cité. En vue de porter à leur connaissance la situation qui n’est pas une première, les responsables de la direction régionale de Ouagadougou de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) ont rencontré la presse ce vendredi. « Comme vous le savez déjà, une des missions de l’ONEA est d’assurer un approvisionnement en eau potable adéquat des populations des centres urbains à travers un service de qualité et accessible au plus grand nombre. Malgré les efforts d’investissements consentis au cours des dix dernières années pour la réalisation de grands travaux afin d’améliorer la desserte en eau dans la capitale, force est de constater que nous sommes toujours à des difficultés réelles quant à la satisfaction des besoins en eau de la population, particulièrement en période chaude allant du mois de mars à mai de l’année », a indiqué le directeur régional Seydou Kafando. Ainsi, malgré l’augmentation de la capacité de production de 44% entre 2011 et 2014, la production actuelle ne permet pas de couvrir en ce moment la demande en eau. Les besoins journaliers en eau de la capitale en période de pointe est estimée à 170 615 m3, alors que la production journalière maximale est de 156 000 m3, ce qui fait ressortir un déficit de 14 615 m3. Comme cela a été expliqué lors de la conférence de presse de l’année dernière, l’ONEA n’a pas encore un dispositif de traitement de l’eau disponible (200 000 000 m3 pour Ziga seulement) qui permette répondre convenablement à la demande en période de pointe dans la région de Ouagadougou. La société se retrouve donc devant un déficit qui s’explique selon le DR Kafando par les facteurs suivants : l’expansion spatiale de la ville de Ouagadougou (Saaba, Kamboinsé, Pabré, Zagtouli, Loumbila,…) ; l’accroissement de la population, les changements climatiques ; la forte augmentation de la demande en eau.

Zones concernées par les coupures

Tous les quartiers ne sont pas concernés par les coupures d’eau annoncées. Elles concernent surtout les quartiers périphériques de la capitale. Il s’agit des zones suivantes :
- Ouaga 2000
- La cité Song Taaba ;
- La zone haute du quartier Pissy ;
- Le Quartier Tampouy/Marcoussi ;
- La zone de Basseko ;
- Le quartier Rimkiéta ;
- La zone de la pédiatrie Charles de Gaulle ;
- La partie Sud-Ouest du SIAO ;
- Le quartier Nagrin ;
- Yagma ;
- Kamboinsé ;
- Pangpooré ;
- Zagtouli ;
- Zongo.

Deux mesures prises pour atténuer les effets

Pour atténuer les effets du déficit durant la période, les conférenciers ont annoncé deux mesures. La première mesure concerne l’information et la sensibilisation des abonnés. Les actions à ce niveau visent à attirer l’attention des consommateurs sur les questions d’intérêts ci-après :
- Le réflexe d’économie d’eau (éviter le gaspillage, assurer une gestion économe de l’arrosage des plantes, du lavage des véhicules, du remplissage des piscines) ;
- La connaissance des horaires favorables d’approvisionnement en eau dans les zones difficiles ;
- La gestion des réserves d’eau (Optimiser les quantités prélevées pour faire face aux coupures) ;
- Ne pas laisser les robinets d’eau ouverts pendant la période de coupure ;
- Informer l’ONEA systématiquement en cas de coupures d’eau prolongée ;
- En cas de fuites d’eau, appeler le numéro vert : 80 00 11 11.

La deuxième mesure est relative à la mise en place par la direction régionale d’un dispositif de suivi de la continuité du service. A ce titre, 18 équipes de dépannage travaillent 24h/24h pour les réparations rapides des dysfonctionnements sur le réseau ; 30 points focaux de surveillance de la distribution d’eau dans les zones difficiles sont en place pour fournir les informations quotidiennes sur la qualité de la desserte. Par ailleurs, 12 groupes électrogènes ont été installés sur tous les sites sensibles pour pallier aux coupures d’électricité qui entravent quelquefois les activités de production et de distribution d’eau.

2017 : la fin des coupures d’eau à Ouaga ?

A entendre les conférenciers, la fin des coupures d’eau à Ouaga pendant la période chaude n’est pas pour demain. Débutées l’année dernière, ces coupures d’eau seront plus importantes en 2016 avec un déficit prévisionnel de 27 738 m3. Toutefois, la solution à ces problèmes chroniques d’approvisionnement en eau de la capitale pourrait en 2017. Notamment lorsque la phase 2 du projet Ziga d’un montant d’environ 100 milliards de francs CFA sera entièrement mis en œuvre. Financé par un consortium de six bailleurs de fonds (AFD, BEI, BM, BID, BADEA, OFIB), ce projet permettra, à en croire Seydou Kafando, le doublement de la capacité de production de la station de Ziga qui est actuellement de 108 000 M3 par jour, soit 70% de la production d’eau de Ouaga, les 30% restants de production d’eau étant assurés par le centre de production de Paspanga. Le projet favorisera l’augmentation de la capacité de stockage des châteaux et des bâches et le doublement de la conduite d’eau de Ziga à Ouaga.
« A ce jour, tous les marchés de la phase 2 du projet Ziga sont en cours d’attribution et les travaux pourront démarrer d’ici le mois de mai 2015 », a assuré le directeur régional de l’ONEA Ouaga. Comme quoi, la fin des coupures d’eau, c’est bien pour 2017. Wait and see. En attendant, les responsables de DRO sollicitent la compréhension des abonnés et souhaite qu’ils participent à la mise en œuvre des mesures les concernant, notamment le stockage de l’eau pendant les heures de desserte afin que les désagréments soient moindres.
Ci-joint le tableau des heures de desserte des zones concernées par les coupures d’eau.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 mars 2015 à 21:34
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    Mon Dieu Ziga phase 1 Ziga phase 2 c’est quoi ? ils prennent les milliards mais vous allez voir d’ici 5 ans ils vont vous parler de déficit en eau en mois de pointe. si on devait faire une bonne audit de Ziga phase 1 on se rendrait compte que les gens ont surestimé les coûts des travaux pour se partager le gombo. Peuple burkinabè continuez à dormir. tout comme mes parents et grands parents mossi n’ont pas pensé à nous et on déforesté tout le plateau mossi ces dirigeants ne légueront rien à vos enfants. je sais de quoi je parle je suis Ing hydraulique

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2015 à 01:00, par khady
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    bjr j’aimerai s’avoir a quelle date commence la coupure d’eau a ouaga 2000

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2015 à 04:48
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    En concentrant tous les projets de développement à Ouagadougou, on pensait rendre service à ceux qui y habitent. Tout le monde veut venir maintenant à Ouaga et voilà le problème. ça été un manque de vision de la part des autorités sous Compaoré. il faut envoyer les industries dans les provinces. Le coup d’un seul échangeur de Ouagadougou peut faire beaucoup pour les petites villes et les jeunes au lieu de venir à Ouaga vont rester dans les provinces. Ouaga devrait être plus administratif qu’économique. Mais hélas !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2015 à 07:14, par amadou
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    Bonjour !
    Bien chers compatriotes.
    Notez que bobo a été délaissée comme une ville fantôme, pourtant il y a de l’eau.
    Pourquoi ne pas arrêter l ’expansion anarchique de Ouagadougou et donner a Bobo , enfin l’opportunité de mériter son nom’’capitale économique’’.
    Il beaucoup de bassins, beaucoup de fleuves, il y aura le barrage de Samandeni.
    Le développement durable c’est cela.
    Quel est l’avantage de maintenir tout le monde a Ouagadougou.
    Orientons les industrie sur Bobo.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2015 à 12:18, par bintoa
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    Je ne me souviens plus si ce sont les Suédois ou Allemands qui avaient prévenu nos Autorités vers les années 80 de songer à développer les provinces afin d y maintenir les jeunes sinon le problème de l alimentation à Ouaga allait se poser de façon cruciale. Nous nous sommes assis dessus , et voilà ! Comme nous ne voyons jamais plus loin que le nez , ne nous étonnons pas.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2015 à 13:09, par Une habitante de ouaga
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    Oui les grands mots que vous débitez à longueur d’année : quand on appelle votre numéro pour signaler les fuites qui ne nous concernent même pas ou dans des maisons que nous savons inhabitées on ne décroche pas. Si d’aventure tu te rends dans une agence quand même pour signaler on te réponds d’aller par exemple à une autre agence à 10 km car eux ne sont pas concernés alors que c’est là que tu payes d’habitude tes factures. Demandez à l’agence 1200 logements si une dame ne les a pas ramassé un matin de bonne heure pour ce genre de réponse. J’ai dit à l’agent que si c’est moi qui vais aller à ZAD pour déclarer l’eau qui coule depuis la nuit alors que ce n’est pas ma maison l’eau n’a qu’à couler pendant 3 jours : c’est à décourager les gens d’avoir des actes de civisme. Formez vos agents correctement à réagir promptement au lieu d’emmerder les pauvres populations et les rationner.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2015 à 17:56, par sawadogo moumouni
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    SI A OUAGADOUGOU IL Y A DES DÉLESTAGE D’EAU, A KAYA ON PART VERS UNE INCONSCIENTE OU UNE INCOMPÉTENCE DES AGENTS DE L’ONEA.
    voici il y a une fuite d’eau depuis plus d’un mois en plein route juste a cote du gouvernorat l’équipe est passé là bas a plusieurs reprise mais n’a jamais réparé la fuite et jusqu’à l’heure que je vous parle rien n’est fais et nous somme au samedi,
    Mr le DG de L’ONEA l’eau elle vraiment essentielle et si cette fuite n’est pas réparé d’ici lundi nous marcherons sur l’ONEA quand il y aura des coupures d’eau.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2015 à 18:00, par le nabiga
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    L’eau néant à l’onea c’est sont comme ça ! Mais ils aiment les pénalités je me demande à quoi ça sert ? Si au moins ils cuvaient les barrages avec au lieux de s’en fairent un 13 ème mois !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2015 à 18:04, par harouna
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    Pas à Ouaga seule en province comme au Soum en saison pluvieuse l’eau ne coule pas au robinet ,n’y été la présence des eaux en sachet la population mourrait de soif alors que les facture au RDV arrêtez pendant qu’il est temps.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2015 à 18:09, par sawadogo moumouni
    En réponse à : coupures d’eau a ouaga ; 14 zones périphériques onsernés

    A KAYA C’EST LA MERDE,vraiment une inconscience,il y a trop de fuites qui ne sont pas réparé en plein ville celui saandaoga,du secteur 02 c’est trop et après c’est pour dire qu’il y a pas d’eau, vraiment Mr le DG il faut vraiment voire le cas de kaya,il y a trop d’incompétent

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2015 à 19:57, par lancien
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    Ouagadougou est l’une des rares capitales au monde non bâties au tour d’un cours d’eau. Il faut réfléchir et voir ce qu’il y a lieu de faire de façon radicale. Des voix ont préconisé déplacement de la capitale mais n’ont pas été écoutées.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2015 à 20:33
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    Encore un élément du passif régime Compaoré qui ne sait pas que gérer, c’est prévoir, et anticiper. Les travaux liées à l’augmentation de la capacité d’eau à partir de Ziga aurait dû commencés depuis 3 ans...

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2015 à 08:31, par lekadafiste
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    ouaga capital de tous les maux eau gaz electricité voirie vraimen rien ne va.
    probleme de prevision ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2015 à 10:37, par bkuis
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    Campagne de désinformation : pour votre information bassinko n’a pas d’eau donc on vous attend tjr

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2015 à 12:34, par DA
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    j’espère bien que les contraintes que vous imposées aux consommateurs seront également pris en compte dans la facturation (voir les différentes taxes) ? j’espère également qu’il aura également un programme comme celui là pour les payements des factures de cette période au niveau de vos différents guichets ? les numéros des personnes à contacter en cas de coupures de longues périodes sont gratuites ? sinon qui paie les frais de communication ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 mars 2015 à 17:48, par thenewcomer
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    Ces gens de l’ONEA sont forts. Chacun va insérer ces lacunes dans les changements climatiques. Chez nous au sect 29 de l’arrondissement 6, l’exception c’est quand nous avons l’eau toute la journée. Depuis 8 ans que j’habite la cité socogib, c’est à 2h du matin que nous nous approvisonnons . si vous faites l’erreur de vouloir attendre 5h du matin vous êtes foutus. Donc ces histoires de Ziga 1 ou ziga2, nous n’avons que foutre ! Chaque année c’est la même chanson. Tous des faux-types. Dieu vous voit.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril 2016 à 02:10
    En réponse à : Coupures d’eau à Ouaga : 14 zones périphériques sont concernées

    Je pense de 2 jours d’affile sans eau n’est pas une bonne gestion de ce defcite d’eau dans la capitale

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés