Commission de réconciliation nationale et des réformes : Mgr Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo, aux commandes

mardi 10 mars 2015 à 23h08min

La Commission de réconciliation nationale et des reformes, créée par le Président du Faso en décembre 2014, a désigné son président et ses responsables des sous-commissions qui la composent. A l’issue des travaux ce mardi, 10 mars 2015, c’est Monseigneur Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo-dioulasso, qui a été désigné président de la Commission de réconciliation nationale et des réformes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Commission de réconciliation nationale et des réformes : Mgr Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo, aux commandes

Les travaux de cette première session, qui ont consisté à doter (et ce, conformément à la Charte de la transition), la Commission de réconciliation nationale et des réformes ainsi que ses sous-commissions de président, ont été dirigés par le doyen d’âge, Joseph Kabré. A l’issue de la séance, c’est l’archevêque de Bobo-Dioulasso, Monseigneur (Msgr) Paul Ouédraogo, qui a été « consensuellement » désigné comme président de la Commission de Réconciliation nationale et des réformes.
« La commission s’est retrouvée ce matin. Nous avons commencé par nous organiser et avons décidé de travailler par voix de consensus. Donc, nous avons fait des propositions, nous avons discuté, on s’est donné des idées… », a expliqué le président, Mgr Paul Ouédraogo. Il dit mesurer la responsabilité, « très lourde », qu’il assume désormais. Soulignant travailler en solidarité avec tous les membres de la commission afin de répondre, autant que possible, aux aspirations du peuple burkinabè « qui a effectivement » besoin, non seulement de cette réconciliation mais également de reformes.

Edouard Ouédraogo de l’Observateur Paalga pilote la « gestion des médias et de l’information »

Les sous-commissions qui composent la commission de réconciliation nationale et des reformes ont également été dotées de président. Ainsi, la sous-commission « Vérité, justice et réconciliation » est présidée par Lucienne Zoma, les « réformes constitutionnelles, politiques et institutionnelles » est dirigée par Me Guy Hervé Kam. La sous-commission chargée des « réformes électorales » est dévolue à Salifou Sangaré tandis que celle relative aux « Finances publiques et respect du Bien public » a pour président, Pr. Salif Yonaba. Quant à la sous-commission chargée de la « gestion des médias et de l’information », elle est de la responsabilité d’Edouard Ouédraogo.
D’ores et déjà, des comités de travail sont mis en place pour réfléchir au règlement intérieur, au budget, au plan de travail et à la stratégie de communication.
La prochaine plénière est prévue pour se tenir le 17 mars prochain pour se pencher sur les documents de réflexion soumis aux comités de réflexion.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés