CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

mercredi 4 mars 2015 à 00h30min

Le Conseil national de la Transition (CNT) a adopté dans la soirée de ce mardi, 3 mars 2015, le projet la loi portant prévention et répression de la corruption au Burkina Faso. Le pays se voit ainsi outillé d’un des instruments juridiques les plus « souhaités » et « longtemps attendus » par de nombreux acteurs, notamment des organisations de la société civile.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

Constituée de 117 articles, la loi portant prévention et répression de la corruption au Burkina a fait l’objet d’un examen « minutieux » de la part de la Commission des affaires institutionnelles, de la gouvernance et des droits humains (CAIGDH) et a également recueilli la participation des autres commissions générales. Plusieurs acteurs « extra-parlementaires » ont été saisis dans la dynamique du diagnostic de cet instrument, déposé par sur la table du CNT par le gouvernement. La dernière phase était donc celle de la plénière au cours de laquelle le projet est soumis à la sanction des « députés ».
Pour cela, un exposé du rapport a été fait par le rapporteur de la CAIGDH, Dramane Konaté. Il est ensuite soumis à la réaction des porte-paroles des trois autres commissions générales avant de s’élargir au débat général qui a consisté en des questions au gouvernement, des suggestions et autres apports au projet de loi. La partie gouvernementale, représentée par le ministre de la justice, des droits humains et de la promotion civile, Garde des sceaux, Joséphine Ouédraogo, a, à son tour, apporté des réponses aux préoccupations, tout en rassurant d’approfondir la réflexion sur certaines suggestions faites par la plénière.
Cette phase a fait place au vote du projet de loi, article par article, avant d’être soumis au vote général.
Sur 82 votants, 81 ont voté favorable contre une abstention. Se félicitant de l’avènement de cet instrument juridique de lutte contre la corruption, les « députés » ont souhaité, entre autres, que cette loi puisse faire l’objet d’une communication conséquente et suffisante afin d’être appropriée par les populations. C’est dans cette dynamique qu’ont-ils suggéré de la traduire dans les principales langues nationales.

Une démarche d’adoption inclusive …

L’adoption de la loi a nécessité une démarche qui a pris en compte les vues de tous les acteurs de la vie nationale. Ainsi, en plus du gouvernement et des autres commissions générales, la CAIGDH a également entendu des acteurs de la société civile, des organisations syndicales et des représentants de partis politiques. « Ceux-ci ont fait part de leurs préoccupations et apporté d’importantes contributions », a indiqué le rapporteur, Dramane Konaté. Une étape qui a permis au gouvernement de camper le contexte qui justifie ce projet de loi, de présenter les objectifs que vise cet instrument juridique avant de scruter le contenu de la loi elle-même.

Pour la CAIGDH, l’adoption de cette loi constitue une avancée en matière de bonne gouvernance et permet au Burkina de se doter d’une loi spécifique de lutte contre la corruption, renforcer les mesures existantes visant à prévenir et combattre la corruption. La commission se dit également convaincue que cette loi permet au Burkina de s’inscrire dans la continuité de la loi relative à la lutte contre le blanchiment de capitaux et des divers engagements internationaux ratifiés par l’Etat.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 mars 2015 à 01:43, par yé !
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Il aurait été bien de joindre le texte de ladite loi au présent article...

  • Le 4 mars 2015 à 04:15, par zango mathieu
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    il etait vraiment temps. mais rappelons quand meme que ce n’est pas de textes et lois qui manquent dans ce pays mais c’est surtout la volonté de les mettre en application. on ose croire que cette fois ci sera la bonne car PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT.

  • Le 4 mars 2015 à 04:37, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Que le conseil constitutionnel prenne des garde-fou pour nous éviter des lendemains qui déchantent lorsque le Burkina rentrera dans l ordre constitutionnel normal après les élections et que la charte de transition ne servira plus.En effet un gouroux épinglé et traduit devant les juridictions conformément à cette loi n hésiterait pas ,avec l aide d avocats véreux,à évoquer l inconstitutionnalité de cette loi et donc nulle ,sous prétexte qu elle a été votée par des nons élus du peuple ,le parlement.Et je peux assurer que sa thèse aurait de forte chance de prospérer si l accusé se trouve être proche ou homme influent du nouveau régime qui sera mis en place.Nous sommes au Burkina où on est habitué à des retournements de vestes quand quelque chose va à l encontre de nos intérêts. Alors prenez garde !!

  • Le 4 mars 2015 à 05:45
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Loi circonstancielle condamnee a etre revue dans en 2015 Par l,AN elue car faite sur emotions.

  • Le 4 mars 2015 à 05:54, par tianfollah
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    L’essentiel n’est pas d’adopter la loi ou les lois , c’est plutôt les applications sur le terrain. Beaucoup de textes de lois dorment dans les tiroirs . Il faudra de la volonté politique pour que rien ne soit plus comme avant .

  • Le 4 mars 2015 à 07:43
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    que nous dit cette loi. rien n a apparu dans cet article

  • Le 4 mars 2015 à 07:52, par Lopez futue belle mere nationale
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Commencez par declarer publiquement vos bien ensuite on verra.

  • Le 4 mars 2015 à 07:53, par Transition
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    C bien mais on ne peut pas lutter contre la corruption sans relever le niveau de vie des populations et lutter contre la vie chère ; soyons réalistes, chaque jour il y a des revendications des masses sur l’amélioration des conditions de vie mais on ferme l’oeil. Cette loi qui vient d’être adopter, c juste pour sanctionner les petits fonctionnaires. Pensez-vous que l’on peut vivre a Ouaga avec moins de 200 000 / mois ; n’en parlons pas les jeunes sans emploi. La transition pouvait laisser cette loi à l’appréciation du pouvoir démocratiquement élu ; pourquoi vouloir tout faire à la hâte ? Et c’est sur que c’est encore une loi qui sera difficilement applicable.....en tout cas pas pour le moment tenant compte de nos réalités socio-économiques. Sincèrement, c’est DÉCEVANT.

  • Le 4 mars 2015 à 07:54, par Transition
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    C bien mais on ne peut pas lutter contre la corruption sans relever le niveau de vie des populations et lutter contre la vie chère ; soyons réalistes, chaque jour il y a des revendications des masses sur l’amélioration des conditions de vie mais on ferme l’oeil. Cette loi qui vient d’être adopter, c juste pour sanctionner les petits fonctionnaires. Pensez-vous que l’on peut vivre a Ouaga avec moins de 200 000 / mois ; n’en parlons pas les jeunes sans emploi. La transition pouvait laisser cette loi à l’appréciation du pouvoir démocratiquement élu ; pourquoi vouloir tout faire à la hâte ? Et c’est sur que c’est encore une loi qui sera difficilement applicable.....en tout cas pas pour le moment tenant compte de nos réalités socio-économiques. Sincèrement, c’est DÉCEVANT.

  • Le 4 mars 2015 à 08:01, par citoyen lamda
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    salut le faso.net.pouvez-vous nous donner le texte de loi.le citoyen lamda a vraiment besoin de s’approprier de ladite loi.merci

  • Le 4 mars 2015 à 08:07, par lewang
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Ca serait bon d’avoir l’avis de celui ou celle qui s’est abstenu, ou bien le vote était à bulletin secret ???? ca peut faire l’objet d’un autre article si voulez bien.

  • Le 4 mars 2015 à 09:01
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Burkina : La loi anti-corruption adoptée
    Par : Abdou ZOURE
    3 mars 2015
    Le Conseil national de la transition (CNT), l’Assemblée nationale de la transition au Burkina, a adopté ce 3 mars 2015, une loi portant prévention et répression de la corruption au Burkina. Elle vise à moraliser la gestion des ressources au Burkina et également aider à freiner le phénomène de la corruption.

    Avec 81 voix pour et une abstention sur 82 votants, la loi portant prévention et répression de la corruption au Burkina a été adoptée par les membres du CNT. Cette loi, longtemps attendue, a connu une histoire chaotique. Suscitée par le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) et transmise au gouvernement du régime de Blaise Compaoré, elle avait été, selon le RENLAC, vidée de sa substance.

    Cette fois-ci, le réseau peut dire que c’est la bonne ! Composée de 117 articles répartis en 5 titres, la nouvelle loi, si elle est validée par le Conseil constitutionnel et promulguée par le Président de la transition, définira les règles de prévention et de répression des actes jugés de corruption.

    Elle définit la typologie des actes de corruption et prévoit les sanctions y afférentes. La loi édicte ensuite les mesures à respecter aussi bien dans le secteur privé que dans le secteur public en vue de prévenir la corruption.

    Elle institue une obligation de déclaration d’intérêt et de patrimoine pour certaines autorités (une liste non exhaustive a été intégrée dans la loi) et des emplois dans la haute administration civile et militaire.

    Enfin, la loi dont s’est doté le Burkina traite de la coopération internationale, du recouvrement d’avoirs et de l’entraide judiciaire en matière de corruption.

    Délit d’apparence adopté. Le délit d’apparence, cette mesure si chère au Pr Laurent Bado, a été intégrée dans cette loi.

    Elle punit, à l’article 63, d’un emprisonnement de 2 à 5 ans et d’une amende de 5 millions à 25 millions de F CFA, « quiconque ne peut raisonnablement justifier l’augmentation de son train de vie au-delà d’un seuil fixé par voie réglementaire au regard de ses revenus licites« . En plus, « la juridiction du jugement ordonne la confiscation de la partie non justifiée du patrimoine« .

    A noter aussi que cette loi règle la question de la fraude électorale et du « financement occulte » des partis politiques. C’est sur ce dernier point qu’un député s’est abstenu. Il s’agit du député Aboubacar Gansoré, de l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR), qui dit souhaiter avoir une définition claire du « financement occulte ».

    Régissant à la fois le secteur public et le secteur privé, la loi anti-corruption se veut un moyen pour que les Burkinabè retrouvent le chemin de l’intégrité.

    Mais pour certains députés, les valeurs morales doivent surtout être prévues dans les mécanismes d’éducation afin de former les « Hommes intègres », dès le berceau.

  • Le 4 mars 2015 à 09:03, par tengen-biga
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Génial ! C’est un grand pas et c’est à mettre à l’actif de la transition. Sous le régime passé, ce n’était pas envisageable. Comme quoi, il faut aller vers le changement. C’est à tous maintenant d’agir pour que cette loi ne dorme pas dans les tiroirs. Vive notre cher Burkina !

  • Le 4 mars 2015 à 09:32, par conatie@hotmail.com
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    La grande faiblesse de cette loi est de n’avoir pas mentionné les avocats sur la liste des personnes qui doivent déclarer leur biens, quand on connaît les passerelles entre ce corps et la magistrature ( il magistrat pourrait passer chez les avocats et n’aurait au regard de cette loi plus à justifier l’origine de sa fortune), il aurait été intelligent à mon avis de prendre en compte ce corps surtout les magistrats qui sont devenus avocats pour que ces personnes justifient les villas qu’ils ont acquis à coût de millions (une soixantaine) après des liquidations de société.
    Cela aurait sans doute permis de lutter efficacement contre le blanchiment illicite de capitaux qui est courant dans le milieu. c’est bien dommage mais cela est aussi la faute de notre garde des sceaux, quand on est entouré des gens qui n’ont aucune légitimité, de pseudo experts qui passent leur temps à réaliser des études de piètre qualité on ne peut qu’avoir ce résultat...

  • Le 4 mars 2015 à 09:33, par Hawk
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Ce. Pays est devenu fou, avant de condamner les gens, il faut d’abord analyser les produits parce que, il se trouve que certains produits, avec le temps perdent saveurs et goûts mes sont nullement dangereux pour la santé. En France, des magasins vendent en toute légalité des produits dont les dates de péremptions sont dépassées parfois depuis plus de douze mois. Les canettes ont un pouvoir de conservation très long. C’est juste que ces produits à l’étranger sont retirés de la vente parce ce qu’ils ne répondent plus aux critères de vente à sasavoir, la petillance et la saveur du sucre qui diminuent. En dehors de ça, aucun risque pour la santé donc, n’allez trop vite en besogne et prenez le temps de bien faire les choses les pièces à convictions sont là preuve de ce que je vous affirme. Ya qu’à analyser des échantillons et vous verrez bien.
    Maintenant je vous demanderai juste d’arrêter d’abuser les gens avec vos coups de filets à la noix,vos formes de justice sans fondement,vos menaces de retour au recours à la violence et je ne sais Quoi !!
    Menaces faites d’abord sur. Une radio très connu qui est RFI et ensuite sur radio locale venant de la bouche du président du CNT qui a proférer injures et menaces de violence sur des représentants de l’ex majorité et dont front républicain. Je constate qu’à cette allure, le pays va sombrer dans le chaos si ce n’est pas déjà le cas, hum !!! Cela ne présage rien de bon si ce n’est que ce gouvernement et son CNT préparent L’avènement de leur poulain du Mpp,
    C’est gros comme bonjour.
    Ce trio qui n’a jamais rien su faire sans violences, le peuple burkinabé en est témoin Et n’a pas oublié.
    Salif Diallo l’ancien bouraeu du CDP et c’est bonne vieilles méthodes ne changera décidément jamais. Pauvre Burkina ça me fait de la peine.

  • Le 4 mars 2015 à 09:37, par Hawk
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Et je ne parle même pas des interdictions et autres formes d’abus de quelques notre Population subit.

  • Le 4 mars 2015 à 10:01, par Intelect 2000
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Tout a fait d’accord avec le commentaire N° 8.
    C’est quoi la source de la corruption ?
    Les blancs qui nous font la morale c’est parce qu’ils ont pu réglé le problème notamment par l’assurance santé, des programmes de logements sociaux pertinent, la faiblesse du coût de la vie en particulier des produits alimentaires. En la différence des niveaux de salaires entre le privé et le public est relativement très faible.
    Pour régler le problème de la corruption :
    - Tripler les salaires de la fonction publique,
    - assurance maladie universelle,
    - prêt immobilier sur 30 ans à moins de 4% d’intérêt

    Tout de même félicitations au CNT, surtout si c’est pour traquer les gros poissons.

  • Le 4 mars 2015 à 10:36, par ZABS-VISION
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Voyez vous j’ai toujours dit que dans ce pays, ce ne sont pas des textes qui manquent. les textes il y en a beaucoup. ce leur application qui posent problème. il n’ y a pas un homme de la CARRURE DE THOMAS SANKARA qui a pu juger les auteurs de crimes de sang et crime économique et assainir ainsi la vie sociale au Burkina.
    la période de transition est une période exceptionnelle, donc on pouvait instituer des tribunaux exceptionnels pour juger les auteurs de crime économique, assainir la vie politique et blanchir certaines personnes.
    dans une période exceptionnelle on n’a pas besoin de voie démocratique pour engager des actions. les autorités de la transition font de graves erreurs.
    je pose trois questions aux autorités de la transition :
    1/ est ce que les institutions actuelles sont elles des institutions démocratiques ou d’exception ? : il n’ y a pas de président de transition, ni CNT dans notre constitution.
    2/pourquoi alors pour engager des actions il faut des textes, des loi et autres ?
    3/ est ce démocratique de chasser un président qui est à un AN de la fin de son mandat ?
    Si c’est la voie démocratique que le peuple voulait, il aurait laisser le régime déchu terminer son mandat puisque c’était un pouvoir démocratiquement élu.
    C’est donc pour vous dire qu’il faut des tribunaux d’exceptions pendant la transition pour juger les auteurs de crimes avérés, les condamner ou les blanchir en attendant le régime qui sera démocratiquement élu.
    sinon tous ce que vous fait là c’est des pertes de temps puisque les textes que vous votez actuellement vous n’aurez pas le temps de les appliquer et vous n’avez aucune garantie que les futurs autorités vont les appliquer aussi.
    vous voyez que vous êtes entrain de commettre des erreurs.

  • Le 4 mars 2015 à 10:36
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Dommage que le texte de la dite loi n’est pas jointe au présent article. Qu’en cela ne tienne, je me félicite d’ores et déjà de l’adoption de cette loi. Je pense que cette loi permettra d’actualiser certains textes au Burkina Faso qui datent du temps de la colonisation pour certains. Les exemples les plus illustratifs, ce sont les cas de GUIRO Ousmane (ex DG de la Douane) qui n’a pas encore été jugé du fait de l’inadaptation de nos textes et de OBOUF qui risque tout au plus un an de prison pour son premier jugement. Il est claire que ces textes doivent être revus pour coller mieux à la réalité.
    Pour ce qui est de l’application des textes je penses que c’est à nous burkinabè d’imposer à nos gouvernants l’application strict des textes. Et pour cela, moi je confiance au grand peuple qui a montré au monde entier, à chaque fois que c’était nécessaire, sa capacité à réagir et revendiquer ses droits

  • Le 4 mars 2015 à 11:12, par le miel.
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    avec les 27 ans du pouvoir de Blaise certain Burkinabè marche avec leur tète. faire du mal,volé, mentir c’est un plaisir ,un honneur pour d’autre.

  • Le 4 mars 2015 à 11:13, par VERGES
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Internautes Numéro 14 parfaitement d’accord avec toi ; nous somme dans un pays de merde n’en déplaise au koro Yamyélé et a force de crée la merde on ne pourra qu’avoir une seconde insurrection populaire tôt ou tard ; je savais que les avocats allait tout faire pour se soustraire de cette loi ; en leur qualité d’expert ils ont bien été approché pour concevoir et donné leur amendement sur ce projet de loi, comme le dirait l’autre ON NE SCIE PAS LA BRANCHE SUR LAQUELLE ON EST ASSI

  • Le 4 mars 2015 à 12:10, par joan
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Bien fait, mais nous attendons l’application, car beaucoup de lois existent mais ne sont pas appliquées.
    Quant à ceux qui croient que la transition ne doit pas faire voter des lois, ils ont menti. Il y a des lois de la période d’exception qui sont en vigueur, pourquoi pas celles de la transition alors. La transition doit bel et bien marquer son passage, ou bien les politiciens viendront encore foutre la merde après les élections. Pour une couleur blanche ils vous convaincrons qu’elle est rouge.

  • Le 4 mars 2015 à 12:12, par Yobson
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Internaut 15, seulement 4 mois de vie d’opposant pour vous voir vous lamatez comme des chiots. Vous avez maintenu des gens dans cette situation pendant 27 ans. Goutez un peu voir, c’est rien d’abord quand on va commencer a vous poursuivre pour mauvaise gestion des institutions vous allez mieux comprendre la vie. Vive le burkina faso

  • Le 4 mars 2015 à 12:45, par le balai du peuple
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    La grande faiblesse de cette loi est de n’avoir pas mentionné les avocats sur la liste des personnes qui doivent déclarer leur biens, quand on connaît les passerelles entre ce corps et la magistrature ( il magistrat pourrait passer chez les avocats et n’aurait au regard de cette loi plus à justifier l’origine de sa fortune), il aurait été intelligent à mon avis de prendre en compte ce corps surtout les magistrats qui sont devenus avocats pour que ces personnes justifient les villas qu’ils ont acquis à coût de millions après des liquidations de société.
    Cela aurait sans doute permis de lutter efficacement contre le blanchiment illicite de capitaux qui est courant dans le milieu. c’est bien dommage mais cela est aussi la faute de notre garde des sceaux, quand on est entouré des gens qui n’ont aucune légitimité, de pseudo experts qui passent leur temps à réaliser des études de piètre qualité on ne peut qu’avoir ce résultat

  • Le 4 mars 2015 à 12:52, par le balai
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Félicitation au nouveau SG du SBM monsieur Traoré Moriba et aux militants de son syndicat pour leur insurrection contre la compromission du bureau sortant.
    Rien n’est comme avant.

  • Le 4 mars 2015 à 12:53, par le balai
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Félicitation au nouveau SG du SBM monsieur Traoré Moriba et aux militants de son syndicat pour leur insurrection contre la compromission du bureau sortant.
    Rien n’est comme avant.

  • Le 4 mars 2015 à 13:11, par somet
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    SVP ce texte de loi ne doit pas dormir dans les tiroirs. il serait très intéressant de le mettre sur ce site afin qu’on puisse le télécharger. nous avons hâte d ’en savoir plus sur le contenu.

  • Le 4 mars 2015 à 14:48, par De Nayala
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Internaute n°15 et 16 si tu n’as rien à dire vaux mieux te taire que de t’ en prendre aux gens . On parle de loi anti corruption et toi tu viens verser tes salades sur les boissons périmées le président du CNT et des bourreaux du CDP . Pauvre type médite bien votre sort les choses ne font que commencer . Salif, moi j’ ai eu à le côtoyer quand je servais à OHG . C’ est un type bien qui n’ a pas peur des ses idées . Que tu le veuilles ou pas Salif restera Salif . Je t’ invites à lui demander audience et tu verras . Pauvre type

  • Le 4 mars 2015 à 16:09, par internaute
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    D’accord avec vous internautes n°14 et 21. J’invoque l’article 1 de la constitution : tous les burkinabè naissent égaux en droits et devoirs......

  • Le 4 mars 2015 à 18:30, par sophos
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    bon début mais c’est surtout l’application qui manque souvent !!!

  • Le 4 mars 2015 à 19:01, par AFGANO
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    C’est bien tout cela car aucune personne honnête ne peut être contre la lutte contre la corruption .Seulement le burkinabè est devenu tellement jaloux qu’il voit partout la corruption .Il suffit que quelqu’un voit son voisin construire une belle maison mieux que la sienne pour tirer tout de suite la conclusion qu’il est corrompu .Et puis il y a cette culture du misérabilisme chez les burkinabè .Mais à mon avis il faut d’abord et aussi demander a chaque membre de la société civile de justifier ses biens par rapport à son salaire réel de fonctionnaire . Je vous assure que l’opinion tombera à la renverse devant certains cas. Il y en a en tous cas qui vivent dans des villas cossues et roulent dans des voitures tous aussi luxueux que ceux des anciens dignitaires du régime et que leur salaire ne peut leur permettre d’acquérir .

  • Le 5 mars 2015 à 18:52, par elkabor28(l, original)
    En réponse à : CNT : la loi portant prévention et répression de la corruption est adoptée

    Y a des gens ds cet pays qui ont des puits de pétrole ds leurs poches. Avec un salaire de 250.000frs,le gars dors ds duplex !!!c’est ça ki est la vérité ! !!le pays est gâté. 27ans de mauvaise gouvernance et voilà le résultat. Les burkinabes St pressés pour réussir ,en 3 ans il a son doctorat et avec son bep il est daf ds un ministère !!!?. Il va valoir une application stricte des lois que nous votons.nos petit frères ne font que les concours ou on peux réaliser des mini villas en 2ans de services. Regardez toujours la douane et l,enaref sont remplir du monde alors que ailleurs ya pa d’affluence. . Changeons de mentalité. Il n’est pas tard. La meilleur loi anti corruption c’est de mettre ts les fonctionnaires qui ont le même diplôme sur le même pieds d’égalité, plus de 13 ème mois pour les agents des impôts, plus de T.s en Douane. Plus de statut particulier ds la fonction publique.c’est au Burkina qu’un agent bepc touche mieux qu’est agent qui a la licence.....on est où là. Sachons résoudre nos problèmes svp.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés