Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

mercredi 4 mars 2015 à 00h32min

Elle est incontestablement l’une de ces rares femmes à partager activement l’espace public avec les hommes. Elle, c’est Safiatou Lopez/ Zongo. Mais qui est-elle, en réalité ? Nous avons voulu en savoir un peu plus. Et après moult tentatives depuis le mois de décembre 2014, l’occasion s’offre enfin le vendredi 27 février 2015. Safiatou Lopez/ Zongo en tant que membre de la FEDAP/BC, ses relations avec le MPP, son activisme dans un Burkina en mutation, ses relations avec l’actuel Premier ministre, sa position par rapport au RSP, elle en a parlé sans détours. Interview exclusive, à lire !

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

Lefaso.net : Voudriez-vous bien vous présenter aux lecteurs du Faso.net ?

Safiatou Lopez/Zongo : Je suis Safiatou Lopez/ Zongo. Je suis entrepreneur de profession. Je fais les routes et les bâtiments. J’ai travaillé avec beaucoup d’entreprises étrangères, avant d’ouvrir en mars 2004, mon entreprise qu’est Afrique Construction.

Depuis un certain temps, on vous a beaucoup vue dans l’espace public. Certains vous disent de la société civile, pour d’autres, vous êtes de la classe politique. Qu’en est-il ?

Je dirais que chacun est libre de dire ce qu’il pense. Mais la réalité est ce qu’elle est. Je suis citoyenne burkinabè, j’essaie de jouer pleinement mon rôle de citoyenne burkinabè. Et je pense que c’est ça qui est le plus important.
Quand nous avons commencé à lutter, quand nous avons commencé à barrer les routes, ce n’est pas un parti politique qui nous a demandé de sortir. Ce n’est pas parce que je suis proche des uns et des autres qu’on va me taxer de ce qu’on veut. Si c’est parce j’ai porté une tenue MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, ndlr), ça ne tient pas ; car tout le monde a porté une tenue CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès, ndlr) ici.
Je n’ai jamais été dans le bureau politique du CDP. Mais j’ai toujours eu les pagnes de ce parti. Il y en a même qui disent que je suis de l’UPC (Union pour le progrès et le changement, ndlr). Mais personne ne peut dire m’avoir vue avec des leaders politiques dans leurs tournées.
Je me bats pour tout le peuple burkinabè, pas pour l’intérêt d’un parti politique, ni d’un individu.

Que répondriez à ceux qui disent que vous êtes membre du bureau politique du MPP ?

Les gens peuvent dire tout ce qu’ils veulent. En toute sincérité, je ne vais même plus essayer de me défendre sur cette question.

Quelle est la nature de vos relations avec ce parti, quand on sait que vous avez organisé un meeting dans la province du Ganzourgou pour son compte et que vous avez également été la marraine d’une activité - tenue dans la cour du Larlé-Naaba - de jeunes se réclamant de cette formation politique ?

A l’époque, je pense que je me suis exprimée là-dessus. J’ai simplement dit que même si les jeunes du CDP m’invitaient, j’irais.

Voulez-vous dire que vous n’êtes même pas militante du MPP ?

Chacun de nous est partisan d’un parti politique. D’où le vote. C’est la même société civile qui vote. Alors, je voterai forcément un parti. C’est en cela aussi, qu’on participe à la démocratie du pays. Si le programme du MPP me paraît bénéfique pour tout le peuple burkinabè, je voterai pour lui.

Je ne suis pas une personne qui peut faire de la politique, parce que là-dedans, il y a des mesquineries que je ne peux pas supporter. Moi, ma liberté n’a pas de prix. Or, faire de la politique requiert que l’on n’ait plus de liberté. Je n’ai pas envie d’être téléguidée par quelqu’un. Je fais ce que je pense être bon pour mon pays.

Mais quel est votre cadre au sein de la société civile ?

Il y a l’APDC (Association pour la promotion de la démocratie et participation citoyenne, ndlr) qui existe depuis le début de l’année 2014. Et il y a la coordination d’OSC (Organisation de la société civile, ndlr) qui est née après l’élaboration de la charte et regroupant des acteurs qui ont participé à la lutte contre la modification de l’article 37 de la Constitution. Avec cette coordination, 83 associations ont ainsi décidé de s’unir autour des enjeux du moment. Et notre souci majeur aujourd’hui, c’est la transition.

Qu’est-ce qui a milité en faveur de votre position dirigeante au sein de ces structures ?

Vous savez, face aux difficultés, soit on les transforme, soit on se transforme pour les affronter.
C’est depuis juin 2013 que mon problème a commencé avec l’ex-belle-mère nationale. Je peux dire que depuis ce temps, je me suis transformée.
Il faut dire que jusqu’à ce temps où mon entreprise avait une dizaine d’années d’existence, j’avais décidé de ne pas m’afficher dans l’espace public. Mais au sein de l’exécutif, on me connaissait bien.

Et pourquoi ?

J’étais active au niveau de la chambre de commerce. Il y avait aussi les cadres d’échanges secteur privé-gouvernement, les voyages d’affaires organisés par la chambre de commerce en collaboration avec le gouvernement. Il était donc normal qu’on soit connu de l’exécutif. Et en plus, je suis membre du patronat. Chaque année, il y a les invitations de la présidence qu’on recevait par l’intermédiaire de la chambre de commerce ou du patronat.

Parlez-nous du problème que vous dites avoir eu avec celle que vous appelez l’ex-belle-mère nationale ?

C’était un problème par rapport à la chambre de commerce ; c’est tout. Il y avait des choses anormales qui se passaient là-bas, et j’ai décidé de me retirer.

Pour faire précis, de qui s’agit-il, quand vous parlez d’ex-belle-mère nationale ?

Tout le monde sait qui est la belle-mère nationale. Je parle d’Alizeta Gando.
On a eu une petite réunion à la chambre de commerce, et je lui ai dit ce que je pensais sur les cafouillages qu’il y avait. Par exemple, des personnes qui n’étaient pas membres de notre syndicat, mais qui subitement se retrouvaient sur la liste de ce syndicat, au détriment de ceux qui en étaient membres, commençant par elle-même qui s’est ainsi fait élire, cela n’est pas acceptable.

N’est-ce pas cela qui a justifié votre départ du CDP ?

Je n’ai jamais été au CDP.

Mais vous étiez membre de la FEDAP/BC (Fédération associative pour la paix et le progrès avec Blaise Compaoré)…

Mes relations avec la FEDAP/BC ont commencé dans le contexte de l’inondation du 1er septembre 2009 où j’ai donné ma contribution à cette association qui s’activait aux côtés des sinistrés. C’est à partir de là que ses responsables m’invitaient à leurs activités. Et un jour en fin d’année 2013, le président de la FEDAP/BC m’a appelée au téléphone pour m’inviter à une cérémonie qui devrait avoir lieu à Ouaga 2000 et au cours de laquelle, l’association allait faire de moi une de ses membres d’honneur. Je suis allée à cette cérémonie, on m’a fait porter une écharpe en qualité donc de membre d’honneur. A la fin de la cérémonie, on nous a dit que François Compaoré voulait nous voir. On s’est retrouvé dans un hôtel de la place où François Compaoré était accompagné de Assimi Kouanda. A l’occasion, François Compaoré a laissé entendre que c’est tout le Burkina qui se retrouvait ainsi dans cette salle. Ce qui m’avait déjà tiquée. Ensuite, c’est Assimi Kouanda qui a pris la parole pour dire que le président du Faso lui a dit de venir nous demander ce que nous voulions qu’il fasse ; parce que nous faisions désormais partie de sa famille. En réponse, Djanguinaba Barro lui a dit d’aller dire au président que tout le monde veut qu’il reste président jusqu’après 2015.

Mais vous, qu’avez-vous dit à l’occasion ?

Vous pensez que tout le monde peut parler dans cette situation ? Ce sont eux qui avaient le micro. Personne d’autre n’a eu droit à la parole.

Est-ce à dire qu’au sortir de cette rencontre, vous n’avez pas continué d’assister aux activités de la FEDAP/BC ?

Je n’ai plus assisté aux activités de la FEDAP/BC. Quelques jours après cette rencontre, une mission des membres devait aller à Bobo pour le lancement de la pétition pour la modification de l’article 37 de la Constitution. Je savais que si je ne partais pas, j’aurais des problèmes. Comme je ne voulais pas y aller, et pour éviter des problèmes, j’ai déposé ma lettre de démission le 5 janvier 2014, avant la date de cette activité.

En tout cas, on vous a vu aux temps forts des mouvements populaires, notamment les 28, 29, 30 et 31 octobre 2014. A ce jour, vous qui vous réclamez de la société civile, quelle leçon retenez-vous de ces mouvements ?

Je ne me réclame pas de la société civile ; je suis de la société civile. De ces mouvements, je retiens l’engagement et la détermination d’un peuple pour se libérer d’un système. Ce qui m’a plus impressionnée, c’est la façon dont nous avons pu nous donner la main pour faire échec au projet de modification constitutionnelle de Blaise Compaoré. Au-delà de tout, je retiens que le peuple burkinabè est un peuple qu’il ne faut jamais défier.

Parlez-nous de ce que vous avez personnellement fait les 30 et 31 octobre 2014 dans le cadre de l’insurrection populaire…

Avant ces dates, nous avions commencé à barrer les routes. On avait décidé de ne plus rentrer dormir. On sillonnait tous les arrondissements, surtout à la veille de l’insurrection populaire du 30 octobre. Il fallait, au cours de la nuit du 29 au 30 octobre, travailler à fatiguer les policiers. Au lever du jour, nous avons intégré la foule en suivant les consignes que nous avions arrêtées.

Après la rue, on vous a fréquemment aperçue dans le cadre de l’élaboration de la charte ? Quel rôle avez-vous joué à ce niveau ?

Le 1er novembre 2014, on s’est retrouvé au centre national de presse Norbert Zongo. C’est là que nous avons désigné cinq personnes dont moi-même, pour constituer l’équipe de rédaction de la contribution de la société civile à l’élaboration de la charte. Et au sein de la coordination qu’on avait mise en place à cet effet, j’ai ensuite été désignée comme adjointe au porte-parole de la coordination qui est Luc Marius Ibriga.
De nos travaux, plusieurs moutures de charte ont été soumises à l’assemblée générale des OSC. On a ensuite obtenu la copie de ce que les militaires et les partis politiques de l’ex-CFOP (Chef de file de l’opposition politique, ndlr) avaient rédigé comme charte. C’est ainsi qu’on a fini par s’accorder sur les éléments constitutifs du contenu de la charte.

On sait aussi qu’après l’élaboration de la charte, vous aviez fait partie du collège de désignation du président de la transition. Il nous est revenu qu’à l’occasion, la question de votre appartenance politique a été mise sur la table. Est-ce cela ?

Effectivement ; dans la salle, j’ai vu les représentants de l’ex-CFOP se parler. Il y avait Zéphirin Diabré, Ablassé Ouédraogo, Me Bénéwendé Sankara, Tahirou Barry. Quand ils ont fini de se parler, Tahirou Barry a dit qu’il y a un problème. Et il a dit qu’il y a quelqu’un dans la salle qui fait partie du bureau politique d’un parti. Il a ensuite précisé que c’était moi. Les militaires lui ont demandé d’où est-ce qu’il détenait cette information.

Il a fallu faire venir le récépissé du MPP, puisqu’il fallait s’assurer que je ne faisais pas partie de l’organe exécutif de ce parti. Ils n’ont pas vu mon nom dedans.
Je pense que la question de mon appartenance au MPP a été réglée ce jour, et on a continué les travaux.

Par la suite, quand il s’est agi de désigner les représentants des OSC au sein du Conseil national de la transition (CNT), il y a eu des problèmes au centre desquels vous êtes citée...

C’est vrai, il y a eu des problèmes. Mais je préfère ne pas revenir sur ces problèmes, parce qu’il est primordial à ce jour, qu’il y ait une cohésion au niveau de la société civile.

Mais pourquoi avez-vous, à l’Université de Ouagadougou, fait déchirer des listes qui devraient servir au vote de ces représentants ?

Personnellement, je n’ai pas touché à un papier, je n’ai pas touché à une feuille.

Pas personnellement, mais vous avez ordonné à ce qu’on déchire ces fiches...

Moi, j’ai seulement dit qu’il n’y aura pas de vote. Je ne me suis même pas approchée de ceux qui avaient les fiches.
Je n’ai pas ordonné, mais les jeunes ont déchiré les fiches. Même si les jeunes n’avaient pas déchiré ces fiches, il n’allait pas avoir de vote. Il faut dire que ces votes étaient émaillés de mafia.

Le fait de déchirer ces fiches, était-ce la seule alternative face à cette situation ?

On n’avait même pas besoin de déchirer ces papiers, si vous voulez savoir. Dans tous les cas, ces listes étaient informatisées.

Cette période de cafouillage passée, d’aucuns disent que vous faites partie du cercle restreint des amis du Premier ministre. Qu’en est-il ?

Ce n’est pas parce qu’on a traversé les périodes difficiles, qu’il n’y a pas de travail à faire. Je rappelle que je suis une actrice de la société civile. Et ce que vous devez savoir, c’est que la société civile doit jouer un rôle de contre-pouvoir, mais aussi un rôle d’accompagnement des autorités politiques. Sinon, je ne connaissais pas le Premier ministre avant.
Ceux qui me taxent de proximité avec le Premier ministre, qu’ils aillent aussi au Premier ministère. Tout le monde demande des audiences là-bas. D’ailleurs, c’est le Premier ministre de tout le peuple burkinabè.

On se rappelle qu’après un forum qui a enregistré la présence effective du Premier ministre, vous avez organisé d’autres manifestations populaires dont la plus récente est la marche des femmes à Bobo-Dioulasso pour envoyer un message au Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Qui finance toutes ces activités ?

Quand on a fait l’insurrection, qui nous a financés ? Si vous prenez la marche à Bobo, c’est vrai que les gens sont massivement sortis, mais on n’avait même pas 200 sièges comme places assises.
Vous pensez qu’on peut donner de l’argent à toutes ces personnes afin qu’elles se décident à sortir ? Qu’est-ce qui est coûteux dans ça ? On n’a même pas fait un spot publicitaire.
Dire qu’on a donné de l’argent à ces femmes de Bobo, c’est une insulte à leur endroit. Quand nous avons marché à Ouagadougou ; qui nous a donné de l’argent ? Pensez-vous que les femmes de Bobo sont moins citoyennes ? Le Burkina Faso ne se limite pas à Ouagadougou.

Mais pour le forum à Ouaga, on a vu le spot passer en boucle à la télévision nationale...

Oui, ça c’est vrai. Mais pour la marche à Bobo, on n’a pas fait de spot pour annoncer. Qu’est-ce que vous faites de la détermination, de la volonté ? Rappelez-vous du 30 et du 31 octobre 2014.

Parlons maintenant de la marche de la transition. Avez-vous foi qu’on en sortira sereinement ?

Silence (…). Tout dépendra du peuple burkinabè. Seul le peuple burkinabè pourra sauver cette transition. Si on ne s’unit pas, on va le regretter. Quand je constate que le Président du Faso a accepté qu’on lui impose un chef d’état-major et un chef de corps de la sécurité présidentielle, c’est déplorable.

Mais qu’est-ce qu’il aurait pu faire ?

Il n’avait qu’à les renvoyer au peuple. Il est issu d’une insurrection populaire. C’est le peuple qui a voulu qu’il soit président. Je pense qu’il aurait fallu qu’il dise au RSP de voir le peuple. Ce n’est pas qu’on n’aime pas le RSP, mais ce n’est pas acceptable que des éléments de ce corps imposent leur volonté simplement parce qu’ils ont des armes.

Quel message avez-vous à l’endroit des autorités de première ligne de la transition ?

Je leur dirai de résoudre le problème du RSP. Le problème du RSP est un problème réel. Tant que ce problème ne sera pas résolu, moi j’ai peur pour cette transition.

Comment, selon vous, doit-on résoudre ce problème ?

C’est au peuple de le résoudre, parce que j’ai fait le constat que le gouvernement n’a pas pu le faire. J’espère que les responsables du RSP comprendront le message du peuple.

Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent. Ce serait l’occasion de leur expliquer pourquoi nous leur demandons de rejoindre les autres corps d’armée. En tout cas, ils devront se mettre au service du peuple. Tout le monde, y compris le RSP, y gagnera. Le RSP ne doit pas oublier qu’il fait partie du peuple. Nous n’avons rien contre ce corps militaire ; seulement, nous voulons la paix. Ces militaires doivent comprendre qu’ils ne sont pas formés contre le peuple, mais pour servir le peuple. S’ils comprennent cela, je pense que le problème sera résolu.

Entretien réalisé par Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 mars 2015 à 17:44, par vérité no1
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Courage à vous ! Même si vous êtes du MPP, et après ? Celui qui n’est pas content, qu’il cogne sa tête contre un mur !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 17:54, par Naaba Guesbé
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Au lieu de commencer à battre campagne pour la présidentielle, ils préfèrent passer leur temps à critiquer, accuser. Continuez, vous verrez le résultat en octobre 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 18:07
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Bof rien d,interessant sinon qu,elle ajoute confusion a la confusion qui prevaut au Faso d,apres insurrection elle n,a ni programme ni idee.Bon,lorsqu,un pays tombe bas ce sont les vendeuses de zom-kom qui decident de ce qui est bon pour son l,armee !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 18:17, par AFGANO
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Donc votre motivation réelle dans cette affaire c’est d’avoir eu des problèmes avec la belle mère nationale et non pour un idéal .Mais madame calmez -vous un peu .Vous êtes trop excitée et trop prétentieuse .La gestion des affaires de tout un pays requiert beaucoup d’élévation d’esprit et de maturité .A voir lire vous êtes une habituée des voltes faces dès que vos intérêts sont en jeu .

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 18:42
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Il n y a pas de rencontre entre les bourreaux et le peuple meurtri et lasse de voir ceux qui ont ete et continue d etre a la solde du tyran Compaore-Diendere-CDP-Djibril Bassole. Le peuple a mandate le CNT mais si celui-ci semble moribond. Il faut dissoudre ce RSP qui n a fait que du mal au pays

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 18:50, par qui est fou ?
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    félicitation madame pour votre courage, défier gando et françois dans l’époque Compaoré. Quant à l’internaute N°3 je pense que pour le moment les vendeuses de zom-kom sont de sages citoyennes. Elles sont soucieuse de la vie des autres. Par contre les vendeurs de cannettes....

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 18:51
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Jue ne me retrouve pas ! Elle aussi elle a copiner avec l’ancien régime et a choisi le bon côté de l’histoire quand le vent a commencé à tourner ? Qui dit qu’elle n’exécute pas un agenda caché ? Un agenda de Judas ;..non ! Zida et autres militaires qui veulent se défroquer ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 18:52, par le Mechant
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Madame Lopez,
    Tu nous fatigues. Laisse notre RSP tranquille. Les affaires militaires se règlent entre militaires. Inutile de vouloir faire une ingérence dans les affaires militaires. Si tu veux parler le langage des armes alors prend ton fusil attaque le RSP. Depuis quand il ya une discussion entre militaire et civile ? pour parler de quoi ?. et puis arrête de nous distraire. Toi et ZIDA ce n’est pas une affaire de simple connaissance.. Vous vous savez que quiconque . Le Burkina est petit. ET puis on a besoin de dire que tu étais du CDP OU MPP¨... Ce n’est pas parce qu’on est membre du bureau politique du MPP que tu membres du parti. Tu es tout temps chez ROCK ...alors il ya quel deal entre toi et ROCK aussi..

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 19:02, par vérité no1
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    @internaute 3, un peu de retenue s’il vous plaît et même si ça ne vous plaît pas car elle pourrait avoir l’âge de votre mère !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 19:02, par a.k.a.Z
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Je propose qu’on nomme un civil chef d’état-major des armées et tout sera réglé ! Pourquoi pas vous d’ailleurs pendant qu’on y est.
    Vous croyez que nous ne commençons pas à en avoir marre des OSC aussi ? C’est quoi votre mandat ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 19:04, par kamifi
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Au moins une qui dit haut ce qu’elle pense. Seulement ce RSP ne rencontrera jamais la société civile. On dirait la petite soeur de Saran. Un peu de tempérance et tout ira

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 19:16, par qui est fou ?
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    félicitation madame pour votre courage, défier gando et françois dans l’époque Compaoré. Quant à l’internaute N°3 je pense que pour le moment les vendeuses de zom-kom sont de sages citoyennes. Elles sont soucieuse de la vie des autres. Par contre les vendeurs de cannettes....

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 19:22
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Pourquoi il y a des gens qui sont flous et sans principes .

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 19:26
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Voilà une arriviste qui ne sait pas ce qu elle veut, il faudra d abord exécuter les marches publiques que tu as eu avec l ancien régime. Aujourd hui tu mange avec les nouvelles autorités.Mais comme au Faso le ridicule ne tue pas, Ta nouvelle trouvaille pour te faire l’ argent c ’ est le problème qui oppose le RSP a Zida et tu parles de société civile, n importe quoi, tu représente quelle société civile ? Je pense que tu dois revenir sur terre ce n est pas toi qui a fait notre révolution et soudain tous les anciens de la FEDAP BC se reconvertissent dans une soit disante société civile, mais le peuple est vigilant, Zida même sait que tu n es qu une personne d intérêt, rien que les intérêts, mais nous espérons que tu as des assurances pour faire la merde que tu nous fous. N importe quoi !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 20:09, par Fernand
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    J’admire le courage et la détermination de cette femme. Elle au moins a de vraies couilles à la place des hommes qui se tapissent dans leurs fauteuils et ne veulent pas se prononcer sur les problèmes réels de notre pays. Le RSP est le virus qui risque de tuer la transition si on continue de donner suite à ses revendications. Il ne faut pas avoir peur de dire au RSP qu’il n’est rien d’autre qu’une partie de l’armée burkinabè. J’apprécie ses déclarations tendant à rappeler aux journalistes que les femmes de Bobo sont aussi des burkinabè au même titre que celles de Ouaga et n’ont pas besoin de se faire payer pour sortir.
    Félicitations pour votre courage, vous êtes un exemple pour la gent féminine. Respect à vous

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 20:21, par abdoul
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Safiatou, tout comme herve Ouattara, Guy Kam Herve, Smockey, Samsk..... vous faites la fierte du burkina. Vous etes la dignite, et lintegrite de ce peuple. Tout pays au monde a besoin de personnes comme vous. Que Dieu vous guide pour longtemps pour le peuple du burkina , d’afrique et pour le monde entier. Vous etes des references et vous levez haut le drapeau Burkinabe. Et votre courage est exceptionnel, et vous etes un vrai democrate, et je suis tres content que vous formuler l’invite du rsp pour echange, car il ya des gens sérieux dans le rsp qui ne sont ni pour zida , ni pour diendere et qui sont comme vous safiatou...., pour le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 20:41, par belemsagha
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Madame Lopez, il ya au moins un point dans votre interview où vous mentez .Il s’agit de l’incident qui s’est produit lors de la réunion de désignation du président de la transition. Oui Tahirou Barry a attiré l’attention de l’assistance sur votre appartenance au MPP. Tout comme Hervé Ouattara. Au début vous avez contesté. Alors un coup de fil a été passé à Simon Compaoré, qui a confirmé que vous êtes bel et bien membre du bureau politique du MPP. Lorsqu’on vous a relaté la réponse de Simon, vous avez dit que vous aviez demandé à Roch d’enlever votre nom du BPN du MPP et que vous êtes surprise qu’il ne l’ait pas fait. La salle était gênée car normalement, on devait vous expulser. Surtout que avant vous, un représentant de la Chefferie coutumière, le Kognoud Naba du Bazèga, avait reconnu son appartenance au BPN du CDP et a de ce fait décider de quitter la réunion. C’est à ce moment que, pour sauver la face, il a fallu une autre interprétation de la charte. Celle ci disait qu’à l’exception des représentants des partis politiques, les membres du collège de désignation ne doivent pas être membre de l’instance dirigeante d’un parti politique. Partant de là, on a considéré que en ce qui concerne le MPP, l’organe dirigeant n’était pas le BPN , mais le SEN. C’est cette interprétation qui a permis de vous sauver. Et du même coup de sauver Hervé Ouattara. D’ailleurs sur place, on a dû rappeler le Kognoud Naba pour lui demander s’il voulait revenir, puisque lui aussi était membre du BPN du CDP, et non de son SEN. Il a dit qu’il était fatigué et qu’il préférait aller se reposer.
    C’est ça la vérité de ce qui s’est passé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 20:44, par rayim
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Ce n’est qu’une question de temps , autant le rsp , se croit prêt , nous vaillant peuple du burkina , nous sommes plus que prêt.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 21:01, par Biba
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Avec cette transition n importe qui se croit investi d’une mission messianique pour sauver le faso. Madame attend quoi pour apporter son message au RSP. elle sait ou est leur camp non. Si le RSP doit rencontrer des OSC comme vous pour ne pas etre dissout, qu on les dissolve tout de suite. Qu’on nous foute la paix a la fin. Meme ton mentor Zida rase les murs a Kosyam a cause des gens comme vous. Si vous ne fermez pas un peu votre bouche c’est vous (OSCs vendus) qui allez faire deraper la transition.
    En passant marchez pour demander a zida de declarer ses bien en public sinon il ne respecte pas votre charte de transition. Et qu il apprenne a repondre quand la justice le convoque au lieu de la narguer. Demandez lui aussi comment un lt Colonel devient milliardaire, en construisant des complexes de logements, dans ce pays pauvre. Il n est pas entrepreneur comme vous.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 21:10, par elie
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    je suis du peuple, j’ai participé a toute les marches de l’opposition contre l’article 37 et à ses ultimes batailles des 30 et 31 octobre. mais contrairement a safiatou lopez et aux militants de la quarantaine d’ OSC qu’elles a créé, j’ai rien contre le RSP. arrêtez d’utiliser le vocable peuple pour diriger le pays vers vos intérêts personnels. Toujours le même refrain,le peuple a dit ça, le peuple veut ça et c’est toujours vous qui passez à la caisse après. safiatou LOPEZ peut nous dire quel peuple a élit KAFANDO à la presidence et ZIDA au premier ministère ? A la place de la nation nous avons tous reclamer LOUGUE au pouvoir et avec le charisme et la popularité dont on lui connait, il allait nous toileté l’armée dans sa globalité et le RSP avec. et en bonus conduire le pays vers des élections libre et transparente pour un renouveau de ce pays. mais vous " les soit disant leader " de la societé civile ont joué le double jeu pour nous imposer un pion sûr du RSP, téléguider en son temps par le Gle DIENDERE. actuelment votre ambition c’est de remplacer les anciens cacique du regime defunt en ocupant les positions de notabilité politique qui était les leurs. Telle que je te connais ton reve à toi c’est d’etre la nouvelle alizeta gando. et pour cela il te faut ton "blaise compaoré" ou ton " françois compaoré". et avec l’inteligence qu’on vous connais vous avez trouvé cette personne en la personne de Yacouba ZIDA. seulement ces anciens amis resté au camp naaba KOOM II sont désormais des "jean batispte lingani", des "henri ZONGO", des " gaspard SOME"...qu’il faut à tous coup, affaiblir sinon nuire. et la solution est toute trouver, dissoudre le RSP...trop facile. allez y travailler et apporter votre part de contribution à la croissance du PIB, c’est ce que le peuple et la nation attend de vous

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 21:23, par mala
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Pauvre Burkina Faso, une aventurière en quête de célébrité. Je suis entrepreneur, montre-nous un seul chantier que tu as réalisé. Et qui finance toutes ces sorties ?... meating, rencontre,... c’est loin d’être clair avec celle-la !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 21:26, par Armando
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    le burkina est à la croisé des chemins et c’est l’occasion pour que des vendeuses de zoom-koom s’auto-proclament experte en tactite militaire ! Cette fillette a un parcours qui en long sur son intégrité morale et politique. Elle a plongé dans toutes les soupes. : c’est ce qu’on appelle au temps de Saye Zerbo "politicien cube magi"

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 21:57, par Bintou
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Encore elle. Quand va t elle la fermer pour de bon ? Comme son mentor Zida qui communique maintenant par communiqué alors qu on l attend a la place de la nation. Plus elle parle plus elle s embourbe.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 22:24, par B
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Donc c est ton different avec Alizeta Gando qui t a poussé á faire participer a
    a chute de regime.dans le cas contraire tu ne broncherais pas. Honte a toi. Et surtout laisse les RSP tranquille .

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 22:37, par vérité no1
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    @Bintou, nous savons tous qu’il y a cette jalousie inexplicable entre dames mais soyez objective et reconnaissez ses mérites ! On ne se lève pas un matin bonheur pour commencer à bitumer des voies.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 22:38, par PACO
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Voici des gens qui n’ont connu la lutte pour l démocratie qu’après l’affaiblissement de Blaise depuis le collectif. Ils se permettent d’être des donneurs de leçons politiques.
    Ce Burkina aura tout créé : des associations à la tête du client, des hommes/femmes de seconde zone revanchards, des......
    Pardon, dites à celle là de se taire avec ses idées de femmes libres !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 22:58, par Burkindi
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Ah le Burkina, on a dit inclusion et voilà q certains du CDP et le front républicain se croient tout permis. Cette femme est ce q certains ne seront jamais, la jalousie maladive de certaines personnes est connue. Ils sont prêt a tout pour nuire celui qui avance. Chercher a avancer aussi. Quand à Belemsagha, comment peux u dire une chose pareille alors q le récépissé du MPP a été envoyé sur place et vu par tous dans la salle. En plus, comment pouvait-elle être une des actrices principales et s’auto-eleminer ? Vos politiciens qui n’ont pas assez de courage ont parlé entre eux et ont dit a celui qui avait plus de courage de dire. Il faut le dire, elle faisait peur a tous ceux qui voulaient la présidence de la transition, parce qu’elle arrivait à se faire comprendre par l’assemblée au niveau des OSC. Plusieurs fois certains n’ont pas voulu porter les amendement fait en assemblée mais elle était la, et on déjouait leurs coups à tous les coups. Certains l’en veulent parce qu’ils se disent q cest elle qui a brisée leur rêve d’être président de la Transition. D’autres étaient devenus agressifs. Qu’ils saches q même sans elle les osc ne sont pas dup, ca aurait été plus long, mais ils allaient jamais passer. J’étais dans la salle et jai aussi participé à l’élaboration de la charte. Vous n’avez pas honte de vous acharner sur elle. La seule pratiquement qui s’est battue pour Ka jeunesse et les femmes. Mais j’oubliais, d’autres ont pris l’habitude de penser avec leurs ventres. Cela me dépasse.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 23:10, par LeMossi
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Je parie que cette dame Lopez Zongo mettra le feu au pays pour ses ambitions personnelles. Pendant que le président de la transition et chef suprême des armée concerte la hiérarchie militaire pour une solution apaisée sur la situation du RSP, madame Lopez Zongo se déporte sur l’état major pour demander au CEMA de "prendre ses responsabilités " ! C’est tout un symbole. Madame Lopez Zongo voudrait demander aux militaires de s’affronter et de régler le problème par le sang qu’elle ne se serait pas comportée autrement. Sa démarche n’est celle de quelqu’un qui veut la paix pour tout le pays. Elle se prend pour Alizeta Gando. Lisez une lettre pour Laye de cette semaine : Lopez Zongo a les yeux rivés sur le fauteuil laissé vacant à la chambre de commerce par l’ex belle -mère nationale. Il faut donc aider le Militaire Zida a récupérer le RSP qu’il a perdu par gourmandise et pour avoir essayé de couper la main qui l’a nourri afin que le arnaque soit complet. Que Dieu sauve le Faso des dérives des OSC politisés.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 23:38, par sylvanus
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Un peu d retenu mme LOPEZ, vous parlez au nom de quel peuple ? je vous rappelle q notre chère patrie est une savane où tout le monde se voit, tout se sait ... inutile de vous parler de c que vous avez posé comme acte lors de la designation des membres du CNT. En vous excitant ainsi vous nous demontrer que vous n’êtes pas credible. Les vrais revolutionaires des 30 et 31 parlent peu et sont constants en actes et paroles. Rangez vous un peu et posez des actes louables et vous verrez que ce sont les gens qui vont vous élever.
    .. Du courage !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 00:33, par vérité no1
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    @internaute 22, au moins la fillette peut t’embaucher dans son entreprise et toi ? Peux-tu embaucher un criquet ? Bande de chômeurs en retraite !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 00:38, par vérité no1
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Merci à l’internaute 12, entre une vendeuse de Zom-Koom et un vendeur assassin de canettes doublement pourries, le choix est très clair ! Bande de vampires passionnés d’argent sale !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 00:41
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Madame lopez le Mpp vous paie pour creer la confusion au burkina on vous a a l oeil .je vois que vous voulez etre la prochaine alizeta gando ni vous ni votre mpp vous n aurez le pouvoir le burkina se trouve dans cette situation grace a vos mentor.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 00:43, par vérité no1
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    @mala, un peu de respect à ceux qui sont à l’extérieur du pays ! Les gens partent en aventure pour plusieurs raisons et les grands docteurs ont acquis des connaissances à l’extérieur pour peut-etre éviter que la polio ne brûle ton derriè..... !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 00:44
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Je trouve qu’elle la ramene trop souvent celle-la. Elle gagnerait a fermer un peu son claquet si elle n’a rien a proposer de concret ni meme le courage de dire a quel parti elle apartient pour mieux tourner sa veste comme elle l’a deja fait avec le CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 00:50, par vérité no1
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    @internaute 3, sûrement que tu feintais tes leçons de morale à l’école primaire sinon je ne comprends pas cette haine envers une dame innocente ! Les conséquences de l’école buissonnière !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 00:54
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Nous sommes où où, des parvenus parlent à notre nom. Toi Safiatou , tu peux parler au nom du peuple, de quelle société civile te réclame tu ? Toi qui il y’a 6 mois négociait les voyages d’affaire,.zida pense que l’argent qu’il te donne arrive aux OSC, non. Profite en bien, tu veux être présidente de la chambre de commerce ? On te vois venir, tu ne le sera pas.c’est le peuple qui va dire non. Zida oublie ta modification de la charte et arrête de jeter l’huile sur le feu avec le problème du RSP.stp fini ta transition et va t’en.
    safiatou, tu n’a même pas pu faire sortir 200 femmes a bobo. Arrêté, les images sont là.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 00:56
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Ferme la , tu n’a rien a dire en plus e sa en ment. Oooooh et dommage que se sont ces femme sans amour qui ose parler au nom du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 00:58
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Il n’y à plus de bagarre a faire, tu t’acharne sur le RSP, c’est la bête noir de ZIda, MPP
    YAKOOOOO.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 01:00
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Deux points que je retiens après lecture de l’interview de cette dame de 39 ans très présente sur la toile :
    1) reconversion : Elle sort du sérail de la FEDAP-BC, autrefois considérée comme anti-chambre de partage des gros marchés publics, pour une destination non avouée volontairement si l’on en croit à l’internaute 17-Belemsagha, qui rappelle que son parjure a été démasqué au moment de l’élaboration de la Charte. Reconversion pour quel intérêt ? Si c’est l’intérêt du peuple qui justifie son engagement post-insurrectionnel, il est bien de rappeler que intérêt du Peuple rime avec fin de la corruption, de l’enrichissement illicite, etc. que règlera en principe la nouvelle loi anti-corruption. Alors Mme BTP est-elle prête pour ce changement voulu par le Peuple qui pose toujours comme préalable de montrer patte blanche.
    2) Equilibrisme : avant elle, d’autres (Zéphirin, Ablassé, le Col. Yac et qui sais-je encore !) ont d’abord navigué dans des forums, mouvements ou associations (bref société civile), et avec eux une partie de la population qui les suivait, avant de se dévoiler avec des fortunes diverses. Cette stratégie n’est qu’une façon de flatter la multitude (populisme) et donc condamnable par le Peuple. D’autant plus que chez Mme Lopez, et un internaute l’a déjà signifié sur Facebook presque en ces termes : "elle a très souvent la critique très facile, mais sans propositions intellectuellement soutenables". Le Peuple, et notamment la société civile dont elle se réclame aujourd’hui veut mettre fin à l’équilibrisme institutionnel en militant pour les candidatures indépendantes avant les prochaines élections.
    Pour conclure sur le mélange reconversion-équilibrisme, et Mme Lopez n’est la seule dans cette atmosphère délétère, j’ai bien peur du Burkina nouveau qui sortira, en 2016, de la collusion astronomique entre sphère politique et sphère économique, car presque plus personne ne veut vivre comme gens ordinaire et en tirer son bonheur. Pauvre Burkina de nos enfants !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 01:12
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Non madame, ce n’est pas nécessaire cette rencontre là. L’armée fonctionne selon des principes et on ne discute pas de ça : le politique définit ce qu’elle veut comme armée, et le ministère de la défense met ces instructions sous forme de musique et l’armée, par son chef d’état major organise la danse. Il n y a pas de négociations sinon vous négocierez en permanence pour un oui ou un non. Appartenir suppose que vous acceptez les contraintes de la profession. On a vu l’armée cultiver, élever des bestioles. Même si vous leur proposez des pantalons avec braguettes arrière, ça marchera par respect pour la discipline. Le cas du RSP est hors catégorie et ne correspond pas à une unité militaire. C’est le refus d’assumer le passé qui fait peur aux hommes du RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 01:41, par Bayirnoohma
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    bien que certaines personnes ne savent pas faire quelque chose de bénéfique pour la nation, au lieu de savoir reconnaitre les mérites des autres, ils passent leur temps à les diffamer. Connaissant cette dame, je m’étonne que des personnes qui, pour leurs intérêts egoistes essaies de la diffamer. Le RSP, pas qu’on les déteste mais on souhaite être en sécurité, ils représentent une menace pour tout le peuple Burkinabè. Soyons honnête avec nous meme

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 01:52
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Que les gens qui n’ont rien à dire se taisent ok ! si non je pense qu’elle a dit réel pour le RSP car si le RSP se sent au service de son peuple et non au compte d’un individu pourquoi ? refusez l’appel de son peuple ? JE VOUS POSE LA QUESTION ? ? ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 01:57, par touda siida
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Mme lopez, vous avez bel et bien financé la marche des femmes a bobo contre le RSP.
    Vous etes arrivee a bobo depuis le 8 fevrier et vous etes descendue a la residence Sissima
    Le meme hotel que certains ministres et avec le premier ministre qui etaient la pour le conseil des ministres. Sauf le ministre de la sante et de l’administration territoriale qui n’ont pas dormi a l’hotel. Les mouvements de la Société civile passaient prendre de l’argent pour votre marche. C’est le cas du mouvement en rouge. Vous avez financé la marche des femmes et a la fin de votre sejour, vous vous etes plaind d’avoir perdu 200 000 f dans votre chambre d’hotel.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 03:13, par vérité no1
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Dieu nous a sauvé, il fallait la révolution ! Une dactylographe (même pas secrétaire) qui présidait la destinée de notre économie ! Quelqu’un qui est intelligent ne peut pas s’entendre avec Alizeta, c’est la loi de l’incompatibilité qui l’exige !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 06:10
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Quelle meneteuse !
    Elle dit "pour éviter des problèmes, j’ai déposé ma lettre de démission le 5 janvier 2014" et en meme temps elle précise ne faire partie d’aucun parti. Mais madame on ne demissionne pas de quelque chose dont on ne fait pas partie. Ou bien toi meme tu vois c’est comment ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 06:12, par Lopez futue belle mere nationale
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Maintenant tout le monde sait que madame Lopez est candidate au poste de future "belle mère nationale".

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 06:51, par YIRMOAGA
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Si l’armée s’ingère dans la politique par la volonté de certains de ses membres, il est normal que les OSC cherchent à savoir les ambition de l’armée ? Ce que LOPEZ demande une rencontre avec le RSP est une bonne initiative, puisque le RSP fait des irruptions, des prises de position par des déclarations sur la scène politique ? Normal que les OSC sachent leur détermination à agir dans le politique ? Si l’armée restait dans le cadre des ses missions à recevoir du politique, y aurait pas des volontés manifestes à être inquiet ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 07:53, par Le sombrero
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    On veut manger de toutes les sauces, et c’est ça notre société civile, n’importe quoi !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 08:16, par SY
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    MERCI MADAME POUR CET ENTRETIEN CAR NOUS COMMENÇONS A COMPRENDRE QUE NOUS AVONS VRAIMENT DES FEMMES BATTANTES COMME MA TANTIE SARAH SEREME . VOUS AVIEZ PRONONCE UNE PHRASE QUI M’A TOUCHÉE AU FONDS DE MON CŒUR IL S’AGIT "Le Burkina Faso ne se limite pas à Ouagadougou." IL FAUT CONTINUER A LUTTER POUR UNE VRAIE DÉMOCRATIE AU FASO. CELUI QUI VENIR POUR DIRIGER LE BURKINA COMME LE CHAMPS DE SON PAPA ; QUE NOUS LE BOUTONS HORS DU TERRITOIRE.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 08:20, par sidnsobeogo
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    on verra du tout au Burkina. voila une dame qui se croit maligne. le vent a tourné et elle aussi.Et comme elle ne sait pas la direction du vent pour le moment , elle se contente de n’ appartenir à aucun parti politique. si non celle qui est tantôt CDP, tantôt FEDAP-BC, tantôt MPP, tantôt UPC et maintenant membre de la société civil ne pas dupe. elle attend que l’eau se calme pour appartenir au nouveau pouvoir durant son mandat avant de s’envoler de nouveau si le pouvoir change de camp et tout cela pour l’ émergence de son entreprise. le Burkina n’as pas besoin des citoyennes de ce genre

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 08:21
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Quelle vie de débauche politique ! Vous êtes quel espèce d’homme qui glisse en fonction du courent d’eau comme ça ? Et ce qui est dramatique est que malheureusement, ce sont ces gens là qui décident à notre place. Je pense que je vais me mettre en politique. Des caméléons de ce genre ne peuvent pas continuer, sous la couverture d’OSC, à monter des textes pour notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 08:26
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Madame LOPEZ, vous finissez de me convaincre que vous roulez pour votre ZIDA. Pourquoi quand il nommait son ami Théophile NIKIEMA comme Chef d’Etat-Major particulier vous n’avez pas demander qu’il consulte le peuple. De plus Théophile relève t-il de la gendarmerie, de la police ou du RSP ? Votre départ de la FEDAP/BC est juste dû au désaccord que vous aviez avec Alizet Gando. Que c’est léger comme votre propre personne. On sait les propositions à vous faites par le MPP, même si par stratégie vous n’avez pas encore pris la carte. Du balai et laissez nous respirer.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 08:32, par la sagesse
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    elle m’enerve meme.une vrai menteuse,rien de verite ds ce qu’elle di !!!proouuuuu !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 08:38, par joe
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Madame Lopez allé d’abord payer tous les salaires de vos employer avant de vouloir sauver la transition

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 08:46, par L’oeil
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Merci pour votre clairvoyance et l’esprit de discernement qui vous a guidé

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 08:50, par Danton
    En réponse à : Le printemps des opportunistes.

    Mme, vous avez raison de vous agiter. Et c’est surtout clairvoyant de votre part d’avoir senti que le vent de la mangeaille allait tourner en novembre2015. Qui est fou ? Vous et Saran Serene, même flair ventral, même combat, qui dit mieux ? Que Dieu garde le Burkina Faso des opportunistes comme vous !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 08:51, par eliane
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    A la lecture de l’interview des internautes,on se rend compte qu’il y a trop de contre vérités dans les propos de Safiatou, Ce qui est évident, elle roule pour une cause inavouée,elle roule dans un jeu double,trouble,et floue sur toute la ligne,membre de la fedabc,du cdp,du mpp etc a dire vrai c’est tout simplement une infiltrée pour ne pas dire une espionne aux mains de politiques peu enclin au développement de leur pays au profit d’une ambition personnelle bassement portée vers des besoins matériels.Notre pays ne mérite pas cette prise en otage de son avenir par des individus peu scrupuleux qui au détour d’une situation se proclame patriote ou républicain tout cela a cause de la pseudo politique ,ce vilain mot qui nous divise et qui permet aux uns et aux autres de s’enrichir sur le dos du pauvre peuple .Bref j invite les burkinabé a s’enrôler massivement afin de choisir librement nos autorités de demain c’est a ce prix que nous débarrasserons notre pays des abeilles et autres sangsue masqués qui se disent OSC et autres,,,,,,

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 08:55, par sogotere
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Cette dame ne roule que pour ses intérêts , vous avez abandonnée le reprofilage de la voie SOLENZO-BALAVE longue de 25 KM dans la province des BANWA(région de la Boucle du MOUHOUN). Comme preuve une de vos double cabine qui est en panne est toujours stationnée à la sortie du village de Moussakongo à gauche en allant à BALAVE. Bientôt nous allons engagé des actions fortes et prendre l’opinion nationale à témoin par rapport non seulement à la mauvaise exécution de cette route mais aussi à l’abandon des travaux. A l’époque vous étiez membre influent de la FEDAP-BC donc tout permis, aujourd’hui collée serrée avec Mr ZIDA et via MPP pour continuer à être intouchable, ça ne marchera pas comme ça. Plus rien ne sera comme avant. La population cette location recherche activement. Nan laara an sara !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:03, par zebsonny
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    c’est une malhonnête et extrêmement dangereuse dangereuse pour le Burkina. C’est à cause de vous autres que le MPP ne sera jamais au pouvoir ? Rock va lorgner Kossyam sans n’y jamais rentrer, telle sera la volonté du Peuple burkinabè. Vous ne pouvez pas brûler les maisons des gens et vouloir venir construire le pays avec un programme Mathiavelique

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:05, par NOEL
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    BONJOUR MADAME. JE VOUS FÉLICITE POUR VOTRE ENGAGEMENT CITOYEN.
    MAIS JE VOUS ARRÊTE NET DES VOTRE DEUXIÈME RÉPONSE. TOUT LE MONDE N’A PAS PORTE DES HABITS CDP COMME VOUS LE PRÉTENDEZ. SACHEZ VOUS DÉFENDRE MAIS N’IMPLIQUEZ PAS INJUSTEMENT LES AUTRES.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:09, par SS 20
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Cette tribune doit être celle de la réflexion et de contributions . Évitons de diffamer inutilement nos frères et sœurs même si c’est une manière de parvenir à nos fins , cela est malsain. Le problème du RSP ne date pas d’aujourd’hui et doit nécessairement trouver une solution ; et cette solution passe par la redéfinition des ses missions car l’environnement socio -politique a changé dans notre pays et cela va se poursuivre pour le bien de tout le monde même pour le RSP.
    Qui ignore l’importance de ce corps militaire dans notre dispositif de défense ? ceux là qui parlent de la dissolution de ce corps parlent pour alimenter la confusion qui les profite ! en faisant croire que c’est affecter ces éléments dans les différents régiments du pays ,là c’est un démantèlement , une dislocation et çà ne contribuera que densifier la psychose de l’instabilité vue la formation qu’ils en ont reçue.Mais ici le peuple dans sa majorité veut une réorientation de ses missions et conséquemment sa délocalisation .
    C’est aussi simple que cela et on pas besoin de tergiversations.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:24, par Ben
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    cette dame veut simplement se rendre populaire et ensuite créer son propre parti politique vous ne voyez toujours pas dans son jeu ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:35
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Internaute 51, ne te décourage surtout pas. Si tu veux, mets toi bon gré à la politique. Ce pas, moi j’ai dû le franchire il y a quelques années. Parce que, fonctionnaire, j’ai connu la dure loi de la manipulation pour avoir osé soutenir les Halidou en son temps. Quand à cette voleuse experte en retournement, reniements et croque en jambe, ne t’en préoccupe même pas. Elle s’en ira comme elle a fait irruption sur la scène politique. Remarquez son double langage ! Fedapbc-Mpp, et comme il y a les résultats du sondage, elle s’empresse d’ajouter UPC. Or, personne ne l’a jamais accusé d’être de ce parti.

    Dites moi, quel est cet entreprenneur propre sous le régime Compaoré ? Donnez un seul nom et je vous donne ma tête à couper. Ceci pour rappeler à Abdoul, pour qui certaines personnes qu’il cite sont intègres, qu’il se trompe largement. Tu peux dire qu’ils sont présumés intègres. Mais il faut les connaître avant de leur jeter les fleurs. Cette dame n’a de compétence que sa proximité avec Blaise et son CDP. Avec des incultes et des idiots comme ces gens, on est mal barré.

    A propos du RSP, moi je dis toujours à qui veut, qu’il aille à Kossiam les chasser. C’est aussi simple que ça. Vous avez comploté contre l’opposition pour placer votre Zida, croyant qu’il maîtrise la situation, mais nous sommes dans la savane et vous n’êtes pas assez intelligents pour embobiner tout le monde. Vous irez d’échec en échec.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:46, par Tienfola
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Je suis désolé Mme j’ai jamais porté quoi que ce soit du CDP...

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:48, par tanga tégawinde
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    une fois de plus je demander au internautes avoir la culture du débat . on a pas besoin d’insulter ou ridiculiser quelqu’un pour le convaincre ou convaincre ceux qui vous lisent

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:54, par TENDOS
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Du n’importe quoi. En voilà encore une femme qui pense que la terre tourne autour d’elle. Mais on te voit venir. Elle change de veste et pense pouvoir tromper la vigilance du peuple. Tu n’es rien et tu ne serras rien. Tu n’auras aucun poste dans ce pays. Pauvre à toi. C’est à cause de femmes comme toi que nous regrettons l’émancipation des femmes. On aurait du vous garder comme le faisait nos grands parents. C’est misérable.Arriviste que tu es. On t’a à l’œil. Tu ne passeras pas.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:54
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    cette dame parle bcp. C’est bien pour l’émancipation de la femme. Mais dans le fond, elle risque d’être pire que gando. Analysons un peut les faits sans esprits partisans.
    1. Elle est membre d’une société civile qui fait la promotion de la démocratie à travers des élections libres. Pourtant, il n’a pas été question durant l’entretien. On entend plus le mot "je".
    2. Elle elle était membre d’honneur à la FEDAP BC sans être militante de la FEDAP BC, ni du CDP.
    3.malgré qu’elle soit sur la promotion de la démocratie, elle marraine des activités MPP porte des habits MPP sans être membre. Lol
    Avec tous le respect qu’on te doit vis à vis de ton âge, vous faites très mal votre travail d’osc mais à contrario, vous êtes très forte dans la propagande et la publicité politique. Je vous admire pour votre engagement, mais vos embition sont floue. Acceptez que vous êtes du MPP. J’admirai ce parti, mais maintenant je suis convaincu qu’il ne feront pas mieux que le CDP au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:56, par tata
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Membre d’honneur ho ! membre ho ! c’est pareil. Vous avez mangé à la soupe et c’est suffisant pour que vous soyez une ex- CDPiste , Ex- FEDABCiste Ex- MPPiste, Ex-UPCiste et actuelle CNTiste et que sais je encore ? Et puis en tant que société civile vous ne pouvez pas porter les gadgets de tous les partis politiques, Allez dans toutes les manifestations politiques. ça vous fait cube Maggi comme la dit l’autre. Vous êtes championne de retournement de vaste. Et puis, faite vous un peu discrète c’est un conseil.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 09:58, par mouzoué
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    n’ utilise pas le nom du peuple pour régler tes comptes, c’est toi qui a problème avec le RSP si nous on a pas de problème d’autant plus que le président Kafando en homme sage est entrain de trouver des solutions militaires pour l’avenir du RSP.
    mais je te comprend tu as un problème avec le RSP tout simplement parceque tes mentors RSS ont un problème avec eux. si c’est pour prendre les élections en otage et allez s’asseoir a KOSYAM , je vous le jure que vous allez voir le vrai peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:05, par Bill
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Les éléments du RSP n’ont pas compris que le PM n’est plus leur petit copain. C’est le PM du Burkina. Même si vous êtes pour quelque chose dans son accession à ce poste, il ne peut pas vous obéir en désobéissant au peuple. On n’a pas besoin d’être très intelligent pour comprendre que tout ce qui s’oppose au peuple sera désormais mis hors d’état de nuire. Le PF et le PM s’amusent d’ailleurs trop avec ces gens-là !
    Il faut être un mal éduqué de la pire espèce pour dénigrer nos braves mères et sœurs, vendeuses de zoom koom. Elles font partie intégrante du peuple et ne sont pas moins importantes que les autres membres de la société. Ces braves dames se sont occupées et s’occupent de nombreux Burkinabè qui sont ou seront la fierté de ce pays, au prix d’énormes sacrifices. On imagine le vrai niveau intellectuel et moral de ceux qui ont ce genre de réflexions. Dieu ait pitié de votre ignorance et vous pardonne votre nanisme moral !
    Vive le vaillant peuple ! Vive le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:09
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Madame Lopez dite "blé Goudé" du Burkina bon vent à toi on te soutien pour ton admission à la CPI en cas de trouble dans notre Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:10, par Prenez cela au serieux
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Même si elle est du MPP, j’aimes ce qu’elle dit. Si vous ne croyez pas rester là rêver.
    Le RSP est problème sérieux pour la paix au Faso. De toutes les façons on tirera tous les conséquences de notre grande muette. Rock dit rien, Zeph dit rien et presque touts les politiques se sont tuent car il ya une peur. Si le peuple ne prend pas relais de cette question, Zida ni Kanfando n’en parlons Safiatou lopez ne pourra regler ce problème. Moi je ne suis pas MPP ni UPC mais burkinabé d’abord.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:11, par MIA
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    comment quelqu’un peut nier ses origine politique comme ça. même ceux qui ont rejoint le MPP une sémaine avant leur assemblée sont dans le Bureau politique. et toi qui a fait des meeting au ganzourgou pour soutenir ton mentor ROCH tu n’es pas dans le bureau. tu es dans le bureau politique pas exécutif, au même titre que ceux que tu as mi au CNT ( zougranan issouf, OUATTARA hervé , aziz sana et autres.).

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:19, par guimbo
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Madame Lopez s’il vous plait vous dites que ces militaires doivent comprendre qu’ils ne sont pas formés contre le peuple, mais pour servir le peuple. S’ils comprennent cela, je pense que le problème sera résolu. Mais savez vous que vous n’etes pas plus intellectuels que certains d’entre eux et vous ne servez pas le peuple plus que certains d’entre eux . Vous avez fait les méme écoles donc ne les prend pas comme des gens qui savent rien . ces petites phrases tic quant on est militaire. ils ne se sont pas ammené eux méme à la présidence ce sont des gens qui les ont améné làbà avec des missions préscises, maintenant s’il y a dérapage de leur mission c’est encore le politique qui les a dévié donc en gros le probléme c’est pas eux méme c’est plus tot ceux qui les exploite . Si Kafando les donnent une autre mission que celle qu’ils faisaient je pense ils exécuterons, au faite le RSP ne s’attribut pas les missions soit méme madame Lopez ok !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:29
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Je pense qu’on a eu tord de n’avoir pas laisser Blaise finir son mandat. Les OSC de dernière heure arofites nous a encore niqué. Voilà, les cadres expérimenter du pays sont réduit au sillence avec des affectations incompréhensibles et des nominations trop osé, pour une transition de 12 mois dont 4 déjà passer. J’ai pas honte de le dire, j’était dans les rue, j’ai dit "Blaise dégage, Blaise Ebola, mais je le regrette. Je ne me reconnais pas dans cette transition qui embauche des" nuls" et en fait leur promotions, pourvu qu’ils mobilisent des Larbins. Et quant je vois Hervé Kam, ce majustrat reconverti en porte parole d’une OSC qui, galvanisé par l’aboutissement de la lutte commune, une lutte débuter il y’a près de 15 ans, au moment ou les meeting de l’opposition comme l’UNIR MS étaient hué dans le passoré, j’ai mal. Tout petit, j’ai assister en 2009 au bastonnades et à chasse aux militants de l’opposition dans 2 provinces suite à la crise suivant l’assassinat de NORBERT ZONGO. Et aujourd’hui, les OSC de dernière heure, avec des femmes enrichi, loger et blanchi par le pouvoir de blaise, se prennent pour les ténors de la lutte. Je pense sincèrement que si ça ne s’arrête pas, le second soulèvement, sera la bonne et la définitives. Par ce que c’est la merde qui nous est servi actuellement.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:31, par Basga
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Mon intuition me dit que cette dame est fausse..... elle est légère et volatile dans ses propos.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:35, par Dany
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Fati du Courage !! l’engagement politique surtout pour une femme au Faso reste dur ! seul les durs persévèrent. Vous et SARAN ! le Faso e

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:41, par DAKYO
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Si c’est à cause du MPP qu’il y a eu la révolution alors je peux dire à Rock de dormir tranquille nous allons maintenant tous voter le MPP pour service rendu à la Nation. Votre haine envers le MPP ne regarde que vous mais n’insultez pas ceux qui ont participé à chasser l’ex homme fort du pays. Beaucoup d’entre vous sur ce forum(qui moindre article c’est le MPP qui a fait ceci c’est le MPP qui a fait cela vous n’avez pas honte ?) Vous pensez que nous allions risquer nos vies à cause d’un parti politique ? je peux vous nourrir jusqu’à la fin de vos jours mes chers chômeurs que le CDP utilise actuellement pour ses sales besognes mais vous allez échouer ; Au contraire votre haine envers ce MPP amène les nous autre indécis à se pencher sur ce parti. Vous pensez que 10 000 ou 100 000F/burkinabè d’un parti politique pouvait mobiliser autant le peuple burkinabè ? Ne nous insultez pas svp. Si jusqu’à présent au lieu de vous rendre compte de vos erreurs passées vous continuez à croire que c’est le MPP qui a mobilisé autant le peuple burkinabè, je dirais tant mieux pour ce parti alors. Si c’est le cas ils sont vraiment puissants ces gens du MPP et ne soyez pas surpris que ce parti remporte même au premier tour la présidentielle du 11 Octobre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:46, par JAMES KENNY
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Mes respects Mme, je ne partage pas tout vos points de vue, ni vos justifications notamment sur les coups louches qui se passait à la chambre de commerce. Pourquoi n’avoir pas dénoncé ?
    Toutefois pour le RSP vous êtes d’une lucidité sans faille. Voici un corps d’armé qui prétend nous protéger, mais conserve tout l’arsenal du pays, son commandant (gilbert diendiéré) a sa femme membre du directoire du CDP et est probable candidat de ce parti. Franchement réveillons nous le péril est réel. le RSP est l’un des maillons fort de blaise pour se protéger des poursuites judiciaires qui pourraient venir du BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:46, par l’Alchemyste
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    On est ou là ?
    Voilà que des leaders de pseudo OSC, veulent parlementer avec un régiment de l’armée. A trop vouloir jouer les utiles on finit par s’illustrer dans le ridicule. Votre soif de tribunes sera votre perte. Vous n’aurrez pas cette estrade pour vous pavaner encore. Rendez-vous utiles en la fermant enfin. Vous ne représenter que les membre de votre association de qui vous tenez un "mandat "et pas plus. Laissons le P. Kafando régler ce problème dans la sagesse. Y’en a marre à la fin...

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:47, par kihan
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    vraiment du courage il faut continuer à te tromper pensant que tu trompes le peuple, ton histoire avec la FDAP/BC tout le sait comment les choses se passent au faso et cette date le 5 janvier 2014, on sait aussi ce que c’est dans la même sémaine que les RSS ont démissionné. donc ne pense pas que tes arguments vont tromper le peuple,
    n’oublie pas et surtout n’oublie pas que tu as dit à roch au ganzourgou que tu était avec eux au CDP et comme ils ont démissionné tu as organisé l’activité pour leurs dire que tu es avec eux encore et qu’ils peuvent compter sur toi.
    en conclusion ton infiltration dans les OSC est de manœuvrer pour que le MPP prenne le pouvoir et se jouer au superviseur CENI de bourage d’urne. du courage

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:47
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Bien,entrepreneur depuis 2004,pendant le régime de Blaise,comment faites vous pour avoir les marchés et ne pas être allié aux Barrons du régiment,l’expérience à montrer que beaucoup d’entreprises sont tombées à cause de leur inaliénation, trop de flou dans les versions de cette dame.merci

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:56, par SING
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Sondage sondage même souris soulée connait carrefour de chat. L’UPC connait ses limites et surtout sa place sur le terrain.Vous parlez de ce parti parce que nous tous l’avions voté pour sanctionné le CDP en son temps mais vous allez voir.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 10:56, par traoré
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    mon œil lopez , je vois que tu commence a comprendre les chose et à baisser le ton sur le RSP quand tu parle de rencontre avec la société civile dont tu fait pas honneur.
    je ne voix pas l’utilité de cette rencontre si ce n’est qu’une manière pour toi de demandé pardon au RSP pour l’avoir offensé.comme tu a vu que tu n’a pas de soutien dans ton tombât déguisé tu fait marche arrière et tu ose dire etre decu que le président Kanfado se fait imposé, là encore tu montre que tu ne sais faire que des routes et non géré un pays le président Kafando n’a fait qu’avoir une bonne lecture de la situation et essai de résoudre le problème en grandeur d’esprit sans engendré d’autres problème car s’empresser de résoudre un problème pour en créer un autre ne sert rien. bref j’espere que tu à bien aprit la leçon.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 11:09, par pour la patrie
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Madame lopez que vous soyez du CDP, FDABC ou du MPP cela importe peu l’essentiel pour nous est que vous menez une lutte qui a des causes nobles à savoir la fin de l’oppression du peuple par un petit groupe de personne qui se mette au dessus de toutes les règles qui régissent la vie d’une nation. Vous avez notre soutien et tous ceux qui voudront mettre à mal la transition nous trouverons sur leur chemin !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 11:18, par Charles
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    la Gando de la transition

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 11:31, par Biiga
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Moi je ne traite pas avec des femmes qui courent partout ainsi CDP, FEDAP BC , MPP....ça c’est courir derrière l’argent !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 11:32, par Razelman
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Mon analyse après avoir lu cette interview est que cette dame mouve au gre des vents et de ses propres interets. Il n’y a pas de cohesion etablie entre ces arguments lorsque le journaliste l’envoit sur un terrain glissant. On remarquera que tout ce qu’elle a fait et continue de faire, c’est pour prendre la place de la "belle mere nationale" comme elle l’appelle d’elle-meme.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 11:36, par bayili nebilma
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    si cette dame est sincère, alors c’est une brave et patriote. franchement, au fur et à mesure que les gens sont intellectuellement libres, nous nous rendons compte que nous avons des bonnes personnes, des hommes et femmes battants et combattants. (parce ce que jusqu’à une date récente, nous étions muselés, constipés de force et par peur). courage à vous madame. restez sereine et continuez sans découragement le combat.
    urgence : 7 milliards pour l’enrôlement, il faut réussir le défi de potentiel électeurs=nombre d’inscrits. continuez !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 11:41
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Pour commencer, je conseillerai à l’internaute 30 de ne jamais s’aventurer dans l’entreprise de cette dame. j’y ai travaillé et démissionné juste après 2 semaines. Il vaut mieux mourir chômeur que de travailler chez elle. Il y a plein de faits sur son management mais je ne vais pas faire ici son procès. Elle s’agite contre le régime déchu parce qu’elle a eu des problèmes avec Gando conjugué avec son soi disant départ de la FEDAP/BC et depuis lors, elle gagnait plus les marchés publics. Voilà quelqu’un qui traite ses employés comme des esclaves : elle te fait faire tout ce qu’elle veut (courses domestiques, aller en mission sans frais ni ordre de mission, etc.) et si tu n’es pas d’accord tu es viré sans que ton dû ne soit payé. Et comble sais qu’elle ne paie pas ses employés. Si elle n’était dans le système Compaoré, pourquoi a-t-elle fuit le pays à la suite des minuteries de 2011 pour aller passer 3 mois au Ghana ? Elle loin d’être défenseure de la cause nationale. Elle fait partie de ceux qui se disaient intouchables sous l’ère compaoré. Elle se fait voir pour ses propres ambitions. Il faut qu’elle cesse de dire qu’elle travaille pour le peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 11:41, par fasobiga
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    tout ça pour avoir illégalement les marchés après les élections. ne pense pas tromper le peuple. l’ex première dame t’avait aussi donné des marchés en CÔTE D’IVOIRE. c’est parce qu ’elle soutenu une autre personne après que tu es fâché. ne mêle pas le peuple dans tes plans de vengeance.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 11:44, par TAIWAN
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Bien merci a vous et a tous ceux qui refuse de se taire. Je suis tres content de mon pays le BURKINA FASO car nous trouvons maintenant des femmes qui sont debout pour le combat du devellopement du BURKINA FASO. Madame je vous felicite pour votre engagement et votre determination. Que DIEU vous protégé a jamais vous et toutes les femmes au combat pour le developpement du BURKINA. Mais acceptez que je vous donne un conseil a vous et aux autre qui se reclament de la societe civile ( votre place est important pour le pays car vos critiques donnent une chance au BURKINA pour avancer), il faut vous battre dans tous les domains pour aider le pays a avancer. Surtous si il y a des problemes dans un domaine il faut parler. Tous les domaines du Burkina doit vous interesse et pas seulement le cas du RSP. BON COURAGE A VOUS ET A TOUS LES PATRIOTES DU BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 11:45, par Spartacus du Burkina
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    On reproche aux internautes d’injurier au lieu de faire des debatS d’idée ;mais ’’quelles idées’’quand on constate que des dames comme Lopez manoeuvre à l’ombre pour des politiciens devenus sauveur sans propositions.
    Pour débattre il faut des propositions d’idées ,Helas-Donc les gens ne peuvent qu’insulter.
    A lire les commentaires je sens et suis convaincu que mes compatriotes sont murs.Je sens bien que les Burkinabés ne sont plus dans les annéées 80-90.Merci a vous tous peuple eveillé et averti.Vous allez certainement distingué le bon grain de l’ivraie en OCTOBRE 2015.

    Et croyez moi c’est le Burkina qui gagnerais.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 11:51, par bertin Kaboré
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Une position équilibriste !!!!
    Tres important dans les affaires !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 12:01, par kaveri
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    kihé djaaa c’est comme ça ; c’est pour quoi on était ensemble chez la député douamba et aussi chez lizeta gando . djaaaa c’est pour se venger. c’est elle qui nous guidait, je ne la connaissais pas mais aujourd’hui j’ai tout compris.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 12:08
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Le MPP avec l’appui des OSC veulent affaiblir l’armée en commencant par les RSP afin de pouvoir prendre les elections en otage comme l’avait fait Gbagbo en CI. Il se dit qu’ils vont sortir avant la proclamation des resultats pour dire qu’ils ont gagné. Et s’il n’y a pas d’armée en face le peuple ne pourra rien. Observez bien et vous verrez dans les manipulations en cours.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 12:13, par ELKABOR
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Je regrette de lire cet interview mal cousu avec une personne à l’ego démesuré. Elle fait la preuve de ses velléités nombrilistes et ses calculs politiciens avec un activisme désordonné passant allègrement de parti politique en parti politique pour maintenant se retrouver dans les OSC. Tout se résume à "Je cherche à manger" ! Vivement que la transition finisse pour ne pas que des aventurières de son genre se retrouvent à la page pour arnaquer le peuple ! Madame Lopez, pardon taisez-vous un peu, on veut avancer et résoudre nos différents problèmes dans la sérénité. Si vous pensez que le "ôtes-toi que je m’y mette" va marcher dans le Burkina Nouveau, vous vous trompez. Vous voulez jouer à Alizeta Gando ? Nous ne voulons pas de l’original à plus forte raison de sa pâle copie !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 12:17, par inconito
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Safiatou Lopez n’est pas clair !!!! Yaako au MPP, il serait preferable pour le MPP de se debarasser d’elle.

    Les militaires n’ont rien a te dire.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 12:18, par AROUNA
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    bon courage,tu es vraiment une battante !!!Merci pour tes franchises !!!Dieu te benisse madame.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 12:36
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Pour commencer, je conseillerai à l’internaute 30 de ne jamais s’aventurer dans l’entreprise de cette dame. j’y ai travaillé et démissionné juste après 2 semaines. Il vaut mieux mourir chômeur que de travailler chez elle. Il y a plein de faits sur son management mais je ne vais pas faire ici son procès. Elle s’agite contre le régime déchu parce qu’elle a eu des problèmes avec Gando conjugué avec son soi disant départ de la FEDAP/BC et depuis lors, elle gagnait plus les marchés publics. Voilà quelqu’un qui traite ses employés comme des esclaves : elle te fait faire tout ce qu’elle veut (courses domestiques, aller en mission sans frais ni ordre de mission, etc.) et si tu n’es pas d’accord tu es viré sans que ton dû ne soit payé. Et comble sais qu’elle ne paie pas ses employés. Si elle n’était dans le système Compaoré, pourquoi a-t-elle fuit le pays à la suite des minuteries de 2011 pour aller passer 3 mois au Ghana ? Elle loin d’être défenseure de la cause nationale. Elle fait partie de ceux qui se disaient intouchables sous l’ère compaoré. Elle se fait voir pour ses propres ambitions. Il faut qu’elle cesse de dire qu’elle travaille pour le peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 12:49, par tièkadiyé
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Kaveri, si tu as incendié, apprends à jeuner et à prier parce que tu paieras pour ton acte. Parole de tièkadiyé. Des gens ont mangé pendant longtemps, et parce que Gando estime que tu es repue, il faut donner à un autre, c’est déclaration de guerre. Et tu te prends pour un messie ? Mon oeil ! Toi qui prones démocratie et qui, idiotement, te permets de dire ’’qu’il n’y aura pas d’élection même si on ne déchirait pas les fiches’’ ? Si tu étais intelligente, tu aurais dû demander au journaliste d’élaguer les propos qui ne t’honorent pas, vu que tu n’as pas le niveau pour mener des débats de haut niveau. sous l’ère Compaoré, aucune entreprise de BTP n’a jamais été propre. Ca c’est connu. Alors, tu la boucles et tu manges ce que tu as eu. Mais sache que Rock président ou pas, le peuple est libéré et plus personne ne pourra obliger éternellement un fonctionnaire à se taire et à avaliser dans la douleur vos bêtises. Désormais, tu m’obliges à faire ce que ma conscience et le droit m’interdisesnt, eh bien je fais tout pour le faire fuiter en direction de la justice. Vous n’avez plus longtemps à vous cacher pour piller le peuple. Je sais de quoi je parle. Vraiment !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 13:41, par burkinabè
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    vraima je trouve que cette femme veut etre plus populiste que le PM,elle parle sans logique,en tout ses un metteur de feu.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 13:49, par Dagara
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Courage Madame, toutes mes félicitations et soyez bénie.
    Madame, vous êtes ce qu’on beaucoup d’hommes ne seront jamais !
    Tous ces hommes ou plutôt "ces fillettes"qui profèrent des propos indignent ne méritent pas de considération.
    Vous vous affichez au grand jour, vous luttez au coté du peuple car vous avez compris que l’heure du changement est arrivée, ces fillettes déguisés en homme ne valent pas votre cheville,c’est tous des froussards qui ne savent que jouer à la poupée avec Djamila et Salia Sanou.

    Le RSP, doit être redéployé car pour ceux qui ont la mémoire courte les nombreux crimes de sang commis au Burkina sous le régime Compaoré sont leur haut fait.

    Que Dieu vous bénisse et vous protège Madame Safiatou

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 13:50, par Le Guetteur
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Au nom de la liberté, je vous soutiens ! je vous encourage et à persévérer ! On peut fréquenter des "indésirables" pour les uns ou les autres mais garder sa liberté de parole et d’opinions !
    Que cela offusque ceux qui prechent la soumission, j’en conviens mais soyez zarathoustra, madame Zongo !!

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 14:13, par Benaocyn
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Internaute 3 dit que " lorsqu,un pays tombe bas ce sont les vendeuses de zom-kom qui décident de ce qui est bon pour son l,armée !"
    C’est pas mieux ainsi ? Voyez ce que les vendeurs de cannettes et autres aliments frelatés périmés et leurs complices politiques et militaire nous ont légué comme Faso ?

    Et puis, ce sont les civiles qui vont montre la voie à suivre maintenant. Quand on dit les questions militaires se règlent entre militaire, comment ont ils régler leurs affaires depuis le 3 janvier 1966 jusqu’à la fuite de B.C.? En tout cas ils n’ont jamais rien fait de mieux que se tirer dessus, avec des civiles victimes visées ou collatérales.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 14:56, par Mdr
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    trop mortels les forumistes...ahh, les burkinabès ont de l’humour... En tout cas, ça m’a bien détendu de vous lire...
    On va dire quoi ? Vous avez dit à Blaise d’annuler la révision de l’article 37, il l’a fait, vous aurez pu le laisser finir son mandat et organiser les élections... Maintenant, on est tous perdu, qui dirige quoi ? Qui a quoi derrière la tête ? Qui maîtrise qui ?
    C’est facile de dire le peuple, le peuple... Mais c’est qui ce peuple ? Ceux qui sont aujourd’hui à l’Assemblée ? Ceux qui crient le plus fort ? ou ces personnes innocentes qui se sont fait tirer dessus fin octobre 2014...
    Comme dit un internaute, on avait demandé Lougué, nous n’avons pas compris à quel moment Zida est arrivé, mais nous l’avons accueilli comme le messie. Maintenant on se pose des questions, trop tard...Il est là, il faut le laisser travailler maintenant !
    Prions pour que la pagaille ne s’installe pas, on sait toujours quand ça commence mais on ne sait pas quand ça fini... Épargnons notre pays...

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 14:59, par Gbè
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    @ internaute 17, Merci pour la vérité.

    Voila quelqu’un qui a bien flirté avec l’ancien régime, pour ne pas dire qu’elle s’y est plongé jusqu’au cou pour préserver ses intérêts et ses marchés et qui vient jouer les équilibristes alors qu’elle est du MPP. Nous on s’en fout que vous soyez d’un parti mais arrêtez de mentir au peuple en vous faisant passer pour membre OSC !!! Vraiment qu’est ce que toi ZIDA un croyant, tu as à fricoter avec le Mensonge à visage découvert !?

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 16:17, par PRESIDENT DU MOSANA
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : " l’ensemble de son intervention"

    je suis d’avantage conquit par la fermeté ; la clarté et la franchise de vos propos madame LOPEZ ZONGO. Vous êtes un exemple de Femme et votre courage mérite le respect. Par ailleurs je vous pries de ne pas trop vous exposé car ce nouveau Burkina n’a pas fini de se réveiller de son changement. ceux de l’ancien Burkina n’ont pas fini de prendre la juste valeur de ce renouveau. Soyons diplomate et continuons sur une lancée leur permettant de suivre le rythme des nouveaux jours qui s’offrent au peuple burkinabè. car le Burkina nouveau nous l’avons déjà créé et ceux depuis la fin de 2014. "Plus rien ne sera plus comme avant" n’est pas un simple mot c’est une réalité et c’est pas OBOUF qui nous dira le contraire. Je te soutien et je t’invite à m’appeler désormais dans tes organisations à venir. Soyons vigilent car le sommeil de la raison engendre des montres dans une république. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 16:45, par Manon
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Verité n o1
    Tu es Lopez ou son avocat. Dans l’un ou l’autre si tu ne connais pas ou se trouve le camp du RSP, je peux vous y conduire pour que vous les dementelez toi et Lopez. Mais je vous informe que même zida est strictement interdit de prononcer le mot RSP en public. Sinon la foudre risque de s’abattre sur lui et son MATS. Dites moi la derniere fois vous l’avez entendu dire RSP date de quand encore ? Oeil connait bagage qui est lourd

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 16:45, par traoré
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

     : <BC et depuis lors, elle gagnait plus les marchés publics. Voilà quelqu’un qui traite ses employés comme des esclaves : elle te fait faire tout ce qu’elle veut (courses domestiques, aller en mission sans frais ni ordre de mission, etc.) et si tu n’es pas d’accord tu es viré sans que ton dû ne soit payé. Et comble sais qu’elle ne paie pas ses employés. Si elle n’était dans le système Compaoré, pourquoi a-t-elle fuit le pays à la suite des minuteries de 2011 pour aller passer 3 mois au Ghana ? Elle loin d’être défenseure de la cause nationale. Elle fait partie de ceux qui se disaient intouchables sous l’ère compaoré. Elle se fait voir pour ses propres ambitions. Il faut qu’elle cesse de dire qu’elle travaille pour le peuple !>>.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 16:53, par le nabiga
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Safi tu t’es bien mise aux enchères vis à vis des partis politiques, grouilles saisir la bonne branche à la dernière minute des élections et laisse le rsp tranquile. Toutes les armées du monde ont des corps d’elites, le rsp est à rebaptiser cnec de là le renvoyer à Pô, dans un autre cas on amènent notre présidence loin de leurs camp à risque, point !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 17:20, par l’éteincelle
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Internaute n°107 GBE. vous seul savez qui vous êtes. Vous pensez être plus propre que cette dame,quelle sont vos preuves. Vous êtes peu être sal comme les gens du CDP mais dans l’anonimat vous voulez vous faire passer pour un sain. Commencez par donner votre identité en écrivant à visage découvert. je pari que vous n’oserez pas car plus sale que vous on meurt. Cette dame a le mérite d’agir à visage découvert c’est déjas quelque chose et vous ? C’est très facile de se cacher derrière l’écran d’un ordi pour difamer les autres. osez écrire dans un quotidien de la place à visage découvert et je vous promet de vous répondre à visage découvert. Mais je sais que vous n’oserez pas . UN DEFI.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 17:37, par KANKAN 1er
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    "Si c’est parce j’ai porté une tenue MPP (Mouvement du peuple pour le progrès, ndlr), ça ne tient pas ; car tout le monde a porté une tenue CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès, ndlr) ici.
    Je n’ai jamais été dans le bureau politique du CDP. Mais j’ai toujours eu les pagnes de ce parti"
    Madame, vue votre position sociale, je ne pense pas que vous portiez des gadgets de partis politiques uniquement pour leur simples belles apparences. Alors de grâce ne nous demander pas d’accepter ce qu’un vrai analphabète des villages reculés du fin fond du Burkina ne pourrait avaler. Vous semblez accepter que la lutte pour l’existence suprême que vous mener ne rime pas avec vérité.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso ! Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 17:46, par Abou Savad
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Merci Madame, pour avoir retourne la veste a temps.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 18:16
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    39 ans ? Elle fait plus que cet âge, je l’ai souvent écouter à la télé son niveau ne vole pas haut et sa manière d’agir en dit long sur cela. Madam Lopez dites nous toute la vérité sil vous plaît, lors de la formation du gouvernement vous avez souhaitez le poste de ministre de la promotion de la femme mais hélas avec votre CV c’était impossible malgré les appui divers que vous avez demandé c’est pourquoi vous avez clashé Ibriga ! Faut laisser le Rsp, ce problème te depasse

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 18:58, par zz
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Merci a toi belemsagha, intervenant 17. C clair comme leau de roche

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 18:59, par Zoundi Joachim sj
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Courage madame,
    Vos propos sont justes et honnêtes, allez de l’avant, le Faso se construira avec des personnes qui ont une vision de l’avenir dans ce pays. Que Dieu nous vienne au secours.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 19:04, par Levoyant
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Le burkindi, lopez t’a pris à son compte ou bien ? Je te reconnais pas hein !
    Je crois qu’il faut éviter les insultes et apporter des idées constructives. Et à mon humble avis, le RSP n’est pas le plus grand mal qui peut empêcher le pays d’avancer. Regardons autour de nous, nous tous nous voyons les blocages mais personne ne parle. Si notre constitution n’est pas dissout et refait à l’image de nos ambitions les gars, c’est peine perdu. Je vous donne un exemple, le CDP a été dissout par le MATDS, son rétablissement a été fait par le Président du Faso, comment faites vous cette de la chose ?
    Je félicite LOPEZ parce que elle au moins, elle a un objectif à savoir utiliser le nom du peuple et se venger de la belle mère nationale, comme elle l’appelle, et prendre la tête de la chambre de commerce car à l’entendre parler c’est de là, qu’est venue la tractation. Mais qu’elle n’oublie pas que la vigilance du peuple est de mise. Gard à quiconque...Affaire à suivre.
    Depuis on parle de dossiers de crime économique mais les Simon, les Roch, les Salif, les Bembamba, les Bassolé Djibril, les LOPEZ, les, les et les, ( la liste est loin d’être exhaustive) ne sont pas inquiétés parce qu’ils savent que les lieux sont toujours sales et ils peuvent toujours se cacher. Assainissons le pays pour une génération saine, pure. Sinon, je crois qu’on ne pourra poursuivre même pas un rat pour quoi que ce soit.
    Disons nous la vérité. Depuis 5 mois de transition qu’est ce qui a bougé ?
    NOUS CREONS UN TERRAIN REMPLIT DE RONCHES ET D’EPINES, UN TERRAIN INVIVABLE POUR LE GOUVERNEMENT QUI SERA DEMOCRATIQUEMENT ELU. Je vous prends en témoin. Que Dieu sauve ce pays de ceux qui font semblant d’aimer et travailler pour le peuple. AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 19:16, par Filsdupays
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Je ne connais pas cette dame mais à lire l’interview il faut reconnaitre qu’elle ose dire haut ce que beaucoup murmurent très bas. Parlant du RSP je crois qu’il va s’agir de régler ce problème définitivement une fois les conclusions de la commission déposée. Pour ce qui est de son appartenance de tel bord ou celui là, il faut chacun sache raison gardée. Moi par exemple depuis ma naissance je ne me suis jamais intéressé à la politique mais comme le dit un adage "si tu refuse de la faire elle te fait. En un mot tu ne feras que la subir. Mais faut -il pour autant se sacrifier même s’il faut se salir ? Il y a des politiques aujourd’hui que je prie Dieu de ne les approcher au risque de me salir. La vie est un choix mais que chacun ose s’assumer devant l’histoire. A lire la majorité des internautes j’ose affirmer qu’ils se connaissent avec cette dame d’une façon ou d’une autre ou que cette bonne dame a touché au sacré et il faut absolument la dénigrer. Arrêtons ce jeu d’enfant qui n’honore personne. Chacun de nous est capable du pire comme du meilleur. On peut pour une raison ou toute autre changer radicalement. Alors donnons la chance à ceux qu’on suppose méchant de changer aussi. Un conseil d’un frère.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 22:47, par Bayirnoohma
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    "Le CDP na jamais commis une politique, ni une faute morale, nous n’avons rien a nous reprocher, ce qui s’est passé le 30-31 octobre est une insurrection suivie d’un coup d’état. Il fallait faire venir le président de l’assemblée pour prendre la présidence. Nous nous sommes jamais excusé, nous n’avons rien a nous reprocher, donc on ne pas s’excuser" les propos de Léonce Koné, devant témoins. Alors vous les cdpistes, c’est comme si on vous vaut placé une puce dans la tête et q quelqu’un detenait la télécommande et vous téléguidait. Une perte totale d’objectivité. Pauvre de vous. Vous souhaitez brûler le pays, mais nous sommes conscients, vous perdez votre temps. Nous connaissons l’importance de cette brave dame. LOPEZ VAUT MILLE FOIS MIEUX Q TOUT VOTRE EXCECUTIF.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 23:40, par touda siida
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    L’on decouvre petit a petit le vrai visage du mpp. Son intention de piller le peuple. Le mouvement des pilleurs du peuple est en marche. Barons les la route de kosyam au plus vite.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 23:41, par baramogho
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Les gars du CDP, puisque cest de vous qu’il sagit ici, cest vous qui vous acharnez sur elle, Parlant bien de cette route de Solenzo, je suis le technicien qui est resté sur le chantier jusqu’à ce qu’on vienne pour la réception, cette route nous l’avons fait jusqu’à Tansila-frontiere du Mali, mais des instructions avaient été données pour q sa reception ne soit pas faite, le DR lui a dit clairement qu’elle va fermer son entreprise et qu’elle n’aura plus un marché, on lui a dit q tant qu’elle nest pas avec eux, elle ne finira pas ses travaux. Mais sa détermination etait telle qu’ils nont pas pu retirer le Marché meme devant l’Autorite de régulation elle a eu raison, malgré cela, elle a ramenée une brigade pour corriger les parties qui avaient été degradees par les usagés, mais le DR lui a remit une lettre lui disant que sans une autorisation du SG, elle ne pouvait rien faire. Elle y etait avec son avocat Me FARAMA, vous pouvez vous renseigner. Devant notre découragement, elle disait nous allons la terminer. Des techniciens voleurs, elle en a eu, certains ont vendus le gasoil au vu et au su de tout le monde, d’autres ont reçu de l’argent pour le fonctionnement du chantier et nont jamais demaré le chantier, pourtant on lui faisait çroire q les travaux avaient été entamés. Dautres, partaient vivre à bobo et faisaient çroire quils etaient sur le chantier, jusqu’à ce qu’il ait un problème qui la contrait a appeler la gendarmerie pour savoir q son technicien n’y vivait pas. Alors, même si vous ne l’aimez pas, sachez q vous n’êtes pas crédible. Des fonctionnaires ont été relevés de leurs postes parce qu’ils refusaient de suivre les instructions, à savoir l’empêcher de travailler et mentir sur son taux réel dexecution. Il YA des chantiers ou le bureau de contrôle, n’avait pas le droit d’aller sur son chantier, encore moins un agent du Ministère des infrastructures. On a positionné cette dame avant les problèmes, quand les problèmes ont commencés, on a menacé ses ouvriers de faire embarquer par la gendarmerie s’ils continuent de travailler. Alors bcp de choses se sont passés, mais cest sa force intérieur qui la bcp aidé. Nous avons les preuves, eh oui des preuves contre des DR. Tous les fonctionnaires pourrient doivent savoir q le peuple est vigilant. Pour elle, un nouveau marché est un nouveau défi, et elle le prend à cœur, vous n’avez pas honte de tout ce q vous l’avez fait subir, pour revenir la diffamer ici ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2015 à 00:19
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    franchement Salopez vous etes serieuses dans ce que vous dites ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2015 à 04:06, par King
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Merci au forumiste 17 pour la vérité !

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2015 à 08:02, par wanbito
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Un peu de calme et plus de hauteur si vous voulez avoir un destin nationale.Le RSP ce n’est pas votre gabarit et éviter les provocations inutiles sur des porteurs d’armes.Les problèmes militaires se règlent entre militaires.Nous sommes toujours dans une transition de la 4ème république avec la même constitution néo coloniale avec les mêmes acteurs qui ont pataugés dans le CDP et dans la FEDAP/BC.Il n’ya rien de nouveau et tout sera toujours comme avant ou pire qu’avant. Les réformettes ne changeront rien.
    N’oubliez pas qu’il peut être mis fin brutalement et violemment à cette transition par des gens qui n’hésiterons pas une seconde à instaurer un pouvoir révolutionnaire adossé sur une nouvelle constitution (5 ème république) pour que rien ne soit vraiment pas comme avant.Ne jouez pas avec le feu car le pays peut devenir petit pour certains.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2015 à 08:07, par Malamine
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Ce forum nous permet nous les agents des infrastructures qui n’ont jamais pu placer un mot et qui ont ete brimé dans la compagne de déstabilisation de l’entreprise de cette dame de réagir, je connais cette dame, elle ne recule devant rien, toujours présente sur son chantier, mais son seul problème, elle refuse les propositions des agents, sur son Marché de 2009 de Tenkodogo, le tronçon zabré-Youga-frontiere du Ghana, des collègues lui ont proposés de ne pas faire le travail et de les reverser l’équivalent des travaux, devant son refu, deux particulièrement l’on menacés qu’elle ne finira jamais son marché, mais elle a tenue, son Marché de 2012 de Koudougou, sur Léo, le chef Travaux lui a dit de lui reverser le Montant de son tronçons et ne pas travailler parce q la route etait toujours bien, elle a refusée encore, la, c’était un problème, à tel point qu’on la encore menacé de résilier son Marché, meme les Dr sont impliqués, voilà pourquoi nous avons dit qu’il fallait q certains de nos patrons soient relevés de leurs postes, beaucoup de personnes ont été relevées pour cette histoire. Si tu persiste pour faire ton travail, on te relève de ton poste. Tu n’as meme plus droit aux séances de formations. Les menaces dont elle a fait objet, na jamais été voilées ni cachées. Des agents ont profités de cela, lui prendre son ciment, son vibreur meme son fer a béton. Elle a écrit meme avec ampliation au ministre, au FER-B, au haut commissaire de Boulsa. Je me demande pourquoi Mme LOPEZ ne répond pas ici avec les preuves pour q certains du CDP ferment une fois pour toutes leurs bouches. En plus, elle a toujours participée aux appels d’offres ouverts, jamais elle n’a participée a un appel d’offre restreint chez nous, peut être ailleurs mais pas au ministère des Infrastructures. Quand on parle de marché inachevé a Solenzo, j’ai mal, elle devait partir le jour de la reception, cest le sg qui la détourné pour Kaya pour l’empêcher dy être, elle na jamais eu son PV, jusqu’à ce jour, elle ne peut pas être payé. Comment l’autorité de régulation peut donner raison à une entreprise et l’administration l’écrit pour dire qu’elle ne peut pas travailler, quand on sait q meme le PM ne pas influencer les décisions decette autorité ? J’interpelle Mme LOPEZ, répondez si possible mettez les preuves q vous détenez sur les réseaux pour q ces personnes aux intestins fragile se taisent a jamais. Comment pouvez vous, vous taire devant de tels mensonges ? Il YA des entreprises comme Suzi construction une entreprise libanaise qui avit un porte feuille de plusieurs milliards au ministère, pendant q nos frères et soeurs ne peuvent même pas avoir un marché. Quand on dit porte feuille ca veut dire q meme sans appel d’offres, ils ont un montant de marchés, et on les donne quand on veut meme sans appel d’offres en prétextant q ce sont des travaux d’urgences. On est ou ? Ceux qui racontent leurs vies sachent q pendant quils etaient dans le beurre parce quils suivaient des ordres pour lui mettre la honte nous qui avions choisi de faire le travail comme il le fallait ont été victime de toutes les mesquineries et autres. Merci de nous laisser sortir de notre transition sans soucis. Honte a vous tous inclus vos mentors qui sont partis

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2015 à 08:08
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Humilier son armée ca n’est pas bien. Si j’etais du RSP je refuserais que des parvenu viennent me dicter quoi que ce soit. Advienne que pourra. En plus on doit sacrifier sa vie en cas d’attaque pour des ingrats ? Soyons serieux.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2015 à 09:40, par kaos weogo
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    comment puis je me fier d’une personne qui se donne a plus offrant "politiquement" ? soyez plus Clair madame dans votre position politique, vous y gagneriez, le peuple peut etre aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2015 à 11:01, par Etory
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Tous les membres influents d’un parti politique ne sont pas membre du bureau exécutif
    Ils y’en a qui retenu pour des missions d’infiltrations. Et c’est bien la stratégie de nos amis qui après 27 ans se font désigner comme les nouveaux qui feront le bonheur de ce peuple

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2015 à 14:30, par petit piment
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    je vous assure que cette dame sera la prochaine Alizet Gando du Burkina après la transition ! quelque soit sa raideur, un bois qui dure dans l’eau devient humide. tu dis que n’aimes pas la belle mère nationale (même si cette dernière n’est pas affectionnée par les burkinabè), admets que tu la jalouses plutôt et que tu convoites la présidence de la chambre de commerce. on se sait à ouaga là ! tchurrrrrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2015 à 14:44, par l’artiste
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    il a fallu que le mpp et les osc et autres naissent pour que blaise quitte le pouvoir respectez ceux qui ont ue le courage de dire nom a la modification de l’article 37

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2015 à 18:59, par cakille@yahoo.fr
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    madame dis nous votre position politique moi je confirme que tu es au mpp et j ai les preuve de ce que je dis

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2015 à 10:47, par SAWADOGO Salif
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    Vraiment j’ai trop honte qu’aujourd’hui après avoir chassé Blaise et lassé passer le mot "plus rien ne sera comme avant", c’est les même tchoings de l’ère COMPAORE qui gagnent l’occasion pour se repentir surtout quant il s’agit de l’argent salle qui est en face. Vraiment si cette dame ne fait pas attention ça sera avec du bois qu’on va la niquer et DIEU retirera avec du hameçon, tout ce qu’elle manger à notre dos et qu’elle nie aujourd’hui tout en bloc.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2015 à 11:55, par Bouga le Sage
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    @17 A prendre en considération vos révélations. Si c’est vrai comment vous croire ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2015 à 13:37, par moi
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    fait attention avec cette dame !

    Répondre à ce message

  • Le 8 mars 2015 à 11:52, par autorite yayus
    En réponse à : Safiatou Lopez/ Zongo : « Ce serait bien que le RSP et la société civile se rencontrent »

    J’ai lu avec attention l’interview que lefaso.net a bien voulu accordé a Mme safiatou Lopez zongo en retraçant en amont les causes de sa rupture avec l’ancien système dans un contexte ou elle risquait sa vie ( pensée faite au défunt juge constitutionnel salifou nebié )et en aval sa contribution non moins importante a l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 ayant conduit a la demission du president COMPAORE. Pour ceux qui ont eu la petite chance de la connaitre, ils conviendront avec moi que cest une femme de conviction qui a toujours placé l’interet superieur au devant de tout. Je puis egalement vous dire qu’elle a contribué de maniere significative aux glorieux evenements des 30 et 31. Elle fut lapidé par des gaz lacrymogenes. Sur la question de son appartenance politique au mouvement du peuple pour le progres, je croios pertinement qu’il s’agit d’un debat sterile d’autant plus que ce n’est pas parce qu’on est de la societe civile qu’on ne devrait pas avoir de coloration politique. BRAVO MME LOPEZ, courage a vous et puisse le seigneur continuer de vous eclairer afin que vous soyez toujours la voix des sans voix, l’avocate des oubliés.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés