Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

Communiqué • lundi 2 mars 2015 à 22h57min

Dans ce communiqué, le chef du gouvernement félicité la Police nationale pour leur coup d’éclat dans l’affaire dite des boissons périmées du groupe OBOUF. Il invite les populations au calme et à la collaboration avec les forces de sécurité qu’il appelle à approfondir les recherches dans toutes les localités du Burkina Faso, pour retrouver d’éventuels produits impropres à la consommation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

Concitoyens, concitoyennes, Peuple Faso du Burkina

Le jeudi 19 février 2015, la Police Nationale, sur dénonciation de
Burkinabé patriotes, a saisi dans la localité de GAMPELA, à la sortie Est de Ouagadougou, et à CISSIN, 1280 tonnes de boissons à cannette périmées,
Falsifiées et remises en circulation par le Groupe OUEDRAOGO Boureima et
Frères, OBOUF.

Cette action fort salutaire, qui a permis de marquer un grand coup dans
La préservation de la santé publique relance le débat de l’importation et de la production des produits de grande consommation.

Je voudrais par le présent communiqué, féliciter la Police Nationale
Pour cette action d’éclat. Je félicite également les concitoyens qui n’ont pas hésité un seul instant à dénoncer leurs compatriotes véreux.

J’appelle tous et toutes au calme et à la retenue, de sorte à permettre à la Justice de travailler dans la sérénité, pour faire toute la lumière sur cette affaire.

J’encourage la Police Nationale et l’ensemble des forces de sécurité à persévérer dans cette lancée, à approfondir les recherches dans toutes les localités du Burkina Faso, pour retrouver d’éventuels produits impropres à la consommation, de sorte à préserver la santé de nos populations.

J’invite tous les compatriotes à collaborer sans hésitation ni crainte avec les forces de sécurité, pour signaler tout produit frauduleux, falsifié ou périmé, et par-dessus tout dénoncer toute activité susceptible de porter atteinte à la santé publique, à la paix et à la cohésion sociale.

Ouagadougou,

Le 02 mars 2015

Isaac ZIDA.
Premier ministre,
Chef du Gouvernement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 mars 2015 à 20:58, par vérité no1
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Merci au Premier Ministre pour ce communiqué ! Plus rien ne sera comme avant ! J’ai même utilisé Google earth pour aider dans les recherches mais c’est flou au dessus de Ouagadougou ! Celui qui voit deux loubards trimbaler des marchandises après minuit, qu’il appelle le numéro vert. Ce n’est pas normal qu’on boive notre sang pour s’enrichir ! NON et NON, en enfer tout ceux qui s’adonnent à ces pratiques !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2015 à 21:26, par Sidpasata Veritas
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Merci Monsieur le premier ministre pour ce communiqué encourageant la police et la population à collaborer pour traquer les commerçants voyous qui nuisent à la santé des burkinabè.
    Quand est-ce que vous compter lancer une traque pareille, avec la collaboration des populations pour traquer les hommes politiques indélicats de l’ancien régime afin de les empêcher de continuer à nuire politiquement en participants aux élections. Le présent Kafando dit qu’il cherche des preuve ; alors pourquoi ne pas lancer un appel à témoins pour déjà identifier les suspects. Beaucoup de burkinabè savent ce que ces anciens dignitaires leur ont fait subir et peut-être en savent-ils même bcp plus sur les crimes de l’ancien régime et des célèbres dossiers judiciaires dits des "affaires pendantes". Faites vite, sinon la suspicion ne fait que grandir concernant le sérieux de l’Exécutif quant à la prise en compte des aspirations populaires.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2015 à 21:36
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    OK, on attend toute la lumière à commencer par toutes les complicités d’une telle mafia (douaniers, transitaires, cotecna...). J’invite le 1er ministre à avoir une brigade mobile (dotés d’appareils téléobjectifs) pour surveiller les agents véreux comme douaniers, policiers, gendarmes... qui sont promptes à prendre un billet de banque des transporteurs en surcharge, qui pratiquent le transport mixte, qui n’ont pas leur papier en règle... qui pour un excès de vitesse avec les radars mobiles rançonnent allègrement les automobilistes... pour 3.000 F sans reçu. Que dire des boissons (eau en bouteilles...) et autres aliments périssables exposés en plein soleil ? Ce jour, j’ai vu une remorque dont la cargaison de bouteilles en eau était exposé en plein soleil de midi.... aussi, nuisible que les canettes dont la date de péremption est dépassée depuis longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2015 à 21:56, par #UnDéçu
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Avant tout je ne comprend pas pourquoi ce communiqué individuel d’un Premier Ministre. Soit le Porte-Parole du Gouvernement fait un communiqué au nom de tout le Gouvernement, soit on laisse le President seul communiquer.
    Ensuite, vous invitez les populations à dénoncer. Mais sachez que c’est votre rôle de prevenir, d’investiguer et de punir. Vous êtes gracieusement payés par le contribuable pour que ce dernier se sente en securité. On ne peut pas vous payer et encore faire votre travail pour vous.
    Excellence, j’ai hâte que les elections arrrivent et que vous repartiez dans votre caserne car j’ai compris que vous n’êtes pas sincère dans vos demarches. Qu’attendez-vous pour traquer les biens mal acquis de l’ancien regime ? Et ces nombreux rapports sur la corruption et les detournements publiés annuellement par la Cour des Comptes qui dorment toujours dans vos tiroires ? Vous prenez les gens pour des nez percés ?
    Excellence, ce qui vous preoccupe réellement est loin d’être la satisfaction des revendications du peuple Burkinabè qui s’est soulevé , acceptant la souffrance et même la mort et qui vous a permi d’être où vous êtes en ce moment. La soif de justice est votre dernier souci. Rendre hommage à nos martyrs n’est pas votre préoccupation. Ce qui vous interesse de nos jours, c’est de vous octroyer une stature internationale, enrichir votre CV à travers des voyages non indispensables, afin de vous rendre Presidentiable pour le futur. Vous oubliez que l’histoire vous jugera par vos actes et non par vos paroles et promesses.
    Excellence, vous et la Ministre de la Justice, ex-ministre sous Thomas Sankara, devriez avoir honte de prononcer le nom de ce dernier.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2015 à 23:08
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Monsieur le déçu,nous sommes dans un gouvernement de transitaires,les choses se passeront comme dans le marche de zogona ;patiente toi et tu pourra voire les choses aller dans le sens du bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2015 à 23:29, par Seydou Nestor
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Excellence Mr le PM. Depuis très longtemps le régime Compaoré s’est résigné à assassiner le peuple à petit feu. Mais "plus rien ne sera comme avant", le peuple ne va plus jamais se laisser faire. OBOUF n’est pas plus coupable que ces milliers de personnes qui distribuent en longueur de journée, aux abords des yaars et des feux tricolores, dans les kiosques et les boutiques des quartiers, en ville comme dans les campagnes des médicaments de qualité très douteuse. Il n’est pas plus coupable que ces milliers de personnes qui s’enrichissent dans la vente des boissons alcoolisées frelatés. Ces activités ignobles se passent sous les yeux des autorités du pays des hommes intègres. LA POLICE N’A MEME PAS BESOIN D’UNE QUELCONQUE DÉNONCIATION. L’ordre des pharmaciens semble ignorer ces pratiques, les médecins ne disent rien non plus. La douane est muette, que font la police et la gendarmerie ? Et la ligue des consommateurs ? Et vous les OSC (CCVC et Syndicats), qu’avez vous fait ? Je comprend aisément que si tout ce poison mortel envahis le territoire national, il doit y avoir quelque part dans des bureaux climatisés des gourous qui mangent dans ça. Il est grand temps que ça cesse. Cette pagaille doit s’arrêter pas seulement pour OBOUF mais aussi pour tous les autres. Les Gourous qui se cachent derrière ces trafiques doivent comprendre que le peuple s’est réveillé. LE PEUPLE VOUS FAIT CONFIANCE EXCELLENCE, alors aidez nous à mettre aux arrêt ces bandits.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2015 à 23:31, par eliane
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    bonjour le pouvoir personnel,individuel,et égocentrique,vive le PM,Grace au PM on a démantelé un commerçant véreux,grâce au PM on paie les salaires,grâce au PM on paie la dette intérieure,grâce au PM la transition va bien, merci m’babiiga , grace au PM Gompossom a changé de cap bravo mon PM

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2015 à 23:39
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Merci au premier ministre pour cette communication. Juste l’informer qu’au niveau des CSPS et certains CMA certains agents de santé utilisent un produit toxique, prohibé appelé ANALGIN. L’utilisation de cette poison peut entrainer une anémie irréversible. Et à ce jour tout le ministère et ses démembrements sont au courant de ces pratiques et aucune note pour dissuader les assassins. Les rapports de contrôles et de supervision faits par la pharmacie au niveau des districts sont classés dans les tiroirs (cf rapports Hauts bassins, sud ouest, boucle du Mouhoun...).

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 00:10, par Burkimbila
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Une fois de plus, je traduits ma reconnaissance au premier ministre pour ce communiqué qui est lourd de sens. a l’endroit de la police nationale, je la réitère les encouragements et les félicitations des honnêtes citoyens du Burkina. je suis très fier de la police de ma patrie. Seulement, il faut aussi leur donner les moyens de leur travail.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 00:17, par Armand
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Ce communiqué est vraiment NUL, Zida est parti pour faire son culte de la personnalité !
    Ouvrons bien l’oeil car ce gars peut VOULOIR s’accrocher au fauteuil.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 00:24
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Communiqué hasardeux et désolidarisant, soit le gouvernement communique à travers son porte-parole, soit le Président du Faso communique. Arrêtez cet amateurisme politique !
    En outre, si la loi doit être appliquée à OBOUF dans toute sa rigueur, elle doit l’être pour les autres crimes économiques et de sang des années Compaoré. Des martyrs sont fraichement tombés sous mes balles de vos hommes du RSP, qu’en dites-vous ? Que faites-vous ? Votre populisme ne passe plus même chez les paysans de Bourzanga. Tes criminels qualifiés circulent en plein jour au Burkina et s’abattre de la sorte sur OBOUF me semble de la discrimination !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 00:27
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    D’où sort cette fermeté du PM, les vrais dossiers criminels trainent sans fermeté ! Arrête de nous flouer on n’a compris le jeu ! On amplifie l’affaire OBOUF, le temps passe et après on dit il manque du temps pour s’attaquer aux vrais dossiers, allons aux élections et on magouille pour placer son homme de main et ensuite on est bombarder ministre et l’impunité reprend de belle ! PM Zida, on a tout compris !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 00:32
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Les mossi disent qu’on enjambe pas le caca pour manger la poudre du néré ! Il y a tellement des dossiers de crimes qu’OBOUF reste un alibi pour perdre du temps pour vous ! Mais l’histoire vous rattrapera tôt ou tard !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 00:34
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    PM Zida, les familles des martyrs d’octobre et de novembre attendent aussi vos services pour collaborer afin que justice soit rendue, avez-vous oublié déjà ceux par qui vous êtes arrivée où vus êtes ? Vivement une vraie insurrection au Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 00:50
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Monsieur le premier ministre ce n’est pas du nouveau c’est le même refrain dans toutes les saisies de fraude même avant que vous ne soyez premier ministre : Féliciter les forces de l’ordre et inviter les populations à collaborer avec les forces de sécurité par des dénonciations. C’est toujours le même refrain.
    Dites plutôt au responsable de la société qui se dit prêt à consommer la boisson périmée devant le public à le faire et je comprends par là qu’il ne s’agit pas de vider une cannette pour dire qu’il a bu mais de boire toutes ses boissons périmées jusqu’à la dernière cannette périmée. En plus que les conserves de tomates périmées leur soient cuisinées tous les jours jusqu’à finir la dernière boîte. L’effet de la consommation d’une boisson périmée n’est pas immédiat contrairement à ce qu’il comprend c’est bien à long terme. C’est inhumain cet acte de se faire de l’argent en détruisant la santé des autres.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 01:29, par Yadbilo, le vrai
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Monsieur UnDéçu, moi je me demande ce que vous voulez réellement. Apparemment la stabilité du pays ne vous préoccupe guère. Je ne suis pas daccord avec la transition dans tous les domaines mais je pense que c’est vous qui prenez les gens pour des nez percés. Au Burkina, il n’ya pas des gens qui sont des contribuables et d’autres pas. A ma connaissance, même les membres du gouvernement payent leurs IUTS. Si vous ne voulez pas contribuer à traquer les mauvais esprits, taisez-vous tout simplement. En attendant, c’est grâce à la collaboration des honnêtes citoyens (différents de vous) que le groupe OBOUF a été arrêté. si vous travaillez pour eux aussi dites le nous. C’est pas la première fois qu’un chef de gouvernement demande la collaboration des populations. Vous êtes entrain de détruire votre CV en terme de conscience. Puisque vous connaissez tout, que devrait alors faire ZIDA, se taire et ne rien dire ? vous l’accuserez certainement de complice. Alors cherchez plutôt à construire, à travers surtout votre langage si réellement vous aimez votre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 02:53, par zot
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    C’est bien de demander a la population de denoncer ces deliquants a colle blanc mais en toute sincerite je crois que celui qui a pose cet acte patriotique doit etre recompense dans l’’anonymant avec pourquoi pas au moins 10 millions de nos francs pour a l’avenir encourage d’autre citoyen a faire la meme chose

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 04:09, par Mawuéna
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Je suis chaque fois scandalisé quand je vois écrit burkinabé (accent aigu) au lieu de burkinabè avec un accent grave. Car je me souviens de la polémique qui voulait que nous soyons des burkinais. Ne donnons pas raisons à ceux qui veulent l’orthographier purement en français "burkinabais". La bonne orthographe pour ceux qui l’auraient oublié est un mot issu de deux nos langues nationales : radical du mooré burkina et suffixe bè du fufuldé. Ainsi Burkina Faso et burkinabè viennent du mooré, du dioula et du fulfuldé. Tout comme il est inconcevable de dire ou d’écrire "République du Burkina faso" car le Faso est la forme républicaine du pays ou de l’état, ne transcrivons pas les communiqués officiels avec cette mauvaise orthographe.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 05:22, par lekadafiste
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    mr le PM croyez vous qu’on vous ecoute encore vous avez perdu la confiance de bon nombre de ceux que vous appelez concitoyen.suis pas contre vous faites un p’ti sondage et vous vous rendriez compte.
    en plus y a toujours eu collaboration entre force de securité et population mais ya jamais eu de veritable justice ce qui est de moi avis decevant.on espere qu’on ne nous dira pas le 17 qu’il n’ya pas de preuves.
    pour terminer mr le PM à quand y aura_t-il justice pour nos camarades qu on a tué les 30 et 31 ?
    c etait mieux que le communiqué soit signé par le porte parole du gouverne ment au nom" du gouverne et ment".

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 05:33, par Le Sage
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Mr le "Decu"Moderer votre language envers le Premier Ministre,si non vous n’etes pas un vrai patriote et vous resterer toujours decu jusqu’a la fin des temps. S’il vous plait nous sommes dans une periode de transition,et le travail qui est fait par cette equipe est louable.Personne n’a oser lever le petit doigt pour stopper cette gangrene de OBOUF sous le regime de Blaise. Aujourd’hui c’est chose faite et cela est un grand pas pour la protection de la sante des populations.Courage a cette equipe de transition et surtout ouvrez les tiroires du Conseil d’Etat pour que Justice soit rendu aux nombreux vaillants fonctionaires demis sous le regime du Blaiso. Courage a vous,Le vrai people vous soutiens.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 05:51
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    N’allez pas si loin pour retrouver ces énergumènes assassins de la population. En effet, je vous suggèrerai ou si vous voulez, je suggèrerai aux enquêteurs pour suivre votre directive de se rendre dans les magasins des grandes Sociétés syro-libanaises de distribution que sont MARINA MARKET, COBODIM, SCIMAS disséminés dans les quartiers reculés de la ville ou encore dans ceux des distributeurs nationaux tels que la chaîne SONACOF pour y faire des constats éprouvants. A ceux-là s’ajouteront gargotes de distribution des alcools périmés et frelatés tels, les faux whisky, les faux pastis et autres faux alcools sans noms qui y sont stockés et vendus à travers les petits kiosques de quartiers qui tuent énormément de nos enfants. Ces produits, généralement importés par les voies ghanéennes, togolaises, béninoises et nigériannes et dont les Services de Douanes en sont complices et bien informés. Si vous pouviez vous rendre compte de vous même et de visu des désastres que commettent ces alcools dans notre Jeunesse, votre "sang tournerait en l’envers dans vos veines. Merci Monsieur le P.M.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 06:22
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Excellence, s’il est vrai que ce communique laisse entre entrevoir vous vous souciez de la sante publique il est plus que vrai qu’il manque de fermete.

    Que de mots, mais aucune fermete.

    Au lieu de se limiter a encourager la
    Police Nationale et
    l’ensemble des forces de sécurité ou encore inviter la population a denoncer...

    Vous pourriez dire ceci :
    1) en attendant la fin des investigations et le verdict de la justice sur cette affaire, le droit d’importation de tout produit alimentaire par le groupe obouf est suspendu

    2) j’instruis a partir de ce jour, par le fait de prince, les ministres du commerce et de l’administration territoriale a poursuivre sans delai et sans repit les investigations au plan national sur tout produit a grande ou petite consommation. j’attend le point hebdommsdaire a chaque conseil des ministres pour sanction a prendre (suspension, interdiction d’exercer....)

    3) j’instruis l’ASCE a investiguer sur le cordon douanier afin de deceler les douaniers galeux (les brebis galeuses) pour des sanctions a la hauteur de leur forfait

    Excellence soyez actif et non passif a l’image du pouvoir dechu passe champion pour des discours longs et creux. les concitoyens et les concitoyennes auxquelles vous vous adressez attendent reellement de vous des actions et non des promesses.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 07:33, par le miel.
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Excellence le peuple dénonce, mais en réalité il y a une lenteur administrative.exemple dossier de détournement à l’UNPCB depuis novembre 2014 .le BURKINA a besoin d’un THOM SANK au carré.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 07:44
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Ce que Obouf a fait grave mais pas plus que toutes ces personnes qui se baladent avec nos milliards dans leurs poches sans être inquiété.je propose qu’on ouvre la MACO et qu’on libère les petits pic_pocete et les voleurs de poulets. J’ai l’impression que dans ce pays c est les petits voleurs qui sont sanctione . Donc un petit conseil si tu veux voler il fo voler des milliards la le gouvernement de la transition n’ose même pas te déranger n’gaw ! Vivement mr le premier ministre vous avez besoin d’un peu de courage et de fermeté.Comme quelqu’un la dit on ne peu pas gerer un état comme un temple,et même dans le temple tout le monde n’est d’accord avec le Pasteur.annoncer une sanction aujourd’hui le démentir demain incertitudes par ci voilà des comportements qui ont contribuer a vous discrédité. Ressaisissez vous.on veut plus de vos discours mais de vos actes !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 08:25, par sylas
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Mon PM, allez y sûrement à votre rythme au lieu de vouloir satisfaire ceux qui veulent les choses ici et maintenant ! Vous étiez où quand le régime de Mr COMPAORE a passé 27 ans à installer son système ? ( 330/9855jours= 3,30% du temps)
    Laissez le gouvernement travailler.
    Bandes de déçus !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 08:26, par guimbo
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    ha ! il a enfin le courage de recommencé son sport favori :le populisme. vraiment Zida décoit pourquoi dans un probléme tout le monde cherche a en faire son truq. si non le PF Kafando a donné la version du gouvernement tout le monde a compris et voilà encore quelqu’un qui sort pour en provité se faire une santé populiste ! vraiment le probléme de ce gouvernement c’est la communication chaqu’un cherche à parler.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 08:31, par DANGA
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    internaute 10, c est toi ,ton RSP et ton CDP qui sont nul. Zida a au moins une personalité, tu as une ventronalité.
    votre fin est arrivé

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 08:52, par guimbo
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    vraiment le PF doit revoir sa « communication » pourquoi Kafando et aprés Zida parle du méme sujet sans au préalable s’appuyer sur ce que le PF a déjà dit et faire une continuté. ou alors on laisse le porte parole s’en chargé. si non c’est ce sont c’est maniére qui ont entrainé le RSP a la revolte. si non si c’est KAfando qui gérait l’affaire RSP il allait y avoir moins de couacq. Zida quant il parle on sent qu’il insite a quelque chose. donc en gros ce PM doit se taire car il n’aide pas vraiment son président qui parle pourtant bien.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 08:56, par gouafo
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    J’invite les Burkinabè à revoir aussi les matériaux de construction que les libanais fabrique dans la zone industrielle de Kossodo( Hage industrie, Ceramix, etc...) car beaucoup ne répondent pas aux références qui sont prescrites les dessus.
    Par exemple le cas des tôles d’épaisseur 1 mm qui sont vendues à la place des tôles d’épaisseur 1,6 mm.
    Le client lambda ne peut jamais connaître cette grande différence. Il verra ses tôles se détériorer après et il accusera le tâcherons qu’il n’a pas fait du bon boulot.
    C’est la partie visible de l’iceberg que je vous montre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 09:00, par v7
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Merci pour les félicitations, mais nous attendons toujours la liste des biens des membres des personnalités de la transition. Même si un délai n’est pas donné, le bon sens aurait voulu que se soit en début de mandat. Et en fin de mandat que l’on puisse se justifier. LA LISTE DES BIENS EST ATTENDU PAR LE PEUPLE DU BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 09:02
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Les analphabètes qui attaquent au hasard ne savent pas ce qu’ils disent. Qu’ils sachent que ce sont les principales causent des cancers dont les gens meurent içi, jadis le cancer était une maladie de pays développés à cause de l’alimentation, maintenant, si les pauvres en souffrent c’est que les causes sont à chercher chez nous.

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 09:30, par Badra
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    J’ai un problème moi. Aujourd’hui, il y a eu des canettes de boisson périmées que la police a saisies. Je m’attends plutôt à ce que l’on saisisse toutes les canettes sur toute l’étendue du territoire national dans le but de préserver la santé des consommateurs. Qui supportera cette saisie ? bien entendu il s’agira de OBOUF qui payera la note. Aujourd’hui, des commerçants honnêtes enregistrent des pertes dues à la mévente des canettes de boissons auprès d consommateur qui est devenu très méfiant de ces canettes. Cependant, dans plusieurs localités du pays les gens continuent de consommer ces boissons par manque d’information. C’est à ce niveau que l’Etat doit réagir et vite pour retirer toutes les canettes de boisson et réorganiser l’importation de ces produits. Sans ces mesures conservatoires, je trouve que le communiqué du PM serait un coup d’épée dans l’eau.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 09:30, par Le révolté
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Merci au PM merci aux concitoyens ! Le poisson a pourri par la tête. Nous sommes tous responsables car nous voyons ces faits dans nos cités et nous nous taisons. Et de nos jours le vouloir se rendre justice fait que personne ne veut dénoncer un fautif parce que l’autorité n’existe plus pour appliquer la loi du moins la loi du plus fort prime sur les faibles. Des boissons frelatées (fabriquées même dans des concessions que la police a découvertes) aux médicaments prohibés et aux aliments de provenance et de qualité douteuse, tout le monde voit et se tais. C’était la peur qui animait les esprits maintenant avec la transition félicitons au moins la police de nous avoir révélé ce qui se faisait depuis belle lurette aux yeux et au su de certains. En tout cas suis personnellement déçu par la ligue des consommateurs qui réagit quand tout le monde a fini de réagir. On se demande leur utilité si vous êtes silencieuse inerte dans vos actions. Une ligue qui ne foute rien en matière de communication pour rassurer les consommateurs doit être dissoute ou démanteler hors du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 09:50
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Internaute 21, juste dire que si c’est pour avoir une idée de l’ampleur des désastres de l’alcool sur la jeunesse pas besoin de voir le cas des alcools frelatés. Le nombre de maquis à Ouaga et leurs fréquentations par la jeunesse surtout scolaire suffit.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 09:51, par Monafika
    En réponse à : peuple na qua etre mounafika ????

    peuple Burkinabè ne sera pas votre Mounafika !
    Qui ne voit pas :
    1- les camions sans visite technique ?
    2- Les eaux "minérales"
    3-Les huiles bizarres ?
    4- les cigarettes traffiquées
    5- Les constructions sur les espaces publics
    6- Les médicaments de la rue
    7-Les orpailleurs avec les explosifs et les cyanures et même le mercure...

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 09:52, par fasobiga
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Le communiqué devrait être signer par le président du FASO et non le premier ministre je commence a croire a ceux qui disent que le pays est diriger par le premier ministre

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 09:56
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    ZIDA est un homme qui ne tient jamais à ses paroles. Les beaux discours, oui, mais les actes, nul car peur de ses camarades du RSP. RSP a mis son autorité à nu.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 10:09, par SIDNOMA
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Si l’internaute n°10 n’a rien à dire de bon qu’il la boucle. Je suis sûr que c’est un CDPiste aigri. Nous soutenons le PM. C’est bien de réagir pour encourager les forces de sécurité et tous ceux qui ont contribué à mettre hors d’état de nuire ces DÉLINQUANTS.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 10:13, par Djaly
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Il ne faut pas que cela reste une action ou une opération isolée. Nous sommes tous au Burkina Faso et nous savons comment se passent ces pratiques. Jetez un coup d’oeil dans l’entreprise Tan Aliz, celle d’EBOMAF, et dites-nous enfin ce qui se passe dans certaines entreprises aux capitaux mi-public comme la SONABHY, la SONABEL. Plus Rien Ne Sera Comme Avant vous dites SEM Premier Ministre, alors videz ces Alimentations, boutiques et autres entrepos de ces poisons qu’on nous sert chaque jour. Il y va de l’avancée économique de notre pays car depuis près de deux semaines certaines personnes et moi ne consommons des produits même si "leur toxicité n’est pas prouvée".

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 10:23, par Zlaty
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Felicitations vraiment a nos forces de l’ordre,c’est vraiment ce qu’on attend de vous.et je tiens a dire à Y.I.Z que nous sommes fier de lui,bon boulot ey le meilleur reste à venir

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 10:40
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Merci l’excellence Mr ;le PM pour ce communiqué.féliciter les forces de l’ordre et inviter la population à collaborer avec les forces de sécurité par des denonciations c’est bien,mais qui sont les forces de sécurité et qui sont la population ?si vous chercher à construir,il est mieu de voir le cas des nombreux vaillants fonctionaires de Police,Gendarme et Militaire demis sous le regime de Blaise Compaore dans les année 2011-2012.N’oublié pas que se sont ces mémes et le peuple qui vous a permi d’étre la ou vous aite actuellement .Car un militaire formé et liberé est un criminel qualifié ;donc aide nous à vous aidé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 10:52, par Wendbenedo
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Le ton fermeté ne doit pas être sélectif. Juste avant l’affaire des cannettes impropres à la consommation, il y a eu cet acte oh combien plus criminel que haut cadre en retraite à posé en propageant le sida. Où en est - on ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 12:18, par KOBE
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Internaut N°29. tu as raison. Si tu es au courant, on te dit que c’est une tolérance en matière de norme sur le plan international et si tu insiste alors .......on te corrompt .
    Dommage, personne ni peut rien même pas le gouvernement.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 12:20, par Yam Soaba
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Bien dit monsieur le premier minsitre, nous attendons de voir donc la suite

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 12:20, par Fatao
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Tout commence toujours ainsi. Et après plus rien. On a vu le cas de Guiro qui sort pour des soins et après plus rien. Mais ce qui est simple, si on continu à vouloir faire des faveurs à d"autres bukinabé et à continuer dans l"injustice, sur que le peuple va encore sortir.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 12:32, par saho
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Amateurisme et populisme ! C’est le gouvernement qui devait faire ce communiqué. Quant au PM,il devrait adresser aux premiers responsables des forces de l’ordre une lettre de félicitation quitte à en faire une ampliation à la presse ! Dans le fond,le communiqué est nul en ce sens qu’il ne prend aucune mesure dissuasive. Bcp à apprendre encore !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 12:38, par The Truth
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Pourquoi le Burkina Faso doit mettre fin au PVI

    I – Programme de Vérification des Importations (PVI) :

    L’article 10.5 de l’Accord sur la Facilitation des Echanges (AFE) de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), stipule que les membres de l’OMC n’exigeront pas le recours à des inspections avant expédition en rapport avec le classement tarifaire et l’évaluation en douane et les exhorte à ne pas introduire ni appliquer de nouvelles prescriptions concernant leur utilisation.

    GENESE :
    Dans les années 1960, certains gouvernements qui avaient mis en place un système de contrôle des changes, ont conclu des contrats de prestation de services avec des entreprises d’inspection avant expédition afin de décourager la fuite des capitaux par la prévention des actes délibérés de surfacturation. En vertu de ces contrats, les importations faisaient l’objet d’inspections effectuées non pas, par l’administration douanière du pays importateur, mais, par une entreprise de surveillance privée, au port ou à l’aéroport d’embarquement, ou encore chez l’exportateur.
    Dans les années 1980, les contrôles des mouvements de capitaux ont été progressivement supprimés et l’objet de ces contrats a été modifié au profit de la lutte contre l’évasion des droits à l’importation. Les entreprises d’Inspection Avant Embarquement (IAE) ont alors repris certaines fonctions essentielles de la Douane liées à la détermination des redevances et des droits douaniers sur les marchandises importées – par exemple l’évaluation en douane, le classement des marchandises et la détermination de leur origine.
    Plus récemment, des services d’inspection à destination (SID) ont aussi vu le jour. Comme leur nom l’indique, les contrôles à destination sont réalisés au point d’importation et englobent diverses activités dont la gestion des inspections par scanner, l’établissement et l’exploitation d’environnements de Guichet unique, les dispositifs de suivi par système de positionnement global (GPS) et l’évaluation des risques.
    Les contrats de prestation de services d’inspection s’apparentent souvent à une quasi-privatisation temporaire de certaines fonctions publiques et semblent être une politique de second choix dans les pays où les prestations de la douane sont considérées comme non adaptées, en raison, le plus souvent, de compétences insuffisantes sur le terrain, d’une capacité opérationnelle et de gestion inadéquate, ou encore d’un phénomène de corruption généralisée.

    REFLEXIONS ET RECOMMENDATIONS :
    Ces dernières années, alors que les administrations douanières se lançaient dans des programmes de réforme et de modernisation, le nombre de pays recourant à ces services d’inspection n’a cessé de baisser. Nombreux sont ceux qui ont réussi à s’approprier les fonctions douanières clés, telles que l’évaluation en douane et le classement des marchandises, sans que le recouvrement des recettes ait à souffrir de la résiliation des contrats.
    A l’heure actuelle, la plupart des pays ayant recours aux services d’inspection sont localisés en Afrique de l’Ouest et Centrale (AOC). Certains, cependant ont entrepris de reconsidérer leur position et d’envisager la manière de renforcer leurs capacités afin d’exercer les contrôles douaniers de base et de réduire leur dépendance à l’égard des services d’inspection, voire résilier les contrats.
    Les dispositions énoncées à l’article 10.5 de l’AFE insufflent un nouvel élan à ces initiatives et offrent l’opportunité à l’OMD de défendre ses idées et recommandations en la matière. Reconnaissant qu’il faut tirer un meilleur parti des enseignements portant sur la manière d’aborder la transition et l’abandon de l’ancien système, l’Organisation a décidé de stimuler le débat sur le bien-fondé des contrats de services d’inspection.
    En juin 2013, la Douane du Niger organisait un atelier régional à Niamey qui donnait naissance à la « Déclaration de Niamey ». Cette déclaration émane des Directeurs généraux des services douaniers de la région AOC et fixe les responsabilités que doivent assumer les services douaniers, les gouvernements et l’OMD pour que ces contrats IAE/SID puissent être résiliés avec succès.
    En mars 2014, l’OMD organisait un autre évènement à son siège à Bruxelles, où se sont retrouvés des représentants d’administration douanières, d’organisations internationales, de communautés économiques régionales et de partenaires au développement, parmi lesquels le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale.
    Les participants ont relevé que ces contrats se sont parfois avérés coûteux pour les gouvernements et préjudiciables au renforcement des connaissances et des compétences des services douaniers dans des domaines tels que l’évaluation en douane, le classement des marchandises et la détermination de l’origine, en ajoutant que leurs objectifs n’ont souvent pas été atteints.
    Ils ont dès lors élaboré des recommandations à l’intention des gouvernements, des services douaniers, des organisations internationales et régionales et des partenaires au développement, dans lesquelles ils énoncent le rôle spécifique de chacune des parties prenantes, tel qu’exposé ci-dessous.

    1. Les gouvernements :

    • affichent leur volonté politique et fournissent soutien et ressources aux administrations douanières afin qu’elles puissent assumer les fonctions centrales qui sont les leurs, à savoir : fixer les taxes et droits de douane exigibles, gérer le risque et contrôler les marchandises. Ceci n’inclut pas les fonctions couvertes par les contrats de service d’appui, tels que ceux qui concernent l’infrastructure informatique, la fourniture et l’entretien de matériel d’inspection non-intrusif, autant de services que la Douane n’est pas à même de reprendre dans l’immédiat.
    • garantissent la participation pleine et entière des administrations douanières à l’élaboration des contrats (négociation et prise de décision), là où des circonstances exceptionnelles imposent la conclusion ou la prorogation de tels contrats.
    • veillent à ce que les contrats soient transparents, rentables et de courte durée. Font en sorte que la procédure de passation soit ouverte, concurrentielle et transparente, qu’elle respecte la législation nationale et que les redevances prélevées en tant que rétribution soient proportionnelles aux services rendus.
    • s’assurent que les contrats prévoient, au minimum, (i) une évaluation des résultats et des objectifs définis à l’avance, (ii) des modalités de gouvernance et de responsabilités en matière de gouvernance, (iii) le respect des obligations, en vertu des engagements internationaux et régionaux, (iv) un objectif majeur : le transfert des compétences, des connaissances et de la technologie requises vers la douane.

    2. Les administrations douanières :

    • obtiennent l’engagement des décideurs nationaux et prennent en charge les fonctions douanières couvertes par les contrats d’IAE et de SID.
    • font preuve de leadership et s’engagent à réformer et à moderniser leurs services afin de pouvoir se charger des fonctions couvertes par les contrats, en élaborant des stratégies exhaustives et des plans d’exécution détaillés.
    • s’engagent en matière de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption en mettant en œuvre des programmes de promotion de l’éthique.
    • coordonnent l’assistance apportée par les partenaires au développement et les bailleurs de fonds en toute transparence et efficacité.
    • améliorent la communication et les partenariats avec les parties prenantes aux commerces, y compris les services douaniers des pays limitrophes, afin de mieux coordonner les efforts de modernisation et de facilitation des échanges consentis par la douane.

    3. Les organisations internationales et régionales et partenaires au développement :

    • fournissent aux gouvernements des conseils conformes aux principes préconisés ci-dessus s’agissant des entreprises d’inspection, y compris lorsque des circonstances exceptionnelles exigent la prolongation des contrats, à court ou à moyen terme.
    • tissent entre eux des relations plus structurées pour pouvoir coordonner et harmoniser au mieux les politiques et instruments liés à la réforme et à la modernisation douanière, ainsi que les programmes de renforcement des capacités.
    • coordonnent leurs efforts et initiatives en matière de conseil et de soutien aux administrations visant à permettre à ces dernières de mener leurs réformes avec succès, surtout concernant les fonctions douanières clés.

    II – Perspectives :
    De nouvelles perspectives garantissant de meilleurs résultats à des coûts largement inférieurs à celui des Programme de Vérification à l’Importation (PVI), pourraient être envisagées au Burkina Faso. Les Autorités du Burkina Faso devraient donc penser à mettre en place d’autres programmes moins couteux et plus regardant sur la qualité des marchandises importés, en suivant l’exemple de nombre pays tels, le Niger, le Ghana, le Gabon et les pays de l’Afrique de l’Est (Rwanda, Kenya, Tanzanie, Ouganda, Burundi) qui en sont les précurseurs.
    Ainsi, nous avons le Programme de Vérification de la Conformité qui est une solution pour s’assurer que, des produits spécifiques répondent aux exigences techniques et aux normes établies par un organisme de régulation (ABNORM pour le Burkina Faso) du pays importateur.
    Le programme consiste à vérifier la conformité du Produit avec les exigences des normes ISO applicables et régulations techniques ; Le Programme soumet les produits à un examen particulier, qui procède de l’inspection, de la vérification, des analyses et des essais rigoureux et réguliers, ainsi que de l’audit des procédés et systèmes de fabrication. La conformité des produits est prouvée par l’émission d’un Certificat de Conformité habituellement requis pour le dédouanement. Il est de la responsabilité du vendeur d’expédier des marchandises dont la qualité respectent les normes requises par le pays importateurs
    L’objectif principal des programmes d’évaluation de la conformité est de protéger la santé et la sécurité du consommateur et de l’environnement.
    Ainsi ce programme :
    • Garanti la protection de la santé et la sécurité des consommateurs du pays, ainsi que l’environnement ;
    • Assure la protection des producteurs et entreprises locales de la concurrence déloyale des produits importés de qualité inférieure ;
    • Facilite le dédouanement des marchandises dans le pays ;
    • Minimise le rejet des produits arrivés à destination pour des raisons de qualité ;
    • Assure le transfert effectif et en temps réel du savoir faire et des compétences des autorités locales ;

    Entre autre ce type de programme permettra d’éviter à l’avenir de situation similaire et renforcerait les capacités de l’ABNORM dans la mesure où textes répressifs devraient être pris par le législateur pour accompagner l’action de l’ABNORM afin de permettre la protection de nos consommateurs (car tout Burkinabè est consommateur même ceux qui les importent), notre environnement…
    Il est à noter à titre d’information que plusieurs pays d’Afrique de l’Est (Tanzanie, Rwanda, Burundi, Ouganda, Kenya), de l’Afrique Centrale (Gabon) et de l’Afrique de l’Ouest (Niger et Ghana) ont déjà adhéré à ce programme

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 13:46, par BILI-BILI
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    A lire certains internautes, on sent des "CDPistes-Aigris" tapis dans l’ombre qui ne souhaitent que "CAPHARNAÜM" , là ils pourront se faire une place au soleil ! Oui, on sait , il ya beaucoup de choses à corriger dans ce gouvernement de transition .Sachez que nous qui avons chasser BLAISE COMPAORE, c’est nous qui avons mis la transition en place, et c’est encore nous qui critiquons pour que la transition puisse bien se terminée, et nos critiques sont constructives et objectives , mais de là à jeter le bébé avec l’eau du bain, je dis non ! Là ôu vous voyez , nous on dort déjà labàs, vous vous mélanger à nous avec vos langages incendiaires pour créer le désordre, puisque votre objectif c’est "Poussé tomber" ! On préfère une transition boiteuse qu’un pouvoir "COMPAORE-et-frères" !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 13:55, par Fasodé
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    vous savez mes frères, ce qui nous arrive aujourd’hui date de 27ans, ces pratiques existaient et personne n’osait lever son doigts pour dire un mot. Mais aujourd’hui nous pouvons dire Dieu merci car les choses commencent à bouger même si c’est lent comme d’autres frères le pensent. J’ai l’impression que c’était tout le peuple qui avait peur de Blaise jusqu’en novembre dernier ou le voile de la peur a été déchiré par le Ciel. Tous les problèmes que nous vivons ont été causés par l’ancien régime, depuis 27ans on vivait les même faits et pour arriver à un Burkina nouveau il nous faut du temps.Ils sont combien d’opérateurs économiques au Faso qui sont cdpistes juste pour avoir des marchés ou pour faire rentrer des produits périmés comme le groupe OBOUF ?. Tout cela est fini car le peuple est début comme un seul homme. Mais nous devons toujours nous tenir début et savoir qu’un homme peut échapper à la justice des hommes mais jamais à celle de Dieu. Le linge de 27ans sera bien propre j’en suis convaincu mais il nous faut la patience car cela n’est pas possible en 12mois. Merci son excellence pour le communiqué et sache que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde quel qu’en soit vos efforts. Que Dieu conduise la transition et veille sur notre cher pays le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 13:57, par SOME
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    J’ai un souci ; il faudra vérifier les huiles qui sont dans les bidons jaunes et verts. Quand on paie après quelques moi il ya une odeur bizarre dedans. je n’ai pas confiance à ses huiles. J’aimerais que l’on tourne un regard sur ses huiles que la population consomme beaucoup qui peut etre dangeureuse pour la santé

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 14:06, par kabako
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Ya pire ! Huile frelatée faite par les huileries clandestines au su et au vu du ministère du commerce !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 14:48, par wuroyiretian
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Il me semble que ce qui favorise de tels agissements (de OBOUF) c’est que le Burkinabè aime ce qui est moins cher ; sans doute à cause de son pouvoir d’achat, son revenu journalier ou mensuel : Moto, huile de consommation comme à moteur, sans oublier certains "france aurevoir"...etc. Mais ne dit-on pas que "tout ce qu’on achète moins cher coûte cher" ? A QUI LA FAUTE ? Le bon, le vrai, l’original est cher mai ne coûte rien ; encore faut-il en avoir les moyens.
    Salut !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 14:48, par Chef Bankolé
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Voilà un phénomène qui prend dangereusement de l’ampleur à Ouaga et personne n’en parle ! Il s’agit de la construction des entrepos (magasins) au milieu des habitations. Venez voir dans le quartier Bilbalogho au secteur 1. Dieu seul sait ce qui va être entreposé dans ces magasins. J’en appel aux services techniques des ministères concernés et aussi à la mairie. Je pense que c’est illégale de construire des magasins sur des terrains initialement destinés à des habitations.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 14:48, par wuroyiretian
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Il me semble que ce qui favorise de tels agissements (de OBOUF) c’est que le Burkinabè aime ce qui est moins cher ; sans doute à cause de son pouvoir d’achat, son revenu journalier ou mensuel : Moto, huile de consommation comme à moteur, sans oublier certains "france aurevoir"...etc. Mais ne dit-on pas que "tout ce qu’on achète moins cher coûte cher" ? A QUI LA FAUTE ? Le bon, le vrai, l’original est cher mai ne coûte rien ; encore faut-il en avoir les moyens.
    Salut !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 15:00, par wuroyiretian
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    La pauvreté de nos Etats et de leurs populations sont des terrains propices pour la fraude de tout genre dans un monde globalisé. Nos systèmes sont trop fragiles face au phénomène. Alors pour s’en sortir relativement, "produisons ce que nous consommons" !!! Ce n’est pas du castrisme mais du sankaraïsme positif.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 16:39, par LEILA
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Merci Monsieur le Premier Ministre. Nous avons confiance en vous. et sois beni.
    Appliquez les sanctions pour décourager le veille-tés.
    iNTERNAUTE ( decu) vous êtes un phénomène décu vraiement. L’ère Blaise est passé. Ils ont fait la pluie et le beau temps. C’est fini. MON CHR
    La transition reuissira coute que coute. Blaise a tellement semé la merde dans ce pays que les gens de la transition sont submergés. Trop de saleté à laver.
    NOTRE CHER ZIDA et KAFANDO ; courage A VOUS ; vous Réussirez ;
    obouf DOIT FAIRE LA PRISON. Meme le salopard de 63 ans qui a partagé son sida a travers ces innnocents.
    Tout sera dénoncé inch’allah

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 16:47, par Napi
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Pourquoi tant de messages de félicitations à l’endroit de la police ? Qu’a t-elle fait d’extraordinaire ? Un honnête citoyen alerte des policiers sur une infraction en cours ; ceux-ci, par devoir, se rendent sur les lieux pour constater les faits et les voilà tout de suite devenus des héros nationaux ! A mon avis s’il y a un héro dans cette affaire, c’est le citoyen qui a alerté la police et c’est lui qu’on doit féliciter en première position et non la police comme l’a fait le Premier ministre et d’autres internautes. La police aurait mérité ces félicitations si la découverte de ce crime était le fruit de ses propres investigations ; ce qu’elle n’a jamais pu faire. C’est pour cela d’ailleurs que ce crime n’a pu être découvert que seulement maintenant, alors qu’il se déroulait certainement depuis longtemps et qu’il continue chez plein d’autres opérateurs économiques.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 16:49, par Popol
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Je ne comprends pas le bien fondé d’une telle sortie.

    Je pense que le PM et le PF ne peuvent rien faire pour le peuple du BF...en dehors des discours et des sorties cavalières

    Dites-nous simplement en clair : qu’est-ce qui a été fait pour le responsable de OBOUF , pris en flagrant délit d’escroquerie et atteinte à la santé publique ? De grâce ne nous dites pas que le dossier suit son cours (refrain) à la justice d’autant plus que la Justice ne peut rien faire sur d’autres dossiers comme celui de Guiro (un autre flagrant délit) tant que les états généraux de la justice ne seront pas réalisés !
    Quelles sont les mesures qui ont été prise pour retirer de la circulation les canettes distribuées par OBOUF ?
    Quelles sont les mesures préventives que l’on prévoit pour identifier d’autres cas et en empêcher de nouveaux ?

    bref en clair : que fait le gouvernement ? dites-nous simplement

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 17:04, par le sage
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    je ne vs comprend pas con colonel. vous nous avez promis bocou de chose mais depuis lors rien. je prend coe reference votre discours du 13 decembre a la place de la revolution. si c’est la question du RSP qui vs a fait peur dite pour qu’on trouve ensemble une solution. oubien si c’est pour nous flatter nous sommes desolés. prenez vos responsabilité car le peuple est avec vous mon colonel

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 19:09, par AFGANO
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Voyez du coté de Marina Market aussi .Toujours on y voit ses employés entrain de falsifier soit les prix soit certainement les dates de péremption des produits également .En tous cas je connais quelqu’un qui y a acheté du beurre ou c’est du fromage je ne sais plus exactement et arrivé à la maison quand il a ouvert, c’était des vers de terre seulement dans la boite .

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 19:12, par bobo
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Cest sur la societe va changer mais lentement
    Soyons patients
    Sinon il faut accepter regime dexception !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 22:06, par et pourtantf
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Monsieur le premier minister pouvez vs justifier l affaire de votre building de R 4 a ouaga 2000 et votre refus de conparaitre a la justice apres deux convocation ?. ou est le balai citoyen ? Affair a suivre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 23:16, par ZWWA
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    tout un etat qui n’a pas ls moyens de nous fournir ls resulta ds analyses du contenu de ces cannettes et qui apres avoir fait tout un boucan fini par accuser l’interessee de tromperie de consomateur c ki s vrai... ne doi pas sharder dans c genr d declaration, car jusqu’a present on ne nous a pas di si ces cannettes etaient nocives a la sante du lambda et pire encore si ca l’etait il y va de la responsabilite de l’etat de proceder au rapel de toutes les cannettes ce qui n’est pas fait.... je pense qu’il fo arreter c genr d discours sans sens car nous tous ici on sai k ds cannette du type francais on ne pe po les payer a koz du nivo de vie et du coup je suis d’accord que le consomateur a ete floue mais de a a dir qu’il s’agi d’une affaire de sante public et d’empoisonemen et k l’etat n’y fai rien il y a discension... arretons le populism et soyons realist a c rythm en s’attakan o nanti kon pense avoir ete realisee par l’ancen regime il n’y aura plu person pr employer les burkinabe et ns tous ici savons a kel poin la fonction publik s selective... n’essayons pas de reinventer la roue nou en avon po ls moyen essayon just d la fair tourner ds l bon sens.... que la loi ds tte sa vigueur soit appliker a OBOUF mai sacher k c sera kom un elefan ki aura accoucher d’un oeuf, et apres on parlera d magouille... c’est just kil ya eu tro d’emphase sur ce sujet il aurai ete plus simple de dir kil y avai manipulation de date et que le contenu n’etai pa nefaste a la sante humaine juste pr une raison de sante public et de stabilite mai bon kan un pays devien un boutik on ne pe s’attendr ka sa.... une kestion s c k franchemen, si on ouvrai ls magasin de ce dernier et kon disai d vnir prendre il allai en rester a c jour... la population burkinabe s’en fou d ca on ve du changemen economic et tt pas c genr d discours populiste arreter un pe faite ls election et degager......

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 01:47, par OUATTARA Badioré
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    En lisant la déclaration de son excellence monsieur la premier ministre, c’est un sentiment très mitigé qui m’anime. Depuis des années, je me bats pour que les gélules FACA soient fabriquées dans les règles de l’art pharmaceutique :

    2009-2010 manipulation de pesticides à grande échelle sur les lieux de production du FACA et sans aucune règle déontologique de pharmacologie-toxicologie : je suis le seul à pouvoir dire non à ces agissements du professeur GUISSOU Innocent Pierre et son clan. les concessions voisines de l’IRSS peuvent témoigner de la présence des rats, lapins et autres déchets toxiques de la recherche jetés n’importe comment dans la cour de l’IRSS à l’époque ; j’en garde toujours des photos !

    2010-2011 c’est l’abandon des bonnes règles de récolte-lavage-écorçage-séchage-broyage des racines de plantes médicinales adoptées en 2006 pour avoir des intrants respectant les normes internationales de pureté microbiologique qui met en péril la vie des drépanocytaires utilisant le FACA : je suis le seul à dire non au protégés du professeur GUISSOU Innocent Pierre qui livrent ces produits de mauvaise qualité. Ils ont abandonné l’utilisation des séchoirs solaires et exposent les écorces des plantes sous des halls ou dans des salles très fréquentées. Face à l’augmentation hors norme de la charge microbienne et au refus des fournisseurs d’utiliser les séchoirs solaires, je fus obligé d’apporter une autre méthode de traitement microbiologique des produits contaminés par des microbes tels que les salmonelles. Les preuves scientifiques des contrôles microbiologiques entre autres sont toujours disponibles et le laboratoire de microbiologie de l’IRSAT pourrait témoigner de l’ampleur des contaminations

    2011-2012 le manque de stratégie entrepreneuriale du professeur GUISSOU Innocent Pierre me pousse à menacer de démissionner de U-PHARMA ; c’est finalement lui qui fera semblant de partir ; j’arrive enfin à étiqueter le FACA comme un produit de liste 1 (recommandation de la commission d’enregistrement des médicaments depuis 2010). Cet affront, le clan du professeur GUISSOU Innocent Pierre ne va jamais le pardonner au docteur PODA Jean-Noël, actuel ministre du MRSI qui, à l’époque, était le directeur de l’IRSS ; en effet quelques mois après, il fut contraint de démissionner en cours de mandat et se retrouva au"garage " au ministère (MRSI). Le docteur OUEDRAOGO Sylvin, un des protégés du professeur GUISSOU Innocent Pierre fut érigé comme directeur de l’IRSS

    2013-2014, éclate le scandale des "gélules FACA de mauvaise qualité". J’ai apporté à tous les preuves scientifiques de mes accusations, l’ampleur du mal est supérieur au bas mot à 1000 boîtes de 100 gélules FACA 160mg ; (Je ne cherche qu’une tribune telle que l’émission la CONTROVERSE de la TNB où tous les acteurs seront réunis pour situer la Nation entière sur la VERITE.. La DGPML, à travers son directeur général, le professeur SEMDE Rasmané, a fait "une mise au point sur le FACA...". Ce document est plein de contrevérités ; à titre d’exemple, son document, N°2015/ 0026 /MS/SG/DGPML du 11 janvier 2015, dit que c’est en juin que le "FACA" a eu l’homologation au BURKINA -FASO ; j’invite les acteurs du domaine à regarder l’Arrêté N°2010-00059/MS/SG/DGPML/DRP du 25 mai 2010, c’est celui des FACA 80mg et 160mg ; ce document fut signé par le ministre BOUDA Seydou commandeur de l’Ordre National. La cérémonie officielle de la remise de l’homologation a eu lieu à KOUDOUGOU le 28 mai 2010. Pour une homologation qui dure cinq ans, dans tous les cas, le renouvellement ne saurait atteindre juin 2015 ! J’ai déjà contacté le responsable de l’émission "LA CONTROVERSE" de la TNB, j’ose croire qu’on me donnera l’occasion, comme tous les autres burkinabè de donner en toute courtoisie et en présence de mes détracteurs, ma version des faits sur le processus de développement et de production du "FACA" : C’est une nécessité de santé publique

    Le dossier est en justice via le cabinet de maître KAM et SOME depuis le 28 avril 2014 ; je pense être victime d’abus de pouvoir car, pour avoir dénoncé des faits dangereux pour la santé en novembre 2013, le déroulement de l’histoire conduisit à mon limogeage de U-PHARMA le 28 février 2014. Je réclamai en vain une passation de service officielle qui me donnerait l’occasion de montrer les preuves des malversations qualitatives et quantitatives dans la production du FACA (surtout les trois derniers lots de FACA 160mg fabriqués)

    Affecté à ne faire que de la recherche au sein de l’IRSS, mes détracteurs trouveront cette sanction non suffisante et la 3 février 2015 j’ai reçu un certificat de cessation de service à l’IRSS ; sans passation de service, je suis affecté au ministère (MRSI).Ce certificat fait référence à une note d’affectation qu’on n’a pas eu le courage de me donner !

    Le 4 février 2015 les responsables de l’IRSS ont changé la serrure de mon bureau m’empêchant ainsi d’avoir accès à ce qui m’appartient ; j’ai alors refusé de prendre quelque document que ce soit en dehors de mon bureau. Je rappelle que ce fut le même geste de changer les serrures en 2014 quand je fus limogé de U-PHARMA !

    Le dossier FACA met en cause une structure étatique comme potentiellement dangereuse sur le plan de la santé publique ; malheureusement sous le couvert de l’ETAT, des règlements de comptes sont faits, il faut que ces pratiques cessent. Les coupables dans le dossier FACA doivent aussi être vite connus et punis. Pourquoi tant d’empressement dans le dossier OBOUF et tant de laxisme dans le dossier FACA ? Les uns et les autres semblent se contenter par nécessité des versions très mal argumentées de responsables du MRSI et du MS ! La production du FACA a repris avec des "procédures maisons" non validées selon les dires même du directeur adjoint de l’IRSS et responsable du contrôle de qualité ; qu’en pensent les associations de la lutte contre la drépanocytose ? La ligue des consommateurs aussi devraient chercher à en savoir plus ! Le citoyen lamda drépanocytaire !

    Les nouvelles techniques de l’information me donnent la chance de laisser partout et pour toujours ma version des faits : aujourd’hui ou demain, OUATTARA Badioré ne doute pas de la victoire !
    ON NOUS DEMANDE DE DENOCER ! VOILA CE QUI ARRIVE SOUVENT A CEUX QUI S’OUBLIENT ET PENSENT AU BIEN ETRE DES AUTRES COMME LA BONNE MORALITE NOUS L’ENSEIGNE !
    Cordialement !
    OUATTARA Badioré

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 08:16, par BILI-BILI
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Internaute OUATTARA Badioré,un conseil : prochainement il faudrait être bref dans ton message ! Ton écrit est très long, les gens n’ont pas le temps pour passer plus 5minutes à lire un seul message. Tu peux te faire comprendre d’une manière brève.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 16:30
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Mr le PM ZIDA il vous manque de fermeté .Vous êtes trop glacé dans la pratique.De toute façon vous n’avez plus tellement le choix quand le vin est tiré.vous vous êtes engagé déjà. Le vaillant peuple Burkinabé compte beaucoup sur vous, même si de l’autre coté vos frères d’armes aussi compte sur vous ; de toute façon le peuple éveillé et souverain est derrière vous.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mars 2015 à 18:24, par TOGSDASIDA
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Internaute n°10 (Mr ARNAUD) c’est toi là qui est nul. JE NE TE COMPREND MËME PAS ; sois tu es complice et que par conséquent tu es assassin ou sois OBOUF t’a payé pour que tu dise des sottises. SOIS ECLAIRE MON GARS

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2015 à 04:55, par OUATTARA Badioré
    En réponse à : Affaires de boissons périmées : Le Premier Isaac Zida félicite la police et invite les populations à dénoncer toute activité nuisible à la santé publique

    Merci internaute BILI-BILI
    J’ose croire que vous ne vous adressez pas à OUATTARA Badioré seul, car avant de voir mon message vous avez dépassé d’autres internautes qui avaient jugé bon d’avoir de longs messages. Le NET est une tribune démocratique, on oblige personne à y aller, encore moins à lire un message. Les critères pour qu’un message paraisse dans ce forum sont clairs et si le mien est paru, c’est que j’ai respecté les conditions du site.
    Cordialement
    OUATTARA Badioré

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés