Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

vendredi 27 février 2015 à 23h13min

Une délégation de l’ADF-RDA conduite par Me Gilbert Noël Ouédraogo était, ce vendredi 27 février 2015, chez le Cardinal Philippe Ouédraogo. Une visite qui s’inscrit dans le cadre de sa tournée de « demande de conseils » auprès des autorités coutumières et religieuses du pays.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

Le marathon du président du parti de l’Eléphant continue. De retour de son ancien fief Ouahigouya, où il y était le 22 février dernier pour faire son « mea culpa », Me Gilbert Ouédraogo, qui avait fait profil bas depuis les évènements d’Octobre 2014, est de nouveau dans la capitale burkinabè après sa visite chez le Mogho-Naaba et le président de la FEME. Accompagné d’une vingtaine de membres de l’ADF-RDA, il a été reçu en audience ce vendredi 27 février à l’Archevêché de Ouagadougou par le Cardinal Philippe Ouédraogo. Là il s’est prêté au même exercice : demander que l’Eglise intercède pour faire de l’inclusion et de la réconciliation une réalité au pays des hommes intègres.

L’ADF-RDA veut se réconcilier avec le peuple

« Nous avons trouvé une oreille attentive auprès de son Eminence qui nous a prodigué des conseils. Et nous pensons que ces conseils sont utiles pour notre formation politique pour nous permettre de faire face aux situations à venir », dixit Me Gilbert Ouédraogo au sortir de l’audience qui n’a duré qu’une demi-heure. Convaincu que « l’Eglise Catholique a joué un rôle capital avant, pendant et après la crise », le président du parti de l’éléphant a souhaité qu’elle intercède « …. pour permettre à tous les fils et filles de se retrouver, de tourner la page pour que nous regardons demain avec plus d’espoir surtout en ce mois de partage, de pénitence et de prières ».

« Nous avons besoin de conseil naturellement et c’est la raison pour laquelle nous allons vers les uns et les autres. C’est conseils-là nous le voulons pas pour nous seulement mais pour le bien de notre pays parce que nous mettons le Burkina Faso en avant de notre formation politique », clarifie le président de l’ADF-RDA qui répond ainsi à tous ceux qui s’étaient attardés sur des propos qu’il avaient tenu de par le passé en s’adressant à des adversaires politiques : « l’ADF-RDA n’a de conseils à recevoir de personne »

Les souhaits du Cardinal

Pour le Cardinal Philippe Ouédraogo « ce sont les hommes qui font l’histoire ». Pour ce faire il a souhaité d’une part, que le dialogue inclusif soit effectif car « nous sommes tous les grains d’un même et unique panier condamnés à vivre ensemble » ; et d’autre part que « les uns et les autres travaillent en synergie et surtout ne perdent jamais de vue le bien commun qui devrait l’emporter sur le bien des individus et sur le bien des groupes ».

Pour terminer, l’ADF-RDA annonce qu’il poursuivra sa tournée dans la partie ouest du Burkina dans les régions des Cascades, des Hauts-Bassins, du Sud-Ouest, du Centre-Ouest avant de terminer dans le Centre-sud et le Nord. L’ambition du parti de l’Eléphant est donc de parcourir toutes les régions du pays. A la question donc de savoir s’il se présenterait à l’élection présidentielle d’Octobre 2015, GNO répond : « Je prends bonne note des indications que vous me donnez, peut être que je vais inscrire ça dans mon calendrier »

Herman Frédéric BASSOLE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 février 2015 à 23:15
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    GNO après ta visite va lire le message qu’avait adressé en son temps la conférence épiscopale à l’ex-président par rapport au référendum et à la modification de l’article 37. Les mêmes conseils s’y trouvent. Le pardon tout comme la paix est question de comportement mais assure-toi que désormais il y a un grand écart entre le peuple et toi. Nous le déplorons mais c’est la réalité.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 00:18
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Ne joue pas à l’enfant prodige avec le Cardinale.
    La position de l’église a toujours été claire.
    Mais tu n a pas écouté, tu as préferé trahir le peuple Burkina bè avec 30 pièces d’argent comme Juda.
    Je te revois à Jean 23 très hautainement acceuillant François Compaoré pour la soit disant messe de réquième de ton Papa.
    Je suis de la même famille que toi à OHG, mais tu me degoute.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 04:29
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Un éléphant avec de grandes oreilles qui ne veut pas écouter les bons conseils à savoir, le pardon passe par la case vérité, puis, éventuellement par la justice avant d’arriver au pardon. Voilà, c’est le seul bon conseil à te donner. On attend toujours que tu nous dises la vérité : pourquoi avoir vendu ton âme pour modifier l’article 37 ? contre quelle récompense ? contre quel argent ? etc. C’est les réponses à ces questions que tu dois répondre, et, le peuple, n’a pas oublié et les attend. Si tu n’as pas compris que le peuple est patient jusqu’à ce que.... Tu es prévenu. On ne peut se réconcilier si tu ne fais pas ce minimum d’efforts. A la limite, ta tournée des "popotes" énerve beaucoup de monde à commencer par moi car tu n’as rien compris et c’est dommage ! si le cardinal et autres personnalités t’ont fait un discours diplomatique. Moi, je viens de te traduire leurs conseils en français facile.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 04:49, par C’est pas la peine !
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Ce monsieur me fait vraiment de la peine. Il ne sait même pas qu’il est entrain d’embarraser les dignitaires qu’il visite. Faut juste voir la figure de Cardinal sur la photo pour comprendre. La politique c’est de l’art. Si tu n’as pas le bagage necessaire, faut pas forcer. Qu’as-tu de bon à proposer au peuple burkinabè encore ? Tu demandes pardon pour pouvoir revenir diriger qui ? Le meilleur conseil qu’on puisse te donner et que tu connais déjà c’est de te retirer définitivement de la vie politique en espérant que le temps apaise le coeur des victimes de ton insolence. Ce n’est pourtant pas très difficile à comprendre...

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 05:09, par Amen
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    C’est triste pour ce Monsieur Ouédraogo qui recherche maintenant des conseils juste pour sa résurrection politique. En fait, il n’a que faire de ces conseils. Il a besoin d’utiliser les autorités coutumières et religieuses pour se donner le sentiment d’avoir été pardonné et recommencer à avoir un peu de crédibilité, en attendant la prochaine occasion pour se prostituer politiquement. Sa retraite politique aurait été une grande aide pour son parti. Mais il compte sur le fait que les Burkinabés ont la mémoire courte pour espérer encore un siège à l’assemblée. Drôle de Mea Culpa pour une faute non explictement reconnue. Drôle de Confession sans volonté réelle de conversion.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 09:08, par Sidpasata Veritas
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Bande de filous, laissez les autorités religieuses et coutumières tranquilles : elles ont autre chose de plus important et plus sérieux à faire que d’écouter des gens ratés raconter leurs états d’âme, avec en plus, l’arrière pensée, de vouloir encore tenter d’instrumentaliser ces personnes ressources. Le CDP a essayé en vain de les politiser avec sa connerie de sénat et l’ADF-RDA, se prenant pour plus rusé que tous, avait voulu tricher avec ces militants en se faisant le subtil complice du sinistre projet de charcuter l’article 37 afin exclure à jamais du pouvoir tous ceux qui n’étaient pas du clan au pouvoir. Vous avez voulu exclure et vous voilà exclus : c’est l’histoire de l’arroseur arrosé. Arrêtez de « demander que l’Église intercède pour faire de l’inclusion et de la réconciliation une réalité au pays des hommes intègres ». Ce n’est pas le rôle de l’Église qui sait très bien que notre peuple a soif de Justice, la première condition sine qua non d’un vrai pardon, d’une vraie réconciliation permettant une juste et parfaite inclusion.
    A force de vous pavaner chez les dignitaires coutumiers et religieux pour demander pardon, votre hypocrisie risque de susciter à nouveau l’exaspération et l’ire du peuple patient du Burkina. Est-ce qu’on vous poursuit avec un gourdin pour vous assommer pour que vous veniez nous tracasser avec votre mea culpa d’imbécile savant ! Avez-vous les sens de la responsabilité ? Si c’était le cas, vous chercheriez plutôt à vous faire oublier qu’à vous faire pardonner. Quel conseils voulez-vous qu’on vous donne encore qui n’ait pas été donné déjà avant que vous commettiez votre bêtise irréparable ? La règle de courtoisie empêche les dignitaires que vous importunez par vos visites de vous dire tout haut, ce qu’ils pensent tout bas : "on vous avait bien prévenus, que voulez-vous encore qu’on vous dise". Il ne vous reste plus qu’à aller méditer les faits et d’en tirer leçon en remerciant Dieu de ce que les Burkinabè ne sont pas revanchards. N’abusez pas de la patience du peuple : en politique, quand on échoue en commettant une grosse bêtise qui a coûté des vies humaines, ont se retire de la scène publique tout simplement et on fait autre chose.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 10:55, par Elmagnifico
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Gilbert a surement des liens avec cet autre ex-dirigeant digne de l’asile, Maitre WADE. Je crains fort pour ces politiciens qui sont avocats de profession. Ils connaissent le Droit et ils sont les premiers abonnés au désordre !
    Certes le peuple burkinabè est prompt au pardon mais reconnais, Gilbert, que tu es à la base du soulèvement populaire - par ton OUI au referendum - et donc comptable des dizaines de mort !
    Ni ta course chez les Majestés, Cardinaux, Pasteurs, voire chez les wakmen ne pourra t’enlever cette anxiété de ton âme, à savoir que tu es TRAITRE et donc indigne d’une quelconque course au pouvoir dans le cercle politique du Burkina Faso version Plus Rien Ne Sera Comme Avant ! Cela fait parti désormais de ton CV politique. Arrête de gémir et de mentir et va plutôt sauver le reste à savoir ta calvitie du soleil ardent du Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 11:15, par cosneil
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Des gens qui ne peuvent vivre qu’en trompant leur peuple. Au lieu de porter sa tunique pour défendre le peuple, il préfère travailler contre le peuple. Que c’est triste !!! Heureusement que le peuple Burkinabè pardonne sinon ...

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 11:51, par Gounrounssi
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Ceux qui pensent qu’ils peuvent diriger ce pays avec leur seuls clans ont menti. Le Bf a besoin de toutes ses filles et ses fils pour avancer. Il faut une véritable réconciliation pour apaiser les cœurs meurtris des deux cotés( ex majorité et les victimes).
    Sans véritable réconciliation rien ne sera possible sur les deux ans à venir.......

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 12:25
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    C’est minable pour ces gens, GNO aurait bien fait de rester caché pour encore quelques années. Les gens peuvent dire qu’ils pardonnent mais je ne crois pas que ça soit sincère. GNO a vendu son âme au diable et il faut qu’il nous dise la vérité d’abord. Nous sommes révoltés et les autorités de la transition dorment sinon ces gars ne pouvaient réapparaître aussi vite. Nous nous dormons pas et il faut que GNO sache qu’il est fini pour toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 12:36, par BAKIEBO Jacques
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    gilbert !!!!!! jusqu’à même tu envisage d’inscrire l’élection présidentielle dans ton calendrier. Je vous l’avais dit ces pseudo visites pour donner conseil, n’était que des manipulations pour se remettre en selle. gilbert noel ouedraogo CANDIDAT A L’ELECTION PRESIDENTIEL.
    Ce qui me rassure dans cette visite c’est que le cardinal lui a surement dit les VÉRITÉS !!! que les naba n’ont osé lui dire. Tu nous a déçu ! tu es un mangeurs pas un batisseur !!
    Au fait pendant que j’y suis rend l’argent que francois compaoré t’a donné

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 12:36, par une fille de l ’glise catholique
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Regardez dans la photo le visage du cardinal. Il sait que les hommes politiques sont des scorpions.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 14:00, par le sage
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Tu es tout simplement ridicule !
    politicien au rabais ! commence par aller te recueillir sur les tombes de ceux qui sont tombés par votre faute. ridicule être !

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 14:26, par zomkom
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    L ADF est en campagne les gars ils ne demandent aucun pardon !On t ils fait un saut ou meme appele les familles des victimes ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 16:44
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Tous ces messages négatifs vis-à-vis de Gilbert sont insensés et traduisent de la part de leur auteur une grave dérive identitaire burkinabè. C’est parce qu’il y a eu erreur qu’il y a cette démarche de pardon. Qu’il ait même salué le diable à la place de François Compaoré, il peut revenir après ce mauvais coup, se confesser devant le Cardinal. Cela est dans l’ordre normal des choses. Ya ya boin ? M’sambissi. Êtes-vous vraiment de vrais burkinabè avec les attributs qui von avec ou bien c ’est la politique politicienne qui vous a aveuglé ? Vous serez surpris par le rebondissement de Gilbert. Suivez bien mon regard. Le Sage.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 16:50, par mountuan TRAORE
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Mon chèr Gilbert OUEDRAOGO tu avais eu tous les conseils en son temps, tu étais grisé par ton succès du moment. Tu étais devenu arrogant, quand on te faisait des remarque sur votre dérive tu étais agacé. La lettre de la conférence épiscopale adressée à l’ex-président par rapport au référendum et à la modification de l’article 37 devrait être un repère pour toi, mais non tu étais obnubilé par ton succès du moment et l’argent facile acquis de ton passage à la tête du ministère du transport (réfection et réaménagement de l’aéroport de Ouagadougou). Tes larmes de crocodiles ne tromperont personne. Merci quand même d’avoir contribuer à ta manière à la chute du tyran Blaise COMPAORE.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 17:05, par Raoul
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    GNO, ou as tu déposé l’argent Djibi t’a remis, en contre parti des travaux de l’aéroport de Bobo ? A toi, Djiguimdé qui t’a rénié et les autres.... Nous avons les preuves formelles de bien d’autres choses... Nous attendons le moment propice pour tout déballer.

    Abandonnes la politique et essaies avec l’argent sale que tu t’es constituer, de relancer ton cabinet. ça irait mieux pour toi, pauvre monsieur...

    La malédiction te poursuivra et te rattrapera avec tes complices. Djiguimdé, ton ministre et responsable des cadres de ton parti a déjà commencé à payer.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 17:12, par rayim
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Vraiment il nous fatigue , ce maudit garçons, j’invite tout les forummiste a visiter les propos de Gilbert Noël sur YouTube. Émission sur france24 et interview sur burkina24 .
    C’est simplement énervant.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 19:10, par Alexio
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Assimi Koanda et Fancois Compaore voulaient la tete d un Iman de la place. Parcequ il ne voulait pas etre instrumentaliser. Maintenant c est le fils a Papa qui enroler le Cardinal. Je croyais que nous vivons dans un Etat laique. A ce rythme-la notre navire va chavirer. Gilbert accusait l opposition d abuser sa sincerite concernant le tripatouille de la constitution. Maintenant qui est entrain d abuser la sincerite du peuple ? Le Mea Culpa c est au peuple et aux a leurs enfants qui sont tombes sur les coups des balles du RSP. A cause de votre Deal avec le diable. Le comble du malheur est que notre homme est Avocat de metier, qui doit connaitre la jurisprudence tant qu en politique qu au sosiale.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 20:16
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Ce que vous oubliez GNO c’est que vous entreprenez des visites qui embarrassent ceux qui vous reçoivent. Au nom de quoi refuseront-ils de vous recevoir ! vous avez promis de faire le tour du Faso les 45 provinces en tout cas bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 22:12, par youle
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    On fait l’idiot pour plaire aux idiots ; ensuite on devient idiot sans s’en apercevoir.Tu veu quel conseil ? va te pendre

    Répondre à ce message

  • Le 28 février 2015 à 22:56, par se
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Ce phénomène devrait comprendre que chez nous les morts ne sont pas morts et que les âmes de tous ceux qui ont sacrifié leur vie le hanteront jusqu’à ce qu’il arrête ses conneries !!!Cette duperie fonctionne bien en europe mais en afrique il y a bien des réalités à ne pas ignorer.S’il s’entête il apprendra à ses dépens.Tu pompes l’air GNO.Disparais un peu pour qu’on respire...

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2015 à 00:46, par idtaxéwussogo
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Tu ne dis rien des cadavres dans ta maison. Soyons sérieux !

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2015 à 08:05, par digbeu
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Gilbert est le fils de son pere. Cest un homme qui na jamais pensé aux autres. tout pour lui et sa famille et rien pour les burkinabé. Ce monsieur est tres égoiste.vivement qu’a sa prochaine sortie ses hotes aient le courage de lui demander combien il pris avec francois compaoré et combien restait encore a etre payé si leur forfait passait. Toi meme député et maire ta femme député comme si le parti ne se resumait qu’à ta seule famille. Si cette patrimonialisation du parti plait aux autres qui sont sans ambitions cest leur probleme.donnez meme vos femmes a gilbert. Si lADFRDA était le seul parti au Burina faso moi j’irais militer dans un parti vietnamien

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2015 à 11:48, par Un Expatrié - citoyen
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    @ Le sage

    Vous mettez au défi tous les internautes majoritairement opposés à cette ridicule campagne de M Oudréagogo. C’est votre droit le plus absolu . Je puis vous assurer que tous ceux qui ont soutenu de près ou de loin la modification qui a conduit à verser le sang au Faso ( je vous signale que l’insurrection aura fait 30 morts et des centaines de blessés ) devraient simplement avoir la sagesse de s’effacer i provisoirement ou définitivement de la scène politique. Le pardon n’efface pas la faute et le peuple saura rendre justice à ceux edont le parcours a été irreprochable . Mais en tout état de cause, il est inimaginable que l’on puisse confier des responsabilités à certaines personnes ( de l’intérieur comme de l’extérieur ) qui ont eu un rôle important dans ce que je considère comme un crime contre le peuple. Personnellement, je m’investirai par tous les moyens et je vous donne ici l’asurance de ma détermination totale.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2015 à 12:01, par bill
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Il est quand meme dommage que Gilbert ne sache pas ce qu il etait avant l insurrection,tu portais en toi l image d un jeune politicien dont revait beaucoup de jeune burkinabe.Aujourd8,je crois qu il est trop tard.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2015 à 16:58, par Le Vigilent
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Ainsi donc, GNO pense pouvoir se porter candidat aux élections de 2015.
    Si tu as vendu ton parti a Blaise Compaoré et a son frère dont tu connaissaient les intentions malsaines aux antipodes des intérêts du peuple Burkinabè, il est sur et certain que tu n’hésiteras pas a vendre le Burkina a des puissances étrangères ou même a des djihadistes qui te proposeront bien plus que les deux premiers cités.
    Tu cours partout pour demander des conseils alors que tu avais refusé catégoriquement d’écouter ces mêmes autorités et bien d’autres personnes qui te demandaient de ne pas soutenir la forfaitures du CDP pour satisfaire les fantasmes des frères criminels Compaoré.
    Tu demandes pardon, mais tu ne dis pas ce que tu as fait exactement. Dis nous quel était ce deal très secret que tu avais conclu avec les frères Compaoré ; le montant de la somme perçue, les postes promis a toi, a ton épouse et accessoirement aux membres de ton parti... Nous nous souvenons au moins comment le CDP a manœuvré pour que tu puisses présider une plénière de l’Assemble nationale, ce qui a permis de te donner un avant-gout des honneurs que tu auras en récompense de ta trahison.
    C’est mieux pour toi de te retirer définitivement de la politique car on n’est plus dans les temps ou "a Ouahigouya, même les poules étaient RDA", comme aimait le dire ton défunt père.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mars 2015 à 23:23, par Toudbo
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    En réalité cest un rêve perdu pour lui. vraisemblablement c’est une tournée de campagne politique et non des demandes de conseils. c’est le médecin après la mort. qu’il retourne à Fada voir les sages qui lui ont dit que le référendum était possible. mon oeil. au lieu de recadrer ses entretiens il permet aux filous de Tiraogo de manquer du respect aux gens. Je sais que le naaba kiiba en voulant l’aider, la enfoncé davantage dans des problèmes qu’il aura encore des difficultés à résoudre. les familles des victimes t’attendent à Ouahigouya.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2015 à 23:17, par Ka
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Quel honte ! Gibert en rencontrant par ruse le cardinale : Il est en train de prendre ses désirs pour des réalités et de dormir debout. Il sait parfaitement que sa trahison au peuple est impardonnable même par Dieu capable de faire ce qui est impossible, car il a trahi aussi Dieu et ses propres ancêtres quand tout le peuple Burkinabé était a genoux devant ses pieds le 29 Octobre en lui disant d’oublier les miettes de Blaise Compaoré et penser a l’avenir de 18 millions d’âmes. Le prétentieux et ignorant Gilbert Ouédraogo avait comme réponse, ‘’’personne n’a aucune leçon a donner a lui et son parti, car l’argent passe avant l’avenir de nos enfants.’’’ Gilbert j’ai eu a te dire de penser a l’alternance politique et économique de notre pays par les jeunes dont je suis un farouche partisan depuis 1998 après le drame de Sapouy dont Djibril Bassolé et Amos Oubda ont étouffés les dossiers de Norbert Zongo et de David Ouédraogo pour les beaux yeux de François Compaoré, tu m’as dis après la mort de ton père que tu y penseras. Gilbert tu es un traitre à vie pour ton peuple comme Blaise Compaoré. Vous ne méritez pas les pardons des responsables de l’église catholique qui ont soutenu le refus de la modification de l’article 37 dont sa lettre et son esprit interdisent des brigands comme vous de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs et s’éterniser au pouvoir. Tu es banni par tes ancêtres et le peuple Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mars 2015 à 23:46, par Le visionnaire
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    Au faite, cest ridicule monsieur Gilbert, toi dont ton siège était gardé par les éléments de sécurité contre le peuple et qui disait ’’L’ADF RDA n’a de leçons politiques à reçevoir de personne’’ fin de citation. Tu as ruser pour passer et la ruse des traitres se retourne contre eux et maintenant tu deviens le plus sage, le plus moralisé, tu a oublié quand tu dis disais encore à l’ADF RDA : ’’celui des dignitaires de l’ADR RDA qui pour sa sécurité, il n’a qu’à dire et il en aura de la sécurité’’, tu n’yavais pas pensé, comment de temps cela pouvait durer meme si Blaise restait au pouvoir et quel regard le peuple pourrait avoir d’un parti dont son siège était garder par des éléments de sécurité ; c’est pas que tu ignorais tout cela, c’est parce que tu as trop cru à ton dieu Blaise COMPAORE et tu n’a meme pas un instant cru à tes propres capacités. Moi, j’étais un de tes siens, mais aujourd’hui, tu est la personne que je haie et que je hairai le plus dans ma vie. Espece de grand traitre de tous les temps, souviens toi quand je tavais dit que qui trahit trahira et que l’histoire retiendra de ce chacun ce qu’il aurait fait pour ou contre le declenchement de la viplence avant ta decision morbite, assassine et irreflechie

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2015 à 12:44, par La nvelle comédie musicale de gno
    En réponse à : Audience : L’ADF-RDA poursuit son « Mea culpa » et demande conseils chez le Cardinal Ouédraogo.

    @par une fille de l ’glise catholique tu as zieuté la 2e tof comme moi.gagagagagagagaga...je n’arrête pas de rire à la vue de la tête que fait notre cardinal qui doit être surement trèèèèèès dégouté mais bon il va dire quoi il est là pour rassembler et accueillir même les suppôts de satan

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés