Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

jeudi 19 février 2015 à 23h47min

Commandité par l’hebdomadaire ‘’Bendré’’, un sondage d’opinions réalisé par le statisticien-économiste Honko Roger Judicaël Bemahoun, révèle entre autres, ce que « les citoyens dans leur grande majorité » jugent raisonnables comme salaires pour les autorités de la transition. C’est du moins, ce qui a été donné de noter au cours d’une conférence de presse animée le jeudi 18 février 2015 dans la salle de conférences des Archives nationales à Ouagadougou. Le sondage indique également que la popularité du président, Michel Kafando, du Premier ministre, Yacouba Isaac Zida et du président du CNT, Cheriff Sy est actuellement en baisse comparativement au début de la transition.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

Des résultats de ce sondage, il ressort ce qui a été appelé ‘’salaires psychologiques’’, c’est-à-dire les salaires qui seraient, de l’avis des enquêtés, en phase avec les attentes des populations vis-à-vis des autorités de la transition. Et ce, dans un souci de réduction du train de vie de l’Etat. Des salaires estimés à 550 000 F CFA pour les députés du Conseil national de la transition (CNT), 650 000 F CFA pour le président du CNT, 875 000 F CFA pour les ministres, 950 000 F CFA pour le Premier ministre et 1 050 000 F CFA pour le Président de la transition. Comme on le voit, du moins pour ce qui est des membres du CNT dont on peut prétendre connaître – des chiffres (850 000 FCFA) ayant été publiés -, les montants effectivement servis sont élevés par rapport à ce que préconisent les citoyens, si l’on se fie à ce sondage. Un sondage réalisé du 23 janvier au 8 février 2015, avec 700 personnes d’âges compris entre 20 et 69 ans dans les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Koudougou et Ouahigouya.

Il en ressort également que la côte de popularité des « grandes figures de la Transition » a baissé par rapport celle qu’elles avaient à leur entrée en fonction. En effet, la côte de popularité du président Michel Kafando est passée de 66,2% à 55,3% ; celle du Premier ministre, de 60% à 45,4% ; celle du président du CNT, de 40,3% à 31,6%. Cette baisse générale s’explique, foi du statisticien Judicaël Bemahoun, par l’insatisfaction des besoins primordiaux des populations, en l’occurrence la réduction du prix de carburant et des frais de loyer, l’offre d’emplois aux jeunes.

Relativement à l’élection présidentielle à venir, le sondage affiche un second tour qui opposera Zéphirin Diabré avec 26,9% des voix à Roch Marc Christian Kaboré 21,1%. Quant à l’épineuse question du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), « 66% des enquêtés appellent à sa dissolution pure et simple ». Et ne sont pas souhaités, le vote des Burkinabè de l’étranger en 2015, ainsi que les candidatures indépendantes aux élections législatives et municipales à venir.
Au total, les résultats de ce sondage affichent un pessimisme par rapport à l’après-transition. En effet, « 39,4% (des enquêtés, ndlr) soutiennent que la transition est dans la bonne direction avec des problèmes majeurs ». Les prochains résultats de ce sondage voulu régulier, sont annoncés pour le mois de mai prochain.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 février 2015 à 20:27, par YIRMOAGA
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Un sondage qui exprime plus ou moins la réalité, mais les obstacles n’ont pas manqué, en particulier la levée de l’épée de damonclais exhibé par la question sécuritaire des autorités ? ZIDA, obligé d’en tenir compte, quitte à devenir impopulaire ? Quant au candidat probable de l’UPC, il peut se consoler en attendant , la sagesse de l’autre va donner une montée ascendante avec l’ouverture de la campagne. Pas de commentaire à l’heure actuelle.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 20:51
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Laissez-nous respirer, haaaaaa !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 21:12, par Jeanine Debo
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Comment peut-on se fier à cette transition tirée par le bout du nez par les OSC ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 22:22, par RAS
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Je pense que beaucoup de BURKINABE n’ont pas le courage de se regarder. LE PAYS NE TOMBE PAS DU CIEL, il fait partie de cet ensemble mondial. Ceux sont au CNT ne sont pas venus résoudre vos problème c’est à vous de vous battre quotidiennement pour mériter et surtout se battre avec LA TETE et NON PAS LES MUSCLES ce temps est révolu. DES gens comme DUCK MARSCUS a pu se marier grâce à sa présence dans le CNT ?, c’était son objectif quand il luttait contre le pouvoir COMPAORE. Le président du CNT hors ce qu’il a comme salaire qui sait ce qu’il a comme caisse noire ? TOUT CE QUI PENSE QUE LEUR BONHEUR VIENDRA COMME DE LA PLUIE SE FONT BEAUCOUP D’ILLUSIONS et nous allons tous regretter de ce changement. EN CINQ ANS ON VIENT AVEC LES AMIS SE REMPLIR LES POCHES ET SAUVEGARDER LES ARRIÈRES ET A BAS LES JALOUX. QUE LE RESTE AIT A MANGER OU PAS ON S’EN FOU. Ces gens du CNT hors mis ceux qui les ont recommandé qui les connait à travers le pays. On dit qu’ils sont sollicités comme s’il avaient battus campagne pour ètre là où ils sont.quelle honte, au moins les députés ont battu campagne et le peuple les connait et vous c’est après avoir mis le feu aux domiciles des vrais politiciens que vous ètes là où vous ètes. A CHACUN SONT TOUR PROCHAINEMENT CA NE SERA PAS AVEC LES COCKTAIL MOLOTOV MAIS AUTRE CHOSE QUE VOUS ALLEZ SUBIR. BANDE DE MÉCRÉANTS.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 23:59, par yaya
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    C’est quoi exactement les questions posée durant l’enquête ?
    En ce moment, j’ai vraiment peur pour le Burkina Faso.
    Faut arrêter la manipulation d’opinion. Tout ceux qui ont critiquer le régime précédent doivent se mettre au travail et montrer ce dont ils sont capables. J’admets que ceux du régime de Blaiso n’étaient pas des saints. Mais c’est tout un système qui a été chamboulé. Maintenant, faut en constituer un nouveau avec tous les paradigmes afférents nécessaires. Que ce soit Kafando ou Zida ou tout autre personnage de la transition : ça suffit le fait de se montrer dans les médias. Être aux commandes ça demande de résultats.
    Allez au boulot !!!!! Trêve de discussions ; de polémiques. Le Burkina c’est devenu du désordre. Tout ce qu’on a besoin de savoir c’est comment nourrir nos enfants, comment se soigner, comment s’habiller,...?????!!!!!!! Je ne suis pas sûr que le prochain gouvernement soi disant élu démocratiquement pourra y faire grand chose. Tous n’avaient qu’un projet (OSC, Partis politiqus yc balai citoyen,....) : faire partir Blaise. De toute façon, on ne sait que critiquer au FASO en ce moment. Où est passée notre capacité d’action ???

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 01:46, par Zlatane
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Mais dites moi a quoi va sert ce sondage finalement,a part embeter les citoyens.Nous ce qui nous importe c’est de permettre a la transition de mener a bien la mission que nous lui avons confié.treves de bavardage ici on travaille

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 04:28
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Les burkinabe de l étrangers doivent voté arrêté avec cette mascarade

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 05:40, par Ladji Brama
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Gouvernement de Protestants !

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 06:02, par kogninanfing
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Les résultats du sondage pour les autorités de transition paraît juste mais pour les présidentiels il faudrait les prendre avec des pincettes car les gens en campagnes font des votes ethniques et du tube digestif ( achat de conscience) sauf dans les villes ou cette tendence commence à disparaître avec l’éducation et le brassage des mentalités . Et comme ce sondage s’est effectué dans les grands , il faut s’attendre à des inversions au moment des elections .
    La baisse de popularité des autorités de la transtion s’ecpliaue a cause de leur populisme et mensonge. Elles sont manipulées et faisaient croie a la population qu’elles sont indépendantes et intègres. Le temps commence a jouer en leuf défaveur et cette chute de popularité va s’accentuer avec le temps.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 06:43
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Des gens comme l’internaute n°4 RAS, partisan sans doute de l’ex-régime, n’est toujours pas remonté du gifle infligé au CDP par le peuple. Vous compreniez bien le peuple avant l’insurrection seulement comme vous pensiez que le RSP allait canarder le peuple, vous aviez pensé que " y a rien en face, c’est du maîs’ et vous avez fini par vous noyer par votre piège. Certes, comme vous le pensiez, le RSP est un corps rodé en la matière, en témoigne, les crimes de sang, mais exterminer tous les manifestants sans armes, le RSP n’allait pas pouvoir l’atteindre sans l’intervention de la communauté internationale. Si chez vous, c’est du sang qui circule, chez les autres, c’est aussi pareille. CDP, ne reviendrait plus jamais au pouvoir ici. Cessez de rêver. Les ennemis du peuple actuellement, c’est Gilbert DIENDERE, KERE, Céleste COULIBALY et leur groupe.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 06:56
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    La popularité des autorités de la transition sont en baisse avec les évènements des 30 Décembre et 4 Février du RSP mais aussi de leurs promesses n’ont encore tenues. Sous la demande du peuple, ZIDA nous a promis le démantèlement du RSP et se trouve actuellement affaibli par ce même RSP puisque c’est le RSP qui leur impose leurs nominations, leurs besoins. Qui dirige ce pays ? Beaucoup diront avec ces évènements que le RSP, le nouveau maître de KOSYAM. Tout comme leur "champion", faites tout, mais ne venez pas à KOSYAM. Le BURKINA FASO est dirigé par les autorités de transition mais sauf KOSYAM. 

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 08:46, par dadeni
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Laissons les paroles et commentaire inutile et aidons la transition par des critiques fondés pour finir leur mission et organisé des élections dans la paix. tous les responsables nous dirons gouverner et satisfaire tout le monde à la fois n’est pas faisable mais critiquer en étant à l’écart est très facile.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 08:47, par podrbem
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    ce sondage n’a aucune crédibilité parceque je n’ai jamais entendu quelqu’un dire qu’il est contre la candidature independante,sauf Bado Laurant.Ensuite Kafando n’a jamais été plus populaire que Zida.CE SONDAGE,JE NE LA CONTESTE.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 09:51, par Farafina
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Je crois que la carrure des dirigeants d’aujourd’hui laisse à désirer !
    Michel Kafando me met mal à l’aise avec ses lèvres rouge vif.
    Zida dérange avec ses pasteurs et l’exclusion des musulmans .
    Hyppolite Dah en acceptant la dissolution de la chambre de commerce sous la pression des enfants à montré ses limites.
    Le ministre Bah Boubacar est trop timide ...
    Le Burkina est mal représenté !

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 10:13
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Jusqu’où peut-on prendre ce sondage au sérieux ? Vous aviez quel données de base par rapport à leur popularité, pour y voir une baisse aujourd’hui ? Des événements du 30-31 octobre ã aujourd’hui, il s’est écoulé tout juste 4 mois en gros. Enlevez 1 mois de tergiversations diverses et variés (mise en place effective des institutions, contestations des choix du PM, remous sociaux et leurs déblocages instantannés...), il reste 3 mois de travail effectif des autorités . Soyez sérieux, vous à leur place Vous auriez pu faire qui permette qu’on vous évalue ???
    Pour une tentative, c’est raté car on ne vous croit pas !! Vous faites surtout preuve d’amateurisme et de légèreté !

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 10:16, par l’observateur
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Bien dit , PLUS RIEN NE SERA COMME AVANT disais quelqu’un et voilà qu’aujourdhui avec les multiples deplacement du gouvernement de quelques mois , la population a des problemes pour aller au boulot ou rentrer chez eux a cause des deviations policières parce que ZIDA et son Gouvernement sont là . Il faut dire la vérité : VOUS AVEZ LES MEMES ATTITUDES QUE VOTRE GRAND FRERE BLAISE SINON PUR . Imaginez , tandis qu’on refuse de descendre le prix du carburant , on te devie dans un emboutteillage pas possible et ma consommation en carburant a augmenté ces 02 jours de 25FCFA à 500 FCFA , Balai citoyen , ligne rouge etc... Tous des escrocs , toujours à coté de ces rapaces de transition dans les grands Hotels . Faire un tour à Bobo , vous le comprendrez .CONTINUEZ VOTRE SONDAGE , VOUS ALLEZ ENTENDRE BEAUCOUP DE CHOSES . Vraiment , je suis découragé , exemple problème D’OXYGENE à l’hopital SOUROU SANOU , les gens sont morts source TNB .

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 10:30, par Sans rancune
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    On ne peut pas se fier à ce sondage car le commanditaire à savoir le Journal Bendré n’est pas fiable. Il n’arrive même pas à vendre ces journaux. De ce fait, il gagnerait à faire un sondage sur la mévente du journal Bendré pour commencer.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 10:36, par Zlatane
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    S’il vous plait arretez de jacter,yen a mare finalement de vos sondages non constructifs.Silence ici on travaille

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 11:14, par RAWA
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    FRANCHEMENT, CE SONDAGE NE SEMBLE PAS DU TOUT CREDIBLE. TOUT CA M’A LAIR D’ETRE DES AFFIRMATIONS GRATUIDES. CA NE COLLEPS DU TOUT AVEC L’IMPRESSION QUE L’ON A EN TANT QUE CITOYEN BAIGNANT QUOTIDIENNEMENT DANS L(ENVIRONNEMENT SONDE.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 13:57, par ounteni
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    même o Village on sai la trasition est une deception historik le gouvernema le cnt en passant par les ost des tas d’hypocripe.la hote curuption lachat des conscience par le mpp et zida.des nomination et afectation arbitraire comandite par le mpp et le prostetan zida.tt est confu et rien nest plus vrai dans ce pays car mem sur la place de la revolution les gens son paye pour des revendication diverces.nous ne croyoin plus a rien.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 17:19, par Par Le Soum
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    " Plus rien ne serra comme avant " voici la phase fatale, ils auraient pu bien reflechir avant de la prononcer. Voilà le peuple à cru en eux et pourtant ils ont des mains bien enchaînés.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 18:47, par protestant
    En réponse à : ladji brama

    Ladji brama ...vole haut quand on est dans un débat politique évite des réactions de cours d’écoles.
    Faso.net évitez de publier des inepties pareils...gouvernement de protestants ça veut dire quoi des gens comme toi ...tu ne mérite pas mes mots...

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2015 à 01:09, par Sib SANOU
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Chacun est libre de faire son sondage. Celui la a suivi une méthode scientifique. Ca me suffi pour crois au résultat, même s’il n’est ps une vérité biblique. Félicitation à l’équipe qui a fat ce sondage. Au prochain sondage on verra.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2015 à 17:42, par Alioun
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    ladji brama protestant toi-même ! Ou est le rapport avec le sujet ? toujours à les insulter... un jour viendra...... grandit un peu en esprit.... Quand au sujet, je pense que c’est un peu prématuré, les gars n’ont pas pu travailler parce que la rue les accule pour résoudre des questions qu’ils n’ont jamais eu le culot poser depuis 27 ans. Laisser les gars travailler maintenant au lieu d’en rajouter sur leur moral

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2015 à 17:50
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    ATTENTION LES GARS ? LORSQUE VOUS PARLEZ DE ZIDA POURQUOI VOUS EN PRENDRE AUX MILLIONS DE PERSONNES QUI SONT DE LA MÊME CONFESSION RELIGIEUSE QUE LUI ? POURQUOI POUR UN SEUL INDIVIDU, TOUTE UNE COMMUNAUTÉ EST MÉPRISÉE ? L’EXTRÉMISME RELIGIEUX EST ENTRAIN DE PRENDRE RACINE AU FASO.... SOYONS VIGILANTS ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2015 à 10:15, par OUATTARA
    En réponse à : Transition nationale : La popularité des autorités en baisse

    Bonjour Yaya.Bonne analyse.Tout ce que le peuple demande, c’est se nourrir, se soigner, s’habiller etc.
    Legrankoul.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés