Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

mercredi 18 février 2015 à 16h22min

Le bégaiement est un trouble du langage qui retentit négativement sur la qualité de vie de l’individu. Mais ce n’est pas une fatalité, des voies et moyens existent pour le surmonter. Il est très présent en milieu scolaire avec des conséquences parfois dramatiques.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

Pour mieux comprendre ce trouble du langage qui touche plusieurs enfants et dans le cadre de son programme d’activités 2014-2015, la coordination des instituteurs principaux de la circonscription scolaire Ouaga 6, a sollicité l’intervention de spécialistes sur le sujet. C’est ainsi que le samedi 14 février, à l’école Tampuy 6, deux membres de l’Association Action Contre le bégaiement, Docteur Moussa Dao et Docteur Yaya Sourabié, ont animé des communications aux profits des enseignants et des parents d’enfants qui bégaient.
L’objectif de ses communications était d’outiller les enseignants sur les stratégies d’approche et de communication à adopter face au bégaiement des enfants qui souffrent de cette pathologie.

Les manifestations du bégaiement sont diverses. Et selon le Dr Sourabié, ses signes sont entre autres la répétition, la prolongation, les blocages des sons, la répétition des mots et parties de phrases, les mouvements accompagnateurs (grimaces, mouvements de tête), etc. 27% de personnes bègues le sont avant l’âge de 3 ans, 68% entre 3 et 7 ans et 5% après l’âge de 7 ans, ajoute-il.
Il n’y a pas de causes précises, mais on parle plutôt de l’interaction de plusieurs facteurs qui concourent à son apparition et à sa chronicisation. Les attitudes comme les reproches, les moqueries, les conseils systématiques, la perte du contact visuel avec l’enfant au moment du blocage sont nocives aux personnes bègues.

Pour Dr Dao, l’enfant qui bégaie, contrairement aux autres handicaps (infirmité, surdité, cécité) ne sait pas ce qui l’empêche de pouvoir s’exprimer comme les autres. Son désir d’être comme les autres aiguise ses sentiments d’insécurité, de honte et de culpabilité relative à son bégaiement. Cela peut se répercuter sur son développement psychique.

A travers plusieurs témoignages poignants recueillis par ACB, il montra que le bégaiement peut être cause d’échec, d’abandon de l’école, de traumatisme divers…

Dans cette situation le rôle de l’enseignant apparaît important voire capital dans la prise en charge de ces enfants. En aménageant un cadre scolaire dénué de toute pression, l’enseignant pourrait contribuer à faciliter l’insertion scolaire de ses enfants vulnérables.

L’environnement scolaire étant un milieu qui exige la prise de parole, Il montra que cela peut être l’occasion de découvrir un bégaiement qui ne s’exprime pas en milieu familial. L’enseignant peut être la personne qui pourrait détecter la présence du bégaiement chez l’enfant et donc peut jouer le rôle de sentinelle. Il peut également jouer un rôle dans la prévention de la chronicisation du bégaiement chez l’enfant. Et pour cela, il a détaillé tout une série de comportements à adopter au cours des séances de lecture à haute voix, d’interrogations en classe, les moqueries des camarades, etc.

En rappel, l’association action contre le bégaiement (ACB) a été créée en 2002 et regroupe toutes les personnes qui se sentent concernées par le bégaiement, notamment les personnes qui bégaient et les parents des enfants qui bégaient. Une initiative née « du constat que le bégaiement est un problème qui existe dans notre pays mais ne semblait pas bénéficier de l’attention des pouvoirs publiques », dixit Dr Dao, président de l’ACB et membre de l’ISA (International Stuttering Association). Elle a pour but de rompre le silence autour du bégaiement et d’insuffler sa prise de conscience dans notre pays. L’association mène des activités allant dans le sens de la sensibilisation des enseignants et des parents dans la prise en charge des enfants qui bégaient. On peut bien vivre avec le bégaiement et ce n’est pas Dr Dao qui nous dira le contraire car étant lui-même bègue. Pour lui le bégaiement n’est pas une fatalité. Il constitue certes une difficulté mais tout peut être fait pour venir à bout de celui-ci. Il suffit de rejoindre l’association. Elle offre l’occasion de se retrouver avec d’autres personnes bègues dans le cadre d’un groupe d’entraide afin d’échanger les différentes expériences et de mettre en œuvre les méthodes apprises etc. Une formation bien appréciée par monsieur Zongo, instituteur principale de Ouaga 6 pour qui, celle-ci impactera beaucoup sur le comportement des enseignants dans les classes et des parents à domicile.

Rosine Kabore
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 février 2015 à 16:48, par raoul
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    k DIEU NOUS AIDE

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 18:42, par wonou
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    Il aurait été intéressant de laisser les coordonnées de l’association, questiion pour celui que ses activités intéressent de les contacter.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 19:44, par YELKAYE
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    Très bon article....................Comment faire pour contacter une telle organisation... Je connais quelqu’un qui pourra suivre les astuces de cet instituteur.....
    Beaucoup d’instituteur en souffre .............

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 21:37, par kaos weogo
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    Il y a combien d’orthophonistes au Burkina ? Il faut en plus de l’aide psycho sociale que peut faire cette association former des spécialistes pour aider ces enfants. Je crois que cette école existe au Bénin. Pourquoi le Ministère ne le créerai pas au Burkina si le problème est aussi important ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 22:16
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    Merci à Docteur DAO et aux membres de son association pour tout ce qu’ils font à l’endroit des personnes qui bégaient notamment les élèves qui en souffrent dans les écoles primaires.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 00:12, par Compaore Biba
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    Je tiens à saluer l’engagement de Dr Dao pour son combat qu’il mène depuis plusieurs années en faveur des personnes qui bégaient. Parent d’un enfant qui bégayait j’étais désemparé car aucune solution n’était proposée dans les formations sanitaires. En rencontrant Dr Dao, les conseils qu’il m a prodigués ont permis la rémission du bégaiement de mon fils. Si j’avais la possibilité de contacter les commissions chargées de désigner les personnes qui devrait bénéficier de la reconnaissance de l’Etat pour service rendu à la nation, je n’hésiterai pas à proposer Dr Dao car grâce à son abnégation un problème de santé longtemps ignoré a été mis en exergue.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 06:48, par Pathe Diallo
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    Félicitations et encouragement à Docteur Dao et tous les membres de l’Association. Le begaiement en milieu scolaire est un sérieux problème avec des conséquences dramatiques. J’an ai été victime pendant mon jeune age et j’avoue que pour cette seule raison, j’ai failli abandonné l’école mais par la gâce de Dieu le soutien de ma famille et de très proches copains de classe, j’ai pu continuer mon cursus scolaire jusqu’à l’Université. Par contre, j’ai encore beaucoup de mes neveus qui en souffrent énormément. D’où ma question au Dr. Dao est-ce que le begaiement est héréditaire. Il serait bon d’avoir le contact du Docteur Dao et de l’Association.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 09:17, par iram
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    belle initiative . je suis mère d’un enfants qui bègue et je vois ses camarades se moquer de lui
    la question dont je voudrai posez est : il ya des moments ou il ne bégaie plus et après sa revient comment expliquer cela ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 09:36, par FRANCKY
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    Merci bien docteur pour cet engagement au profit de la population en général et des élèves en particulier.Vivement que le ministère en charge de l’éducation vous accompagne dans cette démarche car à vous seul,meme avec toute votre volonté, vous ne pourrez pas vaincre ce mal si vous etes seul. Que dieu vous accompagne

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 10:53, par Perch
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    merci beaucoup pour vos commentaires

    Je vais essayer de répondre à certaines questions. Pour joindre l’association plus facilement RDV à la pharmacie Hamdalaye près de 10 yaar à Ouagadougou.
    Quant aux Orthophonistes nous avions quelques uns au BF mais pas spécialisés dans le Bégaiement.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 16:11, par entretien de bègue
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    Un élève bègue en classe d’examen arrive devant le prof et dit "bobobobobonjouuuur Mr le professeur" et le Prof lui répond ’’bobobobobonjouuur collègue papapas la peine de t’atatatassoir tu as 19/20 d’office et l’élève répond ’’memememci professeur" et le prof de conclure ’’de de de de rien il faut s’aider entre cocococollègue"

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 20:12, par ZOMBRE HAROLD
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    Merci Dr DAO pour ce que vous faites pour permettre aux enfants qui béguaient de ne pas se sentir abandonnés par leurs maîtres.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 20:36, par YIYE
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    Bon courage à l’ACB notamment aux Dr DAO et Sourabié. Puisse Dieu vous donner la force et les moyens nécessaires pour continuer de soutenir ces personnes que notre système traditionnel de santé ignore. Vous connaissant je suis convaincu que votre détermination saura un jour triomphé...Des initiatives comme les vôtres doivent être soutenues et encouragées par les hautes autorités de la santé et de l’action sociale..Dieu vous bénisse !

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 07:14, par Abdoul ouedraogo
    En réponse à : Bégaiement en milieu scolaire : que peut faire l’enseignant ?

    Bonjour je suis en classe de terminale D en cote d ivoire mon professeur de philosophie ma une fois dit que j ai vue les parents font l amour et c’ est ça la raison de mon begaiement

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés