Le 8 mars, le monde entier célèbrera la femme....

Journée internationale de la femme : 7 choses sur l’emploi des femmes au Burkina • mercredi 18 février 2015 à 00h01min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le 8 mars, le monde entier célèbrera la femme....

Le 8 mars, le monde entier célèbrera la femme. Au Burkina, ce sera sur le thème de « l’accès des femmes à la formation professionnelle et à l’emploi. » Même si le thème est plus que pertinent, ce « 8 mars » permettra-t-il un réel changement de la condition de la femme au Burkina ? Voici un Etat des lieux sur l’emploi des femmes au Burkina : taux d’alphabétisation, types d’activités exercées, autant de données résumées sur cette infographie qui permettent de jeter des bases d’une réflexion sur la question.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 février 2015 à 07:47, par lorphelin
    En réponse à : Le 8 mars, le monde entier célèbrera la femme....

    Encore les pagnes. Quand est ce que les burkinabe apprendront a faire un 08 mars sans pagnes. Du n’importe quoi. Arretez ces conneries.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 11:12, par integrite
    En réponse à : Le 8 mars, le monde entier célèbrera la femme....

    il faut que nous les femmes nous arrêtons avec ces histoires de djandjobas le jour de la journée internationale de la femme et réfléchissons sérieusement a comment améliorer les conditions de vie de la femme burkinabée qui souffrent vraiment

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:59, par José
    En réponse à : Le 8 mars, le monde entier célèbrera la femme....

    Bien que le monde entier célèbre la Journée Internationale de femme, nous devons aussi marquer un temps d’arrêt pour réfléchir sur notre avenir et celle de nos filles afin qu’elle puisse excellées dans tous les domaines et se libérer de la misère. Vu le tableau ci-dessus mentionné, ça fait mal au cœur, car la femme africaine est classée en dernière position dans le monde entier sur tous les plans. Nous faisons des efforts chaque jour pour sortir de la misère, et certaines se battent pour la réussite de leur famille, sans oublier la scolarisation des enfants. Surtout quand je pense à ces braves femmes très tôt le matin sur leurs vélos souvent sans frein ni phare, allant de village en village pour trouver de quoi subvenir au besoin de la femme. Ainsi donc, nous demandons à nos autorités de se pencher sur notre situation. Chères sœurs, battons-nous car nous y arriverons par la grâce de Dieu ; Vive la femme africaine ! Vive la femme Burkinabé ! QUE DIEU BENISSE LE BURKINA

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés