Forces armées nationales : Le mémoire en défense du Régiment de sécurité présidentielle (RSP)

Déclaration • mercredi 11 février 2015 à 00h08min

Voué aux gémonies depuis quelque temps, surtout après l’annulation du conseil des ministres du 4 février qui serait dû à un mouvement d’humeur de ses hommes, le RSP est au centre de toutes les polémiques ces jours-ci, certains n’hésitant pas à demander purement et simplement son démantèlement. Dans un document parvenu à notre rédaction, les responsables de cette unité de notre armée nationale se défendent des maux dont on accuse leur régiment. Comment est né le RSP, comment fonctionne-t-il, à quoi peut-il servir aujourd’hui ? Autant de questions auxquelles répond ce document du service de communication du RSP.

Forces armées nationales : Le mémoire en défense du Régiment de sécurité présidentielle (RSP)

Le Régiment de Sécurité Présidentielle (R.S.P.) est, à tort ou à raison, vu par l’opinion nationale, voire internationale, comme un Corps lié à un individu, surtout à « l’ancien Président, Blaise COMPAORE », pour commettre des « basses besognes ». Et certains ont travaillé et travaillent toujours à faire croire que ce Corps de Troupe n’a plus sa raison d’être dans le « nouveau Burkina Faso démocratique », où le Président intérimaire, lui-même a déjà affirmé qu’il ne se sent nullement menacé. Donnant du coup raison à ceux qui soutiennent qu’il faut dissoudre le R.S.P.
Dans un tel contexte où le faux, la rumeur, l’intoxication, etc. prennent le dessus sur la réalité et la vérité, il est nécessaire de rappeler comment et pourquoi le RSP a été créé, comment il a évolué. Il est surtout important de dire à quoi le RSP peut servir aujourd’hui dans un contexte sous-régional instable et sous diverses menaces où les autres pays prennent soin de disposer d’Unités d’élites, garantes de stabilité.

I. HISTORIQUE DU R.S.P.

Le 1er Bataillon du C.N.E.C., Centre National d’Entraînement Commando de PÔ est l’ancêtre du R.S.P. Et cela date d’avant l’arrivée de Blaise Compaoré au pouvoir. En effet, lorsque les capitaines s’emparent du pouvoir après les C.S.P. 1 &2, le C.N.E.C. est la structure de Corps de Troupe qui assure la Sécurité du Président Thomas SANKARA. Avec un système rotatif de personnels qui servent à la fois dans divers détachements sur le territoire, au Centre d’Entraînement de PÔ, au Conseil de l’entente et au Palais de Koulouba.

La donne ne change pas fondamentalement lorsqu’arrive le Président Compaoré au pouvoir en 1987. Seul changement, le gros du C.N.E.C., à Ouagadougou, est rebaptisé « Régiment de Sécurité Présidentielle » (Décret n° 95-482/PRES/DEF du 21 novembre 1995 portant création d’un Corps Spécial dénommé ‘’Régiment de Sécurité Présidentielle’’ au sein des Forces Armées). Le C.N.E.C. de PÔ est alors détaché comme entité indépendante, un corps à part chargé essentiellement de former les stagiaires commandos. Le RSP se met officiellement en place au cours de l’année 1996. Le vendredi 09 janvier 1998, une cérémonie officielle marque la remise du drapeau et l’installation du Chef de Corps.

Le R.S.P. connait une évolution successive dans son organigramme et ses missions. Un second décret vient ainsi le mettre sous l’autorité du Chef d’état-major de l’Armée de Terre, l’officier qui le commande prenant rang de Commandant de Région Militaire (Décret n°2000-326/PRES/PM/DEF du 20 juillet 2000 portant rectificatif du décret N° 95-482/PRES/DEF du 21 novembre 1995). Ainsi donc, le Régiment, son Chef sont désormais sous les ordres directs de l’Armée de Terre (et non plus seulement du Chef d’Etat-major particulier comme à sa création).

II. ORGANISATION ET MISSIONS DU R.S.P

Le Régiment de Sécurité Présidentielle est une Unité de l’Armée de terre, avec rang de Région Militaire. Il compte à ce jour environ 1.300 hommes. Presque tous fantassins et commando-parachutistes, et beaucoup de spécialistes (Transmission, Santé, Matériel, Génie, Armement, Sport, Mines et explosifs, Informatique, Administration, etc.)

La plupart des officiers et sous-officiers qui y sont affectés sont triés dès leur sortie d’école en fonction des résultats et du profil. Et tous les soldats qui ont l’honneur d’y être mutés sont d’abord tamisés, à la présentation au drapeau chaque année au Groupement d’Instruction des Forces Armées (GIFA de Bobo) : tests physiques, tri. Puis passage au CNEC de PÔ, et nouveau tri pour ne retenir que les meilleurs. Avant même de pouvoir arriver au CAMP NAABA KOOM II du R.S.P.

Les hommes du Régiment sont soumis régulièrement à des recyclages chaque semestre pour garantir leur efficacité.
Le Régiment est constitué :
-  d’un Groupement des Unités d’Intervention GUI (avec 03 Compagnies d’Intervention)
-  d’un Groupement de Commandement et des Services GCS (avec 01 Cie de Services et la Compagnie d’Appui)
-  d’un Groupement des Unités Spéciales GUS (avec 01 Groupe de Sécurité Rapprochée, GSR, 01 groupe d’Intervention Anti-terroriste GIAT et 01 Groupe de Recherche, Identification et Neutralisation des Explosifs RINEX).

Le RSP accomplit à la fois les missions ordinaires de l’Armée de terre et des missions spécifiques.
Les missions ordinaires de l’Armée de Terre :
 Assurer la défense extérieure et intérieure du territoire national en application de la doctrine d’emploi des forces armées : intégrité du territoire, souveraineté, sécurité intérieure, etc.
 Participer, conformément à la constitution, à des missions de sécurité à l’étranger dans le cadre des conventions bilatérales, multinationales ou internationales ; (participation à toutes les missions extérieures des Forces Armées Burkinabè : les bataillons Laafi au Soudan qui sont à la 7ème vague ; les bataillons Badenya qui sont à la 4ème ; les bataillons Gondaal au nord-Mali qui sont à la 1ère ; en plus des missions d’observations et participation aux PC multinationaux).
 Soutenir l’action des forces nationales de sécurité ; à savoir la Gendarmerie, la Police, la Douane, les Pompiers, les eaux et forêts, etc.
 Participer au développement socio-économique de la nation. (construction d’infrastructures, fourniture de services comme santé, transport, éducation, formation, catastrophes naturelles, protection des biens, etc.)

Les missions spécifiques du RSP : en plus des missions ordinaires précitées, accomplies dans un cadre républicain (le Président du Faso étant une institution de la République), le R.S.P. a pour missions spécifiques :
- Défendre les institutions républicaines : il reste indéniable que les risques d’instabilité liés à des changements violents de régime (coups d’états), hors le cadre normal de la Constitution, a longtemps été une source successive d’incertitudes au pays. Le Burkina a connu au bas mot une quinzaine de coups ou tentatives de coups d’états.

La stabilité sur ce plan a été, c’est indéniable, intimement liée à la qualité de la Force qui défend les institutions depuis plus de deux décennies. En coordination avec les forces de Police et de Gendarmerie qui sont déjà présentes à la Présidence (Renseignements, Honneurs, Fanfare, escorte motorisée).

- Assurer la sécurité du Chef de l’Etat, et celle de toute autre personne par lui désignée. Assurer l’escorte en véhicule, la protection rapprochée, avec capacité de lutter efficacement contre toute action terroriste.
Mission d’actualité, notamment grâce à l’unité de Sécurité Rapprochée. C’est essentiellement du personnel aguerri aux missions de protection de personnalités, formé par des assistances françaises, libyennes, marocaines, israéliennes.

Aujourd’hui, le Régiment est autonome et forme ses propres hommes depuis une quinzaine d’années. Il a aussi formé les sécurités de divers pays à leur demande et sur plusieurs vagues ces dix dernières années : Guinée Conakry, Sao Tomé, République Centrafricaine, et récemment ivoiriens. Nous pensons que ce capital géopolitique ne doit pas être perdu…

- Assurer la défense sur zone (sécurisation de périmètres, localités, installations ou infrastructures) ; le jalonnement des itinéraires sur ordre avec les Unités d’intervention du GUI et l’Unité d’Appui-feux du GCS. Avec capacité d’intervention rapide en toutes circonstances. C’est le cas lors de manifestations Nationales, sorties du Chef de l’Etat, etc.
Il est à préciser que le GFAT, Groupement de Forces de l’Armée de Terre déployé au nord Burkina au début des défaites de l’Armée malienne face aux rebelles et islamistes en 2011 était d’ossature principalement RSP avec apport d’autres unités. Hommes et armements, déployés en quelques jours seulement…

- Assurer la lutte contre le terrorisme, la criminalité, les risques liées aux risques de bombes en agglomérations, à l’aéroport, etc. avec le GIAT et le RINEX.

- Participer aux opérations anti-gang et « coup de poing », sur ordre, avec les Unités de Gendarmerie, de Police, de Douane ou des eaux et forêts.
Presque tous les officiers supérieurs actuels du Corps ont participé, avec les unités d’intervention du Corps et subordination à la Gendarmerie du Camp Paspanga, aux opérations coup de poing dans certaines provinces hautement criminogènes, particulièrement dans les années 1990. Ces missions peuvent êtres redéfinies…

Quelques anecdotes :
• Une alerte à la bombe a été donnée, suite à appel anonyme en 2004, pour un vol d’une compagnie aérienne provenant de Niamey. Le GIAT et le RINEX ont été sollicités par la sécurité aéroportuaire ; l’avion et les bagages évacués et scannés, l’avion fouillé de fond en comble par le robot et le personnel anti bombes du RSP. Aucune bombe ne fut retrouvée.

• Le RSP a aussi été sollicité le 03 février 2013 pour un colis suspect détecté lors d’un enregistrement bagages à l’aéroport de Ouagadougou. Le colis du passager Touareg suspect a été déplacé par notre robot télécommandé, puis détruit à l’écart par le même robot du RINEX.

• Une alerte d’enlèvement de deux étrangers syro-libanais ou israëliens (venus pour affaires et de passage), a été signalée par les services de Police il y a quelques années. La triangulation d’appel les plaçait aux environs du quartier Samandin. Le GIAT du RSP a intervenu toute une nuit, et les intéressés présumés victimes d’un guet-apens mafieux ont été retrouvés sains et saufs, abandonnés par les bandits.

• Il est quasi certain qu’avec la menace islamiste qui se rapproche de plus en plus (des drapeaux de Boko Haram ont été aperçus à Zinder lors des casses anti Charlie Hebdo), le R.S.P. sera fortement sollicité bientôt. On touche du bois…
• De tous les challenges de tir au pistolet automatique organisés par la coopération policière française sur les quinze dernières années (Police, Gendarmerie, RSP), seules deux n’ont pas été remportées par le Régiment, qui n’a de toutes façons jamais quitté les deux premières places.
• Le RSP a participé à l’arrêt des débordements lors des mutineries de 2011 à Bobo-Dioulasso, de concert avec d’autres forces de Défense et de Sécurité.

III. LES CHEFS DE CORPS SUCCESSIFS DU R.S.P.

Le R.S.P. a connu plusieurs chefs de Corps depuis sa création en 1995.
- Lt/Col Ousseini OUEDRAOGO (02/04/96 – 27/11/97)
- Chef de bataillon Yaya SERE (27/11/97 – 01/09/99)
- Commandant Adinaly ATOGODAN (01/09/99 – 24/04/2007)
- Lt/Col Omer BATIONO (24/04/2007 – 14/04/2011)
- Col Boureima KERE (Chef de Corps depuis le 15 avril 2011).

Quelques renseignements sur la tenue spécifique et les primes de risques.
Il est à noter que le 25ème RPC de Bobo-Dioulasso, anciennement CITAP (Centre d’instruction des Troupes Aéroportées constitue aussi une autre Unité d’élite, à effectif beaucoup plus réduit et avec d’autres missions également spécifiques). La tenue militaire du 25ème RPC est spécifique, tout comme le R.S.P. a la sienne ; les deux diffèrent de celle du reste de l’Armée de Terre. La spécification de la tenue n’est donc pas une exception R.S.P. au sein de l’Armée de terre…

En rappel, le personnel de Gendarmerie et de Police employé à la Présidence bénéficie des mêmes primes légales que le R.S.P., en plus de leurs primes spécifiques internes « primes de risque Gendarmerie ». (La garde Rouge et l’Escorte motorisée, entités de l’Escadron Escorte et d’Honneurs de la Gendarmerie). Elles ont été fixées par Décret, en même temps que les primes de feu des pompiers, de risques de la Gendarmerie, etc.

IV. L’ETAT DU R.S.P. APRES BLAISE COMPAORE

Le R.S.P., conçu pour être une force d’élite courageuse, solidaire, bien formée et régulièrement entraînée, est au service des Burkinabè pour la défense, vaille que vaille de la Patrie des Hommes intègres. Il n’est pas lié à un individu.

Les périodes qui auront fortement terni l’image du R.S.P. sont essentiellement l’affaire David Ouédraogo : kidnappé en décembre 1997 dans une maison isolée du Conseil de l’Entente, et torturé par des militaires qui s’avèreront au fil des enquête n’être que deux sous-officiers et quelques militaires du rang peu lettrés, et obéissant en cachette probablement à des ordres d’un civil, à l’insu de la hiérarchie, pour de l’argent. Lors du procès du 17 au 20 août 2000 au tribunal militaire de Ouagadougou, Marcel KAFANDO, Edmond KOAMA, Ousséni YARO, seront lourdement condamnés et deux soldats relaxés.

Puis l’autodafé odieux de Sapouy en décembre 1998, avec (presque) les mêmes suspects sérieux. Avec la suite que l’on connait.

Il a été suffisamment démontré que ces cas erratiques n’étaient pas imputables à l’ensemble de la Troupe. La quasi majorité du millier d’hommes du Régiment ont appris les deux affaires grâce à la presse, en même temps que le commun des burkinabè.

Du dehors, on pense le RSP est divisé aujourd’hui. En réalité, des hommes du rang se sont sentis inquiétés d’une dislocation inutile pour des préjugés peu argumentés.
Le mouvement d’humeur du 30 décembre semble sonner comme un élan de solidarité d’hommes et de femmes (et oui, il y a beaucoup de personnels féminins commandos), qui souhaitent être utiles en tant que structure forte, républicaine, et sans la stigmatisation de garde prétorienne au service d’un individu. Il y a déjà longtemps que ce Corps ne parle plus en termes de « COMPAORE »… La révolution des 30 et 31 octobre a touché toutes les couches socio-professionnelles.

Dans ses nombreuses revendications au Premier Ministre, Ministre de la Défense, la troupe aurait demandé entre autres la non dislocation du RSP ; la nomination du colonel-major Boureima KERE à l’état-major particulier de la Présidence et du lieutenant-colonel Céleste COULIBALY comme Chef de corps. Probablement pour leur passé intègre, leur humilité et l’ardeur au travail, mais aussi pour avoir des garanties que plus tard le gros de la troupe ne soit pas inutilement sacrifié.

Pour le Général Gilbert DIENDERE, qui n’est plus à présenter, il a été souhaité que l’on exploite ses compétences indéniables, comme conseiller par exemple ; au lieu de s’en débarrasser. Des américains auraient dit : « si vous n’en voulez plus, donnez-le nous… ». Il est l’un des rares officiers généraux de la sous-région qui maîtrise autant les questions sécuritaires dans la zone sahélo-saharienne.

Jusqu’à présent, la sécurité du Président KAFANDO et de sa famille est assurée par le même moule du RSP.

V. REFORMES EVENTUELLES DE LA STRUCTURE : QUEL AVENIR ?

La doctrine d’emploi des forces est la base essentielle de son efficacité. Une Unité comme le R.S.P., qui n’admet en son sein que du personnel physiquement apte, aguerri aux techniques commandos et parachutistes, régulièrement entraînée sera ce que le commandement voudra qu’il soit. Mais avant tout, la qualité de son personnel est une garantie de stabilité à l’intérieur du territoire qu’à nos frontières.

Il est curieux que des voix de l’extérieur du BURKINA FASO soutiennent vaille que vaille la disparition d’une unité comme le R.S.P., comme pour mieux fragiliser le BURKINA face au péril islamiste qui a conduit à la quasi banqueroute de certains Etats. Dont la qualité du personnel et le dévouement à la Nation laissait à désirer…Le piège géopolitique est clair : tuer le « chien méchant » du supposé puissant voisin, pour passer en préséance.

Le R.S.P. fut une constituante majeure du G.F.A.T., le Groupement des Forces de l’Armée de Terre, envoyé rapidement contenir nos frontières du péril islamiste en 2011. Avec du personnel organique déjà habitué à s’entraîner ensemble sur tous types d’armement. Ce même personnel a franchi la frontière malienne pour constituer avec le reste des Forces de l’Armée, le contingent de la MISMA au Mali, qui évoluera en MINUSMA.

Si de nouvelles tâches peuvent être assignées au Régiment, comme les patrouilles contre les braquages ou l’escorte de convois ou de cars, le décharger de certaines missions anciennes peut s’avérer périlleux. Rappelons-nous comment sont encore fragiles nos Etats, où de simples mouvements d’humeur dans des casernes ont entraîné des putschs ou des déstabilisations graves. Si la Guinée Bissau ou le Mali entretenaient des Unités d’élites aux missions aussi bien définies que le R.S.P., il est fort probable que les autres ne viendraient pas faire la police à l’intérieur de leurs frontières. Le Togo l’a bien compris avec son R.C.G.P. (Régiment Commando de la Garde Présidentielle) et le Niger avec son Camp Parachutiste.

Les chefs militaires actuels sont rompus aux questions de Droit, de Droit humanitaire surtout, et ont étudié dans les universités comme les autres Burkinabè d’un certain niveau intellectuel. Il faut rappeler que tous les officiers des Forces Armées passent par la case « Université » avant de finir leur formation ; quelle que soit l’Académie de formation. Et tous les stages militaires actuels tiennent fortement compte des connaissances académiques. L’emploi des Forces répond simplement à une doctrine, qui est définie par le Politique… Le RSP sera donc ce que les politiques voudront qu’il soit. En toute lucidité, en toute sérénité.

Le service de communication du RSP

Messages

  • "Les chefs militaires actuels sont rompus aux questions de Droit, de Droit humanitaire surtout, et ont étudié dans les universités comme les autres Burkinabè d’un certain niveau intellectuel"
    Fort éloquent ! Cependant depuis 27ans nous ne sommes point atteint d’Alzheimer ou Amnésiques, Messieurs et Mesdames du Service de communication et que dites vous des reproches pour faits de torture émise par l’ancien Ambassadeur Son Excellence Monsieur Mousbila SANKARA en l’endroit d’un de vos chef Boureima KERE et de l’implication de certains de vos illustre mêmes Chefs dans la mort de bon nombres de citoyens Burkinabé sous le règne de COMPAORE

  • voici qui est bien et clairement dit ! vive à jamais le RSP ! Honneur et respects pour vous nos vaillants militaires !!!!!
    N’écoutez pas ces apatrides qui veulent voir la honte de notre peuple. ils sont certainement de connivence avec les terroristes et autre partis moribonds qui ne jurent que par le pouvoir ! s’ils veulent continuer leur bagarre de BLAISE COMPAORE, L’homme de paix qu’il ailles en RCI ! qu’ils nous foutent la paix avec leurs histoires de Rsp liées à mon Blaiso forever !

  • On ne demande qu’à vous croire. Tout est une question de communication. Moi j’avais une sainte horreur du RSP. après cette lecture,je reste persuadé qu’une réhabilitation de ce corps auprès du peuple est nécessaire

  • MON FRÈRE TU SAIS SE SONT LES GENS QUI NE VEULENT PAS LE BIEN DU FASO SINON COMMENT ILS PEUVENT OSER DEMANDER A CE QU’ON DISSOUT LE RÉGIMENT DE SÉCURITÉ PRÉSIDENTIELLE ? MÊME SI TU N’AIMES LE LIÈVRE SACHE QU’IL A DES OREILLES LONGUES AU MOINS. LE RSP EST PRÉSENT POUR NOTRE SÉCURITÉ ET AVENIR. JE FAIS PARTIR CEUX QUI SOUTIENNENT L’EXISTENCE DU RSP ET QUI SOUHAITERONS QUE LE GOUVERNEMENT LE DOTE BIEN EN MATÉRIELS ET FINANCEMENT POUR LE BON FONCTIONNEMENT DE CE CORPS

  • Vous n’avez pas besoin d’être aux côtés du président pour exister. A la limite, les burkinabés s’en fiche de combien vous gagnez et quelle tenue vous portez. Par contre, si on ramasse les armes des autres pour aller vous donner alors que vous n’êtes ni plus disciplinés ni plus patriotique, permettez nous de douter de vos intentions réelles. Vous avez été à l’origine des mutineries de 2011 après avoir chassé le président et votre chef si expérimenté que les américains réclament. Après que le président ait satisfait vos conditions (on ne sait pas lesquelles), vous avez été à bobo maté vos collègues récalcitrants. Vous avez osez empêcher un conseil de ministère et mettre les burkinabés dans l’inquiétude alors que vous aurez pu choisir d’autre canaux de négociation. Mais vous êtes tellement convaincu de votre force que vous avez préféré menacé la sécurité des 16 millions de burkinabé. Sans oublier votre passé avec Norbert Zongo et David Ouédraogo. Est ce que demain si vous voulez qu’on double vos salaire, vous n’allez pas menacez notre futur président en le chassant de Kossyam afin d’atteindre vos objectif comme vous l’avez d’ailleurs fait avec vos créateurs ( Compaoré et Dienderé) ? Permettez nous d’espérer vous voir ailleurs loin du palais. Pourquoi pas dans un camp de force spéciales à Dori par exemple. C’est de vers là-bas le danger peut venir pas à Ouaga 2000.

  • Félicitation pour cette première ouverture médiatique qui permet de mieux cerner les enjeux et défis de l’existence de ce corps d’élites. Vivement que chacun soit lucide, raisonnable et sans jugement de valeur afin qu’on ne jette pas, à la fois, l’eau de bain avec le bébé à l’intérieur.
    Pour ma part l’existence d’un corps d’élite dans un Etat ne souffre d’aucune polémique, reste maintenance mettre des gardes fous afin qu’il soit réellement au service de la république et non d’un individu.
    Vive un corps d’élite républicain au service de la Nation Burkinabè !

  • merci pour la communication.mes chers diplômés pourquoi il vous a manqué de kilos pour dire la vérité a Blaise. connaissant les intentions machiavéliques de Blaise pourquoi vous le fréquentez toujours.quels sont vos projets communs ?

  • Bien de s’ouvrir par le service de communication. Mais le hic, a-t-on besoin d’un tel effectif pour la sécurisation de la présidence ? Même la France n’a pas cet effectif si ce n’est le Tchad et le Cameroun ? Ses deux pays cités sont dirigés par des dictateurs ou pas ? Par le passé, le BF avait besoin de ça par une volonté ? Mais avec l’évolution, cet organigramme ne passera plus avec le regard de la société ? 400 commandos comme force d’intervention suffira pour protéger, et d’autres formations spécifiques pourront y êtres employées ? La pléthore d’officiers en ces lieux est source de contradictions et d’ambitions aussi ?

  • Merci pour ce document qui nous fait mieux connaître notre RSP. seulement arrêtez de prendre les gens pour des imbéciles : Est-ce que DAVID OUEDRAOGO pouvait être torturé et assassiné au Conseil à l’insu de la hiérarchie ? si oui, Est-ce normal APRES CE BEAU TABLEAU QUE VOUS PEINGNEZ de votre corps ?
    Ensuite, du temps de votre maître Blaise Compaoré, Est-ce vous avez une seule fois contesté la nomination d’un de vos chefs de corps ? Tout le monde connait le bordel qu’il y avait pendant lequel votre Diendéré ne respectait aucun chef d’état major général des armées. personne au RSP en son temps ne s’est plaint de cela.
    Ensuite, tous vos "faits d’armes" que vous citez n’ont été possibles que parce que le défunt régime vous donnait les meilleurs armes, le meilleur matériel et les meilleurs hommes, et les v’loppes au détriment de tous les autres corps et au détriment de la sécurité des 17 millions de burkinabè. autrement dit, si les autres corps de notre armée avaient les mêmes moyens ils auraient peut être fait autant, sinon mieux avec les crimes en moins.
    Tous les disparus du Conseil sont-ils le seul fait de militaires illettrés ?
    Un fait est là que le Conseil est bourré de militaires valeureux, très cultivés, intègres , patriotes et très humains, une autre est que c’est de ce même Conseil que viennent les tortionnaires, les criminels sans scrupules, les assassins qui pendant 27 ans ont aidé Blaise Compaoré à maintenir son peuple sous la férule de la dictature avec le fameux slogan "on te fait et y a rien". c’est eux qui ont encore tué les héros des 30 et 31 octobre 2014.
    Alors, sortez de là, soyez utiles à votre peuple, soyez du côté du peuple, arrêtez de terroriser et de faire peur au peuple, car votre mission c’est je crois de le protéger.
    Au président KAFANDO, quittez KOSYAM. L’Etat a les moyens de vous trouver un autre lieu . Nous ne voulons plus qu’un conseil des ministres soit interrompu car c’est la honte devant le monde entier. malheureusement les RSPistes aveuglés par leurs propres intérêts egoistes ne comprennent pas cela. Que KOSYAM devienne la république du RSP où leurs enfants naitront et grandiront laba.

  • J’espère que le titre est de la rédaction. Sinon comme mémoire en défense nous avons été abreuvé d’une NOTE DE MISE EN OEUVRE DE L’INSTITUTION. Pouvez-vous nous présenter : Objectifs, perspectives... ? Bref, ce n’est pas grave.
    CHERS AMIS DU RSP :
    = Faites l’effort de réflexion pour éviter de vous définir en tant que entité autonome, vous n’en êtes pas et c’est ce que la société civile et les hommes de bonne volonté, en dehors de tout calcul politique, essayent de vous faire comprendre.
    = Faites l’effort de comprendre que vous n’êtes que parce que le peuple le veut et que le peuple peut en décider autrement. C’est compliqué ?
    LA PREUVE QUE VOUS NE REPONDEZ AUX OBJECTIFS A VOUS ASSIGNES PAR LE PEUPLE EST QUE VOTRE COMPORTEMENT A ET EST ANTI-REPUBLICAIN, ANTI-DEMOCRATIQUE ET QUE VOUS DEVENEZ PAR CE FAIT DANGEREUX POUR LE PEUPLE.
    VOUS ETES UN OUTIL POUR LE PEUPLE ET SI L’OUTIL EN VIENT A PENSER POUR LE MAITRE, CELA DEVIENT DANGEREUX VOIRE SUICIDAIRE. VOUS COMPRENEZ ?

  • Et Thomas Sankara et ses compagnons, et les Gaspar, et les Oumarou Clément, et les Guillaume Séssouma, et les Dabo Boukari etc etc. Monsieur le responsable du service de communication du RSP, fouillez et refouillez vos placards. Ils débordent de corps calcinés, brulés, dissous dans des produits toxiques, bastonnés à morts etc. Ne vous voilez pas la face ! Tout s’est passé sous nos yeux ici au Faso. Ne prenez pas les burkinabè pour des nez percés. Votre responsabilité en tant que corps est entièrement engagée dans tous les morts du conseils de l’entente et sur les voies publiques. Vous ne pouvez vous en dédouaner par un simple écrit dans le Faso.net. Sachez que vous ne pouvez convaincre même un enfant de CM2. Faites donc votre introspection et préparez vous à répondre de tous vos crimes.

  • MERCI M. LE CHARGE DE COMMUNICATION. COMMUNIQUER EST UNE TRÈS BONNE CHOSE. LES MILITAIRES DU RSP SONT COMPETENTS ET MEME TRES COMPETENTS. ON EN A BESOIN PLUS QUE JAMAIS. MAIS LE RSP, L’UNITE ELLE MEME N’A PLUS SA RAISON D’ETRE. POURQUOI NE PAS CREER UNE AUTRE UNITE COMME CELLE DE BOBO ET VOUS Y SEREZ REVERSES ENTIEREMENT. COMME CA, VOUS ALLEZ CONTINUER VOS MISSIONS D’ELITES. ON N’A PAS BESOIN DE VOUS LOGER A LA PRESIDENCE

  • Rien que du côté positif et les assassinants : Thamas Sankara, Norbert Zogho, Oumarou clement ouedraogo ....etc, vous faites fie de tout ca la.
    c’est cette raison qui fait que vous êtes disqualifie et le que peuple n’a plus confiance a vous.
    ..

  • Texte très instructif ; j’avoue qu’il me permet d’avoir un autre regard sur le RSP. La crainte de la majeure partie des contempteurs est liée au fait que ce corps soit une garde prétorienne au service d’un individu. Travaillons à conserver la qualité de ce corps au service de l’Etat de droit.

  • analyse à chaud, les évenements du 30 et 31 oct 2014 ont vraiement servi. meme le RSP communique pour s’expriquer
    RIen n’est plus comme avant, vive le burkina

  • je viens de lire votre article ,tres interressant,ce régiment est un régiment d’elite pourquoi vouloir le dissoudre ? quelques personnes ont fait des choses affreuses ,c’est un ordre qu’on leurs avait donné ,un militaire de doit pas désobeir ??? en ce moment ou tout va mal ,boko haram et le reste ,justement il a son utilité ? les choses ont changé,le Président aussi ,espérons qu il ne feront que leur devoir en cas de problemes

  • @Pepite
    L’obéissance militaire atteint ses limites là où le savoir, la conscience, la responsabilité interdisent d’obéir aux ordres. En effet, le soldat est tenu d’obéir aux ordres de ses supérieurs mais il existe des exceptions : lorsqu’il se sent blessé dans sa dignité humaine, il a le droit de refuser d’exécuter l’ordre ; lorsqu’on lui demande de commettre un délit, il a non seulement le droit de refuser mais il a l’obligation de ne pas obéir. RSP vous étiez ou durant ces 27 ans ?????

  • Félicitation pour la belle présentation et les arguments très convaincants. Nous nous en tenons aux faits, depuis 1996, nous avons vécu ensemble dans ce Faso avec le RSP et nous savons ce qu’ils font. J’ai l’impression que vous n’êtes pas au courant des récentes intimidations dont nos pauvres populations aux mains nues étaient l’objet de la part de vos supers militaires hyper formés qui se déplaçaient avec des moto 135.

  • Merci enfin de communiquer.
    Oui quand on est sur le dos d’un éléphant on ne doit pas en principe avoir peur de la rosée.
    Seulement le peuple Burkinabè a besoin de comprendre et d’être rassuré que le dos d’éléphant qu’est le RSP ne va plus servir à porter que certains Burkinabè aux détriment du plus grand nombre.
    Montrer nous par des actes que nous pouvons vous faire confiance. Car à présent nous sommes comme saint THOMAS de la bible.

  • MERCI POUR TOUTE CES INFORMATIONS
    MAIS RIEN A DIRE ,IL FAUT DÉMANTELER CE RÉGIMENT ,UN POINT C’EST TOUT
    MALGRÉ TOUT CE BEAU DISCOURS CE RSP CONSTITUE UNE MENACE POUR LA STABILITÉ DE CE PAYS ;
    SON DÉMANTÈLEMENT PERMETTRE DE RECONSTITUER LE RÉGIMENT DE DEDOUGOU ET LES AUTRES
    L’ENSEMBLE DES COMPOSANTS DE CE RÉGIMENT EST TOUJOURS L’ÉCOUTE DE BLAISE ;DONC UNE MENACE POUR CE PAYS
    IL FAUT AFFECTER CES HOMMES DANS LES AUTRES CORPS ET ILS POURRONT FAIRE VALOIR LEUR COMPÉTENCES ET LES PARTAGER
    PAS QUESTION DE GARDER CE REGIMENT

  • Voila qu’après lecture on vous comprend vivement que cette armée d’élite soit maintenue.

  • Cette communication est très bien venue au moment ou beaucoup de voix s’élèvent pour réclamer la dissolution du RSP. Il se trouve que le commun des mortels ne sait rien du RSP que ce que sa mauvaise utilisation par certains politiques a montré à la face des Burkinabè. Je peux dire bravo pour le courage d’avoir fourni ces éclairages qui ouvrent une lucarne sur les missions spécifiques du RSP qui justifient son utilité d’originelle. La communication est la meilleure source qui aurait pu être utilisée depuis même si vous êtes la grande muette, les propos tenus avec un tour sur les pages sombres du RSP permettent de comprendre votre état d’âme sur certains faits que visiblement vous n’appréciez pas.De ce que j’ai lu,ci-dessus, je demeure convaincu que le "RSP Nouveau" a sa place au Burkina nouveau surtout avec les menaces terroristes qui frappent à nos portes. Il reste que le corps d’élite que vous êtes dont vous dites qu’il ne "....parle plus en termes de « COMPAORE » doit résolument s’engager au service du peuple comme vous le dite si bien dans un Burkina Nouveau rien ne doit plus être comme avant. La cellule de réflexion mise en place par le Président Kafando doit vivement intégrer votre contribution dans ses travaux afin de sortir des propositions qui tiennent compte de la cohésion nationale avec toutes les composantes de l’armée. Il n’est pas questions de mettre des Burkinabè à la rue sous prétexte qu’ ils ont servi l’ancien régime, on dit que quand un serpent vous a mordu dès que vous voyez une corde vous êtes saisi de frayeur. Ceci explique toutes ces sorties des derniers jours car le CDP aussi ne vous a pas rendu service avec le retour de certains démons sur la scène politique avec des propos désobligeants qui prouvent qu’ils n’ont rien compris des événements passés, ils ne regrettent rien et ne veulent pas se mettre au vert un moment pour passer dans les oubliettes.

  • Vous n’avez pas besoin d’assurer la securité du president pour continuer a exister, ou bien ?

  • Merci pour ses explications,mais vous n’avez rien dit sur les assassinats de Oumarou Clément OUEDRAOGO ;Guillaume SESSOUMA,DABO Boukary, et de bien d’autres personnes que le RSP a commis. Certains d’entre vous ont été envoyés pour assassiner Salif DIALLO au Niger. Le RSP a fait disparaître les papas des gens dans ce pays. Et la question que je vous pose est la suivante : est-ce que les assassinats font partie de vos missions ? Les gendarmes et les policiers peuvent être aussi bien formés comme vous l’aviez été pour assurer la sécurité du Président du Faso et de toute autre personne par lui désignée. La vérité,c’est que franchement les gens ne veulent plus entendre parler du RSP. En votre sein se trouvent des tortionnaires. Les gens vous connaissent bien et connaissent bien vos méthodes. Les gens vous détestent. Le peuple Burkinabè ne vous veut Plus. C’est tout. Vous êtes un problème pour nous. On ne vous veut plus. C’est tout.

  • OK avec toutes ces informations mais pourquoi est-ce que vous voulez désigner l’état major particulier et le chef de corps ? Nous même dans nos ministères on pourrait s’entendre et choisir nos ministres non ? Mais si on a tous accepté que ZIDA soit premier ministre, et ministre de la défense, il faut respecter ses fonctions. Selon certaines sources, avant de nommer l’autre, ZIDA avait fait affecté ceux qui lui sont hiérarchiquement supérieur (notamment le Cl KERE) mais ceux-ci ont boycotté ce redéploiement avec le soutien de la troupe, et après vous nous sortez qu’on n’a pas respecté la hiérarchie ! Donc pour servir la nation vous devez êtes FORCEMENT au RSP ? On peut ne pas démanteler totalement le Régiment mais permettez qu’on puisse redéployer certains éléments ! Il y a aussi des jeunes talentueux qui peuvent valablement remplacer certains anciens au RSP, vrai ou faux ? Sinon si vous devenez des INTOUCHABLES n’espérez pas que votre service de communication puisse faire oublier au PEUPLE que vous êtes une menace pour l’exécutif qui n’aurait aucun pouvoir sur vous. Nous PEUPLE Burkinabé demandons l’équilibre des forces, qu’on mette en place une seconde unité de 2000 Hommes super-entraînés et équipés, comme ça on sera tranquille avec vous sinon vous pouvez même influencer les élections en faveur de candidats pro-RSP avec ce que vous êtes capable de faire, nous on se méfie !

  • C’est du propre la. Même un aveugle comment l’importance du RSP.

    Vive le rsp
    vivr le RSP
    vive le RSP

  • Le sang des humains qu’ils (compaore & cie) ont fait verser avec leurs acolytes sur cette terre de nos ancêtres à cause de leurs intérêts égoïstes, personnels ne restera jamais impuni. ILS tirent toujours les ficelles et oublient qu’ils se tireront eux mêmes. DIEU ne dort pas, nos ancêtres ne dorment pas. Nos ancêtres, nos vieux étaient si forts qu’eux mais ne versaient pas le sang de leurs citoyens délibérément comme ils l’ont fait et continuent de le faire. Les ténors du RSP, en l’occurrence les Gilbert DIENDERE, Boureima KERE, Céleste COULIBALY n’ont aussi pas compris que les intérêts des pro-Blaise COMPAORE ne priment pas sur l’intérêt national. Eux qui se disent les plus forts parce qu’ils ont des "pouvoirs obscures" et des armes face à leur peuple ont tous oublié DIEU mais finiront par le louer. VOUS ÊTES ÉGARÉS MAIS VOUS COMPRENDREZ PLUS TARD QUE SEUL DIEU EST PUISSANT ET ÉTERNEL.

  • Vous avez assuré la sécurité du Président Sankara, mais comment est-il mort ?
    Le premier président à mourir lors d’un coup d’Etat au Burkina.
    Où était votre service communication lors des affaires David Ouédraogo et Norbert Zongo ?
    Votre colonel Kéré a tellement d’ardeur au travail qu’il a ardemment torturé le vieux Mousbila qui en a fait un témoignage la dernière fois à la place de la Révolution.
    C’est encore le RSP qui a aidé Blaise Compaoré à quitter le Burkina avec une colonne de plus de dix véhicules dont Dieu seul connait le contenu.
    C’est encore le RSP qui continuerait d’assurer la sécurité de Blaise Compaoré en RCI et au Maroc.
    SVP, dissolvez vous dans les forces armées nationales et transmettez leurs vos connaissances comme vous l’avez fait pour les ivoiriens, togolais....
    Maintenant que vous ne pouvez plus faire quelqu’un sans qu’il y ait quelque chose, acceptez qu’à limage de Blaise Compaoré, votre période est révolue.

  • « C’est très beau l’effort du service de communication du RSP,mais si vous tenez à rester à kosyam alors que le PF n’a plus besoin des services 1300 hommes armés jusqu’aux dents ,ça pose problème.Par contre si vous voulez rester ensemble demandez qu’on vous trouve un camp hors de kosyam.Par exemple vous pouvez venir vous installer à Gorom-Gorom ou à sebba et pourquoi pas à Matiakouali,là vous assureriez mieux notre sécurité contre Boko haram. En toute sincérité à la lecture du message de votre service de communication , vous être très utile pour le pays mais on ne vous veut plus à Kosyam. aï,ya-yaa boing ? . »

  • Merci au service de communication du RSP. Le vrai peuple doit rester vigilant.Le RSP n’est pas la source des maux dont souffrent les burkinabè. Le président qui sera démocratiquement élu réglera définitivement le cas du RSP parce qu’il en aura la légitimité et la légalité.

    Nous devons faire beaucoup attention. Zida veut nous distraire pour nous détourner des vraies préoccupations du peuple. Et ce qui est déplorable c’est que certaines osc sont de connivence avec Zida. Pour l’amour de dieu mettons l’intérêt général au dessus de tous.

  • Messieurs du RSP c’est la communication qui a manqué et qui manque sur les actions commisses ou pas par des éléments de votre unité. Le cas David OUEDRAOGO, vous pouvez clairement dire ce que vous savez sur cet événement et également sur les événements de Sapouy. Si vous êtes indexé et que vous n’expliquiez pas en français facile ce qui s’est passé et bien on dira que c’est le RSP. Il y a bien d’autres faits qui sont mis sur votre compte :
    - les tirs sur la population le 30 et 31 octobre pour commencer par là,
    - le cas de cette jeune fille assassinée vers l’hôpital pédiatrique
    - la mort du juge Nébié, on ne mentionne pas le RSP mais comme l’unité a été mêlé à des actions similaires,
    - la cas de Black So Man
    - le cas Boukary DABO

    L’un des problèmes c’est l’emplacement de votre camp : CAMP NAABA KOOM II et la présidence. Est - ce dans toutes les démocraties, un tel camp peut être collé à la présidence ? Question : y-a-t- il un camp Naaba Koom I ?

  • MERÇI MES AMIS DE LA COMMUNICATION CAR COMME LE DISAIT PAPA HOUPHOUET AU IVOIRIEN " ON APPRÉCIE LE VRAI BONHEUR QUE LORSQU’ON LA PERD" COURAGE MES FRERES......

  • Le peuple garde du RSP un mauvais souvenir,en témoigne l’assassinat de David, Norbert et autres. Tous voyaient le RSP comme une milice privée à la solde de Blaise. Mais nous savons aussi qu’au sein du RSP, tous ne sont pas mauvais, la révolution des 30 et 31 Octobre 2014, nous ont permis de nous rendre compte. Des Hommes patriotes issus des rang du RSP ont permis de capitaliser notre révolution et d’éviter le pire. La fracture qui était né entre le RSP et le peuple ont amené ces derniers à réclamer tous naturellement sa dissolution. Nous comprenons également les inquiétudes des membres du RSP, de ce corps d’élites dont on vente les compétences, chose que nous ne doutons pas. Au regard du contexte actuel d’insécurité intérieure et extérieure, il est tout à fait judicieux d’avoir un corps d’élite, toujours prêt. Donc le RSP (pas forcément ce nom à retenir), mérite bien sa place dans l’armée républicaine. Cependant, je voudrais faire des propositions à la haute hiérarchie miliaire et surtout celle chargé de la direction du RSP pour une meilleure acceptabilité du RSP par le peuple :
    - travailler à un rapprochement du RSP d’avec le peuple : organiser des conférences, une sensibilisation auprès des OSC, partis politiques, autorités religieuses et coutumières sur les nouvelles missions de ce corps d’élite. Par ailleurs organiser une journée porte ouverte sur le RSP. Nous voulons une armée proche de nous qui nous donne confiance et non qui nous procure insécurité, peur.....
    - travailler à obtenir une armée unifiée, aplanir les divergences entre les deux armées.
    - travailler à la connaissance de la vérité sur les dossiers sensibles dont le RSP est accusé
    - changer de dénomination au lieu de RSP, pourquoi pas "Régiment d’Intervention commando" (RIC).
    - travailler à une rupture totale d’avec l’ancien régime (manipulations).
    Vive ma patrie, le Burkina Faso, Heureux soit mon peuple, Républicaine soit notre armée.

  • VOILA !!!!!!!!!!!!

    Tout ce que j’avais ecrit hier avec plus de details.
    Il n’y a que le burkinabes qui ne connaissent pas la valeur de ce qu’il ont.

    Merci lefaso.net !!!!

  • Pourquoi avoir tiré sur des manifestants a mains nues les 30 et 31 octobre si vous clamez haut et fort que vous etes republicans ?

  • Vraiment je n’arrive pas a comprendre la réaction de certains internautes qui se laissent berner par ces gars du RSP. Le premier ministre a parlé de réorienter l’emploi opérationnel du RSP a des luttes contre le banditisme, terrorisme etc.
    A quel moment vous avez entendu dire que les militaires du RSP seront radiés ?
    Franchement est ce que c’est obligé pour eux d’assurer la sécurité du président pour continuer a se mettre au service du pays ?
    On a dit ils ne vont plus assurer la sécurité du président, pas qu’ils vont disparaitre totalement

  • Le peuple garde du RSP un mauvais souvenir,en témoigne l’assassinat de David, Norbert et autres. Tous voyaient le RSP comme une milice privée à la solde de Blaise. Mais nous savons aussi qu’au sein du RSP, tous ne sont pas mauvais, la révolution des 30 et 31 Octobre 2014, nous ont permis de nous rendre compte. Des Hommes patriotes issus des rang du RSP ont permis de capitaliser notre révolution et d’éviter le pire. La fracture qui était né entre le RSP et le peuple ont amené ces derniers à réclamer tous naturellement sa dissolution. Nous comprenons également les inquiétudes des membres du RSP, de ce corps d’élites dont on vente les compétences, chose que nous ne doutons pas. Au regard du contexte actuel d’insécurité intérieure et extérieure, il est tout à fait judicieux d’avoir un corps d’élite, toujours prêt. Donc le RSP (pas forcément ce nom à retenir), mérite bien sa place dans l’armée républicaine. Cependant, je voudrais faire des propositions à la haute hiérarchie miliaire et surtout celle chargé de la direction du RSP pour une meilleure acceptabilité du RSP par le peuple :
    - travailler à un rapprochement du RSP d’avec le peuple : organiser des conférences, une sensibilisation auprès des OSC, partis politiques, autorités religieuses et coutumières sur les nouvelles missions de ce corps d’élite. Par ailleurs organiser une journée porte ouverte sur le RSP. Nous voulons une armée proche de nous qui nous donne confiance et non qui nous procure insécurité, peur.....
    - travailler à obtenir une armée unifiée, aplanir les divergences entre les deux armées.
    - travailler à la connaissance de la vérité sur les dossiers sensibles dont le RSP est accusé
    - changer de dénomination au lieu de RSP, pourquoi pas "Régiment d’Intervention commando" (RIC).
    - travailler à une rupture totale d’avec l’ancien régime (manipulations).
    Vive ma patrie, le Burkina Faso, Heureux soit mon peuple, Républicaine soit notre armée.

  • Vous auriez dû communiquer depuis fort longtemps , afin d’éclairer la lanterne de certains !! quant aux autres ils trouveront toujours prétextes pour critiquer mais surtout pour mettre de la discorde ils y ont réussi d ailleurs mais surtout faut les ignorer ces fouteurs de zizanie ;Partout dans les pays il y a un corps d’ armée en parallèle constituée d’élites , alors pourquoi pas nous ;Bravo le RSP je suis a 200% avec vous.

  • Tenant compte des compétences de ce corps d’élite, je suggère qu’il change de nom, et qu’il soit conservé avec ses attributions. Cependant, il est impossible de les cantonner toujours à Kossyam, il faut leur trouver une autre zone et les utiliser pleinement dans les missions de pacification du pays.

  • Le RSP n’est pas si fort que en renseignement si j’en crois ce passage. Comment de telle pratique peuvent avoir lieu dans un endroit censé être ultra sécurisé sans que vous n’en sachez rien. Ne prenez pas le lecteur pour un con quand même. "Les périodes qui auront fortement terni l’image du R.S.P. sont essentiellement l’affaire David Ouédraogo : kidnappé en décembre 1997 dans une maison isolée du Conseil de l’Entente, et torturé par des militaires qui s’avèreront au fil des enquête n’être que deux sous-officiers et quelques militaires du rang peu lettrés, et obéissant en cachette probablement à des ordres d’un civil, à l’insu de la hiérarchie, pour de l’argent. Lors du procès du 17 au 20 août 2000 au tribunal militaire de Ouagadougou, Marcel KAFANDO, Edmond KOAMA, Ousséni YARO, seront lourdement condamnés et deux soldats relaxés.

    Puis l’autodafé odieux de Sapouy en décembre 1998, avec (presque) les mêmes suspects sérieux. Avec la suite que l’on connait." le CV du RSP n’est pas si rose que cela, mais comme nul n’est parfait...

  • Ehhhhhhh !!!!! djaaaa ! les militaires du RSP savent parler avec avec politesse. Bref,merci pour ces informations qui j’espère sont vraiment VRAIES. En réalité, les gens ont peur du RSP parce qu’il y voient l’ombre du blaise. Quelques soit l’intégrité des responsable du RSP ayant vraiment collaboré avec Compaoré (Dienderé, chef de corps et autres), il sera difficile que de nous convaincre qu’ils ne cherche pas a couvrir l’ancien président.

    Concernant la contribution du RSP a la stabilité, je pense que si les règles de la démocratie sont cultivés et respectés notamment l’alternance (1 mandat, 2 mandat point barre) les putsch ne seront plus nécessaires au regard aussi du contexte international. la stabilité ne doit pas s’imposer par la force. parce dans le cas du régime Compaoré, le RSP a plutôt protegé un dictateur.
    Il y’a trop de brebis galeuses dans le RSP qui ont sali l’image du corps. Le RSP doit être républicain et ne pas être un danger pour les nouvelles autorités qui viendront a l’issue des élections.
    Pour finir, le RSP gagnerait à communiquer d’avantage. Pourquoi pas, une JOURNEE PORTE-OUVERTE du RSP, pour ceux qui auront le courage d’y aller.

  • UN MILITAIRE C’EST VRAIMENT LA DISCIPLINE EN DÉPLACEMENT. RESTER DISCIPLINE ET NOUS ON VOUS SOUTIEN TOUJOURS. VIVE LE RSP.....

  • Bien dit pour les moutons et autres jaloux !!! C’est parce que MILITAIRE n’a pas SYNDICAT ! Sinon, pour peu on a vu chacun décréter ses grèves et sit-in !!! Avantage pour Avantage, allez y dire de suspendre les fonds communs !
    Désormais monsieur GOAMA et compagnie, occupez vous de vos questions civiles en nommant des technocrates et non des amis et laisser les questions militaires aux TECHNOCRATES MILITAIRES !!!! Enlève ta bouche dedans !
    Au Premier Ministre : pourquoi cumule t-il les postes de PM et de Ministre de la Défense ? N’est-ce pas ce que MON ONCLE avait fait et qu’on a critiqué ? Manque t-il de militaire ou de civile pour occuper un des postes ?
    Et voilà qu’en nous bagarrant, on a mis notre stratégie à la disposition des djihadistes !
    Que la société civile fasse son travail qui est la veille !
    Que le CNT nous produise l’ensemble des textes et dispositions qui doivent encadrer l’organisation et le fonctionnement de la république par les futurs gouvernants !
    C’est TOUT !!!!

  • C’est encore une autre stratégie de défense visant a enroler des pro-RSP. C’est une belle trouvaille s’agissant de Communication/information. Mais, si le RSP est sous le commandment du Chef d’Etat Major de l’Armée de Terre, pourquoi récuser les nominations de votre ministre de tutelle. En parlant de grade pour dire qu’un Lieutenant colonel ne peut pas commander un Colonel, fut-il major, dites-nous si c’est Obligé que Kéré reste au RSP ? Ne peut-ont pas nommer un Lt/Colonel comme cehf de corps , quitte à affecter les autres officiers de grades supérieurs dans d’autres corps de l’armée de terre ? Dites-nous si au sein de l’armée de Terre, il n’existe pas de colonels ou colonel majors capables d’être nommés à comme chef de Corps du RSP ou Chef d’Etat Major Particulier de la Présidence. Je pense qu’il ya fondementalement un manque de respect du peuple de la part de ce Régiment. Imaginer un seul instant, chers amis du RSPS, le désordre que le pays vivra si cahque unité de l’arméee va remettre en cause les nominations à leur tête. Il faut que ce corps comprenne une bonne fois pour toutes que l’intérêt de la Nation prime sur nos intérêts individuels, corporatistes et égoistes. Ce corps fait véritablement honte au Burkina Faso !!!!!!!

  • Personnellement je suis bluffé par vos états de service et vos missions ; cependant comment être sûr de votre allégeance au renouveau démocratique en cours au Burkina ; surtout quand je vois votre intransigeance à être dirigés par des officiers qui sont restés fidèles à l’ex président jusqu’au dernier moment.

  • Il faut communiquer et il faut poursuivre avec.
    Questions ? Norbert Z se sentait menacé, très menacé pourquoi le RSP autonome ne sait pas autosaisie pour assurer sa sécurité ? Et le cas de Newton Ahmed Barry ?
    La criminalité à l’intérieur s’est accru de façon exponentielle et le RSP a fait quoi depuis ?
    Pourquoi d’autres n’ont pas créer de corps d’élite ? la spécialisation dans l’armement, c’est du va-t-en guerre ? regarder les USA, la Russie ?
    Non à l’armement et non aux hommes lourdement formés et armés. Gilbert peut poursuivre ses consultations internationales. On vu Bob Denart
    Le RSP doit disparaitre

  • j’ai avec beaucoup d’intérêt l’article qui est éloquent sur la qualité et les faits d’armes du RSP.
    Une unité d’élite existe dans toutes les armées du monde et fait la fierté de cette armée et des populations. Je pense très sincèrement dans le Burkina actuel il a beaucoup de personne qui véhiculent des informations tantôt vraie tantôt fausse sur la gestion de la chose publique sans véritablement en connaitre les contours.
    Ainsi le RSP doit continuer dans ces missions actuelles car les menaces nouvelles sont à nos portes. Cher compatriotes n’oublions pas la débâcle de l’armée malienne face aux barbus 2012.
    Une unité comme le RSP peut barrer la route à ces fous de dieu

  • Bonjour et merci au RSP pour cette communication. Ce que j’aimerais que les éléments de ce régiment sachent c’est ceci : le mécontentement est un droit pour tout être vivant s’il est victime d’une certaine frustration. mais vous avez un lourd passé à l’endroit du peuple burkinabè. vous ne l’ignorez et ce n’est pas bon pour vous de l’ignorez. vous êtes certainement des exécutants...c’est de tout de même votre passif. en plus de ce passé criminel (dont nous pensons avoir raison), vous perturbez un conseil de ministre et empêchez carrément qu’un autre se tienne. ce sont là des actes de haute atteinte à la sureté de l’Etat. en tout normal on vous aurait chargé d’exécuter toutes ces têtes brûlées (l’histoire n’oublie pas). qu’Est-ce qui vous restait à prendre le pouvoir ? rien. c’est une éconduite qui vient vous charger une fois de plus. les vrais démocratiques ne peuvent aucunement cautionnement de tels sabotages. vous auriez mis la pression que vous voulez sur le PM pour obtenir les résultats que vous désirez, le peuple n’aura rien à dire. mais là vous avez commis de fautes graves et gravissimes. JE CONSEILLE UN PARDON OFFICIEL ET PUBLIC A CE PEUPLE. en réalité un peuple est toujours dangereux. il est le seul qui prend toujours la vraie revanche et pour cela, ne faites jamais un bras de fer avec lui. vous êtes des fils et filles, des frères et sœurs, des papas et mamans...pour dire qu’on vous aime ! yam sen maana yaa wiibdo, la wiibd pa rit ned a raar bal ye ! si vous êtes sincères, je conseille, NE RECOMMENCER PLUS JAMAIS ! fraternellement....

  • Internaute n°2 JOJO. C’est ce style d’expression imbue de zèle et d’arrogance commun aux CDPIstes que nous ne voulons plus. On peut très bien s’exprimer, défendre ses idées sans arrogance. Je ne sais pas pourquoi, les militants du CDP aiment se montrer arrogants, comme si c’etait obligé. Et après, ils sont surpris d’etre detesté. C’est toi qui ira rejoindre don blaiso foreever, puisqu’il te manque.

  • "Pour le Général Gilbert DIENDERE, qui n’est plus à présenter, il a été souhaité que l’on exploite ses compétences indéniables, comme conseiller par exemple ; au lieu de s’en débarrasser". Tchurrrr !!!! C’est justement cet homme, qui pose problème dans ce Burkina nouveau. Il est intimement lié à Blaise Compaoré. Il n’appartient pas au RSP de nous dire de le garder. Ses compétences ne peuvent pas l’absoudre des crimes dont il est suspectés. Si les américains le veulent, qu’ils le prennent. Nous on le regrettera pas car, s’il est vrai que le RSP est une structure homogène, il secrétera d’autres compétences. Il faut arrêter avec les théories des hommes indispensables. Si on avait écouté ce genres de théories, servies par les laudateurs de l’ancien régime, Blaise serait encore au pouvoir pour toute sa vie. Que Diendéré s’en aille. Vadre retro satana !!!

  • allez s’y voir un agence en communication pour faire votre publicité mensongère à l’endroit de l’opinion national et internationl.Durant les 30 années de Blaise vous avez passé votre temps à traumatiser, tuer et même brûler vos compatriotes sur ordre de vos mentors Blaise compaoré,Diendéré Gilbert, Djibrille bassolet, etc et vous pensez que le peuple burkinabé a oublié ça ! maintenant que ce peuple a osé braver vos balles assassines et chasser Blaise du pouvoir et voyant vos intérêts en perte vous voulez voler notre insurrection au détriment de vos intérêts égoistes personnels et dire que vos êtes patriotiques ! mon oeil oui ! vous êtes 1 300 personnes sur les 17 millions de Burkinabé et vous pensez faire peur au peuple ? vous avez menti dès même si on vous former avec fer ! les militaires politiciens a bat ! le RSP a bat ! vivre une armée republicaine burkinabé pour la défense des intérêts du peuple burkinabé ! la patrie ou la mort nous vaincrons !

  • Nul doute que le personnel du RSP peut être d’une utilité pour le pays. Nul doute que ça sera très dangereux de mettre dans la rue des compétences qui certainement deviendront rapidement un danger pour la sécurité publique. Le problème c’est que le RSP en tant que régiment qui prétend assurer la sécurité du président n’a plus sa raison d’être.
    Oui le personnel est très important voire indispensable, seulement la mission de sécurité du président ne doit pas incomber à un régiment.

    Personne n’a jamais demandé qu’on radie le personnel du RSP. Toute intelligence sait qu’il faut des corps d’élite dans une armée et les missions du futur ancien RSP seront redéfinies. Parole de Tonton

  • LAISSEZ RSP TRANQUILLE ! PRIEZ POUR QUE DIEU NOUS DONNE DES BONS DIRIGEANTS !
    MADAME GBAGBO EN COTE D’IVOIRE N’AVAIT PAS RSP MAIS DIEU SEUL SAIT COMBIEN DE PERSONNES (IVOIRIENS, BURKINABÉS ET MÊME EUROPÉENS) ELLE A FAIT TUER !
    SI VOUS AVEZ DES DIRIGEANTS ASSASSINS, ILS TROUVERONT TOUJOURS DES MALFRATS POUR COMMETTRE LEURS FORFAITURES QUE LA RSP SOIT DEMENTELLEE OU NON !
    IL FAUT PLUTÔT POURSUIVRE TOUT LES ASSASSINS ET LEURS COMPLICES QUI QU4IL SOIENT (MEMBRES DU RSP, EX-PRÉSIDENT OU MINISTRE, CHEFS MILITAIRES OU CIVIL...) ET LES METTRE LA IL ILS DOIVENT ÊTRE !
    ET SI LE RSP VEUT REDORER LEUR BLASON, ILS PEUVENT CONTRIBUER DANS CE SENS !

  • Pas étonnant du tout ! Quelle belle défense !! Bravo...! Le peuple fait toujours trembler !! Qui s’excuse s’accuse !! Nous ne vous demandons pas vos efforts messieurs du R.S.P, nous vous demandons simplement vos résultats avec et pour le peuple !!!!

  • On tire le diable par la queue.rsp il fo les dispersés si non le Burkina n va jamais avoir la paix.entre eux même il n’yà pa d confiance.

  • Merci pour ces précisions.

  • Merci pour ce rapport qui nous donne une meilleur appréciation de votre patriotisme.
    Vous êtes un corps d’Elite, utile à la nation ! comme la CIA, ou le GIGN...
    Pour effacer tout équivoques et risques ...vous gagnerai à faire partir Kere et Celeste Coulibaly…et tous ceux qui ont eu les mains salis par la Compaorose.
    Qu’ils se sacrifient pour la survie de la RSP. Nous sommes surs que parmi vous il y a de nombreuses personnes intègres capable de donner un nouvel élan a la RSP.
    Former vos hommes de garde au respect des civils et de leurs droit...Ils n’ont pas droit de vie ou de séquestration sur la population, les plus forts doivent se metre au service des plus faibles...Ils ne seront plus non plus au-dessus de la loi !.
    Pour finir nous souhaitons que vous quittiez le centre-ville et ouaga 2000...il y a a Ziare un domaine inhabité, assez large pour vous accueillir. Nous ne garderons que le strict minimum à kosyam.
    Au passage faite table raz sur vos primes...le Burkina actuel n’a pas les moyens de vous chouchouter comme des Bébés ! Si vous êtes dans la dynamique du changement républicain...cela ne devrait pas être un souci.
    Afin de redorer votre blason, voila quelques conseils qui pourraient se montrer utiles…
    Vive le Burkina Faso !

  • je ne suis pas sensé faire de la politique, ou trop parler, mais voici mon opinion

    On s’en passe de l’historique du RSP c’est du BLABLA

    Organisation et mission du RSP" pas de quoi s’en vanter.Les missions effectués par le RSP a été aussi faite si ce n’est même plus aussi par les autres corps armée
    .
    Quelques anecdotes que je reprend , et leurs en ajoute pour leur trou de mémoire.
    — ->l’affaire David Ouédraogo : kidnappé en décembre 1997 dans une maison isolée du Conseil de l’Entente, et torturé par des militaires qui s’avèreront au fil des enquête n’être que deux sous-officiers et quelques militaires du RSP


    >Puis l’autodafé odieux de Sapouy en décembre 1998, avec (presque) les mêmes suspects sérieux. (que vous aviez bien sure relaxé auparavant, on se demande si ce n’étais pas pour commettre l’autodafé )


    >Le RSP a tiré sur la population lors de la révolution du 30 octobre , faisant des familles endeuillés et jusqu’aujourd’hui n’assume pas sa responsabilité ni demander leur pardon a ses familles ainsi que à la nation


    > Le RSP a bravement(ironi) participer à l’exfiltration de l’ancien président dont le peuple entier réclamer l’arrestation. je reprend leur mots
    <Le> etc..... je m’arrete la !!!

    REFORMES EVENTUELLES DE LA STRUCTURE : QUEL AVENIR

    D’abord , que les officiers soient allés à l’université certes, les officiers des autres corps aussi y sont allés. Aussi, il faut faire la différence entre être instruit(université) et avoir une bonne éducation ( être sage, avoir de bonnes manières de faire).
    Je ne doute pas et je suis certains qu’il y a des officiers , sous-officiers et soldats de rang intègre dans le rang de le RSP. Mais les officiers actuels à la tête de ce corps ( kéré,coulibaly et autres...) ont bien montré qu’ils ne sont pas intègre par leurs passés et les actes qu’il ont commis . Alors les reformes éventuelles faudrait les mettre en retraite anticipé.

    Pour finir je reprend ce vous avez dit :
    <>
    Et bien croyez nous donc , nous savons deja ce que les politiques veulent : une reforme profonde du RSP et réaffectation à d’autres mission et voir même sa dissolution

  • Gros torchon qui est une menace à peine voilée pour qui osera les démanteler. Dans un français approximatif, le plus intelligent d’entre eux essaie de justifier l’existence d’une force armée parallèle. Quelques observations :
    - Vous n’êtes pas la seule unité spéciale. Vous avez cité le RPC (que vous craignez, vous précisez à dessein qu’ils disposent de moins d’armes que vous), ayez le courage de citer aussi l’ESI (Gendarmerie). L’UIP-PN de la Police Nationale en est une aussi et elles font un travail remarquable sans vous .
    - Vous jouez un rôle qui n’est pas le vôtre : recherchez les documents de lutte contre le terrorisme au Burkina Faso et vous verrez que les unités militaires n’en font pas partie. Pour vous contrecarrer, les bailleurs de fonds de la lutte anti-terroriste ont du créer l’UIP-PN (police) et une autre unité de Gendarmerie en cours de formation. Bien entendu, vous avez toujours fait retarder ces unités et avez maintes fois détourné leur équipement. Vos gilets, ne portent-ils pas la griffe "Gendarmerie" ?
    - Vous êtes malmenés par de petits officiers qui refusent de perdre leurs avantages et de revenir sur terre pour travailler avec leurs camarades des autres armées. Vous ne devez, officiers, votre présence au RSP que par les raccourcis indignes d’un officier militaire,
    - Vous n’êtes pas les mieux entrainés du Burkina Faso. Les mêmes compétitions dont vous parlez nous enseignent que vous faites partie des plus gros tricheurs. Rien qu’à venir à une compétition de tir après s’être entrainé avec 5,000 munitions pour competire contre le gendarme ou le militaire qui ne s’est entrainé qu’avec 10 munitions est une tricherie,
    - Vos primes et autres avantages sont votre seul orgueil. En précisant que des gendarmes touchent la même chose que vous, vous omettez de dire que les gendarmes n’en font pas une obligation. C’est un avantage qu’on peut perdre. Seul votre salaire n’est pas saisissable au terme de la loi. Les primes, indemnités et autres le sont et vous feriez mieux d’apprendre à vivre avec votre salaire comme tous les militaires et fonctionnaires burkinabè,
    - Vous voulez qu’on vous attribue des missions de police (lutte contre le grand banditisme, escorte des cars). Vous savez pourquoi c’est pas possible ? Parce que vous n’avez pas la formation pour effectuer ce genre de missions sans assistance. Ce sont des missions de sécurité intérieure, exécutées par des agents qui ont appris le métier pendant au moins 2 ans dans une école.
    De grâce, ayez la hauteur d’esprit de rejoindre les autres militaires pour défendre le pays. Les missions (occultes ?) que vous effectuez en tant que RSP dans les autres pays nous valent rien que des inimitiés. Et tout militaire burkinabè bien formé sait faire cela. Arrêtez d’essayer de nous inquiéter avec cette histoire de terroristes. Votre passé récent nous a appris bien de choses sur vos accointances avec des grands chefs terroristes.

  • Bravo, très beau discours. j’apprécie le verbe et le sens du détail qui semble sortir de l’intellect que vous avez. encore une fois super beau discours. Vous etes tres bon communicateur.

    mais laissez moi vous dire que les beaux discours on en a entendu et certainement on entendra. Blaise lui même et ses sbires qui ont conduit le pays aux évènements du 30 octobre a toujours tenu ce genre de beau discours "je modifie pour l’intérêt suprême de la nation, pas le mien.." et pourtant on sait ce qu’il y a.
    Le RSP est une unité spéciale aux responsabilités combien louables et combien utiles pour le Burkina et pour ces voisins. Une unité d’élite est toujours utile pour un pays comme le Burkina.
    Mais comme vous l’avez dit mon cher communicateur (même si on sent bien le ton militaire), l’armée est au service de la république et elle doit respect à cette république, à ces symboles et à ces institutions. les prérogatives de l’armée sont définies par la république et pas le contraire.
    vous nous dites que vous avez cessé de conjugué au verbe Compaoré.. Je sui certain que jamais vous n’aurez empêcher un conseil des ministre de blaise, justement parce que vous conjugué au verbe Compaoré mais vous n’avez aucun respect pour tout autre président.

    33 personnes sont mortes pendant l’insurrection..33 personnes tuées par des balles du RSP, ce corps d’élite au service de la république. quand on est républicain, on tire pas sur son peuple..
    vous nous dites que votre image a été ternie par un ou deux faits divers concernant Norbert zongo et David Ouédraogo. Monsieur laissez moi vous dire que si par deux fois cela s’est produit au sein de votre corps, et au service d’individus furent t ils les frères du président, cela nous démontre que vous avez été formé pour manier les armes et que on a oublier la chose essentielle, le sens du discernement, la compréhension de la différence entre un individu et une république.
    vous dites respecter l’autorité politique et vous décidez vous même et à la place de l’autorité qui doit vous diriger.. quel sens du respect de l’autorité !!!
    enfin vous brandissez l’épée de Damoclès qu’est boko haram pour nous faire peur et dire que seul le RSP est capable de faire face à cette menace !! j’imagine ce que vaut le reste de l’armée à vos yeux..

    maintenant que j’ai dit ce que je pense de vos propos laissez moi vous dire ce que je pense du RSP.
    le RSP n’a jamais été qu’une milice surperformée à la solde d’un individu qui n’a eu d’intérêt que son pouvoir, le RSP est la seule force spéciale du monde qui au lieu d’être respecter par le peuple est crainte.. Oui le Burkina à besoin d’une unité d’élite pour protéger ses frontières, mais une unité véritablement républicaine....vous n’avez pas à décider de votre devenir comme vous l’avez si bien dit c’est l’autorité politique qui a à décider de vos nouvelles prérogatives..

  • Ce que vous dites n’est pas faux ; mais vous n’avez pas utiliser les voix légales comme les autres membres du peuple pour revendiquer vos droits. vous avez utiliser les armes, choses que les autres n’ont pas ;par conséquent c’est parce-que vous avez les armes que vous exigez qu’on fasse ce que vous voulez. vous aurez du utiliser d’autres manières de protester.
    conclusion ; on doute de votre loyauté.

  • Acceptez tout simplement une refondation et ou une intégration dans l’armée régulière ... que vous l’acceptiez ou non cette refondation se fera. Votre présence poussera les autres (Présidents) à venir à faire de même que votre fondateur. Acceptez qu’aucune institution ne puisse exister par elle même. Elle existe ou elle n’existe pas selon les besoins ; et compte tenu de la configuration des choses, vous tombez en désuétude. Votre existence sera à l’avenir source de tension continuelle ; hors il est de principe que s’il vient à exister une institution qui puisse être source de trouble, qui puisse porter atteinte à la cohésion ou à la paix sociale, celle ci doit être démantelée. Vous avez été là pour la défense d’une minorité, et vous désirez entérinez dans ce sens. RSP rendez les armes ...

  • Voilà un bon discours. Mais, il y a un mais. Qu’est-ce que vous posez comme actes qui puisse nous faire croire en ces écrits ? est-ce que le comportement de vos éléments illustre l’intelligence de ce corps d’élite ? Pour le moment, j’avoue que ce écrit est intelligent. En tant qu"intelligent aussi, je voudrais vous prier de veuillez à ce que le comportement de vos éléments soit en phase avec vos nobles missions, et que le BURKINDI triomphe sur l’intérêt égoïste. VIVE LE BURKINA FASO.

  • (Probablement pour leur passé intègre, leur humilité et l’ardeur au travail, mais aussi pour avoir des garanties que plus tard le gros de la troupe ne soit pas inutilement sacrifié).

    c’est quoi QUE LE GROS DE LA TROUPE NE SOIT PAS INUTILEMENT SACRIFIE ?

  • Chers éléments du RSP,
    Merci pour cet élan de communication. Pour vous croire j’aurai 4 questions :
    1) Pourquoi avoir accompagner Blaise et compagnies au lieu de l’arrêter pour le mettre à la disposition de la justice de son pays ? Vos références à l’extérieur qui voudrait qu’on affaiblissement les capacités du pays vous condamnent dans ce que vous avez facilité la fuite de Blaise et de nombre de criminels économiques. Ce faisant vous n’avez certainement pas servi votre pays.

    2) Le grand banditisme sévit encore dans notre pays. Rien que dans me mois de janvier combien d’honnêtes citoyens ont été braqué dans les villes et sur la route. Vous qui semblez bien savoir à quoi vous pouvez être utiles, pourquoi laissez-passer faire ce genre de choses, sans rien proposer à votre hiérarchie ?

    3) Pourquoi faut-il qu’à chaque fois que vous vous n’êtes pas contents, vous menaciez de paisibles citoyens, la population ? On se souvient de comment en 2011, vous avez humilié, ou laissé humilier des milliers de gens que vous ne connaissiez ni d’Eve ni d’Adam.

    4) Dernière question, peut-on désormais compter avec vous pour élucider les affaires David Ouédraogo et Norbert Zongo (vous semblez en savoir long là-dessus) ? Peut-on désormais compter avec visu pour ne plus menacer la République ? Vos agissements du 30 décembre 2014 et du 4 février 2015 sont des menaces de la République.

    Sans rancune et bon vent à vous. Nous vous aurons à l’œil pour qu’ensemble nous cheminions vers la République que nous voulons fonder après la Compaorose.

  • Après lecture vous nous faites comprendre que vous êtes tous passer par l’université et intellectuellement bien posé , je suis désoler vous aurez dut passer par ce canal pour demander pardon au peuple vos horreurs du 30 et 31 octobre 2014 et ne pas vouloir empêcher la tenue du conseil de ministre ; a y réfléchir c’est mieux qu’on vous envois dans le sahel pourquoi pas a DORI ou il y a déjà un RIC pour mieux assurer la sécurité du territoire aux menaces touaregs et boko haram.

  • C’est faux ! Archi faux. Le C.N.E.C. n’assurait pas la sécurité de Sankara. Des éléments du CNEC faisaient partie de ceux qui assuraient la sécurité de SANKARA. La preuve, le CNEC est resté à Pô. RSP est à Ouaga, mieux dans la cour de Blaise. Et vous dites, vous n’êtes pas pour le seul individu et sa famille ? Pourquoi c’est vous gardiez François, Alezeta Gando autres dignitaires du régime ? Arrêtez de vouloir berner les gens.

    Même s’il faut créer une unité auj contre le terrorisme ou quoi que ce soit, il faut un mélange. Ce ne sera pas vous qu’on va prendre TEXTUELS pour ça, Jamais !

  • tout ça est long.on ne doute pas de vos compétences en tant que soldas, la réalité est que votre mission principale était d’assurer une présidence a vie a Blaise compaore en témoigne les actes posée depuis le 15 octobre 1987 jusqu’au soir de l’insurrection .pourquoi les tortures,les assistanat,les disparitions etc des personnes qui critiquaient le régime portent vos griffes ? l’ensemble des camps militaire que blaise a désarmée représentaient une menace pour qui ? Saches que la principale menace pour le Burkina reste le désarmements des autres camps au profit des votre votre unité et les crimes qui on conduit a l’insurrection dont ceux de SANKARA ET ZONGO QUI qui attendent d’êtres jugés vous préoccupe.si GUEGUERE est un expert pour vous saches que pour le peuple c’est un criminel qui mérite d’être en prison pour le reste de ses jours

  • Merci de reconnaître les crimes "autorisés ou avalisés" commis par vos pairs. Au regard de ce triste tableau que voulez-vous qu’on pense de ce corps ? Si ces tueries l’avait été d’une officine obscure (IS) on aurait nos certitudes certes sur les supposés exécutants mail il serait difficile d’actionner la justice. Ici ; il s’agit d’un corps institutionnalisé, connu et dont la mission première est de protéger , ; or malheureusement, ce corps s’est transformé en corps de répression, d’élimination physique, pire en boucanage etc. Comme le soutiennent d’autres posts, en tant que corps d"élites" ne suppose pas que vous soyez au basket du PF et à Ouaga. RPC dédougou était aussi bien formé et pourtant il ne se croyait pas au dessus de l’armée de terre ni des autres. Après 2011 un bataillon avait été dissout ou démantelé pour se fondre quelque part. Y avait-il eu grincements de dents ? Alors pourquoi quand c’est rsp qu’il ya problème ???

  • Le RSP a humilié le Président du Faso, Le Premier Ministre du Burkina Faso et tout le Faso en interdisant le Conseil des Ministres ! Dites au Peuple qui est votre chef en réalité puisque vous n’avez pas eu de considération envers le président et le conseil des ministres ? Qui peut vous utiliser puisque même le chef d’Etat ne peut pas vous commander. Est-ce une mission républicaine que d’accompagner COMPAORE au Maroc et même de le garder à Yamoussokro ??? Où est votre solidarité si au lieu d’assumer, vous commencer à accuser quelques uns de vos camarades soit-disant illéttrés ; c’est pas garçon et ça vous disqualifie de fait de ce que vous prétendez être. En disant que vous êtes des élites vous insinuez en même temps que le reste de la troupe est incapable d’amélioration !!! Savez -vous que le traitement disproportionné et favoritiste a fait le reste de la troupe joueur de PMUB ? Avant cette communication, si vous étiez tant de bonne fois, vous devriez commencer à présenter vos excuses au chef de l’Etat, au PM et au conseil des ministres.

  • On vous l a dit on n a rien contre vous, mais on ne comprend pas ce qu une unite d elite fait dans les palais presidentielles dans le froid, le vrai soldat, c est le terrain.
    On demande votre redeploiement, si vous etiez dans les fontieres au lieu d etre a Ouaga 2000, vous n auriez pas besoin de jours pour deployer votre arsenal mais de quelques heures.
    Puisque vous faites vos stages a l exterieur, dites nous ou est ce que vous avez vu un camp militaire dans une presidence ?, les camps militaires se trouvent toujours en Brousse.

  • Felicitation pour cet eclairage. Mais dites nous qui est ce civil qui a pousse vos elements a torturer David, tuer Norbert Zongo ? Vous etes des militaires courageux et honnêtes quand on vous lit,pour au moins celui qui a ecrit ce mémoire. Mais vous devrez vous assumer en disant que ce civil est Francois Compaore ou Alizeta Gando, en vous taisant vous faites preuve de manque de courage. Aussi vos elements qui ont tire sur les manifestants les 30-31 octobre, vous devrez etre capables de les denoncer. Nous n allons pas chercher a ce quon les tue , ca ne sert pas, mais ils peuvent avoir le courage de se montrer a visage decouvert et solliciter un pardon sincere du peuple Burkinabe. La justice pourrait les condamner a 10, 15 ans de prison pour le symbole et la reconciliation voulue. Mais lorsqu ils se taisent ou lorsque vous refusez de les denoncer c est comme si vous etes fiers et content quils aient tue des enfants de moins 15ans et blesser pres de 650 personnes. Vous devrez vous assumez, a commencer par vos camarades. Sils ont recu des ordres de qui que ce soit les 30-310et 2 novembre pour tirer dites, meme si cest diendere ou zida, dites que cest eux qui ont donne lordre. Nous voulons juste la verite. Nous nallons pas chercher a ce quon vous tue rembourser, meme les familles ne le feront, vous serez condamnes pour le symbole , surtout si vous faites montre de vos regrets. Allez y jusqu au bout, cette declaration est un premier pas ,mais continuez, car en nous disant toute la verite , nous sommes aussi capables de faire un meeting pour vous feliciter.
    Donc courage mais allez jusqu’au bout pour que la justice reconciliative puisse se mettre en marche. Ne dis t on pas souvent qu une faute avouee est a moitie pardonnee !!!!

  • Cette racaille de RSP doit tout simplement disparaitre. Plus de 1000 personnes pour la securité d’un individu ? Vous devez etre redeployés dans la lutte contre le grand banditisme.

  • VIVE LE RSP et bon vent aux femmes et hommes qui le compose.

  • votre opération de charme ne peut convaincre personne sauf les plus naïfs.Dans votre long papier si je me permets de faire des comparaisons,vous vous prenez comme les seal aux usa ou le raid en france mais est ce que dans ces pays,ces corps sont logés à la présidence ? non et non et mille fois non. est ce le seal ou le raid qui gardent obama et hollande ? la réponse et aussi non. reconnaissez que vous étiez créé pour protéger blaise et sa famille,vous ne pouvez pas le nier. d’ailleurs quand à vos faits d’arme,laissez-moi sourire. vous vous êtes spécialement illustrés négativement par des assassinats crapuleux pour le compte de votre mentor blaise compaoré et comme vous vous sentez tout puissants,vous avez souvent débordé pour aller foutre le bordel pour traumatiser la population dans les maquis et pour des histoires de fesses. quant à votre gilbert diendéré qui a trempé dans toutes les sales affaires,si les américains le veulent,ils n’ont qu’à le prendre et ça sera bon débarras et qu’il n’oublie pas de passer par yamoussoukro pour mettre de fuyard blaise compaoré dans ses bagages. inutile de nous saouler avec vos vomissures,on se connait. si aller garder des ponts au mali c’est aller combattre des terroristes,alors vous êtes risibles. c’est devant des burkinabè aux mains nues que vous faites le malin et prier que les djihadistes ne débarquent pas au faso sinon nous allons voir détaler comme des lapins. tchurrrrrrrrrrr

  • Si ça s’appelle "Régiment de Sécurité Présidentielle » (Décret n° 95-482/PRES/DEF du 21 novembre 1995 portant création d’un Corps Spécial dénommé ‘’Régiment de Sécurité Présidentielle’’ au sein des Forces Armées" pourquoi un CHEF D’ETAT MAJOR PARTICULIER ?

    HEy, arrêtez vos bizarreries ridicules.

  • Je vous ai bien lu et je penses que vous êtes utiles au Burkina Faso et à la sous région. Mais séquestrer un conseil de ministre est impardonnable et contraire à ce que vous défendiez. Vous aviez voulu fragiliser la transition. On ne demande pas la démission d’un premier ministre nommé par le président du Faso. Vous aviez péché de par votre comportement indigne.Que le politique vous redéploie et loin de Kosyam.

  • Je salue cette option du RSP de communiquer avec la population afin de "mieux" se faire connaitre.Mais contrairement a ce qui pense le service de communication du RSP,le Burkinabé connait très bien le RSP.Bien meme !!!
    Pendant les meeting sur le campus aux temps de gloire de la famille compaoré,ma performance au 100 metres etait fonction de qui me poursuit.Je sais par exemple que le seul fait d’entendre que"le RSP arrive"ameliore le chrono de tous les etudiants sur 100 metre plat.Pourquoi !Nous devont etre en securité avec vous mais c’est le contraire.
    Aussi,dites moi messieurs du RSP.A-t-on besoin des militaires aussi surentrainés pour ramener "casser"un meeting sur le campus ?
    Derniere question :
    Avec tout ce que vous avez etalé sur merite de votre unité et aussi sur l’importance pour le Burkina d’avoir le RSP,pourquoi vous avez été indexé en 1999 par le college des sages(toute la sagesse et la matière grise du faso) comme une veritable entrave a la democratie dans notre pays.
    Le collège des sages dans ses recommandations a demandé votre demantellement.Vos attitudes ces derniers jours jours ne nous permettent pas d’avoir confiance en vous quant a votre volonté d’etre au service du peuple.

  • Et voilà, qui est bien dit. Il y a un adage qui dit que : quand on en vient aux mains, c’est qu’on n’a manqué les mots pour se faire comprendre. Cependant, ne serait-il pas opportun que vous vous cantonniez dans les casernes, afin de mieux mener votre noble mission telle que vous prétendez mener ? Votre proximité avec le pouvoir civil nous paraît plus qu’inquiétant, la police et la gendarmerie suffisent. Un lion a beau être domestiqué, restera carnivore. Donc, sur ce point, allez vous en, votre place se trouve en caserne.

  • Félicitation au service de Communication du RSP
    Sans être spécialiste des question de sécurités, mais osons preter DIENDERE aux Etats Unis, et le peuple y gagnera par 2 fois
    1. Il évitera d’organiser des tueries au sein de la population en faisant tirer les fantassins sur les honnêtes citoyens du Burkina Faso
    2. En tant qu’employé de l’armée américaine, armée avec qui le Burkina Faso a des accords de défenses et de sécurité, et vu qu’il maitrise les questions de renseignement et de sécurité de la sous région, il pourra intervenir au côtés de l’armée américaine si l’intégrité du territoire Burkinabé est attaquée.
    PARDON PRETER LE L’ARMEE AMERICAINE CAR SA PRESENCE A OUAGA EST SOURCE DE D’INQUIETUDE PERMANENTE.

  • Quelques observations et questionnements Monsieur du Service de Communication du RSP. Vous dites que "Le Régiment de Sécurité Présidentielle est une Unité de l’Armée de terre, avec rang de Région Militaire". Soit. Expliquez-nous pourquoi Zida a démis un Général, Chef d’Etat Major de TOUTE l’Armée, pour prendre les rênes du pouvoir après le 31 Octobre ?
    En dehors des régimes militaires, dans quel pays un régiment de l’armée de terre est-il commis à la protection du Chef de l’Etat ? Avez-vous besoin d’être appelé "Régiment de Sécurité Présidentielle" pour être un corps d’élite efficace ? Avez-vous besoin d’être à Kossyam et non à Pô ou a Bogandé pour "assurer la défense sur zone, assurer la lutte contre le terrorisme, la criminalité, les risques liées aux risques de bombes en agglomérations, à l’aéroport, etc., Participer aux opérations anti-gang et « coup de poing », sur ordre, avec les Unités de Gendarmerie, de Police, de Douane ou des eaux et forêts" ? Avec toutes ces compétences dont vous disposez, comment parlez-vous toujours de "suspects sérieux" concernant l’autodafé de Sapouy ? Si vos compagnons n’y sont pas impliqués, vous devez le savoir.
    Enfin vous dites : "Rappelons-nous comment sont encore fragiles nos Etats, où de simples mouvements d’humeur dans des casernes ont entraîné des putschs ou des déstabilisations graves".Et lorsque ces mouvements d’humeur viennent de ceux qui sont chargés de nous sauver des conséquences de ces mouvements d’humeur ? 2011, Décembre 2014 ? Mercredi dernier ?
    Désolé, chers internautes pour la longueur.

  • ce tout ce qui a été écrit est vrai, alors il faut un redéploiement de ce corps d’élite afin de mieux l’utiliser car chaque citoyen burkinabè a besoin d’être sécurisé pas le président du Faso seulement.

  • Bien intéressant et très instructif sur le RSP, le RSP est resté très longtemps l’incarnation des crimes du régime de Blaise Compaoré et de Gilbert DIENDERE.
    Je comprends qu’une nation a besoin d’élites dans tous les domaines, santé, éducation, finance, comptabilité, y compris l’armée. Cependant, nous ne pouvons payer des impôts pour faire vivre une unité d’élite dont la mission sert « in-fine » à assassiner ces propres citoyens et maintenir des criminelles au pouvoir.
    Comprenez, nos frères de RSP, vous avez été les terroristes de ce pays. J’ai moi-même été menacé par un Kafando (probablement qu’il ne s’en souvient plus), en face de l’hôtel de la RAN en sons temps, « Je te tue et personne au Burkina ne dira un mot ». Je vous avoue que je ne le connaissais pas. Pour un simple fait de voix ! Et je crois avoir raison.
    Bref, je suis convaincu que plusieurs Burkinabé ont été de près ou de loin touchés par les atrocités commis par cette unité prétendu d’élite. En tout, je comprends que vous cherchez à redorer votre blason, mais sachez que même Gilbert Diendere (vous prétendez être courtisé par les Américains) ne pourra travailler pour eux. Ils ont les mains pleines de sang, de Sankare, de Clément Oumarou, de Henry Zongo, de Lengani, Kéré et compagnons à Koudougou etc... Ils ne peuvent être oubliés par le fait d’être un expert de la sous-région. L’armée américaine a un très grand sens de l’éthique.
    Je suis heureux de voir que vous vous défendez, c’est bien mais
    1. les Burkinabè ne veulent plus de RSP qui est synonyme de mort d’éminent Burkinabè
    2. Les Burkinabè veulent bien d’une unité d’élite qui les défend
    3. Les Burkinabè ne veulent plus vous voir à la présidence
    4. Les Burkinabè veulent la vérité sur leurs biens Aimés qu’on a assassiné
    5. Les Burkinabè veulent savoir où leur bien Aimés ont été enterrés
    6. Les Burkinabè veulent que les commanditaires soient punis.
    Si vous faites tous ceux-ci vous aurez l’onction du peuple Burkinabè pour redéfinir vos missions d’élite et se réconcilier avec vous. Personne au Burkina n’est contre une unité d’élite de défense, c’est une question de fierté nationale.

  • Pourquoi un commission vérité et réconciliation entre le RSP et la population. Le RSP au cours d’une cérémonie ou une conférence ouvert au public explique ce qui s’est passé de sa création à ce jour au sein de sa caserne et en retour demande sollicite la clémence du peuple parce que eux aussi sont aux services d’autorités qui ont peut être abusé de leur soumission aux ordres.

  • Le peuple garde du RSP un mauvais souvenir,en témoigne l’assassinat de David, Norbert et autres. Tous voyaient le RSP comme une milice privée à la solde de Blaise. Mais nous savons aussi qu’au sein du RSP, tous ne sont pas mauvais, la révolution des 30 et 31 Octobre 2014, nous ont permis de nous rendre compte. Des Hommes patriotes issus des rang du RSP ont permis de capitaliser notre révolution et d’éviter le pire. La fracture qui était né entre le RSP et le peuple ont amené ces derniers à réclamer tous naturellement sa dissolution. Nous comprenons également les inquiétudes des membres du RSP, de ce corps d’élites dont on vente les compétences, chose que nous ne doutons pas. Au regard du contexte actuel d’insécurité intérieure et extérieure, il est tout à fait judicieux d’avoir un corps d’élite, toujours prêt. Donc le RSP (pas forcément ce nom à retenir), mérite bien sa place dans l’armée républicaine. Cependant, je voudrais faire des propositions à la haute hiérarchie miliaire et surtout celle chargé de la direction du RSP pour une meilleure acceptabilité du RSP par le peuple :
    - travailler à un rapprochement du RSP d’avec le peuple : organiser des conférences, une sensibilisation auprès des OSC, partis politiques, autorités religieuses et coutumières sur les nouvelles missions de ce corps d’élite. Par ailleurs organiser une journée porte ouverte sur le RSP. Nous voulons une armée proche de nous qui nous donne confiance et non qui nous procure insécurité, peur.....
    - travailler à obtenir une armée unifiée, aplanir les divergences entre les deux armées.
    - travailler à la connaissance de la vérité sur les dossiers sensibles dont le RSP est accusé
    - changer de dénomination au lieu de RSP, pourquoi pas "Régiment d’Intervention commando" (RIC).
    - travailler à une rupture totale d’avec l’ancien régime (manipulations).
    Vive ma patrie, le Burkina Faso, Heureux soit mon peuple, Républicaine soit notre armée.

  • Merci pour cette belle initiative de la part du RSP. Cependant, je souhaite qu’il poursuive dans la même dynamique en rencontrant toutes les forces vives de la nation(religieux, coutumier, société civile, etc) afin de leur donner l’assurance qu’il va enfin rentrer dans la république et que c’est la dernière fois qu’il agit de cette façon. Aussi, le RSP doit expliquer clairement qu’il n’est plus à la solde de Blaise Compaoré. Comprenez nous car les va et vient de Moussa Céleste Coulibaly à Yamoussokro pour prendre des instructions avec Blaise Compaoré nous irritent à plus d’un titre. Boureima Kéré et Céleste Coulibaly, nouvellement nommés à des postes de responsabilité au RSP doivent présenter leur condoléance aux familles des Burkinabé assassinés par leur régiment.ça sera la première étape de leur méa culpa. Enfin Blaise doit avoir honte maintenant et arrêter sa méchanceté. Ce type n’a jamais aimé le Burkina. Blaise Compaoré, pour une fois dans ta vie, respecte le peuple Burkinabé qui t’a tout donné.

  • Pour compter de maintenant, le RSP dévient Régiment d’Intervention Commando ou R I Rapide ou Forces Spéciales. On ne veut plus entendre RSP (Régiment de Sécurité Présidentielle). On ne veut plus voir cette force à Kosyam au Palais Présidentiel. Des militaires qui ont reçu une formation complémentaire de Commando, d’intervention rapide ,etc. et qui passent tout leur temps dans la climatisation à la présidence. Pourquoi alors on a gaspillé l’argent du contribuable pour leur donner cette formation spéciale alors que les coupeurs de route, les bandits, les voleurs troublent la quiétude des honnêtes citoyens ? Nous ne sommes pas contre l’existence de cette force d’élites car il en existe un peu partout dans les pays mais ce qui nous écoeure, c’est sa place au palais présidentiel, c’est sa mauvaise image des années 90 jusqu’au 4 février 2015. Il faut redeployer cette force, une partie à Koudougou pour reconstituer le BIA, une autre à Dédougou pour refaire le RPC et une grosse partie vers Bogandé - Boulsa pour securiser la zone qui semble être la plus vulnérable au Faso. Franchement, Blaise Compaoré a détruit notre armée comme l’a signifié Boukary le Lion dans une interview. Si Blaise l’a détruite, François, lui l’a manipulée à sa guise au point de la discréditer aux yeux de l’opinion nationale et internationale. Sinon, nous aimons tous nos frères militaires, hommes de tenue mais ils ont été utilisés par deux individus à des fins pas républicaines. Et ça, ce n’est pas bon et on ne veut plus ça ! Merci

    Signé Conscience du Faso

  • J’étais pour votre démantèlement mais je mesure à l’instant toute vore importance. Vous serez toujours là, ne vous en faites pas. Blaise était notre épine et il est prti. Maintenat que vous communiquez pour nous dire votre rôle combien républicain, nous sommes convaincus que vous apporterez un plus à notre pays. Ce qui est sûr personne ne vous démantelera.
    Vive le Burkina Faso
    Vive la stabilité des institutions
    Que le RSP soit au service de la Nation

  • "(---)Présidence et du lieutenant-colonel Céleste COULIBALY comme Chef de corps. Probablement pour leur passé intègre, leur humilité et l’ardeur au travail, mais aussi pour avoir des garanties que plus tard le gros de la troupe ne soit pas inutilement sacrifié (...)". Vous dites bien "PROBABLEMENT".

  • Pour éviter que vous troublez un conseil des ministres encore moi j’insiste qu’on doit vous redeployer ailleurs. Vous devez demander à quitter la présidence pour vous installer quelque part autre si vous êtes des patriotes : si vous faites ça, vous verrez qu’on vous applaudira. Je reconnais que l’unité est utile pour le pays mais pas pour un président. La démocratie que nous voulons désormais interdira à l’armée de mater des civils à mains nus et de suivre le président comme ses chiens de chasse.

  • Vous avez une mémoire sélective les gars du RSP. et Dabo Boukary ? Il est vivant ou il est mort ? Et mon professeur Guillaume Sessouma. Ou a t’il été enterré.
    Et pourquoi un Régiment de sécurité présidentiel ? pourquoi pas un régiment de sécurité intérieur ? Vous étiez au service d’un homme Blaise Compaoré. Et Blaise pensait que cette force de frappe le rendait demi Dieu.
    Dans le format actuel le RSP doit disparaître. On est tous pour des corps d’élite dans tous les compartiments de la société Burkinabè. Mais pas de forces obscures au service d’individus.
    Vous trouvez Diendéré SUPER MAN. Pourtant en 2011, vous l’aviez pourchassé à la patte d’oie. Il a abandonné son véhicule près de l’échangeur pour se fondre dans la nature , ou plutôt dans le quartier.
    Donc vos salamalecs on a que faire. Oui pour un corps d’élite dans un cadre républicain mais pas au service d’un individu.

  • 100% d’accord avec l’intervenant n°15 (Vrai vrai). Les temps ont vraiment changé. Même le RSP communique maintenant.
    Je voudrais dire que les burkinabé ne souhaitent pas que les éléments du RSP partent au chômage. Ce qu’on demande, c’est une dissolution de l’unité et une assignation à d’autres missions au regard de vos compétences.
    Un dernier conseil au RSP, la prochaine fois que vous voudriez manifester, faites-le les mains nues. Vous verrez que le peuple vous soutiendra. La violence est terminée au Pays des Hommes Intègres.

  • Personne ne dénie votre professionnalisme, vous avez eu l’occasion de le démontrer aux burkinabè à plusieurs reprises, aussi bien positivement par exemple le bain de sang des fils de ce pays que vous avez contribué à éviter les 30 et 31 octobre, mais aussi négativement comme le professionnalisme dont ont fait preuve certains des RSP dans l’assassinat du journaliste NORBERT ZONGO, les tueries perpétrées les mêmes 30 et 31 octobre par des éléments de vos rangs pour sauver le régime de blaise Compaoré et qui jusque là ne sont pas inquiétés. le collège des sages était bien au courant de tous ces atouts que vous avez mais avait purement et simplement demandé la dissolution de ce corps en 2000 car constituait une véritable menace pour la stabilité du Burkina. le régiment de sécurité présidentielle dans sa dénomination actuelle pose problème, à notre connaissance, les lois de la république sont claires en matière de protection du chef de l’Etat, le RSP est condamné par son passé proche qui est toujours lumineux dans la mémoire collective du peuple burkinabè dans son ensemble. cette efficacité dont jouissez, ce professionnalisme avec lequel vous agissez sur le terrain ne seront pas entamés si l’on vous insère dans l’armé régulière républicaine tout en vous reconnaissant certaines spécificités. vous continuerez avec vos frères d’armes actuellement dans l’autre armée ( la républicaine) à lutter efficacement contre les fauteurs de troubles, aussi éventuellement contre boko haram. vous n’aurez plus non plus à déjouer des coups d’Etat si vous reconnaissez et assumez avec les militaires de l’autre armée votre rôles et places dans une véritable démocratie. Tout est une question de vision politique que doit avoir les politiques qui nous gouverneront pour que individuellement tous les burkinabè puissent s’épanouir indépendamment de leur origine sociale. donc le mot d’ordre de la dissolution du RSP est d’actualité et restera d’actualité jusqu’à sa dissolution effective !!.

  • OK. VOILA QUI EST BIEN DIT. JE NE REVIENDRAI PAS SUR CE QUE LES AUTRES ONT DEJA DIT A PROPOS DE LA PERTINENCE DE VOTRE CORPS MAIS VA FALLOIR TROUVER UNE AUTRE DENOMINATION DU RSP. IL FAUT AUSSI QUITTER KOSYAM ET TROUVER UN AUTRE CAMP. FAITES VOUS VALOIR AUX QUATRE COINS DU BURKINA EN PROTEGEANT LE VRAI PEUPLE. Y’A PAS DE RAISON QUE SOYEZ AUSSI EFFICACES ALORS QUE DES BANDITS DE GRANDS CHEMIN PLUS TERRORISTES PILLULENT A L’EST DU PAYS SANS ETRE INQUIETES. SI VOUS ETES AUSSI IMPORTANT DANS LE DISPOSITIF SECURITAIRE DU PAYS IL VA FALLOIR ENCORE TRAVAILLER A MERITER LA CONFIANCE DU PEUPLE. LA REFLEXION SE POURSUIT...

  • Toutes mes félicitations .je demande en toute honnête au professeur IBRIGA et a Me HERVE KAM de laisser les intérêts personnels et de ce battent pour l’intérêt du pays.

  • Restons vigilants car c’est la situation qui les oblige à se défendre de la sorte. Comme ils viennent d’étaler leur compétence, on va les mettre au service des autres camps et au besoin les faire appel. on ne veut plus un camp à KOSYAM. Ils sont militaires comme les autres, pourquoi un Gl particulier ? L’armée c’est l’armée, les distinguer des autres c’est d’abord une injustice et pire encore leur permettre chaque fois de plonger le nez dans des situations qui ne sont pas les leurs.
    Parlant de ceux qu’ils pensent être utilisés par un civil à des fins personnelles qu’ils qualifient de moins lettrés, dites moi à part quelques rares têtes qui ont quitté PMK et ceux recrutés en tant qu’officiers, courir rentrer à quel niveau d’instruction pour comprendre le droit et encore l’appliquer surtout que vous réfléchissez après exécution ! On reconnait qu’ils ont bénéficié des formations de différentes sortes mais mettez vous au service de la nation et non à la présidence. Notre président sera élu démocratiquement et on n’a plus besoin d’une force spéciale à cet effet. merci pour votre compréhension et attendez à rejoindre les autres dans les jours à venir.

  • Vous dites que :" les périodes qui auront fortement terni l’image du R.S.P. sont essentiellement l’affaire David Ouédraogo : kidnappé en décembre 1997 dans une maison isolée du Conseil de l’Entente, et torturé par des militaires qui s’avèreront au fil des enquête n’être que deux sous-officiers et quelques militaires du rang peu lettrés, et obéissant en cachette probablement à des ordres d’un civil, à l’insu de la hiérarchie, pour de l’argent. Lors du procès du 17 au 20 août 2000 au tribunal militaire de Ouagadougou, Marcel KAFANDO, Edmond KOAMA, Ousséni YARO, seront lourdement condamnés et deux soldats relaxés."

    1 : Question : comment un civil peut-il donner des ordres à des soldats du RSP ? Vous confirmer par là que certains éléments du RSP étaient commis à des missions occultes par les bronzes du pouvoir. Là vous reconnaissez explicitement et implicitement la main mise du politique sur le RSP. C’est cela que le peuple ne veut plus. Plus près de nous un solda du RSP a tué Mademoiselle TIENDREBEOGO à Dassasgho dans la chambre de son père. Le jugement n’est pas encore fait. Pourquoi ? et l’affaire du soldat RSP TUINA ?. Vous ne pouvez pas nous convaincre que le RSP en dehors de ses attributions officielles n’a après été utilisé par le régime COMPAORE pour des règlements de compte.

    2 :Tout le monde peut revendiquer ses droits. C’est ce que les citoyens Burkinabés font à travers toutes sortes de revendications (marche, seating, etc...). pourquoi le RSP empêche le Conseil des Ministres pour se faire entendre ? N’est ce pas une façon de montrer qu’il est au dessus de tous ? Quand on dit défendre la république on ne peut pas la mettre en danger ? Mieux on doit la respecter.

    3 : Pour un RSP républicain il faut
    - Changer de dénomination
    - Revoir les attributions du RSP
    - Délocaliser le RSP
    - Revoir l’adhésion à ce nouveau corps ( le faire de façon transparente par concours).

  • Ce mémoire en défense du Régiment de Sécurité Présidentielle est un signe positif, mais il n´est pas encore suffisant. J´ai été l´un de ceux qui avaient écrit pour dire que tout le RSP n´était pas mauvais. Il y a des hommes honnêtes, disciplinés, compétents, compassionnants dans ce corps. Vous savez le Burkina est grand et en même temps petit. Une fois alors que je revenais de l´ ENAM. {{}}..je suis tombé nez à nez avec un commando du conseil, juste derrière le mur en direction de ENAM. En fait je n´avais pas vu la barrière temps, mais néanmoins j´ai pu freiner et m´arrêter juste à côté. Quand ce commando est arrivé...il s´est mis á m´insulter et á menacer. À peine avais-je ouvert ma bouche pour m´excuser, qu´il continua de plus de belle.! "Vous étudiants avec gros français, commando s´en fout ! Toi parler beaucoup, toi passer la nuit ici dans boue..!" Seule l´intervention d´un autre qui semblait plus calme m´a fait éviter des ennuis. Il a demandé ma carte d´identité et je lui ai remis mon passeport, et après l´avoir feuilleté il m´a demandé si je ne vivais pas au Burkina. Je lui ai répondu que non, car étudiant à l´étranger. Il m´a remis mon passeport et m´a ordonné de repartir. C´était en septembre 1989. Mais je sais aussi que beaucoup y ont été manœuvrés ! Bon c´est le moindre mal. Ils sont toujours en vie. Mais il y en a aussi qui y ont disparu ! Nous aimerions savoir ce qui s´est passé. Peut-être qu´à ce jour, tous ceux qui faisaient le sale boulot au RSP n´y sont plus, mais quelques officiers y sont toujours. Ces élements du RSP {{}} ce sont nos frères, nos enfants, en un mot nos parents. Ce RSP a évolué certes, mais en son sein on trouve encore des gens dont l´action a endeuillé des familles.
    Que dire des gens qui ont été tuées pour rien peut-être !? Que s´est-il passé le 15 octobre !? Pourquoi avoir choisi de brûler vifs (selon les rumeurs de l´époque) des militaires qui s’étaient rendus suite à l´offensive sur la ville de Koudougou en octobre 1987 !? Pourquoi avoir choisi d´exécuter froidement des gens tout simplement par ce qu´ils ne partagent pas vos opinions !? Où est le professeur Guillaume Sessouma  !? Où est passé Dabo Boukary !? Qu´en sait-on de l´attentat qui a coûté la vie au professeur Clément Oumarou Ouédraogo !?
    J´avais pour habitude chaque fois que j´étais au pays de passer au Haut Commandement et de voir le commandant. C´est ainsi que nous l´appelions. Oui je parle du Commandant Jean Baptiste Boukary Lingani. Aussi dès que cela nous était possible, nous passions à sa résidence à côté de la Direction de l´Orientation et des Bourses, l´ancienne DOB. Il nous recevait toujours avec respect, discutait de façon amicale avec nous. Il n´était d´ailleurs pas le seul. Beaucoup d´autres officiers le faisaient aussi avec le même enthousiasme, notamment le commandant Abdoul Salam Kaboré (et continue jusqu´á présent d´ailleurs de le faire). En septembre 1989, je suis passé au haut commandement...le commandant m´a fait dire par un de ses gardes du corps, qu´il était occupé mais d´attendre ou de revenir dans la semaine. J´avais choisi de revenir. Hé bien je ne le reverrai plus. Cela ne s´oublie pas. Je n´ai aucun lien de parenté avec le commandant Jean Baptiste Boukary Lingani. J´avais fait sa connaissance en tant que CDR au Lycée Philippe Zinda Kaboré. Si ceux qui ont posé des actes néfastes pensent que leur passé peut se gommer facilement, ils se trompent ! On ne peut pas non plus l´oublier. Mais on peut juste pardonner. Pour recevoir ce pardon...il n´y a qu´une seule démarche, en dehors de laquelle rien ne sera possible. Les hommes comme le général Gilbert Diendéré {{}} et le colonel Boureima Kéré {{}} doivent enfin...parler au risque d´être trainés à tort ou à raison dans la boue ! Faisons les états généraux de ce que les Burkinabè reprochent à nos militaires. Alors on pourra pardonner et surtout réapprendre à vivre ensemble. Les enfants de ceux qui ont été exécutés, pourraient être des amis aux enfants de ceux qui les ont exécutés ! Faisons comme en Afrique du Sud. Vérité et Réconciliation Nationale !
    La Patrie ou la Mort, Nous vaincrons !
    Noraogo Stéphane SOULY

  • Ok bien compris mais on vous demande seulement de ramasser vos clic et vos clac de Kossyam et vous quitté la ville tout en gardant vos prérogatives. Si on a besoin de vous on vous fera appelle. Plus de casernes en ville nous serons plus en sécurité !

  • Merci et mille fois merci pour votre éclairage.Ou étiez vous ?Le service de communication doit multiplier de telle initiative.Il serait souhaitable que l’état major organise une conférence avec les responsables des partis politiques et les OSC afin d’échanger pour contribuer à une réconciliation et un apaisement des cœurs car c’est le déficit d’information qui a causé toutes ces incompréhensions.VIVE LA COHÉSION NATIONALE ET PAIX POUR LE PAYS DES HOMMES INTÈGRES.

  • Le Président Kafando ou un autre risque quoi pour être protégé par des milliers d’hommes très aguerris ? Vous le protégez contre le peuple alors que c’est ce même peuple qui l’y a envoyé ? Blaise avait besoin de tout cet arsenal parce qu’il était illégitime ! Le Président Konaré circulait à Bamako avec sa R 12 tranquillement tout comme Sangoulé à Ouaga avec sa R 4. Que leur est-il arrivé ? Foutez nous la paix. C’est vous même l’insécurité des citoyens avec tout ce sang sur les mains

  • VIVE LE RSP
    VIVEMENT QUE IBRIGA MARUIS ; HERVE KAM ; HERVE OUATTARA SOIENT ECOUTER PAR LE RSP A CAUSE DE LEURS PROPOS

  • Merci pour cette communication qui permet de comprendre certaines choses. L’entente naît de la communication. Mais lorsque en dehors des missions régaliennes du RSP, LORSQU’UN MILITAIRE DU RSP RETOURNE SON ARME CONTRE UN FRERE SANS ARME, IL CESSE D’ETRE MILITAIRE ET DEVIENT UN MERCENAIRE. C’est clair et simple à comprendre comme vous êtes des intellectuels. Si un soldat obéit aux ordres, ce ne sont pas aux ordres d’un autre soldat mais aux ordres d’un Officier qui semble comprendre que ce qu’il dit au soldat de faire n’est pas bon puisque lui, au moins il est intellectuel. Donc vous faisiez exprès pour ordonner de tuer nos frères ?
    Alors malgré tout ce que vous avez dit en bien et que j’apprécie bien d’ailleurs, est-ce que OBJECTIVEMENT on a besoin d’être à la présidence pour jouer ce rôle ? Reconnaissez que tuer son frère n’est pas le rôle du militaire. Vous-mêmes vous devez lutter contre cette pratique en votre sein et je sais que vous le pouvez. Ne laissez pas le peuple vous le demander. Merci pour la compréhension. Soyons toujours objectifs.

  • C’est deja un bon début d’essayer de communiquer.
    Seulement sur la teneur, ca peut se discuter :
    Primo je ne trouve pas très sérieux de penser que 1300 soldats, aussi surarmés et bien entrainés soient-ils prétendent faire peur aux forces extérieures qui par conséquent essayeraient de les neutraliser pour entrer dans la maison. C’est pas très respectueux vis à vis de vos camarades des autres corps. Si un pays doit compter sur 1300 têtes pour le défendre, alors il aurait perdu de vue la réalité. Ensuite, comment est-ce que des soldats révendicateurs de primes pourraient-ils accepter mourir pour défendre la patrie ? Le bon soldat ne s’intéresse pas vraiment aux a-côtés, sinon il risque de fuir au premier coup de feu laissant les civiles à la merci des assaillants ( comme ces poltrons de l’armée nigériane pourtant sur papier l’une des meilleurs du continent).

    Secundo : les annecdotes ennoncées me paraissent bien maigres pour un corps dit d´élite. On sait tous que nos soldats se dispiutent les missions onusiennes pour les émoulements. Ca il faut le dire aussi. Si c’est ca vos faits qui doivent prouver votre vaillance, alors là il y’a un problème de perception quelque part. Vous vous êtes seulement fort quand il s’agit de matter des civiles non armés.

    Tertio : Personne ne dit que vous en tant que soldats devriez disparaitre de l’armée ; On demande que vos compétences soient exploitées autrement, tout en laissant la politique aux politiques, et en vous mettant en phase avec les lois qui régissent la vie du Faso, pour éviter les dérives.
    Nous ne demandons qu’une chose : vitre en harmonie avec notre armée dans le respect mutuel. Et je souligne bien mutuel.

    passakziri

  • Vive le RSP .! pas question de dissoudre ce corps d’élites

  • très brillant plaidoyé, mais seulement je constate que cela fait plus ressortir la qualité des hommes que celle du régiment lui mème. en rappel, nous ne demandons le licenciement des soldats du RSP mais simplement leurs rédeployement dans les autres unités de l’armé burkinabè. Et puisse que les hommes et les armes resterons la propriété de l’AN, il n’y aura donc aucune perte de valeur intrinsèque. Par ailleurs au vue des éloges que vous faite de votre unité, j’ai du mal à comprendre comment est-ce que vos hommes ont pu désobéir d’une manière aussi grave à leur hiérarchie pour repondre aux ordres d’un civil pour des raisons financières. Cela prouve encor l’incertitude grandissante dans la quelle se trouve le pays avec une telle institution comme garant de sa sécurité. quelles garanties pouvez vous donner que ces mèmes civils n’ont pas d’autres mercénaires dans vos rangs ?

  • AVIS D’UN SPECIALISTE

    C’est déjà très bien pour un début, je parle de cette communication. Il y a bien eu des choses au Burkina qui discrédite et/ou accrédite votre régiment, bref... Vous avez prouvez vos compétences et je n’en doute pas. Disposer d’une unité comme le RSP et le RPC est une marque de fierté et de crainte pour notre pays. Tout le monde a sa place dans ce Burkina Nouveau, même vous !
    Vous nous avez exposer tout au long de vos écrits votre force de frappe et votre utilité et à mon humble avis d’expert, c’est là une réaffirmation de la crainte des Burkinabé qui veulent se sentir en sécurité. Pour moi, exposer ça comme ça n’est pas opportun. En effet, vous vous doutez un seul instant que c’est pour cela même la raison, pour les uns, de votre dislocation.
    En effet, le peuple a besoin de se savoir en sécurité. Et je reconnais moi même qu’une telle aspiration n’est pas du tout évident en ce moment même et suivez donc pourquoi ?

    1. Vous avez été pendant longtemps des loyaux serviteurs du tout puissant Blaisse préférant vous doter d’une force de frappe incomparable pour écartez toute rivalité :
    effet résultant :
    - la jalousie du reste de l’armée
    - votre audace non cachée
    - et votre image de pair avec la réputation du "Dictateur" Blaise
    - Etc

    2- l’utilisation de vos homme hautement formés pour des besognes individuels : cas Norbert ZONGO, David OUEDRAOGO, Etc.
    effet : cela entache votre reputation et vous colle une image arrêtée

    3-Vos mouvements d’humeurs récentes qui ne favorise pas la quiétude des Burkinabé
    En effet, vous ne maîtriser pas tous vos 1.300 hommes et convenez avec moi qu’il serait erroné de croire qu’il n’ y a plus le spectre de Blaise parmis vous, pour vous dire qu’il existe toujours parmis vous des hommes toujours loyaux à l’ancien président et vous ne pouvez pas prouver qu’il n’est pas possible qu’il soit à la base des récents troubles dont vous êtes auteurs pour destabiliser la révolution du peuple burkinabé quant on sait que ce dernier est en RCI à côté.
    3- Vous demandez le retour des gens qui sont fidèles à jamais à l’ancien président, le General G. DIENDERE dont le peuple est au courant des forfaitures.
    Face à tout cela, que voulez vous que le peuple pense.

    Ce que vous devez comprendre

    1. Vous devriez tout d’abord accepter le sacrifice de certains de vos hommes, le peuple en a fait ainsi, vous pouvez le faire aussi !

    2. Le peuple a une image arrêté de vous alors travaillez à changer cela au lieu de vous concentrer à lancer des accusations infondées (peu concrêtes et difficiles à prouver)
    Votre dislocation est voulue par le peuple, comprenez ça et ne croyez pas à une intoxication, comme ça vous aller mieux cerner le problème et trouverez des solutions.

    3. Eloignez vous du spectre des anciens (sinon les eternels loyaux serviteurs de Blaise) vous n’avez Pas tirer de leçon des actions du peuples dans la demande de demission des differents nouveaux ministres et autres personnalités de la transition

    4- Montrez vous comme appartenant à l’armée

    Pour ma part, je pense que vous vous écarter du vrai problème et continuer dans ce sens n’est pas idéal. Vous demandez des choses impossibles dans le sens qu’on voit toujours des fidèles serviteurs de Blaise à la tête du RSP, mettez vous a la place du peuple et voyez vous même, compte tenue de votre force et vous même reconnaissez que certains des votre peuvent s’écarter de leur mission première pour l’argent que vous nommez sous officiers et militaires du rang, Qu’est ce que qu’un officier sans militaire du rang et sous officier, quand ces derniers prennent les armes vous mêmes les officiers craignez pour vos vies et vous fuyiez non ?
    Alors mes chèrs officiers de la communication, demandez conseils à des experts, civils pourquoi pas ? pour reflechir avec vous pour trouver des pistes de solutions.
    Merci

  • « Les périodes qui auront fortement terni l’image du R.S.P. sont essentiellement l’affaire David Ouédraogo : kidnappé en décembre 1997 dans une maison isolée du Conseil de l’Entente, et torturé par des militaires qui s’avèreront au fil des enquête n’être que deux sous-officiers et quelques militaires du rang peu lettrés, et obéissant en cachette probablement à des ordres d’un civil, à l’insu de la hiérarchie, pour de l’argent. Lors du procès du 17 au 20 août 2000 au tribunal militaire de Ouagadougou, Marcel KAFANDO, Edmond KOAMA, Ousséni YARO, seront lourdement condamnés et deux soldats relaxés.
    Puis l’autodafé odieux de Sapouy en décembre 1998, avec (presque) les mêmes suspects sérieux. Avec la suite que l’on connait. »
    Ce n’est déjà pas si mal de mettre le doigt sur des faits qui expliquent la défiance du peuple vis-à-vis de ce régiment qui, excusez-moi, a été créé dans le seul but de protéger la seule personne de Blaise Compaoré, ainsi que sa famille, et certains amis proches et/ou obligés. Messieurs du RSP, on espère que vous comprenez aussi le trouble du petit peuple, qui sait désormais que votre chef a aidé et accompagné Blaise Compaoré (et sans doute aussi le civil dont vous parlez) dans leur fuite, alors même que ce peuple aurait préféré qu’ils répondent de leurs actes devant la justice de notre pays. Dans ces conditions, comment voulez-vous qu’on vous fasse confiance ? Quant à vos hauts faits de guerre, ils restent encore à prouver... A propos : si vous êtes vraiment un corps d’élite de l’armée, à quoi servent alors les Forces Spéciales françaises et américaines qui stationnent sur notre territoire ? C’est à ce niveau qu’il faut mener le débat et c’est pour toutes ces raisons que la réorganisation de votre corps est un impératif.

  • Effectivement le rsp est un corps d elite dont nous avons besoin face a un eventuel envahissement des touareg et du boko haram. Certains de nos freres de la societe civile devront plutot chercher a savoir le role et le bien fonde de ce corps avant d isntrumentaliser nos freres. Il faut qu ils sassent qu ils seront tenus responsables de tout desordre. De certaines sources nous avons appris que certaines osc ont recu des centaines de millions pour conduire des innocents dans l erreur. Mais un moment viendra que cette population se retournera contre eux.

  • Voyez vous ds tous les pays du monde il y a toujours des troupes d’élites.le seul crime de lès majesté du RSP c’est d’avoir acquit sa noblesse sous le régime COMPAORE,et que quelques éléments de ce corps se soient illustrer de façon négative.Je crois qu’il faille rebaptiser cette unité lui assigner d’autres missions spécifiques et surtout augmenter sa capacité opérationnelle à l’image de la SEAL américaine.Vu notre forte diaspora une unité d’élite capable de regrouper nos ressortissants en tout lieu et en tout temps pour leur sécurisation et plus tard leur rapatriement.Je rêve d’une grande armée digne du Burkina Faso de nos pères.

  • Merci pour les eclaircissements. Cependant votre chef dnetat major particulier est dans les faits bel et bien insubordonne au chef d’etat major des armees. Ensuite porquoi un camp militaire a Kossyam ? Et les tueries qui on continue les 30 et 31 Oct a Kossyam par le fait de "militaires d’elite". Je n’oublies pas le 02 Nov.non plus. Avez-vous ete formes a tuer un peuple qui reclame le respect de sa dignite ? Nous voulons une seule armee au Burkina faso. Nous ne voulons pas d’une armee presidentielle. Nous ne sommes pas contre les hommes mais le RSP NE DOIT PLUS EXISTER.

  • Ok nous comprenons l’utilité et le rôle de ce corps d’élite indispensable à tout Etat qui veut garantir sa sécurité et son intégrité dans un monde où tous les coups sont permis. Seulement personnellement je vous accuse de complicité avec Blaise COMPAORE et son frère d’avoir été depuis des années, la main coupable pour de tueries et des tortures de la population, votre irresponsabilité ou voir votre complicité à ses cotés dans la tentative de violation de la constitution ayant entrainer les évènements des 30 et 31 octobre dernier. Je vous accuse de l’organisation de l’exfiltration et de l’accompagnement de Blaise en CI et même au Maroc suite à sa fuite du pays. Enfin je vous accuse d’avoir tirer à balle réelle sur des populations sans armes qui défendaient le respect de la constitution entrainant des morts lors des évènements des 30 et 31 octobre 2014. Que justice soit faite.
    Ce corps doit et doit rester mais transférer dans une caserne loin de la ville et créer une compagnie républicaine pour la sécurité des autorités politique composé de gendarmes et policiers commandos aussi bien formés sur tous les plans.MERCI

  • Merci beaucoup pour cette communication. Vous n’êtes pas un corps d’élite du fait du hasard, seul le travail paie, et vous faites bien votre travail. Tous ceux là qui parlent contre vous sont justes des aigris. Tous mes encouragements, tous ceux qui vous critiquent aujourd’hui connaitrons un jour votre raison d’exister dans le cadre de la défense de notre pays. Vous et les commandos qui étiez au camp de Dédougou sont de braves militaires.

  • Merci pour cette belle initiative de la part du RSP. Cependant, je souhaite qu’il poursuive dans la même dynamique en rencontrant toutes les forces vives de la nation(religieux, coutumier, société civile, etc) afin de leur donner l’assurance qu’il va enfin rentrer dans la république et que c’est la dernière fois qu’il agit de cette façon. Aussi, le RSP doit expliquer clairement qu’il n’est plus à la solde de Blaise Compaoré. Comprenez nous car les va et vient de Moussa Céleste Coulibaly à Yamoussokro pour prendre des instructions avec Blaise Compaoré nous irritent à plus d’un titre. Boureima Kéré et Céleste Coulibaly, nouvellement nommés à des postes de responsabilité au RSP doivent présenter leur condoléance aux familles des Burkinabé assassinés par leur régiment.ça sera la première étape de leur méa culpa. Enfin Blaise doit avoir honte maintenant et arrêter sa méchanceté. Ce type n’a jamais aimé le Burkina. Blaise Compaoré, pour une fois dans ta vie, respecte le peuple Burkinabé qui t’a tout donné.

  • j’apprécie cette sortie du service de communication du RSP ; on en sait un peu plus sur cette élite de notre armée ; des unités spéciales , il en existe dans toutes les armées ; mais elles n’agissent pas comme la nôtre ici, en fait c’est ce qui révolte. Les citoyens veulent vivre en sécurité et non en insécurité ; vous avez cité certains crimes commis par vos éléments, mais en oubliez plein commis dans des règlements de compte pour des histoires de fesses ou que sais-je encore.
    Nous avons besoins des compétences des éléments, mais pas pour garder notre président, encore moins pour exécuter des basses besognes sous des prétextes fallacieux ;personne ne demande qu’on vous radie, on demande que vous soyez loin de Kossyam et même très loin ; acceptez de disparaître sous votre forme actuelle et réapparaissez en mieux et plus appréciés par le peuple ;

  • J’apprécie cette mise au point du service communication du rsp. Ceci démontre que c’est un corps professionnel dont l’élitisme est apprécié pour certaines interventions.
    Je souhaite fortement que ce corps extirpe de ses rangs tous ces agents qui ont faible pour la torture et l’assassinat nos concitoyens au service d’individus.
    Cette unité doit bien sûr être ré affecté à des missions spécifiques précises et laisser la protection du président à un autre corps.
    Le problème principal de ce corps est qu’il est vu (peut être à juste titre) comme celui qui a protégé le président Blaise Compaoré (ce qui est du reste normal) mais exécuté les missions d’assassinats du frère du président.
    Si le service communication du corps avait communiqué à l’époque on l’aurait peut être mieux compris. Le fait qu’il l’ai pas fait laisse aujourd’hui encore libre cours à beaucoup de questions sur leur connivence avec des faits majeurs de notre pays (assassinats, tortures etc...)
    Travaillez à ne pas être vu et à ne pas être une unité de répression de vos compatriotes.

  • ’’Le vendredi 09 janvier 1998, une cérémonie officielle marque la remise du drapeau et l’installation du Chef de Corps’’.

    - C’est aussi depuis ce jour que tous les problèmes ont commencé pour ce pays et que beaucoup de familles ont commencé à être endeuillées !!!

    Par Kôrô Yamyélé

  • Enfait, le RSP communique ! Wan pa soon ! Pas de site web...Depuis là, alors nous pensions alors que c´est un lieu juste babu et de sacrifice ;)

    Chaque pays a besoin d´une creme de la creme surtout dans des domaines aussi sensible que la défence !!! Je demanderais meme qu´on augmente votre éffectif et votre budget bien entendu. Cependant, vous allez aussi participer plus activement à traquer les bracages (Karpala...), dipenser des cours d´EPS (Et là, je suis au serieux),...

    Si le terme RSP a marqué négativement la conscience collective, alors voici solution douce. Vous concervez ou aggrandissez vos missions mais vous vous rebaptisez. Par exemple : RSN (Regiment de Sureté Nationale). Un tel terme satisfera aussi la vague populiste en cours.

    Je dirais au Premier Ministre de se ressaisir pour ne pas se faire avoir pas nous les "civils". Imaginons qu´apres la transition vous devrez rejoindre votre corps...

    Mon President connaissant bien les strutures étatiques exterieures sait aussi qu´il n´y a de pays à gouverner que lorsqu´il y a toujours des frontieres "inviolables" et des institutions en sécurité. Ailleurs, les questions millitaires ne demandent pas l´avi directe de la "rue". Alors prenez vos dispositions

    Mr Golf devrait aussi communiquer plus. Sinon, le jour où l´on le verra à la TV, bcp crierons qu´il veut etre candidat quelque part ;)

    J´attend une journée porte-ouverte dans votre camps dans les mois à venir.

    Les hommes du RSP font la fierté de la Nation Burkinabé. Seulement il faut savoir "innover" et s´adapter rapidement en raison de la situation. Sur ce domaine, votre corps devrait en savoir mieux...

    Un peu de calme à mes compatriotes et aussi aux gens à la Ibriga :)

  • j’ai lu avec intérêt cette tentative d’explication du RSP, que je juge d’ailleurs normal. cependant, au regard du contexte actuel et des missions assignée au RSP surtout la protection du PF à fin d’éviter les nombreux coup d’État, je voudrais juste dire que l’heure n’est plus au coup d’état donc, il est nécessaire de revoir l’appellation RSP ainsi que les missions assignées à ce corps d’élite.

  • Ok, après avoir usé de la force vous revenez à la raison, la preuve que vos officiers ne sont pas à la hauteurs de leur cursus universitaire est que vous auriez d’abord dû usé de cette communication pour faire connaître vos divergences avec le PM ministre de défense, avant d’engager cette forfaiture en empêchant la tenue du conseil de ministre qui ne vous honore pas. Le problème de votre corp est que vos élément se croient tellement supérieurs et intouchable qu’ils méprisent les autres corps n’en parlons des civil, ne cherchons pas loin le samedi à côté à la RTB des éléments du RSP ont menacé de mort avec les armes payés par le contribuables des militants d’un parti politique. Plus qu’une nécéssité le démantèlement de ce corps est une question de survie de notre démocratie en naissance.

  • DE GRÂCE, PAS D’HUILE SUR LE FEU... Basic Soul a menti sur les "va et viens du Colonnel COULIBALY" vers la Côte d’Ivoire. Ce n’est pas sérieux... Savez-vous qu’un militaire ne voyage pas au hasard sans autorisation ? Son rôle, c’est normal à mon avis, était de protéger l’intégrité physique du Président du Faso (et non Blaise COMPAORE) pendant que le pouvoir était dans la rue, avec QUATRE PRÉSIDENTS EN DEUX JOURS. Il est rentré quatre semaines après, et n’a jamais quitté son pays.Si des poursuites seront déclenchés contre l’ancien Président dont il ne répond plus, comme l’a dit ZIDA, l’extradition est une option qui existe... Mais si chacun devait s’évaporer de derrière une autorité dès que ça caille, je plains les autorités actuelles et futures de ce pays. Pour ma part, ce fut un acte de bravoure de nous avoir permis de baisser la température à OUAGA avec la sortie du Président. RAPELLEZ VOUS AUSSI JEUNE AFRIQUE : C’EST CET OFFICIER QUI A :
    1/ TENDU SA LETTRE DE DÉMISSION AU PRÉSIDENT COMPAORE POUR QU’IL ABRÉGE LES CHOSES
    2/ QUI NOUS A CONTACTÉ DES AMIS DANS LA FOULE POUR QUE TOUT LE MONDE SE CALME ET QUE LES MORTS NE S’ACCUMULENT PAS.
    3/ QUI A CONTACTÉ LES AGENCES DE PRESSE POUR SIGNIFIER QUE C’EST FINI POUR LE MANDAT DU LOCATAIRE DE KOSSYAM.
    Vous auriez préféré quoi ? Qu’il s’enfuit ?

  • Tous ceux qui souhaitaient la dissolution du RSP comprendront mainteneant qu’il ne faut jamais juger sans comprendre Bravo au RSP pour cet éclairage. Soutien au RSP

  • Nous voyons bien que votre RSP n’est pas si républicain que ça. C’est parce que Blaise se savait bien impopulaire après avoir assassiné ou fait assassiné Thom Sank qu’il a jugé bon de remodeler ce corps pour se barricader face au peule. Au file du temps, après avoir réduit ceux qui pouvaient l’empêcher de gouverner rond à coup de matraque et de fusils, il a décidé de faire rentrer ce corps dans l’ossature de l’armée afin de lui donner un semblant de légitimité. Malheureusement, des missions dites spécifiques, la majorité sont répugnantes à l’image de l’assassinat de Norbert Zongo. Voici l’image réelle du RSP aux yeux de l’opinion.
    Quant à la qualité des hommes de ce corps, c’est une expertise militaire nationale ; on le reconnait. Mais reconnaissons également qu’on n’a pas besoin d’être rattaché à la présidence pour défendre les institutions. Nous ne demandons pas de chasser les hommes du RSP. Nous voulons le démantèlement de ce régiment ; quitte à créer un, voire deux corps d’élites avec ces hommes dont les missions seront clairement définis ainsi que leurs liens hiérarchiques. Sinon, avec leur mouvement d’humeur de la semaine dernière, nous sommes convaincus que ce RSP là est au dessus du reste de l’armée et que sa capacité de nuisance est établie avec l’annulation du conseil de ministres. C’est dans quelle république des militaires peuvent empêcher la tenue d’un conseil de ministre en toute impunité ? C’est parce qu’ils se disent plus forts que tout. Alors...............

  • Fort eloquent cet individu ! Ns ne doutons point des qualites du RSP cependant nous n avons plus confiance en vs. C vs qui depuis fort longtps devriez arretez ves bavures d campaore. Et non vs avez profiter bassement de la republique qui vs a creee. A propos et cette affaire de bernadette ou encore des viols pdt la mutinerie de 2011 pire vous avez lachemt assassiner vos freres a bobo.en quoi ils avaient plus tord k vs ceux du RSP. Pr votre Diendere dite aux americain kon le leur offre cadeau car le peuple du burkina n v pas d criminel d cette trempe.j m demande meme cmt vs arriver a dormir !! En plus kafando ne veux plus de votre securite. Allez voir ailleur du cote de boko haram vs ki vs croyer superieur a vos autre frere d armes.

  • Comme on le dit souvent,sans cynisme aucun,à quelque chose malheur est bon.Il a fallu que le bouclier soit levé sur la survivance du RSP après les evènements du 4 février pour que vous sous sentiez obligés de vous ouvrir au peuple.Mais une question ou plusieures questions sans réponse demeurent : En effet,l on se rappelle que le collège des sages installé par BC,au lendemain du triple assassinat du 13 décembre 1998 et la révolte du peuple,lui avait remis un rapport dans lequel la recommendation de la dissolution du RSP était inscrite en bonne place.Un rapport que le président avait accueilli sans objection aucune(?).Alors pourquoi avoir gardé le mutisme sur l importance du RSP à l époque ? Le collège des sages avait -il eu accès aux informations relatives aux missions et objectifs du RSP avant de rédiger son rapport ? Des informations qui ne pouvaient être fournies que par son initiateur ? Pourquoi c est le RSP lui même qui se sent obligé de s ouvrir au peuple ,lui qui clame sa dépendance à l Etat major de l armée de terre ? Qui plus est,au dessus de l etat major des armées ,il y a le chef suprême des armées en la personne du chef de l Etat ? Est -ce à dire que le président du Faso ignore l indispensabilité de cette unité et ce ,depuis quand même trois bons mois qu il est chef suprême des armées ? Doit -on conclure que les propos rapportés dans la presse à lui attribués ,propos qui auraient été tenus le 24 janvier dernier lors de sa rencontre avec les patrons des organes de presse selon lesquels,tout president de la transition qu il est,des secrets d Etat et militaires lui échapperaient ?

  • Raogo, pourquoi croire à Mousbila SANKARA et condamner le RSP ? Si Mousbila a été torturé par Kéré il ferait bien de porter pleine auprès de juridiction que de demander la dissolution du RSP ; Je n’ai vu nullement dans les missions au RSP les tortures.
    Zemosse, nombreux sont des citoyens comme toi qui été induits en erreur par des leaders d’opinion par ignorance ou de mauvaise foi. Si des éléments du RSP ce sont écarté des missions du RSP est ce une raison de dissoudre le régiment ? Dans les hôpitaux des gens meurs par erreurs médicales mais une raison de s’en prendre à tout le système ? Demandons la poursuite des éléments du RSP qui se sont rendu coupables de fautes professionnelles et non la dissolution du régiment.

  • RSP : Régiment de Sécurité Présidentielle :1 300 commandos d’élite, armés jusqu’aux dents assurant (parmi tant d’autres hommes en tenue) la sécurité du président, de sa famille et obéissant au doigt et à l’oeuil à ce dernier.

    Qui sont ceux qui assurent la sécurité du citoyen lambda (résident à Falangoutou ou ailleurs dans ce pays) qui à voté ou amendé le président et les autorités en place, qui paie ses impôts...?
    Réponse : (0) personne, il n’à qu’a le faire lui même. Car on est plus apte à assurer la sécurité des autorités ou d’autres citoyens plus importants !!!!!!!

    Pendant que les voleurs, braqueurs et autres bandits passent et repassent dans nos domiciles en nous humiliant ; nous braquent en cours de route ; portent même atteinte à la vie de nos proches...
    Pendant que l’insécurité augmente, on préfère garder les meilleurs hommes de sécurité à ses cotés au détriment du peuple.

    Je demande un Régiment de Sécurité du Peuple :
    plus voué à la sécurité nationale que individuelle ;
    à la sécurité intérieure en priorité ;
    assaini des brebis galeuses.

    Ne sacrifions pas de telles compétences à cause de certaines dérives de certains éléments du corps !
    Que ceux qui ont fait des fautes soient sanctionnés !

    N’oublions pas ce que Blaise à créer comme problème de sécurité en mettant à la rue plus du millier, des hommes formés par l’État Burkinabè pour sa sécurité.

  • Moi je reste toujours sceptique quand a la capacite du rsp de nous proteger contre les islamistes. Car on a vu ici un petit mouvement d’humeur de la troupe le 4 fevrier dernier et un de leur chef a fuit se refugier chez le Moro naba c’est dire que si c’etait boko haram ya longtemps il avait traverse la frontiere et les soldat meme vont jeter leur tenue vert pour etre des civils

  • Chaque nation a besoin d’une armée forte et prête à toute éventualité. toute notre armée devrait être formé à l’image du RSP. Le peuple garde un mauvais souvenir des crimes qui ont été commis par cette unité d’Elite vouée à la solde d’un petit groupe, sinon qui ne serait pas fière d’avoir une bonne armée. je crois que le RSP devrait encore communiquer, dialoguer avec le peuple pour que naisse désormais une confiance entre le peuple et celui-ci. On pourra au besoin les redéployer mais non dissoudre cette Unité. sa branche le GIAT pourra beaucoup apporter en Afrique de l’Ouest dans les foyers de tension (Mali, Nigéria...). Vive l’Armée Burkinabè, vive le Burkina.

  • Kosyam fait attention a ce que tu dis dans notre forum !! RSP on va vous demantelez PIAN !!!

  • Je commence à croire au RSP sauf que pour avoir réellement confiance en vous il faudra démenager de Kossyam et se construire une autre caserne dans une autre ville et recadrer vos missions, c est tout, pas plus compliqué que ça. SLT

  • c’est pas la première fois que RSP exige un chef intègre et travailleur. même Sous Blaise Compaoré, cela a été le cas et KERE a été allé chercher au cabinet militaire en 2011 et fait nommé sur place par Blaise Compaoré comme chef de corps en remplacement de OMER Bationo. il ne faut pas croire que c’est parce que c’est sous KANFANDO que les soldats réclament les hommes qu’il faut à la place qu’il faut.
    Moi je propose que le RSP soit rebaptisé Régiment des Forces Spéciales Faso(RFSFA)
    . Pour l’emplacement on pourrait voir si les gens pensent que ça dérange le président.
    Vive le RSP
    Vive KERE
    VIVE CELESTE
    VIVE DIENDERE POUR SERVICE RENDU même si il pouvait mieux faire. je me rappelle qu’il a demandé pardon sous l’affaire David OUEDRAOGO au tribunal ..il a le sens de l’humilité comme Djibril Bassolé.

  • Merci pour la communication ; c ce ki manquait. Mais je veux ici attirer l’attention du Premier Ministre ZIDA en ce sens qu’il ya deux (2) de ses ministres ki ont déjà promis des statuts particuliers à leurs agents, il s’agit du MENA et l’ENVIRONNEMENT. Dans ce contexte ou le ministre de la fonction publik veut relire la loi 013 ; est-ce nécessaire de promettre ce ki sera impossible ? Evitons de poser des" bombes à retardement"

  • Franchement l’affaire RSP, renferme beaucoup de non dits :
    -  Es-ce le même RSP qui a tiré sur DIENDERE et sa maison et fait fuir Blaise COMPAORE, le fondateur du RSP de KOSSYAM en 2011 ? Assurément : OUI

    -  Le RSP était–il manipulé en son temps par qui ? Peut être par leur propre intérêt : la survie

    -  Pourquoi le même RSP, ne peut pas aujourd’hui rééditer le même processus pour avoir gain de cause ? Surtout envers des FAUX Fondateurs ?

    -  Es-ce le même Colonel Major KIERE que Blaise COMPAORE a été obligé de nommer comme chef de corps RSP en 2011, à la demande du RSP ?

    -  Pourquoi, veut-on aujourd’hui nous faire croire que ce Monsieur est plus proche de COMPAORE que la troupe ?

    Vraiment, affaire de militaire ne nous regarde pas, car nous n’avons pas d’armes : donc évitons le mounafikiya qui consisterait à mélanger notre peuple dans vos AGENDAS CACHES.
    Vive le FASO et vive tous les Burkinabé.

  • Nobles missions et merci pour certains éclairages. Néanmoins, un corps d’élite à l’avant garde de la stabilité et de la sécurité du territoire national ne saurait s’appeler REGIMENT DE SECURITE PRESIDENTIELLE ! Il ne devrait pas être question de dissoudre une telle unité, mais c’est la DENOMINATION qu’il faut DISSOUDRE. Trouvez autre chose sauf RSP si tant est que vos missions sont entre autres la sécurité intérieure et extérieure du territoire national.

  • Respect à vous !
    Merci pour cette communication qui éclaire la lanterne de vos concitoyens. Vous êtes burkinabé avant d’être RSP. Si des civils ont fait parti deux ministres et des DG, il n’y a pas de raisons que vous ne réclamez pas tel ou tel responsable.
    Mais à l’avenir, ne prenez pas en otage notre conseil de ministres comme vous l’avez déjà fait deux fois. C’est ce qui a suscité la colère du peuple.
    Le RSP doit juste changer d’identité et être basé au sahel et au nord du pays pour la sécurité de tous les burkinabé. Et votre groupe de sécurité rapprochée doit en collaboration avec la gendarmerie et la police, assurer la sécurité du PF et des institutions.
    Au nom de la réconciliation, rétrocédez le camp Naba Kom II à tous ceux qui ont la charge de la sécurité du président eu égard à sa proximité avec le palais.
    Pour le reste, je suis d’accord avec vous. Pas de dislocation et mieux, il faut à votre suite renforcer également le RPC et les ré-localiser à Dédougou.
    Le Burkina a besoin de forces d’élites dotées d’une puissance de feux afin de dissuader toute tentative de déstabilisation.
    Pour votre tenue c’est normal, il faut aussi doter la gendarmerie d’une tenue spéciale" le treillis blanc gris noir est mieux pour eux que la tenue terre du Faso".
    VIVE L’ARMEE UNIE ET FORTE DU BURKINA
    VIVE LE BURKINA FASO
    QUE DIEU BÉNISSE ET PROTÈGE LE BURKINA FASO.

  • Merci m. le chargé de la communication. En tant que burkinabé je suis particulièrement fier de vous parce que je sais que vous êtes des hommes intègres qui répondent toujours présent partout ou l’on vous sollicite. Continuez à assurer la protection de vos frères burkinabé et sachez que l’on vous soutient contre vent et marre. Laissez les soi-disant organisations de je ne sais quoi ils disent toujours parler au nom du peuple mais en réalité ce ne sont que des aigris qui nourrissent des envies cachés au fond d’eux on les connait hein. Honneur et gloire à vous mes frères...

  • Messieurs du RSP, ce qui nous tracasse, c’est votre lien fort pronncé avec Blaise COMPAORE. Il serait bien que vous demontrez au peuple clairement, a travers vos actions, que vous vous êtes completement émancipé de Blaise et de ses sbires, et que vous êtes vraiment une armée republicaine. Vous aurez ainsi une occasion historique de faire taire vos détracteurs.

  • Je vous encourage et vous félicite. Sans vous le pays est en danger. Nos faux politiciens cherchent leurs intérèts.un proverbe dit ceci : si tu chasse ton enfant bandit ; un autre enfant bandit du voisin viendra te frappe. tout simplement les autres sont mous . Garde ton bandit pour que les autres aient toujours peur de s’approcher de ta cour ou ton quartier

  • C’est bien dit, mais il n’y a rien de nouveau. Il vaut mieux travailler à une armée republicaine, disciplinée, intègre qu’une armée de privilégiés. Que dire du reste de l’armée ? quelle a moins de mérite que vous ? Pourquoi elle exite alors ? pensez vous que ce sont les 2000 soldats du RSP qui peuvent sauver le Burkina en cas de péril ? mon oeil oui. Si c’est le cas, le Burkina est foutu. Vive la réforme de l’armée, vive la dissolution d’une élite au service d’un seul maitre.

  • Vos compétences ne sont pas contestées, mais votre présence à la présidence constitue un danger pour le peuple burkinabè. Il y a présentement des défis majeurs à relever et votre corps ferait mieux de se délocaliser vers le nord pour contrer d’éventuelles incursions de boko haram et laisser la sécurité du président à la gendarmerie et à la police. il ne sert à rien de s’entêter pour y rester car le peuple ne vous fait pas confiance et vous risquez de sortir par la petite porte comme votre mentor.

  • Oui, mais en dehors du RSP, les éléments ne peuvent pas assurer ces missions dans d’autres unités ?

  • c’est beau tout ce qui est cité comme compétence et réalisation . mais le problème actuel est que ces hommes et femmes du rsp doivent savoir qu’au delà de tout rien ne leur donnait le droit d’arrêter ou empêcher un conseil de ministre . et le mal actuel est que votre communication ne relève nul part ces actions très dangereuses vous donnant ainsi raison et le droit d’arrêter le fonctionnement des institutions quand vous voulez parce que des élites . je pense que humblement vous auriez dût reconnaitre que vous êtes allés trop loin pour des revendications corporatives et vous excuser . si non je ne sais ce que vous pouvez encore nous dire pour rassurer que vous même ne constituez pas le plus grand danger pour la patrie que vous êtes sensés sécuriser comme vous le dites si bien .excusez vous d’abord avant tout autre débat . car ce sont vous même vos actes qui vous discréditent .

  • A travers votre mémoire en défense, vous nous donnez l’occasion d’avoir une connaissance théorique sur les missions et l’organisation du RSP.
    Mais les burkinabè veulent être éclairés sur deux points :
    1° Est il permis à une troupe (militaires) de contester la nomination d’un Chef ?
    2° Est ce à la troupe de choisir son Chef ?
    La réponse à ces deux préoccupations permettront une évolution du débat.

  • Et les victimes du 30 et 31 octobre ? Qui a donné l’ordre de tirer ? Ecouter votre mission etait de proteger purement et simplement Blaise et sa famille . Votre memoire en defense me donne des migraines . ON VA VOUS DEMANTELER PIAN . Vous affectez pour lutter contre le Terrorisme , le banditisme dans nos routes parce ce que c’est l’argent du pauvre contribuable Burkinabè..

  • Et c’est maintenant qu’on voit qu’il faut communier avec le peuple, la République.
    Drole de récit et de verbiage. Au temps des assassinats orchestrés et on vous citaient ou était ce service de communication pour éclairer les Burkinabé r votre innocence ?
    Avec plus de 20 ans existence, avec des missions aussi salvatrices vous n’avez jamais considérer le peuple comme le détenteur de la force réel.
    Il fallait rendre compte à BC et tout est fait.
    Ces missions peuvent etre mener par l’importe quelle entité de notre armée, il suffit de les donner les moyens et la formations
    Vous êtes souillés de sang d’innocents Burkinabé on ne peut pas oublier
    CONCLUSION : pas de RSP les choses ont changer il faut changer, et votre changement et vos nouvelles missions c’est de se fondre dans le reste de l’armée.

  • C’est au pieds du mur qu’on reconnaît le maçon.
    On nous disait que le Nigéria avait la 1ère ou 2ème Armée la plus forte d’Afrique ; on voit comment ça se passe avec Boko Haram. Si vous êtes une élite, c’est pas devant les civils ou autres militaires moins "désarmés" qu’il faut le démontrer ; proposez vos services pour aller combattre Boko Haram et là on saura si vraiment vous êtes une élite.
    Je crois que vous êtes entrain d’enfoncer DIENDERE ; sa bonne connaissance de la zone sahélo-saharienne vient d’où ? ..... Je ne sais pas qui sont les américains qui le demandent ; si c’est vrai, c’est un piège, puisqu’ils vont le remettre à la CPI après s’il se laisse flatter.

  • Après cette lecture, il appartient à la justice de faire son travail :
    Procéder à des enquêtes et situer les responsabilités des crimes au sein de ce corps d’élite pour ne pas que quelques "Voyou" sous les ordres de nul part que leur hiérarchie ternissent l’images du corps ! Merci
    C’est mon point de vue !

  • Mes chers amis du RSP, dans votre plaidoirie, vous avez volontairement oublie de citer plusieurs autres affaires de meurtres qui vous collent a la peaux comme du chewing gum. Nous allons vous rafraichir la memoire avec quelques uns de ces meurtres qui sont toujours ranges dans vos placcards ?
    1) Affaire Dabo Boukary
    2) Affaire Guillaume Sessouma
    3) Affaire Oumarou Clement
    4) Affaire Gaspard some
    5) Affaire JBernadette Tiendrebeogo
    6) Affaire Tuina
    7) Affaire Ottis
    8) Affaire du pere Celestino
    Et j’en passe, c’est juste un petit rappel, qu’en dites vous ?

  • Je propose que le RSP regagne sa ville d’origine, Pô ; et qu’il reprenne son nom d’origine "les Commandos de Pô". Quand on parle des "Commandos de Pô" ça fait penser à Thomas SANKARA et ça fait beaucoup plus peur à l’étranger et fait la fierté des Burkinabè.
    Mais quand on parle du RSP de Blaise de COMPAORE, on ne voit que des assassins et ça énerve tout le monde (Burkinabè comme étrangers). Proposition d’un simple citoyen. A méditer là-dessus.

  • Tôt ou tard cette armée dans l’armée vas disparaître donnez la même formation a tous les militaires ils pourront faire mieux que ces miliciens qui prétendent être un corps d’élite .

  • A la lecture de cette explication, je n’ai pas pu m’empêcher de m’écrier quelle maitrise hallucinante de la communication, il semble être passé le moment ou un militaire ne pouvait pas aligner deux phrases correctes sans en plus se mettre en colère.
    Nous vous avons compris, mais il n’empêche que vous êtes un corps avec des prérogatives inacceptables dans une république, vous ne répondez pas au chef d’état major de l’armée de terre, nous dites pas le contraire. Certes nous avons besoin de corps spécialisé comme l’Angleterre qui a ses SAS ou les américains leur NAVY SEAL. Mais vous, vous avez attaqués le peuple burkinabè et fait couler son sang. nous demandons juste votre redéploiement ou réaffectation comme vous voulez.

  • Tout d’abord, j’aimerais féliciter le service de communication du RSP pour leur initiative d’éclairer la lanterne des uns et des autres. Plusieurs personnes se sont lancées dans des débats sans au préalable connaitre l’historiques et les missions du RSP et je trouve qu’il est temps que chacun revoie sa copie pour le bien être du Burkina Faso.

    Ensuite après analyse de la situation, je penses qu’il faut simplement :
    - Changer la dénomination du RSP,
    - Purifier le RSP c’est à dire dégager tous ceux qui ne répondent plus aux valeurs de probité et d’intégrité (exemple, ceux qui ont tiré sur le peuple les 30 et 31 octobre, ceux qui ont exécuté des sales besognes, etc.)
    - Réduire les écarts entre les militaires du RSP et ceux de l’armée régulière,
    - Décamper le RSP de la présidence du Faso,
    - Placer de nouvelles têtes au RSP.
    - etc.

    A mon avis, je trouve une certaine vérité dans leur propos quand ils disent que sans RSP, le BF sera fragilisé.

    De tout cela, c’est le comportement des militaires du RSP qui comptent. On ne peut pas les croire sur parole. Ils n’ont qu’à poser des actes de réconciliation avec son peuple.

  • Forces armées nationales : Le mémoire en défense du Régiment de sécurité présidentielle (RSP)
    Vous avez dit : "Les périodes qui auront fortement terni l’image du R.S.P. sont essentiellement l’affaire David Ouédraogo : kidnappé en décembre 1997 dans une maison isolée du Conseil de l’Entente, et torturé par des militaires qui s’avèreront au fil des enquête n’être que deux sous-officiers et quelques militaires du rang peu lettrés, et obéissant en cachette probablement à des ordres d’un civil, à l’insu de la hiérarchie, pour de l’argent. Lors du procès du 17 au 20 août 2000 au tribunal militaire de Ouagadougou, Marcel KAFANDO, Edmond KOAMA, Ousséni YARO, seront lourdement condamnés et deux soldats relaxés."

    1 - Question : Comment un civil peut-il donner des ordres à des soldats du RSP. Par ce passage vous reconnaissez explicitement et implicitement la main mise du pouvoir politique sur le RSP. C’est pour cela que le peuple n’est pas d’accord avec vous ? Plus près de nous un soldat RSP a tué mademoiselle Tiendrebeogo dans la chambre de son père à Dassasgho. Jusqu’aujordh’ui pas de jugement. Pourqouoi ? Et l’Affaire du RSP TUINA ?. Tout cela montre qu’en dehors des attributions officielles du RSP que vous avez cités ci-dessus, certains éléments du RSP étaient au solde du régime COMPAORE. Vous l’avez dit dans votre texte sans le savoir. C’est ce que nous ne voulons plus. Comment un civil peu-il donner des ordres à des soldats du RSP si il n’est pas du pouvoir ?

    2- Tous les citoyens burkinabès ont le droit de revendiquer un mieux être, d’élever la voie contre toutes sortes d’injustices ; de se faire entendre sur des sujets divers. C’est pour cela que nous initions des marches, des seating etc... Pourquoi le RSP n’en fait pas autant. Pourquoi prendre le Conseil des ministres en Ottage pour révendiquer des choses ? Comment des gens qui sont sensés veiller sur la République la mette en danger en portant atteinte à ses institutions. En agissant ainsi vous avez montrer à la face du monde votre vrai visage, celui des intouchables dans l’armée.

    3- Pour un RSP Republicain
    - Changer de dénomination
    - Revoir les attribution du RSP
    - Délocaliser le RSP
    - L’adhésion à ce nouveaux doit se faire de façon transparente (concours

  • - JOJO (Internaute N°2) tu fais la honte du Burkina tout entier. C’est toi l’apatride et non ceux qui écrivent. Tu n’es pas plus burkinabè que les autres sur ce forum. D’ailleurs tu es nuisibles et nauséabond, un vil individu injurieux !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Mon cher ami le chargé de communication,J’admire très fort votre façon de nous éclaircir. C’est toujours bien de communiquer. Mais vous avez dépassé les bornes en empêchant un conseil de ministre de se tenir. Je voudrais seulement savoir pourquoi ZIDA voudrais t-il démanteler le RSP alors qu’il est lui même militaire de ce fameux corps d’élite ? Ne connaitrait-il pas son importance pour la république ? C’est sans doute parce qu’il sait bien plus que quiconque des actes ignobles dont ce régiment est capable de poser juste pour des intérêts personnels et pouvant éventuellement compromettre la stabilité du pays. Pourquoi tenez vous à rester si ce n’est pour des intérêts personnels ? Bien sûr pour pouvoir imposer vos choix et empêcher la transition ainsi que le président qui sera élu de travailler librement ou tout simplement nous imposer votre volonté. Vous faites peur au peuple Burkina.Cela ne doit plus continuer , nous somme dans une phase de restructuration et il est nécessaire qu’on trouve un autre rôle adéquat pour ces commandos sur le plan de la défense et de la sécurité et qu’il soit détaché loin de Kossyam.

  • Bonjour et merci pour cette communication.
    A mon avis, on a pas besoin d’être rattaché à une quelconque présidence pour exister.
    Des corps d’élites, il en existe dans de nombreux pays tel le GIGN en France.
    Le RSP peut bien exister mais délocalisé de la présidence. Il faudrait aussi créer un contre pouvoir au RSP pour maintenir l’équilibre.

  • Si nos amis du RSP veulent notre confiance, qu’ils quittent Kosyam de leur propre initiative ; là nous aurons la certitude que nos autorités politiques ne sont pas des otages du RSP.

  • 1. « Les hommes du Régiment sont soumis régulièrement à des recyclages chaque semestre pour garantir leur efficacité » Et les autres militaires, c’est quelle périodicité ?
    2. « un Groupement des Unités d’Intervention GUI (avec 03 Compagnies d’Intervention) » AVANT cette unité existait et était basée à Kamboisé. C’était l’ETIR.
    3. « un Groupement de Commandement et des Services GCS (avec 01 Cie de Services et la Compagnie d’Appui) » Il y a un GCS aussi au camp Guillaume non ? Pourquoi vous faites pour vous à part ?

  • Merci chers frères pour ce mémoire en défense. Félicitations pour ce que vous faites de bon en cachette. Seulement pour qu’on vous croie, vous devez multiplier les actions qui prouvent que vous êtes au-dessus des intérêts partisans, que vous êtes digne de confiance et responsables. Les évènements du 30 et 31 Octobre avaient commencé à nous rassurer du fait qu’à un moment donné vous auriez refuser d’obeir pour sauver le peuple ; Malheureusement vos dernières sorties actions nous replongent sérieusement dans le doute. Est parce que vous êtes une unité d’élite qu’on doit vous permettre de vous attaquer à la république en perturbant deux conseils de ministre ? Est-ce parce que le peuple vous a donné des armes pour sa protection, que vous devez les utiliser pour vous faire entendre ? Est-ce pour cela que vous pouvez vous substituer au peuple pour demander une démission d’un PM ? A cette allure, comment peut-on croire que vous n’allez pas menacer un jour de livrer le Burkina à Boko Haram si une de vos revendications n’était pas satisfaite ?
    C’est un bon pas de communiquer, d’envisager une perspective anti Boko Haram, mais la meilleure communication commence par votre comportement républicain, intègre ; comportement se démarquant du mal et le condamnant....on vous y attend ; c’est ce qui nous dira si on peut vous faire confiance !

  • Oui avec vos developpement. je suis d’accord qu’il faut un corps d’élite pour la stabilité des institutions, garantir notre intégrité territotiale et surtout dissuader des pays voisins qui peuvent être beliqueux.

    Ce que je propose :

    1°) Que le nom RSP soit changé. (ça peut être comme le RAID, le GIGN, le GIPN....) ça fera moins braqué les gens et ça sera dans l’air du temps. l’avantage du changement de nom va désamorcer cet esprit de rejet du RSP lié a toute sorte de crimes depuis 27 ans. Il faut accepter aussi que certain elements du RSP ont fait des choses mauvaises ( Comme on le dit , c’est un seul âne qui a mangé la farine et cela blachit le museau de tous les anes).
    2°) Que la localization physique soit revue. Et que cette nousvelle entitée ne soit plus loge a la présidence. On peut maintenir une unité signicative de dissuasion juste a coté. Mais le gros de la troupe est base ailleurs avec système de rotation.

    3° ) la nouvelle entitée peut servir a sécuriser les grands investissements du pays (com le mines).

    On a besoin de forces spéciales. Mais dans un cadre républicain qui ne menace pas la démocratie. Qui ne tire pas pour faire fuir le president ; qui ne bloque pas le conseil des ministers de tout un pays.

    Il faut qu’on se parle. On est tous burkinabè. Je demande a tous les internautes de proposer des solutions constructives et d’arreter de charger nos frères du RSP. tout le monde peut changer. Meme au RSP.

  • « La stabilité sur ce plan a été, c’est indéniable,… ». C’est foutaises ou quoi ? Moi, je préfère l’instabilité de 1978 à 1987 à la stabilité de 1987 à 2014. Uns stabilité d’assassinats, de tortures, de gabegie, de népotisme, de monarchisation, d’intimidation, d’arrogance, de pillage, … Comptez les morts sous Blaise Compaoré avec votre « stabilité » et vous-vous rendrez compte que les Burkinabé n’ont jamais été en danger de mort que pendant cette « stabilité ». Justement, seuls vous du RSP et la famille de Blaise qui bénéficiez de tous les privilèges et qui aviez droit de vie et de mort sur vos concitoyens ne le savez pas. Mêmes les partisans politiques vivaient dans la terreur. Demandez aux Députés CDP séquestrés 29 octobre !

  • Le discours est beau, vos missions sont claires comme tous les textes au BF. Seulement, vos missions régaliennes vous vous en foutiez, juste pour faire beau car la réalité était tout autre ! Une chose, donc vous êtes au courant que des personnes utilisaient certains de vos éléments moyennent de l’argent pour leur sale besogne et vous ne dites rien ? Ah bah ! C’est que vous êtes complice. Sinon qu’avez-vous fait pour sanctionner ou mettre en état de nuire ces gens là ? Rien ! Pire encore vous dites que vous n’êtes pas informez pour ces dérives là ! Donc votre service de renseignement est nul, dans ce cas vous n’êtes pas un corps d’élite mais plutôt une milice car c’est les miliciens qui n’ont aucune information de qui fait quoi et qui dit quoi ! "C’est bien d’écrire pour se faire entendre mais c’est mieux d’écouter ceux qui suivi vos actions c’est à dire le peuple". Si ce n’est vous qui a pu empêcher un "conseil de ministre" ? Si ce n’est vous qui a pu revendiquer le départ d’une personne nommée et en imposant d’autres noms ? Si ce n’est vous, qui peut demander le départ de quelqu’un sans dire ce qu’il a fait et qui est préjudiciable à son poste ? Vous voyez, il y a beaucoup de choses que l’on peut dire sur vous qui joue en votre défaveur ! Nous ne disons pas que l’on n’a pas besoin de vous mais nous avons besoin de vous ailleurs ! Et la sécurité présidentielle va vous sollicitez en cas de besoin !

  • J’aurai une question au RSP : pourquoi c’est lui qui assurait la sécurité d’autres personnes que le président du Faso (François Compaoré, Assimi, Alizet gando et bien d’autres). Elle dérogeait donc à sa mission principale et se comportait comme une milice.
    Le RSP est peut-être une unité d’élite mais n’est pas la seule. Toute l’armée est valeureuse. Je ne vois d’ailleurs pas pourquoi vous avez une tenue différente si ce n’est de l’orgueil et de la vantardise.
    La question de votre maintient en tant que Régiment de Sécurité Présidentielle se pose car désormais ce rôle échoie à la gendarmerie et à la police.

  • 4. « un Groupement des Unités Spéciales GUS (avec 01 Groupe de Sécurité Rapprochée, GSR, 01 groupe d’Intervention Anti-terroriste GIAT et 01 Groupe de Recherche, Identification et Neutralisation des Explosifs RINEX). » Y a-t-il un GIAT ailleurs en dehors du RSP ? Y a-til un RINEX en dehors du RSP ? Si non, alors, pourquoi tout cumulé, centralisé et localisé au même lieu. C’est tout le contraire de toute philosophie de gestion et des management ! Le partage, la décentralisation et la délocalisation étant très recommandés. C’est intentionnel, pour des raisons lugubres et non avouables.

    Avant, il y avait plusieurs corps d’élites, chacun dans un domaine précis : CNEC à Pô ; CIA à Bobo (BIA à Koudougou) et RPC à Dédougou. Ca semblait plus scientifique. A cette période, on était fiers de nos militaires dans leurs diversités et leurs spécialités. Votre « Tout-en-Un » ne semble correspondre à rien de sincère.

  • Tout Flatteur vit au dépens de celui qui l’écoute.

    Merci. On n’a pas besoin de vos explications.Les actes que vous avez posés au cours de cette transition sont parlants de ce que vous êtes et de votre esprit. Posez-vous cette question : Le peuple Burkinabé a -t -il besoin de nous avec le format que nous avons et la triste passé que nous trainons ?
    J’ai la nausée à vous lire. Vous êtes dans la ligne de mire du peuple.Il est encore temps de vous casser ( ce qui avait été dit à BC). Les gens ont peur des tueurs,ils ne vous aiment pas.
    Tout flatteur vit au dépens de celui qui l’écoute.

  • « il reste indéniable que les risques d’instabilité liés à des changements violents de régime (coups d’états), hors le cadre normal de la Constitution, a longtemps été une source successive d’incertitudes au pays ». Notez que ces coups d’Etat ont permis des alternances de fait au Faso. Ils ont empêché qu’un individu passe 15 ans au pouvoir. Mieux, certains économistes pensent que cela a été salvateur pour ce pays sans ressources. Aucun président ne n’osait et ne pouvait patrimoiniser le Pouvoir.

  • merci pour cet éclaircissement, tout le monde connait votre importance. sauf que les opposants de 25 ème heures se voient déjà à KOSYAM donc ils ont peur de vous voir certains de vous à côté,
    vraiment bravo pour cet écrit

  • moi je crois que le démentelement du RSP ne diminue pas leurs qualités.et c’est parce qu’ils sont regroupés qu’il y a des mésenttentes et des manipulations.en plus,plus de 1000 hommes avec mission principale la sécurité d’une seule institution ?L’erreur commise par Rsp est le chois du lieu et du moment pour leurs revenfications.Une explication publique de vos éventuelles manifestations au paravant aurait pas attirer la colère de certaines personnes.Le RSP a raison de faire des réclamations comme beaucoup d’autres corps le font mais cela doit se faire dans les règles de l’art

  • De qui on se fout ? Il ne suffit pas d’écrire de beaux textes. On sait, nul n’est foncièrement mauvais. Le RSP a été créé pour la bonne cause et a de beaux faits d’armes. Mais quand vous même vous reconnaissez que l’actuel adjoint au chef de corps que vous avez imposé en défiant votre ministre était allé le mois dernier accompagner Blaise COMPAORE pour se soigner au Maroc, alors vous voulez qu’on croie quoi ???

  • Merci pour cette communication pour une fois car je n’ai jamais vu le RSP communiqué comme cela. Mais ce que devez comprendre chez RSP, c’est que vous n’avez plus la confiance du peuple depuis longtemps. Et si vous voulez réacquérir cette confiance perdue, acceptez donc la reforme ! Ce qui est sure, il y’a des bonnes personnes parmi vous mais les principaux dirigeants de corps d’élite sont méchants et proches de Blaise.
    Nous ne voulons plus de RSP !

  • « Un second décret vient ainsi le mettre sous l’autorité du Chef d’état-major de l’Armée de Terre … » Ce décret a été pris suite à une recommandation du collège des sages qui demandait la dissolution du RSP. Et dans le collège des sages, siégeaient un Commandant, un Colonel et un Général. Tous anciens Présidents. Donc à 5 ans la mort de bébé RSP était demandée par des personnalités très avisées (Ceux qui disent que nous parlons sans savoir). Il est encore temps de se débarrasser ce monstre avant qu’il ne pousse d’autres têtes et d’autres tentacules.

  • Je ne comprends rien ! rien ! rien ! Pourquoi des gens qui ont refusé de travailler en sous ordre acceptent des postes venus d’un sous-ordre ? N’est-ce pas des postes chapardés ? Pourquoi ne pas se mettre à la disposition du chef suprême des armées qui les déploie ? Officiers RSP ne peuvent pas travailler en dehors de la présidence du Faso ? Ils veulent ces postes pour la juste la Transition ou veulent-ils y rester à vie ? Attention à la contagion ! Bizare ! Comment forcer pour travailler pour quelqu’un ? Bonn !!!... Tout cela est trop compliqué pour moi.

  • Donc c,est pour dire : si vous nous chasser de Kosyam, on va faire coup d,état à ceux qui vont venir. C,est malhonnete.

  • Je partage les avis des intervenants num 33, 41, 42, 43. J’ajoute que le RSP a pêché par manque de communication et par sa façon de revendiquer. Mais n’oubliez pas que ce sont des militaires avant tout. Ils n’ont pas souvent les bonnes manières donc pardonnez les. Je voudrais à la lecture du journal l’évènement paru aujourd’hui exprimer ma sérieuse inquiétude et sonner l’alerte sur tout ce qui y a été révélé concernant les évènements du 4 février pages 7 et 8. J’ invite les burkinabè à bien lire ces articles et que rapidement des enquêtes soient menées pour élucider le peuple parce que nous sommes tous en danger. il faut faire quelque chose et vite.

  • le RSP est un corps d’élite bien formé certes ! mais ce corps a causé au citoyen beaucoup de dommage. si les burkinabè demande sa dislocation c’est par ce qu’elle a des preuves indéniables. Je revois encore en image le blindé qui a tiré sur la population le 30 octobre au moment où il remontait à Kosyam au 1200 logement pourquoi ? je dis bien pourquoi ? si. je revois comment ce corps à par moment semé la désolation à l’université. s’il y a des officiers et autres du corps qui obéissent dès que le Président veut faire sa salle besogne on ne peut qu’aboutir à ces genre de réclamation. Voilà pourquoi il ne faut faut pas dissoudre l’unité d’élite. Mais, le changer de nom et lui enlever l’attribution spécifique qui garder le président.

  • Mr le charge de la communication !
    Un corps d’armée, commandé par des officiers supérieurs ayant fréquente des universités prestigieuses, et donc munis d’un bon bagage intellectuel, est-il en droit de poser des actes attentatoires a l’autorité de l’Etat, tels que l’extraction du Premier ministre de la salle du Conseil des ministres le 30 décembre 2014 et l’empêchement de la tenue du Conseil des ministres du 04 février 2015, et tout cela pour des questions de nominations et de primes de fin d’année ?
    Nous persistons a croire qu’il y avait bel et bien un agenda caché qui, souhaitons le, est peut-être devenu désuet par la force des choses. Voyez-vous, votre mouvement du 04 février est intervenu quelques jours après les déclarations fracassantes de Salia Sanou sur un retour imminent et en triomphe de Blaise Compaoré en préparation, la tenue de la réunion du bureau exécutif du CDP, les sorties médiatiques de certains partis insignifiants affiliés au Front républicain demandant la dissolution des différentes structures de la transition et la mise en place d’un gouvernement d’union nationale, la démission du Lt Col Zida et des autres militaires du gouvernement et du CNT, etc.
    Quand vous dites que les crimes dont on accuse le RSP ont été commis par des éléments intellectuellement limités pour le compte de certains civils. Seulement, le commun des burkinabè n’a pas connaissance d’une quelconque réaction de vos officiers intellectuels face a cette utilisation des hommes sous leur commandement par des personnes étrangères au corps pour commettre des crimes de sang, et de surcroit avec des armes sensées être sous haute surveillance.
    Par ailleurs, le public est informé de ce que la hiérarchie n’a pas toujours été respecté au sein du RSP. Des Adjudant chefs ont souvent manqué du respect a des Colonels major, des Colonel ont eu peu de respect a l’égard de généraux, des ministres du gouvernement de Blaise Compaoré ont été humiliés par des éléments du RSP sans que être sanctionnés, etc.
    Vous comprenez donc ce qui nous fait croire que le RSP est une armée dans l’armée et pire, une armée prétorienne, ayant en son sein de vrais mercenaires que des personnes non militaires et étrangères a ce régiment utilisent pour commettre des crimes abominables ? Il y a comme une fuite des responsabilités de la part du commandement ou une vraie complicité de ce dernier avec les commanditaires et les exécutants des crimes commis reprochés au RSP.
    Demandez a vos officiers supérieurs de poser des actes forts qui puissent nous convaincre de votre bonne foi. Sinon nous resterons méfiants vis-à-vis de votre Régiment et de tous ses éléments.

  • Chers forumistes, faites des propositions pertinentes au lieu de vous attarder sur des paroles inutiles.
    Je crois que les éléments du RSP luttent aujourd’hui pour leur avenir, ils n’ont pas d’agenda caché pour Blaise, sinon ils ne l’auraient pas laisser partir. Il ya des patriotes sincères dans ce régiments et a force de les renvoyer a Blaise et au CDP, ils finiront par s’y accrocher.
    A mon entendement ce qu’ils recherchent c’est un avenir radieux sans perdre certains avantages liés a leur qualité et a leur formation. En Afrique, les démocraties sont fragiles et il ne suffit pas d’être bien élu pour échapper au coup d’Etat. Regardez ATT au Mali, et Baré Maïnassara au Niger. Tout Président dans ce pays qui pense qu’ils pourra finir son mandat avec pour seule garde la Police ou la Gendarmerie se trompe lourdement.
    Je propose de :
    - recycler les éléments du RSP en leur incluant certaines valeurs
    - changer les chefs de ce régiment
    - garder le reste de la troupe qui ne cherche qu’a exister
    - donner la garde des armes et des poudrières à une unité spécialisée de la gendarmerie
    - Le RSP n’aura accès aux armes que pour s’entrainer ou par une autorisation spéciale du Président et de la hiérarchie militaire afin de minimiser leur superpuissance en temps de paix.
    - Changer le nom du RSP et faire ressortir l’aspect protection des Institutions, des VIP et de lutte contre le terrorisme.
    Le RSP ayant capitaliser en une vingtaine d’année une expertise et compétence reconnues au-delà de nos frontières, il serait regrettable de gaspiller une telle expertise a l’heure ou les autres pays s’en inspire. Mieux vaut travailler à les avoir avec nous que contre nous. Eux aussi n’aspirent qu’a un mieux être dans un environnement apaisé.

  • Bonjour,

    A tous ceux qui se demandent pourquoi c’est le RSP qui assurait la sécurité de François, Alizèta et autre, la réponse pourrait se trouver dans le passage suivant (Missions spécifiques du RSP) :

    - Assurer la sécurité du Chef de l’Etat, et celle de toute autre personne par lui désignée. Assurer l’escorte en véhicule, la protection rapprochée, avec capacité de lutter efficacement contre toute action terroriste....

  • j aurai aime lire cette communication depuis on en serai pas la .délocalise le camp a kdg .pour occupe la place qu a laisse le B I A . on en prendra soins mais de grâce laisse le RSP en l état car c est une valeur sur laquelle on peut compter un jours . si tu répudie le bandit de ta cour c est le bandit te ton voisin qui va te tuer

  • De tout cela, je tire une et une seule certitude : Un militaire en activité ou en disponibilité ou en retraite ne doit pas briguer la MAGISTRATURE SUPRÊME ! Ils échappent a tout contrôle et pour le malheur des civils sans armes !!!!!

  • On n’a pas besoin d’un camp militaire à la présidence. mieux vous utilisez les armes du peuple contre le peuple. Dans aucune démocratie aucun président n’est sous la protection de l’armée. Si ce n’est pas en Afrique comme le petit frère d’un président aura à sa disposition une unité pour sa protection ? ça aussi ça fait partie de vos missions ? En réalité vous êtes comporté (et vous continuez de le faire) comme une milice privée. Votre papier n’est corroborer pas les faits. On doit absolument vous réintégrer.

  • Hoooo toutes mes condoléance au RSP. Une lecture cursive laisse voir la plume d’une victime sonnée qui cherche à se relever. Félicitation pour vos prouesses de 27 ans. La dernière prouesse étant celle de la fin du mois d’octobre dernier : vive le sang des martyrs tombés sous les balles de Gilbert Diendéré, de ZIDA,de KERE. Merci de nous avoir révélé que vos basses besognes portent les signatures de militaires illettrés depuis le 15 octobre 1997. Parlant d’illettrés, dans vos rangs, pourriez-vous nous dire où se trouveraient actuellement Jean Pierre PALM et Hyacinthe KAFANDO ? Bravo les illettrés républicains.L’évocation simple de votre nom RSP me donne une haine viscérale. Essayez simplement de réapprendre à vivre comme les autres militaires. Le peuple vous comprend, il n’est pas facile de vivre orphelin du jour au lendemain surtout d’être au chômage. Il n’y plus de crimes à commettre. ça doit vous ennuyer. Toutes mes condoléances.

  • Quelque soit ce qui sera arrêté, il parait nécessaire de rappeler à tous le principe de « la baïonnette intelligente ». L’image est parlante. Le porteur de baïonnette est en général un petit soldat, voué à l’obéissance aux ordres de ses chefs. Mais le soldat n’en est pas moins homme, dans toute son essence, en particulier celle de sa responsabilité individuelle. Aussi est-il tenu à l’intelligence des situations, c’est-à-dire au respect de valeurs encore plus fondamentales que le respect de sa hiérarchie.

    Le plus retentissant exemple de l’application du principe de la baïonnette intelligente est le procès des nazis à Nuremberg, à la sortie de la Seconde Guerre Mondiale. Les accusés ayant participé à l’extermination des « sous-hommes » (Juifs, tziganes, communistes.) ont invoqué pour leur défense l’obéissance aux ordres. Il n’en a pas été tenu compte, car leur devoir encore plus fondamental était de protéger la vie humaine, ce qu’ils n’ont pas fait. Ils ont été condamnés, au nom du principe de la « baïonnette intelligente », qui rend à chaque individu sa responsabilité personnelle dans son choix de se conformer à telle ou telle valeur.
    Les sociétés primitives et les sociétés féodales n’ont pas besoin de s’encombrer de telles questions. Les biens qu’elles produisent sont simples, alors que l’individu pèse de peu de poids face à la hiérarchie du groupe, laquelle détient la clef de répartition des richesses. Mais quand les sociétés humaines s’avisent de construire des villes, de faire voler des avions, de tenir des comptabilités, de fabriquer des produits de plus en plus compliqués, de les échanger et d’organiser la sanction des contrevenants, il en va tout autrement. Impossible d’inventer un système d’organisation qui soit à la fois efficace et économique, sans inventer un nouveau couple de valeurs : liberté-responsabilité.
    Ces concepts sont terriblement théoriques et l’on peut reprocher à toute personne de n’en pas être familier.
    Quand aux tenues spécifiques, il parait bizarre que la gendarmerie, arme d’élite et garante des institutions, soit obligée de porter la même tenue que le reste de l’armée malgré sa spécificité !
    BREF, IL Y A TROP DE CHOSES A REVOIR ...

  • La parole est donnée aux maitres maintenant. Je propose que pour parfaire ce mémoire en explication que les codos du RSP decident de lacher tous ceux qui sont impliqués dans les assassinats de citoyens. Quel que soit leur rang. S’ ’ ils se défendent bien on les relaxe. C’est seulement à cette condition que le peuple vous fera confiance. Quitter dans histoire de solidarité de corps. Permettez à la justice d’epingler les suspects. Trouver des officiers propres pour les remplacer. Si vous acceptez ça vous serez de localiser où avec votre contribution on definira votre mission qui est incontestablement souhaitée.

  • Ce texte est bien articulé et nous invite à la réflexion. Donc réfléchisissons. Je le relirais plusieurs fois avant toute annonce. Toutefois la première chose importante c’est que ce document doit être reversé comme élément pour la réouverture du dossier Norbert ZONGO. Un civil a donné des instructions. Qui ?

  • Le RSP doit etre dissout parce qu’il n’assure pas la securité des burkinabé

  • bonsoir toute chose s’est la communication j’avais une autre idée du RSP des sanguinaires des assassins je commence à comprendre que vous êtes avec le peuple depuis le changement et le départ de blaise on commence à comprendre beaucoup de chose je vous remercie de tout ce que vous aviez fait de bien pour le peuple je vous supporte maintenant. continuer toujours à communiquer pour vous faire comprendre merci et du courage

  • Voilà quand on communique on se comprend mieux. Cette unité est celle qui fait le respect du Burkina Faso par les autres pays.

  • Tout ça c’est bien, on dit pas non, quittez simplement la présidence et installez vous ailleurs, quelque soit votre mécontentement est-ce le conseil des ministres que vous allez prendre en otage ? Des gens qui ont étudié jusqu’à connaitre le droit usent de méthodes anti-républicaines pour se faire comprendre ? Le GIGN en France campe t il dans les jardins de l’Élysée ? Permettez à nos ministres de travailler tranquille ; Ils ont plus peur de votre présence làbas puisqu’apparemment dans les universités où vous avez "étudié" le droit il n’y a pas le mot "république" dans le lexique. Heureusement que vous terminez vos propos par une phrase de gens qui ont étudié,vraiment !!!!!!

  • Bonsoir. Avec les nouveaux challenges dont vous parlez (BOKOM ARAM ou je ne sait quoi, il s’avère nécessaire et impérieux que les missions du RSP soient redéfinis. Que le RSP contribue a assurer l’intégrité et l’inviolabilité du territoire. Pour ce faire le RSP ne doit pas considérer les murs de Kossyam comme un frontière à défendre. Autrement dit on aurait un état dans un état. Les effectifs déclarés peuvent constituer deux entité. Une a localisé dans les environs de Banfora et une dans les environs de PAMA ou DIAPAGA.

  • N’importe quoi. ils veulent dire que les autres militaires qui sont dans les autres armes (’armée de terre et l’air, gendarmerie, sapeur pompiers) ne sont pas bons puisqu’ils disent que leur élements sont triés à la selection depuis la formation commune de base. mensonge. c’est plein d’inaptes et des gens illetrés qui sont près pour accomplir n’importe quelle besogne.

  • Des américains auraient dit : « si vous n’en voulez plus, donnez-le nous… ».
    Pensez vous sincèrement que s’il a l’ocasion de faire carrière avec les ricains, il va vous demander permission d’abord ?
    faut pas quand même trop tirer sur la corde non ?!

  • ce qui est marrant c’est que tout l’armement d’une nation soit à la disposition d’un corps d’élite surentrainé donc sensé savoir se défendre même sans armes. ne soyez pas égoïstes. accepter faire valoir vos compétences dans les autres casernes. ou bien vous avez peur que vos frères d’armes découvrent le mythe qui prétend que vous êtes surentrainer or peut être des fainéants qui ont peur d’être ridiculisés. ça suffit trop de sang coulé par votre faute, plusieurs familles endeuillées par votre faute, d’innombrable enfants non scolarisés par votre faute. rien que ceci suffit pour votre démantèlement. allez y gouter à la galère de l’armée républicaine au service du peuple burkinabé.

  • Je dis woohh, laisser les gens revendiquer aveuglement ! ils en suproteront les conséquences. Vous avez fait tomber blaise, au lieu de travailler a avancer, vous passer le temps a lutter contre le fantome de blaise. tant qu’on y est pourquoi ne pas casser kosyam et revenir a l’ancien palais. Vous me direz que kosyam n’appartient pas a blaise. Alors pourquoi le rsp lui appartiendrait alors. Vous voulez qu’on dementele le rsp, SVP pardon dementelez le. Si son dementelement créé un désiquilibre qui fragilise la sécurité du pays c’est la la vous allez comprendre votre entetement borné a ne pas tourner la page blaise. N’oubliez pas de reclamer qu’on ferme les palais de justice puisque ya des juges sous blaise qui ont prononcer un non lieu

  • Assez bon mémoire en défense s’il en est.
    Seulement, la contradiction fondamentale y est contenue, qui est de dire que ce régiment sera "ce que le commandement voudra, ... , ce que le politique décidera" et en même temps de refuser toute réforme proposée par ce commandement et ce politique.
    En s’opposant frontalement au premier ministre et au président du Faso, le corps s’affiche comme hors du contrôle de toute autorité sauf la sienne propre et nourrit ainsi toutes les craintes, justement en raison de sa force militaire.
    Tôt ou tard, il faudra accepter que le statu quo est impossible, et qu’on ne peut pas protéger un président contre son gré et lui imposer ses collaborateurs militaires et le voisinage d’une caserne potentiellement menaçante. Le plus tôt sera le mieux. La balle est dans leur camp.

  • Au regard de ce que vous dites, le RSP est vraiment un corps d’élite très utile pour Burkina en particulier et pour d’autres pays. Dans ce qui cas dites-nous quels sont ceux qui ont tirés sur la foule lors des insurrections des 30-31 octobre 2014. Encore, vos collèges peu lettrés ? Même en voulant vous blanchir vous le faites mal. Un corps d’élite ne saurait avoir dans ses rangs des militaires peu lettrés. Et s’agissant Gal Diendéré, si les américains veulent de lui vendez le comme dans un mercanto.

  • Salue l’effort de communication. S’il y a un mérite que l’on ne peut disputer à Blaise c’est celui d’avoir n...qué l’armée à mort. Faisant de 1300 personnes des supers soldats. :(

    Mais comme la plupart des burkinabé, je suis convaincu la nature de ce corps doit changer. Pour cela il faut que le RSP prouve au peuple sa loyauté au peuple en faisant ce que les gens ont écrit. En plus je proposerai une seule chose :
    Déposer à la justice, au plus tard dans deux mois maximum, un mémoire exhaustif sur les crimes par des éléments de le RSP dont plusieurs ont été énumérés sur ce forum... Donner tous les détails dont la justice a besoin pour faire son travail. Surtout ne dites pas ne pas avoir d’éléments précis. Car cela ne serait compatible à votre prétention de corps d’élite, bien formé, équipé et renseigné. Vous avez dû mener des enquêtes internes sur chacun de ces crimes odieux, sinon faites-le au plus tard en mai 2015.
    Une fois l’ivraie separée de la bonne graine, le RSP ou son futur nom, retrouvera un minimum de dignité vis-à-vis du peuple.

  • DE GRACE NE FORCE PAS UNE PORTE DEJA OUVERTE ! LE RSP RESTERA TOUJOURS LA CLEE SECURITAIRE INTERNE ET EXTERNE DE MON CHER FASO

  • Oui tous ses arguments a berner le peuple viennent d’être étudier pour avoir une raison de ne dissoudre ou reformer de ce régiment : C’est maintenant que vous éclaircissez vos actions sans nommés les personnes gradées qui ont conduit ces missions fantômes parmi les soldats moutons au MALI et autres. Aucun de vos éléments chouchoutés et protégés par Blaise Compaoré ne sortait du territoire pour une mission en danger, on choisis les moutons de l’armée de terre pour affronter les dangers et non les universitaires gradés a vos bureaux uniquement a préparer les suivis des faits et gestes de ceux qui peuvent dire la vérité sur le régime Compaoré. Des exemples d’exploits de fouiller un avion ou débusquer un colis dans un pauvre pays peuvent se faire par un simple policier ou un gendarme, Berner le peuple avec des arguments théoriques et dont les pratiques ne sont pas prouvés, peuvent être fabriqués par un ancien directeur de cabinet d’un président complexe dont il est complices depuis 27 ans et dictes a l’armée ce qu’il faut dire. Si tous les chefs des régiments de l’armée Burkinabé pouvaient s’exprimer sur ce ber nage au peuple, 99% vous diront les contraires. Mais comme vous êtes spécialisé dans les ‘’’si tu la ferme pas tu y passe, car nous avons toutes les armes, aucun chef d’un régiment ne sortira de son trou car Blaise Compaoré a toujours la main sur son RSP.’’’’ Quand a vos crimes dont vous accusez les pauvres soldats dont vous aviez sacrifier, le peuple, et le conseil des sages n’oublient pas la vérité et vos demandes bidons de pardon, berner le peuple pour exister et continuer vos besognes ne marche pas avec 98% de la population qui savent que les cerveaux des responsables du RSP sont lavé a l’eau de javel et reprogrammer pour des crimes contre le même peuple. Les mensonges ‘’’’’ Le CNEC n’a jamais assurer la sécurité de Thomas Sankara, si c’était le cas le pauvre serait toujours en vie, et ce n’est pas P. Vokouma ancien haut-commissaire qui résidait a PO et ambassadeur a nos jours qui me dira le contraire car il pouvait stopper les éléments du CNEC d’aller canarder Thom.’’’’ Et vous oubliez qu’au centre de Ouagadougou Clément Ouédraogo a reçu une grenade dont Diendéré a sécurisé les lieux pour qu’il agonise et mourir. Berner le peuple en oubliant vos actes crapuleux est très facile, le peuple pardonne mais n’oublie pas : Les capitaines Henri Zongo et Jean-Baptiste Lingani fusillés, Wattamou Lamien, Yacinte Kafando, Thomas Sankara, Kinda, et tant d’autres. Je ne vous accuse pas, car vous aviez eu les cerveaux lavés a l’eau de javel malgré votre bonne formation militaire républicaines par une famille assoiffée de pouvoir pour verser le sang du peuple. Si le peuple demande de vous reformer ou de dissoudre votre régiment et vous affecter dans d’autres régiments, c’est pour que vous vous retrouviez vous-même, et reconnaitre la lettre et l’esprit de l’armée républicaine qui est de protéger son peuple et son représentant. Quant à Diendéré, les Etats Unis peuvent le récupérer, sa connaissance de l’extérieur est simplement un malin de trafic d’armes pour s’enrichir, et il est soutenu par tous les trafiquants d’armes des Etats Unis et ailleurs. Souvenez-vous d’un article qui citait le Burkina comme le pays le grand acheteur d’armes ? Souvenez-vous aussi ce que disait Georges Clay Kieh Jr médiateur pendant la guerre du Liberia’’’Blsaise compaoré et ses proches sont enrichis grâce a partir des commissions que leur ont payé Taylor, sur les exportations illégales d’armes et les ressources naturelles du Liberia et qui a tué plus de 200.000 personnes. Dans le groupe du RSP je connais des universitaires 50 fois mieux que Diendéré, et parmi les chefs des régiments, quelques-uns ont plus d’expériences que Diendéré mais on les oblige par les armes de se taire. Reformer le RSP n’est pas dit d’oublier ses éléments, mais les dire qu’ils appartiennent a une armée républicaine et doit obéir comme une armée républicaine, agir avec ce qui est mieux pour le peuple et non tué le peuple. Comment un ZIDA peut manquer de respect a un TRAORE ? Si vous me répondez cette question, l’alternance politique avec son armée sera dans la paix.’’’’

  • L’importance d’un corp d’élite comme le RSP ne fait pas de doute mais ce qui est très grave c’est qu’un corp d’élite comme le RSP prend des armes pour revendiquer quoi que ce soit. dans aucune armée au monde cela est permis, même pas au burkina et cela est un acte tres grave puni sévèrement par le code militaire . Alors c’est l’acte posé ici que nous condamnons et nous fait dire que nous ne sommes pas en sécurité.

  • Théoriquement c’est ce qui est dit mais dans la pratique, ils sont aux ordres et aux soins de Blaise pour le perpétuer au pouvoir. S’ils était républicain pourquoi ont ils déployé ce dispositif de sécurité autour de l’assemblée nationale et tirer sur la population ? Le problème du Burkina n’est pas le niveau d’étude des cadres mais ce qu’on fait de cette intelligence. Le RSP dans la pratique et l’esprit n’est plus ni moins qu’un outil de dictature. Tout les dictateur y compris Hitler ont créé ces genres d’unité. et le simple fait qu une institution ne fait pas l’unanimité quant à son utilité publique, il faut le dissoudre et passer à autre chose.

  • Merci de vouloir communiquer à présent !
    Mais il y a de reconnaître le désordre que le RSP a créé particulièrement pendant la révolte populaire avec l’usurpation du pouvoir par Zida. Ce populiste venu de nulle part, a brûlé la politesse à tous ses supérieurs pour usurper le pouvoir grâce à la puissance du RSP connue de Honoré Traoré. Il n’y a donc pas une compétence reconnue en lui et la preuve est là avec ses nombreuses fautes et errances commises tous les jours.
    Zida a donc utilisé le RSP comme une échelle pour atteindre le sommet du pouvoir et aujourd’hui le même RSP est devenu une menace pour lui parce qu’il croyais pouvoir disposer de ce corps comme il veut. En témoignent ses nominations fantaisistes !
    Et comme le proverbe mossi le dit : "quand l’os de la famille se retrouve dehors, c’est que c’est le chien de la famille qui l’y a amené" !
    Voilà, tout le monde débat de ce corps aujourd’hui auquel Zida appartient, qu’il a bien aimé ( il y a fait toute sa carrière et construit des R+4) et bien utilisé ( pour acquérir le pouvoir) mais qu’il fuit de nos jours ! Cela fait rire non ?

  • OK,pas trop de débats.
    On maintient le RSP sous un autre nom avec de nouvelles missions, et le délogement rapide de leur camp de Kosyam.
    J’ai trop de mes IUTS qui sont rentrés dans leur formation donc les dissoudre est une perte pour moi comme pour beaucoup de concitoyens.
    Boko haram n’est plus loin d’ici.
    Les burkinabés ne comprennent rien quoi.Ils sont un corps d’élites, bien traité donc utilisons les à fond. C’est tout. C’est Blaise qui les a habitués à bien se former bien mangé et prendre des primes tout en restant dans les climatiseurs.Comme plus rien ne sera comme avant, alors les frères,utilisons les utilement.Maintenant ils vont mouillé maillot comme la BAC ou CRS.

  • Arreter de frecanter Blaise depuis Yamoussoukro et on vous croira. Quand vous avez tire sur les civils le 30 ca aussi c’etait pour defendre une Institution ?

  • Merci de vouloir communiquer à présent !
    Mais il y a de reconnaître le désordre que le RSP a créé particulièrement pendant la révolte populaire avec l’usurpation du pouvoir par Zida. Ce populiste venu de nulle part, a brûlé la politesse à tous ses supérieurs pour usurper le pouvoir grâce à la puissance du RSP connue de Honoré Traoré. Il n’y a donc pas une compétence reconnue en lui et la preuve est là avec ses nombreuses fautes et errances commises tous les jours.
    Zida a donc utilisé le RSP comme une échelle pour atteindre le sommet du pouvoir et aujourd’hui le même RSP est devenu une menace pour lui parce qu’il croyais pouvoir disposer de ce corps comme il veut. En témoignent ses nominations fantaisistes !
    Et comme le proverbe mossi le dit : "quand l’os de la famille se retrouve dehors, c’est que c’est le chien de la famille qui l’y a amené" !
    Voilà, tout le monde débat de ce corps aujourd’hui auquel Zida appartient, qu’il a bien aimé ( il y a fait toute sa carrière et construit des R+4) et bien utilisé ( pour acquérir le pouvoir) mais qu’il fuit de nos jours ! Cela fait rire non ?

  • Sans entrer dans la polémique, je dirais tout simplement qu’il est grand temps de réfléchir sur les nouvelles missions à assigner au RSP. Voyons dans quelle mesure cette armée d’élite, utilisée pendant des décennies à la solde d’un monsieur, peut être utile à la nation. Sachons raison gardée, réfléchissons de façon critique, sans état d’âme. Le RSP peut servir à beaucoup de choses et pour le pays, et aussi dans la sous-région. Pourquoi pas dans le monde entier, c’est possible. Asseyez vous chères autorités et réfléchissez. Au Premier Ministre Zida, je dirai d’éviter de prendre des décisions hâtives sous la pression de la foule ; c’est très dangereux. Que Dieu garde notre pays.

  • merci ne pensons pas seulement au verbe manger.faisons nos institutions des institutions fortes dans tous les domaines.(agriculture,santé,éducation,sécurité)

  • N’ayons pas peur de dire que Blaise COMPAORE s’est fait entouré d’hommes fort qui roulaient à 100 km/H parce qu’il avait peur du Peuple qui l’avait élu à 99.99%

  • Tout ça c’est bien beau. Mais laissez ZIDA tranquille. Ce n’est pas parce qu’il est des vôtres qu’il faut passer le temps à l’humilier. Votre chef c’est le président du Faso ; pourquoi ne vous adressez vous pas à lui pour qu’il trouve les solutions à vos problèmes de concert avec le premier ministre ? Arrêtez de distraire le peuple. Vous êtes nos frères au même titre que les autres militaires, donc soyez humbles et cela vous grandira.

  • Bravo pour ce discours.
    Mais est ce mauvais que l’État qui vous a recruté décide de vous redéployé ? Votre salaire restera toujours intact et vous porterez toujours votre belle tenue avec Béret rouge. les méritants pourront être des généraux. On vous demande simplement de quitter Camp Naaba Koom II pour Kaya Dédougou Bobo Dori ou fada et même autre camp de ouaga est-ce vraiment un problème ça ? A entendre ce RSP il ne veut pas servir le peuple.
    1- Dans la région de l’Est c’est difficile de parcourir 15km en toute sécurité ; mais enseignants infirmier et autres agents de l’Etat le font pour aller servir au péril de leur vie parce ce qu’ils se sont engager de servir la nation entière partout que de besoin.
    2-Quand une société d’État est liquidé l’état redéploie son personnel c’est juste.
    3-Vous agissez exactement comme certains qui tenaient vaille que vaille à la modification de l’article 37 de la constitution pendant que le peuple n’en voulait pas. Pardonnez ayez la sagesse qui a échappé à QUELQU’UN.
    4-Le palais est bien construit avec des murs bien épaisses voir blindés les gendarmes les policiers et quelques commandos feront son affaire.
    5-Allez y mieux vous préparer à Po car BOKO HARAM n’est pas loin vous resterez toujours utile et vous aurez l’Occasion de nous le prouver encore.
    Le Peuple ne demande qu’une Chose : Si vous aimez vraiment Libérer Kossyam pour permettre à la transition de travailler sereinement et on va vous applaudir sans quoi la suite n’arrangera personne.
    SVP Le premier ministre est pour tous les burkinabé alors si le peuple dit de le laisser travailler laissez le. Est-ce que c’est compliqué ?
    Je crois que l’intérêt du peuple prime sur l’intérêt d’une infime minorité.
    Même si ça vous fait mal d’habiter les bats quartiers comme nous tous accepter la vie c’est aussi ça il ya des haut et des Bas. Quelqu’un était célèbre hier et aujourd’hui même mouche ne l’applaudit plus mais il vit.

  • Mes chers amis du RSP, vous nous prenez pour des cons ou quoi ? que faisiez chez François COMPAORE , son domicile était -il une institution de la république.
    Vous avez oublié d’autres crimes commis par vos éléments dits compétents et bien formés à la solde d’un individu . Les 30 et 31 2014 , le 02 Décembre 2014 à la RTB , c’est encore vous qui avez tiré sur le peuple.
    la haine du peuple a votre égard est incommensurable, vous êtes notre BOKO Haram !

  • En résumé, vous êtes les mieux formés, les plus efficaces, les plus opérationnels, les plus intelligents de notre armée, et vous êtes les plus forts du pays. Pour nous, Dieu est grand ! Dieu seul est fort.

  • Merci aux RSP d’accepter enfin communiquer. Cela nous permet de comprendre bien de choses car avant cette communication, nous lions le corps au président déchu.
    Courage pour vos missions. Surtout, sauvez-nous des terroristes.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso

  • Certes le Burkina Faso a besoin de forces spéciales mais le peuple ne veut plus du RSP. le redéploiement doit avoir lieu avant les élections.
    il faut baliser le terrain pour les nouvelles autorités, car nous ne savons pas quelles seront les réelles intentions du prochain président envers le RSP, ni qui sera le prochain président. merci

  • Félicitation au RSP si l’esprit est de protéger la Nation Burkinabé.
    Mais la question est de savoir leur violence sur la population, RSP sème plus la panique dans les secteurs que la protection.
    La Russie a une forte armée mais on a jamais vu les tortures de la part de l’armée Russe.
    Frères RSP changer de comporter car on fait les mêmes bancs étudiés dans les mêmes universités étrangères ou nationales.

  • Le numéro 26 écrit "C’est du propre la. Même un aveugle comment l’importance du RSP.

    Vive le rsp
    vivr le RSP
    vive le RSP"
    On voit le prototype d’un mec bidon du RSP. Il ne sait rien dire d’autre. Le RSP doit démantelé et le peuple veillera à l’application de ce voeux. On va vous faire comprendre ce que vous devez faire pour vous rendre utile !!!!!

  • Vous comprendrez aisément qu’il a fallu du remous dans leurs rangs pour qu’ils tentent de nous convaincre, comme de petits enfants leur utilité pour le peuple ! ! !
    Bien vaines explications ; même si rsp là est utile, il ne l’est pas pour le peuple burkinabé ;
    mieux comme la prétention nous le laisse croire, si gilbert diendere est si bon au point d’être recherché par les US (américains), en quoi cela est étonnant ! ! car tous les entrainements que cette élite spéciale reçoit, c’est avec entre autre par des instructeurs américains, israéliens et j’en passe pour ne pas citer les français ; mais tout ceci vous penser que c’est pour la protection du peuple burkinabé ? Que diantre voulez-vous vous moquez de l’intelligence des peuples ?
    Vous faites bien la démonstration que vous n’avez qu’un et qu’un seul bon maître : celui occidental et américain dont vous servez et protégez les intérêts ; je ne pense pas que la de démonstration soit si difficile à comprendre ; VOUS SERVEZ ET PROTÉGEZ LES INTÉRÊT DE CEUX LA MEMES QUI NOUS EXPLOITENT.
    kafando est la bonne chaussure que l’on croit avoir fait porter au pied du Burkina pour cette transition pour le peuple burkinabé et africain, mais il est aussi à la solde de l’impérialisme et cela n’est pas si difficile à voir et comprendre car le peuple n’est plus à duper.

  • Le RSP doit être purement et simplement dissout. Vous avez fait trop de gaffes.

  • Le rsp est au service non du peuple burkinabé, ni africain, mais à celui de leurs maîtres occidentaux dont ils défendent en effet très bien la cause ; ils sont ce que nous avons désigné dans notre DITANYE les "valets de l’impérialisme ou servants locaux". Cela peut faire mal, mais c’est pourtant la triste réalité.
    Leur démonstration le dit bien quand vous avez bien lu différentes missions auxquelles ils ont participé notamment l’illustre diendere.
    Diendere est en effet comme un bon agent de la cia americaine version tropicalisée. Ils s’en servent très bien. Bon vent à vous, mais comme les vietnamiens, les afgans, sachez qu’aucun peuple ne peut être vaincu sur son propre territoire. DIEU NE CAUTIONNE PAS CELA ET N’A PAS DIT ça.
    Finie la falsification de l’histoire.

  • Merci au RSP !
    Je comprends le Peuple qui craind toujours mais, le Burkinabe que je suis, sais que vous êtes du côté du peuple. Le Burkina ne doit pas devenir faible militairement à cause du pouvoir civil. Faisons attention.
    Je vis à l’extérieur depuis 4 ans, j’avoue que je suis fiers de vous. Actuellement les civils ont peur de vous malgré vos actes patriotiques que vous essayez de demontrer jusque-là. J’invite mes compatriots à ne pas rejeter nos frères à cause d’individus qui les ont mal utilise à un moment donné. C’est à l’exécutif de savoir utiliser les forces que nous avons pour le bien des institutions et du pays.

  • juste demander aux uns et aux autres de poser balle à terre et réfléchir car d’énormes défis nous attendent. dépassionnons le débats nous sommes tous fils de ce pays et aspirons tous au bien être du peuple. que Allah aide le Burkina.

  • Le RSP est une unité d’elite nationale. I faut juste changer son appellation. Comme suggestion appelon la : Le RSN ( Regiment de Sécurité Nationale ) ou le RESN ( Regiment d’Elite de Securité Nationale ). Rebaptiser le RSP c’est ca qu’il faut. Et tout bapteme montre un changement de direction.

  • Arrêtons tout combat d’interêt qui vous font pas honneur. Je parle là de la gendarmerie, la police et le RSP. Ne nous embarquez pas dans votre navire. Le peuple n’est pas là pour écouter qui doit faire ceci ou cela, pourvu que le travail soit très bien fait. Surtout la gendarmerie qui, chaque année est citée parmi les corps habillés les plus corrompus derrière la douane, arrêtez de monter le peuple contre le RSP. La création de ce corps est bien antérieur à ses accusations. Combiens de gendarmes ou de polices ont été tués parce qu’ils ont dénoncé des criminels après leur enquêtes ? Donnez leur nom on les ajouter aux héros nationaux. Vous êtes toujours allés tard après qu’on vous ait appelé pour des voles, des braquages etc.. On ne peut pas compter sur vous. Laissez ce corps tranquille. Le comble est que certain ambassadeur mal intentionné se mêle des problème intérieur. Le problème de la défense et de sécurité ne nous ne regarde même pas. Nous avons choisi le président Kafando qu’il règle ça vite. La rue ne peut pas et ne doit pas s’ingérer dans cette affaire sinon on est foutue. Affaire jalousie, hypocrisie . En 2011, certains avaient demandé la suppression pure et simple de l’armée n’ayant pas eu gain de cause reviennent maintenant sur RSP. C’est dommage que le peuple se disant mûr s’attaque à sa propre défense. Dommage, Dommage et dommage.
    Je crois que tous ces problèmes viennent du faite qu’on ne sait plus qui fait quoi dans ce pays. Sur un même terrain de maintient de l’ordre, on trouve et la police, et la gendarmerie et les militaires. les force doivent être catégorisée. Qu’on me dise qui est la 1ère catégorie, qui est la 2ème et qui est la 3ème.
    Je voudrais demander à Mr Dazie, même s’il est fils ou parent à Gaspard Somé d’avoir peur de Dieu et ne plus citer ce SANGUINNAIRE PARMI Les victimes. A lui seul, il a fait des orphelins et des veuves dans ce pays et des centaines. D’ailleurs c’est à cause des gars comme lui, que le noms de RSP est ternie. Moi qui te parle là, si c’était physiquement devant moi que tu ose, c’est pas bien pour toi mon gars. Donc cache toi. Mes larmes coulent quand j’entends ce nom. Œuvrons pour le pardon car comme le dit Alpha Blondi, c’est ton père qui a tué mon père là, qui amène la guerre civile. On en a pas besoin au Faso. Pour ton information, à la mort de Somé gaspard les militaires ont fêté de joie. Militaires comme civils.
    Peuple Burkinabè le linge sale se lave en famille. Assoyons nous et discutons en famille afin de trouver une solution à nos divergences.
    Que Dieu protège le Burkina contre ceux qui désire nous diviser. Nous devons aller au delà de nos intérêts individuels, l’intérêts des 17 millions. Soyez des vrais BURKIMBI

  • Comme dit plus haut, je ne reviendrai aussi sur ce qui a été dit par les autres. C’est une bonne chose que les militaires du "RSP" commence a comprendre qu’il est important de communiquer avec surtout les civils pour lesquels ils n’avaient aucune considération jusqu’à une date récente.Mesdames( c’est aujourd’hui que j’apprends de femmes sont recrutées dans ce corps ) et Messieurs du"RSP" de grâce, rendez- nous la tache facile en accompagnant la transition par votre soutien sans faille , jusqu ’à son terme.

    nous sommes suffisamment fatigués de vos querelles qui ne sont d’aucun intérêt pour les vaillantes populations du ce pays. comment des malentendus en votre sein peuvent -ils continuer a rythmer la vie du Burkina ? pour qui vous prenez-vous ? autrement dit , au nom de quel droit vous nous obligez à supporter vos humeurs ?.

    Allons... chers Messieurs, faites preuve d’un peu d’humilité !. vous n’avez rien de plus ( en dehors des armes que nos impôts ont achetées et qui auraient pu être également bien utilisées par les autres régiments de l’armée) que les autres militaires.

    Tout le monde sait pourquoi vous avez été crée. Ayant échoué votre mission,celle de sauver le régime moribond de Blaise Compaoré, vous cherchez aujourd’hui des poux sur des cranes rasés. Un camp militaire ne peut pas être logé dans l’enceinte d’une Présidence de la République.Libérez tout simplement les lieux et acceptez de vous consacrer uniquement à votre rôle de défense de l’intégrité du territoire national.

    A bon entendeur, salut..

  • ers compatriotes il est impérieux pour moi que vous sachiez certaines vérités. l’armée dans son ensemble est dans une certaine mesure contre certains agissements du RSP. Cependant force est de constater que si elle garde le silence c’est à cause non seulement du fait qu’elle n’a pas la capacité de réagir face à cet régiment qui dispose de l’ensemble de l’armement , mais aussi du fait que certains évoquent à tort ou à raison le remplacement du RSP par la police ou la gendarmerie nationale. Vous savez au Burkina il y a une rivalité malsaine et légendaire entre les différentes forces de défenses et de sécurité. Cette situation s’est aggravée avec la crise de 2011 où des gendarmes au lieu de se contenter de faire la mission de désarmement des mutins a profité pour humilier les militaires à travers des propos malveillants. pour pourrez vérifier cette information au sein de la troupe. Du coup il y a ce sentiment de frustration des militaires qui est latent et ne saurai tarder à exploser à la première occasion. Même au sein de la gendarmerie il n’y a pas d’entente entre l’ESI et les autres forces de gendarmerie car le premier pense être mieux formé que les autres. c’est encore plus grave avec la police qui normalement s’occupe de la sécurité en milieu urbain .Mais qu’est ce qu’on constate c’est l’amalgame dans les rôles parce que la gendarmerie a envahi nos centres urbains au lieu d’être dans les campagnes.Tout compte fait le problème de notre armée c’est aussi un problème doctrinal. A mon avis la doctrine d’emploi des forces n’est pas respectée du coup il y a des conflits de compétence qui du reste peut nous conduire à des situations calamiteuses. Pour ce faire je suggérè que les autorités se penchent sérieusement sur la question en mettant chacun dans son rôle pour éviter tout amalgame .
    Par exemple :
    - que la gendarmerie soit reversée au compte exclusif du ministère de la défense tout comme l’armée de terre , l’armée de l’air GCA etc
    - que la gendarmerie soit délocalisée en campagne pour sécuriser nos parents qui y vivent
    - que l’effectif de la police soit revu à la hausse avec des moyens plus consistants mais proportionnels à leur mission.
    - que les corps militaires soient relocalisés dans les frontière du pays
    - que chacune des entités suscitées soit équipée conformément à la doctrine d’emploi des forces qui veut que la police soit la première à se pointer en cas de trouble .Si elle se trouve débordée, elle fait appel à la gendarmerie .Au pire des cas c’est l’armée qui intervient en dernier recours. Etant entendu que cette doctrine n’est pas un fait de hasard il n’est donc pas question que la police ou la gendarmerie soit plus équipée que le reste de l’armée.
    En ce qui concerne le cas de la sécurité du président je pense qu’on peut lui affecter une section pour sa sécurité rapprochée.Quant à l’institution présidence elle même la sécurisation devra être l’affaire de toutes les composantes des forces armées comme il est le cas pour l’état major général des armées. La garde doit être assurée à tour de rôle et par semaine par
    cela nous évitera des problèmes sans tête ni queue.

  • Forces armées nationales : Le mémoire en défense du Régiment de sécurité présidentielle (RSP)
    Mes frères et mes soeurs, ne jouons pas le jeu de ceux qui ont voulu nous diviser ; ils sont en train de nous dresser les uns contre les autres, mais qu’ils sachent que leur manoeuvre ne passera pas.
    Il y a effectivement des hommes au sein du RSP qui ont posé des actes graves qui ont contribué à ternir son image ; mais nous ne devons pas perdre de vue que bon nombre de ces soldats sont dévoués à la cause de la nation. les éléments du RSP sont nos frères, nos enfants, nos soeurs nos pères et mères ; nous devons pouvoir compter avec eux, comme eux doivent aussi pouvoir compter avec nous.
    La dissolution du RSP ne signifie la disparition des hommes, Il faut tout simplement rebaptiser ce régiment et ensuite le délocaliser.
    Gardons toujours à l’esprit que nous devons toujours construire, mais jamais détruire ; la patrie en a besoin.
    Unissons-nous pour des lendemains meilleurs.

  • Mon cher Omer ton commentaire est sans appel !! si le RSP est tant républicain, pour à chaque fois arrêter la marche même de l’Etat pour satisfaire vos exigences ? combien de temps cela dure que les enseignants et les greffiers demandent un simple statut particulier et ne l’obtiennent pas ? je passe sous silence toutes les revendications légitimes des autres corps, ont-ils mis un seul jour, frein à la marche de l’Etat ? Si tous les corps doivent choisir où et comment l’Etat doit les employer, bonjour le désordre ! Si vs êtes si républicain, que vos hommes se taisent et aillent où l’Etat les sent utiles ! point barre !!!!!!!!!!!

  • Nous devons être fier de posséder une telle force d’élite.De toute façon,ce dont on les accuse est l’apanage de tous les corps.Que ce soit la police,la gendarmerie,ou autres militaires,tous ont déjà fait objet d’accusations de bavures. De grâce,foutons leur la paix

  • je ne dis pas qu’il est irréprochable mais je ne comprend pas ce diendéré bashing des internautes. pendant qu’ils ne parlent pas des gens qui ont écrit noir sur blanc de tirer sur des manifestants sans armes, c’est à lui qu’on s’en prend.

  • Mr le numero 226 qui s’attaque à la gendarmerie est un amnésique. Nous cherchons tous à résoudre un sérieux problème qui risque d’affecter la république. ce qui est sûr la police du Burkina à son histoire, la gendarmerie aussi a son histoire, le rsp aussi a son histoire. Laissez au peuple la possibilité de faire son choix pour la sécurité de la présidence et de la république. sachez que Le tigre ne réclame pas sa tigritude. il sait déjà qu’il est tigre et connaît ce qu’il doit faire comme combat. Aucun soldat intègre ne réagit ainsi. honte à toi si tu porte vraiment la tenue.

  • Très convaincant. Je vous crois. Ne soyez plus jamais des hommes forts . Vous êtes une institution forte. Ne nous décevez plus jamais. Bon vent !

  • Juste une question au RSP pourquoi avez-vous tiré sur nous le 30 Octobre si vous êtes ce que vous prétendez être. Vous manquez de sincérité et refusez de reconnaître vos torts. Tôt ou tard ceux qui ont tiré devront répondre et sachez que votre dissolution est déjà en marche.

  • La sagesse nous enseigne que celui qui se débarrasse de son chien sans discernement court le risque de se faire mordre par le MOUTON du voisin. Dans l’ensemble je trouve curieux que les burkinabé se soucient moins du patrimoine national que les anciens dignitaires ont emporté dans leur fuite que ce qu’ils n’ont pu emporter. Le RSP est un élément du patrimoine national. Evitons de penser que tout ce qui a été réalisé les 27 dernières années appartient à la famille Compaoré. Si non, sous prétexte que Blaise a habité KOSYAM, la tentation serait de le démonter pour reconstruire un nouveau palais. QUE voulons nous ? Construire sur des ruines ou bâtir sur des acquis ? Le "problème RSP" est avant tout un problème de vocabulaire et de communication. Le véritable problème réside dans le "P" qui devrait cessé de signifier "Présidentiel" sous entendu "famille compaoré". Pour le reste evitons les sanctions collectives même si c’est quelque fois la règle dans l’armée. Personne ne s’imagine qu’un millier de commando se mis ensemble pour tuer David, Norbert Zongo.........et les Martyrs d’Octobre. Evitons de jeter le bébé avec l’eau du bain. il s’agit avant tout de vérité et de justice et de ce point Le mémoire en défense du RSP est une grande contribution.

  • Le RSP est notre fierté. Nous soutenons le RSP et de surcroit notre armée nationale, que TOUS CES EGARES CES JUSQU’AU-BOUTISTES qui pensent qu’il n’y a de vérité que leur seule conviction qui du reste est sans fondement, sachent qu’ils n(auront pas l’occasion de conduire le pays là où eux ils veulent. Je demande à la nation tout entière de se mettre débout pour barrer la route aux EXTRÉMISTES NATIONAUX qui sont aux aboies et veulent complètement que le BURKINA FASO DISPARAISSE que nos ancêtres les en empêchent. Ils ont fait sortir leurs au centre de la ville pour maudire le pays et trouve que ce n’est pas suffisant, ils ont commencer a bruler le pays le Président COMPAORE est parti pour que leur vœu ne s’accomplisse pas, et ils trouvent que ce n’est pas suffisant, maintenant c’est l’ARMEE TOUT ENTIERE qu’ils veulent mettre en conflit. Que DIEU pardonne leurs âmes Ce qui est sur nous prions nos ancêtres pour qu’ils nous épargnent des mauvaises graines. IL FAUDRA QUE LE CARDINAL PRIE POUR NOUS.

  • Pauvres gars du RSP, votre communication confirme que vous avez perdu le sens des réalités, que vous êtes devenus fous. Normal. Il n’y a pas d’assassin lucide. Les fantômes de vos innombrables victimes vous hantent nuit et jour.

    On ne vous reproche pas ce que vous devrez être, mais ce que vous êtes réellement devenus.
    Justement on vous reproche d’avoir trahi cet esprit de votre corps que vous nous communiquez. Officiellement, vous êtes ce que vous communiquez, mais ce n’est pas ce qu’on vous reproche. Communiquez sur les assassinats qu’on vous reproche.
    On vous reproche ce que vous êtes officieusement, c’est-à-dire une milice à la solde de Blaise et Diendéré, des "Tontons Macoutes" , des "Escadrons de la mort" à la burkinabè. Si vous êtes logiques avec vous-mêmes, démarquez-vous ouvertement de vos chefs qui vous commandaient sous Blaise et qui ont terni votre image. Essayez-le seulement, arrêtez Diendéré, Kéré, Coulibaly, si vous n’êtes pas des assassins.
    Quelle mauvaise foi, vous nous prenez pour des imbéciles.

    Mais surtout, et cela a déjà été rappelé maintes fois : cessez de croire que vous êtes une identité autonome. Vous êtes au service du chef de l’Etat et du peuple. Votre incapacité tenace à intégrer cette simple évidence trahit chez vous la persistance de cette arrogance avec laquelle vous avez tué, tué et tué impunément sous Blaise pendant des années. A vrai dire, vous êtes de pauvres types qui vivez en sursis, sans dignité. Les armes que vous possédez vous impressionnent plus que les autres corps militaires, voire même les simples civils. Toucher ces armes ou même simplement les voir vous donnent l’impression d’une toute-puissance et vous font perdre le sens des réalités. Triste illusion ! Car vous ne perdez rien pour attendre : comme Pol Pot, ou les généraux argentins, même à 70 ans, 80 ans ou 90 ans, vous serez jugés et exécutés.

  • Vous aimez parler des gens mort sous blaise. N’oublions pas que Thomas sankara a pris le pouvoir sur les corps de Nezien Badembie, de Yorian Gabriel et bien d’autre. Il faut que chacun assume sa part de responsabilite dans les pertes humanists que le pays a subit. N’oublions pas dans quelles conditions Sankara est advenu au pouvoir. En tous cas pas par des elections a ma connaissance. Justice pour tous.

  • Je crois que DISSOUDRE n’est pas synonyme de RADIER. Il faut qu’on évite de faire l’amalgame.Les militaires du rsp peuvent travailler dans n’importe quelle unité après mutation.

    Je crois que DISSOUDRE n’est pas synonyme de RADIER. Il faut qu’on évite de faire l’amalgame.Les militaires du rsp peuvent travailler dans n’importe quelle unité après mutation.

    Je crois que DISSOUDRE n’est pas synonyme de RADIER. Il faut qu’on évite de faire l’amalgame.Les militaires du rsp peuvent travailler dans n’importe quelle unité après mutation.

  • Voilà qui est clair. On a besoin de disposer de telles informations. Au delà de ce qui a été dit, c’est la manière de dire, le ton et l’effort fait pour rassurer qui me frappe. Moi je sens de la sincérité, et je demande aux foromistes d’apaiser leurs élans et d’être le porte-parole auprès du grand public pour rassurer que le RSP se met au service du people et a dit qu’il sera ce que le people voudra qu’il soit. Je suis d’avis qu’il ne faut pas tuer son chien au risqué de subir celui du voisin, ou tout simplement qu’il faut éviter de vendre son chien pour acheter un singe. Courage mes frères et acceptez que vos frères inquiets s’expriment. De la discussion jaillira la lumière. Le Burkina avancera grace à nous tous.

  • Ya un proverbe mossi qui dit :"si tu de débarrasse de ton bibèga , c’est le bibèga d’autre qui va te tenir au respect."
    Le Burkina Faso à besoin de toute ses forces donc il besoin de vous "RSP"qui sont en cause mais sous une autre forme. Un régiment encore plus fort plus responsable et plus républicain, Merci pour la communication soyez plus apte à la recherche de solutions pérennes et plus respectueuse pour votre régiment.

  • Ils faut reconnaître que le RSP regorge de dignes burkinabé sans taches, eux sont des exécutants. Ils y’a des têtes qui ont planifié des crimes inavoués, c’est d’eux que le peuple ne veut pas et c’est bien eux qui sapent l’image de cette corporation d’ou la méfiance du peuple. Je suis d’avis qu’il faut redéfinir le rôle de corps et le rendre moins dangereux pour le peuple.
    Ici à l’Est et au Centre-Est, chaque jour nous sommes victimes de braquages. Effectuer une mission dans ces villages nous sème la trouille !!! Des efforts sont faits mais les forces de défense et de sécurité sont en nombre insuffisants et surtout sous-équipés. Le RSP pourrait réussir ce défi patriotique en nous débarrassent de nombres de ces bandits.
    En hors sujet, Ils y’a également de gros bandits aux cols blancs, qui ont pillé et qui pillent les richesses de ce pays, c’est même devenu un droit, une affaire. IBRIGA, ouvre l’œil partout , ZIDA appliques ce que tu as dis

  • Chers camarades des FORCES ARMÉES, merci pour cette communication que l’ensemble des burkinabés devrait lire et comprendre pour ce qu’elle est : une ouverture, mais pas seulement, un avertissement contre les prise de positions basée sur les "on dit". Le rap quel que soit ce qu’il ait hypotetiquement fait, est une composante de nos forces armées de défense et de sécurité. Le civil n’a pas a tout savoir, mais renier son armée mm en partie reviens a renier sa patrie. De nos jours c qui peut garantir la sécurité des état repose uniquement sur les armée (usa, France, Nigeria,Israël,Palestine,Ukraine,Lybie,egypte,Tunisie,Congo,Mali, Côte d’Ivoire, ...). Les menaces sont diverses et variés. Soutenons notre armée contre vent et marée. Sinon nous nous retrouvons avec une situation dans laquelle nous sacrifions notre sécurité et notre vie sur l’hôtel d’une vérité dont on se sait rien. Une armée mal aimée ne se battra pas a 100% pour son pays. De plus, j’encourage tout ceux qui incrimine le rsp a se lever et a se demander s’ils sont assez courageux pour remplacer ceux-ci dans leur fonction. Si oui, qu’ils se lèvent et qu’ils aillent s’inscrire. C’est facile de vivre dans un pays protéger par des soldat courageux et de s’assoit critiquer les agissements hypotetique de ceux ci. Dites vous biens que les lybiens actuellement n’ont pas ce luxe.
    d’un autre côté, le régiment pourrait pour des raison de communication et de rapprochement, changer de dénomination et de quartier général tout en conservant ses prérogatives et sa rigueur. Pour ma part je ne vois pas pourquoi dissoudre ce corps, surtout pas aujourd’hui ou le continent semble se fragilisé.

    vive le BURKINA, vive nos couleurs, vives nos forces armées dans leur ensemble

  • Après le coup d’Etat de septembre 2015 perpétré par le RSP, que devient cet article ? On a beau chasser le naturel par des articles très convaincants, il revient toujours au galop.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés