Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

UPC : Rencontre avec les correspondants provinciaux pour s’assurer de l’application des décisions à la base

Accueil > Actualités > Politique • • dimanche 8 février 2015 à 22h50min
UPC : Rencontre avec les correspondants provinciaux pour s’assurer de l’application des décisions à la base

L’Union pour le progrès et le changement (UPC) a rencontré ce samedi 7 février à son siège à Ouagadougou ses correspondants provinciaux.

Echanger avec eux sur la vie du parti et porter à leur connaissance un certain nombre d’informations relatives à la situation nationale. C’est l’objectif de la rencontre que les responsables de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) ont eu ce 7 février avec les correspondants provinciaux du parti. A l’absence du président du parti, Zéphirin Diabré, parti à la place de la nation pour prendre part au meeting des organisations de la société civile, c’est au premier vice-président Denis Nikièma que l’honneur est revenu de souhaiter la bienvenue aux 45 correspondants provinciaux de l’UPC. « Nous avons convié nos correspondants provinciaux pour leur donner des informations non seulement sur la vie du parti mais aussi sur la situation nationale. Nous attendons d’eux qu’ils soient le relai du parti dans les provinces, surtout nous allons aujourd’hui discuter avec eux de la mise en place de nos structures », précise Marie-Rose Compaoré/ Konditamdé, secrétaire nationale adjointe chargée des structures de base. La présente rencontre sera par ailleurs l’occasion pour les responsables du parti du lion de s’assurer de l’application à la base des décisions du congrès de juin 2014 qui a vu le renouvellement des instances de la formation politique. Il avait ainsi été décidé au cours de ce congrès d’augmenter le nombre des membres des comités de base du parti. Chaque comité de base devrait compter dix-huit membres au lieu de huit comme c’était précédemment le cas avant le congrès. Certains correspondants provinciaux, à l’image de Aboubacar Sidiki Ouédraogo du Zandoma, assurent avoir déjà mis en œuvre la mesure. Pour la secrétaire nationale adjointe chargée des structures de base de l’UPC, cette décision était indispensable pour assurer une meilleure représentativité des populations des villages et secteurs dans les structures locales du parti. Se prononçant sur la situation, Marie-Rose Compaoré Konditamdé a déploré l’action du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) qui exigeait, dit-elle, la démission du Premier ministre et la dissolution du gouvernement de transition. « Pas que nous condamnant cette demande de dissolution, mais nous pensons que cela doit suivre une procédure », a-t-elle nuancé.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés