Meeting des OSC : Les partis politiques de l’ex-opposition appellent à une grande mobilisation

samedi 7 février 2015 à 02h50min

Des responsables de partis politiques membres de l’ex-CFOP (Chef de file de l’opposition politique) ont, au cours d’une conférence de presse animée le vendredi 6 février 2015 à Ouagadougou, avancé les raisons de leur appel au soutien du meeting des OSC ; un meeting annoncé pour le 7 février 2015.

Meeting des OSC : Les partis politiques de l’ex-opposition appellent à une grande mobilisation

Pour les leaders de l’ex-opposition politique, les Organisations de la société civile (OSC) entendent à travers leur meeting du 7 février 2015, « défendre la transition, défendre la démocratie ». Et si de telles manifestations de défense ne sont pas faites, « on ne pourra pas faire des élections ». C’est du moins, ce qu’a précisé Me Bénéwendé Stanislas Sankara, le président de l’Union pour la renaissance/ Parti sankariste (UNIR/PS). Les partis politiques, en tout cas ceux de l’ex-opposition, ont affiché leur volonté à soutenir les OSC.

Dans ce sens, précise Etienne Traoré du Parti pour la démocratie et le socialisme/ parti des Bâtisseurs (PDS/Metba), « Nous allons appeler nos militants à soutenir la manifestation des OSC ». Ce soutien des partis politiques est, selon lui, « absolument nécessaire ; c’est une bonne chose ». Et d’indiquer, « Il s’agira de dire clairement au RSP (Régiment de sécurité présidentielle) de ne pas prendre en otage l’avenir de tout un peuple ». Et Me Sankara de marteler, « 2 000 hommes ne peuvent pas prendre en main le destin de plus de 17 millions de personnes ; c’est abominable ! ».
Il est temps, foi de M. Traoré, de « dire à ces gens du RSP que ce n’est eux qui doivent dire, qui est un bon Premier ministre ou pas. Dans aucune école militaire, on ne leur enseigne qui est un bon Premier ministre, qui est un bon Président ; ça n’existe pas. Il faut donc leur dire ‘’restez à votre place’’ ».

Au-delà des élections, c’est, de l’avis du professeur Etienne Traoré, l’intérêt supérieur du peuple burkinabè que ces OSC s’activent à défendre. Pour lui, les militaires du RSP doivent savoir que « nous sommes dans un Etat de droit, il y a des institutions ; et s’il y a des problèmes, ils se résolvent dans le cadre de ces institutions ».
Mais, précise-t-il, ce meeting du 7 février est « une manifestation autonome des OSC ». Et ajouter en s’associant ses camarades de l’ex-opposition, « Il n’est pas exclu que nous ayons par la suite des manifestations communes ».

Du reste, confie Roch Marc Christian Kaboré, « Nous (responsables de partis membres de l’ex-CFOP, ndlr) avons commencé, il y a de cela trois semaines, à nous retrouver pour mettre effectivement en place, un autre cadre qui va nous permettre de suivre sur la marche de la transition jusqu’à son succès total ».

Fulbert Paré
Lefaso.net

Messages

  • Le front commun, OSC et partis politiques de l’ex-CFOP, doit continuer d’agir ensemble afin que la transition arrive à bon port, parce que le monstre n’est pas totalement mort. Les actes que pose le RSP, les candidatures déclarées des officiers de l’armée pour la présidentielle, les soubressauts du CDP et la naissance de NAFA sont les signes que le système mis en place par l’ancien président se réveille. Donc la solidarité des OSC et de l’ex-CFOP ne doit pas se fissurer et la vigilence doit être de rigueur. Félicitations pour l’appel au soutien de la manifestation initiée par les OSC.

  • On peut allumer facilement le feu mais son instinction ne se fera pas aussi facilement .

  • Courage à vous ! Nous attendons impatiemment votre mot d’ordre. Nous devons mettre ce RSP hors d’état de nuire...

    Ensemble, nous vaincrons !

  • Bravo ! travaillons tous dans l’unité d’action. Les fossoyeurs de la république ne passeront pas. Vive le Burkina Faso nouveau

  • Comme vous êtes tous présidentiables et des intellectuels aguerris,je vous prie prochainement d’aller d’abord aux informations vers le mis en cause,dialoguer avec lui avant de condamner et programmer des marches ou meeting.Cette démarche est responsable et sage pour la préservation de la cohésion nationale et surtout de la PAIX.

  • C’est la peine de faire des meetings. Allez (partis pol, OSC) demandez qu’on vous donne la vérité afin de rectifier le tir maintenant. Le flou a tjrs baigné dans les choses au BF. C’est pourquoi on revient chaque fois à la case de départ. On construit et on gâte après.

  • Les partis politiques sont concentrés sur les élections (chacun cherchant le pouvoir) et abandonnent le pays aux mains de Zida et les OSC qui ne cherchent qu’a garantir leur mangé au sein du CNT. Sinon les vrais préoccupations des populations sont connues : Diminution conséquente du prix des hydrocarbures, reprise de l’activité économique, baisse du prix du sucre qui a augmenté. En un mot vivre en paix et manger à sa faim. A cette allure il y aura des élections avec des candidats mais sans électeurs significatifs. Et cela réduira la marche de manœuvre du Président élu qui sera régulièrement défier par les populations.

  • Cette manifestation c est surtout pour soutenir Zida dont les nominations de copinage au RSP ont provoqué la tension. En plus c est avec le RSP qu il a fait le coup d etat au general Traoré. Le pays est pris en otage. Si le Rsp demande a Zida de bruler le pays pour conserver son poste de PM, il le fera. Le problem cest Zida

  • Zephyrin Diabre est un homme de consensus , qui œuvre pour le développement du pays .

  • Dommage, il a fallu une fois de plus que l’OSC s’engage dans la lutte pour qu’on vous entende. Vous etes tjrs en retard , c’est bien ce comportement attentiste qui a amené l’armée a dérobé le pouvoir le 31 octobre. Neanmoins il n est pas tard , ouvrez les yeux, et les bons. DU courage !!!!!!

  • Merci Pr Traoré. Je crois que les osc et les responsables politiques doivent être plus responsables en allant à la rencontre des chefs militaires pourquoi pas les responsables de ce rsp là pour leur dire ce qu’ils attendent d’eux. On ne peut pas continuer à montrer notre incapacité et notre lâcheté aux yeux du monde. Alors s’ils ne peuvent pas le faire de façon responsable, qu’ils se taisent pour toujours sinon les injures vont nous amener dans une situation kaotique alors qu’on n’a pas besoin de ça. Rencontrez vous et discutez. Ils sont pour le moment muets mais c’est sûr qu’un jour ça va bruler. Nous voulons la paix.

  • « Redéployer » le RSP pour sécuriser nos frontières contre les terroristes et BOKO HARAM

  • Quand ces affamés du pouvoir vont arrêter de penser a leur intérêt egoiste qui est d’accéder au pouvoir pour accomplir leur rêve ? Quand les travailleurs réclament de meilleurs conditions de vie ou lay diminution significative des prix des hydrocarbure on ne les voit pas Ah j’oublais que le RSP est toujours a KOSYAM !NON AU AGISEMENT DE CETTE MILICE QUI EST LE RSP !OUI A SA DISSOLUTION !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés