Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Le MBDC invite la population à sortir le samedi 07 février pour soutenir la transition

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 6 février 2015 à 20h52min
Le MBDC invite la population à sortir le samedi 07 février pour soutenir la transition

Les récentes menaces sur la transition invitent à un sursaut patriotique urgent pour contrer les tentatives de déstabilisation et de prise en otage de ce processus voulu et imposé par le vaillant peuple burkinabè depuis octobre 2014. La gravité de la situation motivent urgemment l’appel citoyen du Mouvement burkinabè pour le développement et le civisme (MBDC) à toute la population burkinabè à se tenir prête et engagée contre toute initiative destinée à faire entrave, sabordage voire, la liquidation des acquis et aspirations légitimes de notre peuple.

La chaude journée du mercredi 04 février 2015 a mis à nu les velléités de sabotage de la transition censée remettre de l’ordre dans la gouvernance du Burkina Faso au sortir de 27 années de « démocrature ».

C’est justement pour éviter de se complaire de cette situation, que les populations en général et la jeunesse en particulier, ont donné une cinglante réplique et une leçon de patriotisme à ceux qui semblaient avoir pris en otage notre démocratie. Cette situation est bien vite oubliée, d’autant plus que depuis octobre 2014, un air nouveau souffle sur le pays.

Le processus en cours est la résultante des nombreuses aspirations de la population. Les nouveaux acteurs mis aux devants de la scène n’ont pas la science infuse et ne sauraient se targuer d’être capables de poser des actes totalement irréprochables. Mais l’essentiel réside dans la Charte et la Constitution qui constituent une boussole et un pacte social.

Appel à la mobilisation le samedi 07 février 2015

Le MBDC exhorte le public à marquer de ses pertinentes interventions le suivi citoyen des actions qui sont posées. Par la présente, ce mouvement citoyen qui n’est adossé à aucune formation politique, veut marquer son soutien indéfectible à la transition en cours. Elle est porteuse d’espoir au regard des nombreuses réformes annoncées. La fixation de la date des élections couplées en octobre 2015 est une décision de haute valeur qui témoigne de la volonté de remettre le pays sur les rails.
De ce fait, le Mouvement burkinabè pour le développement le civisme, dénonce avec véhémence les agissements de certains éléments manipulés du Régiment de sécurité présidentielle qui voudraient user de leurs positions de privilège pour saboter la dynamique en branle. Les menaces et les ultimatums proférés à l’encontre du chef du gouvernement, Yacouba Isaac ZIDA sont des actes anti-républicains. La coïncidence de ces intrigues avec le regain d’activisme d’une classe politique en mal de popularité, n’est pas anodine et jette d’ailleurs un sérieux discrédit sur la volonté de ces acteurs politiques vomis, de reprendre la main par des manœuvres anti-démocratiques. Leurs cyniques compassions aux victimes de l’insurrection populaire est même indécente.

Le peuple a déjà bravé des chars et d’autres armes de guerre pour dire NON à la forfaiture de la 4e République. Fort de ce sentiment, le MBDC est convaincu que la mobilisation sera aussi l’une des réponses majeures aux récents événements. Il invite alors le valeureux peuple à sortir massivement à partir de 8h le samedi 07 février 2015 à la Place de la Révolution de Ouagadougou et autres points de rassemblement à travers le pays (à l’appel d’autres organisations) pour exprimer son ras-le-bol sur les tentatives de prise en otage de la transition par le RSP, transition qui a plusieurs fois affiché sa volonté de s’inscrire dans les délais impartis et souhaités par le peuple.

Le rendez-vous de ce samedi 07 février 2015 à la place de la Nation est une nouvelle occasion pour montrer à la face du monde que le peuple burkinabè n’est plus dupe. Tous les membres du MBDC, les sympathisants et tous les patriotes sont invités à s’inscrire dans cet air de renouveau qui enveloppe le Burkina Faso et finira par toucher aussi les cœurs de ceux qui rechignent à se rallier à cette cause. Le MBDC invite également la jeunesse à s’organiser et à mettre en place dans les secteurs et villages des Comités de Défense de la Transition (CDT) pour barrer la route à tous les fossoyeurs de la démocratie.

Pour le MBDC
Fayçal TRAORE

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
Gestion 2017 du gouvernement : Une « dégradation des indicateurs » dans la gestion financière et comptable
Bonne gouvernance : La présidence du Faso et le Premier ministère donnent l’exemple !
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Des missions d’explication dans 38 pays
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés