Situation nationale : Des OSC demandent la sécurisation des institutions de la transition

samedi 7 février 2015 à 02h50min

Par la déclaration ci-après, la Coordination de veille pour la bonne gouvernance et la démocratie (CVBD), le Collectif tous unis pour une transition réussie, et l’Association pour la promotion de la démocratie et la participation citoyenne (APDC) appellent à la sécurisation des institutions de la transition.

Chers compatriotes, notre pays engagé dans la transition depuis l’insurrection populaire et l’adoption de la charte a plus que jamais besoin de la solidarité et de la communion de ses fils autour de l’intérêt national pour atteindre les objectifs de réformes et de justice souhaitables et souhaités.
Les réformes ne doivent épargner aucun secteur tant qu’elles s’avèrent salutaires pour la cohésion nationale, le renforcement de la démocratie et de la justice, la bonne gouvernance et surtout la certitude d’appartenance à une même famille.
La journée du 04 février qui succède à celle du 30 décembre a fini par convaincre les dernières personnes qui accordaient du crédit au Régiment de la Sécurité Présidentielle (RSP), que ce régiment dans sa forme actuelle constitue un véritable danger pour la démocratie, la stabilité de nos institutions de la transition et même de l’après transition.

Au regard du sentiment d’insécurité éprouvé par le peuple burkinabé et de l’attitude du RSP qui n’hésite point à faire étalage de la suprématie de sa puissance de feu, ce régiment doit être dissout et son personnel redéployé. Si les militaires de ce régiment se considèrent comme des Burkinabé et des patriotes, ils doivent accompagner ces réformes avec sagesse pour le bonheur du peuple burkinabé et l’intérêt des générations futures.

Il faut léguer à nos enfants des institutions fortes, impartiales qui assurent la sécurité et la justice pour tous.
La CVGD, L’APDC et Le collectif Tous Unis pour une Transition Réussie lancent un appel à l’opinion nationale et internationale pour une sécurisation des institutions de la transition et la mise en œuvre des réformes souhaitées inscrites dans la charte.
En avant pour la réussite de la transition, en avant pour une armée républicaine unie

Ouagadougou, le 05 février 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés