Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

jeudi 5 février 2015 à 03h34min

Les organisations de la société civile avec à leur tête Hervé Ouattara du collectif anti-referendum (CAR) se sont réunies mercredi 4 février à la place de la révolution. Au milieu de jeunes étudiants, élèves et du secteur informel, elles ont expliqué la situation politique qui prévalait et dont les conséquences ont été, entre autres, l’annulation du conseil des ministres. Appel a ainsi été fait pour une forte mobilisation ce jeudi 5 février pour soutenir la transition.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

« C’est vous qui avez été sur les champs de bataille les 30 et 31 octobre 2014. Il y a eu des victimes parmi vous. Nous ne devons pas nous laisser faire. Et pour nous empêcher de nous mobiliser à travers les messages sur les réseaux sociaux, ils ont coupé la connexion internet ». Ces mots sont d’Hervé Ouattara du Collectif anti-referendum. Débout sur un engin au milieu d’un groupe de jeunes, il les a invités à faire passer le message du rassemblement du jeudi 5 février dans les quartiers, les écoles, les marchés, etc. « Quand vous allez rentrer à la maison, il faut informer tout le monde autour de vous. Dites-leur que le pays est plus en danger qu’avant », déclare-t-il avant de tenter d’expliquer ce qui a entrainé la suspension du conseil des ministres. En effet, dit-il, des éléments du régiment de sécurité présidentielle (RSP) exigent la nomination d’un des leurs, notamment le colonel major Kéré et le colonel Céleste Coulibaly. « Nous, poursuit-il, n’en savons pas plus. Toutefois cette situation tend à troubler la quiétude des Burkinabè. Ce que nous n’allons pas accepter ». Le pays étant alerté parce que tout simplement une partie des militaires ne sont contents, les organisations de la société civile estiment que les priorités sont ailleurs, pas dans les intérêts égoïstes et personnels. Pour Hervé Ouattara, le RSP ne peut pas prendre le peuple en otage et il est impératif que les militaires et les éléments du régiment de sécurité présidentielle résolvent leurs problèmes sans entraver la bonne marche de la transition. Richard Silga, artiste musicien, visiblement remonté, avertit : « Si nous n’avons pas eu peur de lutter contre un dictateur qui a régné pendant 27 ans, ça ne sera pas ce groupuscule de militaires insensés qui veulent troubler la quiétude des honnêtes citoyens ».

La charte de la transition ne doit pas être mise en cause

Est-ce une façon de soutenir la personne de Zida, ou plutôt la transition ? Aziz Sana, membre du Conseil national de la transition (CNT) et coordinateur du Mouvement ça suffit, de répondre que par ce rassemblement, les organisations de la société civile entendent soutenir la république. « Nous soutenons la république, la démocratie. Nous voulons une bonne marche de la transition afin qu’elle puisse aboutir à des élections libres et transparentes pour tout le monde et qu’en fin 2015, nous ayons un président démocratiquement élu », fait-il savoir. Il embouche la même trompette qu’Hervé en dénonçant le comportement des éléments du RSP. Et les OSC, par la voix d’Aziz Sana, d’assurer qu’elles auront toujours un regard pour la bonne marche de la transition.

Si le premier ministre doit démissionner, explique Aziz Sana, toutes les instituions seront fragilisées. Ce n’est donc qu’une question militaire, elle est aussi civile. Alors, « pour des raisons personnelles, notre transition amorcée ne sera pas remise en cause par un groupuscule », dit-il. La charte et les institutions de la transition doivent, selon les responsables des OSC, être respectées. Et de prévenir que si la jeunesse a su prendre ses responsabilités, les 30 et 31 octobre, elle le fera encore et encore pour libérer totalement son peuple. « Nous appelons le peuple à rester à l’écoute, à rester mobilisé en attendant le mot d’ordre. Et s’il y a lieu de sortir, nous allons sortir pour faire le nettoyage complet », foi d’Hervé Ouattara. Un grand rassemblement est déjà annoncé pour ce jeudi 5 février à la Place de la Nation.

Bassératou KINDO
LeFaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 février 2015 à 22:34, par Le peuple debout
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Par ce geste maladroit , la RSP a precipité sa chute et de la mauvaise manière d’ailleure. Blaise a foutu notre pays en l’air

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 22:39, par wedaga
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Que l’armée du Seigneur, de la justice, de la protection et de la direction accompagne le peuple burkinabè dans sa quête de justice. Que la malédiction de Dieu soit sur toute personne ou groupuscule qui fait passer ses intérêts avant les intérêts du peuple au point même de vouloir déstabiliser la Nation. Tous unis et avec Dieu, nous vaincrons le RSP !

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 22:40, par kelsi
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    ILS SONT BETES, CRETINS ? IMBECILES OU QUOI ?
    LE PEUPLE NE VEUT PLUS DU RSP.
    LE PRESIDENT NE VEUT PLUS DE SECURITE PRESIDENTIELLE.
    LE 1er MINISTRE NE VEUT PLUS DE RSP.
    PERSONNE NE VEUT PLUS DE RSP SAUF BLAISE ET SES ACOLYTES AU FASO.
    SI VOUS ETES LA POUR LE PEUPLE ALORS METTEZ VOUS A SON SERVICE SINON ALLEZ REJOINDRE VOTRE MAITRE, BANDE DE VAUTOURS, SANGSUES PSEUDO-MILITAIRES
    ON NE VOUS VEUT PLUS. DEGAGEZ PENDANT QU’IL EST TEMPS.
    LES TCHADIENS SONT AU NIGERIA CONTRE BOKO HARAM. ALLEZ LES REJOINDRE

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 22:50
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Ils vont aller encore se faire tuer pour que les Hervé puissent manger tranquile !
    Les OSC font de la politique !
    Django peut-il utiliser ses compères puis les rejeter facilement pour souper ?
    Seul un président démocratiquement élu peut décider du sort du rsp.
    Pauvre du Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 22:54, par vérité no1 mon dernier message
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Du courage à la société civile ! Je regrette ne pas être sur place ! La lutte continue et gare à ceux qui veulent saboter la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 22:55
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Les Herve et les Aziz Sana la supportent plutot leur poste au CNT parce qu’on a dit qu’on va les renvoyer aussi. Ils voient le reste de leur salaire de 1700000 s’envoler. Ils s’appelent deputes alors qu’ils n’ont pas ete elu. Pauvre Burkina !
    Ils envoient les enfants des autres mourir et puis eux ils profitent. C’est vraiment triste.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 22:55, par podrbem
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    pour qui tu nous prend ?dites plutot que vous voulez sauver vos émoluments exorbitants.si la population a exigé et obtenu le depart de Sagnon et Guiguindé,pourquoi devons nous reprocher le RPS s’il exige le départ de Zida ?de tout façon nous savons que si Zida a confisqué le pouvoir devant Nabéré c’est que certains mouvements de la société civile le lui a vendu.Ensuite pourquoi a t-il laissé les colonels dont Hervé Ouattara a fait cas pour nommé Théofile chef d’etat major alors qu’il n’est que commandant ?ça c’est une humuliation inadmissible dans une armée.soit on est homme et on le montre en refusant les humuliations,soit on ne l’est pas.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 23:01
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Si ce pays appartient à KERE ou à Céleste COULIBALY ou à DIENDERE,... on verra. ZIDA ni KAFANDO ne démissionneront pas avant la fin de la transition. D’ailleurs, nous demanderons la dissolution pure et simple du RSP. Ce RSP doit se fondre à l’armée nationale en une entité. Plus de division, plus de ségrégation dans l’armée. Le pouvoir appartient au peuple et ce message doit être entendu. Nous ne voulons plus de RSP au FASO. S’ils veulent qu’ils aillent combattre BOKO HARAM au NIGERIA que de s’en prendre au peuple sans armes.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 23:03
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Cette situation est orchestrée par un seul officier qui pense que c’est son tour. Il faut arrêter cette mascarade. Qu’est-ce que cette unité a montré de glorieux au peuple mis à part le fait d’avoir tiré sur la population. QU’ILS NOUS DISENT EN QUOI ILS MÉRITENT MIEUX QUE LES AUTRES MILITAIRES DE CE PAYS.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 23:06, par Amadoum
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Si l’armee nationale laisse le RSP se foutre de toute la nation Burkina, cela sera une honte totale pour elle. Tant que le RSP ne disparaitra pas, les Burkinabe n’auront pas le sommeil profond. Il faut le dissoudre et affecter tous ses hommes a travers les 4 coins du pays. .

    Il est bien vrai que le colonel Zida est un des leurs, mais il est maintenant le premier minister de tous les Burkina et en tant que tel il doit jouir de tous le respect et privileges a lui dus. Que le general Diendere sache qu’il n’est plus le patron de cette institution intouchable du temps du president Compaore. Les choses ont change et ne seront plus ce qu’elles etaient.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 23:19
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Collectif anti quel référendum ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 23:26, par koawo
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Vs votes CE LA lever de LA suspension du cdp et autres que djedjere a imposer a imposer a LA CNT a Travers son RSP qui va ns creer des problems pour qui a suivi les declaration va ten Guerre des responsible CDP il savaient sur qui counter en faisant ces declarations poste insurrections on vs avait djedjere est lhomme le plus fidel a blaise il faudra donner une lecon poor de born a ces depicts qu ILS sachent que ne se fou pas du people

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 23:34, par bamba
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Quittez la-bas oui. vous avez perdu votre crédibilité, vous protégez vos intérêts au CNT en oubliant le peuple. quand vous êtes sur le point de perdre vous dites encore au peuple de sortir pour manifester. c’est le CAR encore. allez-y ; moi je ne me fais pas tirer par un soldat pour protéger vos millions au CNT. on ne vous a pas élu vous avez comploté pour être là ou vous êtes. bonne marche

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 23:35, par victime d,insurrection
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Il faut tout simplement interdire toutes manifs afin de ne pas donner neme occasion a ces bandes des desoeuvres de piller et bruler.Tous ces heros en pailles a la solde du MPP doivent comprendre que la recreation est finie./

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 23:42, par la verité
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Ah !! Vous cherchez maintenant des gens pour vous aider à chasser le RSP ? Au lendemain de l’insurrection, vous vous êtes érigés en héros et vous êtes allés occupés gracieusement des postes au détriment de ceux là mêmes qui ont réellement mené le combat, tout en les narguant. A lui ZIDA, on avait conseillé de se retirer par la grande porte, il a refusé. Aujourd’hui voilà là où nous en sommes. Après la rédaction d’une charte mal conçue et taillée à la mesure des gens qui voulait eux mêmes se tailler la part lion, voilà les conséquences. Aujourd’hui, vous appelez encore les enfants des gens pour qu’ils partent se donner en chair à canon afin que vous sortiez encore taper vos poitrails de moineau pour dire que vous êtes des héros. Laissez les gens tranquilles. De toutes les façons, Blaise n’est pas le RSP. Vous connaissez la route du camp du RSP à KOSYAM non, tous les députés du CNT n’ont qu’à marcher et aller démanteler le RSP là bas ; c’est ça on appelle garçon. En tout cas on vous attend là-bas. ZIDA même qui est du RSP est réfugié chez MORO NAABA non ? A bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 23:48
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Est-ce une façon de soutenir la personne de Zida ou la transition ? Question idiote !! Qui ne voit qu’en s’acharnant sur Zida le rsp agresse la transition ?! D’ailleurs tous ceux qui passent leur temps à critiquer Zida font le triste jeu du rsp !

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 23:51, par koawo
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Visiblement on sens que LE CDP et les nostalgiques de la4 eme republique veulent faire un coup detat aux organes de LA transition par djedjerer et execute par LE RSP peuple du burkina reston vigilan et mobiliser pour la defence de la transition le RSP doit etr dissous imperativement

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 23:58, par ouessal
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    L’heure est encore grave au pays des hommes intègres !Les membres du RSP doivent savoir une fois pour toute puisque c’est d’eux qu’il s’agit ; que les armes qu’ ils détiennent doivent servir à défendre et à protéger les masses laborieuses et non pas pour les asservir .c’est dans cette même logique que notre cher Sankara avait soutenu qu’un militaire sans formation est un criminel en puissance. Gens de RSP, ayez pitié de ce valeureux peuple qui a tant supporté et souffert des errements de ces dirigeants, guidés par des intérêts individuels et égoïstes. On a l’impression que vous êtes manipulés par un groupe animé d’un esprit de vengeance. Ne tombez pas dans leur piège au détriment du peuple . Que le bon Dieu guide chacun de vous afin que vous puissiez jouer votre rôle premier de force de défense et préserver le peuple des dérives que de telles contradictions peuvent engendrer dans notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2015 à 23:58, par Ali
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Le RSP doit avoir du respect pour le peuple et savoir que le changement les concerne également . Zida ne va pas démissionner sur leur injonction. Cette demande devrait être adresser par ces braves militaires à Blaise en son temps. J’invite la jeunesse à sortir massivement pour barrer la route à ceux qui veulent arrêter la transition et faire reculer la progression de notre peuple vers la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 00:01, par Folle de rage
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Il faut que ces rsp sachent qu’ils sont pas les rois du Faso et qu’il n’ont pas le monopole de la force. Foutaise !
    Nous vivons ensemble ; s’ils veulent troubler notre quiétude parce-que les anciens dignitaires déchus qui ont volé nos milliards les manipulent à coup de millions, nous peuple qui avons subi des lourdes pertes en vies humaines dans la lutte pour notre libération allons riposter.
    Ces manipulés du rsp n’ont qu’à garder une chose en tête : ils sont identifiés et leur nids le sont aussi et on les guette. Qu’ils pensent à leurs familles, leurs proches et leurs foutus biens avant d’agir. S’ils nous inquiètent qu’ils sachent que ces derniers seront inquiétés aussi. Ce qu’ils veulent ils l’auront.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 00:07, par Emy
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    La seule solution pour que la transition ne soit pas volée est que le peuple identifi tous les domiciles et biens des militaires du rsp et on les mettra en garde qu’on les tient aussi. Faites circuler svp.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 00:38, par Nabiiga
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Cette arrogance de RSP me boulverse. Ces soi-disant officier qui, entre autres, ne savent même pas comment manipuler efficacement des materiels de guerre, osent nous dire de faire démissionner le premier ministre. Oui, c’est vrai, Zida est un fanfaron et il est issu de leur rangs mais ce sont les peuples qui l’ont préféré aux autres. L’erreur que Blaise et son frère ont commis était de croire qu’on gouverne pour gouverner ; il y a des gouverneurs tout simplement parce qu’il y a des gouvernés, sans ces derniers, il n’y aura pas de gouverneurs. Diendéré est sa bande de voleurs croient que c’est le RSP et le RSP, rien d’autre. Zida, fanfaron de son état, est notre premier ministre et le restera jusqu’aux élections

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 00:42, par abdoul
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Felicitation. Le vrai probleme , il faut mettre Gilbert, djibril aux arrets. Cest eux les veritables trouble faite de la situation.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 00:59, par gayiga philippe
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    j`aimerais demander à la rsp s`ils ne sont pas des burkinabés comme les autres.cest honteux de leur part de manquer le sentiment de sacrifice de leur exploi pour leur patrie."un soldat sans politique est un criminel en puissance"que ce groupuscule de militaires nous colles la paix.S’ils croient que le BF apartien à un groupe de personnes nous allons faire preuve de patriotisme.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 01:28, par disjoncté
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Je sortirai dès que besoin se fera toujours sentir si toutefois mon patrie est en danger mais c’est pas pour donner le pouvoir à un militaire comme vous les imbéciles comme ça, vous avez vendu notre lutte à l’armée.
    Si je sors c’est pour dégager ces imbéciles de la scène politique au burkina Faso.
    Imaginer le scénario :
    1 Zida decide de suivre la voie du peuple et de dissoudre le RSP,
    2 Blaise envoie ce céleste coulibaly pour semer la pagaille dans le pays pcq c’est ce même coulibaly qui est revenu de la ci ou il était avec blaise.
    3 Zida veut le pouvoir et fait tout pour écarté tous ses frères d’armes qui l’ont soutenu et proposer pour prendre les rênes du pays.
    3 Blaise depuis la CI veut se venger pcq Zida ne fait plus son affaire.
    4 comme le cdp na pas de leader Dingere prend dc les choses en main.
    En gros ces canards de rsp nous en merdent.

    Nous devons terminé ce qu’on a commencé ctd affronter ces idiots de RSP dans les quartiers, maquis, circulation et même dans leur lits pourquils sachent que c’est les armes qui font la différence. Et exiger qu’ADO nous livrent Blaise. Pour que justice soit faite pour tous les crimes.
    J’aime mon Burkina Faso,je suis prêt pour l’avenir de mes enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 01:35, par Nessida
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Qui sème le vent récolte la tempête !!

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 01:54
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    La raison de dissoudre le RSP est plus que jamais fondée. C’est justement parce qu’ils sont dans les locaux de la présidence faisant la pluie et le beau temps qu’ils peuvent à leur gré extraire un premier ministre d’un conseil de ministres ou d’empêcher un conseil de ministres. Les militaires du RSP ne sont pas mieux que ceux qui sont dans les camps militaires. Qu’ils regagnent leurs unités.
    La riposte ne viendra pas de vos armes mais du peuple que vous verrez face à vous. C’est vous-mêmes qui sonnez votre dissolution chose qu’on attendait même avec impatience.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 02:07
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Hervé Ouattara et Aziz Sana rendraient plus service au PM Zida en ne se mettant pas en avant de cette mobilisation car ils ont perdu toute crédibilité. Le Bloc 21 laissé à lui seul ne pourra pas sauver le soldat Zida

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 06:36, par maxwell2
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    C’est revoltant cette attitude des assassins du rsp. J’ai toujours dit que diendéré en liberté, la levée de la suspension du cdp ne vont pas rendre service à notre transition. De toute façon le rsp sera dissout n’en deplaise à ces inconscients de boureima kéré et gilbert dienderé.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 06:47, par paix et amour
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Le BURKINA FASO est un pays pauvre ou la population subit toujours les séquelles de cette pauvreté avérée. De ce fait, un poigné d’individus (le camp Blaise COMPAORE et compagnie) s’injure contre plus de 16 millions d’habitants et veut toujours sucer le sans des pauvres citoyens au grand regard et mépris de la FRANCE. Ils (Blaise COMPAORE et compagnie) ont fabriqués des machines a tuer (RSP, les mercenaires, les sacrificateurs humaines...) contre ce peuple meurtri, alors aujourd’hui, fini cette souffrance, nous nous battrons pour libérer le BURKINA de cette impasse, de ce fait, voici m’a proposition :
    1-Arrestation et extradition de Blaise COMPAORE et Fraoncois COMPAORE a la HAYE,
    2-Arrestation et extradition de Gilbert DIENDERE,
    3-Dissolution pure et simple de CDP et le FRONT RÉPUBLICAIN,
    4-Proposition d’une grille indemnitaire applicable a tous les corps armées sans exception suivi de la dissolution du RSP.
    5-sanction, arrêt, ou radie-ment de tous les officiers de corps d’armée impliqués dans des décisions d’oppression du peuple qui ne fait que revendiquer la libération de son pays a mains nues...

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 07:05
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Vous tous qui parlez au hasard en appelant aux violences contre les familles des militaires du RSP, vous ne rendez pas service au pays. Le Citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 07:05, par ISSOUF
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    RSP ATTENTION. VOUS PENSEZ A VOUS ET A VOS FAMILLE ? CONSEIL D’UN SAGE VOUS NE POUVEZ RIEN CONTRE UN PEUPLE. QUE CEUX QUI SONT INTELLIGENT PARMI VOUS QUITTE VITE LE MOUVEMENT.
    MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 07:07, par sougri
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Alors merde ils sont qui ses va nu pied à la con du RSP ok voilà ce que je propose
    - que tous les militaires du camp guillaume
    - de la gendarmerie
    - du groupement blindé
    - des parachutistes de pô
    - de dedougou
    - de camboinssin
    - de la douane
    - des eaux et forêts
    - de la garde pénitentiaire
    - de la police nationale
    - de la société civile et des partis politiques .
    - du camp ouezin de bobo dioulasso
    Que nos vraie militaire patriote et tout autres hommes du rang se mettent en ordre pour la route de kossiam ; ça veut dire quoi ça ils se prennent pour des Dieux ou quoi ?? Ils ne sont pas les seules militaire du faso alors pourquoi pour eux et pas pour les autres ; faut pas qu’on s’amuse à ce jeux .
    Comment un camp militaire se retrouve dans une présidence et maintenant ont dit qu’on va vous affectés et vous refusé comme si vous n’êtes pas des fonctionnaires de ce pays .
    Alors dans ce cas ont va de localisé tous les camps militaire à kossiam pour que tous puissent bénéficier des bureaux doré de la présidence .
    Bande d enfoiré si vous avez des couilles allez y combattre boko haram . Les soldats chadien eux sont des hommes ils méritent leurs galons ; vous s’est les bureaux doré de la présidence que vous voulez établir votre base quel honte ahouuuuuuuu ad ya yandé merdrrrŕr .
    Mes amis que l’on commence à délogé tous ses généraux et colonnel tapis a kossiam et que l’ont les deshabille s’il refusent d’obtempérer . Leurs place est dans un camp militaire pas dans une présidence quel inconscience . Ok ont vous attend bande de nulard . Blaise vous entretenait comme des pûtes maintenant que le proxenaite est parti il faut à prendre volé de vos propres ailes ; et même ça vous en êtes pas capables et on appel ça soldat merdrrr degazzzzzzzzz bande de tortionnaire redoré botre blason autrement que de apitoyer sur le pauvre Michel Kafando et son premier ministre . Kouyonnnn
    Weeb Master STP LAISSE PASSÉ POUR QU’ILS COMPRENNENT QU’ON AI EN COLÈRE CONTRE EUX STP .

    Sougri de paris .

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 07:12, par izalakoun
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    je salut tous les vrais patriotes qui sont natutellement choques par les agissement du rsp, cette plaie republicaine. voila des gens dont on ne sait meme pas ce qu’ils apporte de bien a la communaute nationale et qui,paradoxalement reclame des avantages oligarchiques. entre un VADS qui reglemente la circulation et un soldat du rsp qui est plus utile a la nation ? si vous croyez que c’est vous le le Burkina, on va vou prouver le contraire honte a vous mil fois ! un individus(blaise compaore) vous avait recrute pour sa securite perssonnel et vous accordais le reste de sa nouriture ,les selles de sa famille ils vous soignait en faisant arracher de temps en temps vos pous et vos cancrelas et vous etes fiers au point de vous agitez contre la fin de tes traitement animale du fait de la fuite de votre maitre !

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 07:20, par Le commando invisible !
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Chères frère, sachez que les ficelles sont tirées depuis l’extérieur notamment de la RCI ! Il est opportun que le vaillant peuple prenne ses responsabilités pour un nettoyage totale et sans regret ! Nous vivons avec les sbires du RSP dans nos quartiers et nous les connaissons tous qu’ils sont et nous sommes prêt à la mort ! Le commandant Kiere et le Celeste Coulibaly étaient si proche de Blaise qu’ils veulent saboter la transition ! Le RSP veut maintenir ses avantages sous divers formes par les avancement bidons, des sursalaires disproportionné ! Pendant que nous vivons l’insecurité dans nos villes surtout à l’est du pays, ils sont là qu’ils sont fort. Qu’on les envoi défier les coupeurs de routes ! Que les autres militaires des autres camps se mettent en marchent car ils seront traité de lâches§ Les mains nues, on va faire le combat§

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 07:51, par Anita Manour
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Faites attention aux vieux crocodiles et vieux loups du CDP. Moi je suis restée perplexe après qu’ils soient sortis sur les ondes médiatiques sans être inquiétés. En plus il y a Denguéré Gilbert.
    Peuple du Burkina, notre lutte ne doit en aucun cas être confisquée par les dinosaures de l’ancien régime.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 07:51, par Martial HLPGD
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Le tournant a été mal négocié le 31 octobre. Au départ de Blaise devrait immédiatement suivre la dissolution du RSP et la mise sous scellées de son camp. Puis la réaffectation hic et nunc de tous ses membres.
    Car c’est le RSP qui a fait le régime des Compaoré. Il suffit de considérer le rôle de Gilbert Guenguéré, depuis le 15 octobre 1987, dans la consolidation progressive de ce régime. Pour cela il ne fallait pas se tromper en croyant que le départ de Blaise suffi. Des bidasses qui prennent en otage un gouvernement ! Si ce n’est pas une tentative de coup d’état, ça y ressemble.
    A mon avis, il faut urgemment convoquer les états généraux de l’armée pour régler définitivement cette épineuse question. Autrement rien ne garantie la stabilité et la démocratie dont tout le monde a soif. Il faut aussi assigner Blaise Compaoré à résidence au lieu de le laisser aux portes du Burkina. En Côte d’Ivoire (on sait les accointances avec le gouvernement ivoirien) il a tout le loisir et les moyens d’entretenir le trouble. Il faut dissoudre le CDP. Ce partie est dangereux et porteur de déstabilisation. Il suffit d’écouter et de comprendre les messages que ses responsables envoient depuis leur sortie du bois.
    Ceux qui croyaient qu’avec Zida, la Transition serait à même de contenir les militaires se sont trompés. Au fil du temps, ces frères d’arme s’emploient à le désarmé méthodiquement. Il devra se regarder en face et tirer toutes les conclusions.
    Si la révolution populaire en est là, c’est aussi parce que la démobilisation a été trop rapide. Le bloc de la société civile s’est vite éparpillé (les intérêts individuels conjoncturels ont eu raison de leur solidarité) ; les partis d’oppositions se sont dispersés aussi rapidement pour les mêmes raisons. Il aurait fallu construire un directoire solide (société civile + partis) qui aurait pu être une force capable de veiller au respect de l’esprit et de la lettre de la charte de la transition. Si une telle structure existait (officiellement et légalement) le RSP, depuis longtemps, aurait cessé de montrer à chaque fois ses biceps.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 08:12, par Tala
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Le RSP doit rester au service du peuple et attendre les grands défis de défense pour se mettre à l’évidence. Déjà que le peuple ne vous a pas limogé, estimez-vous heureux, pour toute revendication vous prenez nos armes pour un infime combat, nous vous tenons à l’œil. Il faut dissoudre le régiment, et caser les militaires dans les casernes comme les autres, vous êtes seulement à Ouaga et vous faites le gros dos, les vrais militaires vont au combat : il y en a au Mali, au Darfour etc... Que ces gens là sachent que le grand banditisme sévit de plus en plus au Faso, et ils ne font rien, allez-y pour un face à face contre ces gens là,si vous sortez vainqueur, le peuple vous restera redevable.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 08:19, par Bernadette
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Bien parlé Maître Hervé. Nous seront au rendez vous. Ces gens du RSP se croient tout permis. Des gens nuisibles pour notre peuple, des gens que le dictateur blaise compaoré à entretenu avec l’argent du contribuable pour tuer nos fils, pensent qu’ils sont au dessus des autres militaires. Il est temps qu’ on prenne des sanctions disciplinaires afin de faire comprendre que nul n’est au dessus de la loi. Ouvrez l’oeil car ces gens du CDP qui ont perdu le pouvoir, beaucoup qui ne sont rien sans la politique, œuvrent à l’échec de cette transition. Nous ne les laisseront pas faire. Vous croyez que sans vous le pays ne va pas avancer ?
    Messieurs les membres du gouvernement, ne soyez plus complaisants, nous attendons la dissolution de ce RSP sans condition. Courage à vous, le peuple vous soutient.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 08:30, par JO
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Je crois que c’est une affaire militaire et il faut les laisser gerer entre eux. et s’il n’y avait pas de militaire dans la transition tout ça ne serais pas arriver. moi civile je ne sortirais pas me faire tirer dessus parceque le RSP ne s’en est pas pris aux civiles. il ne faut pas les provoquer.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 08:50, par Ecouter moi
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Moi de nature je n’aimes même pas un corps habillé n’en parlons pas de RSP.
    Mais cette situation me fait beaucoup réfléchir, il faut que chacun de nous cherche à mieux comprendre le fond du problème avant de prendre position. En tout cas je ne conseil personne d’aller à la place de la révolution pour la cause de ZIDA mais plutôt pour notre propre cause.
    Posez vous certaines questions : Le RSP n’est t’il pas entrain de nous éclaircir sur certains comportements de ZIDA en faveur d’un parti, des amis, etc.
    Vous saviez, je n’ai pas trop d’info sur la question, mais rien que voir les nomination des copins de ZIDA et le faite que ce virus a pris beaucoup de Ministre, je ne peux que me retenir.
    Mais dissoudre le RSP, c’est mon rêve le plus ardent et je suis pressé de voir cela que des élections. Que tout burkinabé sache que dissoudre RSP est plus urgent qu’aller aux élections, Gilbert Diedéré ne peut pas être là et vous rêvez la paix. Moi je vois venir une dernière grosse lutte pour achever l’insurrection. je ne souhaites pas le pire , mais regarder un peut autour de vous. Vous constaterez que le CDP est prêt à une crise post électorale et leur courage réside sur le RSP. Réfléchissons !

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 08:52, par Baguera
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Des balivernes. Rien que des balivernes.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 09:16, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    - Messieurs les membres des OSC ;

    Mobilisez-vous pour :

    - exiger de la Transition de procéder immédiatement à l’arrestation de tous les bonzes du CDP qui sont revenus et qui sont à la base de tous ces troubles,
    - exiger de la trasition la dissolution pure et simple de toutes ces organisations fantôches comme NAFA et CBR-BC et l’arrestation de leurs responsables,
    - exiger de la Transition les partis politiques soient ramenés à 5 dans le pays
    - exiger de la Transition l’´mission des mandats d’arrêts contre tous les bonzes de l’ancien régime hors du pays
    - exiger de la Transition la mise en résidence surveillée des officiers du RSP en commencant par l’Ex-Chef d’Etat Major Particulier, jusqu’à ce que le gouvernement élu soit mit en place

    Voilà ce que vous devez faire, et rapidement !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 09:29, par Momo
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Qui a une idée du nombre dans le RSP ? Merci de me filer l’info

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 09:29
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Mettons en avant l’intérêt supérieur de l’Etat. Le peuple burkinabé a beaucoup souffert sous le régime de Blaiso. RSP, pourquoi voulez-vs un traitement particulier ? RSP, n’est ce pas vs sous l’ancien régime qui martyrisiez le peuple ? RSP, vous n’avez jamais fait le bonheur du peuple. RSP, êtes-vs réellement des burkinabé ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 10:01, par Lynn Hien
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Bien dit Sougri. Le RSP cherche des solutions désespérées à leur situation désespérée. Qu’il se rende à l’évidence, leur aube dorée est bien finie. Trop corrompus pour redevenir intègres ?Réapprenez à vivre décemment, dans les casernes comme les autres hommes de tenues. Vivre dans les délices de la bombance, c’est fini et bien fini.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 10:07, par oubien
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    vous savez Dieu est la pour tous. que vous soyez mécontent des agissement du rsp je peux comprendre mais de la à appeler à s’en prendre aux famille je trouve que c’est de la pure lâcheté et bêtise. moi je le dis et redit je ne considère que comme héros de l’insurrection que ceux qui ont péris dans la marche par balle ou autre lors du mouvement, cependant je ne peux que dire paix aux âmes de ceux qui sont mort en pillant ou les pyromanes mais je ne cautionnerai jamais leur actes. les gens du rsp sont aussi des travailleurs comme tous et ont des revendications surtout
    selon ce qui leur a été promis alors pourquoi ne vont il pas se faire entendre c’est leur droit, par contre je n’aurai pas choisi le jour du conseil de ministre pour convoquer Zida, un autre jour discret et ils allaient s’écouter et dialoguer de toute façon c’est entre eux. la dissolution du rsp également et la reconversion est une bonne chose kafando gagnerai à s’y pencher dès maintenant car contrairement à ce que vous croyez on se lève pas se grater la tete et puis dire fo dissoudre et on est content y’a un processus faudrait tenir compte de plusieurs paramètres aussi et aboutir à un résulat final. pour la reconversion vu leur formation ils peuvent etre tres utiles dans la lutte anti téroriste et autre alors soyons un peu tolérents et n’oublier pas que ce sont des travailleurs comme tous, surtout que nous assistons à des revendication par ci par là de certains travailleurs alors....... arreter d’appeler à la violence et reflechisser plus. de toute facon Dieu nous jugera tous

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 10:17, par oeil
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Dans quelle planète sommes nous ? Ces soldats manipulés par ces officiers supérieurs du RSP , qu’ils (soldats) sachent une seule : ils sont en train de creuser leur propre tombe . S’ils ont la mémoire courte , qu’ils se rappellent des kafando Marcel , nabie , koama etc...Où sont ils aujourd’hui ? Sans armes , ils n’inquiètent personne .

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 10:38, par jonassan
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Nous vous l’avions prévenu. Si on ne se débarasse pas du pouvoir des militaires c’est foutu pour notre pays et le monde entier rira de nous.
    1 - l’armée doit n’être qu’un outil pour le peuple.
    La transition a déjà échoué. L’alternative est unique et par ordre d’exécution, il faut :
    1) DISSOUDRE LE RSP
    2) RENVOYER LES MILITAIRES PRESENT DANS LA TRANSITION, ZIDA COMPRIS, DANS LES CASERNES.
    3) SI LA TRANSITION POUVAIT AU MOINS FAIRE NE SERAIT-CE QU’UNE REFORME POLITIQUE POUR MERITER LEUR EMOULUMENT "que tout militaire qui veut faire la politique ait démissionné de l’armée depuis au moins 5 ans ou à la retraite depuis au moins 5 ans"... C’EST TROP IMPORTANT POUR LE SUCCES DE LA REVOLUTION.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 11:32, par LE DUC
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Osé valider une "charte" clientéliste qui a mis au devant de la scène des politiciens, violents, ramassis de désoeuvrés qui ont vite fait passer à la caisse pour des émoluments ahurissants et indus !

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 11:34, par Democratie véritable
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Il y a toujours des vautours qui veulent le pouvoir et profiter des avantages. Cela bien du coté de la RSP que aussi du coté du CNT. Mais d’une façon ou d’une autre nous devons marcher, mais pas pour les gens de la CNT , mais pour une démocratie véritable. Le gouvernement de transition est plus ou moins un gouvernement de consensus.
    je suis pour une transition à la norme avec le respect des autorités jusqu’au prochain elections democratique.
    La RSP comme le dit plusieurs personnes , n’est pas supérieur à un autre corps de l’armée , et de surcroit n’est pas supérieur a tout un pays, pour dicter sa loi.
    Je pense que les autres corps militaires doivent soutenir le peuple contre ce RSP. Nous devons tous nous soutenir contre un régiment qui ce croit supérieur a la nation.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 11:42, par Alias
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    L’horizon est sombre. Depuis, nous prions tous pour le mieux du Burkina Faso. Les risques sont grands et çà nous devons tous le retenir. S’ils persistent, les membres de leurs familles, eux-mêmes, leurs biens, etc risquent de partir en fumée dans les différents quartiers des villes et campagnes du Burkina. Vivement que Dieu leur donne la sagesse et qu’ils comprennent que leur corps n’a plus sa raison d’être et ils doivent être rédeployés à défaut de les remercier purement et simplement. Aux partis politiques qui orchestrent les choses pour mettre le feu au pays, l’histoire vous rattrapera. Dieu bénisse le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 11:50, par ikaboret
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Quand on est le chef indiscuté, on ne se rend pas compte de ce qu’on peut faire subir à on entourage. On ne sait pas quel reproche a été ressenti comme une vexation. Par tempérament, par devoir, par inadvertance, on fait vivre un pays, un Etat, une cour à son rythme. Quand on croit préserver, on emprisonne. Quand on croit protéger, on écrase. Quand on croit aimer, on étouffe. Et quand on croit être aimé, on est seulement craint.

    Il faudrait avoir vécu 27 ans dans l’intimité de blaise et de zida pour sentir ce que signifie réellement l’épisode actuel dans leur histoire commune.

    Ingratitude ? Trahison ? Vengeance ? Soulagement ? Libération ? Le plus important, le plus urgent, c’est que le burkina sorte très vite de l’atmosphère malsaine, stérile, destructrice, où "l’affaire compaore" l’a plongé.

    Il est urgent, pour l’image de ce pays, pour son équilibre, que le dossier soit classé. Que les deux acteurs du drame tirent définitivement un trait sur le passé. Et, par-dessus tout, que le sang ne coule pas.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 11:54
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    les gens du RSP§§ nont pas tiré lecon de la fuite de leur patron hhéééééiiiiii !!!!!!*

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 12:04, par or
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Chers amis de la société qui se dit civile, savez vous d’où vient ZIDA, de qui il détient le pouvoir ? Savez vous que l’exclusion et la marginalisation conduisent à cela ? Chacun doit savoir d’où il vient et d’où viennent ses problèmes alors cessez d’accuser le CDP et Baise car le 30/12/2014 le CDP était officiellement suspendu et ses dirigeants se cherchaient cependant ZIDA était mis au pilori. Faites attention et sachez que le RSP a droit de revendiquer comme vous. Vive le RSP et vive l’armée du Burkina et vive les démocrates sincères

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 12:05, par or
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Chers amis de la société qui se dit civile, savez vous d’où vient ZIDA, de qui il détient le pouvoir ? Savez vous que l’exclusion et la marginalisation conduisent à cela ? Chacun doit savoir d’où il vient et d’où viennent ses problèmes alors cessez d’accuser le CDP et Baise car le 30/12/2014 le CDP était officiellement suspendu et ses dirigeants se cherchaient cependant ZIDA était mis au pilori. Faites attention et sachez que le RSP a droit de revendiquer comme vous. Vive le RSP et vive l’armée du Burkina et vive les démocrates sincères

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 12:46, par l’Homme et le peuple
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Il faut que que les gens se departissent des raisonnements faciles comme quoi le CNT veut proteger ses interets et voir dans le sens de l’interet de la nation.Il est vrai, il faut le dire que zida a foutu le bordel en quelques mois mais son depart deprecierait les valeurs de la charte écrite par tout le monde.
    De Zida d’abord, je pense quil doit tirer lecon, de ttes les nominations quil a fait jusque là et que les gens se sont toujours plein jusquà meme indexer un abord religieux (chose à laquelle je n’adhère pas, parole de sage)
    commetant ces erreurs, lui comme tout son gouvernement coordonné par le presi n’ont pas fait des dossiers brulants (injustice, crime de sang, pillage) de l’anciens regimes une priorité.
    Le president disait quon ne peut pas tout faire en 12 mois, certes mais la charte leur exige de redorrer le blason en matiere d’autorité de l’Etat et la securité du peuple.Alors comment peuvent ils arriver à là sans que la commission verité, justice et reconciliation n’active sur les leviers ? Qu’est ce qu’ils ont fait jusque là,si ce n’est les discours populiste qui depuis quelques mois sont devenus rares et quand on les tient,on marque un recul comme la tortue apres avoir butté à un obstacle.
    De ce fait si le feu provient de linterieur c’est un rappel à zida, quil sache quil se torchait avec un serpent, quil sache que lorsquon passe par un tronc pour atteindre les fruits et si on trouve raison de faire couper le tronc, c’est qu’on risque aussi d’ultimes consequences.
    bref qu’on laisse le RSP et qu’on nomme le militaire, qu’on laisse le RSP s’auto detruire, qu’on laisse le RSP se desagreger par demotivation par la nature meme du travail à leur assigner ulterieurement sans toucher à leurs avantages, qu’on laisse le RSP se faire rattraper et juger à tarvers la reouverture des dossiers brulants de l’heure, ceci est un point de vue, Que bon DIEU, ALLAH et les ancetres protègent le Faso.Amen

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 13:26, par Maxime
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Quand on sortait, on le faisait avec les partis politiques et les syndicats ! Eux ont décidé d’aller seuls parce qu’ils se suffisent ! Bon vent ! Sinon, dite-moi est-ce que le CAR ou le Balai citoyen seuls pouvaient remplir la place de la révolution le 28 octobre ? L’union fait la force, dit-on !

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 13:32, par job
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Gens de RSP, ayez pitié de ce valeureux peuple qui a tant supporté et souffert des errements de ces dirigeants, guidés par des intérêts individuels et égoïstes. On a l’impression que vous êtes manipulés par un groupe animé d’un esprit de vengeance. Ne tombez pas dans leur piège au détriment du peuple . Que le bon Dieu guide chacun de vous afin que vous puissiez jouer votre rôle premier de force de défense et préserver le peuple des dérives que de telles contradictions peuvent engendrer dans notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 14:24, par tassion dè !!!
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Reconnaissons au RSP le droit de revendiquer si ses droits sont piétinés. Cependant il doit le faire sans mettre en péril la sécurité et la quiétude du peuple et de la transition chèrement acquise. ZIDA sait mieux que quiconque le" mal être" de ce corps qu’il a dirigé,il est mieux placé que quiconque pour trouver des solutions dans une vision républicaine non partisane.

    Quand au RSP, il doit reconnaitre qu’il est né de la volonté du Président Compaoré et de ses acco ! L’armée nationale quant à elle dans son entièreté est née de la volonté du peuple burkinabé. Aujourd’hui quel est la légitimité de ce corps, vu que les données ont changé.

    Que le RSP se rende à l’évidence qu’il est né d’une volonté politique et qu’il disparaitra par suite d’une autre volonté politique. Sa responsabilité bien assumée sera désormais de s’adapter à la nouvelle orientation politique tout en restant une armée républicaine.

    Il n’est pas encore tard de se ranger du côté positif de l’histoire de ce vaillant peuple qui n’a pas peur et qui n’aura jamais peur de vous pour vos positions démesurées et musclées.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 16:11, par paul sorgo
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    le rsp n a ni les moyens ni le pouvoir de ne pas disparaitre ce sont les derniers soupirs d un mourant

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 16:23, par lewil
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    ces éléments du RSP ne vont jamais laisser la transition en paix car la situation est telle que Zida est celui qu’ils ont décidé de placer après la démission de Blaise. Et cette situation était prévisible puisqu’il semble avoir le doigt dans leur bouche. De plus il a refusé de redéployer les militaires du RSP au moment où il le fallait, c’est à dire juste après la formation du gouvernement pensant qu’ils étaient sa sécurité. Tant que le gouvernement ne prendra pas sa responsabilité de redéployer ces pourris et voyous comme l’avait dit Robert Ménard de Reporter 100 frontière, la transition ne se passera pas dans la quiétude. L’autre chose c’est de savoir que les dirigeants de l’ancien régime ne sont pas exempts de soupçons quant à d’éventuels manigances provenant d’eux. En effet la lenteur, l’inaction et le manque de pragmatisme des autorités de la transition face aux crimes économiques et surtout de sang perpétrés par le régime contribuent à les rassurer qu’on ne peut contre eux et ils continuent de narguer le peuple. Aucun signe de la part de la transition ne les inquiète. Donc à mon avis Kafando est chef de l’Etat, Chef suprême des armées et de la magistrature jusqu’à preuve de contraire. Ce RSP a troublé l’ordre puplic et ils ne sont pas au dessus de la République. C’est Blaise qui les a fait savoir qu’ils étaient au dessus des autres armées et des citoyens. Il faut que le Président prenne ses responsabilités pour ne plus constater ces pourritures dans l’armée. Qu’ils sachent une fois pour toute, ce n’est plus Blaise qui nous gouverne à moins que le président même roule indirectement pour Blaise. Dans le cas contraire si le RSP ne change pas de comportement le peuple surtout la jeunesse se décidera à les déloger de Kossyam comme Blaise. De plus je crois que s’ils se comportent ainsi c’est parce qu’ils détiennent encore par devers eux toutes les vraies armes de l’armée, ce qui ne serait pas normale. Il faut donc que le peuple se prépare à répondre à ces attitudes insensées du RSP. Ce qui sera plus grave, c’est que si le RSP ne change pas de statut jusqu’aux élections, celles-ci risquent d’être manipulées au profit du CDP et ses ramifications du moment où Gilbert Diendéré est pressenti pour être candidat du cdp. Je le dis parce que RSP sur motivation de G. Diendéré pourrait le président et le premier ministre pour truquer les élections. Restons très vigilant car tous sont imprévisibles.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 16:26, par soumpougdou
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Arrêtez de vous exciter. Le RSP veux regler les compte à un monsieur qu’ils ont fait premier ministre. .avant président qui n’a pas respecté ses engagement. C’est tout

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 16:26
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    M. KAFANDO doit prendre ses responsabilté et faire arrêter tous ces gens du CDP qui complotent contre la nation. ZIDA ne peut pas à lui seul entreprendre les chantiers que tout le peuple appelle de ses voeux. je demande aussi aux opposants politique surtout à SALIF DIALLO de prendre soin de sa personne car il est l’homme le plus détesté par Blaise Compaoré. il reste un assasin et il va vouloir faire son jeu favori et assurement il a trouvé une raison valable de le faire. les premiers tirs du RSP seront adressés à eux. que dieu tout puissant protège ces vaillant fils de BURKINA. AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 16:27
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    M. KAFANDO doit prendre ses responsabilté et faire arrêter tous ces gens du CDP qui complotent contre la nation. ZIDA ne peut pas à lui seul entreprendre les chantiers que tout le peuple appelle de ses voeux. je demande aussi aux opposants politique surtout à SALIF DIALLO de prendre soin de sa personne car il est l’homme le plus détesté par Blaise Compaoré. il reste un assasin et il va vouloir faire son jeu favori et assurement il a trouvé une raison valable de le faire. les premiers tirs du RSP seront adressés à eux. que dieu tout puissant protège ces vaillant fils de BURKINA. AMEN

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 16:43, par Simple
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    que Zida laisse la primature à un autre et garde la défense, sinon la situation actuelle se répétera avant la fin de la transition. Certaine et sûre à 100%

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 17:20, par Ampasso
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    La revolution n’est pas achevee. Nous devons trouver une solution au probleme du RSP. Il faut une solution definitive. On peut creer une unite d’elites qui sera basee par exemple a Dedougou ou Ouahigouya ; en somme partout sauf a Ouagadougou. Nous devons restes tres vigilants car la manoeuvre vient de l’exterieur pour faire revenir le CDP aux affaires.

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2015 à 22:57, par hankou
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    le rsp n’est pas contre le peuple ils sont contre leur ministre. Zida est bien le ministre de la défense oui ou non. nous avons accepté et applaudi quant le rsp a fait fuir Blaise compaoré. accepté et applaudi quant on a fait démissionner des ministres et dg. cherchons d’abord à savoir pourquoi ils sont contre Zida seul en le demandant de démissionner je ne sais pas de quel poste premier ministre ou ministre de la défense. il y a des chose que nous ne savons. réflechissons beaucoup

    Répondre à ce message

  • Le 6 février 2015 à 13:01
    En réponse à : Situation nationale : La société civile appelle à un rassemblement ce jeudi 5 février à la place de la Nation

    Sortir ? pour faire quoi, contre qui et pour qui ? vivement que cette transition prenne fin et on verra ce qu’elles vont devenir ces OSC. Les militaires veulent régler leurs problèmes entre eux. nos pauvres députés se préoccupent plutôt pour les ’’sièges’’ et ils demandent aux jeunes de sortir se faire tuer pour eux encore. On n’est plus à ce stade la.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés