UNPCB : Karim Traoré a le soutien de son conseil

vendredi 30 janvier 2015 à 22h59min

En assemblée générale extraordinaire ce jeudi 29 janvier 2015 à Bobo-Dioulasso, des membres de l’Union nationale des producteurs de coton (UNPC-B) ont réitéré leur confiance à Karim Traoré. En plus du soutien apporté à Karim Traoré, cette assemblée générale a vu le remplacement d’un démissionnaire et d’un frondeur dans l’instance dirigeante de l’organisation. Le cas du chef comptable de l’UNPCB, responsable de la fuite des documents professionnels a été également évoqué au cours de la rencontre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
UNPCB : Karim Traoré a le soutien de son conseil

A Bobo Dioulasso pour une assemblée générale extraordinaire, des membres de l’Union nationale des producteurs de coton (UNPCB) ont réitéré leur confiance à leur président Karim Traoré, et à l’actuel conseil de gestion de cette structure. Après un tour d’horizon sur la crise qui secoue actuellement l’UNPCB, Karim Traoré et les producteurs participant à la rencontre ont déploré l’attitude peu professionnelle du chef comptable à l’origine de la fuite des documents confidentiels. En réponse au manque de professionnalisme de ce dernier, l’assemblée générale extraordinaire a demandé sa radiation, suivie de poursuites judicaires. En ce qui concerne les frondeurs, Karim Traoré et des producteurs de coton ont déploré également certains manquements. Notamment l’immiscion et l’instrumentalisation des producteurs de maïs et des orpailleurs dans une affaire de producteurs de coton. Prompt à se soumettre au choix des producteurs de coton et à la plus haute instance de l’UNPCB, Karim Traoré a invité ses pourfendeurs à jouer la carte de l’apaisement. Pour le fonctionnement normal de l’UNPCB, les producteurs de coton ont procédé au remplacement de Doyé Zoubiéssé et d’Hubert Soulama. Respectivement secrétaire général adjoint (frondeur) et secrétaire général à l’organisation (démissionnaire). Séance tenante, les 28 unions provinciales votantes ont porté leur choix sur Hamidou koné et sur Nikiembokambi. En pourparlers pour une résolution pacifique de la crise (concertation avec le gouverneur des Hauts-Bassins, médiation du ministère de l’Agriculture, demande d’audience avec le Premier ministre…), les dirigeants de l’UNPCB disent travailler aussi à pérenniser les acquis. Ainsi, des actions ont été entreprises dans le maintien et la consolidation des relations avec les partenaires. En rappel, la crise actuelle au sein de l’UNPCB a commencé depuis le 13 décembre 2014. Ce jour-là, des frondeurs avec en tête François Traoré, ancien président de l’UNPCB ont demandé le départ de l’actuel président pour des faits de mauvaise gestion.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 janvier 2015 à 23:45
    En réponse à : Journalisme partisan

    Mr le journaliste, sans vous manquez de respect, même moi qui n’ai jamais fait une école de journalisme sais qu’on donne pas son point de vue dans un compte rendu. Je pense que ce serait beaucoup juste de dire : le chef comptable qui serait responsable de la fuite au lieu de "responsable de la fuite". Les gens l’ont accusé et rien ne te garantit de la véracité des faits qui lui sont reprochés. Tu n’es pas juge j’espère ! Épargnes-nous de tes appréciations s’il te plait et arrêtes de prendre position. Tu n’es pas à ta première erreur de ce genre et c’est vraiment regrettable. Les faits, les faits rien que les faits, a-t-on coutume de dire dans votre métier.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2015 à 07:25, par soum de bobo
    En réponse à : UNPCB : Karim Traoré a le soutien de son conseil

    bonjour
    les burkinabés n’ont plus honte. un François TRAORE que les producteurs de coton ont fait en DOCTEUR HONORIS CAUSA qui sent que le pouvoir est doux (anciennement voyageant en classe affaires dans les avions et maintenant sur sa JC qui a presque perdu tous ses phares) veut en puissance se faire encore roi. c’est pas ici. laisser nous les jeunes producteur prendre la relève et travailler à faire du coton un soutien à l’économie. un appel à nos autorités, si nous laisser passer cette forfaiture, le prochain président sera économiquement entamé. à bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2015 à 07:52
    En réponse à : UNPCB : Karim Traoré a le soutien de son conseil

    Vivement que l’on installe une delegation speciale pour gerer l’UNPCB au regard des enjeux économiques, sociaux, politiques, etc. du coton pour le BF

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2015 à 07:53, par kotigi
    En réponse à : UNPCB : Karim Traoré a le soutien de son conseil

    Il faut que les SG et les ministre incriminé dans le dossier UNPCB soient poursuivi en justice. Par ce que si dans un de vos écrits Karim reconnait aisément avoir utilisé le nom de ces individus pour débloquer de l’argent sans pour autant les informé et les remettre, il va plus loin en écrivant une décharge pour les dédouaner et il a même le kilo de dire que le comptable à laissé la fuite à des documents confidentiels ? Quel producteur n’a pas droit au documents ? n’est ce pas leurs cotisations ? n’ont-ils pas droit de regard sur la gestion de leur union. Monsieur Karim, Sanyon et Djguemdé sont plus intellectuels que toi mais ils ont été rattrapé donc ????????

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2015 à 10:55, par KABAKO
    En réponse à : UNPCB : Karim Traoré a le soutien de son conseil

    Félicitation au président Karim traoré et tout son conseil pour la confiance des membres. Francois traoré et son ex coordonnateur Léonce pensent que c’est ainsi qu’on dissous le conseil de gestion d’une si grande structure qu’est l’UNPCB. Il serait mieux pour eux de bien garder leur place dans le MPP que de vouloir rassembler des orpailleurs et semenciers pour déstabiliser l’UNPCB. De toutes les façon, tous les cotonculteurs ont compris et sont toujours mobilisés derrière leur conseil. Francois et son Léonce ont eu la chance parce que les membre de l’UNPCB sont reparti de l’AGE du 29/01/2015 sur leur soif car ils étaient tous prêt à affronter les marcheurs commandités par ce francois et léonce. Le ministre de l’agriculture fera mieux d’éviter la complicité avec ce francois qui risque de le conduire dans la boue.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2015 à 12:12, par Yadega
    En réponse à : UNPCB : Karim Traoré a le soutien de son conseil

    Je pense qu’il serait très grave si toute fois Karim TRAORE est débarqué de l’UNPCB. Il faut aller de plus près pour observer la réalité au niveau des producteurs ! Une autre fronde de l’aile de Karim serait extrêmement difficile à gérer ; sérieusement quiconque souhaite comprendre la situation au niveau de l’UNPCB doit y aller voir. Karim TRAORE, a expliqué tout à ses collègues producteurs sans langue de bois ; je pense qui est un bon leader. Et aussi, il est respectueux de la loi et des institutions de la république ; honnêtement, ce monsieur n’est pas mauvais comme on laisse entendre !
    Le ministre de l’agriculture est de plus en plus cité comme impartial, les producteurs en AGE se le disent dans les coulisses ; Attention ! Attention ! Je souhaite que ce ne soit pas vrai.
    Je demande à l’autorité d’inviter les deux parties au tour de la table et je suis sûr qu’une solution est bien possible. Un conseil ! vous ne connaissez pas les producteurs ! demain ce sont les mêmes qui mangeront ensemble. Savez-vous la haine qui existait entre ceux qui sont entrer en fronde ? Même François TRAORE, c’est au niveau de la filière qu’on l’a fabriqué ! Des gens sont allés le chercher pour l’installer ! Et puis demandez-lui pourquoi entre François COMPAORE et lui ça n’allais pas !
    Nous sommes des burkinabè et tout fini par s’arranger si nous avons la volonté. Pourquoi vouloir détruire après son passage ? Je souhaite que les politiciens qui ont créé cette situation au niveau des producteurs soient plus réfléchis ! L’UNPCB est une référence dans le monde donc préservons cet acquis.
    Je souhaite que Dieu visite le Burkina et la paix revienne chez les cotonculteurs ; les producteurs ne sont pas comme les autres couches de la société ; amusez-vous et ce sera grave

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2015 à 12:20, par Maloya
    En réponse à : UNPCB : Karim Traoré a le soutien de son conseil

    Si la honte pouvait tuer Karim Traore ne serait plus de ce monde il incarne la malhonneteté pure et dure, sa strategie c’est acheter des voix à cout de billets de banque, d’intimidations et de propositions de poste. Celui qui vient de faire son entrée au sein du soit disant conseil pourri en la personne de Mr Kambi faisait partir des frondeurs aux premières heures du mouvement il a simplement été acheté. Les frondeurs ne demandent qu’une chose un audit et l’on verra. Mr l’ex DG de la SONAGESS n’a toujours pas repondu lui dont l’institution a réçu 20 et 35 000 000 selon les memes documents afin d’octroyer des marchés à l’UNPCB chèques libellés au nom du meme Traore Karim.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2015 à 12:30, par Maloya
    En réponse à : UNPCB : Karim Traoré a le soutien de son conseil

    Il faut noter egalement que l’AGE qui a été convoquée n’a pas respectée les textes que decrit Mr Traore Karim ceux qui y ont participé ont été convoqué par telephone en moins de 48h alors que les textes preconisent 7jours avec une convocation comportant l’ordre du jour (voir loi 014). ils avaient simplement été convoqués pour barrer la route aux frondeurs qui devaient marcher ce jour. Cette AGE n’est rien d’autre qu’une mascarade.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2015 à 18:40
    En réponse à : UNPCB : Karim Traoré a le soutien de son conseil

    Pour y voir clair dans ce panier de crabes, il faut auditer cette boite dont certains se sucrent sur le dos des cotonniers.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2015 à 01:22, par kafe
    En réponse à : UNPCB : Karim Traoré a le soutien de son conseil

    Mon ami Karim ; tu t’excite pour rien de toute façon tu vas partir et par la petite porte.
    Même si tu veux, va corrompre Michel Kafando. C’est Zida tu veux croiser pour lui dire quoi ???
    Mon ami faut te contenter de ce que tu as ; si non tu vas tout perdre.
    Guiguèmdé a parlé il est parti, Sagnon n’a même pas dit mot à la télé il est parti ; un magistrat c’est un intellectuel, sans être ministre il a son salaire consistent. Tu t’entête car tu n’aura plus de salaire après UNPCB. Je te conseillerais d’aller te contenter de ce que tu as. Tu oublie que RIEN NE SERA PLUS COMME AVANT. Tu penses qu’en allant voir Zida tu auras son soutien. Donner lui des conseils je vous empris ce qui on accès a lui.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2015 à 09:53, par le fils de piipaa
    En réponse à : UNPCB : Karim Traoré a le soutien de son conseil

    Pourquoi ce mutisme du MARHASA face à cette crise au sein de l’UNPCB ? les protestataires ont brandi des documents de détournement ; Mr TRAORE en reconnait , déclare avoir menti sur les SG qui ne se sont jamais plaints et déclare avoir touché les montants en leurs noms ; il se permet de licencié le comptable pour fuite de documents comptables et qui en dit long ; les gens demandent un audit , et MARHASA ne réagit pas. Je pense qu’il faut comprendre réellement comment les choses se passent et en entendant procéder à la mise en place d’une cellule de gestion transitoire pour voir clair dans cette crise en au sein de cette structure où le borgne semble être roi.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés