Fonds de développement de l’électrification (FDE) : Jean Baptiste Kaboré s’en va, Yacouba Camara s’installe

jeudi 29 janvier 2015 à 07h19min

La passation de charges entre les directeurs généraux sortant et entrant, Jean Baptiste Kaboré et Yacouba Camara, du Fonds de développement de l’électrification (FDE), est intervenue, vendredi 23 janvier 2015 à Ouagadougou. Entre bilan pour l’un et nouvelles ambitions pour l’autre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fonds de développement de l’électrification (FDE) : Jean Baptiste Kaboré s’en va, Yacouba Camara s’installe

Le Fonds de développement de l’électrification (FDE) a désormais un nouveau directeur général en la personne de Yacouba Camara. Nommé en Conseil des ministres le 7 janvier 2015, il a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions par le secrétaire général du ministère en charge de l’Energie, vendredi 23 janvier 2015, au siège dudit Fonds sis à Ouaga-2000. Ce juriste, titulaire d’un diplôme d’études supérieures (DESS) en droit des affaires et du diplôme de cycle A en fiscalité de l’école nationale des régies financières (ENAREF), né le 3 juillet 1965 à Bobo-Dioulasso, n’est pas un inconnu dans le secteur de l’énergie. Cadre du ministère de l’Energie et des Mines, il a été de 1992 à 2000, conseiller juridique, chef de la cellule juridique et du contentieux de la société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL). Bénéficiant d’une somme d’expériences acquises grâce à des stages, séminaires et ateliers de haut niveau, il a également occupé plusieurs postes de responsabilités dont ceux d’inspecteur technique à l’inspection générale des affaires minières et énergétiques (IGAME), de membre de la Brigade anti-fraude de l’or (BNAF), etc.

Aussitôt installé, le nouveau premier responsable du Fonds a sollicité des acteurs de l’électrification rurale, le même accompagnement et la même adhésion qui ont permis à ce sous segment d’atteindre les performances qu’il affiche aujourd’hui avec fierté. Yacouba Camara a promis de travailler pour l’intérêt supérieur de la nation. Il s’est aussi engagé à répondre aux aspirations profondes des premiers bénéficiaires des actions du FDE c’est-à-dire les populations des zones rurales du pays. Pour ce faire, il entend également entreprendre des actions diligentes et vigoureuses pour contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs visés en matière d’électrification rurale.

L’électrification rurale sous de bons auspices

Cette dynamique de continuité tout en comblant les insuffisances va être bâtie autour d’une embellie. « 173 localités électrifiées, 29 000 abonnés, environ 190 000 bénéficiaires », tels sont les indicateurs du FDE au moment où le directeur général sortant, Jean Baptiste Kaboré, passe la main. Porté à la tête du FDE, le 18 juillet 2012, il peut s’enorgueillir d’avoir consolidé les acquis de la structure et contribué, un tant soit peu, à la promotion de l’électrification rurale. Après trente (30) mois à la direction générale, son empreinte a permis d’accroître considérablement le nombre de localités électrifiées et d’ouvrir de nombreux chantiers. De quatre-vingts (80) projets d’électrification à son arrivée, l’on est à cent soixante-treize (173) lors de son départ. Le directeur général sortant n’a pas manqué d’égrainer un chapelet de projets dont la concrétisation est autant de défis pour son successeur. Ainsi, Jean Baptiste Kaboré a invité l’ensemble du personnel à soutenir Yacouba Camara pour davantage écrire les belles pages de l’électrification rurale au Burkina Faso.

Tout en rendant un hommage bien mérité au directeur général sortant, Jean Baptiste Kaboré, le secrétaire général du ministère en charge de l’Energie, Emmanuel Nonyarma a exhorté le tout nouveau directeur général du FDE, Yacouba Camara, à donner le meilleur de lui-même afin que le Burkina Faso gagne le challenge de la mise en œuvre du Programme « Electricité pour tous » (slogan du FDE). Créé le 19 février 2003 et opérationnel depuis 2005, le Fonds assure les missions suivantes : promouvoir une couverture équitable du territoire national en énergie électrique en développant l’électrification rurale, contribuer à la mise en œuvre du plan national d’électrification pour ce qui concerne les zones rurales, faciliter l’accès des populations rurales à l’électricité en servant de fonds de garantie et en intervenant sous forme de subvention dans les investissements ou d’appui aux études, assurer le recouvrement des prêts alloués aux promoteurs, solliciter le soutien des partenaires techniques et financiers. Yacouba Camara est le troisième directeur général du FDE après Marie Blanche Bado (2004-2012) et Jean Baptiste Kaboré (2012-2015).

Ouamtinga Michel ILBOUDO

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés